AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 new beginning, new life (zola)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

sexy daddy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente-deux ans
○ statut : célibataire, mais la tête occupée par une jolie blonde. il a récupéré la garde de son fils de six ans suite au décès de son ex-femme
○ métier : ancien professeur de lycée puis de surf et de paddle, désormais en formation pour devenir pompier
○ quartier : north bay (#99)
○ posts : 608 ○ points : 40
○ avatar : nathan owens
○ inscrit le : 09/09/2016
MessageSujet: new beginning, new life (zola)   Ven 17 Mar - 16:46



new beginning, new life


On ne peut pas dire que je suis serein. Avec Zola, nous sommes arrivés à Perth hier et aujourd'hui, je vais revoir mon fils. Mon fils et peut-être ma famille. Je ne sais pas s'ils sont au courant de mon retour, certainement, ils ont dû apprendre que je voulais récupérer la garde de mon fils suite à l'accident de Jihane. Cela fait quatre ans que je n'ai pas vu Zach, j'espère qu'il n'a pas oublié qui j'étais, sinon ça va être compliqué de le convaincre qu'il faut qu'il vienne vivre avec moi, dans une ville qu'il ne connaît pas. Il ne la connaît pas, mais cela aurait été le cas si sa mère n'avait pas eu d'accident. En effet, je l'ai vu à Island Bay, elle était en train d'emménager dans une maison voisine de la mienne, alors il aurait été amené à connaître la ville. La peur qu'il ne m'accepte pas et qu'il refuse de venir avec moi me ronge et cela a rendu ma nuit compliquée. J'ai envisagé plusieurs scénarios pour aujourd'hui et cela m'a empêché de dormir. Alors rapidement, j'ai quitté le lit que je partageais avec Zola et je me suis dirigé vers la salle de bains de l'hôtel. Je reste un certain temps sous la douche, à croire que l'eau va m'apporter des réponses et du soutien. Lorsque je ressors, je m'essuie et enfile un boxer. Je retourne dans la chambre, le plus silencieusement possible, mais je remarque que la jeune femme est réveillée. J'espère que ce n'est pas à cause du bruit de l'eau. « Bien dormi ? » Dis-je, un large sourire sur les lèvres. Je m'avance vers le lit et viens m'asseoir sur le bord de celui-ci, vers Zola. D'un geste tendre, je retire les cheveux de son visage. « Je voulais te remercier, car tu n'étais pas obligée de venir. » Je lui avais demandé en étant certain sûr qu'elle dirait non, mais je fus agréablement surpris. Je suis certain que sa présence va me faire du bien et que cela va me permettre d'aborder cette épreuve avec plus de sérénité. Cette épreuve qui va changer ma vie. Maintenant que la plainte de Cameron a été retirée, je peux vivre mieux et différemment, le retour de mon fils dans ma vie faisant partie de l'un de ces changements.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Dim 26 Mar - 18:44

new beginning, new life
troyola

La nuit avait été courte, peut-être autant que pour Troy. Aujourd'hui était un jour particulièrement important pour lui puisqu'il allait récupérer son fils, après des années d'éloignement forcé. Et la situation était d'autant plus difficile à gérer qu'elle faisait suite à la tragique disparition de son ex-femme. Autant dire que Troy n'était clairement pas serein depuis plusieurs jours, et que la nuit dernière avait sûrement été la plus longue de sa vie. Nous n'étions pas ensemble depuis fort longtemps, à vrai dire nous ne l'étions peut-être même pas officiellement, mais je le connaissais suffisamment pour savoir que ces gigotements nocturnes étaient dus à une anxiété sans limite. Pendant des heures, j'avais guetté sa respiration, priant pour qu'il trouve enfin le sommeil. Je savais que l'aube arriverait bien assez vite, et qu'il fallait qu'il soit frais et disponible pour cette nouvelle aventure. Mais cela n'était pas arrivé, et j'avais fini par tomber de fatigue aux alentours de trois heures du matin. Lorsque mes yeux se ré-ouvrirent, je m'étirai lentement. Une certaine forme d'insouciance s'était emparée de moi, comme si toutes les inquiétudes qui occupaient cette chambre la veille avaient disparues. Mais j'entendis l'eau de la douche couler, avant de voir Troy se rapprocher de moi. « Bien dormi ? » Les yeux mi-clos, la tête encore dans le cosmos, je me contentai d'acquiescer en opinant du chef. Il n'avait pas besoin de culpabiliser en apprenant que ses inquiétudes m'avaient gagnées une bonne partie de la nuit. Au lieu de ça, je lui rendis son sourire tandis qu'il dégageait une mèche de cheveux de mon visage. Sa tendresse me comblait. « Je voulais te remercier, car tu n'étais pas obligée de venir. » Je soupirai légèrement avant de me relever. Je me trouvai désormais assise, en face de lui. « On en a déjà parlé. » Je lui avais bien assuré que c'était mon choix d'être là pour le soutenir, mais il avait peut-être besoin de l'entendre une dernière fois. Je glissai ma main sur sa nuque et plongeai mon regard dans le sien. « Je voulais être là pour toi. Je ne te l'ai peut-être jamais dit, mais tu as été là aussi, inconsciemment, quand ça n'allait pas après la disparition de mon père. Savoir que tu étais à deux pas de moi, au centre nautique, me donnait la force de continuer dans les coups durs. Je veux te rendre la pareille, et plus encore. Je veux être à tes côtés. » Je pesais chacun de mes mots. « Parce que c'est une situation compliquée, c'est sûr... mais ce sera aussi un moment magique. » Il allait enfin retrouver son fils, et ça, ça n'a pas de prix.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

sexy daddy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente-deux ans
○ statut : célibataire, mais la tête occupée par une jolie blonde. il a récupéré la garde de son fils de six ans suite au décès de son ex-femme
○ métier : ancien professeur de lycée puis de surf et de paddle, désormais en formation pour devenir pompier
○ quartier : north bay (#99)
○ posts : 608 ○ points : 40
○ avatar : nathan owens
○ inscrit le : 09/09/2016
MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Dim 2 Avr - 16:47



new beginning, new life


La présence de la jeune femme m'apaise. Elle est celle qui a confiance et cela me donne envie de me battre, de donner le meilleur de moi-même et de récupérer mon fils. Maintenant que la plainte de Cameron est retirée, je n'ai plus de restriction vis-à-vis des mineurs et j'ai donc tous les droits de récupérer mon fils. Ce sera certainement un peu dur et c'est bien pour cette raison que je remercie Zola d'être ici avec moi. « On en a déjà parlé. » C'est vrai, mais ce n'est jamais suffisant pour moi. On ne m'a pas tendu la main comme elle le fait depuis longtemps, c'est donc normal pour moi de la remercier. « Je voulais être là pour toi. Je ne te l'ai peut-être jamais dit, mais tu as été là aussi, inconsciemment, quand ça n'allait pas après la disparition de mon père. Savoir que tu étais à deux pas de moi, au centre nautique, me donnait la force de continuer dans les coups durs. Je veux te rendre la pareille, et plus encore. Je veux être à tes côtés. » Un sourire se dessine sur mon visage, alors qu'une de mes mains glisse dans le dos de la jeune femme. « Parce que c'est une situation compliquée, c'est sûr... mais ce sera aussi un moment magique. » « Merci. » Ajoutais-je tout de même, avant de m'approcher un peu plus d'elle et de lui offrir un tendre baiser. Cela fait bien longtemps que je n'ai pas eu une femme dans mon quotidien et je dois avouer que ça me fait du bien. Nous sommes différents, je le sais bien, mais Zola fait ressortir le bien en moi et j'ai besoin de cela aujourd'hui, surtout si je dois affronter ma famille qui reste persuadée que j'ai fait des avances à Cameron. « Je te propose un truc. Tu te prépares et pendant ce temps, je sors nous acheter des cafés et de quoi manger. » N'étant pas encore totalement prêt pour partir faire ces petites courses, cela lui laisse encore plus de temps pour se préparer. C'est vrai que ce n'est pas le grand luxe de manger dans une chambre d'hôtel, mais comme notre rendez-vous avec l'assistante sociale a lieu ce matin, je ne voudrais pas arriver en retard à cause d'un serveur qui a pris son temps. Je me sépare de la jeune femme pour me relever du lit. Je vais chercher dans un sac mes affaires pour aujourd'hui. L'avantage en automne, c'est qu'il fait encore relativement beau et que nous n'avons pas eu besoin de prendre beaucoup d'affaires. Je retire ma serviette et enfile mes vêtements un à un. Une fois prêt, je prends mon porte-feuille et lance à Zola avant de partir : « Je me dépêche. Enfin pas trop, histoire que tu puisses te préparer calmement. »


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Jeu 6 Avr - 18:11

new beginning, new life
troyola

« Merci. » souffla Troy avant de déposer un tendre baiser sur mes lèvres. Grâce à lui, je n'étais plus la fille imprévisible et paumée que j'étais à mon retour sur Island Bay. Au cours de ces derniers mois, j'avais constamment gagné en maturité. Et il y était vraiment pour quelque chose, il m'apaisait. Il me donnait réellement confiance en moi et en mes projets d'adulte, peut-être malgré lui.  « Je te propose un truc. Tu te prépares et pendant ce temps, je sors nous acheter des cafés et de quoi manger. » « Et un croissant aux amandes ? » Une toute petite voix s'était échappée de ma gorge et j'affichai désormais une moue enfantine, dans le seul but d'amadouer Troy. Je remarquai tout de suite son amusement, si bien que j'en profitai pour réagir avant qu'il ne me réponde quoi que ce soit. « Merci ! » lançai-je vivement avant de lui déposer un baiser sur la joue et de bondir hors du lit. Et tandis que j'ôtai le petit haut en coton que j'avais porté cette nuit, Troy se préparait à sortir faire quelques emplettes. « Je me dépêche. Enfin pas trop, histoire que tu puisses te préparer calmement. » Cachée derrière la porte de la salle de bain, je penchai juste la tête pour le regarder. D'un air malicieux, je tendis ma lingerie fine sous ses yeux. « Je suis presque prête... » Un petit sous-entendu coquin plus tard, Troy finit par sortir et je continuai de me pouponner, le sourire aux lèvres. A l'heure actuelle, je n'osais pas encore espéré que nous vivions une relation extraordinaire car c'était encore bien trop frais, mais je me sentais mieux que jamais. Nous étions différents mais entre nous, tout semblait tellement naturel. Troy, quant à lui, s'ouvrait peu à peu. Doucement, mais sûrement. J'ignorais s'il avait la même attitude avec les autres filles qu'ils avaient côtoyé, mais j'avais l'impression qu'il me faisait confiance. Cela m'emplissait de joie autant que d'appréhension. La raison ? Cameron. Une petite peste qui lui avait gâché sa vie, et une belle blonde avec qui j'avais eu une aventure avant que nous nous rencontrions. En soit, je n'avais aucun compte à lui rendre, mais plus notre relation avançait, plus je craignais qu'il prenne mal le fait que je connaisse la personne qui avait porté plainte contre lui. Et surtout que je ne lui en ai soufflé mot. Je cogitai sans remarquer que Troy était déjà parti depuis un bon bout de temps. Rapidement, j'enfilai un short en jean, une chemise blanche et un plastron coloré. Choisir ma tenue avait été un véritable casse-tête ; je ne voulais pas en faire trop, mais j'imaginais qu'il fallait être un tout petit peu habillée pour l'occasion. Pour le coup, j'avais vraiment fait quelque chose de simple et j'espérais que cela convienne à Troy, qui venait tout juste de rentrer. « Euh... Si ça ne va pas, j'ai ramené autre chose. Un peu plus habillé. Ou ... un peu moins. Enfin, tu vois quoi. » dis-je avant même d'entendre son opinion. La seule chose que j'avais à faire était de l'accompagner et il était hors de question que je fasse capoter tout ça juste pour une histoire de jambes à l'air.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

sexy daddy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente-deux ans
○ statut : célibataire, mais la tête occupée par une jolie blonde. il a récupéré la garde de son fils de six ans suite au décès de son ex-femme
○ métier : ancien professeur de lycée puis de surf et de paddle, désormais en formation pour devenir pompier
○ quartier : north bay (#99)
○ posts : 608 ○ points : 40
○ avatar : nathan owens
○ inscrit le : 09/09/2016
MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Sam 29 Avr - 23:36



new beginning, new life


« Et un croissant aux amandes ? » Ma proposition semble convenir à Zola, mais elle est plus exigeante que je ne le pensais. J'oscille la tête de gauche à droite, un sourire s'installant petit à petit sur mes lèvres. Comment est-ce que je pourrais résister ? Elle tente de m'amadouer avec sa moue et forcément, je suis faible. « Merci ! » Ajoute-t-elle, alors que je n'ai encore rien répondu pour le moment. Elle dépose un baiser sur ma joue et se lève. Si elle accélère comme ça, elle aura fini avant même que je sois parti. Enfin, non, c'est une femme tout de même. C'est d'ailleurs pour cette raison que je lui dis que je vais prendre mon temps pour les courses matinales, histoire qu'elle ait le temps de se préparer correctement. « Je suis presque prête... » Je tourne la tête vers la jeune femme et comprends rapidement qu'elle essaye de jouer avec mes nerfs. Elle lâche sa lingerie dans la pièce où je suis, sous-entendant ainsi qu'elle se trouve nue de l'autre côté de la porte. Je ferme les yeux et me retourne. C'est la meilleure des choses à faire. Je prends de l'argent et qui la pièce. Une fois arrivée dans la rue, je tente de faire de mon mieux pour retrouver mes marques. J'ai connu cette ville pendant 28 ans, mes souvenirs ne peuvent pas disparaître aussi facilement. Je ne prends pas de risques et assure les choses en m'arrêtant à la première boulangerie que je trouve. Je passe commande, sans oublier les croissants aux amandes et je repars en direction de la chambre d'hôtel. Je prends mon temps, comme je l'ai dit à la jeune femme, je ne voudrais pas passer pour un menteur. Après plusieurs minutes passées sur le bord de la mer, je rentre. Je glisse la carte dans la serrure et en ouvrant, je tombe sur Zola. « Euh... Si ça ne va pas, j'ai ramené autre chose. Un peu plus habillé. Ou ... un peu moins. Enfin, tu vois quoi. » « C'est parfait comme ça. Tu es très jolie. » Je n'ai jamais été plus honnête et je ne dis pas cela uniquement pour la tenue. Zola est une très belle femme, elle l'a toujours été et cela explique pourquoi je suis rapidement tombé sous son charme. N'importe quel homme le ferait. « Tiens, j'ai ça pour toi. » Dis-je, un large sourire sur les lèvres. J'ai su répondre à sa demande, j'espère qu'elle saura s'en souvenir. Je lui tends le paquet avec les pâtisseries et nous nous installons sur le lit pour manger. Le stress se fait ressentir dans mes gestes, je suis peu bavard, encore plus que d'habitude et Zola, qui se trouve assise devant moi le comprend, elle ne fait rien qui pourrait me rendre encore plus mal. Nous prenons notre temps pour manger, mais je ne peux m'empêcher de regarder ma montre toutes les trois minutes. Ce rendez-vous est important pour moi et je ne voudrais pas le rater. Après trente minutes, je me lève du lit et passe ma main sur mes vêtements pour retirer toutes les miettes qui auraient pu se coller. « C'est bon ? » Je regarde la jeune femme pour savoir si tout est bien parti, mais aussi pour savoir si globalement la tenue va.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Mar 9 Mai - 20:16

new beginning, new life
troyola

Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas préoccupée de l'avis de quelqu'un comme c'était le cas aujourd'hui avec Troy. En fait, cela n'avait jamais eu lieu. Certes, j'accordais beaucoup d'intérêt à ce que pensaient mes cousines, mais c'était encore différent. J'attendais d'elles des conseils, des avis extérieurs, et non pas une approbation. Et aujourd'hui, plus que jamais, c'est ce que j'attendais de Troy : son approbation. J'attendais qu'il me dise, de vive voix, si j'étais suffisamment convenable pour l'accompagner à ce qui promettait d'être le moment le plus intense de sa vie. L'espace d'une demi-seconde, je restai suspendue à ses lèvres... jusqu'à ce que j'entende son ton rassurant. ​"C'est parfait comme ça​. Tu es très jolie" Je soupirai, flattée et soulagée de ne pas avoir à surmonter un stress supplémentaire. Je n'étais pas habituée à ce genre de situation (c'est le moins que l'on puisse dire) et Troy n'avait clairement pas besoin que je m’apitoie sur mon sort. D'une mine ravie, je me glissai dans ses bras pendant quelques secondes, avant de me reculer naturellement. ​"Tiens, j'ai ça pour toi." Les yeux ronds comme des billes, je découvrais avec plaisir (mais sans surprise) qu'il avait accédé à ma requête gourmande. ​"Merciiii ! T'es vraiment le meilleur copain. Du pays, je ne sais pas, mais de la ville c'est sûr. " Je le taquinais gentiment tandis que nous prenions place sur le lit pour dévorer nos petites sucreries.​"C'est bon ?" Je m'essuyais le coin de la bouche d'un revers de la main en me retenant de rire. ​"Cha che voit tant que cha ?" dis-je avec du pain aux amandes plein la bouche. Ce n'était pas très glamour, et encore moins poli, mais j'espérais que cela puisse lui faire décrocher un petit sourire. Il était tellement stressé que cela en devenait presque communicatif, même pour quelqu'un comme moi. Je repris mon sérieux après mon ultime bouchée. ​"Bon." Je posai délicatement ma main sur la cuisse de mon petit ami, comme un dernier geste de tendresse et de soutien. Le moment était venu, et il fallait vraiment que Troy se détende. D'un sourire bienveillant, je finis par rompre le silence. ​"Tu es prêt ?" Je me levai pour lui tendre la main, qu'il saisit avec fierté. S'il éprouvait de l'appréhension face à ces retrouvailles, je découvrais enfin à quel point il les attendait. Et cela m'emplissait le coeur d'une drôle de sensation.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

sexy daddy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente-deux ans
○ statut : célibataire, mais la tête occupée par une jolie blonde. il a récupéré la garde de son fils de six ans suite au décès de son ex-femme
○ métier : ancien professeur de lycée puis de surf et de paddle, désormais en formation pour devenir pompier
○ quartier : north bay (#99)
○ posts : 608 ○ points : 40
○ avatar : nathan owens
○ inscrit le : 09/09/2016
MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Sam 20 Mai - 21:00



new beginning, new life


Revenir avec mon paquet de viennoiseries et particulièrement celles qu'elle m'avait demandées semblent me faire gagner des points. Je souris lorsque je vois ses lèvres s'étirer et illuminer son visage. « Merciiii ! T'es vraiment le meilleur copain. Du pays, je ne sais pas, mais de la ville c'est sûr. » Je rigole légèrement. Je n'ai aucune idée de comment interpréter tout cela, je vais le prendre pour un compliment pour le moment, on verra pour la suite après. Nous nous installons sur le lit, que nous transformons provisoirement en table. Je commence à manger, difficile, car le fond, la faim n'est pas là. C'est bien pour cette raison que je me tourne rapidement vers la jeune femme. « Cha che voit tant que cha ? » Je hoche doucement la tête, alors que mon visage se détend un peu. « Bon. » Je relève la tête vers la blonde et prends une grande inspiration. « Tu es prêt ? » Je hoche la tête comme simple réponse. Cela suffira pour le coup, je n'ai pas la force de faire plus pour le moment. En effet, le stress me noue la gorge et les mots sont bien incapables d'en sortir. Elle me tend sa main et je la saisis, sans aucune hésitation. Je ne pensais pas pouvoir retrouver un jour confiance en quelqu'un comme c'est le cas avec Zola aujourd'hui. La dernière fois, il s'agissait de mon ex-femme et on sait ce qu'il s'est passé après, rien de bon et j'ai eu beaucoup de difficultés à m'en remettre. Se faire trahir, perdre confiance en une personne qu'on pensait différente, ça fait mal. Ce n'est pour le moment pas le cas avec la jolie blonde et autant dire que nous ne nous prenons pas la tête. Je ne sais même pas si nous avons une relation officielle, avoir une discussion avec ses cousines me fixerait, car elles doivent bien savoir tout ce qui se passe dans sa vie, mais la question n'est pas là. J'ai bien autre chose à penser aujourd'hui, on se concentrera sur nous un peu plus tard.

Nous prenons le strict nécessaire, c’est-à-dire une veste et mes papiers pour moi, sa veste aussi et son sac à main pour Zola, puis nous partons pour notre rendez-vous. Arriver en retard enverrait tout de suite un mauvais message à l’assistance sociale, comme ce n’est pas envisageable, nous partons avec près d’une heure d’avance. Je connais la ville, c’est vrai, mais un accident est si vite arrivé et les vingt minutes de trajet pourraient rapidement se transformer en une heure. Heureusement pour nous, ce n’est pas ce qui arrive et ce n’est pas plus mal, car avec mon stress actuel, j’aurais certainement pété un câble. Nous sommes les premiers sur place et j’espère bien qu’hormis l’assistante sociale et Zach, nous serons les seuls. Pourquoi ? Car je ne me sens pas prêt à affronter ma famille, pas après le silence de leur part. « Ça va aller. » Dis-je une fois dans le bâtiment. Cette phrase est plus pour moi que pour Zola, mais c’était nécessaire.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Dim 21 Mai - 16:38

new beginning, new life
troyola

Dans cette chambre d'hôtel, la tension était palpable. J'avais beau essayé de détendre un peu Troy, rien n'y faisait. Tout ce que j'avais pu décrocher, c'était un léger rictus reconnaissant. Je ne pouvais pas lui en vouloir, la situation était bien trop inédite pour cela. Je me contentai alors de faire acte de présence en lui signalant, plus ou moins implicitement, que je restais à ses côtés en cas de besoin. Pour la première fois de ma vie, je me préoccupais davantage du bien-être d'une personne étrangère à ma famille que de moi-même. Cela pourrait paraître égoïste mais la vie m'avait poussé à ne rien attendre de personne, et à ne faire confiance qu'à mon père et mes cousines. Avec Troy, je m'étais laissée aller à quelques confidences et j'avais la douce impression que je pouvais lui faire entièrement confiance. J'osais même croire que je pourrais lui avouer un jour, d'une manière ou d'une autre, mon aventure avec celle qui lui a pourri la vie. Ce n'était rien de sérieux, et j'osais espérer qu'il comprendrait la situation comme je comprenais actuellement la sienne. Il avait été accusé d'agression sexuelle sur une mineure, et jamais je n'avais pu croire, au fond de moi, à cette connerie. Cela m'avait d'ailleurs valu une belle dispute avec Cameron, qui avait fini, heureusement, par lever sa plainte. Les choses auraient pu rentrer doucement dans l'ordre, si le destin tragique de l'ex-femme de Troy n'avait pas tout chamboulé. La pauvre Jihane avait péri dans un accident de voiture, et voilà que mon copain allait récupérer la garde définitive de son enfant. Du jour au lendemain, dans un contexte sinistre. Ces retrouvailles père-fils, empruntes d'une certaine désolation, promettaient d'être émotionnellement intenses. Et c'est sûrement ce que craignait Troy, qui priait pour ne pas arrivé en retard. C'était chose faite, puisque nous arrivâmes les premiers sur le lieu indiqué, avec près d'une demi-heure d'avance. « Ça va aller. » prononça Troy à demi-mot, comme pour se rassurer. J'entrelaçai ma main dans la sienne et lui délivrai un sourire encourageant. « Bien sûr que ça va aller. » J'eus à peine le temps d'achever ma phrase qu'une porte s'ouvrit devant nous. Une femme habillée d'un tailleur gris tenait quelques dossiers contre sa poitrine ; j'en déduisis qu'il s'agissait de l'assistante sociale. Mes yeux parcoururent le long de son bras gauche, son poignet puis sa main qui en tenait une autre, beaucoup plus petite. Une boule se forma dans mon estomac et je sentis la main de Troy se serrait dans la mienne. Je découvris avec attendrissement le petit bonhomme que j'avais tellement imaginé. Nul doute sur son identité, j'étais face à un mini-troy. Je me mordais la lèvre inférieure pour retenir l'émotion qui s'apprêtait à monter alors que son papa quittait ma main pour prendre son fils dans ses bras.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

sexy daddy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente-deux ans
○ statut : célibataire, mais la tête occupée par une jolie blonde. il a récupéré la garde de son fils de six ans suite au décès de son ex-femme
○ métier : ancien professeur de lycée puis de surf et de paddle, désormais en formation pour devenir pompier
○ quartier : north bay (#99)
○ posts : 608 ○ points : 40
○ avatar : nathan owens
○ inscrit le : 09/09/2016
MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Mar 23 Mai - 22:18



new beginning, new life


Mon stress est palpable, mais surtout justifié. La dernière fois que j’ai vu mon fils, je me disputais avec sa mère et elle me demandait de partir. Après ça, plus rien et pour cause, j’ai dû quitter la ville. Notre relation aurait pu se relancer, car sa mère et lui devait venir s’installer à Island Bay, c’est d’ailleurs comme ça que j’ai appris que pour le petit garçon, j’étais parti en voyage depuis quatre ans. Mais à la place de cela, malheureusement j’ai envie de dire, je me retrouve désormais avec sa garde complète. « Bien sûr que ça va aller. » Me dit la blonde qui se tient à côté de moi. Rapidement, une porte s’ouvre et les secondes se transforment alors en minutes. L’assistance sociale arrive doucement et je suis pour le moment incapable de voir mon fils. Pourtant, il est bien là et lorsque je le vois, de la tête aux pieds, je serre un peu plus la main de Zola. « Zach ? » Il a grandi, beaucoup selon moi. Ce n’est plus le bébé que je connaissais, c’est maintenant un petit garçon. Il a six ans et j’ai raté quatre ans de sa vie. C’est beaucoup pour lui, je ne suis même pas sûr qu’il a encore un souvenir de moi. Je le regarde, tout comme lui. Il fait son timide. Peut-être qu’il ne me reconnaît pas, je ne sais pas, ou alors, mes parents lui ont bourré le crane après le décès de sa mère. « Tu viens me voir. » Il lâche la main de l’assistante sociale et s’avance doucement vers moi. Je me mets alors à sa hauteur et ouvre mes bras pour qu’il puisse se caler contre moi. Une fois à proximité de moi, je referme mes bras sur lui et le serre au maximum contre mon torse. « Mon petit garçon.. » Ces mots sont lâchés dans un soupire. Je ne pensais pas pouvoir le revoir un jour et donc plus avoir la chance de sentir son coeur battre contre le mien. « Elle, c’est Zola. C’est mon amoureuse. » Je peux voir sur son visage que des questions lui viennent à l’esprit, mais il est encore trop timide pour pouvoir les poser et il n’y a pas de soucis à cela, nous aurons bien le temps d’aborder ce sujet un peu plus tard. Il est désormais avec moi, pour toujours. Enfin, il le sera bientôt. Pour cela, je dois aller remplir quelques papiers avec l’assistante sociale. « Tu restes avec elle ? Je dois faire quelque chose, je reviens très vite. » Je rapproche son visage du mien et dépose un tendre baiser sur sa tempe avant de me relever. Je le relève et invite Zach à rester avec Zola. Ils ne sont pas obligés de venir pour remplir de la paperasse, ça sera plus ennuyeux qu’autre chose.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Jeu 25 Mai - 18:38

new beginning, new life
troyola

"Zach ?" L'évocation de ce prénom que je connaissais désormais depuis quelques temps me noua l'estomac. J'avais l'impression, face à ce petit bonhomme, de prendre réellement conscience de son identité. C'était Zach, le fils de mon petit ami. Drôle de situation pour la femme libre et sans attaches que j'étais jusqu'à ma rencontre avec Troy. Jamais je n'aurais imaginé me retrouver dans une telle situation, à mi-chemin entre la tragédie et le bonheur. Et là, tout ce que j'espérais dans l'immédiat, c'est que le petit garçon ait le courage de venir vers son père. Nous ignorions tous les deux s'il se souvenait encore de lui après quatre années d'absence forcée, et c'est uniquement pour ne pas le brusquer que Troy se retenait de l'attraper pour le serrer fort et ne plus jamais le lâcher. "Tu viens me voir." finit-il par prononcer d'une voix douce, qui rassura suffisamment Zach pour qu'il se décide enfin à lâcher la main de l'assistante sociale et à faire quelques pas peu assurés dans notre direction. Le temps était comme suspendu. Comme si c'était une scène de théâtre, j'assistais à l'émouvante rencontre d'un père et de son fils prêts à se (re)découvrir. Quand enfin, Zach se laissa glisser dans une chaleureuse étreinte, j'en eus la gorge serrée. Je continuais de me mordre la lèvre inférieure pour retenir un sanglot. "Mon petit garçon.." La tête penchée sur le côté, le regard attendri, je découvrais moi aussi une nouvelle personne. Après le petit ami, je découvrais le père, ce rôle que Troy avait trop longtemps été forcé de mettre de côté. Et j'étais particulièrement touchée qu'il ait souhaité que je l'accompagne pour cet incroyable instant de vie. Le temps reprit étrangement son cours lorsque leur étreinte, difficilement, s'acheva. "Elle, c'est Zola. C'est mon amoureuse." Je ne pus cacher un sourire fier et surpris. C'était la première fois qu'il me présentait en tant que tel, et à son fils qui plus-est. Je portais machinalement ma main sur mon coeur et lui adressai un regard attendri, sans pouvoir décrocher un mot. Pou rmoi aussi, le moment était magique. "Tu restes avec elle ? Je dois faire quelque chose, je reviens très vite." Le plus naturellement du monde, et c'est bien ce qui m'étonna au fond, je m'accroupis pour être au niveau de Zach. "Salut Zach." Un peu maladroit pour un premier échange. "Je suis très contente de te rencontrer. Ton papa m'a beaucoup parlé de toi, tu sais." dis-je avec un sourire bienveillant, tandis que Zach restait très fermé. Je ne pouvais pas lui reprocher, il vivait tellement d'émotions fortes ces derniers temps avec la perte de sa maman,​ que je ne voulais pas qu'il croit que je comptais la remplacer. Aussi, au lieu de prendre un rôle maternel illégitime, j'optai plutôt pour ​le rôle de la camarade. "Je suis sûre que tu es un ... pirate..." lui chuchotai-je comme un secret après avoir vu dans un coin de la pièce des jouets s'y référant ; un sabre en bois, un déguisement, un faux coffre fort et une peluche perroquet. Je compris que j'avais visé juste lorsque le visage de Zach s'illumina. "Comment tu sais ?" me demanda-t-il à demi-voix, atterré. "Parce que j'en suis une, moi aussi. J'ai même bateau, je te le montrerai si tu v..." Je fus interrompue par le retour de Troy, et c'est avec un sourire complice pour son fils que je me relevai. "Tout est bon ?" Je croisais les doigts pour que ce soit le cas et que Troy puisse enfin rentrer chez lui en famille.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

sexy daddy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente-deux ans
○ statut : célibataire, mais la tête occupée par une jolie blonde. il a récupéré la garde de son fils de six ans suite au décès de son ex-femme
○ métier : ancien professeur de lycée puis de surf et de paddle, désormais en formation pour devenir pompier
○ quartier : north bay (#99)
○ posts : 608 ○ points : 40
○ avatar : nathan owens
○ inscrit le : 09/09/2016
MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Ven 2 Juin - 23:36



new beginning, new life


Me retrouver face à mon fils est bien plus effrayant que prévu. Il n'est pourtant pas très grand et par conséquent, très peu imposant, mais c'est l'idée de savoir qu'il m'a oublié qui me fait peur. Visiblement, ce n'est pas le cas, mais il n'est pas pour autant très rassuré. Je ne peux pas lui en vouloir, c'est parfaitement logique, surtout avec ce qu'il a vécu récemment. Il est tout timide, mais s'approche tout de même de moi. Il va certainement nous falloir du temps pour que tout revienne dans l'ordre, cependant ce petit geste veut déjà dire beaucoup : il fait un pas vers moi et inconsciemment vers la nouvelle vie qui l'attend. Je le prends dans mes bras et le serre aussi fort que possible, sans l'étouffer pour autant, je ne suis pas fou quand même. Puis, je lui présente Zola, cette femme avec qui il va devoir rester les prochaines minutes, le temps que je règle les papiers administratifs. « Salut Zach. » Un sourire se dessine sur mon visage, je peux partir serein, il est entre de bonnes mains. Je suis l'assistante sociale qui semble se diriger vers une salle qui lui a été attribuée le temps de notre rendez-vous. Elle étale les papiers sur la table et commence à parler, mais malheureusement pour elle, je suis bien trop loin pour l'écouter, attentivement en tout cas. Toutes ces feuilles, qui se trouvent sous mes yeux, sont synonymes de garde officielle et forcément, je suis ému. Je la laisse énoncer tout ce qu'elle a à dire, puis elle m'indique les feuilles où je dois signer. J'ai l'impression de me marier, une deuxième fois. Elle me donne ensuite le carnet de santé du petit, ainsi que son passeport. Je soupire légèrement, soulagé que tout ceci soit bien réel, puis, accompagné de l'assistance sociale, je retourne dans le hall du bâtiment. « Tout est bon ? » « Oui, on peut y aller. » Dis-je tout en hochant la tête. Zach a bien compris qu’il était temps de partir, il se retourne vers la femme qui m’accompagnait récemment et lui offre un signe de la main. Je souris, attendris et nous quittons le bâtiment, tous les trois, comme une famille. Une fois dehors, Zach ne tarde pas à ouvrir la bouche. « On va où ? » Il est petit et sa question est légitime, il n’a pas envie de partir dans l’inconnu. Alors je me baisse, pour me retrouver une nouvelle fois à sa hauteur. « Pour commencer, on va aller à l’hôtel. Avec Zola, on doit récupérer nos affaires pour pouvoir ensuite partir. On pourra t’acheter quelque chose à manger sur le trajet si tu veux. Après cela, on va prendre l’avion, pour aller là où j’habite. » « C’est loin ? » Difficile de faire la discussion à un petit garçon de six ans, mais j’ai l’impression de reprendre mes habitudes, ou plutôt mon rôle de père que j’ai été forcé de mettre de côté il y a quatre ans. « Un peu petit. » Je me décale légèrement et laisse ainsi la possibilité à Zach de voir l’océan qui se tient face à nous. « Tu vois par là ? Et bien, il y a la fin de l’Australie, puis la mer et nous, nous allons la traverser. Nous allons en Nouvelle-Zélande. C’est très joli, tu verras. » Nous aurions pu rester ici encore un peu, histoire de ne pas trop chambouler le petit garçon, mais il faut dire que j’ai désormais un mauvais souvenir de Perth et plus vite je serais parti, mieux ce sera. Il est grand temps pour moi de rentrer chez moi, dans ma nouvelle ville de cœur et de montrer à mon fils qu’il peut y être très bien.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Sam 3 Juin - 18:40

new beginning, new life
troyola

Le visage détendu de Troy, lorsqu'il sortit de la pièce dans laquelle il s'était enfermé quelques temps avec l'assistante sociale, laissait clairement transparaître son émotion. Il avait attendu quatre longues années avant de pouvoir revoir son fils et enfin, voilà qu'on lui en donnait l'autorisation. Je ne pus m'empêcher de lui sourire longuement. « Oui, on peut y aller. » Ces mots sonnaient le début d'une nouvelle aventure. « On va où ? » Une aventure pour Troy, mais aussi pour Zach qui était maintenant en âge de comprendre pas mal de choses. « Pour commencer, on va aller à l’hôtel. Avec Zola, on doit récupérer nos affaires pour pouvoir ensuite partir. On pourra t’acheter quelque chose à manger sur le trajet si tu veux. Après cela, on va prendre l’avion, pour aller là où j’habite. » « C’est loin ? » demanda Zach du tac au tac, visiblement soucieux de savoir s'il allait perdre les seuls repères qu'il n'ait jamais eu depuis sa naissance. « Un peu petit. » C'était peu dire. Island Bay n'avait rien de la grande ville de Perth, et cela risquait bien de bousculer les habitudes du petit garçon mais j'étais aussi persuadée que son père que c'était une incroyable chance. Mais j'étais native de cette ville, alors je n'étais peut-être pas très objective. Nous nous arrêtâmes une seconde, face à l'immensité de cet océan que je chérissais tant. « Tu vois par là ? Et bien, il y a la fin de l’Australie, puis la mer et nous, nous allons la traverser. Nous allons en Nouvelle-Zélande. C’est très joli, tu verras. » J'eus un léger pincement au coeur pour ce petit bonhomme qui s'apprêtait à découvrir une nouvelle ville, de nouvelles têtes et à vivre sans sa mère, loin de ce qui était chez lui jusqu'à aujourd'hui. Au fond, j'avais l'impression qu'il me ressemblait un peu. Je serrai un peu plus sa petite main dans la mienne. Nous nous regardâmes avec Troy, quand son sourire ému sonna le départ de cette ville qu'il maudissait.

DE RETOUR A ISLAND BAY, CHEZ TROY

Il était près de minuit lorsque Zach finit par s'endormir dans le canapé, blotti contre son père qui lui racontait une histoire. Moi, j'étais là, sur le fauteuil d'à côté, à profiter de ce beau spectacle. J'aurais pu rentrer chez moi et les laisser tous les deux, mais Troy m'avait fait comprendre que ma présence comptait pour lui. J'en avais été si touchée que je n'avais pas pu refuser. J'étais alors restée, en prenant soin de me mettre légèrement en retrait. Et je les écoutais, sagement. J'écoutais Troy raconter une folle épopée, digne des plus grands contes pour enfants, à son fils qui n'hésitait pas à rebondir sur l'histoire. Petit à petit, ses interventions se faisaient plus rare et il finit par tomber dans les bras de Morphée. Troy resta quelques minutes à regarder son enfant, serein, avant de se lever doucement en le portant dans ses bras. Il disparut dans la chambre qu'il avait toujours réservé à Zach et revint après quelques instants de tendresse qui n'appartenaient qu'à eux. « Je suis vraiment heureuse pour toi. » prononçai-je à demi-ton pour ne pas réveiller Zach. « C'est comme si vous ne vous étiez jamais quittés. » lui confiai-je en pensant secrètement à l'élément perturbateur qui avait déclenché ces années d'absence, Cameron.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

sexy daddy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente-deux ans
○ statut : célibataire, mais la tête occupée par une jolie blonde. il a récupéré la garde de son fils de six ans suite au décès de son ex-femme
○ métier : ancien professeur de lycée puis de surf et de paddle, désormais en formation pour devenir pompier
○ quartier : north bay (#99)
○ posts : 608 ○ points : 40
○ avatar : nathan owens
○ inscrit le : 09/09/2016
MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Lun 12 Juin - 22:40



new beginning, new life


Le retour à Island Bay s'est fait plus calmement que prévu. Les derniers jours, voire même semaines, ont dû être éprouvant pour le petit garçon qui n'a pas tardé à s'endormir dans l'avion. Ce n'était pas plus mal, car j'avais peur qu'il n'apprécie pas le trajet. Le seul problème, c'est que cette sieste de plusieurs heures fait que désormais, il peine à s'endormir. Je fais de mon mieux, bien sûr, je tente toutes les options possibles pour l'endormir et c'est finalement une énième histoire racontée sur mon canapé qui lui permettra de trouver le sommeil. Je le garde avec nous, Zola est restée avec moi pour la soirée, quelques instants, puis je finis par l'emmener à l'étage, dans une chambre que j'ai préparée pour lui lorsque j'ai appris pour le décès de sa mère. Je le dépose dans ce qui est maintenant son lit et je le regarde un court instant, un sourire sur les lèvres, ravi de le voir enfin chez moi. Je l'embrasse ensuite, éteins la lumière et m'échappe de la pièce, le plus discrètement possible, pour aller rejoindre la blonde qui m'attend en bas. « Je suis vraiment heureuse pour toi. » Un sourire se dessine sur mes lèvres et il traduit aisément que je le suis. Ce petit garçon est le fruit d'un amour que je pensais infini et même s'il s'est avéré que ce n'était pas le cas, je suis bien heureux de le retrouver aujourd'hui. Malheureusement pour moi, ou heureusement, cela dépend du point de vue, il ne connaît pas l'histoire qui a créé un fossé entre sa mère et moi et j'espère bien qu'il ne m'en tiendra pas rigueur. Pour l'histoire en elle-même, mais aussi pour le mensonge dans lequel il vit depuis maintenant quatre ans. « C'est comme si vous ne vous étiez jamais quittés. » Et pourtant, le temps a fait des dégâts. Des écarts plutôt et il va nous falloir du temps pour nous connaître à nouveau. Quoiqu’il en soit, il y a une part de vérité dans les propos de Zola. Il a toujours été, dans mon coeur et c’est donc normal qu’il prenne la place qu’il mérite dans ma vie. Je m’avance un peu de la jeune femme, qui est toujours assise dans le fauteuil. Je m’appuie sur les accoudoirs et viens la surplomber avant de déposer un tendre baiser dans ses cheveux. « Tu sais, tu pourrais faire partie de ça. » Mes mots sont hésitants et certainement confus, c’est bien pour cette raison que je m’empresse de poursuivre. « De Zach et moi. Enfin de ce qui peut ressembler à une famille. » C’est un peu maladroit et j’en ai bien conscience, mais il faut dire que je n’ai pas vraiment eu l’habitude de faire cela avant et je n’ai donc aucune expérience pour cela. J’ai même l’impression de me mélanger un peu les pinceaux et de revenir au lycée ou au collège, lors de mes premières tentatives auprès des filles. « On pourrait commencer par faire quelque chose d’officiel, toi et moi. » Être un couple quoi. Car pour le moment, même si entre nous ça coule de source, ça ne l’est pas forcément pour les autres. « Enfin.. je ne vais pas te forcer. » J’ai besoin de son avis pour la suite, histoire de savoir si nous sommes bien sur la même longueur d’ondes. Mais bon, sa venue avec moi en Australie signifie déjà beaucoup et je ne pense pas me tromper en lui proposant de commencer une relation des plus officielle. Auprès de sa famille déjà, puis de nos amis.


Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Sam 17 Juin - 0:09

new beginning, new life
troyola

Tout ça, tout ce tumulte et ces responsabilités, c'était nouveau pour moi. Je ne m'étais jamais imaginée vivre une histoire avec un jeune père divorcé et récemment blanchi pour un délit qu'il n'avait pas commis. Mais si notre histoire, vue de l'extérieur, pouvait ressembler au synopsis d'un soap opera, il me suffisait d'un sourire de sa part pour être la plus heureuse des femmes. Et ça aussi, c'était nouveau. Je devais jongler avec l'envie de passer de plus en plus de temps avec Troy et la nouvelle vie qui l'attendait avec son fils. Zach semblait être un garçon formidable, mais je craignais au fond que notre relation naissante pâtisse de son retour. Je gambergeais silencieusement quand enfin Troy vint s'installer auprès de moi. « Tu sais, tu pourrais faire partie de ça. » Je sortis soudainement de mes pensées, attirée par l'authenticité du moment que j'étais en train de vivre. Je n'osai pas le regarder, de peur de me réveiller du doux rêve dans lequel je semblais m'être glissée. Mais soucieux de me faire passer ce beau message, Troy poursuivit avec courage. « De Zach et moi. Enfin de ce qui peut ressembler à une famille. » Ce mot résonna en moi. Fort, très fort. Je portai mon regard vers celui de Troy, pour m'assurer de la véracité de ses propos. « Une ... famille ? » Des larmes me montèrent aux yeux malgré moi. Mes cousines mises à part, je me considérai sans famille depuis la disparition de mon père, le seul parent que j'ai jamais eu, l'année dernière. La proposition de Troy sonnait comme la promesse d'un avenir radieux, et j'en étais toute chamboulée. « On pourrait commencer par faire quelque chose d’officiel, toi et moi. » J'essuyai une larme d'un revers de la main, et laissai échapper un petit rire.  « Enfin.. je ne vais pas te forcer. » Naturellement, je me levai pour me blottir dans ses bras. La tête enfouie dans son cou, je restai silencieuse pendant de longues secondes. Notre alchimie n'était plus à prouver, et la perspective d'une longue aventure à ses côtés m'emplissait de bonheur. À l'exception d'un petit nuage gris, l'avenir en sa compagnie semblait radieux. Prenant mon courage à deux mains, je m'écartai sensiblement de lui. « C'est la plus belle chose qu'on m'ait dite. Je n'aurais pas pu rêver plus belle déclaration, je... ça me touche, vraiment. Et j'espère que je serai à la hauteur pour cette chouette aventure. » Comme une adolescente, je ne pus retenir un sourire à la fois timide et excité. Je soupirai, prenant difficilement conscience de ce qu'il m'arrivait, quand la pensée de ce petit nuage gris me ramena à la réalité. Sur ce beau tableau, une ombre demeurait : celle de Cameron. Le sujet était sensible, presque tabou, mais il était hors de question que nous commencions une histoire sur des cachoteries. Je pris une profonde inspiration, et annonçai de tout mon sérieux : « Il y a une chose dont nous n'avons jamais discuté. Ça n'a aucune importance, mais je pense que c'est mieux que tu le saches. » Mal à l'aise vis-à-vis du moment choisi, je ne doutais pourtant pas de la capacité de compréhension de Troy. « J'ai eu une aventure avec Cameron, il y a longtemps. On ne se connaissait pas encore et ça n'a duré que quelques heures, mais voilà... votre passif est tel que je ne pouvais pas te le cacher. » J'haussai les épaules en lui souriant, soulagée d'avoir laissé tomber ma dernière barrière, quand je découvris son visage fermé. Un visage si sombre, si ... différent qu'une boule vint instantanément occuper mon ventre.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

sexy daddy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente-deux ans
○ statut : célibataire, mais la tête occupée par une jolie blonde. il a récupéré la garde de son fils de six ans suite au décès de son ex-femme
○ métier : ancien professeur de lycée puis de surf et de paddle, désormais en formation pour devenir pompier
○ quartier : north bay (#99)
○ posts : 608 ○ points : 40
○ avatar : nathan owens
○ inscrit le : 09/09/2016
MessageSujet: Re: new beginning, new life (zola)   Sam 17 Juin - 21:39



new beginning, new life


Ce que je suis en train de faire est maladroit, je le sais bien, mais je suis bien incapable de garder cela pour moi plus longtemps, j’ai déjà cela en tête depuis Perth. Je suis hésitant, ça se sent, mais la peur de me prendre un refus l’emporte sur tout le reste. En même temps, ce n’est pas tous les jours que je demande à une femme de partager son quotidien avec moi. « Une ... famille ? » Je hoche la tête pour lui donner une réponse. Elle a bien entendu ce que je viens de dire, ce n’est pas son imagination qui lui joue des tours. Je me sens bien avec elle, c’est donc normal pour moi de lui proposer cela, c’est la suite logique des choses. Le sourire qui illumine son visage en dit long et je sais que j’ai frappé juste avec ma question. C’est ça qui est bien avec Zola : même si nous ne sommes pas forcément bavards sur nos sentiments et sur notre relation, nous arrivons toujours au même point. « C'est la plus belle chose qu'on m'ait dite. Je n'aurais pas pu rêver plus belle déclaration, je... ça me touche, vraiment. Et j'espère que je serai à la hauteur pour cette chouette aventure. » Je n’en doute pas, sinon, je dois avouer que je ne lui aurais pas proposé. Elle me rend heureux et j’ai envie d’en faire autant avec elle. Le retour de Zach dans ma vie m’a aidé à ouvrir les yeux là-dessus : j’ai envie de retrouver ce que j’ai perdu il y a quatre ans. « Il y a une chose dont nous n'avons jamais discuté. Ça n'a aucune importance, mais je pense que c'est mieux que tu le saches. » Je suis surpris de l’entendre me dire ça. Qu’est-ce qu’elle a bien à me dire pour qu’il soit important de me le dire maintenant ? Alors que je viens juste de lui proposer d’entamer quelque chose d’officiel. « J'ai eu une aventure avec Cameron, il y a longtemps. On ne se connaissait pas encore et ça n'a duré que quelques heures, mais voilà... votre passif est tel que je ne pouvais pas te le cacher. » Instinctivement et comme pour me protéger, je mets une distance entre nous deux. Je me mets ensuite à la regarder, en fronçant légèrement les sourcils. Elle rigole, n'est-ce pas ? Ce n'est pas vrai, c'est impossible que ça le soit. Pourtant, son visage ne laisse aucun doute à la plaisanterie. Je me pensais heureux, ici, avec elle et Zach, et voilà que désormais, tout est remis en question. « Tu t'étais faite l'élève, alors tu voulais voir ce que ça faisait avec le professeur ? » Dis-je, ou plutôt lâchais-je, sans aucune retenu. Il faut dire que je suis blessé, par le geste, mais aussi par la manière dont je l'apprends. « Tu peux être fière de toi, tu as eu ce que Cameron n'a jamais eu. » Et si j'avais su avant, ça ne serait peut-être pas arrivé, ou du moins, pas aussi facilement. Car là, j'ai clairement l'impression de m'être fait piéger. « Comment j'ai pu être aussi con. » Je prends ma tête entre mes mains, alors que ces mots s'échappent de mes lèvres. « Tu savais pour tout, n'est-ce pas ? Avant que je te le dise. » Toute la vérité, toute l'histoire sur Cameron et moi. Elle a fait comme si elle n'était au courant de rien, mais était-ce vrai ? Après tout, j'ai peut-être en face de moi quelqu'un que je ne connais pas, quelqu'un comme Cameron. Et si cela s'avère vrai, alors je me suis fait berné, en beauté même et deux fois. « Putain. » Soufflais-je, plus pour moi que pour elle. « J'espère que tu as eu ce que tu voulais. » Dire que comme un con, je suis en train de lui parler de famille, alors qu'elle, depuis tout ce temps, elle se garde bien de me dire qu'elle a échangé bien plus que des mots avec Cameron. « Maintenant, vas t'en. » Ma soirée est gâchée, alors qu'elle avait pourtant si bien démarrée. Je lui en veux, c'est certain et par conséquent, je n'ai plus vraiment envie de la voir.


Revenir en haut Aller en bas
 

new beginning, new life (zola)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Let every dawn be to you as the beginning of life ♥ PHOELEEN
» « It's not a new Life. Just a new Beginning. » [Kira, Rose]
» — bring me to life
» The beginning of a new life [PV : Logan] terminé
» Life in UCLA

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-