AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Something to tell you (Feat. Gaby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Wandering Soul
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 21 ans (31.07.1995)
○ statut : Célibataire et pour le moment, je crois que c'est mieux comme ça.
○ métier : Fraîchement diplômée d'une licence de littérature
○ quartier : West Bay en collocation avec Eden, mon amie d'enfance.
○ informations en vrac : Enceinte depuis 1 mois (03/07) › Blogueuse littéraire et autrice à ses heures perdues › Joue du violon et du violoncelle › Possède un chat & un chien › N'a plus aucun contact avec ses parents depuis plusieurs mois

○ posts : 2287 ○ points : 625
○ pseudo : Philla (Adeline)
○ avatar : Hailee Steinfeld
○ DC : Le brun ténébreux & l'ange roux
○ inscrit le : 12/01/2017
MessageSujet: Something to tell you (Feat. Gaby)   Ven 30 Juin - 12:42

Something to tell you
Gaby & May-Line

Quelques jours se sont écoulés depuis ma décision. Eden est déjà au courant, je lui ai expliqué hier toute l'histoire, mais je dois également prévenir Gaby. Après tout, si j'ai changé d'avis, c'est en partie à cause de lui. Enfin, à cause ou grâce, ça dépend du point de vue. Dans mon cas, je ne sais pas encore. Un peu des deux peut-être. Disons, pour le moment, qu'il m'a surtout permis de comprendre que je ne serais pas seule avec un enfant à charge, mais que j'aurais une famille, des proches, des amis, pour m'aider en cas de besoin. Et maintenant qu'il m'a fait savoir qu'il serait toujours là pour moi et qu'il ne me laisserait pas tomber, je ne compte pas le lâcher non plus. J'ai trop de questions qui se bousculent dans mon cerveau, je ne m'y connais pas du tout avec les enfants et comme, forcément, je ne connais personne, si ce n'est mes parents, avec des enfants en bas âge dans leur entourage, il ne reste pas beaucoup de personnes. C'est tout nouveau pour lui aussi, mais je suis certaine qu'il pourra me donner de très bons conseils. Du coup, j'ai décidé qu'aujourd'hui était le bon jour pour lui annoncer la nouvelle. J'attrape mes affaires, une petite veste et quitte mon appartement en dévalant les escaliers. Le temps s'est rafraîchi, mais je n'ai pas envie de prendre les transports en commun. Puis honnêtement, tant qu'il n'y aura pas une tempête ou cinquante centimètres de neige, je préfère encore prendre mon vélo. Alors je l'enfourche, profitant de la légère brise qui me souffle sur le visage pour faire le vide dans mon esprit. J'arrive quelques minutes plus tard devant son loft, accroche mon vélo dans le parking prévu à cet effet quelques mètres plus loin et au moment de sonner, mon bras reste dans les airs sans atteindre sa cible. Je ne l'ai même pas prévenu de ma venue, ce qui est vraiment une mauvaise habitude chez moi, et maintenant que je suis devant chez lui, je me rends seulement compte que je pourrais peut-être le déranger. J'hésite à l'appeler avant, feignant d'être encore chez moi, mais ce serait trop tard. Puis je n'ai pas envie de refaire le pâté de maison pour que le temps coïncide entre mon appel et mon arrivée non officielle. Alors tant pis. Je sonne et j'attends en me dandinant sur mes pieds. J'entends du bruit derrière la porte et je soupire. Au moins, il est chez lui. Quand il m'ouvre enfin, je lui souris. « Salut ! » dis-je joyeusement. Un peu trop. « Je ne te dérange pas ? »

_________________
In oceans deep

≈ So I will call upon your name and keep my eyes above the waves

Revenir en haut Aller en bas

avatar

SEXY WADE
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-cinq ans, ça rigole plus.
○ statut : célibataire, personne ne fait vibrer mon coeur et pourtant, l'avenir risque de m'attraper rapidement.
○ métier : ingénieur en informatique, je travaille chez WEBUILD, l'entreprise de la belle Zélie.
○ quartier : #142 West Bay, un loft dans une ancienne usine. Voisin de Zélie, ma patronne. Sortez couvert.
○ informations en vrac : il a perdu son ex en septembre, d'un suicide. ; il a un fils de quatre ans, Joan dont il a découvert l'existence début 2017. ; il est très proche de sa soeur Billie, et il ferait tout pour elle. ; sa meilleure amie reste la fille à qui il tient le plus au monde, pour le moment. ; la famille pour gaby, c'est sacré. les amis aussi.

○ posts : 374 ○ points : 295
○ pseudo : arrêtez vos manières, je suis mathilda ici. (sheepirl sinon)
○ avatar : francisco hot lachowski
○ DC : Phoebe, Noemi & Elliott
○ inscrit le : 11/12/2016
MessageSujet: Re: Something to tell you (Feat. Gaby)   Jeu 6 Juil - 11:05

J’ai l’impression que les grossesses et les enfants s’accumulent dans mon entourage. Serais-ce là le signe de l’horloge biologique qui me dit que je ferais mieux d’en faire moi aussi ? Pour le moment, ça risque d’être compliqué, ma situation ne me le permet pas et puis j’ai déjà Joan. Je préfère consacrer un peu de mon temps libre à lui plutôt qu’à un autre enfant, pour le moment. Malgré tout, ce n’est pas simple. Entre ma soeur qui avorte et qui semble avoir du mal à bien s’en remettre, ma meilleure amie qui vient de faire une grossesse nerveuse et qui en reste profondément choquée, et la soeur de mon ex petite-amie défunte qui est enceinte d’un adolescent… j’ai l’impression que ma vie est un énorme bordel. Il manquerait plus que j’apprenne que j’ai un utérus tient ! Je ris en y pensant, tout en nettoyant mon appartement. C’est ça le truc avec les appartements plus grands que les mobilhomes, c’est que le ménage est bien plus long et bien plus pénible à faire. Malgré tout, l’achat de cet appartement grâce à l’aide de ma mère et de l’héritage de mon père reste la meilleure décision que j’ai prise depuis des mois. Il y a deux immenses chambres, la mienne, et l’autre qui est pour le moment un bureau mais qui deviendra peut-être la chambre de Joan, le jour où sa mère me le laissera le soir. Les jouets trainent sur le sol, les voitures, les camions, et je range le tout en chantant comme un idiot. Je songe très sérieusement à prendre un chien depuis quelques semaines. J’adore ça, et c’est mon rêve depuis que je suis gamin. Garder le chien de May-Line m’a aidé dans ma décision, mais pour le moment, j’attends de voir avec Roxy si Joan ne serait pas allergique, on ne sait jamais. Je termine le ménage de mon humble demeure, et une fois fini, je range l’aspirateur dans le placard conçu pour, et je me laisse tomber dans le canapé en allumant la télé. Aujourd’hui, c’est mon jour de repos, et autant dire que j’en profite. Je devais garder Joan, et finalement, Roxy mange chez ses parents si j’ai bien compris la chose et m’a demandé si ça ne me dérangeait pas de ne pas l’avoir. En soit, c’est dans ses droits, et j’ai répondu positivement pour que Joan profite de ses grands parents. Il faudrait que je le présente à ma famille d’ailleurs, au moins à ma soeur aînée, Billie. Quand la sonnerie de l’appartement se fait entendre, je me lève, et je m’avance vers la porte pour ouvrir. C’est May-Line qui apparait derrière, elle semble toute joyeuse. Je préfère la voir comme ça plutôt que dans un lit d’hôpital. « Salut ! » Je la regarde en souriant, et lui fait la bise en l’invitant à rentrer. Je me décale de la porte pour la laisser passer, et referme derrière moi, avant de me tourner vers la jeune femme. « Je ne te dérange pas ? » Je lui souris, et secoue vivement la tête. « Non pas le moins du monde ! Je viens de faire le ménage, t’as de la chance ! » Je ris un peu, et l’invite à me suivre dans l’appartement. Je lui fais signe de s’installer dans le canapé, tandis que je me dirige vers la cuisine ouverte au salon. « Va y installe toi ! Tu veux boire un truc ? J’ai eu de la bière mais c’est pas l’idéal pour toi. » Je lui souris. Je ne sais toujours pas si elle veut avorter ou non, mais on ne sait jamais. « Sinon j’ai du coca, de l’oasis, du lait, et des jus de fruits. » Je me tourne vers elle. « Ou du café et du thé, du chocolat chaud… enfin j’ai le choix quoi. » Je ris. « Tu veux quoi ? »

_________________
❝ boulevard of broken dreams ❞
I'm waking up to ash and dust I wipe my brow, and I sweat my rust, I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in and shaping up, then checking out on the prison bus this is it, the apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Wandering Soul
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 21 ans (31.07.1995)
○ statut : Célibataire et pour le moment, je crois que c'est mieux comme ça.
○ métier : Fraîchement diplômée d'une licence de littérature
○ quartier : West Bay en collocation avec Eden, mon amie d'enfance.
○ informations en vrac : Enceinte depuis 1 mois (03/07) › Blogueuse littéraire et autrice à ses heures perdues › Joue du violon et du violoncelle › Possède un chat & un chien › N'a plus aucun contact avec ses parents depuis plusieurs mois

○ posts : 2287 ○ points : 625
○ pseudo : Philla (Adeline)
○ avatar : Hailee Steinfeld
○ DC : Le brun ténébreux & l'ange roux
○ inscrit le : 12/01/2017
MessageSujet: Re: Something to tell you (Feat. Gaby)   Jeu 6 Juil - 21:54

Something to tell you
Gaby & May-Line

Gaby m'invite à entrer et j'en conclus que je ne le dérange pas. Ce qu'il me confirme ensuite de vive voix. Bon, jusqu'ici tout va bien. J'observe son nouveau chez lui que je n'avais pas eu l'occasion de visiter et je ris légèrement quand il m'annonce qu'il vient de terminer son ménage. Je me tourne vers lui en souriant. « Oh. Je tombe à pique alors !. » Et je repense à la montagne de vaisselle qui m'attend, aux poils que je dois aspirer, aux machines que je vais devoir faire tourner. Je fronce les sourcils et croise les bras sur ma poitrine avant de reprendre sérieusement. « Je devrais peut-être t'embaucher pour faire le mien alors, qu'en dis-tu ? » Je ne suis pas sûre que cette idée lui fasse plaisir ou l'enchante vraiment, mais au moins, j'aurais essayé. Mon appartement s'est transformé en capharnaüm géant et comme la flemme vient s'ajouter et bien il grandit de jour en jour. Jusqu'à présent, ça ne me dérangeait pas plus que ça, mais aujourd'hui, je me rends compte de l'urgence de la situation. Je crois que le grand ménage c'est pour maintenant. Je le suis jusqu'au salon où il me propose de m'installer et je ne me fais pas prier. Il part en discussion de la cuisine et je le suis des yeux. Il me demande ce que je veux boire et je l'écoute énumérer toutes les choses qu'il possède dans son frigo ou dans ses placards. Honnêtement, je serais bien tentée de prendre la première option, soit la bière, mais je ne suis pas certaine d'être encore vivante quand je lui aurais annoncé que j'ai décidé de garder le bébé. Le problème, c'est que je n'ai aucune fichue idée de ce qui est bon ou mauvais pour une femme enceinte. Je sais qu'elle doit éviter certaines boissons et certains aliments, mais lesquels, ça, c'est un grand mystère. « Eh… » Je suis tentée de demander un simple verre d'eau, au moins, je serais certaine de ne pas me planter, mais après tout, je continue bien de fumer alors en évitant simplement l'alcool, j'imagine que ça devrait suffire. « Va pour un chocolat chaud ! S'il te plaît. » Puis je doute fortement que le lait et le chocolat fassent partie des aliments proscrit et si toutefois ça vient à être le cas, je ne sais pas comment je pourrais tenir neuf mois. En plus, j'ai follement envie de chocolat… Gaby s'active dans la cuisine et me prépare ma boisson chaude. Pendant ce temps, je réfléchis aux différentes manières de lui annoncer la nouvelle. La manière cash. La manière défiée. La manière mignonne… Tant de possibilités et qu'un choix possible. Il revient avec mon chocolat chaud et mes yeux se mettent à pétiller d'envie. Je crois que je pourrais presque baver. « Merci ! » Je souffle un peu dessus et bois une gorgée avant de pousser un soupire d'aise. « Tu es un génie du chocolat. » J'ai toujours préféré le thé. Depuis que je suis môme. Puis on va dire que ça va avec le clicher de la lectrice. Mais depuis quelques temps, mon nouveau hobby, c'est le chocolat. Sous toutes ses formes. Gâteaux, biscuits, tablettes, chocolat noir, blanc ou au lait. J'ai vraiment tous ses dérivés à la maison et j'ai l'impression que je n'en ferais jamais une overdose. « Bon, tu te doutes bien que je ne suis pas venue ici juste pour ton talent remarquable pour faire du chocolat chaud, bien que ça aurait pu être une raison suffisante. Je devrais m'inviter plus souvent… » Je me racle la gorge et baisse les yeux. C'est ça le problème quand je suis trop stressée. Je dis vraiment n'importe quoi. « En fait, je voulais te dire que j'ai pris ma décision. »

_________________
In oceans deep

≈ So I will call upon your name and keep my eyes above the waves

Revenir en haut Aller en bas

avatar

SEXY WADE
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-cinq ans, ça rigole plus.
○ statut : célibataire, personne ne fait vibrer mon coeur et pourtant, l'avenir risque de m'attraper rapidement.
○ métier : ingénieur en informatique, je travaille chez WEBUILD, l'entreprise de la belle Zélie.
○ quartier : #142 West Bay, un loft dans une ancienne usine. Voisin de Zélie, ma patronne. Sortez couvert.
○ informations en vrac : il a perdu son ex en septembre, d'un suicide. ; il a un fils de quatre ans, Joan dont il a découvert l'existence début 2017. ; il est très proche de sa soeur Billie, et il ferait tout pour elle. ; sa meilleure amie reste la fille à qui il tient le plus au monde, pour le moment. ; la famille pour gaby, c'est sacré. les amis aussi.

○ posts : 374 ○ points : 295
○ pseudo : arrêtez vos manières, je suis mathilda ici. (sheepirl sinon)
○ avatar : francisco hot lachowski
○ DC : Phoebe, Noemi & Elliott
○ inscrit le : 11/12/2016
MessageSujet: Re: Something to tell you (Feat. Gaby)   Mar 18 Juil - 17:47

Quand j’ouvre la porte, je suis heureux de voir May-Line. Elle semble plus en forme que la dernière fois, et ça me fait vraiment plaisir, ça me rassure même. Elle a peur de me déranger, et je la rassure comme quoi ce n’est pas le cas, précisant que je viens de faire le ménage. « Oh. Je tombe à pique alors !. »  J’hoche la tête, et l’invite à rentrer dans l’appartement, ce qu’elle fait. « Je devrais peut-être t'embaucher pour faire le mien alors, qu'en dis-tu ? » Je me tourne vers elle en riant, et je secoue vivement la tête. Le ménage, c’est vraiment pas mon truc, alors non merci ! Enfin si elle a besoin d’aide parce qu’elle est fatiguée… je lui ferais volontiers, mais faut pas exagérer non plus. « Heu bah écoute, non merci ! Ici ça me suffit amplement, vraiment. » Je ris un peu, et l’invite à s’aventurer dans l’appartement, en lui faisant signe de s’installer dans le canapé avant de lui demander si elle veut boire quelques choses. Chez moi, c’est un véritable supermarché au niveau des boissons, j’ai littéralement de tout, que ce soit au niveau des boissons chaudes qu’au niveau des boissons froides. Je cite à la jeune littéraire ma carte des boissons, et je vois qu’elle hésite pendant un court instant, sans doute à cause de sa grossesse. Il est évident que je ne vais pas lui servir de l’alcool, on ne sait jamais. « Va pour un chocolat chaud ! S’il te plaît. » J’hoche la tête en m’avançant vers la cuisine. Je sais que May-Line est absolument dingue des chocolats chauds, et depuis un moment il me semble. Sa soeur aînée m’avait raconté une fois que la petite fille avait piqué une crise dans un supermarché car il n’y avait plus sa boite de chocolat en poudre préféré… c’est une véritable fan. Je m’occupe de lui faire sa boisson chaude, tandis que je me fais couler un café. Une fois terminé, je pose les deux tasses sur un plateau, et sors un paquet de gâteau marbré. A la base, c’est pour mon fils, mais bon, c’est pas grave. Je retourne vers May-Line, et lui donne sa tasse. « Merci ! » Je ris un peu, et elle ne tarde pas à boire une gorgée de la boisson chocolatée. Je m’assois à ses côtés, et bois à mon tour une petite gorgée de café. « Tu es un génie du chocolat. » Je ris un peu. « A ce point ? Il faut dire que t’as plutôt des goûts particuliers en matière de chocolat, alors je suis fier là d’un coup ! » Je ris un peu, et je me doute qu’elle n’est pas venue ici pour ça. Bingo. « Bon, tu te doutes bien que je ne suis pas venue ici juste pour ton talent remarquable pour faire du chocolat chaud, bien que ça aurait pu être une raison suffisante. Je devrais m'inviter plus souvent… » Je souris un peu, et pose la tasse de café devant moi pour l’écouter. « Tu es ici chez toi May, tu le sais. » Je lève les yeux vers elle, l’incitant à reprendre la parole. « En fait, je voulais te dire que j'ai pris ma décision. » Je baisse un peu les yeux, j’ai carrément peur de ce qu’elle va me dire, m’annoncer. « Alors…? » Je suis prêt à l’écouter, plus que prêt. Je pose ma main sur sa jambe, sa cuisse, pour lui montrer que je serais là peu importe sa décision.

_________________
❝ boulevard of broken dreams ❞
I'm waking up to ash and dust I wipe my brow, and I sweat my rust, I'm breathing in the chemicals. I'm breaking in and shaping up, then checking out on the prison bus this is it, the apocalypse.
Revenir en haut Aller en bas
 

Something to tell you (Feat. Gaby)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» juste pour voir gaby
» gaby
» Notre premier membre d''honneur: GABY 13 ans
» CR du week end dans le sud fin octobre (Angélika & Gaby)
» Bonne fete Marc Dumont et Gaby 55

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: west bay :: logements-