AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #87 Leah & Lennon ♦ La vie d'un être peut se tenir dans le creux de votre main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 32 ans
○ statut : Célibataire et père d'un petit garçon de 3 mois Lélyo
○ métier : Officiellement : Propriétaire d'un bar ♦ Officieusement : Organisateur de combats illégaux & combattant
○ quartier : west bay #87
○ informations en vrac : Viens de découvrir qu'il était père d'un petit garçon de 3 mois prénommé Lélyo ♦ La mère a abandonné ses droits parentaux

○ posts : 120 ○ points : 0
○ pseudo : Suzie
○ avatar : Nick Bateman
○ inscrit le : 24/04/2017
MessageSujet: #87 Leah & Lennon ♦ La vie d'un être peut se tenir dans le creux de votre main   Sam 20 Mai - 17:03

J'avais envoyé des sms à mes sœurs qu'il fallait que je leur parle de toute urgence, j'espérai qu'elles viennent rapidement, je n'ai pas envie qu'elles apprennent par des connaissances que je suis père d'un enfant de trois mois. En ce moment, je n'avais pas beaucoup de temps pour moi, heureusement que Victoire et Craig étaient là pour me donner un coup de main. Mais cette nuit, le petit n'avait pas du tout était calme au contraire, il avait beaucoup pleuré du à de la fièvre, il avait fallu que je fasse des recherches sur le pc pour trouver quoi faire. La matinée, c'était bien passé, il s'était un peu calmé mais nous avions quand même était chez le médecin, c'était une otite, il avait des anti-biotiques mais en dehors de ça il allait très bien. J'étais soulagé, il allait guérir vite. Après avoir fait des courses pour le bébé une nouvelle fois, il était l'heure de rentrer, Lélyo n'allait pas tarder à manger, il était régulier dans ses heures et c'était une chose que je trouve agréable, ce n'était pas donné à tout le monde. Je pose mon fils dans le parc situé dans un coin de la pièce puis je range toutes les courses, je prépare le biberon et donne à manger à mon fils, je laisse mon regard sur lui et j'ai encore du mal à réaliser qu'il est là cela ne fait que trois jours mais je ne peux déjà plus me passer de lui, je suis prêt à lui donner tout ce qu'il aura besoin même si mes activités illégales resteront dans ma vie pendant un long moment encore. Après l'avoir changé, je remets mon fils dans son lit espérant qu'il finisse par se reposer un peu et rattraper sa nuit. Au bout de trente minutes de rangement, Lélyo décide d'en faire qu'à sa tête en pleurant, je vais le chercher et je m'installe sur le canapé. Je retire mon t-shirt et pose mon fils contre mon torse tout en m'allongeant sur le canapé, je tire sa petite couverture sur ses jambes puis je pose ma main sur son dos. Très vite, Lélyo s'endort, je crois que je me suis fait avoir par le petit, il a déjà compris que je ne peux pas le laisser pleurer longtemps. J'allume la télévision et regarde un peu un film mais très vite, le sommeil m'attire à lui et je sombre doucement et finis par m'endormir entièrement.

_________________
Uc
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Emma.Watson ○ âge : 27 années (13.01.1990)
○ statut : Célibataire
○ métier : Avocate, spécialisée en droit du divorce. Associée principale du cabinet "Robertson, Hawthorne and Farrow".
○ quartier : South Bay, #17 (loft)
○ informations en vrac : Elle est enceinte (le terme est prévu pour mi-décembre), mais chuuute...

○ posts : 91 ○ points : 0
○ pseudo : AmazQueen
○ avatar : Emma Watson
○ inscrit le : 23/04/2017
MessageSujet: Re: #87 Leah & Lennon ♦ La vie d'un être peut se tenir dans le creux de votre main   Mer 31 Mai - 14:11

La vie d'un être peut se tenir dans le creux de votre main

Ce jour-là, Leah a reçu un message de son grand frère, Lennon. Il n’y avait pas de grandes explications sur son contenu. Il disait juste qu’il voulait les voir, elle et Lou, et que c’était particulièrement urgent. Il était rare que l’aîné de la fratrie sollicite ses cadettes de la sorte. D’ordinaire, il était du genre à se débrouiller toujours tout seul. Leah comprit donc qu’il ne plaisantait pas. Elle était anxieuse à l’idée qu’il ait découvert la vérité sur leurs grossesses indésirables. Mais plus elle y pensait et moins elle se disait que cela était probable. Parce que si tel avait été le cas, Lennon se serait rué jusque chez elle pour leur passer un savon monumental, en les secouant comme des pruniers – enfin, verbalement. Tracassée par cette attitude anormale, Leah ne parvenait plus à se concentrer convenablement sur son travail, au cabinet. Elle avait beau mettre tout son cœur à l’ouvrage – parce que c’était son bébé – elle ne cessait de relire inlassablement ce fameux texto. Elle se triturait les méninges, ce qui n’était pas une bonne chose en ce moment. Finalement, elle décida qu’elle ne pourrait pas être productive avant d’avoir tiré cette affaire au clair. Elle prit donc les divers dossiers importants, s’excusa auprès de ses collaboratrices, et prétendit vouloir travailler depuis la maison ultérieurement. Il faut dire que ce n’était pas la première fois que Leah agissait ainsi. Depuis qu’elle avait un petit pois dans son ventre, elle était particulièrement fatiguée et stressée. Être au calme, chez soi, aurait pu l’aider à se sentir mieux. Sauf qu’elle préférait s’échapper en d’autres lieux, le temps de se reposer un peu. L’appartement était angoissant. Elle ne voulait pas croiser Nathanaël, ni Lou. Pas ces derniers jours, en tous cas. Parce que la situation était affreusement compliquée. De ce fait, elle prit sa voiture et se rendit directement à l’appartement de Lennon, où il se trouvait sûrement en ce moment. Avec son bar, il travaillait en horaire décalée la plupart du temps. Il était donc fort probable qu’il soit chez lui, puisque l’heure n’était point tardive. Et puis, Leah a le double des clefs alors elle verra très rapidement s’il est présent ou non. Une fois devant sa porte, elle constate qu’il y a bien et bel quelqu’un. Elle l’ignore pour le moment, mais il s’agit surtout de la télévision. La jeune femme déverrouille alors la porte et pénètre dans le lieu de vie de son frère. C’est étrangement calme, dans le coin. Comme si Lennon dormait. Elle referme derrière elle et constate que c’est bel et bien le cas. Elle aperçoit la tignasse brune de son frère dépasser légèrement du canapé, depuis l’arrière. Elle sourit doucement et pose son sac à main sur le comptoir de la cuisine. Puis, elle s’avance vers lui pour le réveiller avec délicatesse. Sauf que lorsqu’elle arrive juste devant son frère, elle a un mouvement de recul. Avec effroi, elle constate qu’il ne dort pas seul. « Qu’est-ce que… » Balbutie-t-elle, avant de s’asseoir sur un fauteuil juste en face de cette scène. Leah est médusée. Sur le ventre de son frère se trouve un petit bébé. Il est minuscule, encore. Elle ne comprend rien. Serait-ce une blague de sa part ? Est-il au courant du fait qu’elle est enceinte ? La jeune femme sent le sol se dérober sur ses pieds et elle reste là, muette, à observer son aîné et ce petit bout dormir paisiblement.

Made by Neon Demon


_________________

 
Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 32 ans
○ statut : Célibataire et père d'un petit garçon de 3 mois Lélyo
○ métier : Officiellement : Propriétaire d'un bar ♦ Officieusement : Organisateur de combats illégaux & combattant
○ quartier : west bay #87
○ informations en vrac : Viens de découvrir qu'il était père d'un petit garçon de 3 mois prénommé Lélyo ♦ La mère a abandonné ses droits parentaux

○ posts : 120 ○ points : 0
○ pseudo : Suzie
○ avatar : Nick Bateman
○ inscrit le : 24/04/2017
MessageSujet: Re: #87 Leah & Lennon ♦ La vie d'un être peut se tenir dans le creux de votre main   Jeu 1 Juin - 14:03

La semaine avait été éprouvante et je n'avais pas eu le temps de parler de tout ça à mes sœurs, je préférai comme toujours faire mes choix mais aussi être sûr que cela n'était pas qu'un rêve. Alors que je me retrouve allonger sur ce canapé avec mon fils sur le torse, je me rends compte que ce n'est pas le cas, il est bel et bien là, il est aujourd'hui ma vie, mon tout. Alors que je regarde la télé, le sommeil m'attire à lui alors que je viens de mettre une main sur son dos pour le maintenir au cas où il viendrait à bouger. Je ne sais pas quand mes sœurs vont venir et je me demande comment elles vont réagir, c'est tellement plus simple parfois.. Le sommeil m'attire à lui, j'évite de penser à tout ce qu'il se passe dans ma vie depuis peu et puis il y a Victoire, elle me manque, je sais que Craig a raison quand il dit que j'en suis amoureux. Je n'entends pas la porte s'ouvrir, c'est la voix de Leah qui me sort de mon sommeil bien léger depuis qu'il est là. J'ouvre doucement les yeux et le pose sur ma sœur doucement, elle a l'air étrange, je me demande si c'est seulement du au faite qu'il y a mon fils contre moi ou alors si elle cachait quelque chose. « Salut toi ! Ça fait longtemps que tu es là ? » Dis-je en me redressant lentement, prenant soin de ne pas réveiller le petit ange sur moi. Je pose mon regard sur mon fils avant de revenir sur ma sœur, il était temps de lui parler de tout ça, je me lève et dépose Lélyo dans le parc à côté du canapé « Je vais aller chercher de quoi boire et après je t'expliquerai pour lui... » Dis-je en le regardant avant de sourire à ma sœur. Très vite, je m'éclipse dans la cuisine ramenant deux verres et la bouteille de jus de fruits puis je m'installe face à ma sœur, je sers nos deux verres et plante mon regard dans le sien, il est temps aujourd'hui de révéler certaines choses à ma sœur. « Bon, j'crois qu'il y a des choses que tu dois savoir... Il y a deux ans ½, j'ai rencontré une femme, elle était mariée mais elle disait que ce n'était pas l'amour fou avec son mari, qu'il lui faisait peur, je me suis laissé séduire et pendant deux ans j'ai été son amant.. » J'attrape mon verre et en bois une gorgée sans la quitter du regard. « Il y a maintenant 7 mois, je lui ai posé un ultimatum, j'en avais assez d'être celui qu'on cache et elle a choisi son mari, j'ai été anéanti et... il y a une semaine j'ai reçu un appel des services sociaux.. » J'entends mon fils gargouiller et vais le chercher. Je me réinstalle dans le canapé avec lui et glisse mon doigt dans sa petite main avant de relever le regard vers ma soeur « La femme que j'avais aimé pendant deux ans, avait eu un enfant et l'avait abandonné... Pour être sur que je sois le père, ils m'ont demandé de faire un test de paternité et il etait positif... J'ai fait le nécessaire pour lui et elle a abandonné complètement ses droits, il a trois mois » Je dépose un baiser sur le front de mon fils avant de le mettre de façon que Leah le voit « Léah je te présente Lélyo, ton neveu... Lélyo voilà ta tante Léah » Je souris à ma sœur attendant maintenant qu'elle prenne la parole peu importe comment..

_________________
Uc
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

Emma.Watson ○ âge : 27 années (13.01.1990)
○ statut : Célibataire
○ métier : Avocate, spécialisée en droit du divorce. Associée principale du cabinet "Robertson, Hawthorne and Farrow".
○ quartier : South Bay, #17 (loft)
○ informations en vrac : Elle est enceinte (le terme est prévu pour mi-décembre), mais chuuute...

○ posts : 91 ○ points : 0
○ pseudo : AmazQueen
○ avatar : Emma Watson
○ inscrit le : 23/04/2017
MessageSujet: Re: #87 Leah & Lennon ♦ La vie d'un être peut se tenir dans le creux de votre main   Jeu 1 Juin - 14:34

La vie d'un être peut se tenir dans le creux de votre main

Tout se mélange dans la tête de la jeune femme. Elle redoute inlassablement ce qui va s’en suivre. Pourtant, elle sent au plus profond d’elle-même que la vérité finira par éclater. Mais existe-t-il une façon agréable d’annoncer à son frère aîné qu’on est enceinte de son colocataire et que, dans la foulée, c’est le même scénario pour votre sœur cadette ? Non. Certainement pas. Toutefois, dans l’immédiat, Leah n’est pas présente pour cela. Lennon lui a dit de passer et c’est stupéfaite qu’elle découvre un enfant, dormant paisiblement sur son ventre. Ils ont l’air incroyablement paisibles, tous les deux. Serait-ce le calme avant la tempête ? Tout ce qui lui traverse l’esprit, sur le moment, c’est « qui est donc ce petit bout ? ». Lorsque son frangin ouvre enfin ses paupières, elle le fixe, hébétée. Leah est incapable de parler ou de se mouvoir. Tout ce qu’elle fait, c’est de l’observer. C’est lui qui rompt le silence en premier. Visiblement, il est étonné qu’elle se trouve devant lui. C’est vrai qu’elle ne l’a pas prévenu de son arrivée – bien que quémandée par ses soins. « Non je… Je viens d’arriver. » Balbutie-t-elle, fébrilement. Lennon se redresse avec une douceur extrême, évitant de réveiller l’enfant sur son corps musclé. Il se lève et le pose dans un parc, au pied du canapé. Leah, elle, reste stoïque. C’est comme si la scène était totalement irréelle. Invraisemblable. Pourtant, son frère lui dit qu’il va lui fournir quelques explications. Elle n’en attendait pas moins ! Lorsqu’il revient, c’est avec deux verres et une bouteille de jus de fruits. Il sert la jeune femme qui ne le lâche pas des yeux. Sauf lorsqu’il lui tend le contenant, qu’elle attrape avec ses deux mains. « Merci. » Aussitôt, elle en boit une grande gorgée – elle avait soif – et décide de reposer le tout sur la table du salon. Lennon se lance alors enfin dans sa plaidoirie qui est, somme toute, totalement hallucinante. Il raconte qu’il a été l’amant d’une femme mariée, pendant plus de deux années, mais qu’ils ont fini par rompre lorsqu’il a posé son ultimatum. Puis, par la suite, il a découvert qu’il était le père biologique de l’enfant qu’elle avait porté et abandonné. Qu’elle renonçait à tous ses droits sur Lélyo. Leah est totalement médusée. Y compris par l’aisance avec laquelle son frère se déplace pour s’occuper du petit, qui est désormais éveillé. Tout paraît si… évident. Facile. Finalement, Lennon fait les présentations avec l’enfant. Leah lui sourit, émerveillée. « Bonjour, petit bonhomme ! » Souffle-t-elle, avant de s’approcher en s’asseyant sur le canapé. Elle lui donne son doigt, qu’il serre aussitôt. Ca y est, la rousse est sous le charme de cette petite créature. « Lélyo… C’est un prénom original. » Dit-elle tout haut. Elle aimait bien le fait que, comme le trio, son identité commence par un « L ». Etait-ce volontaire ? Sans doute, oui. Quoiqu’il en soit, elle n’avait jamais rien entendu de semblable. « Et tu as quel âge, dis-moi ? » Bien qu’elle s’adresse au garçon, elle s’attendait à ce que ce soit Lennon qui réponde. Elle n’était pas encore douée pour déterminer ce genre d’informations. Sans doute car elle ne s’attendait pas à devenir mère de sitôt. Raté. Finalement, elle remonte ses yeux sur son aîné, compatissante. « Je… c’est une histoire de dingue. Je crois que je ne réalise pas encore très bien. » Comment le pourrait-elle, dans le fond ? Ce n’est pas évident. Ceci dit, elle sait que c’est une bonne nouvelle. Parce que Lennon semble vraiment heureux et attentionné. Comme si ce bébé changeait les perspectives de ce grand gaillard. « Et toi alors ? Tu le gères comment ? J’imagine que ça a été un choc... » Souffle-t-elle, avant de reporter son attention sur son neveu. Elle lui sourit alors, toujours joviale. « Bienvenue dans notre famille de dingue, Lélyo. »

Made by Neon Demon

_________________

 
Sans solitude, sans épreuve du temps, sans passion du silence, sans excitation et rétention de tout le corps, sans titubation dans la peur, sans errance dans quelque chose d'ombreux et d'invisible, sans mémoire de l'animalité, sans mélancolie, sans esseulement dans la mélancolie, il n'y a pas de joie. — Pascal Quignard.
Revenir en haut Aller en bas
 

#87 Leah & Lennon ♦ La vie d'un être peut se tenir dans le creux de votre main

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Produits dérivés
» Onomatopées
» Pot scorpion
» kreeks
» UN Pt KR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: west bay :: logements-