AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Everything happens for a reason [Tawan #2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : tente de remonter la pente
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ posts : 1807 ○ points : 1060
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Kenlee & Ezekiel
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Sam 10 Juin - 20:40

En boxer et débardeur, allongée sur mon lit les jambes nues étendues et pieds croisés, je feuillète le calpin de Birdy. Je ne connais même pas encore son prénom. Les dessins que j’y trouve sont tous plus impressionnants les uns que les autres, je souris parfois de voir des choses plus légères, certaines marquées d’une atmosphère plus lourde. Je me repasse les dessins trois ou quatre fois, tous, avec un regard différent  chaque nouvelle lecture. J’aime ce que j’y lis, c’est peut-être aussi intéressant qu’un bon bouquin, peut-être même plus encore. Une fois le couvre-feu annoncé, je referme le petit cahier à la couverture épaisse et aux feuilles canson, et le glisse juste sous mon oreiller. A l'aube, une fois le clairon sonné, je prends soin de planquer le carnet avant de refaire mon lit au carré. Nos affaires personnelles doivent être rangées dans notre casier, er rien ne doit dépasser. Une fois fait, je vais à la douche. Le regard des hommes sur celui des femmes est désagréable, nous ne sommes pas nombreuses et si j’aurai pu prendre plaisir à mater sous les douches, là clairement, je n’en ai ni la force ni l’envie. Par précaution, avant la réunion dans la cour, je récupère un morceau de papier et un stylo pour y inscrire quelques mots simples ‘j’ai ton carnet, envoie-moi un message si tu veux le récupérer’ suivi de mon numéro de portable. Qui ne tente rien n’a rien. Je glisse le papier sous la doublure de ma casquette kaki avant de courir rejoindre les autres recrues dans la cour pour le comptage et le salut. La journée se passe le plus normalement du monde, en tout cas, le plus normalement lorsqu’il s’agit d’une journée à l’armée. Séances de sport et d’entraînement au tir, sans compter le montage et remontage des armes de service. Je garde les yeux bien ouverts, partout, voir si je ne croise pas Birdy quelque part. Je ne sais pas comment je pourrai me dépatouiller mais faut que je trouve une solution pour la revoir. C’est sur les coups de 18h que ma section marche en rang sous les commandements du capitaine Cole, droite, gauche, droite gauche, et juste le temps de bifurquer mon regard sans même tourner la tête que je j’aperçois Birdy au loin, sac sur l’épaule, descendant du bus. Mon coeur s’accélère et je cherche à tout prix une solution pour qu’elle me voit, mais en rang entre tous mes collègues c’est pas la joie. Discrètement je sors le papier de ma casquette, Birdy salue ma capitaine d’un hochement de tête et je tente un sifflement d’oiseau qui heureusement attire son attention. D’un simple regard, je lui montre ma main, et je lâche le papier sur le sol, espérant qu’elle ait compris que ce dernier lui était destiné. Maintenant, reste plus qu’à espérer que j’ai un sms en rentrant ce soir.

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 113 ○ points : 990
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury ; Cassiopée Manning
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Sam 10 Juin - 22:32

C’est con je sais mais avoir paumé mon carnet de dessin ça me stress. Je l’ai toujours avec moi et là je dirais pas que c’est comme être à poils mais un peu. Parce qu’en plus les dessins dans ce carnet c’est mon univers, une partie de moi alors forcément j’espère qu’il n’est pas entre de mauvaises mains. Ça a pourrit le reste de ma journée d’hier et celle-ci n’est pas mieux, mes amies ne comprennent pas pourquoi je m’inquiète autant ce qui me déçoit un peu de leur part… elles me connaissent quand même ! En plus de ça j’ai l’impression que le temps s’écoule au ralenti, je regarde ma montre sans cesse et ça ne passe pas. Forcément je ne suis pas des plus attentives, je note mes cours en étant à moitié absente, si j’arrive à me relire ou comprendre quelque chose ça sera un miracle. Pour ne rien arranger à mon humeur tout le monde a l’air de s’être donné le mot pour me souler à me demander pourquoi je fais cette tête, je finis par rester muette ça vaut mieux. C’est vrai que c’est pas dans mes habitudes d’être comme ça, je comprends qu’ils se posent des questions, mais c’est lourd à force. Je fais mine de me concentrer à fond sur les cours et prie pour que la fin de la journée arrive relativement vite. Quand enfin ma montre a décidé d’être sympa c’est avec un certain soulagement que je monte dans le bus qui me ramènera à l’entrée de la base, chez moi où je vais pouvoir me mettre à la recherche de mon carnet. Je ne peux même pas occuper mon trajet à dessiner, et ça bah c’est nul, vraiment ! J’écoute de la musique, mais d’habitude je fais des croquis, je noircis le papier et ça me détend, tout simplement. Je suis pas du genre nerveuse, mais là j’ai l’impression d’être une droguée en manque.
Il est dix huit heure quand je descends du bus et passe le poste de sécurité de l’entrée de la base, je prévois d’aller voir mon père pour savoir si par tout hasard on ne lui a pas ramener mon carnet, sait-on jamais. Et puis le voir me fera du bien. Sur le chemin je croise le Capitaine Cole et les recrues qu’elle a sous ses ordres. Je la salue d’un signe poli de la tête, un sifflement attire mon attention, on dirait un oiseau. Je reconnais la jeune femme rencontrée la veille, elle sait peut-être où est mon carnet vu que j’ai dû le perdre quant je suis partie après que nous ayons discuté. Faut que je lui pose la question, mais là tout de suite c’est impossible. Je remarque qu’elle désigne sa main du regard, j’arque légèrement un sourcil et voit un papier tomber sur le sol alors que le groupe s’éloigne j’attends qu’il soit à bonne distance et ramasse ce que je comprends être un message. Je le déplie et mon cœur se met à battre plus fort sous l’effet de la joie. Elle a mon carnet, ouf ! Je note son numéro dans mon portable, me rendant compte que je ne connais même pas son prénom et j’envoie un message dans la foulée. Le cœur beaucoup plus léger je rentre chez moi de bien meilleure humeur que je n’en suis partie ce matin. Pendant que je bosse mes cours je jette de temps à autre un regard impatient vers mon portable, espérant avoir une réponse de la part de la brune. Quant enfin un message arrive je suis contente de voir qu’elle ne compte pas me racketter pour que je récupère mon carnet, même si dans le fond je savais que ce ne serait pas le cas.
Le rendez-vous est pris après le dîner, ça laisse pas mal de temps avant qu’il n’y ai le couvre feu. A l’heure de la fin du service au self de la base je vais aux abords de la piste de course c’est là que j’ai dit à la fausse psychopathe que je l’attendrais. Je m’assoie sur un muret en béton et sort mon portable, ça m’occupe le temps qu’elle arrive. J’espère juste qu’entre temps elle n’a pas fait une connerie lui valant une nouvelle punition qui l’empêcherait de venir.


Dernière édition par Joan Oakley le Dim 11 Juin - 13:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : tente de remonter la pente
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ posts : 1807 ○ points : 1060
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Kenlee & Ezekiel
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Dim 11 Juin - 9:26

Je n’ai jamais été aussi impatiente de rentrer dans les dortoirs qu’aujourd’hui. L’impatience me guète, je veux absolument savoir si Birdy a réussi à récupérer mon papier, et si elle m’a envoyé un sms. Je cours presque jusqu’à la chambre que je partage avec d’autres recrues, et fouille dans mon casier pour récupérer mon portable que je m’empresse d’allumer. Trois SMS, un de mon père, un de phoebe et un numéro inconnu. C’est sans surprise que j’ouvre celui-ci en premier. Un large sourire étire mes lèvres et je m’empresse de répondre. Une rançon ? Pourquoi pas, j’aurai pu lui demander n’importe quoi, visiblement elle a l’air de tenir à ce carnet de dessins. Bon, même si j’ai eu une seconde envie de lui demander un morceau de sa cuisse pour le dîner, je me retiens et reste plutôt sage. Je vais arrêter d’essayer de lui faire peur, surtout si je veux qu’elle me mène dans un endroit qui n’est pas surveillé. Ce qu’elle fait d’ailleurs puisqu’elle me donne un point de rendez-vous, après le repas. Pas le temps de répondre, j’éteins à nouveau mon téléphone, récupère deux clopes et un briquet que je glisse dans ma poche, et le carnet dans mon dos, comme la première fois glissé entre ma peau et la ceinture de mon pantalon. Le repas n’attend pas, et lorsque la cloche sonne, je retrouve les autres recrues à l’extérieur, en rang, pour aller tous au réfectoire prendre notre dîner. Je suis impatiente comme pas deux, enfin une distraction possible ici, ça me semble tellement fou à imaginer. C’est la première fois que je mange à une allure folle, tant pis si j’ai mal au bide, je dois la rejoindre vite. Une fois mon repas terminé, c’est enfin la pause, le quartier libre de tous les soldats avant le couvre-feu, il n’y a pas grand chose à faire mais des salles de repos sont faites pour qu’on puisse quand même regarder la télé, se détendre, jouer au billard ou au baby-foot. Ce soir, je ne leur mettrai pas la raclée du siècle, j’ai autre chose à faire. « Où tu cours comme ça Lewis ? » Demi-tour pour croiser le regard d’une recrue de ma chambrée, un gars sympa mais qui a un peu trop tendance à me coller aux basques, je crois que je lui plais, mais alors comment lui dire que je les aime avec plus de poitrine… « Coup de fil important. » Je lui fais un signe de salut et quitte le réfectoire. Sur le chemin, je bifurque à quelques endroits pour être sûre que personne ne me suit, et j’arrive enfin à la piste de course. La silhouette de Birdy assise sur un muret me fait sourire, et j’approche doucement, mains dans les poches. « Oh, Birdy n’a pas mis ses lunettes ce soir… » Je suis presque déçue, elle est choue avec ses lunettes. Je prends place près d’elle sur le muret et sors de mon dos le carnet qu’elle semble aimer plus que de raison. « Tiens, ton précieux. J’espère que t’as réussi à dormir sans lui quand même… » Je lui souris, la taquinant gentiment, mais me sentant étrangement bien à ses côtés.

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 113 ○ points : 990
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury ; Cassiopée Manning
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Dim 11 Juin - 13:43

Ça doit faire cinq petites minutes que j’attends là, assise sur le muret et les yeux rivés sur mon portable, mais j’ai l’impression que la brune n’arrivera jamais. J’agite mes jambes un peu nerveusement sans même m’en rendre compte. C’est stupide, je sais, j’ai été dans cet état toute la journée c’est pour ça que je suis pressée de récupérer mon carnet et mettre définitivement mon stress au placard. Je tiens à tous mes dessins, mais à ce carnet là particulièrement parce que je l’ai commencé au moment où Janis est partie de la maison, et depuis j’y mets tout ce qui me passe par la tête que ça ai un rapport avec ma sœur ou non. Mais du coup il contient des choses vraiment personnelles, même si ce n’est pas nécessairement flagrant quand on regarde juste les dessins comme ça vite fait. Une silhouette apparaît, elle se rapproche et je comprends vite que c’est la recrue que j’attends. Je range mon téléphone dans ma poche, elle s’approche en souriant et je fais de même, m’amusant de sa première remarque quant à l’absence de mes lunettes « Et oui je ne suis pas complètement bigleuse. » dis-je avec un haussement d’épaules. La jeune femme s’assoit à côté de moi sur le muret et je lui suis infiniment reconnaissante de ne pas faire durer le suspens plus longtemps. Elle sort le carnet de derrière son dos et me tend provoquant un immense sourire de ma part « Merci ! Merci ! T’imagine pas comme je te vénère à cet instant. » j’ai presque envie de lui sauter au cou mais me retiens. Je fais une petite moue « Bah… ça peut paraître bête mais non j’ai pas bien dormi… » avoué-je en baissant les yeux sur mon carnet « J’avais peur qu’il tombe entre de mauvaises mains. » le feuilletant machinalement comme pour m’assurer qu’il n’y manque rien. Ce geste la jeune femme pourrait mal le prendre je m’en rends compte alors je le referme et le pose à côté de moi sur le muret. Je regarde à nouveau ma sauveuse et arque un sourcil « Alors cet endroit tranquille il te convient ? » parce que au pire j’en connais d’autres si ça ne lui va pas. « Presque personne ne vient ici, surtout pas le soir. La piste sert surtout aux épreuves de tests physiques mais en général ils restent de l’autre côté, près des vestiaires. » je lève les yeux et fais un petit geste de la main pour signifier que ça n’a pas d’importance « Enfin bref, c’est tranquille. ». Je balance un peu mes jambes, je suis beaucoup plus détendue qu’il y a quelques minutes « Au fait c’était bien pensé le coup du papier. » je ris légèrement « Digne d’une espionne. ».
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : tente de remonter la pente
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ posts : 1807 ○ points : 1060
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Kenlee & Ezekiel
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Dim 11 Juin - 16:36

« Et oui je ne suis pas complètement bigleuse. » Je ne comprends pas comment elle arrive à me faire sourire à ce point, c’est quand même quelque chose s’assez spectaculaire, à croire qu’elle ouvre à peine la bouche et je souris. D’ailleurs, je remarque qu’elle n’a pas besoin d’ouvrir la bouche puisque je souriais déjà en arrivant vers elle. Je lui rends son précieux, je pensais pas qu’il lui manquait à ce point, elle se jette presque dessus comme un animal affamé à qui on proposerait un morceau de viande crue. « Merci ! Merci ! T’imagine pas comme je te vénère à cet instant. » Je ris légèrement. « Ah oui à ce point. Je vais peut-être venir le dérober une fois ou deux alors pour que tu me vénères plus souvent. » J’enfouis mes mains dans mes poches, c’est devenu une habitude, et croise mes pieds sans détourner mon regard d’elle. « Bah… ça peut paraître bête mais non j’ai pas bien dormi… » Je fronce un peu les sourcils et la laisse continuer. « J’avais peur qu’il tombe entre de mauvaises mains. » Je hoche à peine la tête. « Je peux comprendre. Enfin, que ce soit important pour toi et tout. Bon, je vais pas te mentir, j’aurai difficilement pu m’empêcher de regarder à l’intérieur. Du coup, je sais pas si tu estimes que mes mains étaient les bonnes ou pas ! » Je lui souris à nouveau, cherchant son regard afin d’appuyer le mien et lui dire avec la plus grande sincérité. « Tu as beaucoup de talent. » Je passe rarement par quatre chemins pour dire ce que je pense, par contre il m’arrive d’enjoliver la vérité pour draguer, là ce n’est pas le cas. C’est vraiment sincère.

« Alors cet endroit tranquille il te convient ? » Je regarde partout autour de nous, c’est vrai que ça a l’air calme à cette heure, le petit muret est abrité à moitié par un arbre ce qui nous laisse une petite brise agréable sans que le soleil ne soit trop agressif. « Si tu dis que personne ne viendra nous trouver, ça me va. Endroit parfait pour un crime parfait. » Dis-je avec aplomb avant de la regarder et de lâcher un rire amusé. « Ça va fais pas cette tête, si j’avais dû te manger je l’aurai fait hier. » J’aime la taquiner, impossible de savoir exactement pourquoi mais en réalité je ne me pose même pas la question, c’est juste instinctif. « Presque personne ne vient ici, surtout pas le soir. La piste sert surtout aux épreuves de tests physiques mais en général ils restent de l’autre côté, près des vestiaires. Enfin bref, c’est tranquille. » « C’est parfait. ». Je laisse mon regard se perdre au loin et un soupir s’extirpe d’entre mes lèvres avant que Birdy ne reprenne la parole. « Au fait c’était bien pensé le coup du papier. » Je tourne à nouveau les yeux vers elle. « Digne d’une espionne. » Je souris et hausse les épaules légèrement. « Je connais mes classiques. » Je crois que dans un cadre comme celui là, soit tu apprends à te fondre dans la masse, soit tu apprends à te débrouiller pour donner le change sans te laisser ensevelir. C’est ce que je tente de faire chaque jour. « Ça te dérange si je fume ? » Je sors la cigarette de ma poche et lui montre, heureusement elle secoue la tête et je peux allumer ma clope en prenant un plaisir immense à tirer dessus. Depuis le départ de Loïs, je fume beaucoup, beaucoup trop. « Alors, Miss Oakley, ça fait longtemps que tu vis ici, dans cette ville à l’intérieur de la ville ? Ça doit pas être simple tous les jours j’imagine. » Je tire une nouvelle fois sur ma clope avant de lui proposer, sait-on jamais, même si j’ai du mal à l’imaginer une clope au bec.

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 113 ○ points : 990
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury ; Cassiopée Manning
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Dim 11 Juin - 17:59

Que je me sois inquiétée à ce point pour un simple carnet de dessins n’a pas l’air de surprendre plus que ça la jeune femme, ça change de mes amies qui n’ont pas cessé de me dire depuis hier que je m’en faisais pour rien. Quant à savoir si ses mains en sont de bonnes ou de mauvaises « Difficile à dire. » je laisse planer le doute avec un petit rictus en coin. Il laisse vite place à une mine un peu plus gênée et des joues rosies par le compliment que me fait la brune « Merci… » lâché-je doucement. C’est plus facile de changer de sujet, et voir si j’ai bien accomplie ma part du marché en lui proposant de se retrouver ici. Est-ce que l’endroit est assez calme et plaisant pour la recrue ? Ça a l’air, et elle fait une petite référence à son attitude d’hier, je fronce les sourcils faussement réprobatrice ce qui la fait se reprendre non sans me taquiner au passage. Dans toute la maturité dont je suis capable je lui tire la langue avant d’expliquer que l’endroit est définitivement tranquille, pas de risque qu’on vienne nous embêter. C’est un peu étrange en fait d’être là avec cette jeune femme dont je ne sais rien si ce n’est son goût certain pour l’humour, un peu particulier, et l’indiscipline. Ça serait mentir que de dire qu’elle ne m’intrigue pas un peu, sinon je serais déjà repartie après avoir récupéré mon carnet. Et puis je compatis à sa situation qui ne doit pas être évidente, ici sur la base. Une chose est sûre elle sait s’adapter à la situation, preuve en est le coup du papier m’étant destiné, je salue l’idée et souris à sa réponse « Et c’est quoi tes classiques ? » j’ai envie d’en savoir un peu plus sur elle, c’est pas difficile vu que je ne sais rien.
Je secoue la tête à sa question « Non vas y. » elle est presque là pour ça je ne vais pas la priver de ce plaisir, surtout que la fumée ne me dérange pas. Moi-même il m’arrive de m’en griller une de temps en temps. Rapidement, comme depuis l’instant où j’ai croisé son chemin, la jeune femme prend le lead de la discussion. Sous ses faux airs de psychopathe c’est une vraie curieuse on dirait. Je me mets à rire légèrement, à cause de son attitude, de ses questions « Depuis toujours. Je n’ai connu que ça. Enfin on a quand même déménagé sur la base, vu que mon père est devenu un haut gradé… » je marque une pause, réfléchis à ma vie ici et hausse les épaules « Pas toujours, mais comme je n’ai rien connu d’autre je ne sais pas si ça serait mieux ailleurs. C’est pas si mal et j’ai mes habitudes ici. ». Elle me propose sa cigarette, j’hésite un bref instant et décline son offre « Je fume que quand je suis contrariée. » comme hier soir par exemple, où j’étais vraiment pas au top niveau humeur. Je profite de ce moment pour prendre la main sur la conversation « Et toi ? Tu viens d’où ? T’es pas là depuis très longtemps, non ? » sinon je l'aurais vu avant hier et elle serait plus intégrée que ça.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : tente de remonter la pente
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ posts : 1807 ○ points : 1060
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Kenlee & Ezekiel
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Dim 11 Juin - 20:35

Voilà que la demoiselle semble commencer à poser des questions, s’intéresser à moi. En général, j’ai tendance à fuir les questions qui parlent de moi, mais aujourd’hui je suis un peu mal placée pour ne pas répondre, j’ai quand même fouillé dans son carnet de dessins. Certes ce n’est pas comme un journal intime parce que les souvenirs et les pensées y sont codées et donc moins accessibles, mais ça ressemble en tout point à la préciosité de ces fameux journaux intimes que tiennent certaines filles. Alors je décide de lui répondre, après un bref haussement d’épaules. « Boh tu sais, tous les polars connus vus et revus, Pulp fiction, le parrain, Léon, la ligne verte… » J’aime bien les vieux films, je vais moins au ciné depuis quelques années, je trouve ça plus sympa de se regarder un bon film chez soi. Bon après, j’ai aussi eu la chance d’avoir une salle de ciné chez mes pères, ça aide. Sans attendre plus longtemps, je demande à la jolie demoiselle si j’ai le droit de fumer, ce à quoi elle me répond par la positive. J’en profite donc sans tarder et prends plaisir à tirer sur ma cigarette comme la droguée que je suis. Mine de rien, je pose à mon tour une question à Birdy. Je connais toujours pas son prénom et ça ne me gène pas, je trouve ça presque marrant de continuer à l’appeler Birdy. « Depuis toujours. Je n’ai connu que ça. Enfin on a quand même déménagé sur la base, vu que mon père est devenu un haut gradé… » Je ne la lâche pas des yeux, amusée par l’éclat de ses yeux qui change légèrement lorsqu’elle se met à réfléchir. Tout chez elle a un certain charme, et j’avoue avoir bloqué sur sa petite cicatrice, juste là sous sa lèvre inférieure. Je me concentre comme je peux pour ne pas trop loucher dessus. « Pas toujours, mais comme je n’ai rien connu d’autre je ne sais pas si ça serait mieux ailleurs. C’est pas si mal et j’ai mes habitudes ici. » Je comprends, quand on ne connaît pas autre chose c’est difficile de faire le comparatif. « Du moment que tu t’y sens bien, c’est le principal. Enfin moi ça m’angoisserait tous ces gens habillés pareil qui marchent pareil… c’est un monde parallèle ici ! » Je ris un peu et lui propose ma cigarette qu’elle refuse. « Je fume que quand je suis contrariée. » J’arque un sourcil, amusée par cet aveu. « C’est mignon. » Je ris un peu et c’est sans tarder qu’elle embraye à nouveau pour en savoir plus sur moi. Nous y voilà. « Et toi ? Tu viens d’où ? T’es pas là depuis très longtemps, non ? » Tel le renard dans le livre de Saint Exupéry, j’ai un moment de recul à l’intrusion de quelqu’un dans ma sphère privée, cette peur sûrement qu’on veuille m’apprivoiser. Mais je me suis moi-même mise en cage en m’engageant dans l’armée alors, je devrais pouvoir faire un effort pour lui répondre. « Island Bay, tu connais ? J’ai grandit là bas. Je suis née au Canada et j’ai été adoptée par deux hommes absolument adorables qui vivent ici depuis toujours. J’ai aucun souvenir du Canada, c’est ici chez moi. » Je la regarde et lui souris avant d’écraser la fin de ma cigarette sur ma rangers comme j’en ai l’habitude, et je garde mon mégot entre mes doigts parce que je n’ai aucune idée d’où le jeter sans que ce ne devienne une preuve. « Le dessin alors. Et des études dans l’art. C’est beau, c’est même étonnant que ton père ait bien voulu que tu fasses de ta passion un métier. Il a l’air… » Je fronce les sourcils et bombe la poitrine pour imiter son paternel. « Un peu rustre non ? ». Mon imitation semble la faire rire et mon rire se mêle immédiatement au sien.

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 113 ○ points : 990
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury ; Cassiopée Manning
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Dim 11 Juin - 23:00

« Ouais des vieux classiques. » dis-je avec un petit air innocent et le regard malicieux. Mais apparemment la jeune femme préfère me questionner moi plutôt que parler d’elle, en tout cas c’est ce que je suppose dans sa manière de vouloir mener l’échange. Pour ma part ça ne me gêne pas de répondre à ses questions, elles sont plutôt banales, rien d’embarrassant ou dont je ne puisse pas parler. La brune n’est pas la première à m’interroger sur ma vie ici, c’est vrai que c’est un cadre de vie particulier mais c’est le mien et comme elle le dit si bien l’essentiel c’est que je m’y sente bien. « C’est différent du côté résidentielle de la base. » je lui souris comme pour la convaincre que ce n’est pas si étrange qu’elle le pense « C’est comme vivre dans n’importe quel quartier résidentiel, sauf que y’a que des familles de militaire. ». Je décline poliment sa cigarette en me fendant d’une petite explication et une nouvelle taquinerie suit directement. Je fais une légèrement moue, je ne vois pas bien ce que ça a de mignon… surtout quand je suis contrariée. Ça laisse un petit moment de flottement et je m’engage dans la brèche pour interroger la recrue à mon tour. Je suis curieuse de savoir d’où elle vient et depuis combien de temps elle s’est engagée. Elle a comme un petit mouvement de replie, si ces questions là l’ennuient déjà, je ne suis pas au bout de mes peines pour essayer d’en savoir plus la concernant. Mais finalement la mystérieuse sauveuse de mon carnet daigne me répondre en partie. Je hoche la tête pour signifier que je connais Island Bay et écoute chaque information avec attention. Ce ne sont que quelques petits éléments de son histoire mais elle est pour le moins singulière. C’est la première personne que je rencontre qui a été élevé par un couple d’hommes, je n’ai rien contre ça, au contraire, l’essentiel c’est d’être dans un foyer aimant. « Canado-Néo-zélandaise… original. » plaisanté-je. Et encore une fois la jeune femme me replace au centre de la discussion, elle est forte je dois bien l’admettre. Mais puisque c’est pour parler dessin je veux bien qu’on change de sujet. Un large sourire étire mes lèvres et je hausse les épaules avant de désigner du regard mon carnet « Je vais avoir du mal à le cacher, maintenant que t’as vu ça. ». Elle s’étonne que mon père me laisse faire les études de mon choix, je la regarde avec perplexité alors qu’elle précise son point de vue en m’offrant une petite imitation de mon paternel qui a le mérite de me faire rire. En fait ce qui m’amuse c’est l’image qu’elle a de lui, parce que c’est celle du Colonel Oakley avec toute la rigueur et l’autorité que ça implique. « Rustre non… militaire. » je secoue la tête « Il n’a jamais cherché à me faire entrer dans l’armée. Il sait ma passion pour le dessin et m’a toujours encouragé à suivre la voie qui me plait. La seule condition c’était que je fasse des études, que j’ai un diplôme. J’aime bien l’histoire de l’art, mais mon truc c’est de dessiner. Heureusement j’ai une option qui me permet de le faire. ». Je remarque qu’elle a toujours son mégot à la main, ne voulant pas le jeter ce qui est un bon reflex, je lui montre le bout du muret d’un geste de la main « Sur le côté du mur, y’a un trou dans le béton t’as qu’à le jeter là dedans ton mégot. C’est ce que je fais moi. » doit y’en avoir pas mal d’ailleurs. Alors qu’elle se penche pour regarder où est l’entrée de cette poubelle de fortune, une idée me vient. Mon côté taquin prend le dessus et je fais mine de la pousser pour lui faire perdre l’équilibre mais la retient aussitôt. C’est sans doute le truc le plus immature qui soit mais c’était plus fort que moi. J’éclate de rire, elle me regarde « Bah quoi ? » je prends mon air le plus innocent.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : tente de remonter la pente
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ posts : 1807 ○ points : 1060
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Kenlee & Ezekiel
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Lun 12 Juin - 21:32

Elle m’explique son point de vie, apparemment c’est différent du côté résidentiel de la base. Je la crois, ou du moins j’essaie mais je ne peux qu’imaginer. « C’est comme vivre dans n’importe quel quartier résidentiel, sauf que y’a que des familles de militaire. » Je hoche doucement la tête en lui souriant, l’important c’est qu’elle ne s’y sente pas mal après tout. Mais très vite, l’échange revient sur ma pomme et je dois me dépatouiller. Parler de moi ça n’a jamais été mon fort, je dois m’y acclimater si je veux donner le change. Je ne peux pas toujours réussir à savoir ce que je veux sur quelqu’un sans donner du mien aussi. « Canado-Néo-zélandaise… original. » Je ris un peu, c’est sûr que vu comme ça, c’est marrant. Je retourne à nouveau l’échange, comme une balle que je lui renvoie avant qu’elle ne me revienne d’ici peu. « Je vais avoir du mal à le cacher, maintenant que t’as vu ça. » Nouveau sourire. Je ne lâche pas ses yeux, la tête penchée de son côté, parce que je l’aime bien avec ses petites lunettes, mais je l’aime bien aussi sans, j’ai tout le loisir de pouvoir me fondre dans son regard émeraude. Je m’étonne que son père l’ait laissée faire un truc pareil, et je me lance dans une imitation bancale mais qui semble la faire rire, et c’est déjà ça de gagné. « Rustre non… militaire. » Ouais. Enfin je vois pas tellement la différence dans son cas. « Il n’a jamais cherché à me faire entrer dans l’armée. Il sait ma passion pour le dessin et m’a toujours encouragé à suivre la voie qui me plait. La seule condition c’était que je fasse des études, que j’ai un diplôme. J’aime bien l’histoire de l’art, mais mon truc c’est de dessiner. Heureusement j’ai une option qui me permet de le faire. » « J’aurai adoré savoir dessiner, ça me fascine. Moi j’suis plutôt douée dans la musique. Enfin, je crois. » Je ris légèrement, me disant que ma nouvelle carrière chez les militaires va m’éloigner forcément de mon amour pour la musique, mais si je dois en passer par là pour remonter la pente, alors je dois le faire. Je baisse les yeux, pensive, avant que Birdy ne reprenne la parole. « Sur le côté du mur, y’a un trou dans le béton t’as qu’à le jeter là dedans ton mégot. C’est ce que je fais moi. » Je tourne la tête pour la regarder à nouveau et plisse les yeux, agrémentant ma bouille d’un petit sourire amusé. « C’est que tu connais bien le coin. » Je me penche pour déposer le mégot dans le mur et je sens les mains de la jeune femme dans mon dos, me poussant pour me donner l’illusion que je vais tomber avant de me rattraper. « Hey ! » Je ris par le simple fait d’entendre son rire et la regarde prendre son air innocent qui pourrait bien me faire craquer. « Bah quoi ? » « Bah quoi ? » Je la refais, amusée, et me rue sur elle pour la chatouiller et la faire rire à nouveau. « Tu vas voir bah quoi ! Tu vas le regretter ! » Elle se tord et c’est à moi de la rattraper pas qu’elle ne tombe à la renverse. Il y a longtemps que je ne m’étais pas sentie aussi légère. Je finis par arrêter pour qu’elle reprenne sa respiration et lui fais une feinte en approchant subitement mes mains et elle se contracte à nouveau, riant avant que je ne l’ai touchée. « C’est ce qu’on appelle les chatouille par télépathie, je pensais pas que j’étais douée dans ce domaine ! » Je ris et finis par descendre du muret, assez lourdement à cause de mes grosse godasses. « Qu’es-ce que tu aimes le plus dessiner ? Plutôt des visages, des objets, des paysages ? »

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 113 ○ points : 990
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury ; Cassiopée Manning
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Lun 12 Juin - 23:37

Je comprends qu’elle ai l’image de mon père comme étant un homme rigide et autoritaire, sûrement pas du genre, au premier abord, à laisser sa fille faire ce qu’elle veut de sa vie et surtout pas quelque chose d’artistique car trop incertain. Mais elle se trompe parce qu’il m’a au contraire toujours soutenu, ce que je lui explique. La jeune femme avoue alors que le dessin la fascine, et qu’elle aurait aimé savoir dessiner mais que son truc à elle c’est plutôt la musique. J’affiche un large sourire « La musique j’ai laissé ça à ma sœur. » tout ce que je sais faire c’est les quelques accords que Janis m’a appris, mais je n’ai jamais été aussi douée qu’elle. Chacune son truc, sa passion. « T’as quand même dépassé le stade des bonhommes en bâtons ou… ? » demandé-je avec une pointe de taquinerie. Un petit silence, j’en profite pour lui indiquer comment se débarrasser de son mégot. La brune souligne à nouveau combien je connais bien l’endroit et j’arque un sourcil « Parce que tu en doutais encore. ». Alors qu’elle se penche je fais cette blague enfantine de lui faire croire à une chute en la poussant. Ça m’arrive de temps en temps, j’ai des regain de gaminerie et le pire c’est que ça me fait beaucoup rire. C’est une quasi inconnue elle pourrait mal le prendre ou que sais-je, et pourtant j’ai agis totalement naturellement comme je le ferais avec une amie de longue date. Elle rit aussi, c’est bon signe et à son regard je vois que ça l’amuse presque autant que moi. Malgré tout je feins l’innocence, mais je suis face à une adversaire de taille et elle n’hésite pas à répliquer en me prenant totalement de vitesse. L’assaut est efficace, les chatouilles précises et moi… très chatouilleuse. Merde un de mes points faibles révélés ! Je ris, même si je voulais me retenir je ne pourrais pas. Je me tord tellement pour essayer de me soustraire à son attaque que j’en perds presque l’équilibre mais heureusement la brune m’évite une chute. « A…arrêtes… J’regrette… » elle accède à ma requête et je peux reprendre mon souffle « Pfiou… » je souris, toujours amusée. La jeune femme fait mine de passer à nouveau à l’assaut, j’anticipe en me contractant et ris d’avance « Ah non ! ». Forcément elle est fière de son petit effet « Te crois pas si douée, je suis juste très bon public. » dis-je avec un sourire en coin pour qu’elle ne prenne pas trop confiance, même si c’est probablement trop tard. Je suis malgré tout soulagée de voir qu’elle ne tente pas une nouvelle attaque pour avoir le dernier mot. Un répit pour mes côtes mais certainement pas pour ce qui est de ce petit interrogatoire rondement mené par la brune. Je veux bien admettre que c’est sympa d’avoir quelqu’un qui s’intéresse à ce que je fais et qui je suis, c’est pas si souvent qu’on me questionne comme ça. Elle ne s’en doute pas mais avec sa question elle me pose une colle, je suis obligée de réfléchir avant de lui répondre « Ça dépend... » oui on a fait mieux comme réponse, je poursuis «... de ce qu’il y a là dedans. » je tapote ma tempe avec mon index « Et de mon humeur, de ce que j’ai envie de dessiner selon mon inspiration. Y’a des moments où je suis plus paysages, d’autres plus portraits… ça s’alterne, se confond. Y’a pas de règle. Sauf peut-être celle de mes émotions. » je lui adresse un large sourire « Il m’arrive même de créer des personnages et des univers totalement inventés. » j’ai même essayé de commencer une bande dessinée, mais je n’ai pas continué, le scénario était trop bancal. « Lequel tu as préféré ? » dis-je en lui tendant le carnet pour qu’elle me montre le dessin qui a le plus attiré son attention « Un seul, choisis bien. » insisté-je. Elle est entrée dans mon univers, j’ai envie de savoir ce qui lui a le plus parlé, puisqu’elle n’est pas très encline à répondre aux questions il faut bien que je ruse un peu pour essayer d’en savoir plus sur cette intrigante recrue.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : tente de remonter la pente
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ posts : 1807 ○ points : 1060
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Kenlee & Ezekiel
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Jeu 15 Juin - 22:56

Si Birdy est douée en dessin, c’est pas mon cas, et je lui avoue que pour moi, c’est plutôt la musique qui m’attire et pour laquelle je suis douée. « La musique j’ai laissé ça à ma sœur. » Elle a donc une soeur. J’en apprends un peu plus au compte goutte, j’aime bien cette alternative. « T’as quand même dépassé le stade des bonhommes en bâtons ou… ? » Je ris, elle se fout de ma gueule. « Les bâtons seulement pour les jambes et les bras. » Elle rit encore et je la laisse faire parce que je l’ai bien cherché, et puis je me rends compte aimer beaucoup plus son rire que je ne voudrais l’avouer. D’ailleurs, la taquinerie est poussée à un stade au dessus quand elle tente de me faire peur, et que je me venge en la chatouillant. Tout le monde n’est pas chatouilleux, c’était un risque à prendre, et je suis ravie de l’avoir pris quand j’entends son rire ravir mes oreilles. Je ne peux m’empêcher de rire avec elle, continuant mes chatouilles jusqu’à ce qu’elle manque presque d’air. « A…arrêtes… J’regrette… » Je reste cependant prête à reprendre à tout moment et je garde ça dans un coin de ma tête, c’est un bon moyen de pression si je veux arriver à quelque chose d’elle. « Te crois pas si douée, je suis juste très bon public. » Je roule un peu des yeux en souriant. Bien sûr, on va dire ça comme ça. Une fois calmées, je reprends doucement la conversation en lui demandant ce qu’elle préfère dessiner. La jeune femme semble réfléchir, je la laisse faire sans la quitter des yeux, elle est encore plus à croquer quand elle se met à réfléchir. « Ça dépend.. de ce qu’il y a là dedans. » dit elle en me montrant sa tête. Elle m’explique alors que son humeur peut jouer, son inspiration bien sûr. Pas de règle. Ça reste un art et comme tous les artistes, elle a besoin d’inspiration, et cette dernière change en fonction de tellement de choses souvent impalpables. « Il m’arrive même de créer des personnages et des univers totalement inventés. » Je souris un peu plus, parce que ça, je n’ai pas vu dans son carnet.  « Je serai curieuse de voir ça. » Mains dans les poches, je m’appuie contre l’arbre qui est juste là à deux mètre du muret sur lequel elle est encore assise. « Lequel tu as préféré ? » Je plisse un peu les yeux alors qu’elle me tend son carnet de dessins. Je ne perds pas de temps et récupère ce dernier pour me plier à l’exercice. « Un seul, choisis bien. » « T’es dure, y’en a plein que j’ai aimé ! ». Je me replonge dans le carnet, page par page, silencieusement, méticuleusement, je n’ose pas passer mes mains sur les dessins par peur d’éliminer quelques molécules de graphite. Pourtant certains sont tellement bien faits qu’ils donneraient envie de les toucher pour en ressentir la texture. « J’adore celui-ci. » Je tourne le carnet dans son sens pour qu’elle puisse voir le dessin que j’ai choisi. Il représente une personne, une femme, de dos, une main sur une poignée de porte et derrière cette dernière une forte lumière. Dans son autre main une valise. « Je trouve qu’il est puissant, je sais pas trop ce qu’il représente pour toi mais on sent l’émotion que tu y a mis, c’est bluffant. » Je regarde à nouveau le dessin avant de reposer mon regard sur la jeune femme, sentant son émotion et ses yeux un peu plus humides que tout à l’heure. « Tu veux que je t’en fasse un moi ? » Je lui souris, tentant de faire passer cet épisode qui semble douloureux. « Allez trouve-moi un crayon tu vas voir mes talents ! »

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 113 ○ points : 990
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury ; Cassiopée Manning
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Lun 19 Juin - 16:24

La recrue garde son air désinvolte, mais elle est quand même celle qui alimente la discussion. Elle joue les curieuse et je ne suis pas du genre sauvage, pas quand il s’agit de parler de ma passion pour le dessin. Au contraire je peux me transformer en véritable moulin à parole, elle se lassera du sujet avant moi c’est une certitude. A vrai dire je suis un peu flattée de la voir s’intéresser à cette activité qui occupe la majeure partie de mon temps, mon imagination est comme inépuisable mais mon inspiration est aléatoire et je passe très facilement d’un style de dessin à un autre en fonction de mon humeur. Cette jeune femme est encore une inconnue, mais sociable comme je le suis ça ne m’empêche pas de partager avec elle la façon dont je m’y prends pour créer. En fait j’y vois même là un moyen de briser la glace, parce qu’il est évident que si elle pose beaucoup de question, pour ce qui est d’y répondre la brune n’a pas l’air vraiment emballée. A moi d’être rusée pour satisfaire ma curiosité à son égard. Je ne sais pas bien d’où ça me vient d’ailleurs, car si je suis de nature avenante je ne cherche pas forcément à connaître toute les personne que je croise. Mais cette jeune femme m’intrigue, probablement un peu du fait qu’elle ai essayé de me faire peur la première fois qu’on s’est croisée. C’est stupide, non ? Et puis son aveu sur ses difficultés à s’intégrer a fait ressurgir mon côté super héroïne, j’ai toujours été du genre à aller voir le petit nouveau à l’école, partager mon goûter avec ceux qui étaient exclus. Manque de bol ce n’est pas l’heure du goûter et on en a passer l’âge, mais je m’en fous j’adore ça. Me reste donc à partager ma passion pour construire un petit pont entre elle et moi, apparemment ça fonctionne. « Curieuse ? J’avais pas remarqué. » dis-je avec un air malicieux « Mais ça se mérite… je ne montre pas mes œuvres comme ça. » en réalité c’est plutôt les dessins qu’elle a vu dans ce carnet que je ne montre habituellement pas, les autres ça ne me dérange pas.
Maintenant qu’elle a mis un pied, ou plutôt les yeux, dans mon univers au lieu de m’en offusquer je préfère utiliser ça comme une opportunité. Je l’interroge sur son dessin préféré et limite son choix à un seul. « Je suis dure en affaire, on me le dit souvent. » j’affiche un petit air fier, de composition et attends de voir son choix. La jeune femme ne prend pas ça à la légère, elle réfléchit vraiment et ça me fait sourire. Finalement elle tourne le carnet vers moi pour que je puisse voir quel dessin elle a choisit, aussitôt ma gorge se serre légèrement. La brune m’explique pourquoi celui-ci plus qu’un autre a retenu son attention, je comprends tout dès les premiers mots. Il est puissant. Autant qu’il est lourd de sens et catalyseur d’une certaine douleur dont je ne suis pas remise. C’est plus fort que moi je sens les larmes me monter aux yeux alors que je lutte pour éviter cela, je hoche la tête et esquisse un petit sourire en regardant soigneusement le dessin et uniquement lui « Il est important oui… ». Je relève le regard vers la jeune femme quand elle propose de dessiner à son tour, j’arque un sourcil et comprends à son sourire qu’elle a sans doute été témoin de mon émotion mal contrôlée. Devant mon hésitation elle insiste et j’échappe un léger rire « Ok j’ai hâte de voir tes bâtons. » Je sors un crayon de la poche de ma veste, j’en ai toujours un sur moi, et le lui tends « Il doit rester quelques pages blanches à la fin du carnet, fais toi plaisir. » dis-je véritablement curieuse de voir ce qu’elle a en tête.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : tente de remonter la pente
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ posts : 1807 ○ points : 1060
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Kenlee & Ezekiel
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Mar 20 Juin - 19:22

« Curieuse ? J’avais pas remarqué. » J’arque un sourcil en lui offrant un petit sourire amusé. Elle a déjà mis le point sur certains traits de ma personnalité. Elle est rapide. « Mais ça se mérite… je ne montre pas mes œuvres comme ça. » Je lève les yeux au ciel, elle sait très bien que j’ai regardé dans son carnet, elle n’est pas dupe, n’importe qui en possession de ces quelques pages griffonnées aurait eu la même intention que moi, et la même curiosité que moi. Je m’estime quand même heureuse d’avoir pu les voir puisqu’elle dit ne pas les montrer à n’importe qui. Bon ok, j’ai eu de la chance, c’est tout. Elle me demande d’en choisir un seul et à ma mimique je lui fais comprendre que c’est dur de n’en choisir qu’un. « Je suis dure en affaire, on me le dit souvent. » Je ris et hoche à peine la tête l’air de lui dire que j’ai bien compris, et que je m’en souviendrais à l’occasion. Je lui montre alors mon choix et je vois rapidement son visage se décomposer. Merde. Pas sûre d’avoir fait le bon choix finalement. « Il est important oui… » Sa voix est teintée d’une émotion qui me pince le coeur et rapidement je choisis de changer de sujet. Je la trouve tellement rayonnante que je n’ai pas envie de la voir dans une mauvaise énergie. Je me rapproche d’elle et lui demande un crayon après lui avoir proposé de lui faire moi-même un dessin. « Ok j’ai hâte de voir tes bâtons. » Je ris légèrement et récupère le crayon qu’elle me tend avant de me réinstaller près d’elle sur le muret. « Il doit rester quelques pages blanches à la fin du carnet, fais toi plaisir. » Je hoche la tête et vais directement à la fin du carnet comme elle me l’a conseillé pour trouver un page blanche. « T’as intérêt de le garder, je te jure que ça vaudra bientôt de l’or ! » Je me racle la gorge et change de position sur le muret, mes deux fesses en équilibre et mes pieds reposant tous les deux dans la longueur du mur, histoire de pouvoir prendre appuis sur mes jambes fléchies pour dessiner. « Je vais te dessiner toi. Ne bouge surtout pas. » Elle rit et je fronce les sourcils. « Eh ! J’ai dit on ne bouge pas ! Coopère un peu avec mon talent ! » Je commence alors, m’appliquant du mieux que je peux, tout en continuant de lui parler. « J’aurai mieux fait de dessiner un soleil et une maison avec la cheminée qui fume tiens. » J’aime juste l’entendre rire, ou même simplement sourire. Je finis mon dessin qui ressemble plutôt à une caricature, mais ça a le mérite d’avoir été fait avec le coeur. « Voilà. Maintenant tu peux te foutre de ta gueule. Pas de la mienne hein, j’y peux rien si t’es pas facile à dessiner ! » Et je lui tends le carnet.

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you
Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 113 ○ points : 990
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury ; Cassiopée Manning
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Mer 21 Juin - 14:55

Je me fustige intérieurement de ne pas être plus forte, de ne pas voir réussi à contenir mon émotion. C’est vrai que le départ de Janis, et d’autant plus son absence, me pèsent mais de là à presque craquer devant mon propre dessin… je me sens nulle. Je suis reconnaissante envers la brune de ne pas m’avoir demander si ça allait et avoir changé de sujet pour dissiper ce bref moment de flottement. Elle a au moins le mérite d’arriver à me refaire sourire rapidement, bon ok c’est pas un exploit en soit, j’ai les zygomatiques bien entrainées mais quand même. Je suis assez intriguée quant à ce qu’elle va bien pouvoir dessiner, je lui fournis alors un crayon sans plus attendre. La recrue se réinstalle sur le muret je l’invite à dessiner son œuvre à la fin de mon carnet, elle n’a pas conscience du privilège que c’est parce que d’habitude je ne laisse personne faire ça. Mais je me voyais mal la couper dans son élan alors qu’elle cherche juste à me changer les idées. Peut-être se sent-elle un peu coupable pour avoir fait remonter ces émotions en moi, mais je suis celle qui lui a demandé de choisir un dessin donc elle n’a rien à se reprocher. Quoi qu’il en soit j’avoue être un peu curieuse de ce que la jeune femme va réussir à coucher sur le papier, aussi bien elle m’a menti et est une vraie pro du dessin. En tout cas j’ai pour ordre de garder cette future œuvre, je hoche la tête en riant « Ok Picasso. ». Elle prend appuie sur ses jambes pour pouvoir dessiner, se tournant vers moi, je la regarde faire vraiment amusée par son attitude. Elle me choisit comme modèle et je ne peux me retenir de rire, elle prend ça au sérieux c’est marrant. Je ne dois pas bouger, mais j’ai beaucoup de mal à garder mon calme surtout avec ses commentaires. Quelques rires m’échappent alors je me mords un peu l’intérieur des joues et me contente de sourire jusqu’à ce que l’artiste ai fini.
Je suis surprise par l’application dont elle fait preuve, j’aurais pensé qu’elle ferait quelques traits et s’en tiendrait là, mais non ça a tout l’air d’être un vrai dessin. Lorsque c’est terminé la brune souligne que je peux désormais me foutre d’avantage de moi que d’elle et j’arque un sourcil intriguée « Pas facile à dessiner ? Je ne sais pas comment je dois le prendre. » je ris à nouveau et prends le carnet pour voir le résultat. J’observe son dessin, pince les lèvres et hoche la tête avec un air pensif « J’étais pas loin avec Picasso. » taquiné-je gentiment en lui adressant un regard en coin. Je souris « Plus sérieusement c’est pas mal pour un dessin vite fait. » je m’attendais à pire à vrai dire. « Il y a deux ou trois trucs qui sont faciles à améliorer tu sais. » même si les traits sont plutôt ceux d’une caricature, je note d’ailleurs qu’elle n’a pas manqué de faire apparaître ma cicatrice sur le dessin, il y a possibilité de lui donner un peu plus de réalisme. « Par exemple les cheveux, c’est pas compliqué… » joignant le geste à la parole je prends le crayon et lui montre comment faire « Tu fais des traits trop rigides. » j’adopte un petit air innocent « Des traits de militaire quoi. ». Je lui rends le crayon et pose ma main sur la sienne « C’est trop raide recrue Graham-Lewis, un peu de souplesse dans le poignet. » je fais une moue « Enfin sauf si tu trouve vraiment que mes cheveux ressemblent vraiment à ça ? A des… hum… lianes ? » une fois de plus je me remets à rire.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : tente de remonter la pente
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ posts : 1807 ○ points : 1060
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Kenlee & Ezekiel
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: Everything happens for a reason [Tawan #2]   Mer 21 Juin - 15:18

Elle me prend pour Picasso. Elle se fout de ma gueule mais quand elle verra le résultat, elle pourra comprendre à quel point la ressemblance entre ce peintre célèbre et moi, n’est pas si anodine. Je m’applique, du mieux que je peux, faut dire que j’ai du level en face moi. C’est vrai que j’aurai mieux fait de faire un dessin d’enfant, mais au lieu de ça je cherche à m’appliquer, ce que je ne fais pas souvent. Une fois mon ‘oeuvre’ terminée, je lui rends le carnet. Je n’ai pas peur de ce qu’elle pensera, elle va sûrement rire et moi aussi. C’est le but après tout. « Pas facile à dessiner ? Je ne sais pas comment je dois le prendre. » Je souris en haussant les épaules. « Sûrement très mal, t’es toute biscornue. Regarde le résultat c’est pas beau à voir. » Mais elle rit, et c’est le plus important. « J’étais pas loin avec Picasso. » Je hoche vivement la tête. « On appelle ça le talent ! » La référence n’est pas si mal au final, même si bon, Picasso, faut aimer quand même. Mais si le monde entier s’arrache ses toiles, c’est bien qu’il avait un truc particulier. Peut-être que j’ai le même genre de don à la con que lui, qui sait ? « Plus sérieusement c’est pas mal pour un dessin vite fait. » Je secoue la tête en riant. « N’importe quoi, tu veux juste être gentille. Ça ressemble à rien ! » Elle m’explique que quelques détails seraient faciles à corriger. Elle compte vraiment m’apprendre à dessiner ? Elle commence par les cheveux et je ne la lâche pas des yeux. Elle récupère le crayon et me montre le bon geste à avoir pour faire des cheveux plus réalistes. « Tu fais des traits trop rigides. Des traits de militaire quoi. » Je lève les yeux au ciel. « De suite. J’ai pas l’âme d’une militaire donc ça me semble peu probable ! » Et c’est vrai. Tout ça c’est pas moi, mais c’est nécessaire. Elle me rend le crayon et je me repositionne près d’elle, cuisse contre cuisse, et le carnet désormais sur les miennes. Sa main se pose sur la mienne pour me montrer comment faire et je ne sais pas pourquoi mais j’aime ce contact soudain. « C’est trop raide recrue Graham-Lewis, un peu de souplesse dans le poignet. » J’ai envie de faire une blague vaseuse mais je me retiens, tentant de m’appliquer du mieux que je peux. « Enfin sauf si tu trouve vraiment que mes cheveux ressemblent vraiment à ça ? A des… hum… lianes ? » Je pouffe de rire et secoue la tête. « J’ai plutôt essayé de faire des baguettes en fait. Enfin des baguettes qu’on voit bourré parce qu’elles sont pas bien droites. » Je ris de mes bêtises et continue. « T’aurai dû t’attacher les cheveux ça aurait été plus facile. Ou tiens. Des couettes. » Et ni une ni deux, je lui dessine des couettes sur le dessin. « Et une moustache aussi voilà. » Et voilà que le dessin se voit affublé d’une moustache avant que je ne relève la tête vers elle. « Eh mais c’est pas mal la moustache, tu devrais penser à la laisser pousser. » Je peine presque à me rendre compte de cette complicité évidente qui est née entre nous. Je l’apprécie plus encore que je ne veux bien le dire. « Tu veux bien me dessiner quelque chose ? » Elle relève le nez pour me regarder et je lui souris. « N’importe quoi, j’aimerai bien en garder un, un dessin de toi. » Je hausse les épaules en continuant de sourire, espérant qu’elle accepte. J’aimerai juste la voir dessiner.

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you
Revenir en haut Aller en bas
 

Everything happens for a reason [Tawan #2]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» give me a reason to trust you ★ ft. marcus.
» Le Costa Rica abandonne Taiwan et reconnaît la Chine
» The reason [PV CHASE]
» USA humiliates Toyota internationally for no reason
» Elisez vos meilleurs Rps

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-