AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We meet again, little tigress [Jilly J.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Jake Bailor

La rage au ventre
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans
○ statut : Tuteur légal de sa nièce Maya âgée de 5 ans / Célibataire
○ métier : Propriétaire du Black Dog, un bar situé dans un quartier mal fréquenté de Wellington et qui cache un fight club illégal ; Il est également le champion de cette arène.
○ quartier : #24 West Bay ; partage l'appartement avec sa nièce et avec Savannah, sa petite-sœur qui vient de débarquer comme une fleur...
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, pas de doute là-dessus
○ informations en vrac : Franc - Secret - Distant - Sauvage - Taciturne - Combatif - Impulsif - Loyal - Serviable - Généreux - Colérique - Moqueur - Rancunier - Désordonné - Sentimental - Protecteur



Jake on dirait un ours, il a vraiment pas l'air commode comme ça mais dans le fond c'est pas un mauvais gars. Il a une façon de parler bien à lui, il mange des syllabes, coupe des mots, use d'insultes et de gros mots en tout genre. Il n'a certainement pas la manière de s'exprimer d'un gentleman. Il est complètement accro à l'adrénaline que lui procure les combats. Il aime autant se prendre des coups qu'en donner. C'est un ancien membre de la Meute, une organisation criminelle locale qui a récemment disparu. Bailor était le champion indétrônable des sous-sols miteux du casino de Wellington du temps de la Meute. Maintenant il règne sur l'arène du Black Dog. Il déteste les flics. Il essaye de s'en tenir éloigné le plus possible. Les points de suture et les hématomes font partie de son corps. Il se laisse souvent dominer par la colère. C'est le sentiment qu'il a le plus de mal à contrôler. Jake c'est un putain de pique-assiette. Sa grande-sœur est décédée il y a un an et demi. Depuis il a récupéré la garde de Maya, sa nièce. Il la considère comme sa gamine. Il est à deux doigts d'avoir les services sociaux sur le dos. Il fait son gros dur mais il est extrêmement sentimental. L'amour, l'amitié, la famille, tout ça ça le prend aux tripes. Trouver l'amour, dans le sombre univers où il évolue, lui paraît impossible.

○ posts : 1363 ○ points : 360
○ pseudo : Daisu
○ avatar : Dean Ambrose (Jonathan Good)
○ DC : //
○ inscrit le : 23/05/2018
MessageSujet: We meet again, little tigress [Jilly J.]   Dim 4 Nov - 17:03

We meet again, little tigress.Jilly & Jake
Love gun ♫ Jake a une fois de plus ajouté une victoire à son impressionnant palmarès. Mais à quel prix ? Comme toujours il met en danger sa santé. Le comble c'est qu'il n'y a que de cette manière qu'il se sent vivant. Les blessures qu'il affiche continuellement sur son corps ont bien peu d'importance comparé à cette sensation qu'il adore, cette adrénaline si particulière qu'il convoite à chacun de ses combats. Il a pénétré un monde empreint de violence uniquement pour assouvir une addiction malsaine. Une addiction qui le ronge depuis de nombreuses années maintenant. Il ne s'est jamais posé la moindre question, de si c'était normal ou non. Pour être honnête, ça n'a jamais été un problème pour lui. Et pourtant, ce qu'il a pu inquiéter et faire souffrir son entourage à rentrer avec chaque fois de nouvelles blessures ou à mentir continuellement pour couvrir ses activités illégales ainsi que la Meute. Mais aujourd'hui tout est différent. Il a l'avenir d'une petite fille entre ses mains. Alors Jake n'a plus d'autre choix que de se remettre en question, il commence, petit à petit mais c'est dur, trop dur. Du coup il se retrouve une fois de plus obligé de passer par les urgences. Le boxeur n'est pas encore prêt à tout abandonner. Malheureusement, cela lui prendra beaucoup de temps...

Bailor attend silencieusement dans le hall bruyant des urgences. Peu importe l'heure, il y a toujours du monde. Il est déjà minuit passé, il a eu le courage de venir jusqu'ici après son combat au Holster. Un combat qu'il a certes remporté mais qui l'a laissé dans un bien triste état. A le regarder comme ça, il donne l'impression de s'être fait lynché par plus fort que lui. Et pourtant, si les gens savaient... Sans le vouloir, Jake alimente les rumeurs, il fait s'enflammer les imaginations. Le personnel de l'hôpital, c'est pas la première fois qu'ils croisent le combattant, alors il ne faut pas s'étonner qu'il soit la source de nombreux ragots. Puis, un homme vient enfin le chercher, c'est à son tour de se faire soigner. L'interne lâche malgré lui un soupire en le voyant se lever. « Bailor... Encore toi. Franchement qu'est-ce que tu peux bien foutre ? T'en as pas marre ? » Will, c'est ici que Jake l'a rencontré et ce gars il le croise à chaque fois qu'il vient. « J'aime trop ta gueule, alors il m'faut bien une excuse pour m'pointer. » Il lâche un rire qui s'en suit aussitôt d'une grimace de douleur. Will secoue sa tête, l'air exaspéré. « Qu'est-ce qu'il t'est arrivé cette fois ? » « C'pas tes affaires. » Qu'il répond simplement. L'interne hausse les épaules, il a l'habitude. Il ne s'attendait pas vraiment à avoir une réponse de sa part, il sait que Jake n'aime pas les curieux. Sans attendre il l'emmène dans un cabinet pour que l'on s'occupe de lui. Le boxeur s'assoie sur la table d'auscultation, c'est automatique, il sait ce qu'il a à faire. « Ma collègue arrive. » « Bah c'est pas toi qui m'recoud ? » « Non, il y a d'autres patients qui m'attendent, on est débordé ce soir. » Bailor ne proteste pas, après tout il se fiche pas mal de qui peut bien le soigner du moment que c'est bien fait. « Pas de bêtise hein ? » « J'fais c'que j'veux. »

Une infirmière ne tarde pas à pointer le bout de son nez. Une jolie petite blonde, pas désagréable à regarder. Ce qui n'est franchement pas le cas du combattant. Sa lèvre inférieure est fendue et une plaie ouverte se dessine également sous son œil droit. De plus, du sang séché marque encore son visage à certain endroit, tout comme sur ses poings abîmés. Le boxeur ne sait même plus si c'est le sien ou celui de son adversaire. Mais ceci n'est que la partie immergé de l'iceberg car sous son t-shirt se cachent ses côtes et son abdomen qui eux aussi ont pris cher. « Salut. » Qu'il lance avec désinvolture à la dame. « J'espère qu't'es pas pressée parce que là y a du taf. » Il désigne sa gueule avec son index. Malgré tout il espère pourvoir rentrer chez lui rapidement, que ce moment, aussi pénible pour lui que pour elle ne s'éternise pas. Et puis au fait, ouais Jake il ne vouvoie personne, jamais, il sait pas faire. Sympa comme première approche.

© 2981 12289 0

_________________
Again, again and again.

Badges ~:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jilly Jones

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans
○ statut : Veuve
○ métier : Infirmière
○ orientation sexuelle : N'y pense plus
○ informations en vrac : Elle est arrivée à Island Bay quand elle avait 6 ans ○ C'était un garçon manqué ○ Elle a pourri la vie de toutes les personnes qu'elle connait ○ Elle peut se montrer très attachante ○ Elle a un petit chien dont elle ne sait pas s'occuper. ○ Elle est infirmière à l'hopital ○ Elle est revenue à Island Bay début octobre ○ Elle vit dans une caravane dans le jardin de ses parents ○ Elle s'occupe de sa mère malade ○ Elle a perdu sa femme il y a un mois ○ Elle a quitté Island Bay à 18 ans pour échapper à sa famille trop parfaite ○ Elle a commencé des études en art où elle a rencontré sa femme, professeur. ○ Elle a arrêté ses études pour prendre soin de son épouse, souffrante. ○ Elle déteste les animaux ○ Elle calcule tout ce qu'elle mange ○ Elle adore les tomates et déteste le chocolat ○ C'est une sportive dans l'âme ○ Elle a peur des chats, assez pour devenir violente avec eux s'ils l'approchent ○ Elle est extrêmement possessive ○ Elle a quatre frères dont est portée disparu. ○ Elle est la dernière de la fratrie

○ posts : 99 ○ points : 320
○ pseudo : Coconut
○ avatar : Taylor Swift
○ DC : Aucun
○ inscrit le : 26/09/2018
MessageSujet: Re: We meet again, little tigress [Jilly J.]   Mer 7 Nov - 18:37

We meet again, little tigress.Jilly & Jake
Love gun ♫ Journée de merde. Un flot de mécontentement glissait entre ses dents. Le médecin urgentiste avec lequel la soirée se déroulait lui broyait la moindre parcelle patience. Culpabilité, crainte, doute et compassion déchiraient son coeur en divers morceaux. Impossible de le haïr sans qu'elle ne se déteste. Il était souffrant et elle était responsable des ragots qui courraient sur eux. Les idiots s'imaginaient des romances ou une simple histoire de fesses, un nouvel épisode dans la série Island Bay's Hospital! Son désir d'écraser les rumeurs par l'exemple tombait à l'eau. Impossible de maltraiter un mourant! Pourquoi avait-elle une conscience? Ca pourrissait la vie! Aussi, elle courait après le travail, sautant sur le premier patient pour éviter Michael.

Alors c'est en marmonnant dans une barbe fictive que son entrée dans le box des urgences se réalisa. Jake se trouvait déjà assis sur le lit. Une armoire sur un lit... c'est original, bien plus que l'état de son faciès! En parlant de lui d'ailleurs, sa gueule amochée passa rapidement au service des authentifications pour ensuite sonner toutes les alarmes possible dans son esprit. Par réflexe, un pas la repoussa violemment en arrière. Son dos heurta la paroi séparant les espaces de travail.

"Putain de merde." Cracha la blonde, le dossier contre sa poitrine comme pour lui servir de bouclier.

Oh, des visions d'horreur ne manquaient pas dans son emploi. Les nuits agitées apportaient leur lot de blessés, de situations originales et autres traumatismes. Mais cette soirée!! Cette soirée!!! Cette soirée trônait au sommet des pires moments de sa vie, depuis son retour en ville. Un ou deux battements de cils voilèrent son regard, comme un essuie glace tenterait de balayer une déjection d'oiseau du champs de vision. En insistant un peu, à battre des cils, Jake disparaitrait! Malheureusement, sa carcasse ne bougeait pas. La comparaison s'élevait à la hauteur de son affection pour son patient. Quelques secondes domptèrent la terreur qui l'assaillait. La paralysie s'effaça pour laisser le corps longer le mur en direction de son chariot médical. Et voilà que la petite bougonnait.

"Ouais salut. Surtout tu restes assis là, pas bouger." La voix restait ferme et assurée. Par la force de l'habitude, la blonde laissa une autre émotion la submerger, chasser la peur et lui donner la force. Lentement, comme un volcan qui s'éveille, les tremblements de son corps s'estompèrent, son regard s'embrasa et si elle l'avait pu de la fumée lui sortirait par les narines. La rage venait d'avaler la crainte, pourtant encore vivace. Elles se mariaient, s'assemblaient et bientôt engendreraient une forme de rancoeur et un désir de vengeance.

© 2981 12289 0

_________________
❝ Take the bastards down ❞ Raise your voice. Don't let them break you down. All depends on what you do. It's a state of mind. Free the youth. The world is fading. You've got nothing to prove. Finally, it all comes crashing down to the earth. Finally, we get what we deserve.


Dernière édition par Jilly Jones le Jeu 15 Nov - 23:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Jake Bailor

La rage au ventre
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans
○ statut : Tuteur légal de sa nièce Maya âgée de 5 ans / Célibataire
○ métier : Propriétaire du Black Dog, un bar situé dans un quartier mal fréquenté de Wellington et qui cache un fight club illégal ; Il est également le champion de cette arène.
○ quartier : #24 West Bay ; partage l'appartement avec sa nièce et avec Savannah, sa petite-sœur qui vient de débarquer comme une fleur...
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, pas de doute là-dessus
○ informations en vrac : Franc - Secret - Distant - Sauvage - Taciturne - Combatif - Impulsif - Loyal - Serviable - Généreux - Colérique - Moqueur - Rancunier - Désordonné - Sentimental - Protecteur



Jake on dirait un ours, il a vraiment pas l'air commode comme ça mais dans le fond c'est pas un mauvais gars. Il a une façon de parler bien à lui, il mange des syllabes, coupe des mots, use d'insultes et de gros mots en tout genre. Il n'a certainement pas la manière de s'exprimer d'un gentleman. Il est complètement accro à l'adrénaline que lui procure les combats. Il aime autant se prendre des coups qu'en donner. C'est un ancien membre de la Meute, une organisation criminelle locale qui a récemment disparu. Bailor était le champion indétrônable des sous-sols miteux du casino de Wellington du temps de la Meute. Maintenant il règne sur l'arène du Black Dog. Il déteste les flics. Il essaye de s'en tenir éloigné le plus possible. Les points de suture et les hématomes font partie de son corps. Il se laisse souvent dominer par la colère. C'est le sentiment qu'il a le plus de mal à contrôler. Jake c'est un putain de pique-assiette. Sa grande-sœur est décédée il y a un an et demi. Depuis il a récupéré la garde de Maya, sa nièce. Il la considère comme sa gamine. Il est à deux doigts d'avoir les services sociaux sur le dos. Il fait son gros dur mais il est extrêmement sentimental. L'amour, l'amitié, la famille, tout ça ça le prend aux tripes. Trouver l'amour, dans le sombre univers où il évolue, lui paraît impossible.

○ posts : 1363 ○ points : 360
○ pseudo : Daisu
○ avatar : Dean Ambrose (Jonathan Good)
○ DC : //
○ inscrit le : 23/05/2018
MessageSujet: Re: We meet again, little tigress [Jilly J.]   Mar 13 Nov - 19:11

We meet again, little tigress.Jilly & Jake
Love gun ♫ Jake regarde ses pieds se balancer dans le vide pendant qu'il s'imagine l'infirmière préparer son matériel de soin. Mais lorsqu'il relève les yeux, c'est loin d'être le cas. La petite blonde se tient loin de lui, collant son pauvre dossier contre elle. Elle a l'air d'une biche apeurée qui vient de tomber nez à nez avec un loup. Ou plutôt un ours dans le cas de Bailor. Sur le coup il se dit que c'est sa tronche toute cabossée qui lui fait cet effet là mais il s'agit toute de même d'une infirmière, elle en a sûrement vu d'autres, elle a sûrement déjà vu pire. Le trentenaire l'observe alors comme si elle était une bête curieuse. Plus les secondes passent et plus il la trouve étrange. A tous les coups il est tombé sur la seule gonzesse du service avec une araignée au plafond. Bordel il a jamais de chance ! Finalement il aimerait bien que Will revienne et s'occupe de lui. La jeune femme lui répond alors sur un ton autoritaire, comme si elle donnait des ordres à un chien : assis, couché, pas bouger. La bouche de Jake s'entrouvre légèrement tant il est surpris par cette réaction disproportionnée et bizarre. « Heu ouaiiiis... Y a un truc qui tourne pas rond chez toi nan ? » Qu'il lâche sans aucune retenu. Il ne la connait pas mais il n'est pas à ça près. « T'es bizarre comme nana mais on a peut-être déjà dû t'le dire. » C'est beau, c'est frais, Jake a toujours su y faire avec les femmes, un vrai Don Juan. C'est bourré d'ironie bien sûr. Femme ou pas, quand il a un truc a dire, il le dit, il ne se retient pas. L'infirmière, aussi jolie soit-elle ne fait pas l'exception. « Will m'a dit qu'vous étiez tous débordés, j'comprends mais j'ai un peu envie d'rentrer chez moi et d'aller m'pieuter en fait. » Il soupire longuement. Bon nombre d'interne ont déjà perdu patience avec lui. Quand il est blessé, quand il a mal, Bailor a tendance à être insupportable. C'est comme si être poli allait lui écorcher la bouche. Puis le combattant remarque enfin que le regard de la blonde a changé, il n'avait pas fait attention. La lueur de peur s'est doucement transformée en une lueur de rage, presque guerrière. Jake ne comprend pas vraiment ce qu'il se passe. Il pose ses yeux bleus dans les siens, sans un seul instant détourner le regard. Il se met lentement à douter. Il est sûr de ne pas connaître cette fille et pourtant à y voir de plus près elle lui semble drôlement familière. Ses sourcils se froncent puis il lance un : « Dis on s'connait ? » Il veut avoir le fin mot de l'histoire.

© 2981 12289 0

_________________
Again, again and again.

Badges ~:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jilly Jones

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans
○ statut : Veuve
○ métier : Infirmière
○ orientation sexuelle : N'y pense plus
○ informations en vrac : Elle est arrivée à Island Bay quand elle avait 6 ans ○ C'était un garçon manqué ○ Elle a pourri la vie de toutes les personnes qu'elle connait ○ Elle peut se montrer très attachante ○ Elle a un petit chien dont elle ne sait pas s'occuper. ○ Elle est infirmière à l'hopital ○ Elle est revenue à Island Bay début octobre ○ Elle vit dans une caravane dans le jardin de ses parents ○ Elle s'occupe de sa mère malade ○ Elle a perdu sa femme il y a un mois ○ Elle a quitté Island Bay à 18 ans pour échapper à sa famille trop parfaite ○ Elle a commencé des études en art où elle a rencontré sa femme, professeur. ○ Elle a arrêté ses études pour prendre soin de son épouse, souffrante. ○ Elle déteste les animaux ○ Elle calcule tout ce qu'elle mange ○ Elle adore les tomates et déteste le chocolat ○ C'est une sportive dans l'âme ○ Elle a peur des chats, assez pour devenir violente avec eux s'ils l'approchent ○ Elle est extrêmement possessive ○ Elle a quatre frères dont est portée disparu. ○ Elle est la dernière de la fratrie

○ posts : 99 ○ points : 320
○ pseudo : Coconut
○ avatar : Taylor Swift
○ DC : Aucun
○ inscrit le : 26/09/2018
MessageSujet: Re: We meet again, little tigress [Jilly J.]   Mar 13 Nov - 21:35

We meet again, little tigress.Jilly & Jake
Love gun ♫Elle aurait voulu le cogner, lui foutre son poing dans la gueule pour lui faire payer. Des années de souffrances appelaient à la vengeance. Ce truc qui ne tourne pas rond, ce truc que Jake pointait de quelques mots banals  la maintenait en vie depuis longtemps. La rage au ventre, la haine coincée entre les dents et la peur serré au creux de ses poings…

« Oh Jake, si tu savais à quel point. » Marmonne-t-elle dans sa barbe en extirpant de son emballage une aiguille.

Bien sûr qu’elle était dérangée, complètement délurée. Depuis des années, elle se répétait qu’elle n’était plus une petite fille. Cette douce illusion s’était forgée à New York, entre les bras de son épouse, à l’abri d’un passé douloureux. Une vie  entière s’était ainsi bâtie sur ces certitudes. Elle avait tourné la page. Elle était devenue une femme. Du rouge sur les lèvres, une crinière blonde parfaitement lissée, du parfum.  Mais ses peintures, parures et armes de guerre ne jouaient qu’un rôle de masque face à Jakes car ses certitudes s’étaient envolées pour la laisser retomber à l’adolescence. Elle avait été folle d’y croire, folle de revenir, folle de rester dans cette pièce.

Le souffle court invoquait le courage nécessaire pour stabiliser cette main qui tenait la compresse de betadine et franchir le pas la séparant encore de son patient. A rester plantée devant lui, le regard accueillant le sien, la nausée s’incrustait et posait ses valises sur son estomac. Il la passait au scan et elle, elle rêvait de laisser sa place à n’importe qui d’autre.

« Non. » Grogna précipitamment la blonde en balançant sa main sur l’une des blessures de Jake. La compresse s’écrasait avec un brin de délectation sous l’œil droit. « Mais c’est moi qui va te recoudre et qui gère l’anesthésie alors… tu devrais apprendre à fermer ta g…. bouche. »
Les deux ne mâchaient pas leurs mots. La première voix gardait quelques tremblements, la seconde son assurance et son énergie.  
© 2981 12289 0

_________________
❝ Take the bastards down ❞ Raise your voice. Don't let them break you down. All depends on what you do. It's a state of mind. Free the youth. The world is fading. You've got nothing to prove. Finally, it all comes crashing down to the earth. Finally, we get what we deserve.
Revenir en haut Aller en bas

Jake Bailor

La rage au ventre
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans
○ statut : Tuteur légal de sa nièce Maya âgée de 5 ans / Célibataire
○ métier : Propriétaire du Black Dog, un bar situé dans un quartier mal fréquenté de Wellington et qui cache un fight club illégal ; Il est également le champion de cette arène.
○ quartier : #24 West Bay ; partage l'appartement avec sa nièce et avec Savannah, sa petite-sœur qui vient de débarquer comme une fleur...
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, pas de doute là-dessus
○ informations en vrac : Franc - Secret - Distant - Sauvage - Taciturne - Combatif - Impulsif - Loyal - Serviable - Généreux - Colérique - Moqueur - Rancunier - Désordonné - Sentimental - Protecteur



Jake on dirait un ours, il a vraiment pas l'air commode comme ça mais dans le fond c'est pas un mauvais gars. Il a une façon de parler bien à lui, il mange des syllabes, coupe des mots, use d'insultes et de gros mots en tout genre. Il n'a certainement pas la manière de s'exprimer d'un gentleman. Il est complètement accro à l'adrénaline que lui procure les combats. Il aime autant se prendre des coups qu'en donner. C'est un ancien membre de la Meute, une organisation criminelle locale qui a récemment disparu. Bailor était le champion indétrônable des sous-sols miteux du casino de Wellington du temps de la Meute. Maintenant il règne sur l'arène du Black Dog. Il déteste les flics. Il essaye de s'en tenir éloigné le plus possible. Les points de suture et les hématomes font partie de son corps. Il se laisse souvent dominer par la colère. C'est le sentiment qu'il a le plus de mal à contrôler. Jake c'est un putain de pique-assiette. Sa grande-sœur est décédée il y a un an et demi. Depuis il a récupéré la garde de Maya, sa nièce. Il la considère comme sa gamine. Il est à deux doigts d'avoir les services sociaux sur le dos. Il fait son gros dur mais il est extrêmement sentimental. L'amour, l'amitié, la famille, tout ça ça le prend aux tripes. Trouver l'amour, dans le sombre univers où il évolue, lui paraît impossible.

○ posts : 1363 ○ points : 360
○ pseudo : Daisu
○ avatar : Dean Ambrose (Jonathan Good)
○ DC : //
○ inscrit le : 23/05/2018
MessageSujet: Re: We meet again, little tigress [Jilly J.]   Dim 25 Nov - 19:24

We meet again, little tigress.Jilly & Jake
Love gun ♫ L'infirmière s'approche enfin du boxeur, toujours avec cette terrible lueur dans le regard. Il a soudainement l'impression d'être la cause de son comportement étrange. Et pourtant elle vient de lui répondre à la négative lorsqu'il lui a demandé s'ils se connaissaient. Jake est loin de se douter de ce qu'il se passe réellement dans la tête de la petite blonde. Oui, il est loin de s'imaginer qu'il s'agit de la gamine qu'il a dû si souvent traîner de force jusqu'à la maison de ses parents, il y a de nombreuses années de ça. Elle commence ses soins mais ses gestes ne sont pas ceux qu'une infirmière normale devrait prodiguer. Il n'y a aucune délicatesse, aucune empathie. Elle fait preuve d'une incompréhensible brutalité et ses paroles n'ont rien de tendre. « Hé ! » Proteste-t-il d'abord en grimaçant. La douleur se propage le long de son visage. Mais c'est à peine si elle entend sa plainte. Jake fronce les sourcils. C'est juste impossible qu'une infirmière se conduise comme ça, sans aucune raison. Il n'y croit pas. Il en est persuadé à présent, cette femme le connaît, il en mettrait ça main à couper. La compresse vient à nouveau se coller sous son œil, c'est la fois de trop. D'un geste rapide il attrape la main de la blonde et l'écarte de sa joue. « T'arrête ça tout d'suite ! » Son ton est froid, son regard l'est tout autant. Il n'apprécie clairement pas son comportement. Tenant toujours sa main dans la sienne, il y met la force qu'il faut pour ne pas qu'elle se dégage, sans pour autant lui faire du mal. « C'quoi ton problème putain ? Et t'fous pas d'ma gueule, toi et moi on s'connait ! » Le bleu de ses yeux envahit les siens. Il a mal, il est fatigué, il n'a pas envie de rire ni de jouer. Il la regarde avec toujours plus d'attention, il cherche au plus profond de sa mémoire où est-ce qu'il a bien pu la rencontrer et à quelle époque de sa vie. Mais il n'en a pas la moindre idée. « J't'ai fait quoi pour qu'tu m'traites comme un chien hein ? » Ça l'énerve de plus en plus de ne pas comprendre, de ne pas savoir. Jake n'est pas du genre patient. l'énerver n'est jamais une bonne chose. Cependant il en est aussi de même pour la petite blonde. C'est une tigresse face à un ours. Ça ne présage rien de bon.

© 2981 12289 0

_________________
Again, again and again.

Badges ~:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jilly Jones

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans
○ statut : Veuve
○ métier : Infirmière
○ orientation sexuelle : N'y pense plus
○ informations en vrac : Elle est arrivée à Island Bay quand elle avait 6 ans ○ C'était un garçon manqué ○ Elle a pourri la vie de toutes les personnes qu'elle connait ○ Elle peut se montrer très attachante ○ Elle a un petit chien dont elle ne sait pas s'occuper. ○ Elle est infirmière à l'hopital ○ Elle est revenue à Island Bay début octobre ○ Elle vit dans une caravane dans le jardin de ses parents ○ Elle s'occupe de sa mère malade ○ Elle a perdu sa femme il y a un mois ○ Elle a quitté Island Bay à 18 ans pour échapper à sa famille trop parfaite ○ Elle a commencé des études en art où elle a rencontré sa femme, professeur. ○ Elle a arrêté ses études pour prendre soin de son épouse, souffrante. ○ Elle déteste les animaux ○ Elle calcule tout ce qu'elle mange ○ Elle adore les tomates et déteste le chocolat ○ C'est une sportive dans l'âme ○ Elle a peur des chats, assez pour devenir violente avec eux s'ils l'approchent ○ Elle est extrêmement possessive ○ Elle a quatre frères dont est portée disparu. ○ Elle est la dernière de la fratrie

○ posts : 99 ○ points : 320
○ pseudo : Coconut
○ avatar : Taylor Swift
○ DC : Aucun
○ inscrit le : 26/09/2018
MessageSujet: Re: We meet again, little tigress [Jilly J.]   Jeu 29 Nov - 1:04

We meet again, little tigress.Jilly & Jake
Love gun ♫L'épée de la justice prenait son temps. Tant d'années passées à alimenter l'esprit de revanche se heurtaient à un mur d'incompréhension. La brute ne devait pas réfléchir mais s'engouffrer au creux de chaque faille. Aussi, lorsque son poing s'immobilisa, sa main périe. Les doigts relâchèrent le coton. La chute s'accompagna d'un mouvement de recul. La bête Bailor s'éveillait donc. Cependant, le seul monstre présent dans la pièce grondait dans la poitrine féminine. La colère essaya, tira et agita ce bras prisonnier. Les techniques de self-défense trouvaient leur limite. La force de Jake n'égalait pas sa souplesse. Si elle voulait se défaire, elle devait casser son poignet. Fort heureusement, la blonde ne consentait en rien à ce sacrifice. Prise au piège, son corps se métamorphosa. Le regard ternit. La mâchoire se crispa. Les traits se crispèrent.

Elle s'avança, venant planter son regard dans celui de Jake. Sa peur n'égalait en rien sa détermination. Maintenant à une dizaine de centimètres de son visage, la blonde ne se perdait plus en apparence. Le masque tombait.

"Oh pauvre petit, Jake."  Souffla Jilly d'une voix basse. Un sourire en coin vînt ourler ses lippes rosées. La mimique aurait pu dévoiler un croc, la dent qu'elle avait contre lui.  "Tu faisais ta tapette comme ça pendant ton combat? Ouin ouin... " La blonde tira à nouveau sur son poignet dans l'espoir de récupérer son fonctionnement mais Jake gagnait le rapport de force. Cet état de fait agaça un peu plus la jeune femme. "Parce que j'ai d'autres choses à faire que de t'entendre te plaindre. J'ai un gamin tombé d'un balcon qui aurait bien besoin d'une infirmière en plus pour terminer ses soins plus rapidement. Y en a des dizaines comme ça. Tu vois, Jake.Tu nous fais perdre du temps alors que demain tu vas aller te refaire défoncer contre de la tune. Alors la délicatesse et les mots réconfortants, je vais garder ça pour ceux qui le méritent."

Le discours avait été assez long en réalité, bien trop long. Jilly inspira à nouveau, le regard dur toujours planté sur Jake. Elle ne doutait pas un instant qu'il serait ravi de se faire soigner par une autre infirmière.  

"Maintenant tu me lâches, tu serres les dents et tu évites de me faire perdre mon temps."

Elle parlait de trop, beaucoup trop et trop vite, beaucoup trop vite. Mais il avait pourtant suffit d'un souffle pour lui lancer ces horreurs à la figure.

© 2981 12289 0

_________________
❝ Take the bastards down ❞ Raise your voice. Don't let them break you down. All depends on what you do. It's a state of mind. Free the youth. The world is fading. You've got nothing to prove. Finally, it all comes crashing down to the earth. Finally, we get what we deserve.
Revenir en haut Aller en bas

Jake Bailor

La rage au ventre
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans
○ statut : Tuteur légal de sa nièce Maya âgée de 5 ans / Célibataire
○ métier : Propriétaire du Black Dog, un bar situé dans un quartier mal fréquenté de Wellington et qui cache un fight club illégal ; Il est également le champion de cette arène.
○ quartier : #24 West Bay ; partage l'appartement avec sa nièce et avec Savannah, sa petite-sœur qui vient de débarquer comme une fleur...
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, pas de doute là-dessus
○ informations en vrac : Franc - Secret - Distant - Sauvage - Taciturne - Combatif - Impulsif - Loyal - Serviable - Généreux - Colérique - Moqueur - Rancunier - Désordonné - Sentimental - Protecteur



Jake on dirait un ours, il a vraiment pas l'air commode comme ça mais dans le fond c'est pas un mauvais gars. Il a une façon de parler bien à lui, il mange des syllabes, coupe des mots, use d'insultes et de gros mots en tout genre. Il n'a certainement pas la manière de s'exprimer d'un gentleman. Il est complètement accro à l'adrénaline que lui procure les combats. Il aime autant se prendre des coups qu'en donner. C'est un ancien membre de la Meute, une organisation criminelle locale qui a récemment disparu. Bailor était le champion indétrônable des sous-sols miteux du casino de Wellington du temps de la Meute. Maintenant il règne sur l'arène du Black Dog. Il déteste les flics. Il essaye de s'en tenir éloigné le plus possible. Les points de suture et les hématomes font partie de son corps. Il se laisse souvent dominer par la colère. C'est le sentiment qu'il a le plus de mal à contrôler. Jake c'est un putain de pique-assiette. Sa grande-sœur est décédée il y a un an et demi. Depuis il a récupéré la garde de Maya, sa nièce. Il la considère comme sa gamine. Il est à deux doigts d'avoir les services sociaux sur le dos. Il fait son gros dur mais il est extrêmement sentimental. L'amour, l'amitié, la famille, tout ça ça le prend aux tripes. Trouver l'amour, dans le sombre univers où il évolue, lui paraît impossible.

○ posts : 1363 ○ points : 360
○ pseudo : Daisu
○ avatar : Dean Ambrose (Jonathan Good)
○ DC : //
○ inscrit le : 23/05/2018
MessageSujet: Re: We meet again, little tigress [Jilly J.]   Ven 7 Déc - 13:48

We meet again, little tigress.Jilly & Jake
Love gun ♫ On ne se fout jamais très longtemps de la gueule de Bailor. Oh non. Il n'est pas réputé pour être un homme patient et l'énerver est une chose extrêmement facile. L'infirmière en est malheureusement témoin, elle a réussi le test haut la main. Prise au piège de la poigne du boxeur, elle ne fait plus la maline. Jake veut des réponses et il les aura. Elle ne peut plus faire semblant de ne pas le connaître alors le masque tombe enfin. Hargneuse, elle se rapproche de lui et lui fait face, la tête haute. Les mots qui passent ses lippes sont dur et amer. Le trentenaire peut sentir cette rancœur immense qu'elle a contre lui. Il n'a plus aucune doute maintenant, ils se connaissent car en plus d'avoir prononcé son prénom, la blonde sait pour ses combats. Peu de personne sont au courant de ses activités illégales. Bien sûr certains s'en doute, les gens ne sont pas cons. Mais Jake a toujours fait en sorte de bien garder ses secrets, autant pour se protéger lui que pour protéger son entourage. Il se perd dans le regard de la jeune femme tandis qu'elle lui crache un certain nombre de vérité à la gueule. Ces yeux remplis de colère provoquent comme des flashs dans sa mémoire. Il se souvient maintenant. La voix de la blonde fend à nouveau l'air. Elle lui intime l'ordre de la lâcher, ce qu'il ne tarde pas à faire. Bailor desserre alors doucement ses doigts jusqu'à lâcher complètement prise. Il ferme les yeux et souffle. « Putain... Jilly. » Ses paupières se rouvrent pour la fixer. « Jilly Jones... » Jamais il n'aurait cru revoir un jour cette gamine qui ne savait pas tenir en place. Après toutes ces années, elle avait tellement changé. Si elle ne s'était pas emportée comme elle venait de le faire, il ne l'aurait même pas reconnue. Jake secoue sa tête et lâche un rire. Ce fameux rire incontrôlable qui nous échappe lorsque la tension redescend. C'est plus fort que lui, il ne peut pas s'en empêcher. « Merde... T'es toujours aussi hargneuse à c'que j'vois. » Physiquement elle avait incroyablement changé mais elle restait toujours cette petite tigresse qui n'hésite jamais à sortir les griffes. Un sourire en coin étire ses lèvres. Les mots qu'elle a eu à son égard quelques instants plus tôt ne sont pas du tout passé à côté de leur cible, bien au contraire. Après tout, il n'y a que la vérité qui blesse. Jake est très loin d'être un patient à plaindre. Un mec qui s'inflige volontairement autant d'horreur ne devrait pas avoir sa place ici, il le sait très bien mais malheureusement ce sont des choses qu'il refuse d'entendre. Alors il compte bien répliquer, lui rendre la pareille comme un pauvre con. « T'as des seins maintenant, ça change. » Son ton est moqueur. « Alors comme ça j'ai pas l'droit à des mots réconfortants d'ta part ? Ça m'fend l'cœur. Dommage maintenant qu'tu ressembles à une nana. » Il se conduit comme un idiot au lieu d'essayer de parler du passé et d'apaiser les choses.

© 2981 12289 0

_________________
Again, again and again.

Badges ~:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jilly Jones

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans
○ statut : Veuve
○ métier : Infirmière
○ orientation sexuelle : N'y pense plus
○ informations en vrac : Elle est arrivée à Island Bay quand elle avait 6 ans ○ C'était un garçon manqué ○ Elle a pourri la vie de toutes les personnes qu'elle connait ○ Elle peut se montrer très attachante ○ Elle a un petit chien dont elle ne sait pas s'occuper. ○ Elle est infirmière à l'hopital ○ Elle est revenue à Island Bay début octobre ○ Elle vit dans une caravane dans le jardin de ses parents ○ Elle s'occupe de sa mère malade ○ Elle a perdu sa femme il y a un mois ○ Elle a quitté Island Bay à 18 ans pour échapper à sa famille trop parfaite ○ Elle a commencé des études en art où elle a rencontré sa femme, professeur. ○ Elle a arrêté ses études pour prendre soin de son épouse, souffrante. ○ Elle déteste les animaux ○ Elle calcule tout ce qu'elle mange ○ Elle adore les tomates et déteste le chocolat ○ C'est une sportive dans l'âme ○ Elle a peur des chats, assez pour devenir violente avec eux s'ils l'approchent ○ Elle est extrêmement possessive ○ Elle a quatre frères dont est portée disparu. ○ Elle est la dernière de la fratrie

○ posts : 99 ○ points : 320
○ pseudo : Coconut
○ avatar : Taylor Swift
○ DC : Aucun
○ inscrit le : 26/09/2018
MessageSujet: Re: We meet again, little tigress [Jilly J.]   Ven 7 Déc - 18:02

We meet again, little tigress.Jilly & Jake
Love gun ♫Son bras lui revenait entier. La douleur de l’étreinte n’était rien à contrario de celle sur son orgueil. Pourtant, elle se refusait à venir panser cette marque en rabattant son poignet contre sa poitrine à l’image d’un animal blessé. Aussi, elle laissa son membre retomber le long du corps. Dans le fond, sa haine ne se dirigeait pas contre lui mais contre le monde entier. Ce bâtard l’avait reconnu, il était temps ! A son nom, la blonde frémit, immobile, les yeux ronds. Ce genre de tronche, Jake devait souvent les remarquer… après un coup trop violent, lorsque l’adversaire avait été sonné.

Son nom entier. Jake Baillor s’en souvenait. La mâchoire se crispa filtrant entre ses dents une insulte de trop. Tout se bousculait. Les reproches, la crainte et la rage luttaient de toutes leurs forces pour avoir le droit d’éclater au grand jour. Mais à l’évocation de ses seins, son regard tomba automatiquement sur sa poitrine. Cette sensation déplaisante glissa le long de sa colonne. Jake sortait la carte du slut shaming. Comment oublier des années d’humiliation directement orientées sur son genre ? Les hommes la prenaient pour un melon qu’on pouvait tâter sur le marché. Est-ce qu’elle était sans pesticide ou avec silicone ? A chaque assaut, un mâle trouvait juste d’attaquer sur ses attributs féminins, à croire qu’ils étaient porteurs de honte, qu’être une femme, c’était ridicule. Mais cette fois, l’infirmière inspira profondément, plaçant ses deux mains sur ses seins pour mieux les empoigner.

« Ouais t’as vu ! J’ai des plus grosses boules que les tiennes, trou duc ! » Les bougeant de haut en bas, elle insista. « Alors si tu veux jouer à qui a la plus grosse avec moi, laisse tomber ! »

Dans un grognement de mécontentement, la jeune femme attrapait son matériel pour préparer son soin avec plus d’intérêt. Elle avait bien d’autre chose à faire. Elle passait donc à la désinfection et Jake n’avait qu’à serrer les dents, comme elle le lui avait suggéré !

« Moi j’ai grandi au moins, toi t’es toujours le même. » se défendit finalement Jones sans bien savoir si elle préférait fuir ou non. Jouer les braves l’épuisait. Retenir le tremblement de ses mains, les frissons dans son échine, le cœur au bord de ses lèvres requérait trop d’effort. Elle n’était plus une gamine, Jake le lui avait fait comprendre. Pourtant, il représentait le monstre tapis dans l’ombre qui menaçait de la ramener dans sa prison dorée. Il était son geôlier, son gardien de taule, son ombre démoniaque. Le déchirement était tel qu’elle envisageait n’importe quelle solution pour apaiser la douleur : de l’alcool, un brin de morphine entre les veines, des calmants… Aucune de ses idées n’arrivait à la hauteur, pour l’instant.
© 2981 12289 0

HRP: J'ai modifié le truc duc en trou duc! xD Mais vive le correcteur automatique!

_________________
❝ Take the bastards down ❞ Raise your voice. Don't let them break you down. All depends on what you do. It's a state of mind. Free the youth. The world is fading. You've got nothing to prove. Finally, it all comes crashing down to the earth. Finally, we get what we deserve.
Revenir en haut Aller en bas

Jake Bailor

La rage au ventre
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans
○ statut : Tuteur légal de sa nièce Maya âgée de 5 ans / Célibataire
○ métier : Propriétaire du Black Dog, un bar situé dans un quartier mal fréquenté de Wellington et qui cache un fight club illégal ; Il est également le champion de cette arène.
○ quartier : #24 West Bay ; partage l'appartement avec sa nièce et avec Savannah, sa petite-sœur qui vient de débarquer comme une fleur...
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, pas de doute là-dessus
○ informations en vrac : Franc - Secret - Distant - Sauvage - Taciturne - Combatif - Impulsif - Loyal - Serviable - Généreux - Colérique - Moqueur - Rancunier - Désordonné - Sentimental - Protecteur



Jake on dirait un ours, il a vraiment pas l'air commode comme ça mais dans le fond c'est pas un mauvais gars. Il a une façon de parler bien à lui, il mange des syllabes, coupe des mots, use d'insultes et de gros mots en tout genre. Il n'a certainement pas la manière de s'exprimer d'un gentleman. Il est complètement accro à l'adrénaline que lui procure les combats. Il aime autant se prendre des coups qu'en donner. C'est un ancien membre de la Meute, une organisation criminelle locale qui a récemment disparu. Bailor était le champion indétrônable des sous-sols miteux du casino de Wellington du temps de la Meute. Maintenant il règne sur l'arène du Black Dog. Il déteste les flics. Il essaye de s'en tenir éloigné le plus possible. Les points de suture et les hématomes font partie de son corps. Il se laisse souvent dominer par la colère. C'est le sentiment qu'il a le plus de mal à contrôler. Jake c'est un putain de pique-assiette. Sa grande-sœur est décédée il y a un an et demi. Depuis il a récupéré la garde de Maya, sa nièce. Il la considère comme sa gamine. Il est à deux doigts d'avoir les services sociaux sur le dos. Il fait son gros dur mais il est extrêmement sentimental. L'amour, l'amitié, la famille, tout ça ça le prend aux tripes. Trouver l'amour, dans le sombre univers où il évolue, lui paraît impossible.

○ posts : 1363 ○ points : 360
○ pseudo : Daisu
○ avatar : Dean Ambrose (Jonathan Good)
○ DC : //
○ inscrit le : 23/05/2018
MessageSujet: Re: We meet again, little tigress [Jilly J.]   Mer 16 Jan - 22:58

We meet again, little tigress.Jilly & Jake
Love gun ♫ Les mots de Jake concernant le physique de la jeune femme font mouche. Elle est piquée au vif et n'attend pas pour répliquer. Jilly a toujours été une grande gueule. Et il sait exactement comment l'énerver et la faire réagir. C'est comme à l'époque. Les années ont passées et pourtant rien n'a vraiment changé. Les souvenirs refont petit à petit surface, l'affrontement entre deux univers totalement différents. Elle était une jeune fille avec une soif de liberté disproportionnée et lui un gars complètement paumé, prêt à courir derrière une gamine pour quelques billets. Il se fichait pas mal de ce que la blonde pouvait bien ressentir à l'époque, il avait besoin d'argent, c'était tout ce qui comptait. On lui proposait de le payer pour ramener une fugueuse chez elle, il n'a pas posé de question et s'est contenté de faire ce qu'on lui avait demandé. Jilly avait dû faire face tant de fois à ce mur de glace. Mais ce qui est fait est fait, le boxeur n'est pas du genre à revenir sur ses actes passés, ni à regretter.

Jake secoue sa tête de gauche à droite. « Nan. » Un sourire étire toujours ses lèvres. « T'as peut-être grandi mais dans l'fond t'es toujours la même : une p'tite garce capricieuse et un peu trop mordante. Viens pas m'dire l'contraire, c'est incurable chez toi. » Rien que là, de ce qu'il a pu voir, elle a toujours ce sale petit caractère, celui qu'il a connu et qui lui a donné tant de fil à retordre. Elle a changé physiquement, certes, mais c'est tout. Jilly Jones reste Jilly Jones. Et Jake Bailor reste Jake Bailor. Lui non plus n'a pas changé, ou très peu. Le trentenaire soupire. Il n'a pas envie d'éterniser ces retrouvailles qui n'auraient jamais dû avoir lieu. Ça aurait été si simple comme ça. « Range tes griffes cinq minutes tu veux. J'les ai suffisamment senti comme ça et j'ai pas envie d'me rappeler cette sensation. » Il se souviens de leurs confrontations, de ses ongles qu'elle lui plantait dans la chair, de ses griffures qu'elle lui laissait. « Fais ton taf maintenant. Si t'es pas sage j'te ramène chez tes vieux. » Il sait qu'elle n'a pas l'intention d'être tendre avec lui et il n'a pas envie de subir une séance de torture en guise de soin. Il prend les devant, il l'a prévient, tout en faisant remonter de vieux souvenirs. Mais mêler l'intimidation à la moquerie est-elle la bonne solution pour faire avancer les choses ? Jake n'a jamais été un grand diplomate et il ne le sera probablement jamais.

© 2981 12289 0

_________________
Again, again and again.

Badges ~:
 
Revenir en haut Aller en bas

Jilly Jones

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans
○ statut : Veuve
○ métier : Infirmière
○ orientation sexuelle : N'y pense plus
○ informations en vrac : Elle est arrivée à Island Bay quand elle avait 6 ans ○ C'était un garçon manqué ○ Elle a pourri la vie de toutes les personnes qu'elle connait ○ Elle peut se montrer très attachante ○ Elle a un petit chien dont elle ne sait pas s'occuper. ○ Elle est infirmière à l'hopital ○ Elle est revenue à Island Bay début octobre ○ Elle vit dans une caravane dans le jardin de ses parents ○ Elle s'occupe de sa mère malade ○ Elle a perdu sa femme il y a un mois ○ Elle a quitté Island Bay à 18 ans pour échapper à sa famille trop parfaite ○ Elle a commencé des études en art où elle a rencontré sa femme, professeur. ○ Elle a arrêté ses études pour prendre soin de son épouse, souffrante. ○ Elle déteste les animaux ○ Elle calcule tout ce qu'elle mange ○ Elle adore les tomates et déteste le chocolat ○ C'est une sportive dans l'âme ○ Elle a peur des chats, assez pour devenir violente avec eux s'ils l'approchent ○ Elle est extrêmement possessive ○ Elle a quatre frères dont est portée disparu. ○ Elle est la dernière de la fratrie

○ posts : 99 ○ points : 320
○ pseudo : Coconut
○ avatar : Taylor Swift
○ DC : Aucun
○ inscrit le : 26/09/2018
MessageSujet: Re: We meet again, little tigress [Jilly J.]   Aujourd'hui à 0:01

We meet again, little tigress.Jilly & Jake
Love gun ♫ Les mains relâchèrent sa poitrine alors qu’elle réalisait son erreur. Il ne restait plus qu’à changer les gants, ils n’étaient plus stériles !

« Je ne me bats plus avec les mêmes armes. »

Les griffures n’avaient jamais été son art martial préféré. Si les Jones avaient choisi Jake pour ramener leur fille à la maison, ses aptitudes au combat et sa résistance y avaient joué pour beaucoup. Comme toute Jones qui se respecte, la blonde avait été élevée dans l’idée qu’une Américaine se devait de savoir défendre sa patrie. Pour ça, le paternel lui avait enseigné quelques techniques, l’encourageant à se battre avec ses frères. Sa lutte s’effectuait toujours dans un combat déloyal : homme contre femme.

Dans un râle d’agacement, elle tira dessus vivement pour ôter ses gants. Jake lui tapait sur le système. La haine à son encontre grandissait à chaque seconde passée à ses côtés. Il aimait être haï, détesté et incompris. Ca ne pouvait qu’être ça. Avec Jilly, Jake ne pouvait qu’être servi !

« Fais chier, il va falloir que j’aille en chercher d’autres maintenant !
» Lançant un regard furibond sur Jake, elle jeta d’un geste vif les gants dans son plateau de carton avec d’autres compresses et objets utilisés pour réaliser les pansements et points de suture. Sans un mot de plus pour Jake, l’infirmière attrapa son chariot pour faire le plein de gants et de kits stériles. Elle se fichait bien de planter le combattant au milieu de Madame Ferguson, sénile et d’un guignol qui ne cessait de gerber toute les deux minutes. C’était les urgences. Les gens allaient et venaient et Jilly avait bien l’intention de coincer Jake le plus longtemps possible. Après tout, elle avait embarqué son dossier avec elle. Qui penserait à le prendre en charge sans les informations nécessaire sur le patient ? Personne. Il faudrait donc retrouver J.J. en premier. Dans tous les cas, elle lui aura fait perdre de son précieux temps.
© 2981 12289 0

_________________
❝ Take the bastards down ❞ Raise your voice. Don't let them break you down. All depends on what you do. It's a state of mind. Free the youth. The world is fading. You've got nothing to prove. Finally, it all comes crashing down to the earth. Finally, we get what we deserve.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: We meet again, little tigress [Jilly J.]   

Revenir en haut Aller en bas
 

We meet again, little tigress [Jilly J.]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Ahem.. Please to meet you ?.
» "Never be the same, if we ever meet again."
» 07. Hi, I'm Glenn ! Nice to meet you !
» [The Preston Sisters : Meet Anna, the one with the eyes that look ]
» (mack) remember me, for we shall meet again.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: how to work :: hôpital-