AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Non, tu n'étrangleras pas les poneys (Qaïn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Vingt ans de rires, de pleurs, de remise en question
○ statut : Nouvellement casée avec un homme de deux fois son âge.
○ métier : Étudiante en photographie. Elle veut vivre de sa passion.
○ quartier : West Bay, #36. À la recherche d'une coloc!
○ informations en vrac : Éternelle solitaire, préférant la compagnie de sa caméra ou de son chat Albert; n'a jamais été amoureuse jusqu'à ce qu'il débarque; elle est la perle de papa et maman; plus rebelle que ce qu'elle a l'air.

○ posts : 486 ○ points : 225
○ pseudo : andywolf
○ avatar : Elle Fanning
○ DC : Billy Tomson & Julian Alves-Ziegler
○ inscrit le : 06/03/2017
MessageSujet: Non, tu n'étrangleras pas les poneys (Qaïn)   Lun 17 Juil - 23:56

Non, tu n'étrangleras pas les poneys
Riley & Qaïn

Le ciel s'est bien heureusement dégagé, dévoilant un soleil brillant et chaud malgré la froideur hivernale d'Island Bay qui, réjouissons-en nous, est plutôt clémente. Les derniers jours de vacances semblent être indulgents envers la jeune étudiante qui a pu profiter de journées relativement fraîches pour prendre des photographies de paysages enveloppés sous une fine couche de neige. Profitant des derniers rayons de soleil qui risquent de disparaître en fin d'après-midi, l'étudiante quitte sa demeure armée de son appareil pour photo pour retrouver Qaïn Heinck à qui elle a promis une visite imminente. Elle a développé une certaine relation avec cet homme pour lequel son père a tant d'estime. Malgré son passage en prison, son père a tout fait pour l'aider et lui offrir le support dont il a besoin. Robert n'a jamais été que son avocat, mais fondamentalement un vrai ami. Retrouver Qaïn l'a réellement rendu heureux, et il n'a pas hésité une seconde à prendre la relève de son dossier à l'annonce de la retraite de son avocat. Certes, il n'était pas au courant que sous le nom de Qaïn se trouvait en réalité Yvan Berenson, mais la photo accrochée à son dossier ne pouvait tout simplement pas lui mentir. Le visage de l'homme ne pouvait être nul autre que celui de son ami disparu de sa vie depuis trop longtemps. Son père a pris le temps de lui expliquer l'histoire rocambolesque de leur amitié ainsi que de son passage en prison, sachant l'intérêt marqué de sa fille unique pour son métier. Toutefois, il a toujours été conscient qu'il ne s'agit que d'une curiosité insatiable plutôt que d'une passion dont elle voudra un jour faire le métier. Seule la photographie occupera toujours le coeur de la jeune femme et son entêtement a su leur faire avaler sa décision de lâcher la médecine et de poursuivre sa formation académique dans son domaine de prédilection. Bref, la jeune femme a été relativement impliquée dans le cas de Qaïn qu'elle a pu apprendre à bien connaître après son passage rapide chez elle, après que ses parents l'aient gentiment hébergé à la suite de sa sortie de prison. Étant nouvellement déménagée à Island Bay, elle n'a pas hésité à entrer en contact avec lui afin de prendre de ses nouvelles et de rassurer son père trop préoccupé par son ami désormais si loin. Il lui a été rassurant, à son arrivée dans la ville, d'avoir un visage familier à une trentaine de minutes de chez elle.

Ne possédant de voiture, la jeune femme prend le transport en commun jusqu'à la section sud et rejoint, après quelques minutes à pieds, le centre équestre dans lequel Qaïn travaille depuis sa sortie de prison. Elle salue rapidement certains membres du staff qu'elle s'habitue à voir, étant passée trois ou quatre fois auparavant, si ce n'est pas plus. Elle se souvient que deux fois elle était accompagnée de son père qui, chaque fois qu'il visite sa fille, insiste pour passer voir son vieil ami. Il lui arrive encore de l'appeler Yvan, sa langue s'entremêlant encore malgré les années qui ont passé depuis leurs retrouvailles.

Lorsqu'elle le voit enfin au loin, elle brandie les deux frappucinos qu'elle a achetés en chemin avec un sourire radieux pendu au visage. "Lâche tes poneys, j'ai ramené des beignes et de quoi boire", lui lance-t-elle en posant délicatement le sac contenant les pâtisseries au sol.

_________________

Learning to fly
A soul in tension that's learning to fly. Condition grounded but determined to try. Can't keep my eyes from the circling skies. Tongue-tied and twisted just an earth-bound misfit


- Absente du 20 juillet au 6 août inclusivement -
Revenir en haut Aller en bas
 

Non, tu n'étrangleras pas les poneys (Qaïn)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» pâture pour poneys/shet'
» Consommation poneys
» Etalon poneys
» AE-créations : bonnets anti-mouches pour chevaux et poneys
» Poneys retrouvés

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: south bay-