AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 jag vill bara ha förklaringar. † svane #4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

la force tranquille
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente trois ans et demi, les "et demi" compte beaucoup.
○ statut : il a toujours la bague de fiancé pas très loin malheureusement, il n’a toujours pas oublier Sannah. bien sûr qu’il aime s'amuser, un peu comme tous les hommes.
○ métier : arnaqueur et faussaire en tout genre. co-propriétaire du Black Dog avec son cousin, celui est dans les bas-fond de wellington, un endroit bien à lui. il est aussi celui qui est à la tête du bar le soir. sa couverture c’est qu’il exerce toujours en tant que professeur d’histoire de l’art a l'université.
○ quartier : depuis que jane a quitter la colocation, il ne se voyait pas rester là-bas. alors il a trouver un petit appartement à west bay, jamais loin de la famille. son numéro est le 50 si vous le chercher.
○ orientation sexuelle : les femmes, simplement les femmes vous ne lui ferait pas changer d'avis.
○ informations en vrac : il est le cousin des Bailor's, mais aussi il porte fièrement ce nom de famille. † fils unique il a trouver un Jake et ses cousines des petits frère et soeurs à protéger. † arnaqueur et faussaire dans l'âme sauf qu'il est "professeur" d'art en retour. † Jake est le seul a savoir où Sven cache son butin, ses oeuvres volés. † la fille de sa cousine, il l'aime comme sa propre nièce. † crèche un peu partout en ce moment, il se dit sans domicile fixe même si chez Jake c'est un peu comme chez lui sauf que c'est trop petit pour trois personnes.

KONSTIG FAMILJ † you are my family, my blood and my rank. nothing will make me change my mind, nothing will change and everything will be the same. my brother, my best friend, my blood. [SONG]


○ posts : 2121 ○ points : 80
○ pseudo : emi
○ avatar : kit harington
○ DC : une blonde au fort caractère aka harley fichel-padilla & la petite blonde perdu sous les coups aka naevia b.-salander
○ inscrit le : 03/06/2017
MessageSujet: jag vill bara ha förklaringar. † svane #4   Jeu 4 Oct - 16:13


 

i just want explanations.
song † w/"svane #4 ♡"
Retour à la réalité. Quel dur réalité en faite. Ce petit voyage avec toi n’était que magie. Mais aussi c’était aussi un petit monde à part, c’était notre petite bulle a nous, où on a réussi à se parler mais surtout où j’ai réussi à t’avouer les choses. Celle que je me t’étais promise de ne jamais avouer, mais pour le coup j’en avais marre de te mentir, te mentir pour te faire du mal ? Non ce n’était pas mon but et puis, tu es le petit bout de femme qui me fait revenir sur terre, celle qui me montre que l’attirance est possible et que je n’ai rien perdu. Dû moins, que je n’aurais pas dû me sous estimer comme je le faisais avec toi. Toute ses paroles si réciproque, mais aussi cette attachement, pour le moment je ne peux pas mettre de mot là-dessus, ce que je sais c’est que je ne veux pas te perdre, bien sûr que non je ne veux pas une seule seconde même. Mais plus les jours passent depuis notre retour plus j’ai l’impression que oui je vais te perdre, que tu m’échappes doucement. Après faut aussi que je me fasse à l’idée. À l’idée sur certaine chose, tout le monde n’est pas impossible de partir de la vie de quelqu’un. Mais là, j’en ai des doutes, les petites balades sur le bord de la seine, les visites, tout, tout ce qui à fait que nous nous sommes rapprochés. Dans mes souvenirs rien n’était déplacés, je n’avais aucun geste déplacé avec toi, bien au contraire quand tu me faisais comprendre que tu ne voulais pas, je n'insistais pas. Pourquoi ? Pour ne pas te brusquer. Mais aujourd’hui tout est différent. Je viens alors sortir de la coloc, vue que tu n’es pas là et faut bien aussi que je me change les idées. J’avais pris mon sac de cour avec mes carnets des petits mais aussi des plus gros. Je dois dessinés pour me vider l’esprit, dans un premier temps je vais dans un parc pour le faire, mais rien, rien ne me vient. Alors je viens me lever pour prendre la décision d’aller au musée peut-être que là je me sentirais bien. C’est un peu mon moyen de m’échapper, de me vider la tête là-bas. Alors que je passe les portes tranquillement, je marche doucement puis je viens alors m’arrêter devant la pièce, celle qui m'a toujours fait rêver mais qui me sera inaccessible. Un vase, égyptien pour être plus précis. Je passe mes mains dans mes poches pour l’observer tranquillement. C’est au moment où je relève la tête que, je pense t'apercevoir. Ta chevelure blonde, comme l’or je pense que je pourrais la reconnaître parmi tant d’autre. Je fronce doucement les sourcils, puis je me mets à suivre, suivre cette chevelure, quand elle est posée devant un tableau, je viens doucement m’approcher. Mais ce parfum ne peut pas être trompeur c’est le tien. « Bonjour Jane... » Je dis doucement en étant à côté de toi, je ne veux pas non plus te faire peur.

_________________
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time


:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: jag vill bara ha förklaringar. † svane #4   Jeu 4 Oct - 16:59



sven&jane.
jag vill bara ha förklaringar.

Ce voyage à Paris t'avait fait un bien fou. Tu en es revenue ressourcée et heureuse. Tu es revenue le coeur plus léger, aussi. Une petite bulle s'était formée entre Sven et toi. Une bulle innocente, et belle. Une relation naissante, des sentiments qui t'ont envahis. Et lorsque tu as posé le pied sur le sol de la Nouvelle-Zélande, tout a changé. Des regrets, tu en as peut-être. Tu t'es laissée aller sous le charme de cette ville. Tu as sauté à pied joins dans ce piège tendu par le destin. Des sentiments. Tu en ressens beaucoup trop pour Sven. Tu t'en es rapidement rendue compte. Et tu as rapidement pris peur. Alors comme à ton habitude, tu préfères fuir plutôt que d'affronter cette réalité et te laisser guider par ton coeur. La raison s'est emparée de toi. Tu ne peux pas te laisser prendre à ce jeu. Tu ne peux pas tomber amoureuse de Sven. Parce que tu ne peux le nier, c'est ce qui se produit probablement. Alors, tu as mis des distances. Tu fuis la colocation pour l'éviter lui. Tu passes ton temps avec Kara et son nouveau né. Tu l'aides autant que tu le peux. Tu supposes qu'être mère célibataire, et âgée d'à peine vingt-deux ans, ça n'a rien de facile. Et même si elle nie l'évidence, tu préfères être auprès d'eux pour leur venir en aide. Kara reste têtue, elle préfère faire croire qu'elle n'a besoin de rien. Mais peu importe. Tu es là pour elle. Mais égoïstement, pour toi aussi. Pour être le plus loin possible du brun. Et surtout, pour ne pas céder à la tentation. Une tentation qui serait bien trop grande si tu venais à te retrouver face à lui. Ce que tu évites le plus possible. Tu te sais faible. Alors, combien de temps ce petit allait pouvoir continuer ? Tu n'en as aucune idée. Quoi qu'il en soit, tu restes le plus possible éloigner de Sven.

Kara est partie pour une visite de contrôle avec son bambin. Alors, tu en profites pour aller flâner en ville. Le musée est sûrement, après ton endroit secret à la plage, ton lieu préféré. Alors, c'est tout naturellement que tu t'y diriges. Ici, tu sais que tu vas pouvoir te ressourcer. Quelques livres dans ton sac. Il n'est pas rare que tu viennes ici pour simplement te poser dans une des salles et lire durant tout l'après-midi. Mais avant ça, tu décides de faire le tour du bâtiment. Et plus particulièrement, de la salle où sont exposées les oeuvres nouvelles. Un pincement au coeur, tu viens à penser à Sven. A ce qu'il a pu t'avouer lors de votre voyage en France. Ce secret. Aujourd'hui, même l'art ne t'emballe plus. Parce que tes pensées se tournent immédiatement vers le brun. Tu es absorbée dans une contemplation lorsque tu entends ton prénom. Sa voix. Celle que tu reconnaîtrais entre toutes. Salut ... Tu souffles, ton regard qui vient finalement se poser sur son visage. Les traits que tu détailles, le sang te monte rapidement aux joues. L'éviter, c'est une chose. Réussir à te contrôler, c'en est une autre. Il te fait perdre la tête, c'est certain. Sven te fait perdre tes moyens, peu importe la situation. Et au fond, tu t'en veux de lui faire subir ça. Tu vas bien ? Tu balances, comme si de rien n'était. Comme si c'était tout à fait normal que vous n'ayez plus eu de nouvelles de l'un et de l'autre depuis des jours.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

la force tranquille
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente trois ans et demi, les "et demi" compte beaucoup.
○ statut : il a toujours la bague de fiancé pas très loin malheureusement, il n’a toujours pas oublier Sannah. bien sûr qu’il aime s'amuser, un peu comme tous les hommes.
○ métier : arnaqueur et faussaire en tout genre. co-propriétaire du Black Dog avec son cousin, celui est dans les bas-fond de wellington, un endroit bien à lui. il est aussi celui qui est à la tête du bar le soir. sa couverture c’est qu’il exerce toujours en tant que professeur d’histoire de l’art a l'université.
○ quartier : depuis que jane a quitter la colocation, il ne se voyait pas rester là-bas. alors il a trouver un petit appartement à west bay, jamais loin de la famille. son numéro est le 50 si vous le chercher.
○ orientation sexuelle : les femmes, simplement les femmes vous ne lui ferait pas changer d'avis.
○ informations en vrac : il est le cousin des Bailor's, mais aussi il porte fièrement ce nom de famille. † fils unique il a trouver un Jake et ses cousines des petits frère et soeurs à protéger. † arnaqueur et faussaire dans l'âme sauf qu'il est "professeur" d'art en retour. † Jake est le seul a savoir où Sven cache son butin, ses oeuvres volés. † la fille de sa cousine, il l'aime comme sa propre nièce. † crèche un peu partout en ce moment, il se dit sans domicile fixe même si chez Jake c'est un peu comme chez lui sauf que c'est trop petit pour trois personnes.

KONSTIG FAMILJ † you are my family, my blood and my rank. nothing will make me change my mind, nothing will change and everything will be the same. my brother, my best friend, my blood. [SONG]


○ posts : 2121 ○ points : 80
○ pseudo : emi
○ avatar : kit harington
○ DC : une blonde au fort caractère aka harley fichel-padilla & la petite blonde perdu sous les coups aka naevia b.-salander
○ inscrit le : 03/06/2017
MessageSujet: Re: jag vill bara ha förklaringar. † svane #4   Sam 6 Oct - 22:51


 

i just want explanations.
song † w/"svane #4 ♡"
J’ai l’impression que je t’ai fais fuir, mais ouais j’en ai bien l’impression malgré tout. Est-ce que j’aurais réellement du te confier tout ça sur moi ? Mais bon tout a été dit en faite. Mais j’ai peur, peur de te perdre en réalité. Alors que je suis ici, juste entrain de penser mais aussi en train de m’évader, simplement, je ne suis pas encore prêt, prêt à voler quelque chose. Surtout pas ici, pas dans ce musée. Un musée que j’ai toujours aimer mais aussi c’est le premier dans lequel je suis entré en arrivant ici. Le premier endroit où je me planquais quand rien n’allait chez moi. Mais le soucis en ce moment ce n’est pas le fait de m’échapper de tout, mais seulement pour me vider l’esprit. Un esprit qui va très vite revenir à la raison quand je vais te voir. Voir cette chevelure, voir cette silhouette. Silhouette qui m'a toujours attiré en quelque sorte. Pas dans le sens ou j’ai ses envies d’homme mais simplement cette silhouette qui me donne toujours envie de te protéger. C’est alors que je viens doucement jusqu’à toi, je viens rapidement te voir. Pourquoi ? Pourquoi je fais ça avec toi, alors que je n’ai pas réussi à le faire avec Sannah, aller la voir pour lui parler. C’est de là que je viens à t’es côté, je souffle doucement ton prénom, doucement, pour ne pas te faire peur, te surprendre ou surtout qu’on se fasse remarquer. Salut ... Quand tu souffles ça, je viens glisser mes mains dans les poches de mon jean à l’avant, puis je baisse légèrement les yeux, jusqu’au moment ou je relève doucement mon regard sur l’oeuvre face a nous. Tu vas bien ? Je viens doucement secouer la tête de gauche à droite. Je soupire doucement à ta question, question trop banale pour ce genre de situation. « Jane. » Je viens dire en me mettant face a toi. Je viens te regarder et parle toujours tranquillement sans hausser le ton ni même me faire plus que remarquer. « Tu me poses cette question comme si de rien n’était... » je secoue doucement la tête puis je souffle doucement. « J’abandonne. » je viens doucement me remettre face aux oeuvres, puis je viens doucement tourner des talons. Tu pouvais entendre dans ma voix que ouais ta question n’était pas la meilleure, n’était pas la bonne question à dire ou les paroles que je voulais entendre. Mais avant de te laisser ici je dis simplement : « Ca fait des jours que je n’ai plus de nouvelle de toi et tu me demandes juste si ça va, je te laisse imaginer maintenant. Si tu me cherches je serais au rayon des toiles. » ouais, ça ma blessé que tu sois partie comme ça, que tu me donnes une excuse bidon ou autre chose je ne sais pas trop si ça fonctionnerait réellement. Je viens doucement marcher vers l’endroit des toiles. Je viens doucement m'assois un petit banc, un petit banc qui permets d’admirer les toiles qui sont autour de moi surtout celle qui est en face de moi. La persistance de la mémoire de Dali, surement l’oeuvre qui à toujours été là et qui me vider l’esprit. Mais pas aujourd’hui il me fait trop réfléchir. Je sais que je n’aurais jamais du dire ça comme ça, mais bon c’est sortie bien trop naturellement.

_________________
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time


:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: jag vill bara ha förklaringar. † svane #4   Mar 9 Oct - 14:50



sven&jane.
jag vill bara ha förklaringar.

T'attacher, ça a toujours été difficile. Tu as une âme de solitaire. Même des amis, tu n'en as que très peu. Bailey, seulement, en réalité. Il n'y a que lui qui compte vraiment. Au fond, tu as peur de l'abandon, Jane. Tu en as une frousse terrible, et ce depuis toujours. Mais c'est encore pire depuis l'accident de Cade et Ryan. Ça s'est accentué lorsque ton frère aîné est décédé. Bref, tu as cette peur et c'est indéniable. Alors, comme à ton habitude, tu fais ce que tu fais de mieux. Tu repousses les gens. Et tu repousses Sven. Votre voyage à Paris a été féerique. Un rêve éveillé. Et au fond, tu t'es attachée à lui. C'était déjà le cas bien avant ces quelques jours passés en sa compagnie. C'est le cas depuis bien longtemps, en réalité. Mais tes sentiments se sont accentués. Développés par cette nouvelle proximité. Et toi, c'est justement ce que tu redoutes. Alors, tu évites de rentrer à l'appartement. Tu y fais quelques apparitions lorsque tu sais Sven absent. Tu t'assures de ne pas le croiser, peu importe l'endroit. Si ça devait arriver en ville, il est presque certain que tu changerais sûrement de trottoir pour éviter de l'affronter. Et pourtant, lorsque tu entends sa voix, tu restes paralyser. Il t'est impossible de fuir. Il t'est impossible de trouver un échappatoire. Tu restes là, stoïque. Les mots s'échappent d'entre tes lippes. Une question qui n'a aucun sens. Comme si de rien n'était. Tu ne peux que comprendre sa réaction, après tout. Tu ne mérites pas mieux. La bouche entre-ouverte, tu le regardes s'éloigner. Sven. Tu voudrais pouvoir le rattraper. Tu voudrais pouvoir lui dire ce que tu as sur le coeur. Lui avouer ce qu'il se passe réellement. Mais tu n'y arrives pas. Il suffirait pourtant de quelques pas pour creuser la distance. De quelques centimètres à franchir pour le retenir. Mais non, rien ne se passe.

Quelques minutes s'écoulent. Ton cerveau cogite et se torture sans ménagement. Ta raison et ton coeur se battent sans que tu aies le choix de faire quoi que ce soit. Tu restes plusieurs minutes à contempler l'oeuvre devant tes yeux. Puis tu te décides finalement à rejoindre Sven. Cette salle, tu la connais suffisamment. Et le brun, aussi. Tu le repères facilement, assit sur un banc. Ton corps que tu traînes jusque là, venant t'asseoir à ses côtés. Ce qu'il s'est passé à Paris, c'était bien ... C'était même, parfait en réalité. Tu souffles sans même lui adresser un regard. Tes yeux rivés sur l'oeuvre qui se tient devant vous. Un tableau que tu as toujours apprécié. Mais on est de retour, maintenant. Et ça ne peut plus arriver ... Tu souffles dans un murmure. La raison a pris le dessus sur ton coeur. C'est elle qui prononce ces paroles. Quant à ton myocarde, il se serre doucement dans ta poitrine. Sauf que j'en ai envie. Terriblement envie, même. Alors, être éloignée de toi, c'est la seule solution que j'ai trouvé pour ne pas céder à nouveau. Sûrement pas la meilleure, c'est certain. Mais la seule qui te paraît raisonnable. Être à ses côtés te bouleverse déjà bien assez. Le regarder, tu te l'interdis. Tu sais que tu pourrais flancher à la minute même où ton regard croisera le sien. Alors, tu viens baisser les yeux. Jouant nerveusement avec tes doigts. Comme une gamine qui attend sa sentence.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

la force tranquille
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente trois ans et demi, les "et demi" compte beaucoup.
○ statut : il a toujours la bague de fiancé pas très loin malheureusement, il n’a toujours pas oublier Sannah. bien sûr qu’il aime s'amuser, un peu comme tous les hommes.
○ métier : arnaqueur et faussaire en tout genre. co-propriétaire du Black Dog avec son cousin, celui est dans les bas-fond de wellington, un endroit bien à lui. il est aussi celui qui est à la tête du bar le soir. sa couverture c’est qu’il exerce toujours en tant que professeur d’histoire de l’art a l'université.
○ quartier : depuis que jane a quitter la colocation, il ne se voyait pas rester là-bas. alors il a trouver un petit appartement à west bay, jamais loin de la famille. son numéro est le 50 si vous le chercher.
○ orientation sexuelle : les femmes, simplement les femmes vous ne lui ferait pas changer d'avis.
○ informations en vrac : il est le cousin des Bailor's, mais aussi il porte fièrement ce nom de famille. † fils unique il a trouver un Jake et ses cousines des petits frère et soeurs à protéger. † arnaqueur et faussaire dans l'âme sauf qu'il est "professeur" d'art en retour. † Jake est le seul a savoir où Sven cache son butin, ses oeuvres volés. † la fille de sa cousine, il l'aime comme sa propre nièce. † crèche un peu partout en ce moment, il se dit sans domicile fixe même si chez Jake c'est un peu comme chez lui sauf que c'est trop petit pour trois personnes.

KONSTIG FAMILJ † you are my family, my blood and my rank. nothing will make me change my mind, nothing will change and everything will be the same. my brother, my best friend, my blood. [SONG]


○ posts : 2121 ○ points : 80
○ pseudo : emi
○ avatar : kit harington
○ DC : une blonde au fort caractère aka harley fichel-padilla & la petite blonde perdu sous les coups aka naevia b.-salander
○ inscrit le : 03/06/2017
MessageSujet: Re: jag vill bara ha förklaringar. † svane #4   Lun 15 Oct - 14:16


 

i just want explanations.
song † w/"svane #4 ♡"
Tout était devenu différent depuis notre retour, toi qui tes éloigné, comme si rien ne c'était passer, comme si tout se que l'on a vécu là-bas n'était pas si important que ça pour toi. C'est se que j'ai penser pour nous deux, vue ton éloignement. Je ne te demandais pas de rester tout le temps avec moi mais surtout pas que tu fasse la fantôme comme tu venais de faire depuis quelques jours. C'est quand je tes vue ici que je me suis demander je fais bien d'aller te voir et je pense que je n'aurais jamais du vue la question que tu m'as poser. Oui j'ai pris la mouche, oui je suis partie mais aussi en te disant que ce n'est pas la question à poser. Je n'avais jamais eu le courage de faire le premier pas avec Sannah mais avec toi c'était différent. Est-ce que je suis réellement devenu différent ? Je ne sais pas du tout en réalité. Peut-être que oui, peut-être que non. Moi même je ne sais pas du tout. Alors que je te dis ou tu peux me trouver mais surtout je te laisse réfléchir, réfléchir à se que tu viens de me dire. Une fois que je suis assis face à ce tableau, tableau que j'ai pu dessiner des tas de fois. Mais c'est aussi pour ça que je viens prendre mon carnet de croquis et mon crayon à papier pour recommencer, recommencer une énième fois à le dessiner, recommencer à me perdre dans cette peinture à ne plus savoir quoi penser en réalité. Alors que je suis tranquillement entrain de me concentrer je sens ta présence à mes coter. Ce n'est pas pour autant que je relève la tête pour venir te regarder. Non. Je continue. Je continue à dessiner même. Ce qu'il s'est passé à Paris, c'était bien ... C'était même, parfait en réalité. je ne lâche pas mon stylo. « Mais ? » je dis subitement. Sans te lâcher un regard pour ma part. Mais on est de retour, maintenant. Et ça ne peut plus arriver ... Je viens doucement hausser un sourcils quand tu me dis ça. Bien sûr je secoue doucement la tête de gauche à droite. « On dirait que c'est toi seule qui prend les décisions pour le coup. » je suis peut-être un peu trop franc ou même froid mais j'ai moi aussi envie de parler de m'exprimer malgré tout. De dire les choses mais aussi de te montrer que tu n'es pas seule à vouloir les choses et à être blesser. Sauf que j'en ai envie. Terriblement envie, même. Alors, être éloignée de toi, c'est la seule solution que j'ai trouvé pour ne pas céder à nouveau. je viens doucement déposer mon crayon sur mon blog en levant le regard sur le tableau. Je laisse un petit m'échapper, mais aussi je laisse un petit silence s'installer à se que tu viens de dire. Sauf que je ne sais pas quoi répondre. Tout te contredit d'un côté comme de l'autre en faite. « Je vais retourner quelques jours chez mon cousin alors... Ça sera plus simple. Tu te mêle les pinceaux... un coup tu me dis que ça ne peut plus arriver mais après tu me dis que tu as envie d'où cette éloignement. Sauf que ça n'excuse pas tout Jane... » Je dis doucement, bien plus doucement que toute à l'heure. Sauf que ouais, ouais je suis blessée moi aussi en faite et que non, non je ne suis pas du genre à m'imposer. « Il n'y a pas que toi qui as envie que ça recommence mais penses-tu que partir comme ça, sans rien dire et m'éviter c'est la solution ? » je souffle en baissant doucement la tête et refermé mon cahier doucement. M'engueuler avec toi ça ne sert à rien surtout que je suis en froid avec mon cousin malgré tout. « Après tu auras quelques jours devant toi je pars en weekend chez ma grand-mère maternelle pour réfléchir à tout.. » je relève doucement la tête en replongent mon regard sur le tableau.

_________________
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time


:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: jag vill bara ha förklaringar. † svane #4   Mar 16 Oct - 11:11



sven&jane.
jag vill bara ha förklaringar.

Tu te rends bien compte que tu n'agis pas la meilleure des façons. Ni en fuyant Sven, et encore moins lorsque tu lui poses cette question. Comme si de rien n'était. Comme si tu avais oublié ces quelques jours passés en sa compagnie à Paris. Des instants inoubliables, à tes yeux. Qui t'ont fait revivre. Des sentiments qui se sont créés. Ou plutôt, qui se sont amplifiés. Mais tu veux te protéger de tout ça. Et plus que tout, tu veux le protéger de toi-même. Tu es nocive, Jane. Tu l'as été avec assez de monde pour le savoir maintenant. Les personnes autour de toi s'écroulent, elles disparaissent ou meurent. Et tu n'as pas envie de ça avec Sven. Mais les mots sont difficiles. Et tes actes aussi. Pourtant, tu vas le rejoindre. Tu ne peux pas rester sur ces quelques mots échangés. Comme un aimant attiré par le brun. Ces excuses cachées que tu balances. La vérité qui s'emmêle dans ton esprit. Ton regard se pose enfin sur Sven. Tu comprends rapidement que tu l'as blessé, et ça te crève carrément le coeur. Je ne veux pas que tu t'en ailles de la coloc. Une vérité pure. Même si tu t'es éloignée, tu n'as pas envie qu'il disparaisse de ta vie. Bien au contraire, même. Je sais que j'ai mal agis ... Tu souffles, venant à nouveau poser ton regard sur le tableau qui se tient devant vous. Les mots sont difficile à sortir. Tu voudrais pouvoir lui dire le fond de ta pensée. Lui dire ce que tu ressens réellement pour lui, pour vous. Mais tu n'y arrives pas. Trop de pudeur, peut-être. Ou seulement parce que tu as bien trop peur. Un soupir vient s'échapper d'entre tes lippes, comme pour te donner assez de courage pour te lancer. Ta main vient se saisir de la sienne, et ton regard se noie une nouvelle fois dans le sien. Tout ce que je sais, c'est que je n'ai pas envie de te perdre. Tout ce que je sais, c'est que je ne me suis pas sentie aussi bien depuis des années maintenant que tu es entré dans ma vie. Et là aussi, il y a un mais. Tu fermes doucement les yeux, tu as besoin d'encore quelques secondes. Je ne suis tombée amoureuse qu'une fois. Je n'ai connu qu'un seul homme. Et cette histoire s'est terminée comme toutes les autres. Tout mes proches disparaissent. Ils s'éloignent de moi ou meurent, tout simplement. Tu souffles, tu te confies à lui comme jamais tu n'as pu le faire jusqu'à présent. Par pudeur, mais aussi parce que tu n'as jamais aimé parler de toi. Sven a essayé à de nombreuses reprises de te faire parler. Pour te faire aller mieux. Et c'est aujourd'hui que tu te lances. Aujourd'hui que tu te confies enfin sur tes tourments. La solitude, la peur d'être définitivement seule. J'me suis attachée à toi. Et je suis terrifiée à l'idée que tu t'en ailles ou pire encore. Qu'il meurt, lui aussi. Les larmes aux yeux. Cracher le morceau, c'est bien plus difficile que tu ne l'aurais pensé. La femme forte que tu peux laisser paraître est bien loin à présent. Tu te mets à nue, Jane. Tu laisses tes sentiments parler, ton coeur s'exprimer. Je sais que c'est contradictoire avec le fait que je t'ai fuis depuis notre retour de Paris. Mais j'ai voulu nous éviter de nous attacher un peu plus. Sauf qu'en réalité, je ne peux pas être éloignée de toi. Tu hantes mon esprit, tout le temps, Sven. Une dernière phrase. Derniers mots que tu prononces avant de finalement lâcher sa main et de détourner le regard. Les choses étaient dites. Les cartes sont entre ses mains. Est-ce qu'il allait te détester, à présent ? Ou tout simplement essayer de te rassurer ? Tu n'en as aucune idée. Sven est imprévisible, il te l'a prouvé à de nombreuses reprises.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

la force tranquille
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente trois ans et demi, les "et demi" compte beaucoup.
○ statut : il a toujours la bague de fiancé pas très loin malheureusement, il n’a toujours pas oublier Sannah. bien sûr qu’il aime s'amuser, un peu comme tous les hommes.
○ métier : arnaqueur et faussaire en tout genre. co-propriétaire du Black Dog avec son cousin, celui est dans les bas-fond de wellington, un endroit bien à lui. il est aussi celui qui est à la tête du bar le soir. sa couverture c’est qu’il exerce toujours en tant que professeur d’histoire de l’art a l'université.
○ quartier : depuis que jane a quitter la colocation, il ne se voyait pas rester là-bas. alors il a trouver un petit appartement à west bay, jamais loin de la famille. son numéro est le 50 si vous le chercher.
○ orientation sexuelle : les femmes, simplement les femmes vous ne lui ferait pas changer d'avis.
○ informations en vrac : il est le cousin des Bailor's, mais aussi il porte fièrement ce nom de famille. † fils unique il a trouver un Jake et ses cousines des petits frère et soeurs à protéger. † arnaqueur et faussaire dans l'âme sauf qu'il est "professeur" d'art en retour. † Jake est le seul a savoir où Sven cache son butin, ses oeuvres volés. † la fille de sa cousine, il l'aime comme sa propre nièce. † crèche un peu partout en ce moment, il se dit sans domicile fixe même si chez Jake c'est un peu comme chez lui sauf que c'est trop petit pour trois personnes.

KONSTIG FAMILJ † you are my family, my blood and my rank. nothing will make me change my mind, nothing will change and everything will be the same. my brother, my best friend, my blood. [SONG]


○ posts : 2121 ○ points : 80
○ pseudo : emi
○ avatar : kit harington
○ DC : une blonde au fort caractère aka harley fichel-padilla & la petite blonde perdu sous les coups aka naevia b.-salander
○ inscrit le : 03/06/2017
MessageSujet: Re: jag vill bara ha förklaringar. † svane #4   Sam 20 Oct - 14:06


 

i just want explanations.
song † w/"svane #4 ♡"
Alors que je viens te dire que ouais, ouais ça ne ma pas plus toute cette situation, mais aussi je viens te dire que je vais aller quelques jours chez mon cousin et que ça ne me fera pas de mal. Je ne veux pas que tu t'en ailles de la coloc. je viens doucement souffler. « Je ne pars pas définitivement, mais juste quelques jours ça ne fera pas de mal, puis je pense que j’ai aussi besoin de me rapprocher de mon cousin… D’où le weekend qu’il ma proposer. » Alors que oui, oui je sais que ça ne fera pas du bien de l’entendre mais d’un côté c’est tout aussi la vérité. La vérité que je me suis éloigné de ma famille en quelque sorte depuis que je suis a la coloc. Je sais que j'ai mal agis ... Je te laisse parler. Mais quand tu prends ma main, je viens doucement serrer mes doigts contre ta peau, contre les tiens, puis je viens doucement tourner mon visage vers toi pour déposer à mon tour mon regard dans le tien. Tout ce que je sais, c'est que je n'ai pas envie de te perdre. Tout ce que je sais, c'est que je ne me suis pas sentie aussi bien depuis des années maintenant que tu es entré dans ma vie. Je ne te coupe pas, je t’écoute toujours autant sans t’interrompre et je sens le “mais” arrivé quand même. Je t’observe toujours en te regardant. Je ne suis tombée amoureuse qu'une fois. Je n'ai connu qu'un seul homme. Et cette histoire s'est terminée comme toutes les autres. Tout mes proches disparaissent. Ils s'éloignent de moi ou meurent, tout simplement. Voilà, voilà que tu te dévoile, voilà que tu me parles enfin, voilà que tu me dis enfin les choses. Mais ce n’est pas pour autant que je vais juger, tu sais très bien que je ne suis pas comme ça. « Je ne suis pas comme toutes les autres personnes Jane… Tu le sais très bien. Je ne vais pas disparaître quoi qu'il arrive. » Je te dis comme pour te rassurer, pour te prouver que oui je ne suis pas comme tout le monde et que même si un jour cette histoire ce termine, je ne suis pas du genre à disparaître, je ne suis pas débile a ce point et j’ai aussi j’ai aussi un vécu derrière, j’ai une morale en plus de ça. J'me suis attachée à toi. Et je suis terrifiée à l'idée que tu t'en ailles ou pire encore. Quand je vois t’es larmes qui monte, quand tu crache ce morceau, le moment ou je vais pour ouvrir la bouche tu enchaînes rapidement. Je sais que c'est contradictoire avec le fait que je t'ai fuis depuis notre retour de Paris. Mais j'ai voulu nous éviter de nous attacher un peu plus. Sauf qu'en réalité, je ne peux pas être éloignée de toi. Tu hantes mon esprit, tout le temps, Sven. C’est la que tu lâches ma main, que tu te remets face au tableau, je viens doucement passer une main le long de ton menton pour que tu me regarde à nouveau. Je viens alors plonger à nouveau mon regard dans le tien. « Jane, je me suis aussi attachée a toi, jamais, jamais je n’aurais cru que je puisse à nouveau m'attacher à une femme, après Sannah je me suis interdis de m'attacher à quelqu’un et c’est faux. On ne peut pas se couvrir à chaque fois, on ne peut pas rester enfermé tout les jours. » Je laisse ma main glisser lentement contre ta joue, ouais je t’en veux quand même, mais je ne vais pas t’en vouloir vitam eternam. « Je ne te dirais pas combien de fois j’ai pu penser à toi quand tu es partie, ta présence me manquait, j’avais besoin de te voir mais non tu avais disparu. Maintenant tu es devant moi et je sais que tu t’es enfin ouverte à moi mais comme je t’es dis, je ne disparaîtrait pas. » Je viens doucement déposer un baiser sur t’es lèvres après ses paroles, je viens à nouveau replonger mon regard dans le tien en souriant doucement.

_________________
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time


:
 
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: jag vill bara ha förklaringar. † svane #4   Mar 23 Oct - 9:53



sven&jane.
jag vill bara ha förklaringar.

Tu comprends qu'il ait besoin de s'éloigner. Au fond, c'est ce que tu as fais, toi aussi. Tu t'es rapprochée de Kara, prétextant qu'elle avait besoin de ton aide, pour fuir la colocation. Pour fuir Sven. Et quand il te dit avoir besoin de retrouver son cousin, tu ne peux que comprendre. La famille, c'est sacré à tes yeux. Tu as essayé à de nombreuses reprises de rapprocher la tienne. Tu as essayé de recoller les pots cassés. En vain, il faut l'avouer. Kara voue toujours une haine féroce envers Cade. Et ça te bouffe encore un peu plus. Ta mère a quitté la ville, elle a vendu la maison familiale. Et aujourd'hui, les Braxton se sont essoufflés. Tu ne souhaites ça à personne. Et surtout pas à Sven. Je comprend. Tu souffles, simplement. Bien sûr que tu le comprends. Et tu ne l'empêcheras pas de partir. Tu ne le retiendras pas. Mais au fond, tu as simplement besoin qu'il te revienne. Un jour ou l'autre. Alors, les mots sortent enfin. Tu te confies à Sven comme tu ne l'as jamais fais auparavant. Tes doutes et tes peurs. Tu lui as déjà parlé de tes rêves qui se sont envolés. Ceux de devenir danseuse. Et il savait qu'il y avait quelque chose d'autre. Quelque chose que tu n'arrivais pas à dire. Mais tu te livres, aujourd'hui. Tu laisses les mots s'échapper alors que ton regard est planté dans le sien. L'amour, ça te fait peur. Être éprise et attachée à un homme, ça t'effraie au plus haut point. Mais ses mots, à lui, ils ne suffisent pas à te rassurer. Tu secoues doucement la tête. Tu dis ça maintenant, mais je sais déjà quelle sera la finalité ... Il n'est pas comme les autres, Sven. Et c'est peu dire. Mais ce sentiment d'être abandonnée par tout ceux qui t'entourent, il persiste dans ton coeur. Alors, tu continues à te livrer. Sentiments que tu lui balances au visage. La peur et la honte qui dictent ta conduite. Une conduite impardonnable, tu le sais bien. Le fuir est loin d'être la solution, mais c'est tout ce que tu as trouvé. Ton regard s'échappe, lui aussi. Tu as peur d'affronter Sven. Puis tu sens ses doigts sous ton menton, douce emprise qu'il exerce pour te forcer à le regarder. Tu es sûr qu'on ne peut pas ? Je voudrais qu'on garde notre parfaite petite bulle parisienne pour toujours. Tu souffles, en riant doucement. C'est nerveux, et tu le sais parfaitement bien. Tes doigts viennent glisser sur sa mâchoire. Ça te fait du bien, de le toucher à nouveau. Ça te fait du bien, de te sentir proche de lui. Même si quelque chose s'est peut-être brisé, par ta faute. Mais tu te résignes à parler. Parce que c'est ce que tu fais de mieux quand tu es nerveuse. Et tu bois ses paroles, à Sven. Tu l'écoutes, ton regard plongé dans le sien. Il s'approche d'avantage et vos lèvres se rencontrent à nouveau. On peut essayer, alors. Si tu en as toujours envie, évidemment. Peut-être que ton comportement lui avait fait regretter ses actes. Sûrement que Sven t'en veut toujours. Et tu ne peux que le comprendre. Tu te détestes toi-même. On peut laisser notre relation nous conduire là où nos sentiments nous mèneront. Tu souris, timidement. Ta main qui caresse toujours sa mâchoire. Tu n'as jamais fais ça, toi. Tu ne t'es jamais livrée de la sorte. Et surtout, tu n'as jamais eu autant envie d'être avec quelqu'un. Et si je commence à avoir peur, je ne fuirai pas comme je l'ai fais. Je te le dirai, et on trouvera une solution. Ensembles. Tes doigts viennent retrouver les siens. Des doigts que tu n'as plus jamais envie de lâcher. Et sa réponse, elle te fait bien sûr un peu trop peur. Parce que l'avenir te fait peur. Et ces sensations qui te submergent aussi. Si Sven venait à s'éloigner, tu sais que tu ne le supporterai pas.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

la force tranquille
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente trois ans et demi, les "et demi" compte beaucoup.
○ statut : il a toujours la bague de fiancé pas très loin malheureusement, il n’a toujours pas oublier Sannah. bien sûr qu’il aime s'amuser, un peu comme tous les hommes.
○ métier : arnaqueur et faussaire en tout genre. co-propriétaire du Black Dog avec son cousin, celui est dans les bas-fond de wellington, un endroit bien à lui. il est aussi celui qui est à la tête du bar le soir. sa couverture c’est qu’il exerce toujours en tant que professeur d’histoire de l’art a l'université.
○ quartier : depuis que jane a quitter la colocation, il ne se voyait pas rester là-bas. alors il a trouver un petit appartement à west bay, jamais loin de la famille. son numéro est le 50 si vous le chercher.
○ orientation sexuelle : les femmes, simplement les femmes vous ne lui ferait pas changer d'avis.
○ informations en vrac : il est le cousin des Bailor's, mais aussi il porte fièrement ce nom de famille. † fils unique il a trouver un Jake et ses cousines des petits frère et soeurs à protéger. † arnaqueur et faussaire dans l'âme sauf qu'il est "professeur" d'art en retour. † Jake est le seul a savoir où Sven cache son butin, ses oeuvres volés. † la fille de sa cousine, il l'aime comme sa propre nièce. † crèche un peu partout en ce moment, il se dit sans domicile fixe même si chez Jake c'est un peu comme chez lui sauf que c'est trop petit pour trois personnes.

KONSTIG FAMILJ † you are my family, my blood and my rank. nothing will make me change my mind, nothing will change and everything will be the same. my brother, my best friend, my blood. [SONG]


○ posts : 2121 ○ points : 80
○ pseudo : emi
○ avatar : kit harington
○ DC : une blonde au fort caractère aka harley fichel-padilla & la petite blonde perdu sous les coups aka naevia b.-salander
○ inscrit le : 03/06/2017
MessageSujet: Re: jag vill bara ha förklaringar. † svane #4   Jeu 1 Nov - 11:51


 

i just want explanations.
song † w/"svane #4 ♡"
Je comprend. tu me dis quand je te parle de me rapproche de mon cousin et d’un côté, je ne laisse pas le choix, je laisse le choix à personne d’aller le voir se qui ne me fera pas de mal bien au contraire. alors que la conversation tourne sur le fait que je vais “t’abandonné” je viens te dire que c’est faux et que je ne suis pas de ce genre là. Tu dis ça maintenant, mais je sais déjà quelle sera la finalité ... je lève doucement les yeux au ciel quand tu me dis ça. « Non tu ne sais pas la fin, personne ne le sera de toute façon. » ouais personne ne sait comment tout ça peut se terminer. personne. c’est aussi pour ça que je ne rajoute rien d’autre la dessus. mais quand tu t’es ouverte à moi, je viens te faire me regarder, puis je t’expliquer, je t’expliquer que tout ça c’est réciproque et que non ce n’est pas que dans un sens. Tu es sûr qu'on ne peut pas ? Je voudrais qu'on garde notre parfaite petite bulle parisienne pour toujours. je souris doucement quand tu me dis ça, mais je viens doucement te faire un petit non de la tête. mais je viens alors déposer ce petite baiser ce petit baiser sur t’es lèvres pour te faire comprendre que je ne t’en veux pas mais aussi que j’ai besoin de toi proche de moi. On peut essayer, alors. Si tu en as toujours envie, évidemment. je viens te faire un oui de la tête en te regardant, prêt à répondre mais tu enchaines. On peut laisser notre relation nous conduire là où nos sentiments nous mèneront. je te regarde dans les yeux en souriant doucement. je te laisse te dévoiler encore plus a moi. Et si je commence à avoir peur, je ne fuirai pas comme je l'ai fais. Je te le dirai, et on trouvera une solution. Ensembles. je viens doucement serré t’es doigts dans les miens aussi en souriant. « Et tu dois aussi me parler ça sera plus simple tu sais, que de fuire. je suis là aussi pour t’écouter, je ne suis pas de ce genre ignorant. » je te dis en souriant doucement, puis c’était aussi le moment de partir d’ici, de rentrer a la coloc pour que l’on puisse se poser. quand je te propose de partir et que je vois que tu acceptes nous partons tranquillement du musée.

_________________
J’écrivais des silences, des nuits, je notais l’inexprimable.
©crack in time


:
 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: jag vill bara ha förklaringar. † svane #4   

Revenir en haut Aller en bas
 

jag vill bara ha förklaringar. † svane #4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» ♫ Fiche Technique ♫ ♪ Bara Emi ♪
» Demande par Bara Emi
» Un entrainement²[PV Bara Emi]
» Bara Bara no Bidou
» Kretyen katolik Miragoane ap goumen ak kretyen Anse Veau pou pwovins eklezyatik

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: trash :: rps-