AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 meeting in the night (helsie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

ziegler n°1
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-six ans.
○ statut : célibataire et c'est peut-être mieux comme ça pour le moment.
○ métier : instituteur à l'école primaire, dealer accessoirement. il essaye de mettre cette deuxième carrière de côté.
○ quartier : east bay (#225). de retour à la maison familiale pour s'occuper de ses frères et soeurs.
○ informations en vrac : ancien dealer. // grand fumeur de cigarettes. // aîné d'une famille de huit enfants. // a perdu sa mère d'un cancer et a maintenant la garde de ses frères et soeurs. // garçon solitaire. // n'a jamais été amoureux.

○ posts : 854 ○ points : 320
○ avatar : nicolas simoes.
○ inscrit le : 28/01/2017
MessageSujet: meeting in the night (helsie)   Dim 9 Avr 2017 - 12:20

meeting in the night

Il y a des jours où la seule chose dont on a envie, c’est d’être seul. C’est mon cas aujourd’hui et clairement, dans une maison où vivent au total huit personnes, c’est compliqué. Alors pour cela, je suis obligé de sortir. Il est tard, il fait nuit et forcément, un homme comme moi, dehors à cette heure, ça peut forcément porter à confusion, surtout quand on connait mon passé. Je ne suis pas quelqu’un de méchant, mais disons qu’avant, quand je sortais comme aujourd’hui, je me trimbalais avec de la drogue dans mes poches. Ce n’est plus le cas maintenant, pour mes frères et sœurs, pour ma mère, mais aussi pour moi, j’ai décidé d’arrêter. C’était bien, c’était utile quand j’étais plus jeune, mais maintenant que j’ai un boulot stable, je peux m’en dispenser. Surtout que si je me fais surprendre, ma vie risque de changer. Je pourrais dire adieu à la garde de ma famille, à mon métier et à ma petite routine quotidienne. Je ne suis pas méchant, vraiment, je ne consomme même pas de drogue, mais j’ai longtemps profité de la faiblesse des autres pour me faire de l’argent et ce n’est pas bien, pas juste. Je m’en rends compte aujourd’hui, maintenant que Sulli est enceinte et qu’un autre dealer va se faire de l’argent en lui vendant de la drogue, sans se soucier de son état. C'est cette nouvelle qui me fait prendre conscience que je n'ai pas fait ce qu'il fallait, ça et l'une de mes conversations avec mon frère Edwy. Pour une raison qui m'échappe encore un peu, il est au courant de mon ancien boulot et il me fait la guerre à cause de ça. Notre mère ne serait pas fière de nous et c'est peut-être mieux qu'elle ne soit plus là pour nous voir nous entretuer. C'est mieux ainsi et pourtant, elle me manque. Je n'arrive pas à comprendre comment elle faisait pour tout gérer, elle paraissait faible et pourtant, elle était tellement forte. Une chose dont je suis bien incapable. C'est tout cela qui m'a poussé à sortir ce soir, à m'aérer un peu l'esprit. Néanmoins, même si j'ai besoin d'air, je ressens le besoin de fumer. Mais malheureusement pour moi, je ne trouve que des cigarettes dans mes poches, pas de briquet. Je regarde alors un peu autour de moi, pour voir si je pourrais trouver quelqu'un qui aurait du feu. Au coin d'une rue, à la sortie d'un club de fitness, j'aperçois une femme et je n'hésite pas une seconde avant de l'aborder. « Excusez-moi, est-ce que vous auriez du feu ? »

repère pour comptage des points, merci de ne pas retirer.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 29 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Journaliste chez vogue
○ quartier : North Bay
○ informations en vrac : Les hommes et les gens en général, lui font peur. Elle vit seule avec son chat, un gros matou roux qui fait que dormir.

○ posts : 156 ○ points : 340
○ pseudo : SB, Jade
○ avatar : Crystal Reed
○ inscrit le : 11/01/2017
MessageSujet: Re: meeting in the night (helsie)   Mar 18 Avr 2017 - 18:10

Ma voiture est en panne. Il y a des moments dans la vie ou tout nous tombe dessus sans prévenir. Et ces derniers jours, tout m’est tombée dessus. Tout à commencer par une panne l’électricité chez moi, mais heureusement, tout est rentré dans l’ordre, grâce à l’aide précieuse de mon père et de ma voisine. Puis, je me suis fait volée mon téléphone et mon portefeuille. Je ne vais pas revenir sur les détails de l’incident, je me suis simplement faite avoir comme une débutante. Puis, mon ordinateur a rendu l’âme et j’ai dû en racheter un. Et enfin, hier, c’est ma voiture qui à lâcher. La poisse, comme on dit. Ce soir, je suis allée faire un peu de fitness en sortant du travail ou je me suis rendue à pied et donc, par conséquent, j’ai dû rentrer à pied. Je suis justement sur le chemin du retour, il fait nuit, le temps est frais, mais pas froid, mais je ne suis pas rassurée. J’ai l’impression d’être l’héroïne d’un mauvais film d’horreur et de je m’attends à tout moment à tomber sur un affreux psychopathe. C’est ridicule, je le sais bien, je ne suis pas dans un film. Mais il se passe partout des horreurs semblables. Chaque fois qu’on allume sa télévision ou qu’on ouvre le journal, on tombe sur des choses abominables. C’est un fait, tout le monde le sait. Et étant donné mon passé, c’est parfaitement normal que j’aie peur et que je sente des présences dangereuses dans mon dos. Des présences invisibles bien sûr, parce que je suis seulement sur mes gardes. C’est dingue tout de même ! Je vais à la fitness pour me détendre, être plus calme, et je suis toujours aussi nerveuse. Aussi, quand une voix m’interpelle, je ne peux me retenir de sursauter violemment. Que je suis bête franchement, il ne fait que me demander si j’ai du feu. Je suis raide comme un piquet lorsque je lui réponds, comme si j’avais la mort aux trousses. « Non, désolée ! Je ne fume ! » dis-je, en réponse. J’ai essayé à l’adolescence, juste par curiosité, mais j’ai détesté ça. Mais bon, au moins, je sais ce que c’est. Je sais aussi que j’aurais pu aimer ça et tomber dans la dépendance, comme mon père. Il a beau vouloir arrêté, il n’y arrive pas.
repère pour comptage des points, merci de ne pas retirer.

_________________

Helsie Mikaelson
Lost in my mind ⊹ Un jour quelqu’un vous serrera si fort dans ses bras que tout ce qui un jour a été détruit en vous se reconstruira. (by anaëlle)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

ziegler n°1
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-six ans.
○ statut : célibataire et c'est peut-être mieux comme ça pour le moment.
○ métier : instituteur à l'école primaire, dealer accessoirement. il essaye de mettre cette deuxième carrière de côté.
○ quartier : east bay (#225). de retour à la maison familiale pour s'occuper de ses frères et soeurs.
○ informations en vrac : ancien dealer. // grand fumeur de cigarettes. // aîné d'une famille de huit enfants. // a perdu sa mère d'un cancer et a maintenant la garde de ses frères et soeurs. // garçon solitaire. // n'a jamais été amoureux.

○ posts : 854 ○ points : 320
○ avatar : nicolas simoes.
○ inscrit le : 28/01/2017
MessageSujet: Re: meeting in the night (helsie)   Sam 29 Avr 2017 - 23:30

meeting in the night

Les balades nocturnes sont devenues mon quotidien. Les responsabilités me tombent dessus et je dois faire des choix. Ces deux choses font que l’envie de prendre l’air et d’être seul m’amènent ici, ce soir, en plein nuit. Pourtant, je n’ai jamais été comme cela avant. Je faisais ce que j’avais à faire et je rentrais chez moi le plus vite possible. L’envie de fumer est là, elle est importante même, mais comme un idiot, j’ai oublié mon briquet à la maison familiale. Je suis sur le point de ranger la cigarette dans ma poche, mais je vois une femme un peu plus loin et je me décide à aller l’aborder pour lui demander si elle aurait de quoi m’aider. À aucun moment, je me dis que cette approche est bizarre. Il fait nuit et nous sommes dans une rue déserte. Inutile de s’appeler Einstein pour comprendre que je lui fais peur en l’abordant. Je m’excuse rapidement avant d’aller droit au but en lui annonçant ce que je cherche. « Non, désolée ! Je ne fume ! » J’avais une chance sur deux pour avoir cette réponse. Mais qui ne tente à rien n’a rien. Je m’apprête à lui répondre que ce n’est pas grave, que je vais essayer auprès de quelqu’un d’autre, mais je remarque son attitude et son comportement bizarre avec moi. Je fronce alors les sourcils. Je ne sais pas si c’est moi, ou s’il s’est passé quelque chose d’autre dans sa vie et donc que la croiser à ce moment précis n’est pas le meilleur. « Tout va bien ? » Je m’en serais voulu de repartir sans me soucier de son état. Mon passé pourrait laisser croire que je n’ai pas de coeur, que je m’amuse avec la vie des gens et c’est tout, mais non. Cela ne me correspond pas du tout, mon métier et ma famille peuvent le montrer. Depuis le départ de ma mère, je ferais n’importe quoi pour mes frères et sœurs, les protéger est devenue ma priorité. « Vous savez, ce n’est pas très grave. Je vais attendre un peu avant de fumer, ça ne va pas changer grand-chose à ma vie. » Peut-être qu’elle se sent coupable de ne pas pouvoir répondre à ma demande, je ne sais pas, mais si c’est le cas, je viens bien de lui exprimer que ce n’est pas grave. Il y a bien plus dramatique dans le monde. J’espère bien qu’il ne s’agit que de ça, sinon, je serais bien embêter.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 29 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Journaliste chez vogue
○ quartier : North Bay
○ informations en vrac : Les hommes et les gens en général, lui font peur. Elle vit seule avec son chat, un gros matou roux qui fait que dormir.

○ posts : 156 ○ points : 340
○ pseudo : SB, Jade
○ avatar : Crystal Reed
○ inscrit le : 11/01/2017
MessageSujet: Re: meeting in the night (helsie)   Lun 8 Mai 2017 - 11:28

De toutes les personnes que je connais ici à Island Bay, seul Keeghan, mon partenaire de self défense, sait ce qui m’est arrivé dans le passé, car je lui en ai parlé récemment. A dire vrai, je n’avais pas tellement le choix, vu que j’avais céder à la panique devant lui, normal qu’il se soit poser des questions. Mon père, évidement est au courant, mais c’est normal, il est de ma famille. Mais en dehors d’eux deux, personne ne le sait et c’est très bien comme ça. Je n’ai personne dans ma vie, avec qui partager mes peurs. Personne. Personne de suffisamment proche pour me laisser aller à la confidence. Je voudrais changer pourtant, car la trentaine approche à grand pas et ça me pèse de rester célibataire, mais ma peur des hommes m’empêche d’aller de l’avant. Pour ne plus avoir peur, il faudrait que je tombe sur un homme capable de comprendre ma phobie, il me faudrait un homme à la fois sensible et fort, un comme qui puisse me protéger, mais je dois me rendre à l’évidence, ça ne court pas les rues ou alors, je suis aveugle. Enfin voilà, quand cet homme que je ne connais pas m’aborde pour me demander si j’ai du feu, j’ai eu la frayeur de ma vie, et je suis comme incapable de me retenir de crier, et il s’excuse. J’ai envie de rire nerveusement, mais rien ne vient. Je suis muette. Il a du surement le remarqué, car il me demande bien vite si je vais bien. « Oui ! Non… euh, oui ! » fis-je, en me mordant violemment la joue. « Non, non, ce n‘est pas ça. Je suis désolée, vous m’avez simplement fiat peur, je ne pensais pas croiser du monde à une heure aussi tardive ! » finis-je par admettre quand il pense que mon attitude est dû au fait que je ne puisse pas l’aider. Je stupide d’avoir peur pour si peu. Il ne va pas me bouffer tout de même ! D’autant que ce n’est pas la première fois et ce n’est certainement pas la dernière fois non plus, qu’un inconnu viendra me demander du feu. Je dois apprendre à me contrôler, tous les hommes ne sont pas des agresseurs potentiels. Il faut que j’arrête de voir le mal partout au risque d’avoir des cheveux blancs.

_________________

Helsie Mikaelson
Lost in my mind ⊹ Un jour quelqu’un vous serrera si fort dans ses bras que tout ce qui un jour a été détruit en vous se reconstruira. (by anaëlle)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

ziegler n°1
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-six ans.
○ statut : célibataire et c'est peut-être mieux comme ça pour le moment.
○ métier : instituteur à l'école primaire, dealer accessoirement. il essaye de mettre cette deuxième carrière de côté.
○ quartier : east bay (#225). de retour à la maison familiale pour s'occuper de ses frères et soeurs.
○ informations en vrac : ancien dealer. // grand fumeur de cigarettes. // aîné d'une famille de huit enfants. // a perdu sa mère d'un cancer et a maintenant la garde de ses frères et soeurs. // garçon solitaire. // n'a jamais été amoureux.

○ posts : 854 ○ points : 320
○ avatar : nicolas simoes.
○ inscrit le : 28/01/2017
MessageSujet: Re: meeting in the night (helsie)   Sam 20 Mai 2017 - 21:17

meeting in the night

Je n'ai jamais été très timide, solitaire peut-être, mais pas timide. C'est bien pour cette raison que je n'hésite pas à aborder la jeune femme que je croise. Je lui demande poliment si elle possède du feu. Comme un idiot, j'ai pris mes cigarettes, mais pas mon briquet. Elle me répond par une réponse négative, mais j'ai l'impression qu'il y a autre chose. « Oui ! Non… euh, oui ! » Me voilà alors rassuré, même si la manière dont elle le dit n'est pas des plus rassurantes. Elle est peut-être déçue de ne pas pouvoir répondre à ma demande, même s'il n'y a rien de grave à cela. « Non, non, ce n‘est pas ça. Je suis désolée, vous m'avez simplement fait peur, je ne pensais pas croiser du monde à une heure aussi tardive ! » Je rigole légèrement. Elle marque un point et comme un idiot, je n'ai pas pensé une seconde que je pouvais lui faire peur en venant l'aborder. « Il faut dire que les rues sont désertes. Nous ne sommes que deux à avoir l'idée de se balader à cette heure. » Je ne sais pas si c'est vraiment ce qu'elle fait, mais l'idée est là. Elle se trouve dans la rue, tout comme moi, alors qu'il n'y a plus grand-chose à faire ici. Toutes les boutiques sont fermées, ils ne restent que quelques lieux communautaires, mais ils ne devraient plus tarder non plus à fermer. « On m’a dit à plusieurs reprises que je devais arrêter de fumer, il faut croire que l’on continue à me faire passer un message. » Arrêter serait certainement la meilleure des choses à faire, mon frère de sept ans et ma sœur de trois ans ne cessent de me le dire, encore et encore. Pourtant, je fais en sorte de ne pas fumer dans la maison ou quand je me retrouve avec eux. Mais ils doivent le sentir, ou me voir de temps en temps, quand je ne fais pas attention. J’aimerais vraiment arrêter, pour eux, mais les récents événements font que j’ai besoin de cette pause quotidienne pour me détendre. J’ai beaucoup de pression sur mes épaules depuis peu et puis avec le décès de ma mère ou encore l’annonce de Sulli, j’ai bien besoin de cela pour me vider la tête. « Vous allez vers où ? On pourrait peut-être faire un bout de chemin ensemble ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 29 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Journaliste chez vogue
○ quartier : North Bay
○ informations en vrac : Les hommes et les gens en général, lui font peur. Elle vit seule avec son chat, un gros matou roux qui fait que dormir.

○ posts : 156 ○ points : 340
○ pseudo : SB, Jade
○ avatar : Crystal Reed
○ inscrit le : 11/01/2017
MessageSujet: Re: meeting in the night (helsie)   Sam 27 Mai 2017 - 10:41

Timide, je ne l’avais jamais été. Petite fille, j’étais le genre de gamine à embrasser tous les gens qu’on me présentait. Pas sauvage du tout, quoi ! Les choses ont changé après mon agression. Je ne suis pas devenue timide pour autant, seulement méfiante. Mais lorsque l’on me connait bien, on comprend facilement pourquoi je suis devenue comme ça. J’ai fait confiance à la mauvaise personne, voilà tout. Voilà pourquoi, je ne tarde pas, à expliquer à l’inconnu qui est venu m’abordé, que j’ai simplement eut peur. Je pense que je n’avais pas d’autres solutions devant moi, car il m’aurait trouvé bizarre. Encore plus bizarre que je ne le pensais, aucun doute là-dessus ! J’étais souvent catalogué dans la catégorie des gens bizarres, simplement parce que je me montrais méfiante. Et pas seulement avec les gens que je ne connaissais pas ou très peu. Quand j’eu finis de m’expliquer, il eut un petit rire compréhensif. C’est vrai, en dehors de nous, il n’y avait personne, la rue était déserte. De plus, nous n’étions pas forcément dans un endroit bondé en temps normal, mais étant donné l’heure tardive, ce n’était guère surprenant. J’eu un simple sourire à sa remarque. Je ne me baladais pas, mais ce que je faisais dehors ne le regardais pas, pas plus que ce qu’il faisait me regardais. « On a tous tendance à ne pas faire ce que l’on devrait faire ! » avouais-je. Je parlais en connaissance de cause. On avait beau me dire de ne plus avoir peur, de passé à autre chose, que plus rien de fâcheux ne m’arriverait, que c’était derrière moi, c’était plus fort que moi, la peur était toujours là au fond de moi. Pas moyen de m’en débarrasser. Le jeune homme à la cigarette me demanda alors vers ou je me rendais, afin de, me proposa-t-il, faire le chemin ensemble. Du moins un bout de chemin. « Vers le centre ! » dis-je, simplement. Je rentrais chez moi, mais je ne sais pas pourquoi, alors que d’habitude tout me poussais à fuir, là, je lui faisais confiance. A tort ou à raison, je le saurais bientôt.

_________________

Helsie Mikaelson
Lost in my mind ⊹ Un jour quelqu’un vous serrera si fort dans ses bras que tout ce qui un jour a été détruit en vous se reconstruira. (by anaëlle)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

ziegler n°1
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-six ans.
○ statut : célibataire et c'est peut-être mieux comme ça pour le moment.
○ métier : instituteur à l'école primaire, dealer accessoirement. il essaye de mettre cette deuxième carrière de côté.
○ quartier : east bay (#225). de retour à la maison familiale pour s'occuper de ses frères et soeurs.
○ informations en vrac : ancien dealer. // grand fumeur de cigarettes. // aîné d'une famille de huit enfants. // a perdu sa mère d'un cancer et a maintenant la garde de ses frères et soeurs. // garçon solitaire. // n'a jamais été amoureux.

○ posts : 854 ○ points : 320
○ avatar : nicolas simoes.
○ inscrit le : 28/01/2017
MessageSujet: Re: meeting in the night (helsie)   Lun 12 Juin 2017 - 22:09

meeting in the night

Pour une raison qui m’échappe, je commence à me livrer à la jeune femme qui se tient face à moi. Ce n’est pas toute ma vie, ou du moins pas en détail, mais c’est suffisamment pour qu’elle commence à en savoir sur moi. Notamment le fait que je fume et que je devrais arrêter, pour mon propre bien, mais aussi pour celui de ceux qui m’entourent. Et quand on sait que je vis dans une maison avec sept autres personnes, ça fait forcément du monde concerné. « On a tous tendance à ne pas faire ce que l’on devrait faire ! » Elle a bien raison sur ce point, mais il faut dire aussi que c’est toujours plus intéressant. C’est le danger et l’impression de braver des interdits, alors qu’en réalité, la plupart du temps, c’est uniquement pour notre bien. Suite à cela, je me permets de lui demander vers où elle se dirige. « Vers le centre ! » Cela ne me regarde pas et elle fait bien ce qu’elle veut, mais je dois avouer que je suis plutôt curieux sur ce qui la pousse à être ici en pleine nuit. « Ce n'est pas là-bas que je vais, mais je vais vous accompagner jusqu'à ce que nos chemins se séparent. Enfin, si cela ne vous dérange pas. » Cela ne semble pas être le cas, enfin je pense, sinon elle m'aurait déjà envoyé chier lorsque je lui ai demandé vers où elle se dirigeait. Elle aurait très bien pu me dire que cela ne me regardait pas et nous en serons alors restés là. « Je ne mords pas, ne vous en faites pas. » Dis-je pour plaisanter. Il est inutile qu'elle ait peur de moi, j'ai un bon fond, enfin il me semble. Car même si j'ai été dealer dans le temps, je ne corresponds clairement pas à ceux que l'on peut voir à la télévision. La preuve, je suis même inquiet pour l'une de mes anciennes clientes, ce qui n'aurait pas été le cas de ces hommes ou femmes filmés qui ne pensent qu'à l'argent et oublient parfois les personnes derrière l'achat. « Je m'appelle Laszlo. » Un sourire s'installe sur mon visage. Ma mère m'a toujours dit que pour aborder les gens, il faut savoir être agréable, alors aujourd'hui, je fais de mon mieux.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 29 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Journaliste chez vogue
○ quartier : North Bay
○ informations en vrac : Les hommes et les gens en général, lui font peur. Elle vit seule avec son chat, un gros matou roux qui fait que dormir.

○ posts : 156 ○ points : 340
○ pseudo : SB, Jade
○ avatar : Crystal Reed
○ inscrit le : 11/01/2017
MessageSujet: Re: meeting in the night (helsie)   Mar 20 Juin 2017 - 10:57

En principe, je ne risque rien à Island Bay. Certes, ma voisine s’est faite cambriolée et ça à réveiller des peurs profondes, mais en principe, ici, je ne risque rien. Tout le monde n’est pas tout blanc ou tout noir et après tout moi non, mais je ne risque rien. C’est une phrase que je me répète chaque matin lorsque je quitte le confort et la sécurité de mon appartement. Je ne risque rien. Mon agresseur ne m’a pas suivi et si c’était le cas, nul doute que depuis tout ce temps, il m’aurait suivi. Mais, j’ai tendance à oublier que c’était un cas isolé. Ce n’était pas pervers, juste un abruti qui n’a pas compris que non, et bien ça veut dire non. Attention, je ne suis absolument pas en train de prendre sa défense et de rejeter la faute sur moi ; mon seul tort étant de lui avoir fait confiance ; mais il y a des différences entre lui et les cas dont on parle à la télévision. Enfin, inutile de repenser à ce type, il fait partie de mon passé et mon passé est très loin de moi désormais puisque plusieurs océans nous séparent. Mais, il n’empêche, j’ai beau tenté de faire face à mes peurs, elles me reviennent toujours en pleine tronche. Comme ce soir. Je m’imagine toujours tout un tas de scénarios complètement hallucinant quand j’ai peur et c’est pénible. Le jeune homme finit par me demander si cela me dérange s’il fait un bout de chemin avec moi, je secoue négativement la tête. Non, en effet, ce n’est pas dérangeant, juste que pour une raison que je n’explique pas, ça m’angoisse, mais comme toujours, je suis bien incapable de le dire. Il ajoute alors qu’il ne mort pas, sans doute pour alléger l’atmosphère. Et ça semble marché, puisque je pouffe de rire. Il finit par m’apprendre comment il se prénomme. « Enchantée ! Moi c’est Helsie ! » je réponds alors.

_________________

Helsie Mikaelson
Lost in my mind ⊹ Un jour quelqu’un vous serrera si fort dans ses bras que tout ce qui un jour a été détruit en vous se reconstruira. (by anaëlle)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

ziegler n°1
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-six ans.
○ statut : célibataire et c'est peut-être mieux comme ça pour le moment.
○ métier : instituteur à l'école primaire, dealer accessoirement. il essaye de mettre cette deuxième carrière de côté.
○ quartier : east bay (#225). de retour à la maison familiale pour s'occuper de ses frères et soeurs.
○ informations en vrac : ancien dealer. // grand fumeur de cigarettes. // aîné d'une famille de huit enfants. // a perdu sa mère d'un cancer et a maintenant la garde de ses frères et soeurs. // garçon solitaire. // n'a jamais été amoureux.

○ posts : 854 ○ points : 320
○ avatar : nicolas simoes.
○ inscrit le : 28/01/2017
MessageSujet: Re: meeting in the night (helsie)   Lun 26 Juin 2017 - 20:30

meeting in the night

Je partais, seul, dans la nuit, pour m’aérer l’esprit un peu et pour réfléchir. Mais sans m’y attendre, je suis tombé sur cette jeune femme et voilà que désormais, nous partageons un bout de route. Il est connu que les rencontres que l’on fait dans notre vie peuvent changer notre vision des choses. Ça sera peut-être le cas aujourd’hui, ou pas, je n’en sais rien. « Enchantée ! Moi c’est Helsie ! » « Enchanté également. » C’est un prénom pas commun, ou du moins que je n’ai pas l’habitude d’entendre. Comme c’est certainement son cas avec mon prénom. Ma mère a toujours aimé l’originalité, ce doit être pour cette raison qu’elle nous a nommé ainsi, Edwige et moi. Pour les autres enfants, c’est devenu plus classique, au fil du temps. Mais pour rien au monde je changerais de prénom, c’est mon identité et c’est ce qui me lit à elle désormais. Je n’ai plus que ça, qu’un prénom et les souvenirs d’elle qui me restent, mais qui deviennent malheureusement un peu plus vagues à chaque jour qui passe. « C’est toujours plus rassurant de faire le chemin à plusieurs, surtout quand la nuit est tombée. Comme là. » Dis-je doucement, sans me douter que cela la concerne. Comment pourrais-je savoir qu’elle a peur des hommes et qu’elle a eu peur de moi au début ? Je ne suis pas méchant, c’est certain, mais je suis de nous deux, je suis le seul à le savoir et puis, rien ne dit qu’un jour je ne deviendrais pas fou et que je ne ferais pas des choses que je regretterais ensuite. « Enfin, Island Bay reste Island Bay. Les rues restent calmes comparées à certaines grandes villes. » Je tente de trouver un sujet de conversation, sans savoir si je m’y prends bien. Mais tant pis, plus je parle, plus elle doit comprendre qu’hormis un jeune de vingt-sept ans un peu perdu, je ne suis rien d’offensif. « J’ai toujours habité ici, alors je ne suis peut-être pas très objectif. » Je grimace légèrement, alors que nous continuons d’avancer. « Et vous ? Vous êtes ici depuis longtemps ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 29 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Journaliste chez vogue
○ quartier : North Bay
○ informations en vrac : Les hommes et les gens en général, lui font peur. Elle vit seule avec son chat, un gros matou roux qui fait que dormir.

○ posts : 156 ○ points : 340
○ pseudo : SB, Jade
○ avatar : Crystal Reed
○ inscrit le : 11/01/2017
MessageSujet: Re: meeting in the night (helsie)   Sam 8 Juil 2017 - 11:53

Oui, j’avais eu peur de lui et je pense que c’est normal. Après tout, rares sont les gens qui se promènent dehors à une heure aussi tardive. D’ailleurs, d’ordinaire, ça n’est pas mon cas. Mais, ce soir, je n’avais pas tellement d’autres options. Vous allez me dire, dans la vie, on a toujours le choix et c’est vrai, mais si je voulais guérir de ma phobie de l’être humain, non, je n’avais pas le choix. Je devais sortir le soir, voir du monde et aller à mon cours de défense à une heure aussi tardive, c’était un bon début, je pense. D’un autre côté, si j’avais choisi un jour de semaine, c’était parce que je pensais ; à tort ; qu’il n’y aurait personne dehors sur le chemin du retour. Personne, en dehors de moi. J’ai parfaitement conscience d’être ridicule lorsque je dis que je veux aller mieux et que je sors précisément à l’heure où je ne vais croiser personne. Car c’est totalement inutile. Je veux aller mieux, mais mon cœur prend toujours le dessus sur ma raison et c’est d’un pénible, franchement ! Je me présente au jeune homme, qui se dit enchanté, je lui réponds par un sourire. Là est mon problème, je ne sais jamais comment engager la conversation. Avait-il senti que j’avais peur ? Je ne le sais pas, en tout cas, il m’indiqua soudain que c’était mieux de faire le chemin à plusieurs lorsqu’il était si tard. Je ne pouvais qu’approuver ses paroles. « Je suis d’accord ! Par les temps qui court c’est plus prudent ! » répondis-je, en connaissance de cause. Il ajouta ensuite qu’Island Bay restait calme, par rapport aux grandes villes, mais j’étais bien placée pour savoir qu’on pouvait se faire agressé, même en vivant dans un petit village. Après tout, c’est ce qui m’était arrivé, il y a longtemps. Je ne sais trop comment lui dire que ce n’est pas toujours calme, alors je me tais, mais je rebondis lorsqu’il m’indique ne pas être très objectif car il habite ici depuis toujours. « Ha oui ? Moi, je suis arrivée l’année de mes dix-sept ans ! » je réponds alors qu’il me pose la question. Ça fait donc un peu plus de douze ans désormais que j’habite Island Bay, et il y a des endroits que je ne connaissais toujours pas.

_________________

Helsie Mikaelson
Lost in my mind ⊹ Un jour quelqu’un vous serrera si fort dans ses bras que tout ce qui un jour a été détruit en vous se reconstruira. (by anaëlle)

Revenir en haut Aller en bas

avatar

ziegler n°1
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-six ans.
○ statut : célibataire et c'est peut-être mieux comme ça pour le moment.
○ métier : instituteur à l'école primaire, dealer accessoirement. il essaye de mettre cette deuxième carrière de côté.
○ quartier : east bay (#225). de retour à la maison familiale pour s'occuper de ses frères et soeurs.
○ informations en vrac : ancien dealer. // grand fumeur de cigarettes. // aîné d'une famille de huit enfants. // a perdu sa mère d'un cancer et a maintenant la garde de ses frères et soeurs. // garçon solitaire. // n'a jamais été amoureux.

○ posts : 854 ○ points : 320
○ avatar : nicolas simoes.
○ inscrit le : 28/01/2017
MessageSujet: Re: meeting in the night (helsie)   Hier à 21:52

meeting in the night

La jeune femme semble accepter ma proposition, pour le trajet à deux, jusqu'à ce que nos chemins se séparent. Néanmoins, je peux m'empêcher de vanter les avantages d'être à plusieurs quand il fait nuit. « Je suis d'accord ! Par les temps qui court c'est plus prudent ! » Je n'ai jamais connu d'agression et j'espère ne jamais en vivre un jour, mais on ne sait jamais ce qui passe dans la tête des gens, alors faut toujours rester sur ses gardes. Au cas où, comme on pourrait dire. Néanmoins, trop surveiller n'est jamais bon, c'est arrêter de vivre. Mais je suis sûre qu'il y a un juste milieu. « Ha oui ? Moi, je suis arrivée l'année de mes dix-sept ans ! » Répond-elle quand je lui demande si elle est ici depuis longtemps. Je force peut-être un peu la conversation, je ne m'en rends pas compte, mais faire le trajet à deux, de manière silencieuse, rendrait la distance beaucoup plus longue. « Oh, ça ne fait pas si longtemps que cela alors ? » Dis-je simplement. J'ignore bien son âge et c'est peut-être risqué de lui dire cela, manquerait plus que je la vexe. Mais en la regardant bien, j'ai l'impression qu'elle est jeune, elle a comme un visage enfantin. Je suis peut-être à côté de la plaque, certainement même, mais c'est peut-être mieux dans ce sens-là que dans un autre. Les femmes ne supportent pas qu'on leur donne un âge supérieur aux leurs. Les hommes aussi, peut-être. C'est finalement la race humaine qui peut être susceptible. « Vous étiez où avant ? Enfin si ce n'est pas trop indiscret. » Je suis curieux, un peu trop peut-être, mais la vie des gens me passionne. Je ne connais qu'Island Bay, alors que je suis sûr qu'il y a plein de choses à découvrir en dehors de la ville, et de Wellington bien sûr. Mais comme je n'ai pas la possibilité de partir pour le moment, j'aime découvrir le monde à travers les récits des personnes que je peux rencontrer. Ce qui reste quand même rare, car les personnes qui m'entourent ne viennent pas forcément d'un pays étranger.
Revenir en haut Aller en bas
 

meeting in the night (helsie)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Wednesday Night Raw # 60
» Meeting with the infinity [TERMINE]
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Meeting with the infinity

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: center bay :: centre-ville-