AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 girl, you make me happy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

ocean princess
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-quatre ans, encore jeune et pourtant marquée par la vie. Elle espère que son état de santé ne s'aggrave pas au fil des années.
○ statut : Des sentiments naissent entre elle et l’une de ces amies, malheureusement pas attiré par le même sexe.
○ métier : reporter sous marin, depuis toujours l'océan l'appelle, comme si son destin était lié au sien. Il n'y aucun autre endroit ou Charlotte se sent aussi bien, admirant ce paysage infini et ne se lassant jamais du bruit des vagues qui claquent.
○ quartier : dans la maison familiale de sa cousine Zola, avec qui elle vit en colocation. Pour Charlotte, c'est devenu évidement de vivre avec sa cousine, n'appréciant plus sa vie solitaire sur son bateau perdu sur la plage.
○ orientation sexuelle : Inconditionnellement les femmes.
○ informations en vrac : passionnée par la vie sous-marine depuis mon plus jeune âge grâce à mon oncle Mark - atteinte d'une anomalie rétinienne depuis un an et demi, je perd la vue petit à petit. d'ailleurs, l'un de mes yeux éclaire noir aujourd'hui. - nul en amour, j'ai peur de finir seule avec un chat.

○ posts : 2216 ○ points : 375
○ pseudo : closer
○ avatar : emma roberts, la plus belle de toute.
○ DC : sulli, vee & kaia
○ inscrit le : 10/09/2016
MessageSujet: girl, you make me happy   Mar 18 Avr - 22:02

girl, you make me happy
Sage and Charlotte

Les choses se compliquent de jours en jours et mon quotidien se noirci. Je n’arrive plus à me changer les idées, à sortir de cet enfer qui me poursuit. Pourtant, depuis un petit temps, il y a une personne avec qui je me sens de mieux en mieux. Une amie avec qui je peux oublier les soucis de tous les jours, avec qui je peux parler de tout et n’importe quoi et qui surtout, arrive à me remonter le moral sans même savoir qu’elle m’aide à surmonter mes problèmes. Avec Sage tout est tellement simple et facile. Je suis si naturelle à ses cotés, et je remercie le bon dieu tous les jours de l’avoir mise sur mon chemin il y a quelques années. Depuis quelques semaines, nous nous voyons et nous côtoyons de plus en plus, et pour notre bien à toutes les deux. Encore ce soir, nous avons prévu de passer la soirée ensemble. Rendez-vous chez elle, pour une soirée entres filles toutes aussi folles que les autres. Malheureusement pour moi, finit l’alcool puisque mon cher meilleur ami à décidé de me mettre enceinte. Jusqu’à ce que je prenne une décision, je dois quand même donner le meilleur à cet enfant. J’enfile en vitesse une petite robe de soirée, bien que nous soyons que toutes les deux. Au plus vite, je prends mon vélo pour rejoindre le logement de ma grande amie. Devant chez elle, je sonne à la porte pour vite la rejoindre. Elle ouvre et je ne peux qu’admirer sa beauté. Je ne l’ai jamais caché, Sage est magnifique et mon admiration pour elle augmente de jour en jour. « Salut la plus belle. » Dis-je en entrant chez elle, enlevant aussi vite ma fine veste pour la poser sur son canapé. « Ça fait pas longtemps, mais tu me manquais déjà. » Dis-je en ajoutant un petit clin d’œil ironique.

_________________
story of my life
my soul, my heart, my life, my sweetheart, my everything, my baby, my angel, my queen. ▬ she smiles and my world lights up.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans
○ statut : Enfin célibataire. Elle se dit que c'est la distance qui a mis fin à relation et refuse de voir qu'elle a des sentiments de plus en plus grands pour une très bonne amie.
○ métier : Serveuse au Foxglove depuis quelques mois maintenant, ça lui plait. Elle ne se pose pas de questions sur ce qu'elle fera après, prenant un jour à la fois.
○ quartier : Ça s'est fait très vite, mais elle a quitté la maison qu'elle partageait avec son frère Billy. Il y a eu une rencontre avec une vieille amie, un coup de tête, des rires par centaines et une bonne décision. Vous la trouverez maintenant dans un petit appartement au #99 à Center Bay avec les meilleures: Paige, Kaia & Toni.
○ orientation sexuelle : Elle se dit hétérosexuelle, parce qu'elle ne s'avoue pas ce qu'elle ressent réellement.
○ posts : 270 ○ points : 190
○ avatar : adelaide kane
○ DC : je suis trop sage pour ça.
○ inscrit le : 01/01/2017
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Mer 19 Avr - 10:32

❝ Girl, you make me happy ❞
Sage & Charlotte


Les jours passent et de ressemblent. Le soleil se lève le matin, je passe beaucoup de temps sur mon rapport de stage, même si j'ai juste envie de le terminer en vitesse pour en avoir finit avec lui. Pourquoi ? Moi qui voyait dans cette opportunité une chance incroyable de m'établir à Island Bay pour de bon, je me retrouve à la case départ quand j'apprends que je n'aurai pas une embauche suite à mes mois de service. J'hoche la tête et je quitte le bureau, et tout ce que je veux faire c'est ne plus y retourner. En ce qui concerne Arnaud, je sens que notre couple est sur la fin. Si je pensais que la distance serait notre graal, la façon de rallumer la flamme entre nous, et bien j'avais tort. Chaque jour qui passe et j'ai de moins envie de le revoir. Je ne me languis plus de ses mains sur moi, de ses baisers, de ses caresses. Je suis certaine qu'il pense comme moi, mais que nos habitudes nous empêchent de franchir le pas et de nous quitter. Pourtant, j'ai senti le petit soulagement dans sa voix qui faisait écho au mien quand je lui ai fait part de mon envie de rester plus longtemps en Nouvelle-Zélande. J'ai besoin de temps pour moi, je lui ai dit. J'ai envie de prendre le temps à venir pour moi, que pour moi, pour faire ce que j'ai envie de faire et non pas ce que je dois faire. J'ai envie d'être jeune, de faire des folies, de profiter de ma vie pendant qu'il est encore temps. De plus, je me sens de plus en plus à la maison ici, ayant des amis proches que je ne souhaite pas quitter. Alors que j'accepte un emploi de serveuse, j'en viens presque à me demander si je vais rentrer en France un jour. Je n'ai pas de plan et pour la première fois de ma vie, j'adore ça.

Mes soirées sont souvent occupées avec mes amis, sinon je m'occupe de la maison pendant l'absence de Billy. Avec son nouveau contrat, en astrophysique, il passe de plus en plus de temps hors de la maison. Il semble aussi d'être calmé sur la bouteille et ça me rassure. Les conneries, ça va, mais il arrivait à un point de non retour que je redoutais. Il y a aussi Charlotte avec qui je passe de plus en plus de temps. Avec elle, c'est simple, elle me fait rire et je ne prends pas la tête. C'est un peu une bouffée d'air frais dans ma vie stagnante et je l'adore pour ça. Je me souviens aussi de notre rencontre au bar il y a quelques semaines. J'ai un peu abusé des mojitos après lui avoir dit que je serais peut-être intéressée à un rapprochement avec elle. Elle n'a pas relevé, mais j'ai tenté d'éteindre le feu de mes joues à coup de verres ce qui m'a fait déballer encore plus de conneries. On a passé la soirée à rire, beaucoup trop fort, et on est rentrées bras-dessus, bras-dessous.

Ce soir, c'est moi qui l'invite à la maison. Billy a une soirée et je ne sais pas trop où il est, ni à quelle heure il va rentrer, alors j'en profite. J'ai acheté toute sorte de trucs à boire sans alcool. Charlotte n'en boit plus, alors je me suis dis qu'on pourrait tout aussi bien se faire des breuvages virgin et les siroter comme si nous étions des personnes classy, alors qu'on s'enligne pour simplement passer la soirée chez moi. « Salut la plus belle. » Je rougis alors qu'elle m'appelle de la sorte. Je fais beaucoup de compliments à mes amies, qu'elles me rendent, mais on dirait qu'avec Charlotte, ce n'est pas comme avec les autres, justement. « Hello beauté » Je réponds, replaçant une mèche derrière mon oreille. Je me décale pour ma laisser rentrer, puis referme et me dirige vers la cuisine. « Ça fait pas longtemps, mais tu me manquais déjà. » Je souris à son clin d'oeil et porte une main à mon coeur pour jouer la comédie. « Ça me touche, tu me manquais aussi. » J'ouvre l'armoire de la cuisine pour en sortir deux verres. « Tu veux quelque chose à boire ? J'ai acheté tout plein de trucs pour nous faire des cocktails - sans alcool. » Avec ça, elle ne peut pas me dire non.

© MADE BY LOYALS.


Spoiler:
 

_________________
My heart is yours
Just be careful, love ain't simple. Promise me no promises
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ocean princess
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-quatre ans, encore jeune et pourtant marquée par la vie. Elle espère que son état de santé ne s'aggrave pas au fil des années.
○ statut : Des sentiments naissent entre elle et l’une de ces amies, malheureusement pas attiré par le même sexe.
○ métier : reporter sous marin, depuis toujours l'océan l'appelle, comme si son destin était lié au sien. Il n'y aucun autre endroit ou Charlotte se sent aussi bien, admirant ce paysage infini et ne se lassant jamais du bruit des vagues qui claquent.
○ quartier : dans la maison familiale de sa cousine Zola, avec qui elle vit en colocation. Pour Charlotte, c'est devenu évidement de vivre avec sa cousine, n'appréciant plus sa vie solitaire sur son bateau perdu sur la plage.
○ orientation sexuelle : Inconditionnellement les femmes.
○ informations en vrac : passionnée par la vie sous-marine depuis mon plus jeune âge grâce à mon oncle Mark - atteinte d'une anomalie rétinienne depuis un an et demi, je perd la vue petit à petit. d'ailleurs, l'un de mes yeux éclaire noir aujourd'hui. - nul en amour, j'ai peur de finir seule avec un chat.

○ posts : 2216 ○ points : 375
○ pseudo : closer
○ avatar : emma roberts, la plus belle de toute.
○ DC : sulli, vee & kaia
○ inscrit le : 10/09/2016
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Jeu 20 Avr - 10:59

girl, you make me happy
Sage and Charlotte

Sage et moi c’est l’amitié la plus naturelle que je n’ai jamais connu. Aucuns tabous, aucunes pressions entre nous. Je me permet de tout dire avec elle, et je sais qu’elle ne me jugera pas. J’aime notre complicité qui ne la gêne pas malgré mon attirance pour elle. Mon amie sait que je suis du bord des femmes et pourtant, elle n’a jamais mit de barrière entre nous, malgré le fait qu’elle soit hétéro. J’entre donc dans son appartement et prend tout de suite mes aises, comme chez moi. Tout de suite je la lance, exprimant le fait qu’elle soit si magnifique. J’enchaine disant combien elle m’a manqué. Je ne mens pas, maintenant qu’on se voit régulièrement, chaque jour sans se voir devient plus long. Et ce, en toute amitié. « Ça me touche, tu me manquais aussi. » Me répond-t-elle. Mon sourire s’agrandit sur mon visage, heureuse de l’entendre dire. Je sais que dans notre amitié, tout va dans le même sens. Elle se dirige alors vers la cuisine pour sortir deux verres. La soirée peut commencer. « Tu veux quelque chose à boire ? J'ai acheté tout plein de trucs pour nous faire des cocktails - sans alcool. » Me dit-elle alors. Je suis surprise par son attention de m’acheter de l’alcool sans alcool. Je présume qu’elle a vite remarqué que je ne prenais plus d’alcool depuis quelques semaines. Je ne pense pas qu’elle ai comprit pour le bébé, et je ne sais pas encore si j’ai envie d’en parler. J’ai peur que les choses changent à cause de ça. Surtout quand on sait qui est le père. « C’est super, merci de penser à moi. » Dis-je sincèrement. Je la remercie surtout de ne pas avoir a dire que je ne veux plus d’alcool alors que je suis la première à boire. « Je ne sais pas pourquoi mais en ce moment, je ne veux plus boire d’alcool. Une petite cure sans alcool, ça fait du bien, non ? » Dis-je en riant, mentant comme un arracheur de dents. « Mais tu peux boire de l’alcool toi si tu veux ! » Ajoutais-je en m’approchant du canapé.

_________________
story of my life
my soul, my heart, my life, my sweetheart, my everything, my baby, my angel, my queen. ▬ she smiles and my world lights up.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans
○ statut : Enfin célibataire. Elle se dit que c'est la distance qui a mis fin à relation et refuse de voir qu'elle a des sentiments de plus en plus grands pour une très bonne amie.
○ métier : Serveuse au Foxglove depuis quelques mois maintenant, ça lui plait. Elle ne se pose pas de questions sur ce qu'elle fera après, prenant un jour à la fois.
○ quartier : Ça s'est fait très vite, mais elle a quitté la maison qu'elle partageait avec son frère Billy. Il y a eu une rencontre avec une vieille amie, un coup de tête, des rires par centaines et une bonne décision. Vous la trouverez maintenant dans un petit appartement au #99 à Center Bay avec les meilleures: Paige, Kaia & Toni.
○ orientation sexuelle : Elle se dit hétérosexuelle, parce qu'elle ne s'avoue pas ce qu'elle ressent réellement.
○ posts : 270 ○ points : 190
○ avatar : adelaide kane
○ DC : je suis trop sage pour ça.
○ inscrit le : 01/01/2017
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Ven 21 Avr - 13:04

❝ Girl, you make me happy ❞
Sage & Charlotte


Mes yeux se posent naturellement sur mon amie dont la robe épouse parfaitement les courbes. Je ne sais pas pourquoi c'est cette pensée première qui s'impose à moi alors que je pose les yeux sur elle, mais je dis avouer que depuis quelques semaines, je commence à la voir différemment. Depuis que Charlotte a énoncé son attirance envers les femmes lors de notre soirée au bar, j'avoue que je suis posée des questions. C'est comme si ses propos ont allumé une petite étincelle en moi, celle de la curiosité. Il y a bien trop longtemps que les mains d'un homme ne se sont pas posées sur moi, mais ça ne manque pas réellement. On dirait que j'aurais envie de découvrir une douceur que je n'aurais jamais pensé désirer par le passer. Sauf que les jours passent et mes certitudes s'effondrent comme des châteaux de cartes, et bizarrement, l'inconnu m'appelle. Il ne me fait plus peur. J'ai envie de goûter à la vie, la vraie, de sortir de mon petit monde isolé qui ressemble d'avantage à un conte de fée qu'à la réalité. « C’est super, merci de penser à moi. » Je sors les bouteilles du frigo. « Je t'en prie, c'est normal. » Je ne connais pas les raisons qui poussent Charlotte à laisser tomber l'alcool, mais je ne m'en formalise pas. Elle m'en parlera s'il y a quelque chose qu'elle souhaite partager, j'ai confiance en elle. « Je ne sais pas pourquoi mais en ce moment, je ne veux plus boire d’alcool. Une petite cure sans alcool, ça fait du bien, non ? » Mon rire se joint au sien. « Mais tu peux boire de l’alcool toi si tu veux ! » Ma main balaye l'air comme si mon amie venait de dire un truc ridicule. « Mais non ! C'est bien de couper un peu je pense. De toute façon, on en a pas besoin pour s'amuser. » Je m'approche du canapé avec mes confections que je pose sur la table basse avant de prendre place. « J'ai même vu un plan alimentaire cette semaine, où on coupe le gluten, le lactose, l'alcool pendant un mois... Je serais presque tentée. » Ma voix est un peu ironique: jamais je pourrais couper le lactose, la française en moi est incapable de faire un trait sur le fromage. Je tends un verre à mon amie avant de me tourner un peu vers elle. « Alors, ta semaine ? » Parce que j'ai envie de savoir comment elle va, même quand elle n'est pas avec moi.

© MADE BY LOYALS.


repère pour comptage des points, merci de ne pas retirer.

_________________
My heart is yours
Just be careful, love ain't simple. Promise me no promises
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ocean princess
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-quatre ans, encore jeune et pourtant marquée par la vie. Elle espère que son état de santé ne s'aggrave pas au fil des années.
○ statut : Des sentiments naissent entre elle et l’une de ces amies, malheureusement pas attiré par le même sexe.
○ métier : reporter sous marin, depuis toujours l'océan l'appelle, comme si son destin était lié au sien. Il n'y aucun autre endroit ou Charlotte se sent aussi bien, admirant ce paysage infini et ne se lassant jamais du bruit des vagues qui claquent.
○ quartier : dans la maison familiale de sa cousine Zola, avec qui elle vit en colocation. Pour Charlotte, c'est devenu évidement de vivre avec sa cousine, n'appréciant plus sa vie solitaire sur son bateau perdu sur la plage.
○ orientation sexuelle : Inconditionnellement les femmes.
○ informations en vrac : passionnée par la vie sous-marine depuis mon plus jeune âge grâce à mon oncle Mark - atteinte d'une anomalie rétinienne depuis un an et demi, je perd la vue petit à petit. d'ailleurs, l'un de mes yeux éclaire noir aujourd'hui. - nul en amour, j'ai peur de finir seule avec un chat.

○ posts : 2216 ○ points : 375
○ pseudo : closer
○ avatar : emma roberts, la plus belle de toute.
○ DC : sulli, vee & kaia
○ inscrit le : 10/09/2016
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Sam 29 Avr - 14:36

girl, you make me happy
Sage and Charlotte

Je dois avouer que j’ai un petit faible pour mon amie. Je n’ai jamais caché mon attirance pour elle, mais je ne sais si elle en est consciente. Enfin, elle est exclusivement hétérosexuelle, je le sais, alors c’est pour cela que je ne m’attarde pas sur une quelconque possibilité avec elle. D’autant plus que j’ai autre chose à penser en ce moment entre le retour de Sio et ma grossesse. Alors avec elle, je me contente de faire des sous entendus et de rire, de me détendre. C’est mon moment de répits dans ma semaine, être avec elle et oublier tous les soucis du quotidien. Je suis heureuse de voir qu’elle fait attention à moi, remarquant très vite que je ne buvais plus d’alcool depuis quelques semaines. Je ne pouvais lui expliquer pourquoi et par respect, elle ne me demandait pas. Un soulagement pour moi qui refusait de lui mentir. Alors j’expliquais juste que j’avais besoin d’une cure sans alcool, faisait croire que je me reprenais en main. Je ne l’incitais pourtant pas à me suivre dans des mois de calvaire sans alcool et lui proposait de boire pour moi. « Mais non ! C'est bien de couper un peu je pense. De toute façon, on en a pas besoin pour s'amuser. » Je ris avec elle. C’est vrai, toutes les deux n’avons pas besoin d’alcool pour passer une bonne soirée. Elle vient de nouveau vers moi, posant le tout sur la table et s’asseyant à mes cotés. Je me tourne vers elle alors qu’elle reprend la parole. « J'ai même vu un plan alimentaire cette semaine, où on coupe le gluten, le lactose, l'alcool pendant un mois... Je serais presque tentée. » J’éclate de rire, je sais qu’elle est ironique. Je ne la vois pas se couper de tout ça. Même de l’alcool, j’y crois à moitié bien qu’elle essaye pour moi. Ce genre de régime qui supprime le meilleur de notre alimentation me dégoute. « Hors de question de se passer des autres plaisirs en dehors de l’alcool Sage Tomson. » Dis-je en riant. Sage son fromage ? La blague. Elle me tend un verre de boisson sans alcool et nous buvons à notre belle soirée. « Alors, ta semaine ? » Oh, je suis enceinte du père de mon neveu et je suis à moitié aveugle. J’aurai pu lui répondre ça mais je préférai le garder pour moi, histoire de ne pas pourrir l’ambiance. Elle ne connaît même pas mes problèmes de santé. « Je n’ai fais que bosser toute la semaine et dormir. Je suis tellement fatiguée ces temps-ci, c’est incroyable. » Dis-je en me rendant bien compte après que je l’envoyais sur une piste ou elle pouvait me demander quand je vais en ce moment. Je n’étais pas décidé à parler de moi, j’ai toujours peur d’en dire trop. Je ne suis pas là pour penser aux problèmes de ma vie. « En réalité, je pense depuis lundi au moment ou j’allais te retrouver. » En toute amitié bien sur, mais je suis sincère. Nous sommes si proches ses temps-ci que je ne vois plus une semaine sans la voir. D’ailleurs, nous nous envoyons des sms tous les jours. « sinon, rien de spécial tu vois. » Ajoutais-je avant de reprendre une gorgée de cette délicieuse boisson. « Et toi, raconte moi tout ma belle. » Lui demandais-je, curieuse. Je veux tout savoir d’elle et être là si elle a besoin, parce que je ne me vois pas loin d’elle.

_________________
story of my life
my soul, my heart, my life, my sweetheart, my everything, my baby, my angel, my queen. ▬ she smiles and my world lights up.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans
○ statut : Enfin célibataire. Elle se dit que c'est la distance qui a mis fin à relation et refuse de voir qu'elle a des sentiments de plus en plus grands pour une très bonne amie.
○ métier : Serveuse au Foxglove depuis quelques mois maintenant, ça lui plait. Elle ne se pose pas de questions sur ce qu'elle fera après, prenant un jour à la fois.
○ quartier : Ça s'est fait très vite, mais elle a quitté la maison qu'elle partageait avec son frère Billy. Il y a eu une rencontre avec une vieille amie, un coup de tête, des rires par centaines et une bonne décision. Vous la trouverez maintenant dans un petit appartement au #99 à Center Bay avec les meilleures: Paige, Kaia & Toni.
○ orientation sexuelle : Elle se dit hétérosexuelle, parce qu'elle ne s'avoue pas ce qu'elle ressent réellement.
○ posts : 270 ○ points : 190
○ avatar : adelaide kane
○ DC : je suis trop sage pour ça.
○ inscrit le : 01/01/2017
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Mar 9 Mai - 23:58

❝ Girl, you make me happy ❞
Sage & Charlotte


Je sais pas pourquoi j'aborde l'idée même d'un régime, alors que j'ai toujours été contre ce genre de principe. Les shakes protéinés et autres conneries, c'est surtout du marketing pour combler un besoin dans une société qui n'a pas assez confiance en elle. Je serre un peu les poings, consciente que je suis la première à en manquer, de la confiance en moi. On me pourtant que j'ai tout ce qu'il faut pour être heureuse, mais je ne sais pas, il manque un petit truc. C'est pas des kilos en trop ou un nez trop crochu, c'est... Je sais pas. Je suis pas comme Charlotte, elle, elle sourit et toute la ville s'illumine presque. Du moins, la ville, je sais pas trop, mais mon monde, si. « Hors de question de se passer des autres plaisirs en dehors de l’alcool Sage Tomson. » Je roule les yeux, lâchant un doux rire. Je sais que l'alcool n'est pas nécessaire à ma santé mentale, malgré tout ce que je traverse en ce moment. Ma famille qui semble se briser de plus en plus depuis la mort de Thomas, ma relation qui tire à sa fin... Ouais, l'alcool je peux m'en passer, et si en plus c'est pour soutenir une amie qui décide de faire une pause, je suis complètement partante pour l'accompagner. Jamais je n'aurais pu deviner la réelle raison qui pousse Charlotte à cesser sa consommation, mais je sais que je serai présente pour elle si elle advient à me l'annoncer. J'avais 18 ans, c'était un accident... Histoire qu'elle ne sait pas, mais qui viendra sûrement sur le tapis si nous en venons aux confidences. « Si tu parles du sexe, avec l'autre à l'autre bout du monde, je suis aussi chaste qu'une nonne. » Je ris, même si j'ai pas bu, je fais des commentaires toujours aussi débiles. Mon dieu, arrêtez moi quelqu'un. Heureusement que c'est que Cha et que Billy est absent, je pense qu'il aurait une crise cardiaque à m'entendre parler de la sorte. Si lui ne s'est jamais gêné dans ses ébats, je suis certaine qu'il me voit encore comme une femme trop prude pour ce que je suis réellement. Enfin, je sais pas, mais je ne lui ai jamais parlé de ma vie sexuelle et c'est parfait comme ça. J'aime garder ce genre de chose complètement privé, je trouve cela encore plus délectable. Un goût d'interdit, ça suffit pour pimenter le tout. Assises sur le sofa, je demande à mon amie ce qu'elle a bien pu faire au cours des derniers jours. Je vois bien à ses réponses qu'il y a un truc qu'elle ne me dit pas, juste à voir comment son nez se plisse une fraction de seconde. Bordel, c'est à croire que j'ai un manuel pour connaître parfaitement ses réactions. Je sens comme un électrochoc qui parcourt tout mon corps, mais je ne dis rien. « Je n’ai fais que bosser toute la semaine et dormir. Je suis tellement fatiguée ces temps-ci, c’est incroyable. » Je l'écoute, attentive, mon regard se couvant suite à ses confessions. Je pose doucement ma main sur la sienne, dans une tentative d'un geste rassurant. « En réalité, je pense depuis lundi au moment ou j’allais te retrouver. » Un doux sourire s'affiche sur mon visage, suite à ses dires. « Moi aussi. » Et c'est vrai, parce que lui parler à chaque jour ne me suffit plus. « sinon, rien de spécial tu vois. » J'hoche la tête, l'imitant alors qu'elle porte son verre à ses lèvres. « Et toi, raconte moi tout ma belle. » Je décide de reposer mon verre sur la table, avant de me tourner vers mon invité, tentant vainement de cacher le rouge qui me monte aux joues suite à son compliment. Je sais que Charlotte doit qualifier toutes ces amies de la sorte, leur attribuant des sobriquets tels que 'ma belle' ou encore 'mon ange', mais dès que ces mots passent le cap de ses lèvres, je sens comme une douce chaleur dans mon estomac. Et je ne peux même pas blâmer l'alcool, merde alors ! « C'était normal... » Je remets une mèche derrière mon oreille, réticente à parler de la merde qui s'y est produite. J'ai envie de lui dire que je compte quitter Arnaud, mais je ne sais pas pourquoi, l'idée d'évoquer mon couple me serre la gorge. Je pense que je suis mieux de tenir ça mort. « Juste, beaucoup de changement, avec la fin de mon stage et mon nouveau travail... J'avais vraiment hâte de te voir ce soir. » Si elle savait à quel point j'ai attendu ce jour toute la semaine. Je laisse un silence planer, baissant les yeux, ne sachant pas réellement comment continuer la conversation. « Enfin, on dirait que tout change, et je sais pas si ce que je ressens au fond de moi, c'est de la peur ou de l'excitation, tu vois ce que je veux dire ? » Je me laisse aller contre le canapé, laissant échapper un soupir beaucoup trop dramatique. « Une part de moi me dit que le changement c'est la meilleure chose qui puisse m'arriver, et une autre me dit qu'en situation comme maintenant, je devrais me rattacher à ce que je connais pour me stabiliser. Sauf que j'ai envie d'être folle, de filer à toute vitesse, quitte à ne pas savoir comment arrêter. » Ma tête se penche vers Charlotte, et j'explose presque de rire, réalisant le ridicule de la situation. « Pardon, je parle toujours trop. » Et je ris encore, passant mes mains sur mon visage.


© MADE BY LOYALS.

_________________
My heart is yours
Just be careful, love ain't simple. Promise me no promises
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ocean princess
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-quatre ans, encore jeune et pourtant marquée par la vie. Elle espère que son état de santé ne s'aggrave pas au fil des années.
○ statut : Des sentiments naissent entre elle et l’une de ces amies, malheureusement pas attiré par le même sexe.
○ métier : reporter sous marin, depuis toujours l'océan l'appelle, comme si son destin était lié au sien. Il n'y aucun autre endroit ou Charlotte se sent aussi bien, admirant ce paysage infini et ne se lassant jamais du bruit des vagues qui claquent.
○ quartier : dans la maison familiale de sa cousine Zola, avec qui elle vit en colocation. Pour Charlotte, c'est devenu évidement de vivre avec sa cousine, n'appréciant plus sa vie solitaire sur son bateau perdu sur la plage.
○ orientation sexuelle : Inconditionnellement les femmes.
○ informations en vrac : passionnée par la vie sous-marine depuis mon plus jeune âge grâce à mon oncle Mark - atteinte d'une anomalie rétinienne depuis un an et demi, je perd la vue petit à petit. d'ailleurs, l'un de mes yeux éclaire noir aujourd'hui. - nul en amour, j'ai peur de finir seule avec un chat.

○ posts : 2216 ○ points : 375
○ pseudo : closer
○ avatar : emma roberts, la plus belle de toute.
○ DC : sulli, vee & kaia
○ inscrit le : 10/09/2016
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Mar 16 Mai - 19:42

girl, you make me happy
Sage and Charlotte

« Si tu parles du sexe, avec l'autre à l'autre bout du monde, je suis aussi chaste qu'une nonne. » Je ris de nouveau, je ne voulais pas forcément parler de son petit ami à l’autre bout de la terre mais maintenant qu’elle le dit, la référence se faisait entendre. De toute façon je me doutais qu’il ne se passait plus grand chose avec lui. J’avais un peu de peine pour elle qui ne peut pas avoir de relation sexuelle sans être obligée de se sentir coupable, mais qui doit tout de même avec les besoins d’une femme. Enfin ce n’est pas un sujet qui doit me préoccuper, normalement. Elle me demanda ensuite ma semaine et je m’empressais de lui raconter, bien qu’il n’y ait pas beaucoup de chose à dire. Elle posa sa main sur la mienne et si pour elle c’est un geste amicale, pour moi un frisson parcours mon corps, sans que je ne puisse comprendre pour le simple contact de sa peau peu me procurer une telle sensation. Je souris timidement, continuant de parler et lui avouant combien j’avais hâte de la retrouver. J’étais sincère et mes joues rosies devaient lui confirmer. D’ailleurs, elle répondais qu’elle aussi, et une chaleur dans mon cœur se fit sentir, heureuse de voir que ce sentiment est réciproque. Alors c’était à moi de lui poser la question, savoir ce qu’elle avait de nouveau à me raconter. Mais c’est vrai qu’on se voit tellement souvent ces temps-ci qu’on a peu de nouveautés à nous dire. Je la regarde attentivement, réceptive à tout ce qu’elle pourrait me dire.  « C'était normal... » Dit-elle simplement en remettant une mèche de cheveux derrière son oreille. Je ne peux m’empêcher de remarquer sa beauté, dans un geste si banal. « Juste, beaucoup de changement, avec la fin de mon stage et mon nouveau travail... J'avais vraiment hâte de te voir ce soir. » J’imaginais bien que ses semaines sont bien chargées. Je l’admire d’être si forte et de se donner autant pour son travail. Elle sait ce qu’elle veut et c’est une qualité que je ne peux qu’admirer chez elle. Un silence s’installe entre nous et je déteste vraiment ça, ça n’arrive pas souvent entre nous. « Enfin, on dirait que tout change, et je sais pas si ce que je ressens au fond de moi, c'est de la peur ou de l'excitation, tu vois ce que je veux dire ? » Je hoche la tête, comprenant à cent pour cent ce qu’elle voulait me dire. Je crois que sans le vouloir, nous sommes dans des situations similaires ces temps-ci. Ma maladie, ma grossesse, j’ai l’impression de changer de vie et ce, contre mon gré. « Totalement oui. » Ajoutais-je en riant nerveusement. « Une part de moi me dit que le changement c'est la meilleure chose qui puisse m'arriver, et une autre me dit qu'en situation comme maintenant, je devrais me rattacher à ce que je connais pour me stabiliser. Sauf que j'ai envie d'être folle, de filer à toute vitesse, quitte à ne pas savoir comment arrêter. » Je l’écoute attentivement, la comprenant du tout au tout mais lorsqu’elle arrête et explose de rire, je fais de même. Son rire est communicatif et j’adore ça. Mais je dois avouer que je ne comprends pas la raison de ce fou rire. J’observe ses yeux brillant mais elle reprend la parole avant que je ne le fasse. « Pardon, je parle toujours trop. » Dit-elle, bien que ça ne soit pas un défaut de parler trop. Enfin, ça dépend des situations mais dans la notre, ce n’est pas grave. « J’adore quand tu parles trop comme ce soir. » Dis-je suite à sa dernière phrase. Je me pince les lèvres quand je me rends compte que ce que je venais de dire ressemblait beaucoup à une déclaration. Quoi que, si je devais lui dire tout ce que j’aime chez elle, nous en aurions pour la soirée, voir le week-end. Je décide de ne pas m’attarder sur ce que je venais de dire pour répondre à sa tirade précédente. « Je commence a te connaître un peu Sage et s’il y a bien quelque chose que je sais, c’est que tu ne peux pas rester stable. Enfin, c’est pas ce que je veux dire mais.. je sens que tu as besoin de voir des choses nouvelles, d’action dans ta vie, de te divertir. » Dis-je, me demandant si je faisais bien de dire tout ça. Après tout, les choix dans sa vie ne me regarde pas. « Crois-tu vraiment pouvoir être heureuse en t’accrochant a ta situation actuelle, quitte à t’ennuyer, te lasser, voir te rendre malheureuse ? » Je sentais que je m’investissais un peu trop dans sa vie mais je ne pouvais m’en empêcher. Je faisais surtout référence à sa situation amoureuse plus qu’ennuyeuse, qui lui pourrissait la vie au quotidien. Les relations à distance ne marche pas pour tout le monde. « Dans tout les cas, je serai avec toi. Mais je dois avouer que la première option m’inspire plus. » Dis-je, rougissant de plus bel. Je disais vraiment n’importe quoi des fois. Enfin, je dis la vérité mais est ce que je devrais l’avouer ainsi. Je la suivrai dans tout ses choix, mais je préférerai qu’ils la rendent heureuse. « Je te comprend tellement. » Ajoutais sans le vouloir.

_________________
story of my life
my soul, my heart, my life, my sweetheart, my everything, my baby, my angel, my queen. ▬ she smiles and my world lights up.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans
○ statut : Enfin célibataire. Elle se dit que c'est la distance qui a mis fin à relation et refuse de voir qu'elle a des sentiments de plus en plus grands pour une très bonne amie.
○ métier : Serveuse au Foxglove depuis quelques mois maintenant, ça lui plait. Elle ne se pose pas de questions sur ce qu'elle fera après, prenant un jour à la fois.
○ quartier : Ça s'est fait très vite, mais elle a quitté la maison qu'elle partageait avec son frère Billy. Il y a eu une rencontre avec une vieille amie, un coup de tête, des rires par centaines et une bonne décision. Vous la trouverez maintenant dans un petit appartement au #99 à Center Bay avec les meilleures: Paige, Kaia & Toni.
○ orientation sexuelle : Elle se dit hétérosexuelle, parce qu'elle ne s'avoue pas ce qu'elle ressent réellement.
○ posts : 270 ○ points : 190
○ avatar : adelaide kane
○ DC : je suis trop sage pour ça.
○ inscrit le : 01/01/2017
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Lun 29 Mai - 11:19

❝ Girl, you make me happy ❞
Sage & Charlotte


Si le but était de passer une soirée tranquille pour se changer les idées, je pense que nous nous en éloignons à chaque secondes qui passent. À vrai dire, je ne suis pas réellement déçue de la tournure des évènements, parce que bien que je n'ai pas envie de passer la soirée à me plaindre, je me sens que de me confier à Charlotte allège mon coeur de plus en plus. Je m'en mets toujours trop sur les épaules, ma mère me le dis, Thomas me le disait aussi. Je suis le genre de femme à vouloir absorber le fardeau des autres sans partager le sien, dans le but de ne pas déranger. Je n'aime pas m'imposer, mais ces derniers mois me font réaliser que je ne suis pas aussi forte que je le pense et que j'ai besoin d'aide et d'avis extérieur pour faire les bons choix. Sinon, tout va me tomber dessus, et il sera trop tard. Bien que j'ai envie de changements, je dois avouer que je ne sais pas s'ils me terrifient, et c'est exactement sur ça que je me confie à mon amie. « J’adore quand tu parles trop comme ce soir. » Je relève les yeux pour couvrir mon amie d'un regard tendre, n'interprétant toutefois pas ses propos comme une déclaration. L'idée que nous partagions plus que de l'amitié, bien que plausible, ne me vient pas tout de suite à l'esprit, mes pensées trop embrumées par mes soucis du moments. « Je commence a te connaître un peu Sage et s’il y a bien quelque chose que je sais, c’est que tu ne peux pas rester stable. Enfin, c’est pas ce que je veux dire mais.. je sens que tu as besoin de voir des choses nouvelles, d’action dans ta vie, de te divertir. » Je la laisse continuer, mais je ne peux que sourire de savoir que Charlotte me connait aussi bien, malgré notre amitié tout de même récente. Elle a raison: je dois penser à moi, laisser tomber un peu mes convictions et goûter ce que la vie réelle m'offre, au lieu de me rattacher à tout prix à ce qui ne me fait même plus envie. « Crois-tu vraiment pouvoir être heureuse en t’accrochant a ta situation actuelle, quitte à t’ennuyer, te lasser, voir te rendre malheureuse ? » Elle lit dans mes pensées ou quoi ? « Je saiiiis... » J'expire bruyamment, comme si voir le problème en face rend la chose plus pénible qu'elle ne l'est déjà. Je ne suis pas celle à me voiler la face, mais quand on en vient à mes soucis personnels, j'excelle. « Dans tout les cas, je serai avec toi. Mais je dois avouer que la première option m’inspire plus. » Mon coeur saute un battement. C'est exactement ce que j'avais besoin d'entendre à cet instant: que je ne serai jamais seule. Et que malgré certaines des mes décisions pousseront peut-être loin de moi des personnes que j'aime, je ne devrais pas me mettre en arrière et m'oublier pour vivre, au final, une vie qui ne me rendra pas heureuse. « Je te comprend tellement. » Nous soufflons à l'unissons et un autre silence s'installe, mais je ne le laisse pas perdurer plus que quelques secondes. « Dis-moi tout. » Je me retourne plus vers Charlotte pour lui faire face, reléguant tout de suite mes soucis à l'arrière de mon esprit. Ce que je vis avec Arnaud ne sera clairement pas réglé ce soir, et il me faudra plus que quelques verres de mocktails pour être capable de prendre une réelle décision. Enfin, pour accepter la bonne décision, ça serait plus juste. « Toi aussi, ça change trop vite pour toi ? » J'ai envie qu'elle me dise ce qui voile son magnifique regard, j'ai envie qu'elle me dise tout. Tout ce dont elle a envie.

© MADE BY LOYALS.

_________________
My heart is yours
Just be careful, love ain't simple. Promise me no promises
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ocean princess
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-quatre ans, encore jeune et pourtant marquée par la vie. Elle espère que son état de santé ne s'aggrave pas au fil des années.
○ statut : Des sentiments naissent entre elle et l’une de ces amies, malheureusement pas attiré par le même sexe.
○ métier : reporter sous marin, depuis toujours l'océan l'appelle, comme si son destin était lié au sien. Il n'y aucun autre endroit ou Charlotte se sent aussi bien, admirant ce paysage infini et ne se lassant jamais du bruit des vagues qui claquent.
○ quartier : dans la maison familiale de sa cousine Zola, avec qui elle vit en colocation. Pour Charlotte, c'est devenu évidement de vivre avec sa cousine, n'appréciant plus sa vie solitaire sur son bateau perdu sur la plage.
○ orientation sexuelle : Inconditionnellement les femmes.
○ informations en vrac : passionnée par la vie sous-marine depuis mon plus jeune âge grâce à mon oncle Mark - atteinte d'une anomalie rétinienne depuis un an et demi, je perd la vue petit à petit. d'ailleurs, l'un de mes yeux éclaire noir aujourd'hui. - nul en amour, j'ai peur de finir seule avec un chat.

○ posts : 2216 ○ points : 375
○ pseudo : closer
○ avatar : emma roberts, la plus belle de toute.
○ DC : sulli, vee & kaia
○ inscrit le : 10/09/2016
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Dim 4 Juin - 12:42

girl, you make me happy
Sage and Charlotte

J’avoue que sentir Sage s’ouvrir à moi un peu plus chaque jour me fait chaud au cœur. Nous devenons plus proche au fil du temps, mais des fois, je sans que nous n’osons pas tout nous dire. Moi la première, je lui cache encore des choses, pourtant importante. Mais comme la première fois que j’ai du le dire à mes cousines, parler de mon anomalie rétinienne me faisait peur. Peur que son regard change sur moi, peur que la pitié prenne le début. Je perds la vue, mais ça ne m’empêche pas de vivre, c’est ce que je veux qu’on comprenne. Tant que je peux exercer mon travail et ma passion, sortir, profiter, il n’y aucune raison d’être malheureusement. Même cette grossesse inattendue n’a pas réussi à noircir ma vision des choses, au contraire. Tellement de chose que je cache a cette femme, mais pourtant tellement envie de l’écouter elle. Je ne voulais pas être pessimiste ce soir, mais lorsque nous avons abordé le sujet de son couple, avec un petit ami à l’autre bout du monde, je me suis senti obligée de lui dire ce que j’en pensais. Je peux comprendre que l’amour puisse te raccrocher à vie a quelqu’un, mais là, ils ne sont clairement plus heureux. Et ce que je veux pour Sage, c’est son bonheur, avec ou sans cet homme nuisible. Et puis au fond de moi, j’étais un peu jalouse, je devais me l’avouer. J’ajoutais aussi, que quoi qu’elle choisisse, je serai derrière elle, avec elle, et que je ne la lâcherais jamais. Il n’y aucunes raisons. Je la comprenais beaucoup, et je lui ai dis. En fait, les mots sont sortis ainsi, sans que je ne les retienne. Un autre silence s’installe entre nous, et je regrette déjà ma dernière phrase. « Dis-moi tout. » Dit-elle, en se tournant plus faire moi, me faisant face. Elle avait comprit, elle sait. Je lui cache des choses et j’ai de plus en plus de mal à les garder pour moi. J’ai assez confiance en elle pour tout lui dire. « Toi aussi, ça change trop vite pour toi ? » C’est peu de le dire, pensais-je. Entre mon anomalie, ma grossesse et mes sentiments confus envers elle, je me sens totalement partir en vrille. Mais ça met du piment à mon quotidien, et ça cela qui me fait vivre. « Et bien, depuis un an je dois dire que les choses changent et bien trop vite. » avouais-je, sans donner aucuns détails de ma vie. Pourtant, j’ai envie de le faire, j’ai envie qu’elle sache, je ne veux plus avoir aucuns secrets pour elle. « Je dois te dire une chose. » Dis-je, un léger sourire rassurant aux lèvres, espérant qu’elle ne s’inquiète pas trop pendant les courtes secondes qui séparent mes mots. « Il y a un an et demi, j’étais en voyage avec ma cousine et.. J’ai eu quelques problèmes de santé.. de vue précisément. Et à Wellington, on m’a diagnostiqué une anomalie rétinienne. » Je reprenais mon souffle, choquée de moi même. Les choses sortent si facilement avec elle. Je n’ai même pas peur de prononcer ces mots. « Je perd la vue petit à petit. Mon œil droit n’est d’ailleurs plus opérationnel. L’autre va bien mais pour se dégrader du jour au lendemain. » Les choses paraissent si terrible dit comme ceci, et pourtant ça ne l’ai pas. « Mais rien de grave, ma vie n’est pas en danger, alors je ne me plains pas. » En fait si je le fais, chaque fois que j’ai peur. Chaque fois que j’imagine ma passion me passer sous le nez. Chaque fois qu’en regardant l’océan, je vois mon avenir avec lui s’éteindre.

_________________
story of my life
my soul, my heart, my life, my sweetheart, my everything, my baby, my angel, my queen. ▬ she smiles and my world lights up.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans
○ statut : Enfin célibataire. Elle se dit que c'est la distance qui a mis fin à relation et refuse de voir qu'elle a des sentiments de plus en plus grands pour une très bonne amie.
○ métier : Serveuse au Foxglove depuis quelques mois maintenant, ça lui plait. Elle ne se pose pas de questions sur ce qu'elle fera après, prenant un jour à la fois.
○ quartier : Ça s'est fait très vite, mais elle a quitté la maison qu'elle partageait avec son frère Billy. Il y a eu une rencontre avec une vieille amie, un coup de tête, des rires par centaines et une bonne décision. Vous la trouverez maintenant dans un petit appartement au #99 à Center Bay avec les meilleures: Paige, Kaia & Toni.
○ orientation sexuelle : Elle se dit hétérosexuelle, parce qu'elle ne s'avoue pas ce qu'elle ressent réellement.
○ posts : 270 ○ points : 190
○ avatar : adelaide kane
○ DC : je suis trop sage pour ça.
○ inscrit le : 01/01/2017
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Sam 10 Juin - 17:23

❝ Girl, you make me happy ❞
Sage & Charlotte


Cette soirée qui devait nous permettre de nous changer les idées à Charlotte et moi semble prendre une toute autre tournure. Pourtant, ça ne me dérange pas que l'on se confie et que l'on se rapproche au lieu de baver sur les abdos de Zac Efron dans un film débile qui passe à la télévision. Enfin, moi je baverais sur les hommes, et Charlotte sur les courbes féminines je pense... Je mords ma joue à cette idée, ne pouvant empêcher une certaine jalousie de couler dans mes veines. Je chasse rapidement ces pensées de mon esprit, consciente qu'elles n'ont pas raisons d'être... Je crois ? Rapidement, je repose toute mon attention sur mon invitée, prête à entendre ses confessions. « Et bien, depuis un an je dois dire que les choses changent et bien trop vite. » J'hoche la tête, ne pouvant que comprendre ses mots. « Je dois te dire une chose. » Mes sourcils se froncent à cette phrase, parce que normalement quand on dit à quelqu'un qu'on a quelque chose à lui dire, c'est jamais suivi par un truc positif. « Il y a un an et demi, j’étais en voyage avec ma cousine et.. J’ai eu quelques problèmes de santé.. de vue précisément. Et à Wellington, on m’a diagnostiqué une anomalie rétinienne. » Mon souffle se coupe, mon rythme cardiaque s'affole. J'ai horreur qu'il arrive du mal à mes proches: je prendrais sur mon dos tous les maux de la terre pour les en délester. Je déteste me sentir impuissante, surtout lorsqu'il s'agit des gens qui me tiennent trop à coeur. Ma main vient se poser sur celle de Cha alors que je cherche encore les mots, mais cette dernière poursuit. « Je perd la vue petit à petit. Mon œil droit n’est d’ailleurs plus opérationnel. L’autre va bien mais pour se dégrader du jour au lendemain. » J'ouvre la bouche, ne sachant pas quoi répondre. Perdre la vue, ça me semble tellement loin, le genre de trucs qui ne m'arriverait jamais, le truc que l'on prend si facilement pour acquis. Je ne sais pas ce que je ferais si cela devait m'arriver, et je dois faire peur à voir puisque mon amie poursuit. « Mais rien de grave, ma vie n’est pas en danger, alors je ne me plains pas. » Les mots me manquent encore, j'ouvre la bouche, mais aucun son n'en sort. Une seconde passe, puis deux, ma prise se ressert sur la douce main de Charlotte, que je finis par attirer vers moi pour la prendre dans mes bras. Je serre, fort, passant une main sur son dos, touchant sa chevelure si douce au passage. Je me trouve idiote de ne rien dire, alors je lâche « Ma belle... » qui dégouline presque de pitié. Non, je ne la prendrais pas en pitié, c'est le pire sentiment que les gens peuvent vous accorder, je le sais. Quand j'ai perdu Thomas, c'est tout ce que j'inspirais: la pitié, ça me dégoutait. Après un instant, je romps notre étreinte à contre coeur. « T'as pas mal au moins ? » Mon regard sonde le sien et même si je me doute bien que la réponse est négative, je dois m'assurer qu'elle ne souffre pas. « Mais... Pour... Merde, je sais tellement pas quoi dire, mais je suis là Cha, ok ? » Il ne sert à rien de la questionner sur ce qu'elle compte faire, elle y a sûrement déjà pensé et ça ne ferait que tourner le couteau dans la plaie. « Tu me dis s'il y a quoique ce soit, tu me le promets, hein ? » Ma voix tremble un peu, elle n'est pas en danger, mais bordel.. je ne sais pas ce que je ferais s'il advenait que je la perde.

© MADE BY LOYALS.

_________________
My heart is yours
Just be careful, love ain't simple. Promise me no promises
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ocean princess
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-quatre ans, encore jeune et pourtant marquée par la vie. Elle espère que son état de santé ne s'aggrave pas au fil des années.
○ statut : Des sentiments naissent entre elle et l’une de ces amies, malheureusement pas attiré par le même sexe.
○ métier : reporter sous marin, depuis toujours l'océan l'appelle, comme si son destin était lié au sien. Il n'y aucun autre endroit ou Charlotte se sent aussi bien, admirant ce paysage infini et ne se lassant jamais du bruit des vagues qui claquent.
○ quartier : dans la maison familiale de sa cousine Zola, avec qui elle vit en colocation. Pour Charlotte, c'est devenu évidement de vivre avec sa cousine, n'appréciant plus sa vie solitaire sur son bateau perdu sur la plage.
○ orientation sexuelle : Inconditionnellement les femmes.
○ informations en vrac : passionnée par la vie sous-marine depuis mon plus jeune âge grâce à mon oncle Mark - atteinte d'une anomalie rétinienne depuis un an et demi, je perd la vue petit à petit. d'ailleurs, l'un de mes yeux éclaire noir aujourd'hui. - nul en amour, j'ai peur de finir seule avec un chat.

○ posts : 2216 ○ points : 375
○ pseudo : closer
○ avatar : emma roberts, la plus belle de toute.
○ DC : sulli, vee & kaia
○ inscrit le : 10/09/2016
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Dim 11 Juin - 21:32

girl, you make me happy
Sage and Charlotte

Mon cœur s’emballe au moment même ou je commence à parler de ma maladie à Sage. Bien que ça ne soit pas la première fois que je prononce ces mots a voix haute, je ne m’attendais pas à le faire ce soir. J’ai confiance en mon amie, et j’ai tout de suite ressenti le besoin de lui dire. Je n’aime pas lui cacher des choses, et elle aurait bien finit par le découvrir. Si mon état se dégrade d’avantage, j’aurai été obligé de lui avouer ne pas pouvoir la regarder. J’en mourrais de ne plus pouvoir la regarder, admirer son visage féérique, profiter de ses courbes de déesse. Je me rends compte chaque fois que je la vois, combien ma vision compte, comment ferais-je. Après ma longue tirade, je décidais d’essayer de la rassurer, mentant en disant que ce n’est rien de grave. D’un coté oui, je ne risque pas ma vie, d’un autre si, je pourrais perdre tout ce qui est bon pour moi. Mon métier, ma passion, la vue des belles choses. Un long silence s’installe entre nous, mais je n’ai plus les mots. Elle serre ma main un peu plus fort mais ce n’est pas assez. Je l’ai bouleversé. Elle m’attire contre elle et je ne dis pas non. Je la serrai dans mes bras tout comme elle le fait. Mes yeux se ferment pendant quelques secondes. Sa main passe le long de mon dos jusqu’à mes cheveux et un frisson parcours mon corps. Sentir sa peau contre mon corps me procure une sensation que je ne pensais jamais connaître avec elle. « Ma belle... » Dit-elle pour casser le silence entre nous. Je sens sa pitié et j’essaye de passer a coté de cela. Elle rompt notre étreinte et nos regards se réunissent de nouveau. « T'as pas mal au moins ? » Je suis surprise par sa question, jamais personne ne me pose ceci. Physiquement, je ne ressens rien. Mais je ne peux pas en dire autant psychiquement. « Je ne souffre pas non, je me sen très bien. » Lui dis-je, esquivant un sourire au même moment. Je tiens vraiment à la rassurer, parce que pour l’instant, tout va bien. « Mais... Pour... Merde, je sais tellement pas quoi dire, mais je suis là Cha, ok ? » Ajoute-t-elle, avec beaucoup de mal à prononcer les mots. Je sais que je l’ai perturbé et que maintenant, elle va beaucoup trop s’inquiéter pour moi. Je ne veux pas arrêter de sourire, je ne veux pas déprimer. « Je sais chérie, je ne te l’aurai pas dis si je n’avais pas vraiment besoin de toi. » Je l’ai dis, à voix haute, mais j’en avais besoin. Seule mes cousines, Gaby et Sage savent pour mon anomalie, et ce sont les seuls avec qui je peux en parler. « Tu me dis s'il y a quoique ce soit, tu me le promets, hein ? » Je ris légèrement, je ne devrai jamais oublier de lui donner des nouvelles de moi. Je garde sa main dans la mienne parce que j’aime être proche d’elle. « Sage, ne t’en fait, je te dirai tout dorénavant. » Dis-je sincèrement, je me précipiterai vers elle si quelque chose n’allait pas, parce que c’est avec elle que je me sens bien. Mon amie, la seule. « Tu sais, on devrait aller sur l’océan un jour. » Ça sort de mes lèvres sans que je ne puisse le commander. J’ai envie qu’elle me connaisse entièrement avant que je ne puisse plus le faire. « enfin, on a le temps. » Ajoutais-je pour ne pas qu’on fasse le rapprochement avec ma maladie. Et puis l’océan, mon bateau, c’est un si bel endroit, impossible de la décevoir. « Je te montrerai mon univers, mais j’ai besoin de connaître le tient. » Dis-je pour le sujet soit de nouveau tourné vers le sien. Assez parler de mes problèmes ou des mes passions, je veux parler de celle qui m’accompagne. « Qu’est ce que tu aimes ? Que voudrais-tu que je sache de toi ? » Demandais-je, glissant un petit clin d’œil entre nous, la forçant presque à me parler d’elle. Bien que les choses soient si simples et fluides entre nous. Parce que nous sommes l’avenir, ensemble.

_________________
story of my life
my soul, my heart, my life, my sweetheart, my everything, my baby, my angel, my queen. ▬ she smiles and my world lights up.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans
○ statut : Enfin célibataire. Elle se dit que c'est la distance qui a mis fin à relation et refuse de voir qu'elle a des sentiments de plus en plus grands pour une très bonne amie.
○ métier : Serveuse au Foxglove depuis quelques mois maintenant, ça lui plait. Elle ne se pose pas de questions sur ce qu'elle fera après, prenant un jour à la fois.
○ quartier : Ça s'est fait très vite, mais elle a quitté la maison qu'elle partageait avec son frère Billy. Il y a eu une rencontre avec une vieille amie, un coup de tête, des rires par centaines et une bonne décision. Vous la trouverez maintenant dans un petit appartement au #99 à Center Bay avec les meilleures: Paige, Kaia & Toni.
○ orientation sexuelle : Elle se dit hétérosexuelle, parce qu'elle ne s'avoue pas ce qu'elle ressent réellement.
○ posts : 270 ○ points : 190
○ avatar : adelaide kane
○ DC : je suis trop sage pour ça.
○ inscrit le : 01/01/2017
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Mar 20 Juin - 12:40

❝ Girl, you make me happy ❞
Sage & Charlotte


La chaleur de sa peau contre la mienne suffit à apaiser mon coeur quelques instants, ce dernier s'étant emballé à l'annonce de la maladie de Chalotte. Nous prenons tellement de choses pour acquis dans ce monde, je m'en rends compte maintenant, la vie nous prenant souvent ce que nous avons de plus précieux sans que nous puissions faire quoique ce soit pour l'empêcher. La disparition de mon frère aurait dû être l'alarme ce qui me fait me réveiller, mais non. Je me suis laissée derrière tous ceux que j'aime, regardant mon frère sombrer dans cette pente glissante... Non, je dois penser à moi, ça commence tout de suite. J'hume une dernière fois le parfum unique de mon amie avant de me reculer d'elle, mon coeur s'emballant encore une fois, mais pour une raison toute différente. « Je ne souffre pas non, je me sen très bien. » Je meurs d'envie de passer une main dans ses cheveux pour y replacer une mèche rebelle, mais je me retiens. Je suis rassurée de savoir que physiquement, Charlotte ne souffre pas, même si mentalement il doit s'agir d'une toute autre histoire. Je voudrais tellement l'aider, mais je suis totalement impuissante dans cette situation. « Je sais chérie, je ne te l’aurai pas dis si je n’avais pas vraiment besoin de toi. » Je souffle, accusant cette confession en effectuant une petite pression sur sa main. Je ne veux pas rompre le contact, pas maintenant. « Sage, ne t’en fait, je te dirai tout dorénavant. » « Moi aussi... » Même si en mon sein naissent des sentiments que je ne sais pas si je pourrai lui partager... je ne sais même pas si je saurai me les avouer un jour. « Je serai toujours là pour toi. » Je continue un peu trop rapidement, sachant pourtant qu'il n'y a pas plus vrai que ce que je viens d'annoncer. « Tu sais, on devrait aller sur l’océan un jour. » « J'adorerais ça ! » La conversation dévie, et je laisse Charlotte poursuivre dans son idée. « Enfin, on a le temps. » J'esquisse un sourire, parce que même si nous avons le temps je n'ai pas envie d'attendre. « Je te montrerai mon univers, mais j’ai besoin de connaître le tient. » Ma main est toujours sur la sienne, j'ai envie d'entrelacer nos doigts pour démontrer que je suis toute à elle lors de ce coeur à coeur. « Qu’est ce que tu aimes ? Que voudrais-tu que je sache de toi ? » Sa question bien que légitime, me prends un peu par surprise. Mon coeur s'emballe encore une fois et je prends quelques secondes pour réfléchir avant de lui répondre. « On dirait que tu sais déjà tout... » C'est faux, j'imagine, mais on dirait que je n'ai pas de secret pour cette belle blonde. « J'aime parler, mais ça, tu dois l'avoir déjà remarqué. » Je ris, comme si c'était drôle alors que pas du tout. « J'aime voir mes proches heureux, j'ai tendance à faire passer tout le monde avant moi, comme incapable d'être heureuse si les autres ne le sont pas. » Je réfléchis, je voudrais lui avouer une passion comme elle vient de me faire part à l'océan, mais tout ce que je trouve c'est un secret que je n'ai partagé à personne... Ça s'impose comme un évidence de lui en faire part après ce qu'elle vient m'avouer. « Sinon, je te jure que je suis bien aujourd'hui, mais... » J'inspire, j'ai l'impression de lâcher une bombe et que je vais détruire l'ambiance, mais cette confession sera la preuve que je lui fais confiance. « Personne n'est au courant, sauf ma mère... Je ne sais pas pourquoi je te partage ça, mais.. Je veux que tu saches que je te fais confiance Charlotte, vraiment. » Mon regard s'ancre dans le sien avant de dévier un peu. « J'ai eu un... accident à 18 ans. » Je suis incapable de poursuivre, je pose une main sur mon ventre qui a déjà porté la vie il y a tant d'années. « Mais nous étions si jeunes, je pouvais pas le garder, alors on  y a mis fin... Je... Je sais aujourd'hui que j'ai fais le bon choix, je ne regrette pas. » Je souffle, ce sujet étant difficile à aborder, comme un mauvais souvenir. « Et même si ça n'a pas d'impact rien dans ma vie aujourd'hui, je n'ai pas envie d'avoir de secrets pour toi Cha. »

© MADE BY LOYALS.

_________________
My heart is yours
Just be careful, love ain't simple. Promise me no promises
Revenir en haut Aller en bas

avatar

ocean princess
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-quatre ans, encore jeune et pourtant marquée par la vie. Elle espère que son état de santé ne s'aggrave pas au fil des années.
○ statut : Des sentiments naissent entre elle et l’une de ces amies, malheureusement pas attiré par le même sexe.
○ métier : reporter sous marin, depuis toujours l'océan l'appelle, comme si son destin était lié au sien. Il n'y aucun autre endroit ou Charlotte se sent aussi bien, admirant ce paysage infini et ne se lassant jamais du bruit des vagues qui claquent.
○ quartier : dans la maison familiale de sa cousine Zola, avec qui elle vit en colocation. Pour Charlotte, c'est devenu évidement de vivre avec sa cousine, n'appréciant plus sa vie solitaire sur son bateau perdu sur la plage.
○ orientation sexuelle : Inconditionnellement les femmes.
○ informations en vrac : passionnée par la vie sous-marine depuis mon plus jeune âge grâce à mon oncle Mark - atteinte d'une anomalie rétinienne depuis un an et demi, je perd la vue petit à petit. d'ailleurs, l'un de mes yeux éclaire noir aujourd'hui. - nul en amour, j'ai peur de finir seule avec un chat.

○ posts : 2216 ○ points : 375
○ pseudo : closer
○ avatar : emma roberts, la plus belle de toute.
○ DC : sulli, vee & kaia
○ inscrit le : 10/09/2016
MessageSujet: Re: girl, you make me happy   Mar 27 Juin - 22:04

girl, you make me happy
Sage and Charlotte

Le soulagement qui m’envahissait lorsque je lui parlais de ma maladie était plus que bénéfique pour moi. Je me demandais même pourquoi j’avais mis autant de temps à lui révéler alors qu’elle est maintenant pour moi, l’une des personnes les plus importantes de ma vie, au même titre que mes cousines et gaby. J’ai besoin de la voir, de lui parler, de rire avec elle, de pleurer, de m’amuser, d’être. Je m’en voulais presque de lui avoir caché depuis temps de temps. Mais je me jurais que maintenant, je n’aurais plus aucuns secrets pour elle. Jamais. « Moi aussi... » Répond-t-elle lorsque je lui promet de tout lui dire. Je suis heureuse qu’elle aussi décide d’être sincère et honnête envers moi. « Je serai toujours là pour toi. » Ajoute-t-elle, me faisant sourire d’avantage. Etonnement, même si la situation était pesante, je ne pouvais m’empêcher de sourire, pour elle, parce qu’il n’y a pas de raison de déprimer. « J'adorerais ça ! » Dit-elle avec engouement quand je lui propose de venir faire un tour en mer avec moi. Lui montrer mon univers, pour qu’elle puisse encore plus comprendre qui je suis. Sur l’eau, on peur lire en moi comme dans un livre ouvert, je ne suis plus la même. Alors je lui demandais de tout me dire, je voulais savoir si quelque chose dans sa vie la tracassait au point de le cacher et dont elle aurait envie de me parler. « On dirait que tu sais déjà tout... » Commence-t-elle par dire bien que j’en doute. Je ne peux pas déjà la connaître par cœur. « J'aime parler, mais ça, tu dois l'avoir déjà remarqué. » Je ris avec elle, parce que j’aime chez elle c’est aussi ça, cette façon qu’elle a de débiter les mots, m’hypnotisant totalement. « J'aime voir mes proches heureux, j'ai tendance à faire passer tout le monde avant moi, comme incapable d'être heureuse si les autres ne le sont pas. » Je souris, c’est une qualité que nous avons en commun. Elle a un grand cœur et ça se voit, rien n’est plus important pour elle que le bonheur des autres. « Tu es si généreuse.. » Dis-je sincèrement. Elle réfléchit quelques secondes et je nous laisse dans le silence, observant sa beauté. « Sinon, je te jure que je suis bien aujourd'hui, mais... » Son dernier mot me fait réagir. Il y a quelque chose. Quelque chose qu’elle veut dire mais dont elle n’a pas envie, ou dont elle a peur. Je veux qu’elle se laisse aller alors je ne la force pas.  Personne n'est au courant, sauf ma mère... Je ne sais pas pourquoi je te partage ça, mais.. Je veux que tu saches que je te fais confiance Charlotte, vraiment. » Je hoche la tête, appréhendant les prochains mots. Bien sur qu’elle peut me faire confiance.  « J'ai eu un... accident à 18 ans. » Mon visage se décompose, je ne peux l’imaginer souffrir. Pas elle, pas cette femme. Elle ne mérite pas de souffrir. Sa main se porte a son ventre, et je commence à comprendre doucement. Mon cœur se fend doucement. Je ne peux pas y penser. « Mais nous étions si jeunes, je pouvais pas le garder, alors on  y a mis fin... Je... Je sais aujourd'hui que j'ai fais le bon choix, je ne regrette pas. » Je balance ma tête de haut en bas et plisse les yeux. Je peux le comprendre, plus que quiconque. Je suis actuellement enceinte et l’idée de le perdre me tuerait. Je pensais alors a ce bébé que je cachais encore a sage, mais je ne peux pas… « Et même si ça n'a pas d'impact rien dans ma vie aujourd'hui, je n'ai pas envie d'avoir de secrets pour toi Cha. »  Je souris parce que je suis heureuse d’avoir cette confiance avec elle. Quelque chose de spéciale nait entre nous et je ne pourrais le définir. « Je suis tellement désolé pour toi, je ne peux imaginer quelle sorte d’épreuve ça peut être pour une femme.. » Et ça me touche plus qu’elle ne le croie. Je ne veux plus de secret, mais j’ai bizarrement peur de sa réaction en sachant pour ma grossesse. Je prends ses mains dans les miennes, plongeant mon regard dans le sien aussitôt. « Je serai toujours là pour toi. Toujours. Ces épreuves sont derrières nous. On va avancer, ensemble et heureuse. D’accord ? » Dis-je comme pour la rassurer, et me rassurer aussi. J’inspire un grand coup, mais non, je n’arrive pas à lui dire. Pas avant ma première échographie. Après. C’est quelque chose que je dois d’abord vivre avec Gaby. Personne ne peut être au courant. « Je veux te rendre heureuse.. » Ajoutais-je sincèrement. Je mord ma lèvre parce que j’ai l’impression de faire une déclaration, bien que ce n’est pas ce que je veux. C’est jure la vérité, juste moi, ce que je ressens et elle. « Allez, soyons plus joyeuses ! On est là pour s’amuser, non ? » Ajoutais-je de manière enjouée, cachant ma peur.

end.

_________________
story of my life
my soul, my heart, my life, my sweetheart, my everything, my baby, my angel, my queen. ▬ she smiles and my world lights up.
Revenir en haut Aller en bas
 

girl, you make me happy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 05. [Villa Lopez] « Girl, you make a bad boy out of me »
» [HOT] Mei & Jade ◘ Let me make you happy. ~
» ISAPPLE ■ you make me happy even if you aren't supposed to
» 04. Happy Birthday, Cat.
» London Stiller...she's a special girl

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-