AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 warm me up, and breathe me (nolian #6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Mer 21 Juin - 2:22



I'll be right beside you dear

Elle ne l'a pas fait. Elle n'a pas avorté bordel de merde. Tu as pensé à ça sur le chemin du retour, tu n'as pas arrêté de trembler parce que tu penses à Murphy, forcément, mais c'est Julian là, tu te sens obliger de lui dire. Tu n'as pas envie de lui cacher quelque chose, mais forcément, qui dit grossesse, dit que tu lui avoues ton infidélité avec sa propre soeur. C'est le bordel dans ta tête, tu t'en veux, tu en veux à May de ne pas avoir été capable de le faire jusqu'au bout, et tu en veux à la terre entière de te faire vivre une vie de merde. Tu veux partir, loin d'ici, tu veux partir tout recommencer. Forcément, quand tu sais que Julian arrive immédiatement, ton sang ne fait plus qu'un tour. Comment lui dire ? Comment lui avouer ? Tu as les larmes aux yeux, tu vas le perdre, c'est obligé. Mais bordel, tu ressens vraiment des choses pour ce garçon, t'es vraiment en train de tomber amoureux, tu ne veux pas qu'il s'en aille lui aussi. Tu entends quelqu'un frapper, alors tu lui ouvres, mais tu ne t'empresses pas de l'embrasser. Dans le plus grand des silences, tu montes dans ta chambre et tu sais qu'il te suit. Tu sais qu'il se pose mille questions, tu sais qu'il a vu tes yeux pleins de larmes. Tu le laisses s'installer sur le lit, et tu ne cherches pas midi à quatorze heures. « J'ai foutu une fille enceinte. Elle garde le bébé. » Tu baisses le regard, parce que la suite te fait peur, parce que les hurlements te font peur.



Dernière édition par Nolan Freeman le Mer 21 Juin - 12:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Il n'a que seize ans, ce petit homme!
○ statut : Célibataire et amoureux d'une fille qu'il n'aura jamais.e fille qu'il n'aura jamais.
○ métier : Étudiant pour encore longtemps!
○ quartier : East bay, #225 avec ses frères & soeurs.
○ orientation sexuelle : bisexuel. (leethsexuel à en devenir)
○ posts : 484 ○ points : 30
○ pseudo : andywolf
○ avatar : Shawn Mendes
○ DC : -
○ inscrit le : 23/05/2017
MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Mer 21 Juin - 10:10

My gut tells me to stay away from you, but I know I won't be able to.
Julian & Nolan

Le soleil est en train de perdre son combat contre la nuit. Lentement mais sûrement, la lune s'installe pour dominer le ciel tandis que prédomine une soudaine pénombre sur toute la vie. Je reçois un message texte de la part de Nolan et je ne peux m'empêcher d'être inquiet. Il me demande de venir le voir aussi vite que possible, et je sais instinctivement qu'il se passe quelque chose d'important. J'informe le premier de ma fratrie que je croise que je vais me promener dehors, chose que je fais de façon récurrente depuis la mort de notre mère pour me vider les esprits. Je me pointe chez Nolan tel que convenu avec une angoisse énorme qui me brûle l'estomac. Je toque nerveusement à sa porte; je me demande vraiment où est l'urgence. À peine a-t-il ouvert la porte qu'il monte à sa chambre, m'invitant à la suivre, attend que je m'installe sur son lit et échappe la bombe. Ses paroles me font me lever d'un bond de son lit. Je saute sur mes deux pieds, accablé par ce que je viens tout juste d'entendre. J'essaie de contenir la rage qui gronde en moi. J'ai envie de le frapper, mais je me retiens avec toute la force que j'ai. "Tu rigoles, c'est ça?" Je commence dans un humeur tout sauf à la blague. "Déjà de un, t'es qu'un enfoiré en me disant que tu as "attendu" ma soeur, parce que forcément que non. De deux, garde-la dans tes pantalons, bordel de merde!" Je passe nerveusement ma main dans ma chevelure épaisse et naturellement légèrement frisée. Mais quel imbécile! Comment puis-je éprouver des sentiments pour un gars aussi égoïste?

Et là, je me mets à rire. Je ne sais pas si c'est ma tête qui ne parvient pas à filtrer l'information et qui y jumelle une série d'émotions contradictoires, mais je ne me contrôle plus. "C'est drôle, je pensais littéralement que tu avais peut-être quelque chose pour moi..." Je prends une courte pause et poursuis: "Alors, y'en a combien d'autres?" Je croise mes bras sur la poitrine, j'attends une réponse. Je me sens dupe d'avoir été ainsi manipulé par un mec qui, en réalité, ne cherche jusqu'à se vider les couilles aussi souvent qu'il le peut. "J'acceptais difficilement le fait que tu la trompais avec moi, mais étais mal placé pour te juger, mais là tu m'épates!" J'ajoute cette phrase sur un ton de dégoût je tourne la tête de gauche à droite; je n'en reviens tout simplement pas. Mais quel idiot je suis et quel trou de cul il est!

_________________
You've got my head spinning, no kidding, I can't pin you down. What's going on in that beautiful mind; I'm on your magical mystery ride and I'm so dizzy, don't know what hit me, but I'll be alright ©️ bizzle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Mer 21 Juin - 12:54



I'll be right beside you dear

Tu aimerais rigoler, lui faire une blague puis plaquer son corps contre ton lit et lui faire l'amour, lui promettre des choses que tu penses sincèrement. Mais là, non, tu ne rigoles pas, cette fille est vraiment enceinte et c'est tellement difficile parce que tu as peur que Julian claque la porte et ne revienne plus. « Je sais que j'suis pas quelqu'un de bien ! » Tu t'exclames, ouais bordel tu le sais, c'est des choses que tu te répètes depuis cette première fille, puis le fait que tu te confies à lui approuve complètement ce qu'il pense. Tu relèves ton regard, ton coeur bat à une vitesse folle. Il n'a pas le droit de croire le contraire, parce que bordel, tu t'es laissé aller dans ses bras, tu lui as confié des choses que, même Murphy, ne sait pas. Est-ce tu joues sur l'honnêteté ? Honnêtement, ouais. Tu t'approches de lui, les larmes aux yeux, alors que c'est tout ce que tu mérites. Tu mérites qu'il parte, que Murphy parte, que tout le monde te laisse tout seul. Parce que tu es un appât à emmerde, tu provoques tout le temps des bêtises, des conneries, tu n'es pas quelqu'un de bien.

Le problème, c'est que tu ne veux pas perdre Julian, alors tant pis, tu t'approches de lui en l'observant dans les yeux, tu souffles légèrement. « Beaucoup... » Beaucoup de conquêtes, mais tu ne veux pas qu'il s'en aille alors tu prends sa main en forçant sur la pression pour ne pas qu'il l'enlève. « Je sais que j'suis qu'un connard Ju', j'le sais... Mais ne remet pas en doute mes sentiments parce que bordel, je ressens quelque chose pour toi. Tu me rends dingue, tu me donnes des papillons dans l'ventre et j'ai arrêté tout ça depuis que toi et moi, ça a commencé ! » Tu t'exclames, tu le regardes dans les yeux en tremblant, tu sèches rapidement les larmes qui coulent, hors de question que tu le perdes. « J'veux pas que tu partes, parce que merde Julian je t'aime ! » La fin des tristes mensonges, Julian est vraiment en train de prendre une place bien trop particulière dans ton coeur.  

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Il n'a que seize ans, ce petit homme!
○ statut : Célibataire et amoureux d'une fille qu'il n'aura jamais.e fille qu'il n'aura jamais.
○ métier : Étudiant pour encore longtemps!
○ quartier : East bay, #225 avec ses frères & soeurs.
○ orientation sexuelle : bisexuel. (leethsexuel à en devenir)
○ posts : 484 ○ points : 30
○ pseudo : andywolf
○ avatar : Shawn Mendes
○ DC : -
○ inscrit le : 23/05/2017
MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Mer 21 Juin - 15:16

My gut tells me to stay away from you, but I know I won't be able to.
Julian & Nolan

J'ai tellement envie de partir de chez lui sans lui dire un mot de plus. Je fulmine à un point tel que je ne sais pas si je parviendrai à me contrôler. J'ai envie de tout casser, d'écraser mon poing dans le mur et mettre fin à cette foutaise que nous avons créée comme les pires des connards. Je le met littéralement au pied du monde. Je n'ai pas envie qu'il me raconte des balivernes dans l'unique but d'épargner ma rage. J'attends des réponses sincères et non sélectives. Beaucoup. Ce mot résonne violemment dans ma tête. Je ne sais même pas si dire qu'il me dégoûte serait un euphémisme. Comment peut-il est aussi inconscient et insouciant vis-à-vis sa relation? Je sais que je ne suis pas mieux, loin de là, après tout il trompe ma soeur avec moi parmi d'autres, ce que je sais maintenant. "Comment fais-tu pour dormir le soir, merde!" C'est une question réthorique: je n'ai pas du tout envie d'entendre qu'il vit très bien avec ses multiples infidélités. Je ne suis pas surpris d'entendre ses excuses et ses paroles bien placées qui ne suffisent pas à me convaincre. Les actions, aussi futiles soient-elles, peuvent avoir des répercussions dramatiques qui ne sont pas réparables par la force des mots. Je pousse un long soupire: il est vraiment désespéré à trouver quelqu'un qui se rangera de son côté pour ne pas se retrouver seul dans la merde qu'il a foutue. "T'as arrêté quand toi et moi on a commencé?! Tu penses que c'est mieux que tu la trompes avec moi? Je ne prétends pas être un exemple à suivre, mais n'essaie pas de te justifier avec ça." Je m'avance vers la porte de sa chambre. Je veux quitter, je veux partir très loin d'ici avant d'en venir à la violence, ce qui n'est normalement pas dans ma nature. Toutefois, j'ai l'impression avoir perdu mes moyens et ne plus savoir ce que mon corps veut et peut faire. Cette situation me rend fou!

Et puis avec ce qu'il me dit, c'est la goutte de trop. J'ignore si je suis en train de me faire manipuler, même si j'ose croire en la sincérité de ce que nous avons partagé lors de notre nuit passionnelle, mais je suis embêté et c'est peu dire. "Tu m'aimes? Alors prouve-le! Tu fous quoi avec ma soeur? Tu comptes continuer à sortir avec elle pour... je ne sais quelle raison?!" Ma main est sur la poignée de la porte, prêt à l'ouvrir à la volée et mettre cette histoire cauchemardesque derrière moi.

_________________
You've got my head spinning, no kidding, I can't pin you down. What's going on in that beautiful mind; I'm on your magical mystery ride and I'm so dizzy, don't know what hit me, but I'll be alright ©️ bizzle.


Dernière édition par Julian Alves-Ziegler le Mer 21 Juin - 17:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Mer 21 Juin - 15:45



I'll be right beside you dear

« J'ai arrêté avec toutes ses filles parce que j'avais l'impression... Bordel j'en sais rien, je regrettais à chaque fois, dès que j'avais vidé mes burnes, je les faisais partir parce que je ne pensais qu'à Murphy. » Tu avoues, tu baisses les yeux, tu te sens complètement honteux bon sang. Mais comment lui expliquer à quel point tu es perdu depuis un très long moment, et que malheureusement, tu recommences à t'en sortir uniquement parce qu'il est là, parce que Julian arrive à t'apporter un véritable réconfort, parce que dans ses bras, tu te sens bien, tu te sens vivant, parce que tu as l'impression d'être quelqu'un d'important et ça te fait vraiment du bien. Mais malheureusement, tu sais que ce soir, tout est brisé. Juste parce que tu as voulu être honnête, juste parce que tu ne veux pas lui cacher quelque chose, il est à deux doigts de partir. « Julian... Non... » Tu murmures quand tu le vois se lever, quand tu le vois se planter devant la porte de ta chambre. Vraiment tout, mais pas ça, tu ne vas pas le supporter s'il part, s'il te laisse, c'est hors de question bordel. Tu es à deux doigts de pleurer, mais en même temps, tu n'as pas le droit de verser une seule larme. C'est toi qui as foutu la merde, alors non. Tant pis, tu vas assumer ce bébé. Mais ce qu'il te dit, c'est... Comment tu peux faire ? « Tu veux que je plaque Murphy ...? » Pour lui. Et va savoir pourquoi, ça te fait peur. Ouais, tu tombes amoureux de Julian, tes sentiments en prennent un coup, mais tu l'aimes quand même cette fille. « Je ne veux pas te perdre, je ne veux vraiment pas que tu t'en ailles d'ici. J'me sens bien avec toi, j'ai l'impression d'être moi-même... Je sais que ce que j'ai fait est horrible pour ta soeur, mais là moi j'pense à toi. J'ai rien fait avec Murphy depuis qu'on est... Ensemble ? J'ai rien fait avec les autres filles, j'arrête mes conneries parce que j'veux pas te perdre. » Tu souffles difficilement, et tant pis, s'il ne te croit pas, s'il part, tu vas simplement garder un gros mal dans ton coeur, parce que merde, tu l'aimes.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Il n'a que seize ans, ce petit homme!
○ statut : Célibataire et amoureux d'une fille qu'il n'aura jamais.e fille qu'il n'aura jamais.
○ métier : Étudiant pour encore longtemps!
○ quartier : East bay, #225 avec ses frères & soeurs.
○ orientation sexuelle : bisexuel. (leethsexuel à en devenir)
○ posts : 484 ○ points : 30
○ pseudo : andywolf
○ avatar : Shawn Mendes
○ DC : -
○ inscrit le : 23/05/2017
MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Mer 21 Juin - 18:07

My gut tells me to stay away from you, but I know I won't be able to.
Julian & Nolan

Je ne sais pas ce que je fais encore ici à l’écouter. Je ne parviens pas à cerner ce qui se passe dans sa tête, car rien de tout ce qu’il fait n’a de sens pour moi. Peut-être est-il encore plus confus que je ne le suis? Je ne pensais pas qu’il pouvait y avoir pire qu’être amoureux de deux personnes à la fois; combien de personnes a-t-il maintenant dans sa vie? Je ne le connais soudainement plus du tout, et ça, c'est si je l'ai déjà réellement connu. Il faut croire que la vie est parfois pleine de surprises. “Ah, voilà qui me rassure! Tu te sentais mal… Et pouf pourtant tu oubliais ta culpabilité et tu recommençais. Nolan c’est aucunement le genre d’excuses à me fournir. Tu regrettes pas autant que tu ne le prétends parce que tu as recommencé et recommencé.” Il me sort toujours cette même explication; ces remords qui se multiplient tandis qu’il continue de lui être infidèle. Il n’aide pas sa propre cause. Et certes, il continue en réitérant les sentiments qu’il ressent supposément pour moi et encore là... j’ai des doutes. En toute franchise, ça me fait également peur qu’il puisse être amoureux de moi, car je sais que notre relation n’a rien de réelle. Jamais ne pourra-t-elle se concrétiser ni s’officialiser, nous forçant ainsi à vivre dans le secret jusqu’à ce qu’on décide de séparer nos chemins pour mettre un frein à cette connerie malsaine. Alors tout ce que je lui dis, c’est qu’il laisse ma soeur. Oui, carrément. Que fait-il avec elle s’il m’aime et s’il la trompe? Pourquoi ne met-il pas fin à cette relation dans laquelle il ne s’investit pas corps et âmes comme il le devrait. “Alors dis-moi pourquoi nous on continue tout ça! Si tu es pas prêt à laisser ma soeur, c’est que, forcément, tu ressens quelque chose pour elle. Et tu n’y as pas pensé un instant, Nolan, quand ta meuf va mettre son gosse au monde et qu’il te faudra assumer ta responsabilité? Tu crois que ma soeur est assez idiote pour ne pas faire le calcul? Ça va se savoir. Et alors que mes frères et mes soeurs seront autour d’elle pour la consoler, moi je devrai prétendre être désolé pour elle en sachant très bien que j’ai couché avec son petit-ami. Tu penses que j’ai envie d’être dans cette position-là?” Je ne conserve vraiment plus mon calme. Je laisse la lave s’écouler sans relâche, car j’ai besoin qu’il comprenne où je veux en venir. Je ne cherche pas à le jeter hors de ma vie, même j'en viens à me demander si cela ne serait pas mieux pour tous les deux. “Et je t’ai jamais demandé d’être fidèle à moi parce que tu le sais très bien que je le suis pas envers toi. Je ne te demanderais pas non plus de ne plus toucher ma soeur, même si franchement j’aime mieux pas me l’imaginer. C’est pas avec moi que t’es en couple, c’est avec elle.” Je lâche la poignée et lui fais face. Il ne veut pas que je parte? Alors on va parler. On va parler franchement.

_________________
You've got my head spinning, no kidding, I can't pin you down. What's going on in that beautiful mind; I'm on your magical mystery ride and I'm so dizzy, don't know what hit me, but I'll be alright ©️ bizzle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Mer 21 Juin - 18:30



I'll be right beside you dear

Tu ne sais pas comment lui faire comprendre, tu ne sais pas comment te défendre, tu sais que tu es en tort depuis le début, mais bordel, tu as l'impression de le perdre et tu ne le supportes pas. Tu ne dis rien, parce que tu n'as pas les bons mots pour t'exprimer. Tu te sens tellement mal, tu as l'impression qu'il va t'en foutre à tous moment. Tu baisses à nouveau le regard, tu souffles difficilement, tu t'en veux tellement bordel. « Bien sûr que j'aime Murphy putain ! » Tu hurles, alors que des voix hurlent dans ta tête, que tu es en train de tomber dans le vide et que c'est fortement désagréable. Comment tu peux vraiment t'expliquer ? Tu n'en sais rien, mais c'est la seule chose que tu es capable de dire. Tu lèves difficilement ton regard, tu as la sensation de tomber dans les pommes à tous moment. Tu deviens pâle alors tu te recules pour t'installer sur le bord de ton bureau, tes jambes tremblent tellement, c'est douloureux, tu ne sais plus quoi faire, quoi dire pour qu'il te comprenne. Mais tu le comprends, tu comprends s'il veut partir, tu es néfaste pour tout le monde. « Tu aimes deux personnes, toi aussi bordel, tu sais très bien ce que ça fait ! » Le problème, c'est que tu ne hurles plus, tu es tellement épuisé par tout ça, tu ne dors plus parce que c'est un supplice de ne pas avoir Julian à tes côtés, tu ne manges presque plus non plus, t'es vraiment mal au point et le fait de t'énerver provoque une migraine. Tu regardes tes mains, elles tremblent, tu souffles un bon coup et tu relèves le regard vers Julian. « On est tous les deux dans une position délicate, et quand bien même je la quitte, nous deux hein ? Tu te vois vraiment un jour me présenter comme ton petit-ami devant ta famille ? » Tu ne sais plus vraiment ce que tu dis, tu as la bouche pâteuse, tu entends plus vraiment le son de sa voix. « J'sais pas quoi te dire, écoute, si tu veux pars, mais j't'aime, et je t'attendrais s'il le faut. » Tu souffles, tu te relèves, ta tête tourne. « J'me sens- » Pas bien. Parce que, très rapidement, tu sens ton corps s'effondrait au sol, sans plus vraiment savoir ce qu'il se passe.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Il n'a que seize ans, ce petit homme!
○ statut : Célibataire et amoureux d'une fille qu'il n'aura jamais.e fille qu'il n'aura jamais.
○ métier : Étudiant pour encore longtemps!
○ quartier : East bay, #225 avec ses frères & soeurs.
○ orientation sexuelle : bisexuel. (leethsexuel à en devenir)
○ posts : 484 ○ points : 30
○ pseudo : andywolf
○ avatar : Shawn Mendes
○ DC : -
○ inscrit le : 23/05/2017
MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Mer 21 Juin - 19:17

My gut tells me to stay away from you, but I know I won't be able to.
Julian & Nolan

J'étends mes cartes sur la table d'une seule traite. Je ne crains pas lui dire tout ce qui me vient à la bouche, car je veux que cette conversation soit engagée dans une transparence totale. Je crains ce qu’il arrivera par la suite si nous décidons de poursuivre notre idylle, car j’ai le pressentiment que les choses finiront par éclater au grand jour sans que nous soyons capables de prévenir leur exposition. La vie serait trop magnifique si nous pouvions nous voir sans jamais être surpris... et pour être honnête, nous ne le méritons pas. Ce que nous faisons est absolument horrible et ne devrait pas être poursuivi. Nous ne sommes néanmoins pas capables de nous arrêter; il faut croire que nous nous sommes très vite accrochés l’un à l’autre et que, maintenant que le lien est fait et solidifié, plus rien ne peut nous séparer. Pas même cette porte derrière moi par laquelle je compte m’enfuir, car je sais très bien que je finirai par revenir malgré les paroles dures que je formule en ce moment. Je semble donner l’impression de vouloir le lâcher, mais je sais que je n'en serai jamais capable. Je n’ai qu’une seule envie, et c’est de l’embrasser sans vergogne jusqu’au levé du soleil. Certes, je suis toujours fâché et déçu, mais cela n’efface en rien l’intensité de ce que je peux ressentir à son égard. “Je sais que j’aime deux personnes et ça me rend si confus. Mais je ne suis pas en relation avec Tess pour autant.” Je lui accorde ce point, mais contrairement à lui, je suis aussi libre que l’air. Je n’ai pas de compte à rendre à personne et n’ai pas promis mon exclusivité à qui que ce soit. Peut-être Tess s’attend-elle à ce que je ne couche avec aucune autre fille, mais je ne crois pas que cela la regarde ni la dérange. “Non, mais au moins j’arrêterais peut-être de culpabiliser chaque fois que je vois ma soeur…” J’exagère un peu la chose: je ne me sens pas si mal lorsque je suis en présence de ma soeur. Je suis conscient que je baigne dans la trahison, mais cela ne m’empêche pas de penser à Nolan. Et là, depuis que nous avons fait l’amour, je n’ai envie que de recommencer encore et encore, si bien que j’envoie paître ma culpabilité sans grande difficulté.

Je m’apprête à partir car je crois qu’une pause est nécessaire pour laisser mon cerveau filtrer cette houleuse conversation, mais Nolan s’effondre au sol. Instinctivement, je me dépêche pour tenter de limiter l’impact de sa chute. J’arrive de justesse pour empêcher sa tête de se fracasser contre le plancher de bois franc. Doucement, je le traine jusqu'à son lit où je l’allonge. Poussant un long soupir, je passe mon bras autour de lui et le couche sur moi tandis que ma main caresse sa chevelure en attendant qu’il reprenne ses esprits. Évidemment, je regarde ses lèvres que j’ai envie d’embrasser, ses vêtements que j’ai envie de lui retirer et ce corps avec lequel je veux me joindre dans une union sincère et magnifique. Quand il ouvre finalement les yeux, je respire à nouveau. “Tu fais chier, tu sais? Tu trouves toujours le moyen de me faire rester.” Je lui murmure ces paroles en les accompagnant d’un rire léger, non sans poursuivre les délicates caresses que j’exécute sur ses doux et soyeux cheveux.

_________________
You've got my head spinning, no kidding, I can't pin you down. What's going on in that beautiful mind; I'm on your magical mystery ride and I'm so dizzy, don't know what hit me, but I'll be alright ©️ bizzle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Mer 21 Juin - 21:24



I'll be right beside you dear

Tu n'es pas capable de répondre, parce que sa voix est lointaine, parce que finalement, tu perds connaissance et que tu ne sais absolument pas ce qu'il se passe par la suite. Tu ne sais pas vraiment ce qui t'a rendu comme ça, sûrement la pression de trop de choses qui t'arrivent, des choses trop graves pour tes petites épaules et que là, tu craques complètement. Tu ne sens plus rien, tu penses te réveiller sur le sol, complètement seul, et pourtant, tu reprends connaissance dans les bras de Julian, dans ton lit. Ton corps se met automatiquement à trembler, parce qu'il est là bon sang. Il est là, c'est la seule chose que tu te dis. Tu te blottis un peu plus contre lui, la peur qu'il s'en aille, qu'il soit resté simplement parce que tu n'étais pas bien mais que désormais, il peut partir maintenant que tu vas mieux. Mais non, toi tu ne veux pas, tu sens sa main dans tes cheveux, tu en frissonnes, alors tu emmêles tes jambes dans les siennes, tu dis en murmurant, la voix cassés, les sanglots qui menacent d'arriver. « Je suis désolé... » Désolé de tout, désolé d'être un petit con, désolé d'avoir rompu une confiance, désolé pour ce bébé non prvu, désolé d'être amoureux de lui, désolé d'avoir la peur bleue qu'il parte, désolé d'avoir un caractère de merde, et putain, désolé de le forcer à rester. Tu respires son odeur, ta tête est caché sans son cou, tu souffles à nouveau. « Je ne voulais pas te blesser, ni quoi que ce soit. J'ai compris, on n'est pas en couple, j'ai compris que... J'sais pas... » Tu es complètement paumé. Tu t'enlèves de ses bras, tu lui laisses le choix en lui tournant le dos. « Tu peux partir, je te comprendrais, mais fais le maintenant parce que c'est insupportable de te laisser t'en aller... »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Il n'a que seize ans, ce petit homme!
○ statut : Célibataire et amoureux d'une fille qu'il n'aura jamais.e fille qu'il n'aura jamais.
○ métier : Étudiant pour encore longtemps!
○ quartier : East bay, #225 avec ses frères & soeurs.
○ orientation sexuelle : bisexuel. (leethsexuel à en devenir)
○ posts : 484 ○ points : 30
○ pseudo : andywolf
○ avatar : Shawn Mendes
○ DC : -
○ inscrit le : 23/05/2017
MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Mer 21 Juin - 23:40

My gut tells me to stay away from you, but I know I won't be able to.
Julian & Nolan

Couché contre moi, il reprend lentement conscience après être resté dans les vappes pendant quelques courtes minutes. J'attends patiemment qu'il me revienne; impossible pour moi de l'abandonner ici. Il ne doit certainement pas être bien pour s'être évanoui de façon aussi abrupte. J'ai eu peur sur le coup, mais je n'ai pas hésité à m'empresser à le rattraper pour qu'il ne se blesse pas. Ça me brise le coeur de le voir aussi dépité, même si je dois avouer être l'une des causes de son désarroi. Je n'ai pas cherché à le blesser, mais toutes ces conneries ne peuvent que susciter de la déception à son égard. Certes, il ne faut pas penser que je suis un saint, mais il cummule les bêtises comme s'il collectionnait les cartes de baseball. Je n'ai pas envie d'être pris à l'intérieur de ce boucan des plus complexes, mais je m'y sens aspiré malgré moi: je suis incapable de me séparer de lui. Ça l'explique la raison pour laquelle je ne m'empresse pas à quitter sa chambre lorsqu'il regagne conscience. Je continue de lui caresser les cheveux en l'observant tendrement même si je peux encore sentir le volcan qui gronde en moi. La lave ne s'écoule toutefois plus, et seul le futur sait si l'éruption reprendra avec la même violence. "Non, je ne partirai pas. J'ai juste peur de ce qu'il adviendra de tout ça...", lui dis-je d'une voix inquiète. Ma main caresse doucement sa joue alors que je poursuis. "Il ne faut pas que ça se sache. Jamais. Nolan, si quelqu'un apprend pour nous je suis foutu." La peur dans ma voix est plus que manifeste. Elle est aussi claire que de l'eau de roche. J'ai la trouille de devoir vivre parmi une famille qui me renie pour mes pauvres choix de vie et surtout, pour m'être abandonné dans les bras du copain de ma soeur en connaissance de cause. Ça ne doit pas se savoir, sinon je n'y survivrai pas. J'ai le choix de vivre dans le risque en filant un bonheur absolument délectable ou me cacher dans ma peine pour m'assurer le maintien de ma viensociale et familiale... Je ne choisirai pas la seconde option.

_________________
You've got my head spinning, no kidding, I can't pin you down. What's going on in that beautiful mind; I'm on your magical mystery ride and I'm so dizzy, don't know what hit me, but I'll be alright ©️ bizzle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Jeu 22 Juin - 0:11



I'll be right beside you dear

La première chose que tu retiens, c'est qu'il ne part pas. Putain, ça te provoque une multitude de frissons, ton coeur bat rapidement et tu te colles un peu plus contre lui, parce que pour le moment, ta place est mieux ici dans ses bras. Maintenant, c'est à toi de prendre les choses en main, de rassurer Julian, parce que tu as beau t'être évanouis, tu te souviens de tout, tu te souviens de tes actes, et merde si tu ne veux vraiment pas le perdre, il va falloir que tu lui prouves à quel point tu es sincère et honnête avec lui. Tu cherches sa main et tu lies vos doigts ensembles, tu relèves ton regard vers lui, putain qu'il est beau. « Oh Julian, je te le promets, notre relation ne concerne que toi et moi. » Tu poses ta main sur sa joue, ton pouce caresse sa pommette et tu poses légèrement tes lèvres sur les siennes. Un simple baiser, juste pour le rassurer. « On va être vigilant, on va se montrer simplement ami au lycée, et bizarrement, ma mère trouve que je ne travaille pas assez alors elle t'a demandé de faire des heures en plus... Donc, bizarrement, tu dois venir plus de fois le soir... » Tu lui offres ton plan avec un sourire aux lèvres. « Mais plus sérieusement, on fera attention, je te le promets. Personne ne va le savoir, c'est promis. »

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Il n'a que seize ans, ce petit homme!
○ statut : Célibataire et amoureux d'une fille qu'il n'aura jamais.e fille qu'il n'aura jamais.
○ métier : Étudiant pour encore longtemps!
○ quartier : East bay, #225 avec ses frères & soeurs.
○ orientation sexuelle : bisexuel. (leethsexuel à en devenir)
○ posts : 484 ○ points : 30
○ pseudo : andywolf
○ avatar : Shawn Mendes
○ DC : -
○ inscrit le : 23/05/2017
MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Jeu 22 Juin - 11:42

My gut tells me to stay away from you, but I know I won't be able to.
Julian & Nolan

À ce stade-ci, aucun retour en arrière est possible. Je suis pris en otage par mes propres sentiments qui m'empêchent de le quitter. J'étais dupe de penser que j'allais vraiment pouvoir m'échapper de son sort et claquer la porte derrière moi sans revenir en versant une marre d'excuses. Si j'avais vécu une situation similaire avec ma meilleure amie, je n'aurais pas pu la déserter non plus. Elle et Nolan occupent une place trop primordiale dans ma vie, et il est hors de question qu'il ne la quitte.
Je caresse sa joue tandis que je lui dis, d'un ton inquiet, que notre histoire ne doit jamais se savoir. S'il fallait que ce que nous avons fait sorte au grand jour, ma vie familiale en payerait un très gros prix. Je perdrais la confiance de mes frères et soeurs et surtout celle de Murphy. On ne me regarderait plus pareil, on me haïrait... je serais un monstre égoïste, rien de plus. Ça me fait mal de penser que je puisse poursuivre ce qui fait de moi un être si ignoble, mais serais-je vraiment capable de m'arrêter? Pourrais-je réellement mettre un trait à notre liaison? J'en doute fort bien, même si ce serait la chose la plus sensée à faire. Mais pour une fois, je refuse de penser rationnellement.

Le baiser qu'il dépose sur mes lèvres après ses paroles rassurantes me comble de bonheur. Mes yeux croisent les siens et il me dit que je devrai venir plus souvent chez lui pour les leçons. J'arque un sourcil, surpris. "Ta mère veut que je vienne plus souvent alors qu'elle nous a surpris? Tu lui as menti sur mon identité, c'est ça?" On peut s'entendre pour dire que c'est tout à fait curieux que sa mère puisse me vouloir davantage autour de son fils, à moins qu'elle ne pense pas que je sois le garçon surpris qu'elle a surpris avec lui.

Des promesses que je crois sincères me sont dites, et je suis maintenant persuadé que nous pourrons vivre notre idylle avec la passion qu'elle mérite. Je passe ma main dans ses cheveux avant de venir caresser la commissure de ses lèvres du bout de mon pouce. Je me découvre de plus en plus un côté romantique que je ne me connaissais pas, et je dois avouer prendre plaisir avec cette facette de moi très attendrissante. Je l'embrasse tendrement avant de l'attirer sur moi. Il est beau, il est parfait et il me rend fou. Je romps notre étreinte pour lui dire: "Mais pour vrai, garde-la dans tes pantalons... sauf quand je te dis de la sortir", lui dis-je avant de perdre mon sérieux à la dernière phrase.

_________________
You've got my head spinning, no kidding, I can't pin you down. What's going on in that beautiful mind; I'm on your magical mystery ride and I'm so dizzy, don't know what hit me, but I'll be alright ©️ bizzle.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: warm me up, and breathe me (nolian #6)   Jeu 22 Juin - 16:43



I'll be right beside you dear

Tu pouffes de rire, bordel, il est si naïf. Ton coeur bat rapidement, et tu reposes tes lèvres sur les siennes en échangeant un doux baiser. Ta main sur sa joue, tu caresses doucement cette peau de bébé. Bon sang, vous avez le même âge, mais c'est lui qui a les traits du visage les plus marqués. « Et dire que c'est toi le plus intelligent de nous deux... » Tu lui souffles en rigolant, alors que tu te redresses un peu pour mieux te positionner contre lui. Ta main descend le long de son dos, pour que tes doigts puissent toucher sa peau. « Ma mère ne m'a pas donné de nouvelles, c'est simplement une excuse pour que tu viennes plus souvent sans que les gens se doutent de quelque chose. » Tu lui expliques par la suite, et tu sais qu'il va dire oui, parce que c'est la seule bonne et logique solution pour que vous vous voyiez. Tu rigoles à nouveau, même si le sujet est complètement sérieux, et tu hoches doucement la tête en l'embrassant doucement. « Et bien... Demande-moi de la sortir. » Tu dis d'un ton innocent. Et pourtant, quand il t'a embrassé, qu'il a basculé sur toi et que vous avez fait l'amour, c'était magique, c'était réel, ça puait d'amour. Et tu t'es endormi dans ses bras, complètement nu, tes vêtements un peu partout dans ta chambre, et toi, complètement dans ses bras, à le serrer d'une force sur-humaine pour ne pas qu'il parte.

Revenir en haut Aller en bas
 

warm me up, and breathe me (nolian #6)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Breathe Me [Arizona] -Abandon
» madison + just be happy to breathe
» Thea & Jude ✖ Just breathe...
» Elo - Close your eyes, take a breathe, count to three...
» soft kitty, warm kitty. (romie-lou)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-