AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You've got a friend in me (Feat Eden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Wandering Soul
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans (31.07.1995)
○ statut : Célibataire et pour le moment, je crois que c'est mieux comme ça.
○ métier : Fraîchement diplômée d'une licence de littérature.
○ quartier : West Bay
○ posts : 2455 ○ points : 135
○ pseudo : La Savoyarde, la seule, la vraie. Sinon, vous pouvez m'appeler Adeline. (Philla)
○ avatar : Hailee Steinfeld
○ DC : Le brun ténébreux, l'ange roux & le papa danseur
○ inscrit le : 12/01/2017
MessageSujet: You've got a friend in me (Feat Eden)   Ven 12 Mai - 2:04

icon
You've got a friend in me
Eden vit avec moi depuis quelques jours maintenant et je dois avouer que partager mon immense appartement avec quelqu'un d'autre me fait le plus grand bien. Non pas que la présence de mes animaux de compagnie ne me suffisait plus, mais avoir quelqu'un d'humain et surtout avec qui tenir une véritable conversation, c'est bien mieux. Bon, peut-être que je ne dirais plus ça d'ici quelques mois, parce que je sais que la cohabitation peut parfois être difficile, puis nous ne nous étions pas vu depuis longtemps, mais pour le moment, tout se passe à merveille. De toute façon, nous nous croisons surtout en coup de vent durant la journée. Entre mes cours et mon job étudiant, il ne nous reste plus énormément d'heure pour discuter ou passer un peu de temps ensemble. D'autant plus que j'ai beaucoup à faire lorsque je suis à la maison. Mais ce soir, nous sommes toutes les deux libres, pas de révisions ou de cours le lendemain. Alors on a décidé de s'organiser une petite soirée. On a beaucoup de choses à se raconter et pour ça, rien de mieux qu'une pyjama party. Films, chips, bonbons et pop corn à gogo ! Sans oublier le traditionnel moment papotage sur les garçons. Nous n'avons pas de nouveau abordé le sujet sur son ancien petit copain et je ne sais pas si elle aura vraiment envie de le refaire, mais dans mon cas, j'ai besoin de ses conseils. Je suis vraiment perdue en ce moment et je ne savais pas vraiment à qui en parler. Même si j'ai Cassie ou Riley, on s'est un peu perdu de vu dernièrement et je n'osais pas les déranger avec mes soucis. Elles ont déjà fort à faire avec les leurs.
Pour cette petite soirée et pour profiter aussi du beau temps et de la chaleur, on a vu les choses en grand. Enfin, façon de parler. Avec l'aide de Claüs, parce que je ne m'y connais pas assez, j'ai acheté une magnifique plancha. Ce soir, ce sera donc barbecue !

Tout est prêt pour qu'on passe à table. Ou presque. Il ne manque plus que la viande à faire cuire. Je sors le plat qui contient les saucisses pour le déposer à côté de la plaque de cuisson que j'ai installé  sur le balcon et retourne à l'intérieur pour récupérer le reste du repas. Quand je remets un pied dehors, il ne reste plus une seule saucisse dans le plat. J'écarquille les yeux de surprise et tourne sur moi-même à leur recherche. « Euh… Eden ? » Je passe la tête par la porte fenêtre. « C'est toi qui a récupéré les chipolatas ? » Vu sa tête, elle n'a pas la moindre idée de quoi je parle. Je croise les bras sur ma poitrine et fronce les sourcils. Elles ne se sont quand même envolées ! Ou alors, je perds la tête et j'ai rapporté un plateau vide tout à l'heure. Je m'apprête à aller vérifier dans la cuisine, quand je vois mon chien s'approcher de moi, la gueule pleine de nourriture. Je me frappe le front avec la paume de ma main. J'aurais dû m'en douter. « Stitch ! Bon sang ! Tu es vraiment un vilain chien ! » Je lui lance un regard noir avant de me tourner vers mon amie qui vient de me rejoindre. « Hum. Pizza ? »
Eden & May-Line
icon © Philla || codage © sinenominevulgus

_________________
Sweeter Place

≈ I will search the world just to find you. I will keep a compass in my hand. There's no storm I would never fight through to find you.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 20 printemps. (29-09-95)
○ statut : Célibataire mais en train de se casser la gueule.. Euh, je veux dire en train de tomber amoureuse.
○ métier : étudiante en arts
○ quartier : Center Bay. Hébergée par Kyan.
○ orientation sexuelle : Hétéro.
○ posts : 642 ○ points : 30
○ pseudo : Naïs
○ avatar : Zoey Deutch
○ DC : Ava Duncan
○ inscrit le : 15/04/2017
MessageSujet: Re: You've got a friend in me (Feat Eden)   Dim 21 Mai - 16:19

You've got a friend in me

Je ne regrette absolument pas ma décision. Co-habiter avec May est beaucoup plus simple que je ne le pensais. Passer du temps ensemble me fait oublier pourquoi je suis ici et je me sens plus sereine. Il faut quand même avouer que nous avons toutes les deux beaucoup de choses à faire la journée et le soir, je vais faire mon petit jogging quotidien au parc. Je n'ai encore perdu qu'un seul ridicule kilo. Je dois courir encore plus.  

Quoi qu'il en soit, ce soir je me suis promis de me détendre et de m'amuser. Il y a quelques jours, May et moi avons décidé d'organiser une petite soirée entre filles. Je crois que ça nous fera du bien de papoter garçons,  livres et autres cancans de quartier. En ce qui me concerne, je n'aborderais plus le sujet de Sasha. Je ne sais pas si la blessure se referma un jour mais je préfère ne plus en parler. Peut-être que si je n'en parle pas, je finirais par oublier qu'il me manque. Idiote. Bref, pour notre repas de soir tout est prêt. May ne voulait pas que je l'aide mais je me suis quand même occupé de la salade, car je voulais lui faire goûter la vinaigrette aux framboises que j'adore tant. Je suis concentrée sur ma tâche lorsque May me sort de mes pensées. «Moi, récupéré les chipolatas ? Heu.. Non.» May à pourtant l'air septique. Oulala, elle me sort sa tête de lama fâché. Pas bon pour moi, ça.  Je la suis du regard lorsqu'elle se dirige vers la cuisine, avec un air de Terminator. Soudain, elle se tape le front et je me penche sur le côté pour mieux voir ce qu'il lui prend. J'aperçois Stitch et là, je comprends tout. Le margoulin a mangé les saucisses, j'y crois pas ! Je rejoins May et elle se tourne vers moi. Elle est exaspérée par la situation et marmonne un tas de choses incompréhensibles dans ses dents. Je devrais moi aussi être déçue mais les mimiques de May me font oublier toute déception. Et la tête du chien ne vaut pas mieux. Il vient de se faire gronder et il me lance un regard de victime, l'air de me demander «Tu crois qu'elle sera en colère longtemps? » À la base, je n'aime pas beaucoup les chiens. Bon d'accord, pas du tout. Mais je vous jure qu'à cet instant précis, j'ai envie d'éclater de rire. Avec une mine renfrognée, May me propose un repas pizza. Je ne peux retenir mes rires plus longtemps et après quelques secondes, les rires de May se joignent aux miens. Après un instant de rigolade acharnée, je passe mon bras autour des épaules de May et lui répond : «Ne t'inquiète pas, je n'ai pas très faim. Je vais manger ma salade. On partage si tu veux ?»
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Wandering Soul
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans (31.07.1995)
○ statut : Célibataire et pour le moment, je crois que c'est mieux comme ça.
○ métier : Fraîchement diplômée d'une licence de littérature.
○ quartier : West Bay
○ posts : 2455 ○ points : 135
○ pseudo : La Savoyarde, la seule, la vraie. Sinon, vous pouvez m'appeler Adeline. (Philla)
○ avatar : Hailee Steinfeld
○ DC : Le brun ténébreux, l'ange roux & le papa danseur
○ inscrit le : 12/01/2017
MessageSujet: Re: You've got a friend in me (Feat Eden)   Jeu 8 Juin - 15:13

icon
You've got a friend in me
Je ne peux pas m'empêcher de disputer Stitch. En clair, je le passe à la casserole et sous toutes les sauces ! Je n'y crois pas ! Il a osé piquer toutes les saucisses. Est-ce qu'il sait seulement combien ça m'a coûté ? Tout ça pour que ce soit lui qui les mange. C'est la première fois qu'il me fait ce coup là en plus. D'habitude, il ne touche pas à ma nourriture parce qu'il sait très bien que s'il ose le faire, il aura affaire à moi. Mais visiblement, aujourd'hui, il s'en fiche de devoir subir ma colère. Puis ça n'a pas l'air de l'inquiéter le moins du monde. Il doit savoir que je suis faible et que je vais sans doute tout laisser passer alors que franchement, il mériterait d'être punie à vie pour ce qu'il vient de faire ? Mais ce n'est pas un enfant et je ne peux pas le mettre au coin ou le faire réfléchir à ses actes dans sa chambre. Alors je pousse un long soupir avant de le foudroyer du regard. Seulement, Eden ne tarde pas à éclater de rire, ce qui fait japper Stitch de bonheur. Il manquait plus que ça. Il ne risque pas de comprendre que ce qu'il a fait c'est mal si on rit de ses bêtises ! Seulement, c'est plus fort que moi, je me mets à rire aussi. La situation est trop hilarante pour que je fasse la tête pour quelques misérables bouts de viandes. J'hausse les épaules et m'agenouille en face de mon chien pour le caresse. « T'es vraiment un petit garnement toi. » Je dépose un baiser sur sa tête et lui demande de filer dehors, sur le balcon, pour manger ses foutus saucisses. Autant le dire, il ne se fait pas prier et part comme une flèche pour dévorer son repas. Enfin, notre repas. Je me tourne vers mon amie et hausse les épaules. « Bon, on n'a pas de saucisses, mais au mois on aura bien ri ! » J'attrape le téléphone pour appeler le livreur de pizza, mais elle me propose de partager sa salade car elle n'a pas très faim. Je regarde le saladier puis la carte affichée sur mon tableau en liège dans la cuisine. C'est vrai qu'on a de quoi se goinfrer et qu'on ne risque pas de manquer de quoi que ce soit vu toutes les cochonneries que j'ai achetées, mais maintenant que l'idée de manger une pizza m'a traversé l'esprit, je ne suis pas sûre d'être capable de tirer un trait dessus. « Et bien moi, j'ai très faim et je rêve d'une pizza quatre fromages ! » Je lui souris à pleine dent et commence à composer le numéro. « Mais je veux bien que tu me laisses un peu de ta salade pour goûter. Elle ira très bien en accompagnement pour ma délicieuse pizza. » Je lui tire la langue et place le combiner contre mon oreille. Quelques tonalités plus tard, quelqu'un me répond enfin. Je commande ma précieuse en prenant soin de redemander à mon amie si elle ne veut vraiment rien. Au pire, si elle change d'avis entre temps, elle pourra toujours me piquer des parts. Je sais que je ne mangerais pas tout, alors si elle a un petit creux, elle trouvera une part sans problème. Le pizzaïolo m'annonce que ma commande sera prête et livrée d'ici une petite demi-heure. Je le remercie et raccroche. « On devrait pouvoir commencer à manger d'ici trente minutes. En attendant, on peut boire un verre sur la terrasse ! » En même temps, je jette un coup d’œil sur le balcon et secoue la tête de droite à gauche. « Et regarder Stitch dévorer nos saucisses… » Je pars chercher la limonade que nous avons fait cette après-midi dans le frigo et la dépose sur la table extérieure et nous sert. Je donne son verre à Eden et lève le mien pour trinquer « A notre barbecue raté et à notre collocation plutôt réussie ! » Nous trinquons et je me laisse tomber sur ma chaise. « Je n'aurais jamais cru dire ça un jour, mais je suis vraiment contente de partager mon appartement avec quelqu'un. » Je me rends compte que ma phrase est un peu maladroite, alors je reprends. « Enfin ce que je veux dire c'est que j'aimais énormément ma solitude et ma tranquillité quand j'ai déménagé ici. Et je t'aime beaucoup, tu le sais, tu es bien plus que mon amie d'enfance et ma meilleure amie pour moi, mais j'avais quand même un peu peur. Je n'avais plus l'habitude de vivre avec quelqu'un. Mais en fait, c'est vraiment chouette. » Je lui souris et bois une gorgée. « Dit comme ça, ça peut paraître bizarre, mais comme Ashton est parti, le fait que tu sois là m'évite de penser qu'encore une fois, une personne qui m'est chère m'a abandonné… »
Eden & May-Line
icon © Philla || codage © sinenominevulgus

_________________
Sweeter Place

≈ I will search the world just to find you. I will keep a compass in my hand. There's no storm I would never fight through to find you.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 20 printemps. (29-09-95)
○ statut : Célibataire mais en train de se casser la gueule.. Euh, je veux dire en train de tomber amoureuse.
○ métier : étudiante en arts
○ quartier : Center Bay. Hébergée par Kyan.
○ orientation sexuelle : Hétéro.
○ posts : 642 ○ points : 30
○ pseudo : Naïs
○ avatar : Zoey Deutch
○ DC : Ava Duncan
○ inscrit le : 15/04/2017
MessageSujet: Re: You've got a friend in me (Feat Eden)   Ven 9 Juin - 1:37

You've got a friend in me

May me tire la langue avant d'appeler le livreur de pizzas et de me redemander si je n'ai besoin de rien. Je suis tentée de prendre une pizza également mais j'ai peur de ne pas savoir éliminer toutes ses calories. Alors, je m'abstiens et je réponds à May : «Non, merci. Je t'assure» Elle raccroche le téléphone et m'annonce que dans trente minutes, on pourra manger. En attendant, nous prenons un verre sur la terrasse et May me sert un peu de limonade que nous avons préparée tout à l'heure. D'ailleurs, heureusement que May sait comment faire ces choses-là car ce n'est pas mon cas. Et si elle avait dû compter sur moi pour cette limonade, nous serions morte de soif à l'heure qu'il est. Nous sommes donc sur la terrasse à admirer Stitch manger toutes nos saucisses et nous trinquons au barbecue auquel nous n'avons finalement pas eu droit ainsi qu'à notre merveilleuse collocation. Car même si mon secret me mine souvent, il faut avouer que vivre avec May est un réel bonheur. On ne se marche pas sur les pieds, on respecte l'intimité de l'autre tout en passant du temps ensemble et on se rend toujours les affaires que l'on a emprunté à l'autre. Bref, le rêve ! Soudain, May me dit qu'elle n'aurait jamais cru dire ça un jour, mais qu'elle est vraiment contente de partager son appartement avec quelqu'un. Je ne sais pas pourquoi, mais de cette phrase, je ne retiens que le ''je n'aurais jamais cru dire ça un jour''. Je me sens tout à coup très mal à l'aise et je n'ai plus l'impression d'être la bienvenue ici. May essaye de clarifier très vite la situation et tente de se rattraper en sortant le grand jeu. Elle m'aime beaucoup, c'est chouette de vivre avec moi et le comble : elle me considère comme plus qu'une amie d'enfance. Si elle savait à quel point c'est vrai ! Bon, j'avoue que je ne lui en veux déjà plus pour ses propos. Elle a très bien réussi à détendre l'atmosphère, alors je réponds : «Tu sais que je t'aime beaucoup, moi aussi. Mais pour tout t'avouer, je ne savais pas si tu allais me supporter longtemps. » Je replonge dans mes souvenirs et je trouve une anecdote à mourir de rire. «Ça me rappelle la fois où je me suis levée en pleine nuit pour aller courir au parc et que tu as déboulé de ta chambre en criant au voleur. Ce jour-là, j'ai bien cru que tu allais me mettre à la porte avec un coup de pied au derrière...» Nous pouffons et notre complicité revient instantanément. Elle me parle aussi de son meilleur ami, Ashton. Je sais qu'il est parti il y a quelques jours et que May se sent très mal à ce sujet, alors depuis son départ, j'essaye d'être encore plus présente pour elle. Je ne sais pas si je lui suis d'une grande aide, mais en tant que demi-sœur -ou amie, tout du moins- je dois être là quand elle a besoin de quelqu'un. Alors quand elle me confie se sentir abandonnée une fois de plus, mon cœur se brise. Je m'approche d'elle et la serre fort dans mes bras. C'est un câlin qui veut dire ''Ne t'en fait pas, je suis là''. Je sais ce que ça fait de se sentir abandonnée et je n'en ai que plus de peine pour May. Je m'étais promis de lui révéler mon secret ce soir, mais une fois de plus, ce n'est pas le moment. Je crains que le bon moment pour une telle révélation n'arrive jamais, mais je ne veux pas ajouter du malheur dans sa vie en ce moment. Elle a assez de soucis. Je me détache légèrement d'elle et je lui souris tendrement avant de lui dire : «Si Ashton est parti, c'est qu'il ne se rendait pas compte de chance qu'il avait d'être dans ta vie. La meilleure chose à faire maintenant, c'est de lui prouver que tu t'en sors très bien sans lui. C'est de lui prouver que tu ne te laisse pas aller et que tu sors la tête de l'eau.» Je fais une pause car je crains de l'avoir bousculé un peu trop - je ne suis visiblement pas doué pour ces trucs-là – mais j'ai encore une petite chose à lui dire, alors je reprends calmement mon discours : «Rappelle-toi ceci May : tu n'as besoin de personne pour être quelqu'un.» La sonnette retentit alors, signe que le livreur est arrivé. 
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Wandering Soul
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans (31.07.1995)
○ statut : Célibataire et pour le moment, je crois que c'est mieux comme ça.
○ métier : Fraîchement diplômée d'une licence de littérature.
○ quartier : West Bay
○ posts : 2455 ○ points : 135
○ pseudo : La Savoyarde, la seule, la vraie. Sinon, vous pouvez m'appeler Adeline. (Philla)
○ avatar : Hailee Steinfeld
○ DC : Le brun ténébreux, l'ange roux & le papa danseur
○ inscrit le : 12/01/2017
MessageSujet: Re: You've got a friend in me (Feat Eden)   Dim 11 Juin - 17:53

icon
You've got a friend in me
J'espère qu'elle ne m'en veut pas trop de m'être mal exprimée. Je n'ai jamais cru un seul instant que le soucis de la colocation pouvait venir d'Eden, non. Mais de moi. J'ai passé plusieurs mois toute seule et j'avais peur d'apprécier bien plus que ce que je pensais cette solitude. Au final, c'est tout le contraire et je crains le jour où elle va m'annoncer son départ. Que ce soit pour un nouveau logement ou pour une tout autre raison. Puis même si on n'est pas souvent dans les jambes de l'autre à cause de nos emplois du temps très différents, quand on l'est, ça se passe même plutôt bien. Si jamais de petites tensions se créaient, on trouve toujours un moyen pour les oublier, les contourner ou passer à autre chose. « On se supporte mutuellement. Peut-être qu'on devrait se décerner une médaille pour ça ! Puis tu supportes aussi Stitch et Smoothie. Et je sais à quel point ils peuvent être emmerdants. » J'insiste bien sur le dernier mot. Je ne suis pas sûre que mon chien comprenne que ça lui est destiné, mais bon, au moins j'aurais essayé. D'ailleurs, je pense que ce sont eux les pires de la colocation. Parce que même s'ils s'entendent plutôt bien, ça reste un chien et un chat et vous savez ce qu'on dit… En revanche, ils arrivent toujours à trouver un terrain d'entente. Les bêtises. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre et le pire, c'est que maintenant, ils se mettent à deux pour les faire, bah oui, comme ça, elles sont plus grosses, plus importantes et plus difficile à réparer. En fait, c'est souvent la foire à la maison. Ils nous font bien rager, mais comme mon amie vient de le rappeler, on rigole bien aussi. Et je me souviens de cette anecdote comme-ci c'était hier. Je me mets à rire en me remémorant la scène. J'avais eu une peur bleue, moi ! « Bah franchement, j'ai bien failli ! Tu ne te rends pas compte, mais j'ai eu la trouille de ma vie. Bon, je suis peut-être un peu parano aussi, mais c'était la première fois qu'on me faisait le coup du jogging en pleine nuit, je n'y peux rien… » En même temps, en ce moment, c'est la première fois pour tout. C'est ça de vivre à plusieurs sous le même toit, surtout quand on a des habitudes et des trains de vie différents. Mais on s'habitue. Maintenant je ne flippe plus, ou d'accord, presque plus, quand Eden a des envies de jogging nocturne et je fais attention à ne plus rester des heures durant sous la douche le matin pour me réveiller alors qu'elle, elle a cours à huit heures et doit se dépêcher. Au début, ce n'était pas facile, mais finalement, on a réussi. Puis on a aussi placardé nos emplois du temps sur le frigo, comme ça, on sait très exactement le jour où on peut se prélasser dans la salle de bain sans que l'autre hurle derrière la porte car elle doit être à un rendez-vous hyper important dans moins de vingt minutes.
Après cette petite parenthèse sur notre cohabitation, je viens à parler d'Asthon. Voilà quelques semaines qu'il est parti et je ne crois pas être totalement remise de son départ. En fait, je n'en parle pas en espérant que son absence sera plus facile à digérer, mais c'est tout le contraire. Je rumine, je pense à lui et ça me désespère. Il me manque vraiment. J'écoute Eden et je sais qu'elle a raison. Seulement, c'est plus facile à dire qu'à faire. « J'aurais au moins aimé une explication en face… Un message. Tu sais, ça ne lui ressemble pas de partir comme ça, comme un voleur. » Je grimace et secoue la tête. Peut-être que j'aurais dû lui envoyer un SMS pour savoir ? Mais c'est lui qui s'en est allé, pas moi. C'est à lui de faire le premier pas. Ou alors, j'ai fait quelque chose de travers et il ne veut plus jamais me reparler. « Mais tu as raison, je dois tourner la page et l'oublier une bonne fois pour toute. » Je bois une gorgée et lui souris. Je n'ai pas le temps de répondre à sa dernière fois que la sonnerie retentie. Je me lève et avant de quitter le balcon, je me tourne vers elle et lui dit joyeusement. « Tu es vraiment géniale ! » Je retourne à l'intérieur, attrape les sous posé sur le comptoir et ouvre au livreur. Je règle ma commande, récupère mon dîner et le remercie avant de refermer derrière lui. Je fais un petit détour dans la cuisine pour prendre de quoi couper la pizza et rejoins mon amie sur la terrasse. « Le livreur était plutôt pas mal. Si tu veux le voir, tu as encore le temps de te pencher un peu pour le voir sortir de l'immeuble et monter sur sa moto. » Je dépose le carton sur la table et me rassoit. « Il me faisait penser à un de mes ex… »
Eden & May-Line
icon © Philla || codage © sinenominevulgus

_________________
Sweeter Place

≈ I will search the world just to find you. I will keep a compass in my hand. There's no storm I would never fight through to find you.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 20 printemps. (29-09-95)
○ statut : Célibataire mais en train de se casser la gueule.. Euh, je veux dire en train de tomber amoureuse.
○ métier : étudiante en arts
○ quartier : Center Bay. Hébergée par Kyan.
○ orientation sexuelle : Hétéro.
○ posts : 642 ○ points : 30
○ pseudo : Naïs
○ avatar : Zoey Deutch
○ DC : Ava Duncan
○ inscrit le : 15/04/2017
MessageSujet: Re: You've got a friend in me (Feat Eden)   Lun 12 Juin - 0:00

You've got a friend in me

Le pire avec cette anecdote, c'est qu'à la place de May, j'aurais très certainement succombé à une attaque cardiaque alors qu'elle, elle a empoigné un vase qui traînait là et qu'elle est sortie affronter le danger. Bon au final, le danger c'était moi. Donc, ce n'était pas un vrai danger. Mais c'est aussi ça que j'admirais chez May : sa force et son courage. Moi, je n'avais jamais eu aucune de ces deux qualités. J'en avais d'autres, mais pas celles-là. J'aurais tellement aimé avoir du courage et lui dire enfin que son père était aussi le mien. Du moins, en théorie puisque je ne le considérais pas comme tel. Maman m'avait expliqué qu'il connaissait mon existence mais qu'il avait eu trop peur de détruire sa famille.. Peut-être qu'il aurait dû y penser avant de tromper sa femme ou avant de prendre le risque de faire un enfant qui n'aurait jamais de père. Il ne m'avait jamais considéré comme sa fille, alors je ne le considérerais jamais comme mon père. Là était toute la différence entre lui et May : elle était comme une sœur pour moi, déjà bien avant que j'apprenne ce secret débile. Et malgré cette situation de merde, quand ma mère m'avait enfin annoncé l'identité de mon père, j'avais été heureuse l'instant d'une seconde à l'idée que May soit vraiment ma sœur. Parce que c'est tout ce que j'avais toujours rêvé. Et maintenant que c'était le cas, je me trouvais là avec May depuis plusieurs jours et je n'avais pas encore trouvé la force de le lui annoncer. Je devais absolument y remédier. Elle devait connaître la vérité et surtout, elle méritait la vérité.

Elle me parle d'Ashton et je sens que ça lui fait du bien d'en parler. Je l'écoute et lorsqu'elle me dit qu'elle aurait aimé une explication en face, je ne sais que lui dire. Comment pourrais-je blâmer Ashton de ne pas être honnête avec May, alors que j'en fais tout autant ? «Tu sais May, parfois les choses sont difficiles à dire et les mots ne sortent pas. Ça ne veux pas dire que les gens ne nous aiment pas, au contraire. C'est justement parce qu'ils nous aiment qu'ils ont peur de parler...» Je ne sais pas si mes mots éveillent les soupçons de May, mais elle me regarde avec curiosité. Elle me répond que j'ai raison et qu'elle doit tourner mais avoir raison est bien la dernière chose que je veux. J'essaye de la rassurer «Avant de tourner la page, tu as le droit d'être malheureuse. Tu as le droit de pleurer et de te lamenter. C'est normal et même si ça fait mal, ça fait partie de la vie. Chaque jour est un peu plus facile, tu verras.» Je me sens coupable quand May me dit qu'elle me trouve géniale car non, je ne lui suis pas. Une fille géniale ne cacherait pas un si gros secret à son amie, surtout si cette amie est concernée. May s'éloigne pour aller chercher la pizza et je me torture l'esprit pendant ce qui me semble être une éternité. J'hésite. Je devrais lui dire tout de suite. Ou pas. Elle revient tout sourire avec sa pizza en main et l'orage de tristesse a disparu de ses yeux. Elle a retrouvé son espièglerie et me conseille de regarder le livreur -qui selon elle, est pas mal-. Sauf que je n'ai pas du tout envie de le regarder. J'ai perdu toute ma bonne humeur et je me sens enfin prête à lui dire ce que j'aurais dû lui dire depuis mon arrivée. «May, j'ai une chose importante à te dire...» Je fais une pause et au moment de continuer ma phrase, elle me sourit. Je vois que son regard est rempli d'espoir, comme si elle attendait une bonne nouvelle. Mais je sais que ça n'en sera pas une. Je ressens soudain une peur maladive à l'idée qu'elle me rejette et que je sois de nouveau seule, comme je l'ai toujours été. Je sais alors que jamais je ne pourrais le lui dire. Jamais. Je ne peux m'empêcher d'avoir un petit sourire triste et devant son attente, je continue : «Ta pizza à vraiment l'air délicieuse ! Je peux ?» Cette fois, il s'en est fallu de peu avant que je ne craque... .
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Wandering Soul
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans (31.07.1995)
○ statut : Célibataire et pour le moment, je crois que c'est mieux comme ça.
○ métier : Fraîchement diplômée d'une licence de littérature.
○ quartier : West Bay
○ posts : 2455 ○ points : 135
○ pseudo : La Savoyarde, la seule, la vraie. Sinon, vous pouvez m'appeler Adeline. (Philla)
○ avatar : Hailee Steinfeld
○ DC : Le brun ténébreux, l'ange roux & le papa danseur
○ inscrit le : 12/01/2017
MessageSujet: Re: You've got a friend in me (Feat Eden)   Mar 13 Juin - 0:24

icon
You've got a friend in me
Sa phrase me réchauffe le cœur et me redonne un léger espoir. Celui qu'Ashton ne se foute pas de moi, qu'il ne soit juste pas capable de m'expliquer ce qui se passe parce que la réalité est bien trop difficile pour lui. Peut-être qu'en laisse un peu de temps passer, il finira par revenir, par m'expliquer et je pourrais enfin tourner la page et accepter son départ. Il me manquera toujours, mais son absence sera plus facile à digérer. Puis je sais qu'un jour, je finirais par le revoir. Je veux y croire. Nos chemins se recroiseront, j'en suis persuadée. « Merci pour tes mots. » J'ai de la chance de l'avoir. Même si elle arrive à me faire des coups de frayeurs en pleine nuit, qu'on se dispute presque tous les matins pour savoir qui a fini la dernière bouteille de lait et qu'elle gagne tout le temps la course pour la salle de bain, je suis heureuse qu'elle soit auprès de moi. Sa présence apporte beaucoup de joie et de cris dans l'appartement qui, autrefois, était beaucoup trop calme à mon goût. Et comme pour appuyer mes pensées, Stitch aboie de bon cœur. J'ai toujours cru que les animaux avaient cette étrange capacité à savoir ce que l'on ressent. Et bien je viens d'en avoir la confirmation. Je le regarde et sa réaction me fait sourire. Je reporte mon attention sur mon amie et m'empare du couteau pour commencer à découper la pizza en des parts égales. Eden continue de me rassurer au sujet d'Ashton. J'ai l'impression d'être pitoyable à parler que de lui et du fait que je sois triste et déprimée. Normalement, ça devait être une soirée cool et détente. Un moment pour rire et s'amuser. Pas pour plomber l'ambiance avec mes peines de cœurs. Silencieusement, je la remercie de me rassurer et de me dire que j'ai le droit d'être triste. Oui, j'ai le droit. Mais pas ce soir. Alors je relève la tête de ma pizza et hausse les épaules. « Je prends note de tes conseils et j'accepterais de me noyer dans ma tristesse avant de tourner la page, mais je pense que ça peut attendre demain ou même après demain, non ? » Je me prends une part et la dépose dans mon assiette. Je me lèche les doigts et attrape un des petits sachets de sauce piquant avant d'en mettre dessus. J'ai déjà l'eau à la bouche. « On ne parle plus de sujets fâcheux ou de sujets tristes ! FINI la déprime ! » Et pour fêter ça, je croque à pleine dent dans ma pizza. C'est à ce moment qu'elle m'annonce qu'elle à quelque chose à me dire. Je me redresse légèrement sur ma chaise, prête à entendre la bonne nouvelle. Bah oui, ça peut qu'être ça. Je la regarde avec le plus grand des intérêts, impatiente de savoir ce qu'elle a à m'annoncer. Et quand elle se décide enfin à parler, je suis subjuguée. Je reste béate et ne sait même pas quoi répondre jusqu'à ce que je me mette à rire de bon cœur. « Si je m'attendais à ça ! » Je passe une main sur mon visage et hoche la tête. « Oui bien sûr, tu peux. »
Eden & May-Line
icon © Philla || codage © sinenominevulgus

_________________
Sweeter Place

≈ I will search the world just to find you. I will keep a compass in my hand. There's no storm I would never fight through to find you.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 20 printemps. (29-09-95)
○ statut : Célibataire mais en train de se casser la gueule.. Euh, je veux dire en train de tomber amoureuse.
○ métier : étudiante en arts
○ quartier : Center Bay. Hébergée par Kyan.
○ orientation sexuelle : Hétéro.
○ posts : 642 ○ points : 30
○ pseudo : Naïs
○ avatar : Zoey Deutch
○ DC : Ava Duncan
○ inscrit le : 15/04/2017
MessageSujet: Re: You've got a friend in me (Feat Eden)   Mar 13 Juin - 1:41

You've got a friend in me

May me remercie pour mes paroles encourageantes mais franchement, elle n'en a pas besoin. Les amies, c'est aussi fait pour ça,non ? Il n'y a pas que les bons moments, il y a aussi les moins bons. Et dans l'un comme dans l'autre, on doit être là pour les gens qu'on apprécie. Et j'aime beaucoup May. Elle est je crois la seule à en savoir autant sur moi et sur ma vie. «Bien sûr que ça peut attendre demain ! Ça DOIT attendre demain. On a encore une super soirée à passer et en plus on doit débattre de ce qu'on va regarder ce soir. Et pitié, ne me propose pas un film d'horreur !». La vie est belle. Nous sommes là, May et moi (Stitch aussi, accessoirement), sur la terrasse et nous profitons de cette nouvelle journée remplie d'amitié et d'amour l'une pour l'autre. C'est parfait.

Le reste du repas se déroule parfaitement bien. Stitch n'essaye pas de nous voler des morceaux de pizzas, May a retrouvé un peu de joie et moi, je ne pense plus à rien. Enfin presque. Le prénom d'une personne me trotte encore dans la tête, comme c'est le cas depuis maintenant quelques jours. Je ne sais toujours pas ce que je dois penser de Kyan, mais une chose est sûre : je dois absolument arrêter de penser à lui. Cette situation va me rendre folle et ce n'est pas bon pour mon self-contrôle. J'aide May à débarrasser la table et à ranger un peu l'appartement avant de passer aux votes pour le film de ce soir «Bon, et si on regardait une belle histoire d'amour ? » Je ne sais pas pourquoi j'ai lâché ça , car en général, ce n'est pas mon truc en matière de cinéma. En fait, si, je sais pourquoi. Mais pas question de me l'avouer. Par contre, étant donné que May me connaît vraiment bien, j'espère qu'elle ne va pas creuser la question. Et en voyant le regard interrogateur qu'elle me lance en ce moment précis, je crois bien que je vais devoir répondre à quelques questions. Je la regarde innocemment et lève légèrement les bras en lui demandant : «Quoi ? Qu'est-ce que j'ai dit ?»
Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Wandering Soul
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans (31.07.1995)
○ statut : Célibataire et pour le moment, je crois que c'est mieux comme ça.
○ métier : Fraîchement diplômée d'une licence de littérature.
○ quartier : West Bay
○ posts : 2455 ○ points : 135
○ pseudo : La Savoyarde, la seule, la vraie. Sinon, vous pouvez m'appeler Adeline. (Philla)
○ avatar : Hailee Steinfeld
○ DC : Le brun ténébreux, l'ange roux & le papa danseur
○ inscrit le : 12/01/2017
MessageSujet: Re: You've got a friend in me (Feat Eden)   Mar 13 Juin - 3:05

icon
You've got a friend in me
La suite du repas se déroule dans la joie et la bonne humeur. Je suis repu et il ne reste plus une seule part de pizza, ni la moindre feuille de salade. Quant à Stitch, il est couché sur le dos et il est sans doute dans un état pire que le nôtre. Il a mangé toutes les saucisses, sans exceptions. Ou alors il en a planqué quelques-unes pour les grignoter plus tard, mais vu la taille de son énorme ventre, j'ai comme un léger doute. « Ce chien à plus d'appétit que dix ogres ! » On pourrait presque croire que je ne le nourris pas. Pourtant, c'est tout le contraire ! Avec sa bouille d'amour, j'ai tendance à le nourrir plus que ce que je devrais. Mais je n'y peux rien. Quand il me fait ses yeux doux parce que je suis en train de me préparer un sandwich, je suis obligée de capituler et de lui donner une part de mon repas. Mais voilà où tout ça nous mène. Il a prit tellement de confiance qu'il se met à voler ma nourriture. J'ai rendu ce chien trop sagouin. Mais je m'occuperais de son cas plus tard. « Tu devrais le prendre avec toi quand tu pars faire ton jogging. Il aurait bien besoin de courir ce gros sac. » Je ne suis pas vraiment sérieuse en disant ça parce que je sais que les chiens ne font pas vraiment partie des animaux préférés d'Eden. Déjà qu'elle accepte la cohabitation sans ronchonner, je ne me vois pas lui imposer sa présence. « Remarque, faut que je me remette au sport, ce sera l'occasion pour nous deux de venir avec toi ! » Je ne suis pas sûre de tenir le rythme qu'elle s'impose, mais avec un peu de chance, elle aura suffisamment pitié de moi pour réduire la cadence.
Avant de choisir le film que nous allons regarder, ou plutôt, l'un des films, nous débarrassons la table et remettons un peu d'ordre dans l'appartement. Je prépare un immense sac poubelle où je jette tous les sachets et les boîtes vides. Une fois plein à craquer, je le dépose devant l'entrée. « La première qui sort demain sortira la poubelle ! » Et si personne ne sort, bah…l'une de nous deux se dévouera pour descendre jusqu'au local. Nous nous installons ensuite sur le canapé et parcourrons une liste de film. Je pencherais plutôt pour une bonne science-fiction, mais May me devance en me proposant une comédie romantique. Je lève les yeux vers elle et croise les bras. Sérieusement ? Une histoire d'amour ? « Pardon ? » Je n'en reviens pas. Elle lève innocemment les bras vers moi et je pourrais presque voir une auréole se dessiner au-dessus de sa tête. Je sens qu'elle me cache quelque chose mais comme j'ai peur que ce soit un sujet à éviter, parce qu'avec les mecs, on ne sait jamais si c'est positif ou négatif, je prends juste soin de noter dans un coin de ma tête de la cuisiner sous toutes les sauces demain. « Oh rien du tout. » Je lui souris et lui montre un film dont le synopsis a l'air plutôt pas mal. « Celui-ci te plaît ? » Elle hoche la tête et je le lance. Le temps du générique, je pars réchauffer les pop corn et je reviens avec un saladier plein. J'espère au moins qu'il se finit bien, parce que sinon, je vais pleurer toutes les larmes de mon corps.
Eden & May-Line
icon © Philla || codage © sinenominevulgus

_________________
Sweeter Place

≈ I will search the world just to find you. I will keep a compass in my hand. There's no storm I would never fight through to find you.

Revenir en haut Aller en bas
 

You've got a friend in me (Feat Eden)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Goodbye my old friend...
» Hey my friend [PV]
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]
» It's a carousel my friend - Défi {Vera}
» Goodbye my friend

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-