AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 We're just two lost souls, swimming in a fish bowl, year after year, running over the same old ground, wish you were here

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans enfin bientôt. Le 20 août pour être exacte.
○ statut : Célibataire, attirée par quelqu'un sans vouloir l'avouer.
○ métier : Apprentie-tatoueuse
○ informations en vrac : Son frère, son modèle est mort l'a plongeant dans une dépression. Elle s'en est remis, même si une rechute reste possible.

○ posts : 119 ○ points : 1145
○ pseudo : Julie
○ avatar : bryden jenkins
○ DC : /
○ inscrit le : 14/07/2017
MessageSujet: We're just two lost souls, swimming in a fish bowl, year after year, running over the same old ground, wish you were here   Dim 16 Juil - 0:49

X
Billy &Maya
Maya n’aurait jamais imaginé devenir tatoueuse, elle s’imaginait exposer partout dans le monde. L’art était sa passion, son espace de liberté. Elle pouvait passer des heures à peindre, dessiner ou sculpter, mais elle était incapable de rester assise pour faire toute autre activité. Lorsqu’elle avait reçu un mail du salon de tatouage peu de temps après avoir postulé, elle devait bien avouer qu’elle avait été surprise. Elle ne s’attendait pas à une réponse si rapide et surtout elle ne s’imaginait pas une seule seconde que sa candidature allait être retenue. Après la mort de son frère l’art était passé au second plan, elle avait recommencé à dessiner, peintre quelques mois après sa mort, mais ses œuvres étaient sombres ou morbides.

Bizarrement, cela lui avait fait un énorme bien, malgré que ces dernières ait finis brûles. Brûler ces toiles avait été une sorte de thérapie, comme si elle brûlait son mal-être. Certains détails étaient encore douloureux pour elle, les accidents de voiture lui provoquait des crises d'angoisses, voir un frère et une sœur lui donnait envie de pleurer et réaliser des tatouages symbolisant la perte d'un être cher lui donnait envie de pleurer. Elle n'était plus une gamine et arrivait à retenir ses pleurs, mais sa journée était en général gâché. Elle avait le prénom de son frère tatoué sur son corps et envisageait de s'en faire un autre. Elle n'avait pas encore trouvé une idée qui lui plaisait, une idée qui aurait bien représentés son frère, mais elle y travaillait.


Aujourd'hui elle avait rendez-vous avec un client qui avait l'air gentil et pas trop chiant. Elle l'avait déjà rencontré une fois pour qu'il lui donne ses envies, les motifs qu'il voulait sur son tatouage. Elle avait dessiné des croquis lors du rendez-vous puis lui avait redonné un autre rendez-vous pour avoir le temps de dessiner un vrai dessin. Rare était les clients qui se faisaient tatouer dès le premier jour, la plupart proposait des idées ou des images trouvées sur Google que Maya devait retravailler ensuite.


Les seuls clients qui pouvaient être tatoués dès le premier rendez-vous étaient ceux qui venaient avec un tatouage déjà dessiné, Maya n'avait plus qu'à adapter le dessin à la zone voulu puis elle se mettait au travail sans rien faire de plus. Ces clients étaient rares, car le salon n'avait pas beaucoup d'artistes comme client. Cet aspect allait sûrement changer vu toutes les cartes de visites qu'elle avait distribuée lors de la dernière exposition qu'elle avait visité.


Elle sourit en repensant à son attitude et releva la tête de son dessin en entendant la clochette du salon tinter. Bonjour billy, j'arrive immédiatement, installe toi dans la salle d'attente. Elle attendit sa réponse avant de se dépêcher de finir, elle finit le dessin avant de se diriger rapidement vers le jeune homme. Encore désolé de l'attente, je te propose de me suivre. Elle lui montra le chemin après lui avoir serré la main. Met-toi à l'aise, voici le dessin que j'ai réalisé à partir de tes envies. Ton tatouage est toujours au même endroit ? Tu n'as pas changé d'idée ? Maya lui rappela qu'un tatouage était irréversible et soumis à des précautions particulières.




B-Ever
.

_________________
Where were you when everything was falling apart ?
I try to make a sound but no one hears me, i'm slipping off the edge, i'm hanging by a thread, i'm sick of this life and i just wanna scream × by lizzou et faust (gif).


Dernière édition par Maya Schepper le Sam 22 Juil - 12:01, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Supernova
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 27 printemps. Si tu sors ta loupe, tu peux commencer à voir les rides.
○ statut : Célibataire un peu frivole.
○ métier : un astrophysicien fan de Star Wars. Coïncidence? Non.
○ quartier : Dans une maison partagée avec sa soeur Sage dans le quartier East Bay, #141
○ informations en vrac : La blessure laissée par la mort de son frère est encore vive... Il a trop longtemps refusé d'affronter le départ de son frère, mais il rejoint peu à peu la rive.

○ posts : 599 ○ points : 605
○ pseudo : andywolf
○ avatar : Chris Hawt Wood
○ DC : Riley Harris & Julian Alves-Ziegler
○ inscrit le : 04/01/2017
MessageSujet: Re: We're just two lost souls, swimming in a fish bowl, year after year, running over the same old ground, wish you were here   Mar 18 Juil - 0:36

The sun is the same in a relative way but you're older,
Shorter of breath and one day closer to death.

Maya & Billy

Allez, ne fais pas ton môme, tu peux le faire!, se dit-il en s'observant dans la glace avant de quitter sa demeure. Il n'a jamais eu de tattoo et n'a jamais réellement pensé s'en faire faire un jusqu'à tout récemment, quand il a entendu une conversation entre deux personnes qui se montraient leurs tattoos en s'expliquant leur signification respective. Sans grande surprise, l'un était en lien avec la perte d'un être cher, et le scientifique se surprit à penser qu'il n'avait jamais réellement réfléchi à l'idée d'immortaliser un dessin sur son corps, faisant de ce dernier l'hôte d'une oeuvre d'art unique. Aucune idée n'a réellement fleurie dans son esprit, et il a ainsi décidé de rencontrer une artiste tatoueuse afin d'en discuter avec elle, question de fusionner leurs deux cerveaux pour composer la pièce d'art qui serait encrée à jamais sous son épiderme.

Anxieux et excité à la fois, il prend son véhicule et se dirige vers le salon de tatouage. Son coeur palpite légèrement tandis que ses doigts pianotent sur le volant au rythme de la musique qui envahit l'habitacle de son véhicule. Il espère aveuglément que la mélodie plutôt agitée parviendra à le calmer, ce qui a plutôt l'effet contraire. Quand il se gare enfin dans le stationnement de l'immeuble, il prend un moment pour reprendre ses esprits. Inspire, expire, se répète-t-il pour chasser l'anxiété qui monopolise clandestinement l'ensemble de son corps. Il n'y a rien à craindre, si ce n'est qu'il aura peut-être un peu mal quand l'aiguille transpercera son épiderme pour déposer l'encre dans son derme. Et puis après, le mal sera terminé et il aura de quoi être fier. Quand il pénètre enfin le salon - après quelques minutes de relaxation mentale dans son véhicule éteint - la sonnette annonce son arrivée. La jolie apprentie-tatoueuse au talent remarquable l'accueille et l'invite à s'asseoir au salon. Il est plutôt excité à l'idée de voir ce qu'elle lui a dessiné après qu'ils aient longuement parlé de ses attentes et de ses idées.

Une fois le dessin terminé, elle lui montre le résultat. Billy ne peut s'empêcher de sourire. C'est exactement ce qu'il voulait: un dessin mélangeant sa passion pour l'astronomie et le décès fortuit de son frère jumeau. Un hommage tout à fait magnifique. "C'est parfait. Ma foi, Maya, t'es vraiment douée", lui dit-il avec une sincérité indubitable. Lorsqu'elle fait référence à l'importance de prendre une décision éclairée, celle-ci n'étant pas réversible, il hoche la tête, plus déterminé que jamais. C'est comme si, en voyant le dessin, toutes ses craintes s'étaient évanouies. "Je suis décidé", la rassure-t-il en esquissant un sourire radieux, dévoilant des dents aussi blanches que celles dans des pubs de dentifrice. "Allez! Que ce p'tit bébé soit enfin à la maison", lance-t-il en s'installant sur la table, prêt à passer sous le bistouri.

_________________

YOU CAN'T HIDE FROM ME

So what you trying to do to me, it's like we can't stop, we're enemies. But we get along when I'm inside you© signature by anaëlle.


- Absente du 20 juillet au 6 août inclusivement -
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans enfin bientôt. Le 20 août pour être exacte.
○ statut : Célibataire, attirée par quelqu'un sans vouloir l'avouer.
○ métier : Apprentie-tatoueuse
○ informations en vrac : Son frère, son modèle est mort l'a plongeant dans une dépression. Elle s'en est remis, même si une rechute reste possible.

○ posts : 119 ○ points : 1145
○ pseudo : Julie
○ avatar : bryden jenkins
○ DC : /
○ inscrit le : 14/07/2017
MessageSujet: Re: We're just two lost souls, swimming in a fish bowl, year after year, running over the same old ground, wish you were here   Ven 21 Juil - 22:04

X
Billy &Maya
Rougissement involontaire face aux compliments du jeune homme, la blonde n’exposait jamais ses toiles, les seuls endroits où son art était visible étaient sur la peau de ses clients. Des clients qui lui avaient déjà fait des compliments, ce qui ne l’empêchait pas de rougir à chaque fois. Elle était heureuse que son dessin plaise à son client, elle était une inconditionnelle du travail bien fait et détestait voir un client déçu. Après avoir rappelé les consignes d’usages, elle conseilla au jeune homme de se mettre dans la position la plus confortable pour lui, elle lui laissa le temps de se préparer en enfilant des gants et un masque.

Une fois le jeune homme prêt, elle désinfecta la zone avant de commencer à tatouer. Tu dois sentir comme une petite piqure, si tu as trop mal n’hésite pas à me le dire. Je préfère m’arrêter plutôt que de te voir bouger comme un serpent, je risquerais de louper ton tatouage et aucun de nous ne voudrait cela. Maya lui sourit, il ne voyait pas ses lèvres, mais il pouvait quand même l’entendre. Certains tatoueurs ne mettaient pas de masque, la blonde trouvait cela plus hygiénique et préférait travailler avec un masque en plus des gants qui eux étaient obligatoires.

Pourquoi as-tu décidé de te faire tatouer ce motif ? Je le trouve sublime, j’adore les étoiles, même si je n’y connais strictement rien dans ce domaine. Maya continua de tatouer pendant qu’elle parlait essayant de distraire son client de sa douleur. Généralement lorsqu’ils parlaient de leurs tatouages, les clients avaient moins mal et ils ne voyaient souvent pas le temps défiler. Curieuse de nature, elle devait aussi avouer qu’elle les faisait parler pour assouvir sa propre curiosité.

Elle tombait parfois sur des clients qui se tatouaient un truc juste  parce que le motif était à la mode. Maya trouvait cela complètement débile, ses tatouages avaient tous une signification, elle ne s’imaginait pas avec un hello kitty  sur les fesses juste pour être à la mode. Elle reposa son pistolet à tatoueur et essuya la zone pour enlever le surplus d’encre avant de reprendre la parole. Vous allez toujours bien ? On peut dire que vous ne commencez pas par un petit tatouage, j’ai été plus raisonnable pour ma part, j’avais trop peur de m’évanouir comme une conne devant le tatoueur. Maya recommença à tatouer lorsqu’il lui donne l’autorisation parlant tout en tatouant.

L’homme réagissait bien pour un premier tatouage et ses propos touchèrent la jeune femme plus qu’elle ne voulait l’avouer. Elle n’était pas le genre à montrer son émotion, elle n’aimait pas pleurer en public et cachait sa peine derrière un sourire. Seul les gens qui la connaissaient savaient que Maya était un clown lorsqu’elle allait bien. Le fait de ne plus rire depuis la mort de son frère était un indice sur son état. D’ailleurs je crois que je vous ai tutoyé sans faire exprès, désolé.




B-Ever
.

_________________
Where were you when everything was falling apart ?
I try to make a sound but no one hears me, i'm slipping off the edge, i'm hanging by a thread, i'm sick of this life and i just wanna scream × by lizzou et faust (gif).
Revenir en haut Aller en bas
 

We're just two lost souls, swimming in a fish bowl, year after year, running over the same old ground, wish you were here

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Apollon Σ Revenge arm for the lost souls
» LOST LE RPG
» Alice always lost... [Validée]
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: north bay-