AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

wacky wade
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Vingt-cinq ans d'aventures trépidantes m'sieur !
○ statut : Tout juste lancée dans une histoire qui a toutes les chances d'échouer. Advienne que pourra comme on dit.
○ métier : Fraichement engagée à la Random house, cette maison d'édition à ce petit grain de folie qui me correspond parfaitement.
○ quartier : 49 Center bay depuis peu, c'est plus cher que mon mobile-home mais je vis en colloc' !
○ informations en vrac : Je ne suis pas mauvaise, je ne vais pas dire pas dire que t'es une salope, juste que t'es vaginalement très sociable ! ∆ J'ai une philosophie, si tu continues à regarder derrière toi, tu vas finir par te prendre un poteau !

○ posts : 1751 ○ points : 130
○ pseudo : Aure
○ avatar : Kat' Gorgeous Graham
○ DC : Une chirurgienne pleine de caractère & une chef d'entreprise ambitieuse et téméraire !
○ inscrit le : 02/10/2016
MessageSujet: Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa    Dim 7 Mai - 10:38

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même.
Joa

Je n'ai jamais couru aussi vite de toute ma vie. Je me vous jure qu'à cet instant je dois sprinter plus vite que tous les Usain Bolt de la Terre. Pourquoi ? Et ben si on vous pose la questions, vous n'avez qu'à dire que vous ne savez pas ! Non plus sérieusement, c'est parce que c'est la merde... Genre vraiment la merde. Tellement la merde que j'en ai perdue ma petite culotte, c'est pour dire. J'ai couché avec Billy mon dieu... Je ne sais même pas comment s'est arrivé. On se disputait oui, comme toujours, par rapport au fait qu'il était en retard puis la conversation a déviée et encore déviée jusqu'à ce que... Je ne sais même plus qui a fait le premier pas, qui a embrassé l'autre, qui a déshabillé l'autre... Tout ce que je sais c'est que je me suis retrouvée sur lui en moins de temps qu'il ne faut pour le dire et que j'ai commis l'une des plus grosses erreurs de ma putain de vie. Je suis avec Logan alors merde, pourquoi j'ai fait ça ? J'avais l'impression de ne plus pouvoir me contrôler, j'avais l'impression d'être totalement à sa merci... Et le pire dans tout ça, c'est que j'ai adoré chaque instant. Je suis une personne abjecte, oui, c'est ça. Une garce finie. J'arrive enfin à l'arrêt et par chance, le bus n'est pas encore parti. Pendant tout le trajet je me triture l'esprit quand à savoir ce qui a pu me passer par la tête. Je n'arrive bien évidemment pas à trouver quelque réponse que ce soit. Il me faut encore marcher quelques centaines de mètres avant d'arriver à l'appart'. Je ne peux pas m'empêcher de serrer les jambes tout au long du chemin, le fait de ne pas porter de culotte me faisant trop étrange et me rappelant sans cesse ce que j'ai fais. Ah oui, vous vous demandez pourquoi je n'en ai pas ? Et bien tout simplement parce qu'après notre petite sieste crapuleuse, je n'ai plus été capable de la trouver. Et il fallait que je m'en aille sans plus tarder. Alors je suis partie sans. Ouais, pas très malin, je sais. J'arrive enfin à l'appart'. Alors que je pénètre dans l'entrée, j'aperçois Rhéa sur le canapé. "Salut..." Voilà ce que je marmonne avant de me diriger directement vers là où l'on entrepose nos alcools. Ni une, ni deux, je me saisis de la vodka que je m'empresse de boire au goulot. Peu habituée à tant d'empressement pour boire ce genre de boisson, ma gorge me pique et je me retrouve obligée de toussoter. Au loin, je vois que ma colloc' me jette un regard perplexe. Il va falloir que je me justifie et le moins qu'on puisse dire, c'est que j'en ai aucune stricte envie. "Journée de merde." C'est ce que je me contente de dire en m'affalant sur le canapé, une manette à la main, la bouteille dans l'autre.

_________________
I hate you, I love you,I hate that I love you. Don't want to, but I can't put nobody else above you.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

THE BEAST
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Tu sais qu'on demande pas l'âge à une femme ? J'ai l'âge que j'veux avoir, mais fais gaffe si tu te trompes, je mords.
○ statut : En manque physique, mais j'retournerais pas auprès de cet espèce sous développé ! Amatrice d'une paire de fesses, que je compte mettre dans mes toilettes !
○ métier : Il m'arrive d'être charmante pendant le service, fin ça dépend, les soirs de pleine lune ... hormis ça j'suis adorable, fin d'après les clients. (ça s'voit qu'ils me voient pas la nuit !)
○ quartier : Dans ma tannière au 49 à Center Bay avec ma partenaire de crime, tu peux m'trouver parfois avec Gus ou chez mon frère (une fois que j'ai désinfecté l'appart')
○ posts : 162 ○ points : 375
○ pseudo : A crazy little monster :D
○ avatar : Behati Prinsloo (levine)
○ DC : Newt, l'paumé d'la vie et Cade l'marin à la dérive
○ inscrit le : 31/03/2017
MessageSujet: Re: Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa    Mer 24 Mai - 18:04

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même.
Joa

Musique à fond. Je me laisse emporter par la musique. Flemme de me laver. Flemme de tout aujourd'hui. Jour de repos. Ce qui veut dire ne rien faire. Et ça je sais faire, parfaitement même. J'enfile mes chaussettes, parce que nous sommes d'accord : c'est extrêmement important. On ne peut rien faire sans chaussettes. J'ai pas envie d'avoir froid aux pieds. Si j'ai froid aux pieds, je vais être de mauvaise humeur … pire la journée va être merdique. C'est presque scientifiquement prouvé ! Les chercheurs n'ont pas besoin d'analyser, je l'ai fait moi même. J'attrape une chemise, je crois que c'est celle de mon frère. En ce moment j'avoue, j'aime bien lui piquer ses affaires. Ça me donne une raison pour débarquer chez lui. Puis j'ai toujours aimé les fringues masculines. Il est petit le mioche mais ça suffit. Allez on rehausse un peu le son et on se laisse porter. Rock and roll baby ! Je sais, je suis censée faire le ménage mais … pas envie. Flemme j'ai dit. Et moi quand la flemme me tient, impossible de me demander quoique ce soit. Du genre : ménage ou autre. Toute façon elle m'en voudra pas. Fin je crois. Au pire, je dirais que j'ai pas trouvé Cendrillon et ça passera. Voyons voir, qu'est-ce que je pourrais faire … Mon Yop déjà. Et puis après je pense que je vais me poser devant un film. Ouais mais lequel ? C'est une bonne question. Footlose ça me semble pas mal. Y a pas de chat là dedans. Oui parce que depuis que ces derniers me suivent, je prends grand soin de les éviter. La musique continue de vibrer et je bouge mon popotin sur les vibrations. J'aime quand la journée commence ainsi. À gauche, à droite. Je me laisse glisser sur le parquet, yop à la main. Et c'est parti mon kiki ! C'est qui l'artiste : moi « Today's music ain't got the same soul I like that old time rock 'n' roll » Plus rien ne peut m'arrêter. Je vais conquérir le monde ! On y croit, absolument, parfaitement … SHIT ! C'est quoi ce truc ! Non, mais je rêve. « Tu viens d'où toi ? » Pourquoi est-ce qu'il me fixe derrière la vitre ? Il a cru quoi ? J'en ai marre de ces chats. Je suis vraiment persécutée ! Hors de question que je leur donne satisfaction ! Pour la peine je vais t'ignorer et continuer mes mouvements ! Rinces toi bien l’œil car tu n'es pas prêt de revoir ça !  Un pas en arrière et « AAAAAAAAAH » Bordel de shit, ça fait mal au cul ça ! Il pouvait pas se trouver ailleurs ce canapé ? Non, franchement quel idée de le mettre ici. Aie ! Soit je dois prendre ça pour un signe, du genre arrêtes tes singeries et poses toi ou alors …  que je ne suis juste pas douée pour éviter les obstacles. Et j'ai faim ! C'est ça le pire ! J'ai faim ! Bon en même temps, j'ai tout le temps faim. Je vais commander une pizza ça ira plus vite ! Une demi pizza plus tard. Ce film est juste … Hein ? Quoi ? Ah ce n'est que Jo qui rentre et qui … je sens que mon sourcil se relève. Je dois faire une de ces têtes. Elle le voit puisqu'elle se justifie. « Pizza ? » Lui dis-je simplement. Après une journée de merde, y a pas mieux. « Bon elle est un peu froide, mais réchauffé c'est tout aussi bon ! » J'attrape une part et lui tend. « Par contre t'es gentille, mais je sais que t'es pas juive, donc partages. » Grand sourire. Bah ouais, je vois pas pourquoi j'aurais pas le droit à un verre moi aussi ! Ok je n'ai pas eu une journée de merde et alors ? J'ai encore subi les foudres de ces chats ! Ils en ont après moi. « Alors tu veux raconter ou alors ... » je réfléchis un instant, le temps de prendre une pause des plus théâtrale. « tu me dis qui je dois frapper ! J'te jure que j'ai encore de la place pour une victime de plus ! » Croquant dans une part ! La pizza y a que ça de vrai ! Elle est capable de soignée tout et rien.

_________________
Run away-ay with me. Lost souls in revelry. Living like we're renegades. All hail the outlaws. It's our time to break the rules. Let's begin... And I say ...Living like we're renegades.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

wacky wade
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Vingt-cinq ans d'aventures trépidantes m'sieur !
○ statut : Tout juste lancée dans une histoire qui a toutes les chances d'échouer. Advienne que pourra comme on dit.
○ métier : Fraichement engagée à la Random house, cette maison d'édition à ce petit grain de folie qui me correspond parfaitement.
○ quartier : 49 Center bay depuis peu, c'est plus cher que mon mobile-home mais je vis en colloc' !
○ informations en vrac : Je ne suis pas mauvaise, je ne vais pas dire pas dire que t'es une salope, juste que t'es vaginalement très sociable ! ∆ J'ai une philosophie, si tu continues à regarder derrière toi, tu vas finir par te prendre un poteau !

○ posts : 1751 ○ points : 130
○ pseudo : Aure
○ avatar : Kat' Gorgeous Graham
○ DC : Une chirurgienne pleine de caractère & une chef d'entreprise ambitieuse et téméraire !
○ inscrit le : 02/10/2016
MessageSujet: Re: Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa    Ven 26 Mai - 11:49

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même.
Joa

"Pizza ?" Je suis au fond du trou, tant que la pizza ne me donne aucune envie, c'est pour dire. J'ai juste envie de boire, boire jusqu'à oublier ce que j'ai fait, jusqu'à oublier qui je suis... Je finis ainsi par poser la manette car il est clair que je n'ai aucune envie de jouer non plus en ce moment. "Bon elle est un peu froide, mais réchauffé c'est tout aussi bon !" Je souris faiblement alors qu'elle me tend une part. Je m'en saisis sans pour autant y toucher. Au lieu de ça, je bois goulument une nouvelle gorgée du liquide ambré. "Par contre t'es gentille, mais je sais que t'es pas juive, donc partages." Un rire bref m'échappe. "Je me suis convertie tout à l'heure." On rigole, on rigole mais pour faire ce que je viens de faire, il faut être sacrément égoïste alors peut-être que je suis une juive cachée après tout. "Tiens, fais toi plaisir !" Je soupire en lui tendant le whisky. Je sais bien que je dois lui paraitre très différente aujourd'hui, moi qui dit qu'il n'y a jamais aucun problème, que des solutions. Je dénigre ma propre théorie en m'affichant boudeuse de la sorte. Mais il faut bien que je l'avoue, je ne vois aucune issue. "Alors tu veux raconter ou alors..." Elle semble songeuse alors qu'elle laisse sa phrase en suspend. "...tu me dis qui je dois frapper ! J'te jure que j'ai encore de la place pour une victime de plus !" Je ris de bon coeur, Rhéa arrive toujours à apaiser mes peines. Pourtant, je me contente de hausser les épaules. "Y'a des jours où il vaut mieux rester coucher..." Dépitée, je ferme les yeux quelques secondes avant de reprendre la bouteille pour boire de nouveau une gorgée. Ou deux. "Il est tellement... Et moi je suis..." Je me doute bien que Rhéa ne doit rien comprendre à ce que je dis, je ne sais pas vraiment ce que je tiens à dire moi-même. Je suis si perdue, si confuse. "Pourquoi la vie c'est pas comme dans les films ? Y'a le héros, le méchant et à la fin tout fini bien !" Ça semble si bien les films, si simple. "Mais non au lieu de ça, la vie est une chienne ! Je te jure, elle te fait faire des conneries !" Je m'enfonce un peu plus dans le canapé, me demandant encore comment ça a pu arriver. Je veux dire : je suis une fille bien, non ? Un peu folle sur les bords mais une fille bien ? Alors comment est-ce que j'ai bien pu faire ça ? "Le pire c'est que je ne peux même pas le voir cette andouille !" Et une gorgée de plus pour bibi ! "C'est vraiment la merde Rhéa, vraiment." Pire que ça. Quand je dis que je ne l'apprécie pas, c'est vrai. Son caractère me révulse, nous finissons toujours par nous disputer. C'est inévitable. C'est totalement fou que nous ayons pu finir dans cette position. Il y a deux ans, j'étais totalement bourrée, j'ai mis ça sur le compte de l'alcool mais là... Là, je n'ai pas cette excuse. "Tu sais quoi ? J'ai la solution !" Je hoche la tête de bas en haut rapidement. "Je vais devenir none, ouais ! C'est ça, une bonne soeur !" Une bonne soeur qui boit comme un trou, en effet, j'ai déjà presque vidé la tiers de la bouteille.

_________________
I hate you, I love you,I hate that I love you. Don't want to, but I can't put nobody else above you.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

THE BEAST
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Tu sais qu'on demande pas l'âge à une femme ? J'ai l'âge que j'veux avoir, mais fais gaffe si tu te trompes, je mords.
○ statut : En manque physique, mais j'retournerais pas auprès de cet espèce sous développé ! Amatrice d'une paire de fesses, que je compte mettre dans mes toilettes !
○ métier : Il m'arrive d'être charmante pendant le service, fin ça dépend, les soirs de pleine lune ... hormis ça j'suis adorable, fin d'après les clients. (ça s'voit qu'ils me voient pas la nuit !)
○ quartier : Dans ma tannière au 49 à Center Bay avec ma partenaire de crime, tu peux m'trouver parfois avec Gus ou chez mon frère (une fois que j'ai désinfecté l'appart')
○ posts : 162 ○ points : 375
○ pseudo : A crazy little monster :D
○ avatar : Behati Prinsloo (levine)
○ DC : Newt, l'paumé d'la vie et Cade l'marin à la dérive
○ inscrit le : 31/03/2017
MessageSujet: Re: Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa    Dim 28 Mai - 15:25

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même.
Joa

La pizza soigne tout ou presque, fin d'après moi y a pas meilleur remède que la bouffe. Ce n'est que mon humble avis, je conçois parfaitement que l'alcool puisse totalement aider… Bon ok je ne suis pas la mieux placée pour donner des conseils. La preuve, je ne vais pas résigner sur la bouteille. Non, mais je vais pas la laisser sombrer toute seule, ce n'est pas ça l'amitié. Alors oui je me porte volontaire pour boire avec elle. Je sais, je suis géniale. Le bon dieu, s'il existe me remerciera plus tard. Y en a qui prendrait le temps dire « écoute, assied-toi faut qu'on parle » vieux remake d'une série girly, mais moi … moi je préfère la bouteille et la pelle ! C'est plus radicale. Puis ça la fait rire, preuve à l'appuie. Plus elle boit, plus je comprends rien. Non rectification plus elle parle et plus je comprends rien. Non parce qu'on en a fait des soirées alcoolisé et je comprenais ce qu'elle voulait dire. Et là où elle voulait en venir. Je sens mon sourcil qui se lève, en mode « tu m'chantes quoi là ? » D'puis quand on rêve d'un film. J'ai loupé un épisode ? Une saison complète, j'en ai bien l'impression. Ok je sais que je ne suis douée, mais la faut pas déconner. J'ai pas loupé autant de truc que ça .. Fin je crois pas. Et puis elle continue dans son monologue à ni queue ni tête. C'est pire qu'un conte de fée ! Ouais parce qu'on est d'accord que les contes de fées ont ni queue ni tête. Ça n'a jamais de sens, c'est là le but d'un conte me direz mon prof de lycée. Purée pourquoi je me souviens encore de ça ! Parfois mon cerveau m'impressionne. Tout ça pour dire que je ne comprends rien. Juste qu'elle déraille. « T'as pris un coup sur la tête en rentrant ou bien ?» Arquant mon sourcil à nouveau, je l'examine et récupère la bouteille. Ouais parce que si elle veut me parler, dans un langue que je puisse comprendre, va falloir qu'elle se calme sur ça. Je prends le relais. Qui sait, ça peut m'aider à comprendre. « Bon petit un : tu ferais une très mauvaise bonne nonne ! T'es pas crédible, chérie, tu repasseras pour cette idée ! » Et une gorgée. Est-ce que je vois plus claire dans ses propos : absolument pas. « Petit deux : de quoi tu me parles de lui, de toi, et de l'andouille ? J'te jure parfois tu m'fais peur ! » Ou alors je me fais peur. L'un dans l'autre : on se fait peur, mais bon ça fonctionne donc pourquoi se plaindre. Non mais c'est vrai ! Les gens qui se plaignent à longueur de temps, parce que nous ne sommes pas dans les règles, c'est d'un … boring. J'aime être dans ma case, enfin non hors case. Il paraît que je suis incassable, ou plutôt « folle » je ne vois pas pourquoi. Je dis juste ou fais juste ce que j'ai envie. C'est important dans la vie de laisser parler ses envies. « Petit trois : d'puis quand tu veux être l'héroïne d'un film ? Non parce qu'excuse moi mais t'as rien de la jeune première et puis le héros … tu parles soit il porte un slip rouge, soit un truc qui pèse deux tonnes ou alors il enchaîne les conneries. Crois-moi laisses tomber cette idée de film ! C'est pas pour toi ! » Je bois une nouvelle gorgée, oui je suis géniale pour remonter le moral … Oui, oui on y croit ! « Toi je te vois plus comme dans Footloose ! Tiens j'allais me le faire » dis-je en engloutissant la pizza. Oui parce que boire ça donne soif ! «  Puis petit quatre : » je cherche un instant mon petit quatre, Jo pendu à mes lèvres. « J'en ai pas mais ça viendra, rappelles-toi juste de te méfier le jour où tu verras des chats qui te courront après ! » Sait-on jamais qu'ils viennent s'en prendre à elle. « Puis si tu as besoin d'une personne pour te tenir chaud la nuit, t'sais que je suis là hein !» Petit clin d'oeil et elle m'arrache la bouteille ! M'en fous, m'reste encore de la pizza !  

_________________
Run away-ay with me. Lost souls in revelry. Living like we're renegades. All hail the outlaws. It's our time to break the rules. Let's begin... And I say ...Living like we're renegades.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

wacky wade
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Vingt-cinq ans d'aventures trépidantes m'sieur !
○ statut : Tout juste lancée dans une histoire qui a toutes les chances d'échouer. Advienne que pourra comme on dit.
○ métier : Fraichement engagée à la Random house, cette maison d'édition à ce petit grain de folie qui me correspond parfaitement.
○ quartier : 49 Center bay depuis peu, c'est plus cher que mon mobile-home mais je vis en colloc' !
○ informations en vrac : Je ne suis pas mauvaise, je ne vais pas dire pas dire que t'es une salope, juste que t'es vaginalement très sociable ! ∆ J'ai une philosophie, si tu continues à regarder derrière toi, tu vas finir par te prendre un poteau !

○ posts : 1751 ○ points : 130
○ pseudo : Aure
○ avatar : Kat' Gorgeous Graham
○ DC : Une chirurgienne pleine de caractère & une chef d'entreprise ambitieuse et téméraire !
○ inscrit le : 02/10/2016
MessageSujet: Re: Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa    Mer 31 Mai - 8:46

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même.
Joa

"T'as pris un coup sur la tête en rentrant ou bien ?" J'en ai parfois l'impression, je me sens si confuse, si perdue que j'ai bien du mal à mettre de l'ordre dans mes idées. Mon dieu, j'aurais dû rester au lit ! Quelle conne ! Je me suis pourtant dit que ça n'allait pas être une bonne journée... "Bon petit un : tu ferais une très mauvaise bonne nonne ! T'es pas crédible, chérie, tu repasseras pour cette idée ! " J'ouvre la bouche pour rétorquer, exagérant un air outré. Cela-dit je dois bien admettre qu'elle a raison, il n'y aurait pas pire nonne que moi. Déjà, je ne suis pas croyante, ensuite je bois, je jure et je suis tout sauf pure. "Je ferais une très bonne nonne nah mais oh !" Toujours avec le même air outré, je joue à l'andouille parce que ça me permet d'oublier ce que j'ai fait pour quelques temps. Et puis parce que ça me fait rire aussi, un peu. Un jour, il faudrait que je me procure un costume de bonne soeur, pour la blague. Ce serait drôle, je suis sûre que je pourrais faire avaler cette couleuvre à quelques personnes au moins. "Petit deux : de quoi tu me parles de lui, de toi, et de l'andouille ? J'te jure parfois tu m'fais peur !" Je ris quelque peu mais il a un arrière-goût maussade. Je la comprends, je ne suis pas de la meilleure compagnie qui soit en ce moment.  "C'est compliquééééééé." C'est tout ce que je trouve à dire, ouais, je sais, pas très courageux. Mais bon, je n'ai pas tellement montré mes qualités aujourd'hui alors autant continuer dans cette voix. Un peu plus ou un peu moins... "Petit trois : d'puis quand tu veux être l'héroïne d'un film ? Non parce qu'excuse moi mais t'as rien de la jeune première et puis le héros … tu parles soit il porte un slip rouge, soit un truc qui pèse deux tonnes ou alors il enchaîne les conneries. Crois-moi laisses tomber cette idée de film ! C'est pas pour toi !" Je soupire, j'ai passé de nombreuses soirées à me moquer des héroïnes de film alors je comprends sa réaction. Un soir, j'ai même joué caricaturalement parlant un morceau du film Pretty Women. Tout ça pour me moquer. Mais il n'empêche que, dans les films, il y a des happy ending et ça je ne peux pas en dire autant pour ma vie ! "Toi je te vois plus comme dans Footloose ! Tiens j'allais me le faire." Je secoue la tête de droite à gauche en riant légèrement. "Ah bah merci ça fait toujours plaisir, j'apprécie !" Je fais mine de me vexer mais elle sait très bien que ma moue boudeuse et mes bras croisés ne sont que pure comédie. "Puis petit quatre : j'en ai pas mais ça viendra, rappelles-toi juste de te méfier le jour où tu verras des chats qui te courront après !" Elle arrive à m'arracher un rire sincère. Rhéa et son obsession pour les chats... Je l'avais presque oubliée ! "J'y prendrais bien garde !" Je souris de toutes mes dents. "Puis si tu as besoin d'une personne pour te tenir chaud la nuit, t'sais que je suis là hein !" Elle me fait alors un clin d'œil alors que je lui arrache la bouteille des mains. Ce qui est fou avec Rhéa, c'est qu'elle arrive toujours à me mettre à l'aise, quoiqu'il arrive."J'ai fait une connerie Rhéa." Je soupire. "Avec Billy." Voilà c'est dit, il n'y a plus de retour en arrière possible.

_________________
I hate you, I love you,I hate that I love you. Don't want to, but I can't put nobody else above you.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

THE BEAST
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Tu sais qu'on demande pas l'âge à une femme ? J'ai l'âge que j'veux avoir, mais fais gaffe si tu te trompes, je mords.
○ statut : En manque physique, mais j'retournerais pas auprès de cet espèce sous développé ! Amatrice d'une paire de fesses, que je compte mettre dans mes toilettes !
○ métier : Il m'arrive d'être charmante pendant le service, fin ça dépend, les soirs de pleine lune ... hormis ça j'suis adorable, fin d'après les clients. (ça s'voit qu'ils me voient pas la nuit !)
○ quartier : Dans ma tannière au 49 à Center Bay avec ma partenaire de crime, tu peux m'trouver parfois avec Gus ou chez mon frère (une fois que j'ai désinfecté l'appart')
○ posts : 162 ○ points : 375
○ pseudo : A crazy little monster :D
○ avatar : Behati Prinsloo (levine)
○ DC : Newt, l'paumé d'la vie et Cade l'marin à la dérive
○ inscrit le : 31/03/2017
MessageSujet: Re: Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa    Mer 31 Mai - 18:14

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même.
Joa

Vous voyez le film Vice Versa ? Et bien j'ose croire que dans ma tête c'est un peu la même chose. Y a joie qui saute en permanence partout. Puis parfois y a colère. Surtout en présence d'un mec. À l'exception de mon bébé, lui je peux pas être en colère après lui. C'est mon Ic à moi. Il faut d'ailleurs que je m'occupe de Howard machin chose là ! Il aurait pu me donner le vrai prénom, Howard sérieusement ? Je vais imaginer un vieux croulant. Non, mon frère mérite mieux qu'un vieux croulant, qui doit sûrement prendre une pilule bleu pour animer son corps. Non, non je proteste, il mérite mieux ! Déjà une coupe, parce que rester en mode tornado ce n'est pas trop pour lui. Il essaie de se donner un genre ou bien … et j'en perds mes pensées. C'est l'alcool ça ! Ça et les petites voix dans ma tête. Ouais moi je suis comme ça : pas toute seule ! Et je le vis bien. Toute façon j'ai toujours raison, enfin la plupart du temps. Comme là, j'ai raison de dire qu'elle ferait une très mauvaise none et puis quoi encore ? Dans ce cas là, je suis la vierge marie .. la blague, nous sommes d'accord ! Je bois et je mange. Soit les délices de la vie. Non parce que je ne suis pas stupide au point de boire sans manger. Puis on refuse jamais une pizza ! Tiens ça me fait penser que je devrais essayer avec les chats … peut-être qu'ils prendraient peur .. ou pire … ils seraient encore plus attirés par moi … hum .. idée qu'il va falloir que je médite. Très sérieusement ! Je ne peux pas rester comme ça ! Mon frère pense que je me fais des films, mais non ! Non, non tout ceci est bien réel ! Jo elle me croit, enfin j'espère. Parce qu'avec son « c'est compliquéééé » on est pas sorti de l'auberge. «  Rien n'est compliqué ma chérie à l'exception du rubicube mais ça c'est autre chose ! » Cet engin de malheur ! Je maudissais mon père d'y arriver du premier coup. Moi j'avais ma technique. J'enlevais les étiquettes et je recollais. Aussi simple que bonjour. Oui c'est triché et alors ? Je perds vite patience et avec ce truc … ce truc qui est vraiment compliqué … eh bien ma patience tenait pas. Puis toute façon qu'on me montre une personne qui y arrive du premier coup ! Non la vie à côté elle est pas compliquée, c'est nous qui la rendons compliquée ! Nous humain que nous sommes, on s'évertue à rendre notre vie compliquée ! Bon sang, je deviens un brin philosophe .. je me fais peur ! L'alcool qui parle … ouais y a pas de doute. Bon d'un côté, j'ai raison. Encore une fois. C'est fou comme j'ai souvent raison avec moi même ! La preuve avec mon discours sur les films ! Elle ne dit rien ce qui prouve que j'ai raison … et puis ce petit rire. Ce rire qui fait du bien. Rhéa t'es douée, oui merci je sais ! Je préfère mille fois la voir ainsi que la voir comme tout à l'heure. Soit en mode déprimé de la vie. Je vais oser croire que j'y suis pour quelque chose et non l'alcool qui s'est fait un chemin dans sa tête. Non, mais je suis douée pour remonter le moral aux gens .. ou pas. Bien souvent ce n'est pas le cas. Seulement là … les gens rigolent toujours lorsque je parle de mes chats. Et alors ? Je n'y suis pour rien s'ils me suivent partout. C'est une vérité vraie ! Eh oh elle fait quoi avec la bouteille ! Reviens là ma jolie. En plus elle mange pas. Elle croit quoi ? Qu'elle va m'avoir aussi facilement. Je la laisse boire avant … «  dis moi pas que NOOOOOOOOOON ! » WTF ! Elle a pas dit ce que je pense qu'elle a dit. Je lui arrache la bouteille des mains. «  Alors là … non mais … Jo ! » je bois une nouvelle gorgée et l'empêche de me reprendre la bouteille. «  Où .. quand … comment … non mais ... » alors ça pour une surprise … je m'y attendais pas. «  Ouais non me dis rien, j'ai déjà assez dans ma tête avec mon frère et son vieux croulant ! Mais pourquoi ? Fin je  … on va avoir besoin d'une autre bouteille ! » dis-je en me relevant vers le bar ! Jo et son rubicube de l'amour ! «  Tu vois ! Tu vois tu devrais faire comme moi ! » Ouais fin non .. je ne sais pas si c'est la solution. J'ouvre la bouteille de vin et me laisse tomber sur le canapé. «  Ouais finalement non mais … lui encore ? » Je bois un coup et lui tend la bouteille … «  Vides ton sac Wade et n'oublies pas les détails ! »  

_________________
Run away-ay with me. Lost souls in revelry. Living like we're renegades. All hail the outlaws. It's our time to break the rules. Let's begin... And I say ...Living like we're renegades.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

wacky wade
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Vingt-cinq ans d'aventures trépidantes m'sieur !
○ statut : Tout juste lancée dans une histoire qui a toutes les chances d'échouer. Advienne que pourra comme on dit.
○ métier : Fraichement engagée à la Random house, cette maison d'édition à ce petit grain de folie qui me correspond parfaitement.
○ quartier : 49 Center bay depuis peu, c'est plus cher que mon mobile-home mais je vis en colloc' !
○ informations en vrac : Je ne suis pas mauvaise, je ne vais pas dire pas dire que t'es une salope, juste que t'es vaginalement très sociable ! ∆ J'ai une philosophie, si tu continues à regarder derrière toi, tu vas finir par te prendre un poteau !

○ posts : 1751 ○ points : 130
○ pseudo : Aure
○ avatar : Kat' Gorgeous Graham
○ DC : Une chirurgienne pleine de caractère & une chef d'entreprise ambitieuse et téméraire !
○ inscrit le : 02/10/2016
MessageSujet: Re: Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa    Dim 4 Juin - 14:11

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même.
Joa

"Rien n'est compliqué ma chérie à l'exception du rubicube mais ça c'est autre chose !" Un rire bref m'échappe. Elle parle de rubicube mais, au moins, je réussis à les faire eux. Bon, qu'une seule fois OK mais quand même, je n'avais même pas triché ! Enfin, je crois, je sais plus, j'ai pas très claire en même temps... Bref, tout ça pour dire que jamais je n'arrive à démêler le maelström monstrueux qu'est ma vie. Donc c'est pire. Donc j'ai raison. Non ?"Ta situation avec les chats n'est pas compliqué alors ?" Ouais, j'essaie d'avoir le dernier mot. Et peut-être aussi de détourner l'attention parce que je sais que dès qu'elle commence à parler de ses chats, elle n'en termine plus. Ils veulent sa peau selon elle, moi j'aime bien les chats à la base mais bon. Manquerait plus qu'elle se réincarne en chat, ce serait drôle tiens ! Me voilà en train de pouffer seule comme une idiote à cette pensée. Je me racle la gorge comme pour reprendre mon sérieux et finit par tout lui déballer,  non sans mal. "Dis moi pas que NOOOOOOOOOON !" Et voilà tout ce que je craignais, mon dieu j'aurais dû me taire et déménager en Sibérie, ça aurait été bien. Un peu froid mais bien. "Bah si..." C'est bien là tout le problème. Elle m'arrache la bouteille des mains et je lui jette un regard noir. Elle me prive de la seule bonne chose dans ma vie en ce moment ??? Elle se fou de moi ! "Alors là … non mais … Jo !" J'essaie désespérément de lui reprendre la bouteille, pestant au passage mais elle m'en empêche. Je croise les bras, boudeuse. "Où... quand… comment… non mais..." Si je le savais, si seulement je le savais... C'est arrivé, c'est tout. "Ouais non me dis rien, j'ai déjà assez dans ma tête avec mon frère et son vieux croulant ! Mais pourquoi ? Fin je … on va avoir besoin d'une autre bouteille !" Oh merci mon dieu. "Ou peut-être même deux." Ou trois, je veux boire, jusqu'à ne plus rien ressentir. Peut-être que, comme ça, j'arrêterais de mon sentir coupable. Ça serait bien, tellement... "Tu vois ! Tu vois tu devrais faire comme moi !" Je hausse un sourcil. Ça franchement, je suis pas sûre. "Agresser le voisin à chaque fois que tu le vois tu veux dire ?" Ouais, je la fais chier avec le voisin. Pourquoi ? Je sais pas ça m'amuse et puis je la trouve différente avec le voisin, comme s'il arrivait à la faire sortir de ses gonds comme personne. Comme Billy et moi en fait... Ce constat me donne des frissons d'horreur. Il faut que j'arrête de penser moi, visiblement je ne sais pas très douée pour cette tâche. "Ouais finalement non mais… lui encore ?" Ouais. Encore. Merde putain, je suis vraiment ridicule... "Files la bouteille !" Je m'en empare avant même qu'elle est le temps de réagir et boit goulument une gorgée. Ou deux. "Vides ton sac Wade et n'oublies pas les détails !" Mon dieu, je vais devoir boire bien plus que ça pour en être capable... M'exécutant, je hausse les épaules. "Il était en retard, on a commencé à s'engueuler..." Et dire que ça a commencé comme ça, c'est quand même fou. "Pis on s'est calmé... Et on a commencé à discuter de trucs perso. De Thomas et je sais pas..." Je soupire bruyamment. "Je lui ai dit que j'étais content qu'il soit ici parce dans un sens c'est le cas, il me rappelle Thomas et on se connait depuis toujours..." La gorgée que je bois me brûle la gorge, il faudrait que je me calme. "Et puis c'est parti en live... Avant même que je m'en rende compte, j'étais sur lui." Je le répèterais jamais assez : ça craint.

_________________
I hate you, I love you,I hate that I love you. Don't want to, but I can't put nobody else above you.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

THE BEAST
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Tu sais qu'on demande pas l'âge à une femme ? J'ai l'âge que j'veux avoir, mais fais gaffe si tu te trompes, je mords.
○ statut : En manque physique, mais j'retournerais pas auprès de cet espèce sous développé ! Amatrice d'une paire de fesses, que je compte mettre dans mes toilettes !
○ métier : Il m'arrive d'être charmante pendant le service, fin ça dépend, les soirs de pleine lune ... hormis ça j'suis adorable, fin d'après les clients. (ça s'voit qu'ils me voient pas la nuit !)
○ quartier : Dans ma tannière au 49 à Center Bay avec ma partenaire de crime, tu peux m'trouver parfois avec Gus ou chez mon frère (une fois que j'ai désinfecté l'appart')
○ posts : 162 ○ points : 375
○ pseudo : A crazy little monster :D
○ avatar : Behati Prinsloo (levine)
○ DC : Newt, l'paumé d'la vie et Cade l'marin à la dérive
○ inscrit le : 31/03/2017
MessageSujet: Re: Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa    Lun 5 Juin - 23:45

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même.
Joa

"Ta situation avec les chats n'est pas compliqué alors ?" Quoi mes chats ? Je dis que je dis vrai ! « Tu rigoleras moins le jour où d'abord ils gouverneront le monde et surtout qu'ils seront venus m'égorger dans mon sommeil ! Hein t'y songes pas à ça ! Quand je vous que c'est un mauvais présage, personne veut me croire ! » Ils sont tous là à me dire que je disjoncte mais n'importe quoi .. ou alors je deviens comme mon paternel … mais non ! Je ne suis pas folle ! Ces chats sont là, ils sont toujours là ! Partout où je vais ils sont là, encore et toujours … WAY A MINUTE elle croit qu'elle va m'avoir ainsi ? Non, mais oh ! La bouteille Wade et t'as intérêt à parler … Bon peut-être qu'au final elle n'aurait peut-être pas dû avouer la vérité .. paraît que parfois elle est mauvaise à entendre. Là ce n'est pas qu'elle est mauvaise à entendre, c'est juste qu'elle est mauvaise. « Faut que t'arrêtes de penser hein ! » En référence au voisin, je ne vois pas ce qu'elle veut dire ! Lui et son fessier n'ont absolument rien n'avoir à faire dans cette discussion ! On parle d'elle et de l'autre gnangnan à la moelle je sais plus quoi ! Mais non, elle n'a pas pu retomber aussi facilement dans ses filets ! Pas possible ! Et pourtant … quand je dis que les rubicube sont durs ! Eh bah je dis vrai ! Dans la tête de Jojo, pas l'abricot et encore moins le haricot, c'est pire que des faces de couleurs… parfois je la comprends pas. Ce mec il est pas bien. C'est pas qu'il est le mal, mais presque ! C'est pas satan, parce qu'il faut pas déconner non plus. Puis je n'ai pas d'avis à proprement parler sur lui, mais je sais pas … J'le sens pas. À l'inverse le boursin je le sens bien, lui moins. J'sais pas, il dégage un truc qui ne m'inspire pas. Puis il rend ma jojo triste et j'aime pas ça ! Je ramène une bouteille, pour l'instant, toute façon je sens que ce soir on va finir le derrière en l'air. Façon de parler, ou pas. Ouais ou pas ! Elle a besoin de parlé, faut qu'elle vide son sac la Wade ! J'sais pas si mes oreilles sont prêtes à entendre. Après mon frère, c'est au tour de  ma coloc ! Je vais croire que tout le monde a une vie sexuelle, hormis moi … étrange pensée qui vient de s’immerger dans ma tête… et pourtant bah c'est vrai ! Ils sont tous en action, sauf moi. La machine n'est pas rouillée, juste que … c'est compliqué ! Shit ! Je l'ai dit ! Enfin dans ma tête, parce que si je le dis à l'oral, elle va me dire « ah tu vois j'avais raison ! » et ouais peut-être qu'elle a raison, mais non ! Les mecs ça craint du boudin comme je l'ai toujours dit ! Ils ne sont bon qu'à nous décevoir .. preuve à l'appuie. Je rattrape la bouteille, oubliant complètement ma pauvre pizza qui m'appelle du coin de l’œil ! Cherches pas jeannette j'ai des soucis plus important ! Et là tu ne peux rien faire ! Une nouvelle gorgée et mon esprit commence à être … moins claire, mais bon ça ne peut pas me faire de mal. L'alcool ne fait pas de mal, enfin si, il fait des mal de crânes, mais ça.. ça c'est pour demain matin. Là pour l'heure je dois m'occuper de ma coloc ! « T'sais que tu as une vie sexuelle plus nuancé qu'la mienne … ainsi que mon frère ... » Relâchant le goulot de la bouteille, je me surprends à sortir cela à voix haute ! « Ouais non ce n'est pas ce que je voulais dire ! Je voulais dire quoi déjà ... » réfléchissons un instant. Un tout petit instant ! Ah oui ! « J'sais que c'est pas facile tout ça, mais … Billy serisouly .. à chaque fois ça ne présage rien de bon … la preuve ... » je lui tends la bouteille ! « Bon j'espère au moins que tu as pris ton pieds ! » Ouais parce qu'il manquerait plus qu'il ait été mauvais l'affreux ! Là je le démonte. « Tu vas faire quoi ? »


Spoiler:
 

_________________
Run away-ay with me. Lost souls in revelry. Living like we're renegades. All hail the outlaws. It's our time to break the rules. Let's begin... And I say ...Living like we're renegades.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

wacky wade
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Vingt-cinq ans d'aventures trépidantes m'sieur !
○ statut : Tout juste lancée dans une histoire qui a toutes les chances d'échouer. Advienne que pourra comme on dit.
○ métier : Fraichement engagée à la Random house, cette maison d'édition à ce petit grain de folie qui me correspond parfaitement.
○ quartier : 49 Center bay depuis peu, c'est plus cher que mon mobile-home mais je vis en colloc' !
○ informations en vrac : Je ne suis pas mauvaise, je ne vais pas dire pas dire que t'es une salope, juste que t'es vaginalement très sociable ! ∆ J'ai une philosophie, si tu continues à regarder derrière toi, tu vas finir par te prendre un poteau !

○ posts : 1751 ○ points : 130
○ pseudo : Aure
○ avatar : Kat' Gorgeous Graham
○ DC : Une chirurgienne pleine de caractère & une chef d'entreprise ambitieuse et téméraire !
○ inscrit le : 02/10/2016
MessageSujet: Re: Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa    Dim 11 Juin - 11:49

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même.
Joa

"Tu rigoleras moins le jour où d'abord ils gouverneront le monde et surtout qu'ils seront venus m'égorger dans mon sommeil ! Hein t'y songes pas à ça ! Quand je vous que c'est un mauvais présage, personne veut me croire !" Je ris à gorge déployée, je crois que l'alcool commence à faire son effet : je suis plus détendue. Je me fais encore l'effet d'être la pire des garces mais au moins je suis détendue. "Tu sais ce qu'on dit ? C'est pas la petite bête qui va manger la grosse. Si tu veux mon avis, c'est plus toi qui risque de les exterminer que l'inverse. Je dis ça, je dis rien." Je la taquine mais c'était juste trop tentant. Et si on réfléchie bien en plus, je n'ai peut-être pas tord. J'ai du mal à imaginer mon amie en victime. Par contre l'imaginer en bourreau est bien plus facile bizarrement. Cette pensée me fait rire de nouveau. Enfin je dis rire mais, c'est plutôt glousser, c'est ce qui me permet de le confirmer : l'alcool commence bien à faire son oeuvre. "T'sais que tu as une vie sexuelle plus nuancé qu'la mienne… ainsi que mon frère..." Quand elle parle de sa vie sexuelle je hoche la tête parce que c'est la vérité mais je manque de m'étouffer quand elle met celle de son frère sur le tapis. Icare, vraiment ? Pourquoi ? Tant bien que mal j'essaie de reprendre une respiration normale alors que je pose la bouteille sur la table pour éviter de la renverser. "Ton frère ? Qu'est-ce qu'il vient faire là ?" Les sourcils froncés j'attends qu'elle me donne une explication parce que là je pige plus rien. Pis c'est un peu bizarre, non ? De parler de la vie sexuelle de son frère, et ça, même pour Rhéa. Il a dû se passer un truc et ma curiosité me pousse à chercher à en savoir plus. "Ouais non ce n'est pas ce que je voulais dire ! Je voulais dire quoi déjà..." Je me saisis à nouveau de la bouteille pour la lui secouer sous le nez. Je fais toujours ça, c'est une sorte de code pour lui signaler qu'elle est bien bourrée. Je faisais ça aussi à mon frère dans le temps et il détestait, il ne cessait de nier à chaque fois, c'était drôle. "Ouais mais tu l'as dit alors accouches." Ouais je veux savoir, surtout si peut me sortir mes malheurs de la tête. "J'sais que c'est pas facile tout ça, mais… Billy serisouly... à chaque fois ça ne présage rien de bon… la preuve..." Et on en revient à Billy, parfait. Qu'est-ce qu'elle croit ? Que je ne le sais pas ? J'en suis parfaitement consciente et c'est bien ça le pire. Dépitée, je bois pour la énième fois au goulot, une légère moue contrite au visage. "Je le sais, crois-moi. Mais je peux pas l'empêcher. Il est tellement argh comment dire..? Attirant, sexy, bandant, baisable..." L'alcool délie les langues comme on dit et voilà que je balance tout ça sans même réellement m'en rendre compte. C'est sorti tout seul, comme si c'était l'évidence même. Quand je m'en rends compte, je rougis instantanément et me saisis de l'un de nos coussins pour cacher ma tête derrière. "Ouais enfin je crois que tu as compris l'idée..." Je me racle la gorge pour me donner une contenance. Une piètre tentative si vous voulez mon avis. "Bon j'espère au moins que tu as pris ton pieds !" Je me décide à reposer le coussin, non pas parce que la gêne m'a quitté mais parce que je commence à avoir du mal à respirer. C'est bête d'avoir besoin d'oxygène pour vivre quand même ! "Pire que ça... Il m'a ressentir des trucs, je te jure, je savais même pas que c'était possible..." Je détourne le regard, les joues rosies. Ouais, il faut bien être honnête, Billy est trèèèèèès doué dans ce domaine, je l'avais découvert il y a deux ans et je l'ai redécouvert tout à l'heure. Il l'est tellement que j'en frisonne rien que d'y repenser. Mon dieu, je suis fichue. La bouteille d'alcool toujours à la main, je me rapproche de plus en plus vider entièrement son contenue. Mais j'en ai besoin, je ne pourrais pas avoir cette conversation sans. La preuve, je n'aurais jamais admis avoir autant apprécié notre aventure sans ça. "Tu vas faire quoi ?" Je ris jaune. Si je le savais tout irait bien. Mais j'en sais rien, je ne suis sûre de rien brodel. "J'en sais rien... Me cacher sous mon lit ?" Ça me semble une bonne solution, non ? Il n'y a jamais de problème quand on reste au lit après tout. "Je sais pas Rhérhé, franchement je sais pas...." Je soupire, me passant la main qui est resté libre dans mes cheveux.  "Putain mais pourquoi il me fait autant d'effet ?" Ce serait tellement plus simple si ce n'était pas le cas. Oh oui, tellement. "Il aurait pas pu être hideux, à la Susan Boyd ?" Ouais, je suis bourrée, ça s'entend. Mais ça m'aurait vachement aidé quand même.

_________________
I hate you, I love you,I hate that I love you. Don't want to, but I can't put nobody else above you.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

THE BEAST
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Tu sais qu'on demande pas l'âge à une femme ? J'ai l'âge que j'veux avoir, mais fais gaffe si tu te trompes, je mords.
○ statut : En manque physique, mais j'retournerais pas auprès de cet espèce sous développé ! Amatrice d'une paire de fesses, que je compte mettre dans mes toilettes !
○ métier : Il m'arrive d'être charmante pendant le service, fin ça dépend, les soirs de pleine lune ... hormis ça j'suis adorable, fin d'après les clients. (ça s'voit qu'ils me voient pas la nuit !)
○ quartier : Dans ma tannière au 49 à Center Bay avec ma partenaire de crime, tu peux m'trouver parfois avec Gus ou chez mon frère (une fois que j'ai désinfecté l'appart')
○ posts : 162 ○ points : 375
○ pseudo : A crazy little monster :D
○ avatar : Behati Prinsloo (levine)
○ DC : Newt, l'paumé d'la vie et Cade l'marin à la dérive
○ inscrit le : 31/03/2017
MessageSujet: Re: Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa    Mar 13 Juin - 18:31

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même.
Joa

"Tu sais ce qu'on dit ? C'est pas la petite bête qui va manger la grosse. Si tu veux mon avis, c'est plus toi qui risque de les exterminer que l'inverse. Je dis ça, je dis rien." Je la regarde sceptique par ces propos. Il est vrai que je me vois bien mieux dans le rôle de Dexter … Sauf que Dexter il ne tue pas d'animaux … « J'pourrais pas, Harry a un code, j'ai donc un code, Dexter ne tue plus d'animaux juste des psychopathes ! Tu crois que celui d'en face en est un ? J'aurais une bonne raison ! » Je n'avais pas envisagé ça sous cet angle, mais maintenant … J'aurais une bonne raison de vouloir le tuer … J'encadrerais ses fesses quelque part, ça sera ça mon trophée. Juste ça ! « Puis rigoles, mais le jour où ils domineront le monde, tu viendras en rampant me voir pour me dire que j'avais raison ! » Je passe une main dans mes cheveux, j'ai bien envie d'ajouter que j'ai toujours raison, mais bon … à quoi elle le sait déjà ! C'est une évidence, comme une clairvoyance. Fin truc du genre. Donc j'ai raison quand je dis que les chats domineront le monde et qu'ils viendront me tuer dans mon sommeil ! Si ce n'est pas pendant que je dors ça sera pire … je redoute ce moment … Je reprends pieds quand je vois Jojo qui manque de s'étouffer. « Toi aussi ça te fait cet effet ! » qu'Icare est une vie sexuelle ! Ouais, moi aussi j'ai failli me crever un œil ! Pire laver tout son appartement … histoire de ne pas y poser un pouce. Berk ! « Non le frangin s'est chopé un mec … et là il est en dépression … ah les mecs ! Tous les mecs ! C'est bien c'que je dis ! D'ailleurs va falloir que tu m'aides ! Faut que j'trouve un Howard qui ne s'appelle pas Howard ! » S'il croit qu'il peut faire du mal à mon petit bébé d'amour, il ne connaît pas la bête ! Puis quoi encore ! L'autre il débarque avec son sourire à deux balles, digne d'une pub pour un dentifrice, séduit mon frère et se tire. Ok Icare est plus sensible et s'attache plus vite, mais y a des limites. Puis toute façon c'est mon rôle. Et ça me fera du bien de me défouler sur un autre de cet espèce ! Mauvaise espèce ! Faudrait les exterminer un jour .. preuves encore avec son truc machin chose là ! Je l'aime pas ce mec. Terriblement pas. Ça m'énerve de la voir dans cet état à cause d'un gland comme lui… elle mérite mieux ! Tout le monde est d'accord, enfin dans ma tête tout le monde est d'accord … Je n'en doute pas que je puisse facilement relier des gens à ma cause. Je la regarde se cacher, honteuse de m'avouer ce qu'elle ressent envers cet énergumène. « Eh bah on est pas dans la merde. » Oui « on » parce que je partage sa peine et sa douleur. « Bon plus qu'toi que moi, mais bon vu que je subis tes plaintes, je me mets dans le lot ! » Ouais je sais je suis adorable ! Trop, il va falloir que je change ça. Je loupe de peu de me prendre le coussin. Je suis encore habile ça roule ! J'attrape la bouteille, j'ai besoin de recharge.. je manque de m'étouffer lorsqu'elle me raconte … « Faut vraiment que je me tape quelqu'un ! » Dis-je en regardant dans le vide ! Ils vont me dégoûter avec leur vie sexuelle ! Je me cale un peu plus dans notre canapé ! L'alcool ça me fait dire des conneries. « Va bien falloir que tu saches, car je doute que le lit soit efficace ! Il s'est t'y trouver apparemment ... » J'dis ça, j'dis rien .. bon je sais qu'elle s'en veut. « Vous avez parlé ? Genre de tout ça ? » De tout ce bordel ! De tout ce truc. « Discuter hein, pas vous engueulez ! » Parce que je la connais .. Surtout avec lui… donc bon … j'ai pas assez d'alcool !

_________________
Run away-ay with me. Lost souls in revelry. Living like we're renegades. All hail the outlaws. It's our time to break the rules. Let's begin... And I say ...Living like we're renegades.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

wacky wade
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Vingt-cinq ans d'aventures trépidantes m'sieur !
○ statut : Tout juste lancée dans une histoire qui a toutes les chances d'échouer. Advienne que pourra comme on dit.
○ métier : Fraichement engagée à la Random house, cette maison d'édition à ce petit grain de folie qui me correspond parfaitement.
○ quartier : 49 Center bay depuis peu, c'est plus cher que mon mobile-home mais je vis en colloc' !
○ informations en vrac : Je ne suis pas mauvaise, je ne vais pas dire pas dire que t'es une salope, juste que t'es vaginalement très sociable ! ∆ J'ai une philosophie, si tu continues à regarder derrière toi, tu vas finir par te prendre un poteau !

○ posts : 1751 ○ points : 130
○ pseudo : Aure
○ avatar : Kat' Gorgeous Graham
○ DC : Une chirurgienne pleine de caractère & une chef d'entreprise ambitieuse et téméraire !
○ inscrit le : 02/10/2016
MessageSujet: Re: Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa    Mer 14 Juin - 10:31

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même.
Joa

"J'pourrais pas, Harry a un code, j'ai donc un code, Dexter ne tue plus d'animaux juste des psychopathes ! Tu crois que celui d'en face en est un ? J'aurais une bonne raison !" J'éclate d'un rire qui porte la marque de l'alcool, trainant et convulsif. "Arrêtes un peu avec lui ! Je le plains, franchement !" Ah bah pour le plaindre, je le plains. Dieu que sait qu'il vaut mieux être dans les bonnes grâces de Rhéa, elle peut être très agaçante, une vraie plaie. "Puis rigoles, mais le jour où ils domineront le monde, tu viendras en rampant me voir pour me dire que j'avais raison !" Je soupire exagérément. Elle ne va pas me lâcher avec ça ma parole ! "Écoutes, ouais, je te supplierai peut-être mais en attendant, là, dans le présent, je me fous de ta gueule." Je lui offre un grand sourire comme pour lui et bim, prends ça ! "Toi aussi ça te fait cet effet ! Non le frangin s'est chopé un mec … et là il est en dépression … ah les mecs ! Tous les mecs ! C'est bien c'que je dis ! D'ailleurs va falloir que tu m'aides ! Faut que j'trouve un Howard qui ne s'appelle pas Howard !" Je fronce les sourcils, ça fait beaucoup d'informations à assimiler d'un coup. Son frère et un gars ? Wow, je l'ai pas vu venir celle-là... "Pas de soucis, on va traquer ce pas-Howard." Je hoche la tête parce que mine de rien, j'aime bien le petit Icare. Je ne le connais pas beaucoup mais de ce que je sais de lui, je l'apprécie, il a l'air mignon comme tout. Cette petite parenthèse se termine bien vite, on se retrouve rapidement, à mon grand dame, à reparler de Billy? Dire que j'avais presque réussi à l'oublier... "Eh bah on est pas dans la merde. Bon plus qu'toi que moi, mais bon vu que je subis tes plaintes, je me mets dans le lot !" Je lui lance l'un des coussins à la figure en rigolant légèrement. "Merci du soutient ça fait plaisir !" Bon, j'avoue, ça ne doit pas être forcément très agréable de trainer avec moi en ce moment. "Faut vraiment que je me tape quelqu'un !" Je secoue la tête. Pour moi, c'est bien là tout le problème. Si je ne m'étais tapé personne, je n'aurais pas eu de soucis.  "Je te laisse Billy si tu veux... Il a certains talents." Ouais, pas très malin de dire ça mais, sur le coup ça me fait rire. "Va bien falloir que tu saches, car je doute que le lit soit efficace ! Il s'est t'y trouver apparemment..." Je lui jette un regard assassin. Elle a sérieusement dit ça ??? "Rhéa !" Je ne trouve pas ça très drôle parce que ça me concerne mais il est fort probable que j'aurais trouvé ça hilarant dans le cas contraire. " Vous avez parlé ? Genre de tout ça ?" Parler ? Certainement pas ! Je me suis cassé en courant et je ne compte pas le revoir de sitôt. "Discuter hein, pas vous engueulez !" Ça, ça serait encore autre chose. Et je doute qu'on en soit capable. "Je peux pas Rhéa... J'ai Logan... Vaut mieux que j'oublie toute cette histoire." C'est pour moi la seule issue. Alors, buvant une énième gorgée, j'attrape la télécommande de ma main libre pour allumer la télé. "On met Netflix et on en parle plus, c'est mieux." Ouais, c'est le mieux à faire.

FIN

Spoiler:
 

_________________
I hate you, I love you,I hate that I love you. Don't want to, but I can't put nobody else above you.
Revenir en haut Aller en bas
 

Moi je suis folle ? Attendez il faut que j'en parle avec moi-même. ∆ Joa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je suis folle. Et toi?
» Faut que je te parle ! Ft Ulrich
» Tss.
» ~Je suis folle mais gentille...~
» Je suis folle, croyez le bien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-