AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Ce sentiment de trahison qui te ronge tout entier ~ Biby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

SEXY WADE
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-cinq ans, ça rigole plus.
○ statut : célibataire, personne ne fait vibrer mon coeur et pourtant, l'avenir risque de m'attraper rapidement.
○ métier : ingénieur en informatique, je travaille chez WEBUILD, l'entreprise de la belle Zélie.
○ quartier : #142 West Bay, un loft dans une ancienne usine. Voisin de Zélie, ma patronne. Sortez couvert.
○ informations en vrac : il a perdu son ex en septembre, d'un suicide. ; il a un fils de quatre ans, Joan dont il a découvert l'existence début 2017. ; il est très proche de sa soeur Billie, et il ferait tout pour elle. ; sa meilleure amie reste la fille à qui il tient le plus au monde, pour le moment. ; la famille pour gaby, c'est sacré. les amis aussi.

○ posts : 374 ○ points : 295
○ pseudo : arrêtez vos manières, je suis mathilda ici. (sheepirl sinon)
○ avatar : francisco hot lachowski
○ DC : Phoebe, Noemi & Elliott
○ inscrit le : 11/12/2016
MessageSujet: Re: Ce sentiment de trahison qui te ronge tout entier ~ Biby   Mer 21 Juin - 10:34

Ce sentiment de trahison qui te ronge tout entier
billy & gaby

Ce mec me gonfle, et je ne tarde pas à lui faire comprendre. L’agressivité verbale, je l’utilise un peu trop avec lui, c’est vrai, et encore, il a de la chance. Je m’enfuis à l’extérieur pour fumer une cigarette mais surtout me détendre pour ne pas lui en coller une. Et malgré lui, il me suit comme un chien. “Comment peux-tu te permettre de dire ça? Et après tu viens me dire que c’est moi qui a un problème?” Je le fixe, et continue de déblatérer tout un tas de mots, lui expliquant qu’il saute ma cousine et qu’il n’en a même pas honte. Ce gars est un ingrat, il saute ma cousine putain, et il le gueule sur tous les toits. Ignoble, tu sais ce que ça veut dire, c’est même pire que ça. Et dire que je suis censée apprécier ce gars, le considérer comme ma famille. Il est même pas digne de la sienne, et il veut sauter la mienne. Ma soeur aussi il veut ? Les deux ? Pire, même la mère de mon fils. Je n’hésite pas à lui dire tellement je suis écoeuré de son comportement. Bien fait pour sa gueule. Cependant, je ne m’attendais pas à en recevoir une énorme en pleine face. Quand sa main se pose ou plutôt écrase ma joue, je n’ose rien faire. Je suis pas un violent, et pourtant, je ne sais pas ce qui me retient. D’où il me tape ce connard ? Ça l’excite ? Il s’essaie au sadomasochisme ? Je grimace en y pensant, dégueulasse, c’est bien un adjectif pour lui. “J’espère que ça va te remettre les idées en place, sale con! Quoique j’ai des doutes à savoir si y’a quelque chose dans ta tête, à en voir les idioties que tu dis!” Je le fixe, méchamment. Il veut jouer la provoc, c’est ça ? « Tu te fou de ma gueule ? Mais t’as vu la tienne ? T’es vraiment dégueulasse comme gars, j’ai honte de toi. J’sais pas comment ma cousine a pu supporter voir ta gueule en train d’hurler son nom putain, enfin, j’imagine qu’elle n’a pas recommencé et c’est compréhensible. T’es qu’un salopard. » Quitte à m’en prendre une deuxième, je fais craquer mes doigts devant lui, prêt à riposter en cas d’attaque. “Va donc faire quelque chose de pertinent de ta vie plutôt que de t’amuser à jeter de la merde sur quelqu’un que, décidément, tu ne connais pas. Va donc t’occuper de ton gamin, tiens!” Et cette fois ci, je ne peux plus me retenir, et ma main effleure sa joue à une vitesse impressionnante, laissant presque la marque, et une magnifique conséquence sur son nez. Je ne sais plus vraiment quoi faire, j’ai juste envie de le buter. « Ouais. J’vais éduquer mon gamin, pour qu’il ne devienne pas comme toi. Ignoble, ingrat, infecte. A trop vivre la tête dans les étoiles, on perd les pieds sur terre. » Je le fixe. « Dégage loin d’ici, t’es vraiment un gars à éviter. Je t’interdis de voir mon fils c’est bien clair ? T’as pu profiter de lui pendant quatre ans, c’est bien suffisant. Il a pas besoin d’un gars comme toi dans sa vie ce gamin. C’était une belle connerie de sa mère de te laisser l’approcher. » Je souffle, énervé.


_________________
❝ boulevard of broken dreams ❞
I'm waking up to ash and dust I wipe my brow, and I sweat my rust, I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in and shaping up, then checking out on the prison bus this is it, the apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Supernova
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 printemps. Si tu sors ta loupe, tu peux commencer à voir les rides.
○ statut : Célibataire un peu frivole.
○ métier : un astrophysicien fan de Star Wars. Coïncidence? Non.
○ quartier : Dans une maison partagée avec sa soeur Sage dans le quartier East Bay, #141
○ informations en vrac : La blessure laissée par la mort de son frère est encore vive... Il a trop longtemps refusé d'affronter le départ de son frère, mais il rejoint peu à peu la rive.

○ posts : 587 ○ points : 560
○ pseudo : andywolf
○ avatar : Chris Hawt Wood
○ DC : Riley Harris & Julian Alves-Ziegler
○ inscrit le : 04/01/2017
MessageSujet: Re: Ce sentiment de trahison qui te ronge tout entier ~ Biby   Lun 3 Juil - 21:44


Billy & Gaby

Ce sentiment de trahison qui te ronge tout entier


Il n’avait jamais ô grand jamais ressenti autant de haine envers quelqu’un. Les paroles de Gaby le poussaient au bord du précipice et la violence le gagnait sans qu’il ne fût en mesure de la refouler. Son poing se serra à un point tel que ses ongles pourtant courts imprégnèrent leur forme dans sa paume. Sa mâchoire se serra à son tour, ses traits se crispèrent et ses réflexions cessèrent. Il n’y a qu’une chose qui se produisit dans tout son corps, et c’est la traversée de cette rage qui propulsa son poing dans la figure de Gaby. Son sang bouillait et son regard n’était que de braise. Il ne pouvait pas croire que ce type pût se permettre d’être aussi dégueulasse dans ses propos et surtout, si absent de compréhension. Croyait-il sincèrement être un ange? Comment pouvait-il se permettre d’antagoniser Billy d’une telle façon sans même s’analyser lui-même? Ce mec n’avait rien d’un modèle. Au contraire, il était une bête à éviter et il ne comprenait même pas comment sa meilleure amie avait pu entretenir quelconque relation avec ce sous-homme. « Tu te fous de ma gueule ? Mais t’as vu la tienne ? T’es vraiment dégueulasse comme gars, j’ai honte de toi. J’sais pas comment ma cousine a pu supporter voir ta gueule en train d’hurler son nom putain, enfin, j’imagine qu’elle n’a pas recommencé et c’est compréhensible. T’es qu’un salopard. » Dégueulasse, voulait-il vraiment en parler? Décidément, cet homme avait besoin qu’on lui offre un miroir et un bouquin sur l’introspection. À son tour, Billy reçut un coup que son nez accusa avec une coulée de sang. « Ouais. J’vais éduquer mon gamin, pour qu’il ne devienne pas comme toi. Ignoble, ingrat, infecte. A trop vivre la tête dans les étoiles, on perd les pieds sur terre. Dégage loin d’ici, t’es vraiment un gars à éviter. Je t’interdis de voir mon fils c’est bien clair ? T’as pu profiter de lui pendant quatre ans, c’est bien suffisant. Il a pas besoin d’un gars comme toi dans sa vie ce gamin. C’était une belle connerie de sa mère de te laisser l’approcher. » Le scientifique ne l’écoutait pas vraiment, plutôt occupé à tenter de retenir le second coup qu’il menaçait de lui envoyer. Billy n’était peut-être pas l’homme le plus musclé, mais sa force était sans équivoque. Avec un rire mesquin, il lui balança son poing à la figure qui s’abattit avec puissance contre se visage, causant une entaille juste sous son oeil. “Je suis certainement plus une figure paternelle que toi. Si tu penses que tu vas m’empêcher de le voir, t’es déllusionné. Va chier, Gaby. J’espère vraiment que tu ne te reproduiras plus et j’espère que Joan ne grandira pas pour devenir comme toi”, lui cracha-t-il au visage, sans aucune retenu. Il cracha du sang au sol avant de lancer : “J’me casse, je ne perdrai plus mon temps avec une pourriture comme toi.” Il n’écouta même pas ce qu’il lui répondit; il en avait fini de lui et comptait bien le rayer de sa vie.  
AVENGEDINCHAINS

_________________

YOU CAN'T HIDE FROM ME

So what you trying to do to me, it's like we can't stop, we're enemies. But we get along when I'm inside you© signature by anaëlle.


- Absente du 20 juillet au 6 août inclusivement -
Revenir en haut Aller en bas

avatar

SEXY WADE
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-cinq ans, ça rigole plus.
○ statut : célibataire, personne ne fait vibrer mon coeur et pourtant, l'avenir risque de m'attraper rapidement.
○ métier : ingénieur en informatique, je travaille chez WEBUILD, l'entreprise de la belle Zélie.
○ quartier : #142 West Bay, un loft dans une ancienne usine. Voisin de Zélie, ma patronne. Sortez couvert.
○ informations en vrac : il a perdu son ex en septembre, d'un suicide. ; il a un fils de quatre ans, Joan dont il a découvert l'existence début 2017. ; il est très proche de sa soeur Billie, et il ferait tout pour elle. ; sa meilleure amie reste la fille à qui il tient le plus au monde, pour le moment. ; la famille pour gaby, c'est sacré. les amis aussi.

○ posts : 374 ○ points : 295
○ pseudo : arrêtez vos manières, je suis mathilda ici. (sheepirl sinon)
○ avatar : francisco hot lachowski
○ DC : Phoebe, Noemi & Elliott
○ inscrit le : 11/12/2016
MessageSujet: Re: Ce sentiment de trahison qui te ronge tout entier ~ Biby   Jeu 6 Juil - 11:04

La tension est palpable dans le bar, et j’avoue à Billy que j’aurais préféré que ce soit lui qui parte, et pas son frère. J’adorais Thomas, ce gars là, il avait du potentiel alors que son frère quoi ? Rien du tout. Il ne tarde pas à m’en foutre une, et je m’enfuis à l’extérieur. Là encore, nous en venons rapidement aux mains, et je n’hésite pas à insulter davantage l’astrophysicien. A quoi bon rester poli avec un abruti ? Et quand il fait une réflexion quant à Joan, mon fils, c’en est trop pour moi et ma main effleure son visage, et du sang ne tarde pas à gicler de son nez. Je ris, pour me foutre de sa gueule et continue de faire des monologues, lui demandant de dégager, l’interdisant de voir mon fils. Mon ton est agressif, et je ne me retiens pas vraiment. Si j’essaie d’éviter la violence, Billy ne semble pas enclin à ça, et ne tarde pas, après un rire, à me foutre à nouveau son poing dans le visage, au bord de mon oeil droit. Je porte mes doigts à l’entaille, et fronce les sourcils. “Je suis certainement plus une figure paternelle que toi. Si tu penses que tu vas m’empêcher de le voir, t’es déllusionné. Va chier, Gaby. J’espère vraiment que tu ne te reproduiras plus et j’espère que Joan ne grandira pas pour devenir comme toi” J’écarquille les yeux, pour bien entendre ce qu’il vient de me dire. Il a de la chance que je ne sois pas un violent de nature, sinon, là, il se serait retrouvé au sol complètement inerte. Non, moi, je suis mieux que ça, mieux que ce connard qui se croit meilleur père que moi. Mais qu’est-il au juste ? Un gamin. Un véritable gamin, qui ressemble à son père d’ailleurs. Si sa mère, Samara a un minimum de respect, lui n’en a aucun et je me demande comment sa mère peut voir ce mec en face. Et sa soeur, Sage. C’est incompréhensible. « Mais bien sûr, c’est vrai, t’es un père parfait pour Joan. » Je le fixe, méchamment. Ce con serait capable de me mettre le doute quant à ma paternité, je vous jure. Déjà que j’ai du mal à me faire à cette réalité, si en plus il s’en mêle et me dis que je ne suis pas capable d’élever un gosse, je vais finir par devenir fou. “J’me casse, je ne perdrai plus mon temps avec une pourriture comme toi.” Je ris, et hoche la tête. « Ouais, t’as raison. Je suis une pourriture, peut-être mais alors toi t’es quoi? » Je lève les yeux au ciel. « C’est moi qui me casse. Dégage de ma vue, et de ma vie et celle de mon fils. » Je lui adresse un léger sourire pour me foutre de sa gueule, et pars.

fin

_________________
❝ boulevard of broken dreams ❞
I'm waking up to ash and dust I wipe my brow, and I sweat my rust, I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in and shaping up, then checking out on the prison bus this is it, the apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas
 

Ce sentiment de trahison qui te ronge tout entier ~ Biby

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Cheval qui ronge le bois
» Sorti tout droit du plein rhone !!!
» un GSXR qui se monte tout seul ...
» Photo rigolote -1 tout les jours
» Tout sur l'hameçon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-