AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 i want see you my friend. × iris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

estrella renaciente
Voir le profil de l'utilisateur

my heart... - aarilla ♥ ○ âge : vingt cinq ans. (2.8.92)
○ statut : célibataire mais un homme aux yeux verrons pourrait refaire battre son cœur.
○ métier : organisatrice événementiel chez Magic Event.
○ quartier : #28, center bay.
○ orientation sexuelle : aaronaddict. monsieur moriarty est celui qu'elle a dans la peau.
○ informations en vrac : elle a de multiple tatouage, elle ne les comptes même plus. x la belle a perdu son meilleur ami il y a trois mois maintenant. elle a aussi été agresser les semaines qui suivaient. x elle a une grande, très grande famille. x elle est extrêmement proche de son cousin. x elle a deux chiens, Azarël un berger allemand et Uriel un petit teckel. x son coeur balance pour son ex petit ami, prénommé Aaron. pourquoi ? elle ne la surement jamais oublier...

○ posts : 387 ○ points : 60
○ pseudo : l.emy
○ avatar : c.norgaard
○ DC : le geek.
○ inscrit le : 03/06/2017
MessageSujet: i want see you my friend. × iris.   Lun 5 Juin - 13:09




Iris & Camilla
i want see you my friend.
Les enterrements, maintenant je sais très bien que je déteste ça, que je ne supporte pas du tout ça. C'est tellement... affreux. Ouais c'est le mot à dire, affreux. De toute façon ce n'est pas joyeux du tout de toute façon, mais là, j'avais plus le cœur déchiré en voyant ses parents se morfondre, en voyant toutes sa famille se demander pourquoi il a fait ça. Par respect pour eux, mais surtout parce que je les connais depuis un long moment je suis venu les soutenir, je suis rester un long moment au près de sa mère qui c'est littéralement effondré en larme dans mes bras. Mon seul réflexe c'est de la serrer, fort, le plus fort que je pouvais pour lui faire comprendre que je suis là, que je suis présente maintenant et aujourd'hui pour eux aussi. Puis c'est son père qui a repris la relève pour la prendre dans ses bras et ma murmuré. « Merci d'être venu Camilla, merci ! » il était sincère dans ses paroles, je hoche doucement la tête de haut en bas doucement pour lui faire comprendre que c'était normal. Puis je sens alors le bras de son frère m'entourer et venir devant moi pour me prendre dans ses bras. Lui aussi me murmure à l'oreille « Je ne pensais pas que tu allais venir... » « Si je suis là pour lui faire un dernier au revoir mais aussi pour vous soutenir, c'est normal... » je dis d'une voix tremblante je suis au bord des larmes mais je me retiens au maximum. Tout le long de la cérémonie je suis rester près de son frère mais surtout il ne voulait pas me lâcher. Je pouvais voir sa copine rager intérieurement, mais franchement il n'y a rien à rager surtout que pour moi ils sont comme une deuxième famille, enfin presque vue qu'ils ont été là pour moi, m'ont toujours accueilli à bras ouvert à chaque fois que je venais chez eux.  La cérémonie était tellement magique que je ne pouvais pas m'empêcher de pleuré et de repenser a toutes nos journées passées ensemble. Se que je m'attendais le moins c'est de voir la copine de Carmelo, mais surtout de venir me voir à la fin, elle ma quand même laisser le temps de dire au revoir à ses parents, leur dire que je suis là mais que je passerais les voir le plus souvent possible. Son frère vient me prendre dans ses bras sans me lâcher de suite. C'était dur, trop dur maintenant, je cache mes larmes mais surtout mes yeux derrière mes lunettes noirs. Mais j'entends la voix faible de son frère « Passe vite me voir ou je viendrais » je hoche la tête et lui dit : « Tu sais que ma porte te sera toujours ouverte ! » j'embrasse sa joue puis je commence à partir jusqu'à se que la copine de Carmelo me stoppe en plein chemin. Je lève rapidement la tête surprise. « Pétasse ! C'est de ta faute, tout est de ta faute ! Il était a cette soirée avec toi et tu n'as rien fait, rien du tout ! » Je hoche doucement un sourcils. « Calme toi déjà, puis toi aussi tu y étais à cette soirée, tu préférais te faire tripoter par d'autre mec alors qu'il étai ta deux mètres de toi ! T'as pas honte de v'nir ici vue s'que tu lui faisais subir ! Maintenant dégage de mon chemin ! » ses paroles, elle n'aurait jamais du me dire ça, je me sens déjà couple de sa mort. Je viens alors remonter ma veste sur mes épaules et je marche doucement, je l'entends marmonné quelque chose mais j'en fais abstraction. Je viens alors doucement sortir mon téléphone de mon sac puis, avec mes mains tremblantes j'appuie sur ton numéro pour t'appeler. Quand tu réponds je laisse un léger silence derrière mon téléphone. « Iris... Je... Tu peux passer au loft s'il te plait... ? Je... J'ai besoin de toi... » un petit reniflement se fait entendre, mes larmes coules toute seule sur mes joues. Quand je t'entends me dire que tu arrives je raccroche, j'étais juste devant chez moi. Je sors mes clefs, ouvre ma porte puis la ferme simplement. Je laisse mon sac tomber à l'entré, je vais m'asseoir sur mon canapé, dos à l'accoudoir puis je me laisse aller, je pleure sans retenue. Ca me fait tellement de mal, ses paroles qu'elle a pu me dire aussi. Je me sens assez coupable comme ça, fallait pas qu'elle en rajoute en plus. Quand j'entends frapper, tu as fais vite, je me lève doucement en essuyant mes joues. Je prends mes cheveux entre mes mains pour les attachés a l'arrache au dessus de ma tête. Je viens t'ouvrir les yeux rouges sans maquillage, un peut bouffie, pantalon et tee-shirt noir. Tu peux voir que quelque chose ne va pas, vraiment pas. Je murmure « Iris... Merci... » je me jette limite dans t'es bras, j'avais besoin de réconfort, d'une véritable amie, dont toi.
© wild bird
   
   
   

_________________
mi corazón para ti y tu amor necesita. yo pienso;
comment me rassurée de mes erreurs passées et mes erreurs présentes ? plus rien ne pourra me faire revenir en arrière. le destin ma quitter, abandonné ou même fuit. ▬ corazón va a estallar. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: i want see you my friend. × iris.   Mar 6 Juin - 17:59

my bestfriend, my everything


Le temps pluvieux s'était étrangement abattu sur Island Bay alors que quelques heures auparavant, le soleil réchauffait la peau de la blonde pendant qu'elle se prélassait sur son petit balcon. Pieds nus sur le parquet gris de son salon, celle-ci but un thé parfumé à l'orange, son préféré, devant un dessin animé qui ne lui plaisait pas plus que ça.  Le bruit des gouttes d'eau tombant sur la rambarde de son balcon l'apaisait tandis qu'elle soulevait ses jambes pour les poser sur la tables basse. Iris n'était pas le genre de fille à préférer la chaleur extrême bien au contraire. Son truc à elle c'était la pluie, les nuages gris, l'esprit de Noël et les chocolats chauds. Alors que la blonde posait de temps en temps ses yeux sur l'horloge trônant au dessus de sa télévision, Iris se demanda si toutes ces heures perdues n'auraient pas plutôt été fructueuses si elle s'était rendue au travail aujourd'hui. Bien sûr, les jours de congés étaient agréables et reposants mais parfois, l'énergie qu'elle dégageait devait être au plus vite éliminée. En se relevant de son canapé dans un long soupire de fatigue, la jeune femme se dirigea vers son balcon pour admirer la sublime vue que son appartement offrait sur la ville assombrie par les nuages gris. Les bras posés sur la rambarde trempée, Iris en profita pour fermer les yeux et se détendre sous les bruits des enfants sautant dans des flaques d'eau.

La tête basculée en arrière et les paupières fermées, l'eau sortant de l'immense pommeau de douche s'écrasait contre son visage tandis qu'elle glissa ses mains dans ses cheveux pour rincer toute la mousse. C'était bien agréable de reposer son esprit sous cette buée qui s'accrochait à chaque vitres de la salle de bain. Habituée aux douches de cinq minutes, Iris profita de cet instant pour ajouter une bonne quinzaine de minutes supplémentaires à son compteur. Son esprit dévia pourtant vers un sujet qu'elle n'appréciait guère : la vaisselle. Pourquoi n'avait-elle pas de colocataire pouvant s'occuper de cette surcharge de travail ? La main tapotant sur le muret pour trouver le bouton permettant de couper l'eau, Iris appuya sur celui-ci quelques secondes plus tard avant d'enrouler une serviette autour de son corps et de sortir de la salle de bain afin de se diriger vers sa chambre.

Alors que la jeune femme enfila un pull bien trop grand pour elle et un short malgré ce temps pluvieux, son téléphone sonna et le nom de sa meilleure amie apparu ce qui lui provoqua un sourire. « Ah bah enfin ! Je m'inquiétais pourquoi tu ne répondais pas à mes messages ? » demandait-elle en s'asseyant sur le bord de son lit. Étrangement, aucun son ne sortit de cet appareil et c'est sans attendre qu'Iris ajouta. « Bébé t'es là ? » surnom qu'elle avait pour habitude de lui donner, signe d'affection et de tout l'amour qu'elle lui portait. « Iris... Je... Tu peux passer au loft s'il te plait... ? Je... J'ai besoin de toi... » murmura la petite voix de la brune avant de renifler. Iris se redressa les sourcils froncés. « J'arrive ne bouge pas. » disait-elle avant de raccrocher en vitesse et de se rendre au loft de Camilla.

En secouant ses cheveux blonds ruisselants de gouttes de pluie et ses converses blanches aux pieds, la jeune femme décida d'attacher sa tignasse en chignon, signe que quelque chose de sérieux était en train de se dérouler et qu'elle devait à tout prix régler. Iris toqua fermement à la porte en mordant sa lèvre inférieure. Rares étaient les fois où la blonde avait vu sa meilleure amie dans cet état et l'inquiétude qui se lisait sur son visage était à se demander si Iris n'allait pas devoir frapper quelqu'un. Lorsque la porte s'ouvrit, une jeune femme ressemblant étrangement à Camilla lui ouvrit. Les yeux rouges, les joues rosies et le reflet de larmes collées contre sa peau trahissaient sa tristesse. C'était bien Camilla qui se tenait devant elle, bien différente et le visage presque noyé de chagrin. « Iris... Merci... » murmura la brune en se jetant dans les bras de sa meilleure amie. Bien qu'elle ne comprenait pas encore la situation, par automatisme Iris la serra fort contre elle en glissant ses doigts fins dans ses cheveux bruns. « Ma poupée… Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce qui s'est passé ? » disait-elle d'un ton maternel, rassurant et plein d'affection. « C'est fini je suis là. » ajouta-t-elle en caressant son dos avec douceur. Iris entraîna sa meilleure amie dans le salon sans la lâcher après avoir fermé la porte derrière elles comme si ce loft lui appartenait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

estrella renaciente
Voir le profil de l'utilisateur

my heart... - aarilla ♥ ○ âge : vingt cinq ans. (2.8.92)
○ statut : célibataire mais un homme aux yeux verrons pourrait refaire battre son cœur.
○ métier : organisatrice événementiel chez Magic Event.
○ quartier : #28, center bay.
○ orientation sexuelle : aaronaddict. monsieur moriarty est celui qu'elle a dans la peau.
○ informations en vrac : elle a de multiple tatouage, elle ne les comptes même plus. x la belle a perdu son meilleur ami il y a trois mois maintenant. elle a aussi été agresser les semaines qui suivaient. x elle a une grande, très grande famille. x elle est extrêmement proche de son cousin. x elle a deux chiens, Azarël un berger allemand et Uriel un petit teckel. x son coeur balance pour son ex petit ami, prénommé Aaron. pourquoi ? elle ne la surement jamais oublier...

○ posts : 387 ○ points : 60
○ pseudo : l.emy
○ avatar : c.norgaard
○ DC : le geek.
○ inscrit le : 03/06/2017
MessageSujet: Re: i want see you my friend. × iris.   Ven 9 Juin - 23:06




Iris & Camilla
i want see you my friend.
Je ne voulais peut-être voir personne mais toi, toi c'est différent, toi tu es toujours là pour moi, et moi pour toi. Même si à un moment donner on a eu un petit bas ça ne nous à jamais empêcher d'être là l'une pour l'autre puis aujourd'hui, si je ne te vois pas je suis capable de faire la pire connerie de ma vie. Et de le regretter après ou même de faire du mal aux personnes que j'aime et je n'ai pas envie, pas du tout. Rien que d'entendre ton petit surnom, notre petit surnom ça me rassure je sais que tu es là et que tu vas être là. J'aurais peut-être un peu de mal à parler au début mais ça ne m'empêchera pas de tout te raconter et d'être apaiser quand même. Parce que oui, j'ai besoin de me sentir aimer, protéger et rassuré aujourd'hui. Tout va en se dégringolant de toute façon. Je ne te laisse même pas le temps d'entré dans le loft que je me jette dans t'es bras, en pleure. J'arrive pas à m'arrêter pas maintenant. Je me suis bien trop retenu tout le long de la cérémonie alors là, là je sais que je peux me laisser totalement aller, surtout avec toi, aucune gêne l'une en vers l'autre. « Ma poupée… Qu'est-ce qu'il y a ? Qu'est-ce qui s'est passé ? » j'essaye, j'essaye de parler, je sais que tu me rassure en premier pour que je puisse parler, puis ta voix, si douce, si maternelle qu'elle me pose doucement. Je te laisse complètement poser t'es doigts dans mes cheveux pour me calmer au reste, mes pleurs se font un peu moins régulier et se calme doucement. « C'est fini je suis là. » je hoche doucement la tête de haut en bas quand tu me dis ses paroles. Je te laisse géré, la porte puis moi, la pauvre petite femme toute fragile et frêle aujourd'hui. Je viens doucement passer mes mains sur mes joues pour les essuyés comme je peux, même si je sais que je vais a nouveau fondre en larme en te racontant tout ça. Une fois que nous sommes dans le salon, qui n'est pas loin ni très grand, on se pose sur le canapé. Je prends doucement mon souffle, attrapant un mouchoir dans ma boite en carton qui est sur la table basse. D'un voix tremblante et faible j'arrive a sortir quelques mots. « Tu te rappelle de Carmelo... ? » comment tu ne peux pas t'en souvenir, mon meilleur ami, je t'en parlais tellement souvent que tu savais qui c'était mais qu'on arrivait pas a se voir tout les trois. Ou parce que l'un d'entre nous bossais, était avec sa famille ou... bref des moments ou l'on ne pouvait pas. Je prends malgré tout mon temps, j'ai besoin de souffler un peu, de reprendre mon souffle complètement pour pouvoir te parler. « Je t'avais expliquer qu'il avait eu... » je soupire doucement en fermant un instant les yeux. « Eu un accident de voiture à une fête ou on à été tout les deux, enfin invité tout les deux... » tu savais que je m'en veux de ne pas être rester plus longtemps pour le surveiller. Pour le stopper à un moment donner ou bien même ramener sa voiture dans la quel il a eu son accident. Mais surtout tu savais que tout les jours à la même heures j'allais toujours le voir pour lire ses livres préférés mais surtout espéré qu'il se batte pour sortir du coma. « Et bien il y a... deux jours, il... » je déglutis doucement les larmes sont prêtes à dévaler mes joues a nouveau. Je repense à cette journée, cette journée ou les médecins m'ont annoncé son décès. « Il a... Il ne sait plus battus, il a tout lâcher, tout arrêté ! » je dis rapidement en laissant mes larmes dévalés mes joues, je te regarde de temps en temps mais au fond de moi, j'ai honte, honte de pleure. Je joue alors avec mes doigts, je prends peut-être trop mon temps mais, j'arrive pas, j'ai l'impression que mon cœur est dans un étau et qu'on le serre de plus en plus fort en repensant à lui, mon estomac ce noue a nouveau mais aussi il est totalement vide depuis deux jours. « Son frère ma appeler hier pour savoir si j'allais... allais venir a son... enterrement aujourd'hui bébé... c'était aujourd'hui... il y a quelques minutes... » je relève mon regard remplis de larmes, larmes qui ne cesse de dévaler mes joues. Je n'arrive plus à bouger de cette position, ses images toutes fraîche défile rapidement devant mes yeux. Maintenant j'ai peur ? Peur de perdre à nouveau des personnes cher à mon cœur ? Oui. Je l'avoue. Mais surtout, surtout je sais que je ne referais pas deux fois la même erreur. Je ne sais pas si je vais réussir à surmonter tout ça. Carmelo qui était tout pour moi et je t'en avais parler plus d'une fois, je t'avais dis qui il était réellement pour moi et que j'avais peur, peur de tomber amoureuse de lui vue comment je ne pouvais pas les voir, lui et sa fameuse copine qui a essayer de me mettre en plus mal que je ne le suis, elle a réussi. Tu savais tout, réellement tout...
© wild bird
   
   
   

_________________
mi corazón para ti y tu amor necesita. yo pienso;
comment me rassurée de mes erreurs passées et mes erreurs présentes ? plus rien ne pourra me faire revenir en arrière. le destin ma quitter, abandonné ou même fuit. ▬ corazón va a estallar. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: i want see you my friend. × iris.   Sam 10 Juin - 20:47

my bestfriend, my everything


Elle aurait fait n'importe quoi pour elle, prête à lui offrir un organe s'il aurait été nécessaire, Iris la considérait comme un membre de sa famille. Bien consciente de l'importance qu'elle lui accordait dans sa vie, la blonde avait souvent peur d'étouffer Camilla en voulant constamment la protéger de tout ce qui entourait la brune. Sa meilleure amie était légèrement plus âgée qu'elle mais c'était dans ses gènes, Iris se comportait ainsi avec tous ses proches. Tant qu'ils ne lui firent pas de réflexion quant à ce côté de sa personnalité, la jeune femme préféra continuer à agir ainsi même si parfois bien sur, elle en faisait beaucoup trop. Iris n'aurait jamais pensé, ce matin en se levant, voir sa meilleure amie aussi triste qu'elle l'était maintenant. Plutôt joyeuse à son habitude, Camilla n'exprimait que très rarement ses émotions et cela se comprenait parfaitement au vu de son histoire. Lorsqu'elle se confiait à la blonde, cette dernière ne pouvait ressentir que fierté et espérait à chaque fois être à la hauteur quant à aux conseils donnés. Iris ne portait aucun jugement, ses proches pouvaient lui révéler leurs plus sombres secrets sans qu'ils ne soient dévoilés au monde entier. C'était sans doute une de ses plus grands qualités, très à l'écoute. Et, aujourd'hui la jeune femme allait mettre en pratique ce que sa mère lui avait appris : être l'épaule sur laquelle les gens pouvaient se reposer.

Quand la blonde s'installait aux côtés de Camilla sur le canapé, celle-ci observait les moindres faits et gestes de sa meilleure amie afin d'anticiper toute réaction. Attrapant un mouchoir près d'elle, Camilla pris son souffle avant de se lancer dans la narration. « Tu te rappelle de Carmelo... ? » demandait la brune d'une voix tremblante. Iris hocha la tête en attrapant rapidement la main de son amie pour la serrer tout doucement. Bien sûr qu'elle connaissait Carmelo, le fameux meilleur ami de Camilla. Iris l'avait quelque fois croisé lorsque les deux jeunes femmes étaient ensemble mais sans réellement passer de vraies journées à trois. De ce que l'organisatrice avait pu raconter à son amie, Carmelo était un jeune homme correcte qui ne provoquait jamais d'histoires ou de bagarres. Il était ce garçon souriant et rempli de rêves, très doux et protecteur envers la brune. Iris ne pouvait pas dire qu'elle l'appréciait mais, sachant à quel point Camilla tenait à lui, la blonde avait toujours eu un regard bienveillant envers Carmelo. « Je t'avais expliquer qu'il avait eu... » ajouta la brune ce qui provoqua un second hochement de la tête de la part de son interlocutrice. « Eu un accident de voiture à une fête ou on à été tout les deux, enfin invité tout les deux... » Evidemment que Camilla lui avait parlé de ce malheureuse fête et de ce qui s'en était suivi. Iris s'était sentie affreusement mal si ce n'était plus fort encore. Savoir que sa meilleure amie se sentait responsable de l'accident qui avait provoqué le décès de Carmelo lui fendit le coeur, littéralement. « Et bien il y a... deux jours, il... » La blonde fronça des sourcils en serrant beaucoup plus cette fois ci la main de la brune dans la sienne. Très attentive depuis le début, Iris ne se doutait d'aucunement ce qui allait suivre. « Il a... Il ne sait plus battus, il a tout lâcher, tout arrêté ! » s'exclama Camilla dans un torrent de larmes. La poitrine de la blonde s'était soudainement serrée après cet aveux et c'était dans une tristesse immense qu'elle attrapa Camilla dans ses bras pour la serrer tout contre elle. « Oh mon dieu... » était tout ce qu'elle pouvait lâcher en apprenant cette terrible nouvelle.

Les larmes de la brune ne cessaient de rouler le long de ses joues tandis qu'Iris la lâcha doucement pour lui offrir un peu d'espace. Cette révélation était blessante et provoqua une émotion qu'elle n'avait pas ressenti depuis le décès de son père il y a plusieurs années de cela. La blonde comprenait ce que Camilla traversait et ne voulant pas la laisser seule, elle se jurait de ne pas l'abandonner en silence. « Son frère ma appeler hier pour savoir si j'allais... allais venir a son... enterrement aujourd'hui bébé... c'était aujourd'hui... il y a quelques minutes... » Voilà la raison pour laquelle elle n'avait pas répondu à ses messages plus tôt. Si Iris l'avait su, bien évidemment qu'elle l'aurait accompagné. « Je n'en savais rien. » s'exprimait-elle en lâchant une larme qui lui brûlait l'oeil depuis quelques minutes déjà. « Si seulement j'avais su je serais venue avec toi pour que tu ne te sentes pas seule… Je m'en veux que tu ais du vivre ça sans une personne pour te soutenir. Je sais à quel point tu étais proche de lui. » ajouta Iris en reprenant à nouveau la main de sa meilleure amie. « Et je sais qu'il t'aimait énormément. » La blonde s'approcha un peu plus de Camilla pour déposer un baiser contre son front en guise d'affection mais surtout de compassion. Iris avait toujours pensé que son amie était une jeune femme forte d'apparence mais contenant un coeur encore bien trop fragile pour ce genre d'épreuve. Elle ne voulait pas montrer ne serait-ce qu'un signe de faiblesse face à son amie et se devait d'avoir encore tout son esprit pour pouvoir la conseiller ou la guider. « Il n'aurait pas aimé te voir ainsi bébé. » murmura-t-elle en essuyant les larmes de la brune de son pouce. « Il faut que tu te battes pour honorer sa mémoire. Je sais qu'il aurait voulu continuer encore un bout de chemin avec toi et j'aurais aimé le faire revenir même si ça aurait pu coûter ma vie, je te le jure. » disait Iris avant de porter la main de son amie à ses lèvres pour l'embrasser avec douceur. La blonde était le genre de personne prête à se sacrifier pour le bonheur de ses proches. Ici, Carmelo faisait partie du bonheur de Camilla. « Je refuse que tu dormes toute seule ce soir, je peux rester ici ou tu peux venir à l'appartement. Tu ne t'occuperas de rien, je cuisinerai et je mettrai un bon film dans le salon accompagné d'un merveilleux chocolat chaud. » proposa la jeune femme en esquissant un sourire, triste mais sincère. « Tu n'es pas seule, je serai là, avec toi pour qu'on puisse traverser ça ensemble d'accord ? Je suis là et je ne te laisserai pas. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

estrella renaciente
Voir le profil de l'utilisateur

my heart... - aarilla ♥ ○ âge : vingt cinq ans. (2.8.92)
○ statut : célibataire mais un homme aux yeux verrons pourrait refaire battre son cœur.
○ métier : organisatrice événementiel chez Magic Event.
○ quartier : #28, center bay.
○ orientation sexuelle : aaronaddict. monsieur moriarty est celui qu'elle a dans la peau.
○ informations en vrac : elle a de multiple tatouage, elle ne les comptes même plus. x la belle a perdu son meilleur ami il y a trois mois maintenant. elle a aussi été agresser les semaines qui suivaient. x elle a une grande, très grande famille. x elle est extrêmement proche de son cousin. x elle a deux chiens, Azarël un berger allemand et Uriel un petit teckel. x son coeur balance pour son ex petit ami, prénommé Aaron. pourquoi ? elle ne la surement jamais oublier...

○ posts : 387 ○ points : 60
○ pseudo : l.emy
○ avatar : c.norgaard
○ DC : le geek.
○ inscrit le : 03/06/2017
MessageSujet: Re: i want see you my friend. × iris.   Sam 17 Juin - 21:46




Iris & Camilla
i want see you my friend.
C'est dur, très dur, extrêmement dur oui. D'en parler mais surtout de tout se souvenir même si j'aimerais ne plus m'en rappeler. Mais surtout j'aimerais juste que cette journée finisse au plus vite et que ça soit derrière moi. Je ne sais pas, je n'ai pas envie de me dire que tout ça, tout ça c'est totalement faux mais non, non a chaque mot que je prononce pour tout t'expliquer mon cœur se resserre, mon ventre se noue de plus en plus, comme si j'allais vomir mes tripes mais non, non je continue à parler. Je vois bien que tu me laisse tout le temps qu'il me faut, le temps qu'il faut pour que je lâche la bombe, la bombe qui est que mon meilleur ami a tout lâcher, a tout laisser tomber mais surtout qu'il n'a pas voulu se battre, se battre jusqu'au bout. Mais je me laisse aller, je laisse mes larmes coulés et je me lâche. « Oh mon dieu... » t'es paroles mais suivit de t'es gestes, t'es gestes qui me font le plus de bien, j'enroule mes bras autour de ta taille fermant mes yeux en laissant mes larmes dévalées mes joues. Quand tu me lâche je me redresse doucement pour reprendre malgré tout mon souffle et souffler doucement pour me calmer. Je viens essuyer mes jours d'un revers de la main en reniflant doucement. Puis je viens alors t'expliquer que son frère ma appeler, appeler pour aujourd'hui appeler pour que je le soutienne aujourd'hui mais moi en retour et c'est toi qui va me le donner. « Je n'en savais rien. » je fais un petit oui de la tête mais je ne voulais pas te le dire, parce que c'était mon choix et je ne voulais pas te faire subbir ça mais surtout que tu me vois dans cette état, malgré tout tu me vois ainsi mais je n'avais pas envie, pas du tout même. « Si seulement j'avais su je serais venue avec toi pour que tu ne te sentes pas seule… Je m'en veux que tu ais du vivre ça sans une personne pour te soutenir. Je sais à quel point tu étais proche de lui. » je fais un petit non de la tête. « Je sais mais... mais je ne sais pas, j'ai réussi a tenir le coup pour son frère et sa famille... oui tu le savais, combien de fois j'ai pu te parler de lui... » je baisse doucement ma tête, serrant ta main que tu as pris mais aussi je reste coller à toi, tout en t'écoutant. « Et je sais qu'il t'aimait énormément. » je hoche la tête doucement, en souriant doucement tout en y repensant. « Oui il m'aimait mais... Je suis entrain de me posée la question de s'il m'aimait vraiment car il a tout lâcher il n'a plus voulu se battre, se battre pour son frère, ses parents, moi... Je ne sais pas du tout, je ne sais pas du tout s'il m'aimait comme... je l'aimais... » je baisse les yeux a ses mots, mots qui me font mal a moi-même en réalité et faut que je me l'avoue. Que je m'avoue que même si c'était mon meilleur ami oui, oui je pense l'aimer plus qu'il ne m'aimait... « Il n'aurait pas aimé te voir ainsi bébé. » je hoche doucement la tête, tu as raison sur se coter. « Il faut que tu te battes pour honorer sa mémoire. Je sais qu'il aurait voulu continuer encore un bout de chemin avec toi et j'aurais aimé le faire revenir même si ça aurait pu coûter ma vie, je te le jure. » je lève directement les yeux à t'es paroles. « Non ! Quitte a choisir entre lui et toi, je préfère y laisser ma vie que a votre ! » je te dis franchement en te regardant droit dans les yeux, puis je dépose ma tête sur ton épaule. Oui je ne veux te perdre ni toi ni lui... mais lui c'est fait. « Je refuse que tu dormes toute seule ce soir, je peux rester ici ou tu peux venir à l'appartement. Tu ne t'occuperas de rien, je cuisinerai et je mettrai un bon film dans le salon accompagné d'un merveilleux chocolat chaud. » T'es paroles me font sourire légèrement, c'est parole que je voulais entendre, ses mots que je voulais qui me percuter et c'est déjà fait. Je viens doucement jouer avec t'es doigts en regardant nos deux mains. « On peut rester là, il y a tout se qu'il faut dans la cuisine bébé. » je redresse doucement mon visage pour te regarder. « L'idée du chocolat chaud, puis je pense que j'ai des marshmallow dans un placard. » je dis en te regardant. « Tu n'es pas seule, je serai là, avec toi pour qu'on puisse traverser ça ensemble d'accord ? Je suis là et je ne te laisserai pas. » à se moment là tu peux voir que j'ai un petit sourire sur mes lèvres et je hoche la tête de haut en bas, heureusement que tu es là, heureusement que je t'ai, et que tu aies là. Je viens alors rapidement me jeter contre toi en enroulant mes bras autour de ton cou manquant de te faire tomber en arrière. « Merci bébé... Merci d'être là ! Je n'oublierais jamais ! » Je me redresse doucement en te regardant. Puis je viens doucement regarder mes vêtements. « Je vais t'abandonner quelques minutes pour prendre une douche et me changer, je te laisse faire comme chez toi princesse. » Ouais tu es chez toi en réalité. J'embrasse ta joue puis je me redresse doucement pour me diriger vers ma chambre récupéré mes affaires et dans ma salle de bain. Je ferme juste ma porte, non clef parce que je trouve que ça serre à rien.
© wild bird
   
   
   

_________________
mi corazón para ti y tu amor necesita. yo pienso;
comment me rassurée de mes erreurs passées et mes erreurs présentes ? plus rien ne pourra me faire revenir en arrière. le destin ma quitter, abandonné ou même fuit. ▬ corazón va a estallar. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: i want see you my friend. × iris.   Dim 9 Juil - 10:33

my bestfriend, my everything


Iris a toujours été le genre de personne à prendre soin de ses proches et d'autant plus lorsqu'ils semblaient mal. Très protectrice envers sa meilleure amie, la blonde souhaitait avant tout qu'elle crache les mots enfouis en elle pour la délivrer. La situation que rencontrait Camilla était loin d'être facile et traverser une épreuve aussi compliquée que celle-ci, Iris connaissait mais n'arrivait pas à trouver les mots justes pour la consoler. Le meilleur ami de Camilla était quelqu'un d'extraordinaire, de gentil et d'attentionné au vu de ce que la brune lui racontait parfois. Iris et lui ne s'étaient jamais rencontrés, ou du moins jamais vraiment abordés mais tout ce qu'elle savait à propos de lui était sa bienveillance et qu'ils auraient très bien pu s'entendre. Malheureusement tout cela se conjuguait au passé et c'est tristement qu'Iris cherchait les mots adéquats à la situation.

Lorsque la jeune femme proposa à sa meilleure amie un chocolat chaud devant un film, Iris aperçu un léger sourire s'afficher sur le visage de Camilla ce qui avait tendance à régulièrement lui réchauffer le coeur. « Ne serait-ce pas un sourire que je vois ici ? » demandait la blonde en pinçant très légèrement la joue de la brune pour l'embêter. Chose qu'elle savait pertinemment faire. Être le clown de service ne l'avait jamais dérangé et c'était même avec honneur qu'elle acceptait ce titre sans jamais rechigner. « On peut rester là, il y a tout se qu'il faut dans la cuisine bébé. » répliquait Camilla en relevant légèrement sa tête. « L'idée du chocolat chaud, puis je pense que j'ai des marshmallow dans un placard. » ajoutait-elle. « Hé bien ! Je m'y colle, tu n'auras rien à faire à part prendre une douche pour retirer toute la tristesse qui habite ton corps. » exprimait Iris avant de sentir les bras de sa meilleure amie s'enrouler autour de son cou en maquant de les faire basculer. La blonde souriait tendrement en enroulant à son tour ses bras autour de la brune en la serrant aussi fort qu'elle pouvait. « On va y arriver tu verras. » murmura-t-elle à voix basse tout en caressant son dos de sa main doucement.

Tandis que Camilla avait filé sous la douche pour se rafraîchir et retrouver ses esprits, Iris s'était précipitée dans la cuisine pour préparer deux tasses de chocolat chaud. Les pensées de la jeune femme se tournèrent rapidement sur ce que venait de subir Camilla et sans aucune retenue elle s'appuyait sur l'évier en passant une main sur son front. Les larmes coulèrent automatiquement alors qu'elle ne tentait plus de les cacher. Chaque histoire était propre à chacun mais voir la mort attraper un proche touchait n'importe qui dans le monde. Le plus triste étant que même si la personne souffrante était atteinte d'une maladie, personne n'est réellement prêt à lui faire ses adieux et pire encore lorsque la mort fut subite. Tout cela lui fit remonter des souvenirs sombres concernant son passé et même si aujourd'hui plusieurs années s'étaient écoulées depuis le décès de son père, Iris n'avait jamais vraiment réussi à aller bien même si elle le pensait. Alors qu'elle essayait de retrouver ses esprits, la jeune femme essuya rapidement les perles salées collées à son visage en retrouvant son activité. Le tout était de ne pas trop chauffer ce chocolat. Iris attrapa le sachet de chamallow qu'elle versa une quantité astronomique dans chacune des tasses. « Alors là si ce n'est pas assez sucré je ne sais pas ce que je dois faire. » riait-elle légèrement avant de revenir dans le salon les mains prises par les tasses.

Camilla n'avait pas fini de se doucher et tant mieux. L'eau chaude pouvait peut-être la détendre et lui faire oublier ne serait-ce qu'un instant ses soucis. Iris déposa les tasses sur la table basse avant d'allumer Netflix à la télévision. « Ca va toujours ? » s'écria-t-elle pour vérifier si tout allait bien du côté de la brune.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

estrella renaciente
Voir le profil de l'utilisateur

my heart... - aarilla ♥ ○ âge : vingt cinq ans. (2.8.92)
○ statut : célibataire mais un homme aux yeux verrons pourrait refaire battre son cœur.
○ métier : organisatrice événementiel chez Magic Event.
○ quartier : #28, center bay.
○ orientation sexuelle : aaronaddict. monsieur moriarty est celui qu'elle a dans la peau.
○ informations en vrac : elle a de multiple tatouage, elle ne les comptes même plus. x la belle a perdu son meilleur ami il y a trois mois maintenant. elle a aussi été agresser les semaines qui suivaient. x elle a une grande, très grande famille. x elle est extrêmement proche de son cousin. x elle a deux chiens, Azarël un berger allemand et Uriel un petit teckel. x son coeur balance pour son ex petit ami, prénommé Aaron. pourquoi ? elle ne la surement jamais oublier...

○ posts : 387 ○ points : 60
○ pseudo : l.emy
○ avatar : c.norgaard
○ DC : le geek.
○ inscrit le : 03/06/2017
MessageSujet: Re: i want see you my friend. × iris.   Dim 6 Aoû - 15:17




Iris & Camilla
i want see you my friend.
« Ne serait-ce pas un sourire que je vois ici ? » je hoche la tête de haut en bas en le gardant sur mes lèvres, puis à ta proposition je te dis que j'ai tout et que je préfère que l'on reste chez moi. Pourquoi ? Je ne sais pas, surement parce que je n'ai pas trop envie de bouger après tout se qui c'est passer et je sais que tu es comme chez toi ici et que, et bien que tout est à ta disposition. Combien de fois tu es rester plus d'une soirée ici et que c'est comme chez toi même. « Hé bien ! Je m'y colle, tu n'auras rien à faire à part prendre une douche pour retirer toute la tristesse qui habite ton corps. » Je souris en hochant encore la tête, puis je viens alors me jetter litérallement sur toi pour te prendre dans mes bras. L'étreinte se fait naturellement en faite, je n'ai pas trop envie de te lâcher mais il le faut. Avant que je le fasse j'entends t'es paroles. « On va y arriver tu verras. » je souris doucement et mumure à mon tour. « Oui j'en suis sur même.. ! » tu étais là pour moi quoi qu'il arrive et je sais que ça ne changera pas et que ça sera aussi réciproque pour toi. Quand je te lâche pour me lever et me diriger vers ma chambre prendre quelques affaires et m'enfermé, enfin simplement fermer la porte de la salle de bain. Je viens alors m'appuyer sur le lavabo en soupirant. Je relève doucement mon regard pour m'observer dans le miroir mais ouais, je vois ce visage, mon visage et je me dis que je ne peux pas rester comme ça. Pour lui je ne peux pas car, il aurait pas voulu ça pour moi. Je soupire à nouveau puis je défais mes vêtements que je mets rapidement au sale. Je vais dans ma douche et règle l'eau assez chaude, pas bouillante pour ne pas me brûler mais chaude. Je laisse l'eau mouiller mes cheveux puis mon corps. Je ferme les yeux pour ne pas avoir de l'eau dans les yeux et, ouais je reste un long moment comme ça à penser, penser à mon meilleur ami, penser a tout se qu'on a peut vivre, penser à tout se qu'on aurait pu vivre derrière. Mais aussi à cette fille, qui m'a dit ses paroles. Je ne suis pas de nature à m'énerver mais là, là j'aurais du je pense. Après tout je ne l'ai pas fait pour la famille de Carmelo. Je viens ensuite prendre enfin la décision de me laver, au bout de plusieurs minutes, mais ça me prends bien moins de temps. Je viens alors me remettre sous l'eau pendant plusieurs minutes, je ne sais pas se qui se passe dans la cuisine, mais je sais que tu prépares tout pour notre soirée. Au moment ou j'allais sortir, je viens alors m'asseoir dans la douche sous l'eau et je craque, à nouveau, je laisse mes larmes coulées et se mélangé a l'eau chaude. Je vais avoir du mal à me faire à l'idée qu'il n'est plus là mais je vais devoir vivre avec. Sa va bouleverser toute ma vie, mais, faut que je sois forte, forte pour lui mais aussi montré à tout le monde que j'arrive à vivre avec ça et que je ne m'emferme pas dans mon malheur. « Ca va toujours ? » Quand j'entends ta voix je me relève rapidement et coupe l'eau. Je me racle la gorge rapidement puis je viens te répondre tout aussi fort pour que tu m'entendes. « Oui ça va ! Je vais bientôt sortir ! » je passe ma serviette autour de ma taille et une sur mes cheveux. J'enfile un short de nuit et un débardeur assez large. J'essuie au maximum mes cheveux pour qu'il ne goutte pas. Mais le viens alors les attachés en chinon fouillit au sommet de mon crâne. Je me regarde une dernière fois dans le miroir puis j'ouvre la porte. Uriel fonce sur moi et me saute pour que je le prenne dans mes bras, se que je fais. Heureusement que c'est qu'un petit Teckel, je pourrais pas faire ça avec Azarël mon berger allemand. Je reviens vers toi et le dépose à terre, je m'affales sur le canapé à tes coter et regarde tout se que tu as préparer. « Je t'es déjà dis que c'était toi qui faisais les meilleurs chocolats chaud au marshmallow ? » je souris en te regardant puis je me penche pour prendre une tasse entre mes mains sans rien faire tomber. « On regard quoi ? Série ? Film ? »
© wild bird
   
   
   

_________________
mi corazón para ti y tu amor necesita. yo pienso;
comment me rassurée de mes erreurs passées et mes erreurs présentes ? plus rien ne pourra me faire revenir en arrière. le destin ma quitter, abandonné ou même fuit. ▬ corazón va a estallar. × by lizzou.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: i want see you my friend. × iris.   

Revenir en haut Aller en bas
 

i want see you my friend. × iris.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Goodbye my old friend...
» Passion of Iris / Random Booster
» Hey my friend [PV]
» En cours d'écriture Boule Scintillante | Chaton => Iris
» 01. My friend, mes amis ♪ [Fe Brittany]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-