AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 do you want me again? (leo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

ocean princess
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-huit années passées à vagabonder.
○ statut : personne n'a encore volé le coeur de la belle mais il se pourrait que ça arrive sans que charlotte ne s'en rende compte.
○ métier : le nez fin de la ville, charlotte est parfumeuse dans une grosse boite de cosmétique.
○ quartier : ça y est, je vis de nouveau seule, et ça se passe bien.
○ orientation sexuelle : plutôt le boule des gonzesses, mais y'a des exceptions à la règle dirons nous.
○ informations en vrac : elle a perdu sa soeur il y a six mois, une épreuve qui fait bien trop mal. depuis, cha a perdu le goût de la vie. - elle est atteinte d'endométriose, et de ce fait, ne pourra jamais avoir d'enfants normalement. - elle est passionnée par la mode, et surtout par la parfumerie.

○ posts : 2871 ○ points : 125
○ pseudo : closer
○ avatar : emma roberts, la plus belle de toute.
○ DC : malibubu.
○ inscrit le : 10/09/2016
MessageSujet: do you want me again? (leo)   Mar 4 Déc - 18:29

✯ ❋ ✯ ❋ ✯

do you want me again?
(leo & cha)

J’en avais eu marre d’être celle qui souffre sans jamais vivre pleinement ma vie de jeune fille de vingt huit ans. J’ai un boulot merveilleux mais une vie privé chaotique. Mes seuls espoirs d’amour sont partis, mon meilleur ami aussi et ma soeur est réellement décédé, ce dont je ne me remettrai surement jamais en vue de mon comportement. J’ai longtemps été sans vie, incapable de sourire, ni d’apprécier le moment venu. Mais il a quelques semaines, alors que je finissais une bouteille de vin blanc, un déclic se faisait dans ma tête. Je devais apprécier le moment venu, vivre, aimer, boire, m’envoyer en l’air, profiter de la vie quoi. Comme je le faisais avant le décès de Siam. Je voulais redevenir le jeune fille profiteuse et fêtarde. Alors comme prévu, je sortais de plus en plus, et je me chauffais dans le bar du coin.

Comme a mon habitude, j’allais au bar de mon quartier ou on commençait a sérieusement a me connaitre pour mon comportement indécent et les nombreux et nombreuses partenaires que je pouvais trouver ici. Même pas la peine d’aller en boite certaines fois. Je repartais souvent avec du monde d’ici direction ma maison. Assise au bar, je commandais mon sixième cocktails de la soirée, qui d’ailleurs me montait au cerveau plus vite que prévu. Moi qui tenait de plus en plus l’alcool, ce soir exceptait à la règle. Il était déjà très tard je dois dire, le bar ne resterait plus très longtemps ouvert. Je discutais avec mon amie, toujours présente pour me soutenir dans ce genre de moment. Je savais aussi qu’elle me suivait pour être sur que je ne fasse pas de grosses erreurs que je pourrais regretter plus tard. Je ne pouvais que l’en remercier pour cela même si dans ces moments là, je devais la saouler plus qu’autre chose, lui racontant ma vie de façon monocorde, comme toute femme bourrée, me plaignant de tout et de rien. « Tu sais Cha.. » Commence-t-elle par dire mais je la coupe, la laissant en plan au bar, mon verre à la main. Mes yeux venaient de se fixer sur un homme, plus beau que jamais et que, j’en étais persuadée, je connaissais. En m’approchant, je ne trouvais toujours pas l’endroit ou le moment ou je l’avais vus. Je n’étais pas sur d’avoir couché avec lui, en tout cas pas ces temps-ci mais je m’imaginais clairement dans un lit avec lui.

« Toi. » Dis-je en direction de l’homme qui venait d’apparaitre devant moi. Je m’asseyait a coté de lui, me fichant totalement des autres personnes qui discutaient avec lui. « Je connais ton visage mais je n’arrive plus a me souvenir. » Je le fixais, essayant tant bien que mal de me remémorer la situation dans laquelle je l’avais vu. Je goutais son verre avant de reprendre le mien en continuant a la regarder. « C’était toi jeudi soir? » Demandais-je avant d’avoir une lumière, me souvenant plus précisément de lui. « NEW YORK. » criais-je victorieuse. J’ai couché avec lui, y’a quelques années dans la grand pomme. Je me souvenais enfin. Une fabuleuse nuit. Que je recommencerais bien d’ailleurs.



_________________

closer

the reality
you're not here
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 38 ans
○ statut : marié à une emmerdeuse, ça lui paraît pourtant impossible de signer les papiers du divorce
○ métier : agent immobilier, il est capable de vous vendre une maison avec un simple sourire
○ quartier : #05 south bay, dans une petite maison élégante, à son image
○ orientation sexuelle : hétérosexuel, mais paraît qu’il n’y en a qu’une qui l’intéresse réellement
○ informations en vrac :
j'ai rêvé nos ébats plus forts que nos combats, d'où que l'on vienne mets ta main dans ma haine, tes failles seront miennes, je me bats contre toi, je suis bien contre toi

faut que j'sois là pour ma petite sœur, elle est inquiète, j'ai appris qu'être un grand frère c'est pas juste taper ceux qui l'embêtent


○ posts : 190 ○ points : 2130
○ avatar : justin hartley
○ DC : BB, bryan, kyle
○ inscrit le : 01/07/2018
MessageSujet: Re: do you want me again? (leo)   Mer 5 Déc - 20:48


do you want me again?

On ne change pas une équipe qui gagne et on ne change pas les bonnes vieilles habitudes. Leo s’est fait quelques amis à l’agence dans laquelle il travaille et, depuis quelques semaines, il a pour habitude d’aller boire un verre avec eux dès qu’ils réussissent à conclure une « grosse » vente. En vérité, dès qu’ils se débarrassent d’un client, ils décident d’aller arroser ça. Ça lui fait du bien de se retrouver avec d’autres hommes et de discuter de tout et de rien et – surtout – de boire. Il ressent toujours le besoin d’extérioriser, ses pensées le torturent et il ne sait toujours pas quelles sont les solutions à ses problèmes. Donc il sort, il boit et il s’amuse comme il le peut. Il tente d’oublier au maximum la femme qui porte toujours son nom de famille bien qu’il a eu l’occasion de la retrouver de la meilleure des manières il y a quelques temps. Il ne s’est toujours pas penché sur la question, il sait qu’il finira déçu et il n’a pas envie de l’être maintenant. Il préfère nourrir ses espoirs encore quelques temps, jusqu’à ce qu’elle revienne tout réduire en poussière à la simple évocation d’une réconciliation. Entre eux, ça ne marchera jamais et il commence à le comprendre. Mais il n’a pas envie de tirer une croix sur ces dernières années, il n’a pas envie de signer ces foutus papiers, il n’a juste pas envie de la perdre. Alors il est là, assis sur son tabouret, à écouter à moitié ce que disent ses collègues. Ils parlent de la dernière voiture qu’a acheté l’un d’entre eux, un mec qui a tellement d’argent qu’il serait capable de s’essuyer avec des billets. Il dépense sans compter pour le plus grand plaisir de Leo : il paye de bon cœur toutes les tournées enchaînées par la bande d’agents immobiliers. Une voix féminine vient s’ajouter à la conversation pour capter son attention : une blonde est en train de lui parler. Il boit une gorgée de son verre en faisant un signe aux hommes à ses côtés de baisser d’un ton tandis qu’il tourne son visage vers la principale concernée.

Et il tombe sur elle. Une femme qu’il ne pensait – et n’espérait – jamais revoir. Celle qui a fait de sa vie un véritable enfer sans en avoir conscience, après tout, il ne lui a jamais dit être marié. C’est avec elle qu’il a passé une nuit chaotique, il y a un peu plus d’un an. Chaotique dans le sens où il s’est détesté à la minute où ses lèvres ont rencontrées les siennes. Ça aurait pu s’arrêter là, sauf qu’elle était bien trop envoûtante. Il se rend compte qu’il ne sait même pas comment elle s’appelle et, pour cette raison, il s’en veut davantage. Ce n’était qu’un coup d’un soir sans aucune importance à ses yeux, pourquoi est-ce qu’il l’a fait ? Pourquoi est-ce qu’il a gâché son mariage sur un coup de tête ? Tous les mots qui sortent de sa bouche ne parviennent pas aux oreilles de Leo, il comprend cependant qu’elle a du mal à le reconnaître. Lui, ça a été instantané. Comment oublier le visage qui a fait tant de dégâts ? Elle finit par comprendre qui il est et crie avec fierté le nom de la ville dans laquelle ils se sont rencontrés. Celle dans laquelle il serait toujours à l’heure actuelle s’il n’avait jamais quitté un bar comme celui-ci avec elle à son bras. Il soupire et se lève de son tabouret, il ne se donnera pas en spectacle devant ses collègues, ils n’ont pas besoin de savoir que son amante d’une nuit est de retour dans sa vie alors qu’ils viennent de faire un pas en avant, avec sa femme. Une fois debout, il attrape Charlotte par le bras, rien de violent : il veut juste qu’elle l’accompagne dans un endroit un peu plus discret. Une fois à l’abri des regards et jugements, il se  tourne vers elle. Qu’est-ce que tu fais ici ? Demande-t-il, l’inquiétude peut s’entendre dans sa voix. Il ne veut surtout pas que Brooke tombe sur elle. New-York est une ville gigantesque, il n’osait pas imaginer qu’elles puissent se rencontrer : mais ici ? Le monde semble tellement plus petit à Island Bay. J’espère que tu vas me dire que tu es en voyage et que tu repars pour New-York demain, hein ? Fais-moi ce plaisir. Elle ne comprend sûrement pas son attitude et c’est compréhensible, elle devait le penser célibataire à cette époque. Ce qu’il s’est passé entre nous était une grave erreur, il faut l’oublier, d’accord ? Il se pince les lèvres, il faut bien qu’il assume tout, maintenant. J’étais marié à cette époque. Et on l’est toujours. Être totalement honnête. Je lui ai dit ce qu’il s’est passé, cela dit. On est en pleine procédure de divorce, mais je ne veux pas remuer le couteau dans la plaie. Il se pourrait qu’on réussisse à surmonter ça alors s’il te plaît, dis-moi que tu es là temporairement.

_________________
j'croyais être l'intouchable
Tout allait bien, y'avait quelque chose de spécial entre nous, un amour bestial entre loups. fallait m'aider, chérie, pourquoi s'aimer pour se déchirer ? Tu m'possédais, pour toi, saigner c'était se désirer ▬ nekfeu

:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

do you want me again? (leo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: have fun :: bar-