AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You again (Tawan #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : au fond du gouffre
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ posts : 1670 ○ points : 1210
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Eleanor, Kenlee, Kyrah & Knox
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: You again (Tawan #3)   Mar 11 Juil - 19:36

Je vois que ça ne lui plait qu’à moitié, le fait de retourner la situation. A crois que la petite princesse à papa n’a pas trop l’habitude d’être contredite. C’est plutôt mignon quand on y pense, et puis, elle est jeune, elle apprendra, du moins j’imagine. Son gna gna gna me fait plus sourire qu’autre chose, et j’assène un dernier coup en reprenant sa tirade des 70 balles. Mais je ne laisse pas le silence s’instaurer plus longtemps que déjà je reviens à la charge concernant la question posée plus tôt qui n’a pas eu la chance de recevoir une réponse digne de ce nom. « En quelque sorte ouais… » Je plisse un peu les yeux, la réponse est vague, mais vu comme elle a fini de descendre sa bière d’une traite avant de répondre, il y a anguille sous roche, il faut que je creuse dans ce sens. Cette fille est en train de m’obséder, mais pas dans le sens qu’on pourrait imaginer venant de moi. « Alors je préfère éviter les prises de tête. » Je me contente de hocher sensiblement la tête, comme le ferait un psy à la con qui écoute sans écouter, sauf que moi, j’encaisse, j’emmagasine toutes les infos susceptibles de me donner une piste sur le mystère Birdy. « C’est pas toujours simple d’être… comprise. » « A qui le dis-tu. » Réponse du tac au tac et qui vient du coeur, clairement. Je la regarde boire le verre de son amie et je refuse sa proposition, elle peut finir de boire, je n’ai pas si soif que ça, ma bière suffira. Dans ma tête, ça fuse, comment une fille comme elle peut bien être aussi solitaire amoureusement parlant. Une déception oui, mais pas le même genre que la mienne visiblement, elle n’a pas l’air si affectée, ou pas dans le sens qu’on pourrait imaginer. « Toi aussi t’as été déçue ? » Je relève les yeux sur elle, mon regard auparavant perdu sur la mousse de ma bière qui se dissipe à vue d’oeil. « Hm ? » Je fais mine de ne pas avoir entendu, ou quelque chose du genre. « T’as insisté sur le sujet alors… » Je la regarde, petite bouille reposant sur sa main, coude posé sur la table. Cette fille a un pouvoir pour le moins hypnotique, c’est étrange. « Tu vas encore me dire que c’est comme 90% des gens qui sont dans cette pièce ? » Je ris un peu et hoche la tête. « Oui, j’imagine. Qui n’a pas été déçu en ce qui concerne les relations dites amoureuses hein ? L’amour c’est tellement compliqué, j’ai du mal à comprendre comment les couples de longue durée ont fait au début. » Je secoue la tête en fronçant les sourcils. Faudrait que j’en parle à mes pères tiens. Eux qui sont ensemble depuis toutes ces années. « Quoi que t’as pas l’air de vouloir être vraiment seule, à en croire la façon dont tu draguais Jess quand je suis arrivée. » Je relève les yeux vers elle à nouveau, un sourire au coin des lèvres. J’aime bien sa façon détournée de me demander comment je fonctionne, prêcher le faux pour avoir le vrai. « Bon ok. J’ai eu deux belles déceptions amoureuses. Et entre tout ça, je préfère m’amuser. Tu l’as dit toi même. Je m’en fous, je fonce. C’est l’image que je renvoie non ? Pas d'attaches, juste de l'amusement. » Je me repose sur le dossier de ma chaise, jouant avec mon verre avant de plonger mon regard dans le sien avec plus d’insistance. « Je suis pas comme toutes ces filles qui se vouent corps et âme à la recherche du partenaire idéal. Ça me tombera dessus au moment venu. Je crache pas dessus, mais je cours pas après. » Je hausse un peu les épaules. « Maintenant que tu sais pour moi, je veux savoir pour toi. » Je m’accoude à nouveau sur la table de manière à la sonder comme elle l’a fait tout à l’heure avec moi. « C’est un gars qui a pas été tendre avec toi ? » Je penche la tête sur le côté pour tenter de voir juste par son regard ou son attitude si je mets le doigt sur quelque chose d’intéressant. « Un gars à qui ton père a fait peur et qui a pris ses jambes à son cou ? » Le sourire qu’elle m’adresse me fait dire que ce n’est pas ça, mais j’aime toujours la faire sourire. « Un gars qui voulait aller trop vite ? »

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you


VDM:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ posts : 71 ○ points : 1090
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury ; Cassiopée Manning
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: You again (Tawan #3)   Mer 12 Juil - 0:58

La discussion se poursuivant je suis assez partagée quant à la conduite à tenir. Garder le même cap et rester toujours aussi floue ou m’ouvrir d’avantage ? J’ignore pourquoi, et peut-être que je me plante sur toute la ligne, mais j’ai comme la sensation que je peux faire confiance à la brune. Qu’elle a l’esprit assez ouvert pour ne pas me juger sur mes relations amoureuses pour le moins foireuses, et surtout la cause de cela. Sauf que d’une autre part j’ai pris l’habitude de garder le silence sur mon blocage, par honte, et cela même auprès de mes amies. La recrue est une quasi inconnue c’est peut-être la raison pour laquelle j’ai presque envie de lui parler, mais ma gêne prend le pas sur le reste. Je reste évasive disant simplement qu’il n’est pas toujours simple de se sentir comprise. La réponse de la jeune femme me surprend par sa spontanéité, nous voilà un nouveau point commun. Mais ça ne me suffit pas, j’ai envie d’en savoir d’avantage sur la recrue pour dissiper le mystère qui l’entoure. Finalement c’est comme un jeu, l’une comme l’autre nous essayons d’en apprendre plus et c’est à qui y parviendra la première. J’interroge la brune, qui fait mine de ne pas m’avoir entendue ou de ne pas comprendre la question, j’insiste un peu, j’ai vraiment envie de savoir. Je reprends ses mots, gardant une continuité dans cet échange, essayant d’y faire ma place moi aussi même si elle est la plus douée pour reprendre l’avantage. Je sais que je dois me montrée plus rusée que ça si je veux obtenir au moins un semblant de réponse, je tente une nouvelle approche plus subtile et ça semble payer. Enfin elle admet avoir vécu deux déceptions amoureuses, lesquelles l’ont conduite à adopter ce comportement désinvolte « Ah tu vois que j’avais pas tout faux. » dis-je un peu par fierté. Elle a décidé de s’amuser et advienne que pourra, si l’amour lui tombe dessus elle ne lui crachera pas à la tronche. Au moins elle ne triche pas, elle est franche et ses propos sont parfaitement raccords avec son attitude. Je hoche la tête en l’écoutant, un peu perturbé par son regard plus insistant. Elle non plus ne cours pas après une histoire d’amour, elle laisse sa chance au hasard ou au destin, on peut appeler ça de multiple manière. Alors pourquoi ça la surprend tant que ça que je ne cours pas après non plus ?
Pas le temps de poser la question, la brune n’est pas née de la dernière pluie et bien déterminée à appliquer la règle du donnant-donnant. Maintenant qu’elle m’a répondu c’est à mon tour de faire un effort. Elle est déterminée à ce que je parle, je le sais dès lors qu’elle adopte la même position que j’avais prise précédemment. Je soutiens son regard en gardant la tête en appuie sur ma main. J’apprécie qu’elle essaye de deviner ce qui cloche, en s’essayant à quelques propositions les plus probables. Je secoue légèrement la tête quand elle évoque un mec pas tendre, à vrai dire j’ai eu plutôt de la chance, aucun de ceux avec qui j’ai refusé d’aller plus loin n’ont été des connards par la suite. Inévitablement mon père est proposé comme étant l’une des raisons de mon célibat, je ne peux m’empêcher de sourire quand elle l’évoque, je crois vraiment qu’elle fait une fixation sur lui. Puis vient cette troisième hypothèse qui fait s’évanouir mon sourire, elle n’est pas loin de la vérité et ma réaction me trahie. Je hoche la tête presque imperceptiblement puis hausse les épaules « C’est con mais… » je fais une moue et soupire « Y’en a pas eu qu’un. C’est à croire qu’ils sont tous pareils ». Mais ce que j’ai jugé être trop rapide pour moi ne l’est à priori pas pour tout le monde, c’est d’ailleurs ça le vrai problème. Faut croire que je suis super longue à l’allumage… ou trop coincée, pas normale, j’en sais rien ! je sais à son regard que si je n’en dis pas plus elle va enchainer avec des questions « Je pense toujours qu’ils me mettent la pression et j’aime pas ça. » ce n’est qu’un demi-aveu de la situation mais la brune n’a pas l’air bête, je pense qu’elle va comprendre. Tout ce que j’espère c’est qu’elle ne va pas me juger ou se foutre de ma gueule. Je bois une gorgée de jus de fruit.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : au fond du gouffre
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ posts : 1670 ○ points : 1210
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Eleanor, Kenlee, Kyrah & Knox
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: You again (Tawan #3)   Jeu 13 Juil - 23:09

Cette fille est profondément gentille. Et même si mon jugement et mon intuitions ont été profondément altérées ces derniers temps, je crois ne pas me tromper en pensant que Birdy n’est pas une fille méchante et qu’elle ne fera rien pour me détruire ou me faire mal volontairement. Non, ce n’est pas du tout son style, ça se voit bien, trop gentille, trop mignonne, trop sage. Tout à fait le genre de fille qui ne m’intéressent pas, pour la simple et bonne raison que j’ai besoin que ça bouge, que ça pulse, que je me sente vivante. Trop sage. Voilà. Birdy est trop mignonne et trop sage, on dirait un chaton. Moi j’aime les tigresses. De toute manière, la question ne se pose pas, elle a beau être très jolie, je ne compte pas me donner corps et âme pour la faire dériver de ses principes hétéros, ce n’est pas mon but, elle semble beaucoup trop fermée, et moi trop détruite. En plus, elle n’est pas le genre de fille à qui on a envie de faire du mal, bien que je n’ai jamais eu envie de faire de mal à personne, mais parfois on blesse sans le vouloir, et il m’est arrivé plus d’une fois de voir des filles s’attacher à moi alors que la réciproque n’était pas vraie. Bref. Tout ça pour dire que je ne me sens pas en danger avec elle, et que lui dévoiler une partie de moi ne serait pas un mal, d’ailleurs, peut-être même que ça pourrait me faire du bien. Peut-être. Alors mine de rien, sans crier gare, je m’ouvre un peu à la jeune femme, je ne réfléchis pas, sort ce qui aura envie de sortir. « Ah tu vois que j’avais pas tout faux. » dit-elle fièrement, me faisant sourire légèrement. Elle ne juge pas, ne dit rien d’autre, et je ne lui en laisse pas non plus vraiment le temps que j’enchéris déjà en essayant de trouver ce qui peut bien clocher de son côté. De toute évidence, elle a été déçue d’un ou plusieurs mecs, mais quelle est la réelle raison ? Je tâtonne un peu, m’aventure sur le chemin de son père en souriant, parce que ça m’amuse de le faire passer pour un monstre alors qu’elle m’a fait comprendre qu’il n’en était pas un, du moins pas avec elle. Et finalement, je mets le doigts là où ça fait mal. Voyant son sourire s’évanouir, je me redresse un peu. Bon. « C’est con mais… Y’en a pas eu qu’un. C’est à croire qu’ils sont tous pareils » Je fais une petite moue avec ma bouche l’air de dire que je compatis. « Hum, pas pour rien que je les évite, ces couillons de mecs ! » J’essaie mine de rien de détendre l’atmosphère, parce que je sens que le sujet est plus épineux qu’il n’en a l’air. Et j’aimerai pourtant en savoir plus, alors je ne la quitte pas des yeux, et enfin elle met un terme à tous mes questionnements. « Je pense toujours qu’ils me mettent la pression et j’aime pas ça. » Je plisse un peu les yeux, essayant de déchiffrer ce qu’elle est en train de me dire, lire entre les lignes. « De quelle pression tu parles tu…. » Et ça fait tilt dans ma tête. « Tu veux dire que… oh. » Elle est restée bloquée sous la pression des mecs parce que ce sont tous des gros queutard. Ça me dégoûte. Mais merde, ça veut dire qu’elle a quoi, une vingtaine d’années, et qu’elle a jamais vu le loup. Oops. Un silence s’installe, je ne sais pas trop quoi dire mais je la sens mal à l’aise. Allez, faut meubler maintenant Graham-Lewis. « Boh, t’as rien perdu ! » Elle relève les yeux vers moi et je lui souris. « Enfin, j’imagine. Pour le coup, je peux que comprendre, ça me fait flipper ces trucs là. » Je mime le sexe d’un homme avec mon index qui fait genre de pendouiller et je finis par rire un peu, voyant enfin un sourire sur ses jolies lèvres. « T’inquiètes, je suis sûre que vous êtes un paquet dans le même cas que toi. Mais ça veut pas dire non plus qu’ils sont tous comme ceux que tu as rencontré. » Je hausse un peu les épaules pour essayer de la rassurer. « Et peut-être aussi que tu devrais essayer les filles, t’aurais peut-être un déclic ! Je peux t’aider si tu veux ! » Et voilà, Tawny en action.

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you


VDM:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ posts : 71 ○ points : 1090
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury ; Cassiopée Manning
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: You again (Tawan #3)   Sam 15 Juil - 15:24

Merde, merde, merde… j’en ai trop dit. Je suis sûre que j’en ai trop dit. Enfin, j’en ai dit assez pour que la brune comprenne, afin d’être honnête vu qu’elle l’a été avec moi mais là, les yeux plongés dans mon verre de jus de fruit, je me dis que j’ai peut-être fait une connerie. Un sentiment de honte m’envahie déjà, et mes doigts gigotent nerveusement contre la paroi du verre. Un très bref instant j’ai l’espoir que la recrue ne comprenne pas, je pourrai saisir cette opportunité pour noyer le poisson mais c’est trop tard, elle fait le lien entre mes mots, sa question, notre discussion. Bref elle comprend tout de suite quel est le problème et le silence s’installe. Voilà… j’attends un rire, une moquerie ou quelque chose dans ce genre là. C’est vrai qu’une nana de vingt ans passé, encore vierge y’a de quoi rire ! Non en fait je ne comprends pas tant ce que les gens ont avec ça, ou alors faut que je change d’amis ? J’ai l’impression que c’est une tare, pourtant ça ne regarde que moi. J’ai l’impression que ce blanc gênant s’installe trop durablement, mais ça c’est parce que j’appréhende sa réaction. En entendant ses mots je relève le regard dans la direction de mon interlocutrice, elle m’affirme que je n’ai rien perdu, en tout cas pour ce qu’elle en sait. Tournant subtilement mon aveu en dérision elle fait preuve de compréhension. Bon faut dire que préférant les femmes ça serait étrange qu’elle me vante les qualités des hommes et leurs attributs. Je souris, amusée par sa plaisanterie et surtout reconnaissante de cette réaction mesurée, dénuée de jugement. Elle dédramatise ma situation, je hausse les épaules « Ouais je sais… Ils ne sont pas tous comme ça… » sauf que ce blocage j’ignore pour le moment comment m’en débarrasser.
C’est sans compter sur le sens pratique de la recrue qui souligne qu’essayer les filles pourrait peut-être arranger les choses, et bien sûr elle me propose son aide. Je ris, et compte tenu du sujet abordé elle peut au moins se féliciter de ça. « Quel sens du service ! » j’arque un sourcil « Tu voudrais m’aider en quoi exactement ? A me trouver une fille ou pour les travaux pratiques ? » je lève les yeux puis pose mon regard à nouveau sur elle « Laisse moi deviner, tu fais ça pendant ton temps libre quand tu n’as pas de petite vieille à aider à traverser la route ou de chaton à descendre d’un arbre ? » j’affiche un large sourire, au moins elle a réussi à dissiper mon malaise. Cependant je me demande quand même si ça change la façon qu’elle a de me voir, bien que je ne sais déjà pas comment elle me voyait à l’origine si ce n’est une fille à papa. Pianotant sur la table je reprends un peu plus de sérieux « Tu… le gardes pour toi, n’est-ce pas ? » j’ai étrangement confiance en elle, mais peut-être que je ne devrais pas, qui sait ? Je connais assez bien comment ça se passe dans une caserne, les rumeurs, c’est comme partout dès que des gens vivent en communauté. Franchement je n’ai pas envie d’être le sujet d’un de ces ragots, encore moins alors que la base est remplie de mecs, quand bien même je suis la fille du Colonel, parce que sur ce coup là ça pourrait être carrément un problème. « Pas que j’pense que tu vas balancer ça à tout le monde. Mais des fois, entre recrues ça parle et… » fait une légère moue, je crois qu’elle comprend.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : au fond du gouffre
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ posts : 1670 ○ points : 1210
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Eleanor, Kenlee, Kyrah & Knox
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: You again (Tawan #3)   Lun 17 Juil - 14:41

Je n’ai pas de difficulté à comprendre ce qu’elle ne dit pas, ou du moins à demi-mot. Elle est encore vierge. Autant mettre les mots sur ce qui est, et c’est assez étonnant d’ailleurs. Quand on voit une fille aussi jolie et intelligente qu’elle, on se dit simplement qu’elle ne doit pas avoir de mal à trouver des mecs pour l’aider à passer ce cap qui semble être assez compliqué à passer, et je la rassure en lui disant qu’elle n’est certainement pas la seule dans ce cas là. Franchement, c’est une des raisons pour laquelle j’aime autant les femmes, comment peut-on avoir envie de laisser un mec.. ok non. Je m’arrête là. Bref, j’essaie de rassurer la jeune femme en lui disant qu’elle finira bien pas trouver, et mieux, je tente de la faire sourire en lui proposant mon aide. « Quel sens du service ! Tu voudrais m’aider en quoi exactement ? A me trouver une fille ou pour les travaux pratiques ? » Je hausse les épaules avec un petit sourire mutin. « Les deux ! Enfin si tu veux pas de mon aide je peux trouver une fille qui peut t’aider à ma place hein ! » Je lui souris de plus belle pour lui faire comprendre que c’est plus un jeu qu’autre chose. « Laisse moi deviner, tu fais ça pendant ton temps libre quand tu n’as pas de petite vieille à aider à traverser la route ou de chaton à descendre d’un arbre ? » Je ris, je ne peux pas m’en empêcher, j’aime son sens de l’humour. Je hoche vivement la tête en souriant de plus belle. « Exactement ! Tu vois la bonté en moi, c’est bien. C’est déjà ça ! » J’aime la voir sourire, je préfère ça que l mine déconfite qu’elle avait un peu plus tôt. « Tu… le gardes pour toi, n’est-ce pas ? » Je penche un peu la tête sur le côté, dubitative. « Pas que j’pense que tu vas balancer ça à tout le monde. Mais des fois, entre recrues ça parle et… » Cette fois je plisse les yeux et fais mine de réfléchir. « Hum je sais pas, ça fait un bon sujet de conversation avec mes collègues. Je pourrai même te proposer comme récompense, tu sais comme dans le coran, les martyrs, les je-ne-sais-combien de vierges etc… » Ça n’a pas l’air de la faire rire. Je lève les yeux au ciel. « Mais bien sûr que non j’vais en parler à personne ! J’suis pas une vendue ! » Je crois les bras très sérieusement et ne la quitte pas des yeux. « Et j’ai droit à quoi en échange de mon silence ? » J’arque cette fois un sourcil pour agrémenter mon côté plus ou moins mystérieux. Ce jeu m’amuse assez, à vrai dire, j’en ai bien rien à foutre qu’elle ait déjà couché avec un mec ou pas, ça fait pas d’elle une fille moins intéressante pour autant, au contraire, elle est pour le moins singulière. « J’étais sérieuse, pour les filles. Ça pourrait t’aider à te détendre un peu rapport à ça, j’sais pas. » Je hausse les épaules à nouveau, restant pour le moins sérieuse.

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you


VDM:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ posts : 71 ○ points : 1090
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury ; Cassiopée Manning
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: You again (Tawan #3)   Lun 17 Juil - 18:28

Au moins la brune est douée pour mettre les gens à l’aise, enfin en tout cas avec moi ça marche, sauf peut-être quand elle fait la psychopathe. Bien que maintenant ça n’aurait plus trop d’effet je pense, même si elle reste encore un mystère malgré tout. J’apprécie qu’elle minimise le problème et en fasse une situation qui finalement n’a sans doute rien d’exceptionnelle, mais si tout le monde fait comme moi à garder ça secret ou à mentir et bien les gens concernés se sentent comme des cas particuliers. Je joue la carte de l’humour face à sa proposition d’aide, je sais que ce n’est pas sérieux c’est pour que le malaise se dissipe totalement et étrangement ça marche plutôt bien. Je souligne son sens du dévouement et lui demande une précision quant à l’aide dont il est question. Est-ce qu’elle utilise la technique du « sur un mal entendu ça peut marcher » ? En tout cas elle fait ça subtilement et je ne peux m’empêcher une nouvelle plaisanterie, ça vient naturellement, comme toutes les discussions que nous avons eu finalement. La jeune femme rit, je ne sais pas pourquoi mais ça me rend à la fois joyeuse et fière de l’entendre rire franchement. Mon côté éternelle optimiste j’imagine, tout comme le fait de voir le bon dans les gens, c’est tout moi ! « Bien sûr que je vois le bon en toi, c’est mon don particulier. » je ne sais pas si ça serait très utile comme pouvoir dans les X-Men ou dans un film de DC Comics. Malgré la légèreté retrouvée de cette conversation je tiens quand même à m’assurer que mon secret est bien gardé. Je sais d’avance que oui, mais c’est plus fort que moi il faut que je lui pose la question. Forcément en agissant ainsi je m’expose aux taquineries de la recrue et elle n’en est jamais avare. Une moue faussement contrariée déforme mes traits alors qu’elle fait preuve d’ironie, ça aurait pu me faire rire mais je dois rester quand même vigilante. Je sais que ce n’est pas une vendue, je le sens, sinon elle aurait eu un mensonge en guise de réponse à ses questions.
Naïvement je pense qu’on en a fini avec ce sujet, mais lorsqu’elle croise les bras je comprends que ce n’est pas tout à fait le cas. J’arque un sourcil, perplexe avant d’ouvrir la bouche choquée par la question de la brune. « Quoi ? Non mais… » je ris devant son air mystérieux dont elle use « C’est très moche le chantage Graham-Lewis. » je croise les bras à mon tour et l’observe un instant « Un paquet de clopes ? » je secoue la tête, amusée « Sérieusement, j’ai l’impression d’être dans Orange is the new black… négocier ton silence… » je ris « N’importe quoi. ». Je m’attends à une réponse drôle ou décalée mais la jeune femme garde son sérieux pour m’affirmer qu’elle ne plaisantait pas concernant le fait d’essayer les filles et que cela pourrait m’aider. Merde ! Je sens que je rougis, bordel non… « J’crois pas. J’veux dire ça a rien à voir. » je bois une gorgée de jus de fruit, la dernière. Quoi déjà ? Je souris, un peu forcée « Ah ok je vois t’essaye juste de me mettre mal à l’aise. Bien joué, ça a marché, j’y ai cru pendant quelques secondes je l’avoue. » elle se joue de moi pour s’amuser, la taquinerie encore et toujours. Mon portable vibre dans ma poche, je lis le message, c’est ma mère qui est justement à Wellington et me demande si je n’ai besoin de rien. J’hésite, j’aime bien être là a discuter avec la recrue mais puisque ma mère est dans le coin autant en profiter pour qu’elle me ramène une fois sa course terminée. Je lui réponds rapidement, elle sera là dans une petite vingtaine de minutes. « Désolée, c’était ma mère, elle est dans le coin donc je rentrerai avec elle. » je hausse les épaules « En plus tu dois avoir une soirée en prévision ou pleins de monde à voir, alors… » je ne vais pas la retenir plus longtemps, non ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 ans
○ statut : au fond du gouffre
○ métier : fraichement engagée dans l'armée
○ quartier : en coloc avec sa soeur de coeur : phoebe
○ posts : 1670 ○ points : 1210
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker, Cameron, Eleanor, Kenlee, Kyrah & Knox
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: You again (Tawan #3)   Lun 17 Juil - 22:44

« C’est très moche le chantage Graham-Lewis. » Je hoche la tête en souriant. Je sais, mais je m’en fous. « Un paquet de clopes ? » Je lève les yeux au ciel, dépitée. Un paquet de clopes. Genre le truc que je peux trouver n’importe où ? Elle a pas mieux en stock ? « Sérieusement, j’ai l’impression d’être dans Orange is the new black… négocier ton silence… N’importe quoi. » Je ris un peu à sa référence à la fameuse série féminine qui rend folle une bonne partie des filles qui ne s’assument pas ou se découvrent. Elle regarde ça donc. « Mais c’est tout à fait ça ! » Et je ne tarde pas à rebondir, elle a ouvert la brèche, je m’immisce à l’intérieur. Je la vois bégayer un peu, rougir aussi, elle est mal à l’aise et je suis horrible mais ça me fait sourire. Elle est vraiment trop mignonne. « Ah ok je vois t’essaye juste de me mettre mal à l’aise. Bien joué, ça a marché, j’y ai cru pendant quelques secondes je l’avoue. » Je souris d’avantage. Qu’elle le prenne comme elle veut, c’est une issue amusante, même si j’étais on ne peut plus sérieuse. Je suis sûre que ça la libèrerait d’apprendre à se laisser aller avec une fille. Parfois ça aide à prendre confiance en soi pour aller de l’avant. Mais elle n’est pas prête, je finirai par l’avoir. Enfin, pour moi ou pour une autre, elle n’est pas mon genre, même si j’avoue qu’elle est plutôt bien foutue. Mais son côté trop enfantin e bloquerait je crois. J’ai déjà couché avec des mineures qui me donnaient l’impression d’être plus adultes que Birdy ne l’est. Ce n’est pas un problème, elle est comme elle est, et si pour une fois je ne compte pas tout faire pour la mettre dans mon lit, je peux au moins essayer de l’aider dans son périple contre cette société hyper sexualisée - dont je fais partie. Je n’ai pas réellement le temps de lui répondre qu’elle s’excuse d’un sms reçu, avant d’y répondre. Je la laisse faire et regarde l’heure. Mais bien vite, jolie Birdy me fausse compagnie. « Désolée, c’était ma mère, elle est dans le coin donc je rentrerai avec elle. En plus tu dois avoir une soirée en prévision ou pleins de monde à voir, alors… » Je souris un peu et hoche la tête. J’aurai sans doute bien aimé prolonger un peu la soirée avec elle, mais c’est comme ça. « Ouais, j’ai 4 soirées différentes, à voir si je vais aller à toutes. » Je ris un peu. Tout ça c’est du pipo, elle doit bien s’en douter. Finalement, nos routes se séparent, on se verra sûrement dans la semaine. Peut-être.

_________________


I've lost on you
So smoke 'em if you've got 'em, 'Cause it's going down. All I ever wanted was you, Let's take a drink of ever lisk And turn around. To all the things I've lost on you, Tell me are they lost on you ? Just that you could cut me loose, After everything I've lost on you


VDM:
 
Revenir en haut Aller en bas
 

You again (Tawan #3)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-