AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 lost soul recognize each other (sawyer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ statut : Elle a perdu l'amour de sa vie dans un grave accident plutôt suspect alors qu'elle était âgée d'à peine 20 ans et a encore beaucoup de mal à s'ouvrir à l'amour depuis.
○ métier : Chroniqueuse sur PRIME, elle tient une rubrique "Dear Toni" où elle prodigue des conseils amicaux & amoureux. Elle est également de corvée pour couvrir les gros événements de la ville.
○ quartier : Elle habite depuis quelques temps avec trois nanas absolument géniales qui l'ont aidé à retrouver sa joie de vivre perdue.
○ orientation sexuelle : Elle n'a jamais vécu de véritable expérience homosexuelle, mais pourtant elle se considère tout de même pansexuelle.
○ posts : 87 ○ points : 90
○ avatar : Hilary Duff, la seule gosse Disney qui n'a pas viré tarée.
○ inscrit le : 16/09/2017
MessageSujet: lost soul recognize each other (sawyer)   Ven 29 Sep - 0:56

S A W Y E R & T O N I
« lost soul recognize each other »

Toni savait ce que signifiait la perte d'un être cher. Cela faisait six ans qu'elle l'expérimentait et rien ni personne ne pouvait lui retirer cette douleur lancinante qui ne cessait de la tirailler chaque jour que Dieu faisait. C'était un foutu handicap dans la vie de tous les jours, une condition de femme éplorée qu'elle ne souhaitait à personne. Pas même sa pire ennemie. Alors lorsqu'elle avait appris que Sawyer traversait quelque chose de similaire il avait été logique pour Toni de se précipiter chez elle. Et puis une fois arrivée sur son porche, elle s'était retrouvée totalement immobilisé. Impossible de lever la main jusqu'à la sonnette et de tendre ce panier de cookies qu'elle avait préparer. Pendant des années, elle avait été la seule qu'on réconfortait. Elle n'avait jamais eu besoin de réconforter personne car tout le monde effaçait ses problèmes devant elle, la pauvre qui avait perdu son fiancé à quelques mois du mariage. Tant et si bien que ces six dernières années elle n'avait jamais été confrontée à la peine de quelqu'un d'autre. Alors elle avait réagi comme une lâche et finalement s'était fendu d'un message pour lui dire qu'elle avait appris ce qu'il s'était passé et qu'elle était désolée. Ce n'était clairement pas assez mais Toni n'avait pas pu faire mieux. Elle avait peur de sa réaction si elle se confrontait à quelqu'un dans la même situation qu'elle. Elle ne connaissait que trop bien ce que pouvait ressentir Sawyer.

Et puis elle avait appris qu'il s'était réveillée. Alors elle avait pris à nouveau le chemin de la maison de Sawyer avec cette fois-ci la ferme intention de prendre de ses nouvelles et de lui demander si elle avait besoin de quoique ce soit. Elles se connaissaient depuis si longtemps, la première fois qu'elles s'étaient vues Toni n'était qu'une petite fille et aujourd'hui c'était une jeune femme qui sonnait à la porte de celle qui avait été la copine éconduite de son frère. Elle entendit la sonnerie retentir de l'autre côté de la porte et attendit un moment, légèrement gênée. Elle s'apprêtait à partir quand la porte s'ouvrit enfin. "Salut Sawyer, je voulais venir avant mais...." Inutile. Totalement inutile. Il ne s'agissait pas d'elle aujourd'hui. "Comment tu vas ?"

_________________

Time To Fly
Open up the part of you that wants to hide away. You can shine, forget about the reasons why you can't in life and start to try, cause it's your time.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans
○ statut : Mariée depuis trois belles années à un homme qui, aujourd'hui, ne se souvient plus de rien.
○ métier : elle gère le ranch familial, tant côté paperasse que pour ce qui est de s'occuper des bêtes. Elle est aussi photographe amateur.
○ quartier : East Bay, même si ces temps derniers, elle a bien du mal à s'y sentir chez elle
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle, elle ne s'est jamais vraiment posé la question de toute façon. On tombe amoureux d'une personne pour ce qu'elle est, et pas à cause de ce qu'elle a dans le pantalon.
○ posts : 529 ○ points : 250
○ pseudo : poupi/Meg'
○ avatar : Sophia Bush
○ DC : Abby, the Welsh Monkey et Bobby, le véto globe trotter
○ inscrit le : 18/06/2017
MessageSujet: Re: lost soul recognize each other (sawyer)   Dim 1 Oct - 23:19


lost souls recognize each other

Toni Baxter & Sawyer Braxton #1

P eu à peu, la vie reprenait son cours. Il le fallait bien, car le monde, lui, ne s’arrêterait jamais de tourner, peu importe ce qu’il pouvait bien vous arriver. La situation n’était toujours pas des plus simples pour Sawyer. Ryan était réveillé, ce qui effaçait de sa liste une source d’inquiétude… Et en faisait naître d’autres, qu’elle s’efforçait de garder pour elle. Le retour de son mari à la maison aurait dû être une libération. Au lieu de cela, son amnésie et ses séquelles physiques entraînaient des complications qu’elle n’aurait pu prévoir. Les séquelles physiques, elle y avait pensé. Elle s’y était préparée. L’amnésie, ça, ça l’avait prise par surprise. Comment aurait-elle pu s’imaginer que son mari puisse se réveiller sans le moindre souvenir d’elle ?

Mais la vie continue, quoi qu’il arrive, et elle devait s’adapter. Ils devaient tous s’adapter, elle, la fratrie Braxton, leur père… C’était un nouvel équilibre à trouver. Pour le moment, Sawyer en était encore à marcher sur des œufs, tout en s’efforçant de ne rien laisser paraître. Un véritable travail d’équilibriste, mais elle faisait avec. Elle n’avait pas vraiment le choix. Pour se détendre et se changer les idées, elle s’efforçait de reprendre ses activités là où elle les avait délaissées. C’était beaucoup plus simple maintenant qu’elle ne passait plus le plus clair de son temps enfermée dans une chambre d’hôpital. Son travail auprès des chevaux, le surf, la photographie,... Elle avait mis tout cela entre parenthèse pendant trop longtemps, et s’y remettre lui faisait le plus grand bien. Elle en avait besoin.

Son esprit était d’ailleurs accaparé per ses photographies, qui défilaient sur l’écran de son ordinateur portable. Assise sur le canapé, pc sur les genoux et une tasse de café à présent vide sur la table du salon, elle triait et retouchait les quelques prises de vues qu’elle avait prises pendant l’hospitalisation de Ryan, lorsque la chambre était devenue étouffante et qu’elle avait eu besoin de prendre l’air.  Sans détacher son regard de l’écran, Sawyer porta sa tasse à ses lèvres, ne réalisant qu’après avoir tenté d’y boire qu’elle était vide. Elle s’apprêtait à se lever pour aller la remplir à nouveau lorsque la sonnerie se fit entendre. Sawyer fronça les sourcils en se levant du canapé, essayant de se rappeler si elle attendait quelqu’un, un rendez-vous qu’elle aurait oublié. Elle abandonna son ordinateur sur la table basse, continuant de se creuser l’esprit sans pour autant y trouver la trace d’une visite oubliée. Le meilleur moyen de savoir de quoi il en retournait restait encore d’ouvrir la porte, ce qu’elle ne tarda pas à faire.

C’est ainsi qu’elle se retrouva face au visage familier d’une jeune femme qu’elle connaissait depuis déjà quelques belles années et pour cause : le grand frère de la jeune Toni avait été son petit-ami. Un premier amour – si l’on oublie son adorable romance avec Max à la maternelle, et une rupture pour cause de BN – qui avait mal tourné. Décidément, elle n’était pas chanceuse de ce côté-là. Parmi les hommes les plus marquants de sa vie, l’un l’avait trompée, l’autre était devenu possessif et violent, et le dernier en date, celui qu’elle avait épousé, ne se souvenait plus de rien… Au moins, dans le cas de Ryan, ce n’était pas de sa faute, et Sawyer ne perdait pas l’espoir de sauver leur mariage. Il lui faudrait seulement être patiente.

Salut Sawyer, je voulais venir avant mais... commença Toni avant de s’interrompre. Sawyer pouvait deviner d’elle-même ce qui l’avait retenue et elle ne lui en tenait pas rigueur. Elle n’avait, elle-même, pas été très disponible ces derniers mois. Comment tu vas ? lui demanda-t-elle, visiblement pas très à l’aise. Sawyer s’écarta, ouvrant grand la porte et invitant son amie à rentrer d’un geste de la main. On fait aller, répondit-elle avec un haussement d’épaules. Elle aurait pu prétendre que tout allait très bien, mais elle était une piètre menteuse. Et puis, qui, à sa place, pourrait prétendre que tout allait bien dans le meilleur des mondes ? Et toi, ça va ? Ca fait longtemps que j’ai pas pris de nouvelles. J’avais… l’esprit ailleurs. C’était un euphémisme, mais Toni comprendrait certainement pourquoi elle avait été si peu présente, ce qui ne signifiait pas pour autant que Sawyer ne ressente pas le besoin de s’excuser pour avoir été une amie digne d’un fantôme depuis quelques mois. Tu veux boire quelque chose ? J’allais me refaire un café, mais tu as l’embarras du choix. Proposa Sawyer en se dirigeant vers la cuisine. L’embarras du choix, ça, ce n’était pas un euphémisme. Elle avait fait ses courses avec Max, ce qui signifiait qu’elle était revenue avec une quantité impressionnante de choses parfaitement inutiles, mais qui avaient tapé dans l’œil de son ami.

© POUPI

_________________

Sawyer Braxton
it's alright to cry, even my dad does sometimes. so don't wipe your eyes ▬ tears remind you you're alive
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ statut : Elle a perdu l'amour de sa vie dans un grave accident plutôt suspect alors qu'elle était âgée d'à peine 20 ans et a encore beaucoup de mal à s'ouvrir à l'amour depuis.
○ métier : Chroniqueuse sur PRIME, elle tient une rubrique "Dear Toni" où elle prodigue des conseils amicaux & amoureux. Elle est également de corvée pour couvrir les gros événements de la ville.
○ quartier : Elle habite depuis quelques temps avec trois nanas absolument géniales qui l'ont aidé à retrouver sa joie de vivre perdue.
○ orientation sexuelle : Elle n'a jamais vécu de véritable expérience homosexuelle, mais pourtant elle se considère tout de même pansexuelle.
○ posts : 87 ○ points : 90
○ avatar : Hilary Duff, la seule gosse Disney qui n'a pas viré tarée.
○ inscrit le : 16/09/2017
MessageSujet: Re: lost soul recognize each other (sawyer)   Lun 2 Oct - 17:39

S A W Y E R & T O N I
« lost soul recognize each other »

Toni s'était souvent demandé ce que sa vie aurait été si Teddy s'était sorti de cet accident. Elle aurait accepté n'importe quel handicap, n'importe quelles séquelles pour le garder un peu plus longtemps. C'était égoïste. C'était terriblement égoïste mais la douleur avait cet effet pervers de vous obliger à négocier intérieurement constamment avec la mort et la vie. Des questions existentielles avaient rythmées les nuits de Toni pendant longtemps. Elle les sentait roder près de son crâne le soir avant de s'endormir. Parfois elles réussissaient à s'infiltrer, d'autres fois Toni parvenait à les faire fuir et à se réfugier dans les bras de Morphée. Sawyer n'avait pas idée d'à quel point elle était chanceuse dans son malheur, d'à quel point la vie était clémente avec elle malgré son vice et les coups tordus du destin. Sawyer n'avait pas les détails de ce qui était arrivé à son mari, mais elle s'imaginait la vague de soulagement lorsqu'elle avait su qu'il s'en sortirait. Elle n'avait pas eu cette chance là lorsqu'elle avait appris la mort de Teddy sur le trottoir. Elle voyait encore le corps inanimé de son premier amour sur le bitum. Son torse musclé qui luisait sous son t-shirt que les secours avaient déchiré pour tenter de le ranimer. Elle senti son coeur sur le point d'exploser puis finalement la voix de Sawyer la ramena à la réalité. Elle ne voyait plus que la jolie brune et cet intérieur chaleureux qui n'attendait que de l’accueillir.

Elle pénétra donc chez Sawyer. Regardant la décoration autour d'elle, elle avait définitivement du goût. Que le responsable de la déco soit elle ou son mari, Toni découvrait un intérieur douillet qui sentait bien la bougie parfumée ainsi qu'un fond de produit nettoyant. C'était propre et agréable. Sawyer lui demanda rapidement des nouvelles d'elle et Toni haussa les épaules à son tour. "Oh pas grand chose, j'ai enfin déménagé de la maison que j'occupais avec Teddy au bord de la plage... J'habite avec des collègues maintenant en colocation. Ca se passe plutôt bien mais je n'arrive pas à me résoudre à vendre la maison. Mes frères me disent de m'en débarrasser mais ils comprennent pas que...C'est le dernier truc qui me relie à lui plus ou moins." Toni se rendit compte qu'elle avait encore profité d'une question anodine pour livrer une part de son intimité. C'était toujours comme ça. Dès que quelqu'un lui demandait comment elle allait, elle finissait par parler de lui. "Bref j'suis pas du tout venue pour parler de moi, je veux savoir comment toi tu vas. Si tu as du thé c'est parfait pour moi. Peu importe la saveur." ajouta t-elle, suivant Sawyer dans la cuisine. "Désolée de me ramener à l'improviste d'ailleurs mais je n'ai plus ton numéro et je ne t'ai pas trouvé sur Facebook. Tu as désactivé ton compte ?" Une chose que Toni n'avait pas tardé à faire à la mort de Teddy. Six ans plus tard elle avait retrouvé son addiction totale aux réseaux sociaux au grand malheur de ses frères qui n'en pouvaient plus de leur feed remplis de photos et de statuts de leur petite soeur. "Alors comment va ton mari ?"
[/quote]

_________________

Time To Fly
Open up the part of you that wants to hide away. You can shine, forget about the reasons why you can't in life and start to try, cause it's your time.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans
○ statut : Mariée depuis trois belles années à un homme qui, aujourd'hui, ne se souvient plus de rien.
○ métier : elle gère le ranch familial, tant côté paperasse que pour ce qui est de s'occuper des bêtes. Elle est aussi photographe amateur.
○ quartier : East Bay, même si ces temps derniers, elle a bien du mal à s'y sentir chez elle
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle, elle ne s'est jamais vraiment posé la question de toute façon. On tombe amoureux d'une personne pour ce qu'elle est, et pas à cause de ce qu'elle a dans le pantalon.
○ posts : 529 ○ points : 250
○ pseudo : poupi/Meg'
○ avatar : Sophia Bush
○ DC : Abby, the Welsh Monkey et Bobby, le véto globe trotter
○ inscrit le : 18/06/2017
MessageSujet: Re: lost soul recognize each other (sawyer)   Ven 6 Oct - 0:14


lost souls recognize each other

Toni Baxter & Sawyer Braxton #1

C ela faisait des années, déjà, que Sawyer connaissait la jeune femme. Toni n’était alors qu’une enfant, et Sawyer sortait avec l’un de ses frères aînés. Ca, c’était en tout cas jusqu’à ce que Toni, dans son innocence d’enfant, révèle à Sawyer qu’elle avait surpris son frère avec une autre fille. Premier amour, première déception, première rupture douloureuse. Heureusement, Sawyer s’en était remise depuis. Après tout cela, il s’était passé des années avant que Sawyer n’ait de nouveau contact avec les Baxter, mais elle et Toni étaient devenues proches, malgré le passé de Sawyer avec son frère et malgré leurs années de différence. A l’époque, Toni traversait une période difficile, tentant tant bien que mal de se remettre de la mort de celui qu’elle aimait et Sawyer avait tenté d’être là pour elle. De l’aider à remonter la pente. Ca n’avait pas été simple, d’autant que Toni n’avait pas eu la chance que Sawyer avait eue, dans son malheur. Des années plus tard, les positions s’étaient inversées. Sawyer avait passé trois mois au chevet d’un mari dans le coma, pour finalement le voir se réveiller sans le moindre souvenir. Mais il était vivant, et elle essayait de se conforter dans cette idée. Il était vivant. Des séquelles mentales, des séquelles physiques, mais vivant.  C’était un luxe que Toni n’avait pas eu.

Malgré les circonstances et sa relative disparition de la circulation ces derniers temps, Sawyer était ravie de la voir débarquer à l’improviste. Un peu de compagnie ne lui ferait pas de mal, et ses photos pouvaient attendre. Elle n’avait donc pas perdu de temps pour laisser la jeune femme entrer avant de l’entraîner vers la cuisine, où elle-même comptait se refaire un café, tout en demandant à Toni comment elle allait.

Oh pas grand chose, j'ai enfin déménagé de la maison que j'occupais avec Teddy au bord de la plage... J'habite avec des collègues maintenant en colocation. Ca se passe plutôt bien mais je n'arrive pas à me résoudre à vendre la maison. Mes frères me disent de m'en débarrasser mais ils comprennent pas que...C'est le dernier truc qui me relie à lui plus ou moins, Après avoir sorti deux tasses du placard, Sawyer répondit, C’est bien que tu aies réussi à partir, déjà. Mais cette maison… elle cherchait ses mots, ne voulant pas paraître trop insensible face à la difficulté qu’avait Toni à s’en séparer. Elle comprenait. Valeur sentimentale, souvenirs… C’est juste une maison. T’as pas besoin de ça pour être reliée à lui, Toni. Pas tant que tu te souviendras de lui. A quoi bon s’accrocher à des fantômes ? Si Ryan n’avait pas survécu à l’accident, aurait-elle gardé la maison ? Elle l’ignorait. Probablement pas, sachant qu’elle l’avait fuit aussitôt après l’accident pour retourner au ranch. Mais ce n’était que des hypothèses, elle ne pouvait pas savoir sans être dans la même situation – et elle n’avait pas la moindre envie de s’y retrouver confrontée.

Bref j'suis pas du tout venue pour parler de moi, je veux savoir comment toi tu vas. Si tu as du thé c'est parfait pour moi. Peu importe la saveur. Désolée de me ramener à l'improviste d'ailleurs mais je n'ai plus ton numéro et je ne t'ai pas trouvé sur Facebook. Tu as désactivé ton compte ? Sawyer haussa les épaules, se chargeant de faire chauffer de l’eau pour le thé de Toni avant d’aller chercher un sachet à placer dans le mug. Je m’en servais jamais. Je suis pas une pro des réseaux sociaux. Si les gens ont envie d’avoir des nouvelles, ils n’ont qu’à demander directement. Sawyer n’était de toute façon pas une pro de la technologie. Sortie de ses photos et de ce qui était nécessaire à la gestion du ranch, elle n’avait jamais été du genre à étaler sa vie sur internet. Alors comment va ton mari ?

Sawyer haussa à nouveau les épaules, étouffant un soupir. Ryan… Eh bien, c’était plus ou moins une énigme, en ce moment. Leur situation n’était pas simple, et Sawyer en était encore à essayer de s’y adapter, de trouver un nouvel équilibre, mais elle avait l’impression que Ryan n’avait pas la moindre envie de passer du temps avec elle. Et elle ne voulait pas le forcer. Il va…  Aussi bien qu’on pourrait l’espérer, vu la situation, je suppose. Sawyer rempli la tasse de Toni, puis la sienne. Disons que la situation n’est pas très simple à gérer. Je m’étais préparée à tout mais l’amnésie, j’avoue que je ne l’avais pas vu venir. Si elle s’efforçait d’adopter un ton détaché, la situation la touchait profondément. Elle passait son temps à s’inquiéter, à se poser des millions de questions. Ce n’était pas simple. Sawyer attrapa un paquet de gateau – elle avait dévalisé les rayons sucrerie avec Max pour parer à d’inévitables moments de déprime – et fit signe à Toni de la suivre au salon où elle se laissa tomber sur le canapé après l’avoir débarrassé de ce qui y traînait.  

© POUPI

_________________

Sawyer Braxton
it's alright to cry, even my dad does sometimes. so don't wipe your eyes ▬ tears remind you you're alive
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ statut : Elle a perdu l'amour de sa vie dans un grave accident plutôt suspect alors qu'elle était âgée d'à peine 20 ans et a encore beaucoup de mal à s'ouvrir à l'amour depuis.
○ métier : Chroniqueuse sur PRIME, elle tient une rubrique "Dear Toni" où elle prodigue des conseils amicaux & amoureux. Elle est également de corvée pour couvrir les gros événements de la ville.
○ quartier : Elle habite depuis quelques temps avec trois nanas absolument géniales qui l'ont aidé à retrouver sa joie de vivre perdue.
○ orientation sexuelle : Elle n'a jamais vécu de véritable expérience homosexuelle, mais pourtant elle se considère tout de même pansexuelle.
○ posts : 87 ○ points : 90
○ avatar : Hilary Duff, la seule gosse Disney qui n'a pas viré tarée.
○ inscrit le : 16/09/2017
MessageSujet: Re: lost soul recognize each other (sawyer)   Ven 13 Oct - 9:02

S A W Y E R & T O N I
« lost soul recognize each other »

Regardant la belle brune évoluer dans sa cuisine, Toni ne put s'empêcher d'observer son environnement. Tout semblait... à sa place. Mais il y avait quelque de froid en même temps. Toni ne parvenait pas à mettre le doigt dessus mais elle sentait que quelque chose manquait à cette maison. Un peu de chaleur humaine, l'amour d'un couple, l'agitation propre aux enfants... Comme si les murs avaient ressentis eux aussi le bouleversement dans la vie du couple. Toni secoua la tête, comme pour chasser ses idées délirantes. C'était comme si elle se penchait de plus en plus vers l’ésotérisme. Ses frères lui disaient que c'était sa manière de se sentir plus proche de Teddy, croire au surnaturel, aux énergies et autres lui donnaient la sensation de ne pas l'avoir totalement perdu et de comprendre le monde. En réalité ce n'était pas le cas mais Toni était persuadée de se découvrir une nouvelle spiritualité insoupçonnée. Alors lorsque Sawyer répondit que la maison n'était qu'une maison et qu'elle n'avait sûrement pas besoin de ça pour penser à Teddy, elle baissa le regard. Combien de fois avait-elle entendu ça... 'Jette ses affaires, trie les photos et met les dans un carton, supprime son numéro dans ton téléphone' les gens avaient tous des bons conseils pour optimiser son deuil mais personne ne lui disait comment réussir à passer le cap. Vendre la maison était actuellement la pire chose qu'elle pouvait faire, elle ne se voyait pas organiser des visites avec une agence immobilière dans un futur proche. La maison était tout ce qu'il lui restait, pourquoi s'en séparer ? "Oui je suppose que tu as raison..." Parce que de toute manière c'est ce qu'ils voulaient tous entendre. Toni ne leur demandait pas de comprendre.

Toni suivit donc Sawyer jusqu'au salon, ouvrant des yeux ronds lorsqu'elle parla d'amnésie. Toni se figea sur place, sa tasse entre les mains regardant Sawyer s'asseoir. "Il a perdu la mémoire ?!" Elle n'en revenait pas. Toni ne s'attendait pas à ça. Elle s'asseya lentement sur le canapé sans quitter des yeux Sawyer. "Wow damn je m'attendais pas à ça... Enfin toi non plus je suppose." Elle encercla sa tasse de ses doigts, appréciant la chaleur tandis que des effluves de thé venaient lui chatouiller les narines. "Et donc, il ne se souvient plus de rien ? Même pas de toi ? De vous ?" C'était inédit pour Toni. "Je pensais que ça n'arrivait que dans les films..." Elle se souvint alors du film qu'elle avait vu il y a quelques années avec Rachel McAdams & Channing Tatum. La première fois qu'il était passé à la télé elle avait été incapable de le regarder, trop de souvenirs, trop de mauvais flash. Ca l'avait fait immédiatement pleurer. La deuxième fois était la bonne, elle avait ouvert les vannes une nouvelle fois mais au moins elle était allée jusqu'au bout du film. Bref, peut-être que Sawyer aurait le droit à une happy ending, comme dans le film... Après tout, il suffisait d'y croire, un miracle était vite arrivé quand on gardait espoir... "Je pense que ça va pas être facile tous les jours mais vous allez surmonter cette épreuve. Faudra que tu sois patiente mais je pense vraiment que les miracles arrivent." Elle faillit rajouter qu'elle avait tellement de chance d'avoir encore son mari en vie, qu'elle pourrait bien supporter ça. Mais elle se tue. Assez de veuve éplorée pour aujourd'hui.

[/quote]

_________________

Time To Fly
Open up the part of you that wants to hide away. You can shine, forget about the reasons why you can't in life and start to try, cause it's your time.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans
○ statut : Mariée depuis trois belles années à un homme qui, aujourd'hui, ne se souvient plus de rien.
○ métier : elle gère le ranch familial, tant côté paperasse que pour ce qui est de s'occuper des bêtes. Elle est aussi photographe amateur.
○ quartier : East Bay, même si ces temps derniers, elle a bien du mal à s'y sentir chez elle
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle, elle ne s'est jamais vraiment posé la question de toute façon. On tombe amoureux d'une personne pour ce qu'elle est, et pas à cause de ce qu'elle a dans le pantalon.
○ posts : 529 ○ points : 250
○ pseudo : poupi/Meg'
○ avatar : Sophia Bush
○ DC : Abby, the Welsh Monkey et Bobby, le véto globe trotter
○ inscrit le : 18/06/2017
MessageSujet: Re: lost soul recognize each other (sawyer)   Lun 16 Oct - 22:28


lost souls recognize each other

Toni Baxter & Sawyer Braxton #1

S awyer n’aimait pas jouer les donneuses de leçons et elle avait parfaitement conscience que la ligne qui séparait leçons et conseils était fine et parfois très floue. Son but n’était pas de paraître condescendante face au deuil de Toni. Dieu sait combien de temps il lui aurait fallu, à elle, si Ryan était mort dans cet accident… Tout ce qu’elle voulait, c’était voir la jeune femme avancer dans sa vie. Ce deuil ferait toujours partie d’elle et rien au monde ne saurait lui faire oublier complètement cet homme qu’elle avait aimé, mais la vie ne s’arrête pas de filer parce qu’un drame vous tomber sur le coin du nez. Au moins, elle avait quitté cette maison et les fantômes d’un homme qu’elle aimait et d’un avenir qui ne se réaliserait jamais derrière elle. C’était un premier pas. Oui je suppose que tu as raison... répondit Toni, presque machinalement. Sawyer n’insista pas. Son but n’était pas d’avoir tort ou raison. Personne n’avait tort ou raison, dans ce genre de situation. Tout le monde était différent et tout le monde gérait la perte d’un être cher à sa propre manière.  

Thé et café prêts, c’est vers l’état de Ryan que la conversation avait bifurqué alors qu’elles allaient s’installer au salon. Précisément, c’est son amnésie qui devint le centre de la conversation. Il a perdu la mémoire ?!" Wow damn je m'attendais pas à ça... Enfin toi non plus je suppose. Sawyer porta son café à ses lèvres et en avala une gorgée avant de répondre, Non, vraiment pas… à voix basse. Elle avait tenté de se préparer à n’importe quelle éventualité, de la plus douce à la plus épouvantable, mais dans tous ces scénarios plus ou moins catastrophe, elle n’avait jamais pensé qu’il pourrait se réveiller sans le moindre souvenir. Et donc, il ne se souvient plus de rien ? Même pas de toi ? De vous ? Sawyer remua la tête de gauche à droite en guise de réponse. Je pensais que ça n'arrivait que dans les films... Même si la situation n’avait rien d’amusant, Sawyer rit légèrement. Cette pensée lui avait traversé l’esprit à elle aussi lorsqu’on lui avait annoncé la condition de son mari. Une mauvaise blague. Ces choses-là, ça n’arrivait pas dans la vraie vie.  Et pourtant, sa situation actuelle prouvait bien le contraire, à moins que son mari ne se soit lancer dans la blague la plus vaseuse de l’histoire de l’univers et ne la mène en bateau depuis des semaines – ce dont elle doutait sincèrement. Je pense que ça va pas être facile tous les jours mais vous allez surmonter cette épreuve. Faudra que tu sois patiente mais je pense vraiment que les miracles arrivent. Sawyer voulait y croire. Elle était d’une nature optimiste et se disait que peu importe à quel point la situation pouvait être difficile à vivre, à un moment ils remontraient la pente, d’une manière ou d’une autre. Mais chaque jour qui passait, son espoir de voir un jour Ryan lui revenir, de les voir redevenir ce qu’ils étaient avant l’accident, s’éloignait un peu plus, devenant chaque jour un peu plus insaisissable.

Sawyer soupira et se laissa aller contre le dossier du canapé, enfermant son mug encore chaud entre ses deux mains. Tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir, n’est-ce pas ? Ca pourrait être pire. Ryan était vivant. C’est juste… Il est là, mais en meme temps… C’est pas tout à fait lui.  C’est comme si un inconnu habitait le corps de mon mari. Je sais pas comment me comporter avec lui, ça me rend folle. Je n’ose plus rien faire, rien dire, dès qu’il est là je marche sur des œufs. Et quand il est pas là, je m’inquiète. Sawyer passa une main dans ses cheveux, ramenant ses boucles brunes vers l’arrière. Je suis désolée, t’es pas venue pour m’entendre me plaindre. C’est juste… Frustrant. Bref. A part ton déménagement, quoi de neuf ? Elle n’allait quand même pas bassiner cette pauvre Toni avec ses problèmes de couple toute la journée.

© POUPI

_________________

Sawyer Braxton
it's alright to cry, even my dad does sometimes. so don't wipe your eyes ▬ tears remind you you're alive
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ statut : Elle a perdu l'amour de sa vie dans un grave accident plutôt suspect alors qu'elle était âgée d'à peine 20 ans et a encore beaucoup de mal à s'ouvrir à l'amour depuis.
○ métier : Chroniqueuse sur PRIME, elle tient une rubrique "Dear Toni" où elle prodigue des conseils amicaux & amoureux. Elle est également de corvée pour couvrir les gros événements de la ville.
○ quartier : Elle habite depuis quelques temps avec trois nanas absolument géniales qui l'ont aidé à retrouver sa joie de vivre perdue.
○ orientation sexuelle : Elle n'a jamais vécu de véritable expérience homosexuelle, mais pourtant elle se considère tout de même pansexuelle.
○ posts : 87 ○ points : 90
○ avatar : Hilary Duff, la seule gosse Disney qui n'a pas viré tarée.
○ inscrit le : 16/09/2017
MessageSujet: Re: lost soul recognize each other (sawyer)   Sam 28 Oct - 23:07

S A W Y E R & T O N I
« lost soul recognize each other »

Toni se félicitait un peu plus chaque seconde d’avoir pris son courage à deux mains et de s’être rendue sur le pas de la porte de Sawyer même si c’était dur et que ça la replongeait dans ses vieux démons, dans un passé qu’elle s’efforçait chaque jour d’oublier. Toni se demandait comment cela se faisait que Sawyer était seule, elle n’avait pas d’amis sur qui compter ? Lorsque Teddy était décédé, ses frères avaient emménagé chez elles pendant six mois lâchant tout leur travail et leur nana du moment pour s’occuper de leur petite soeur complètement submergée par ses émotions. Toni se demandait pourquoi ce n’était pas le cas pour Sawyer, peut-être qu’elle était plus forte qu’elle. Et qu’elle gérait mieux les choses que les autres. Toni l’observa un instant et senti énormément d’affection pour cette femme qui au final avait toujours fait partie de son paysage. “Oui, tant qu’il y a de la vie, y’a de l’espoir… Y a rien de plus vrai.” Parce qu’une fois que la mort frappait il n’y avait plus rien à attendre. C’était un point final sans appel qui ne laissait aucune issue. Tant qu’il y avait la vie, tout était encore possible et même si c’était compliqué pour Sawyer de s’en rendre compte étant donné la complexité de sa situation, Toni pourtant nourrissait de bons espoirs pour la suite. Sawyer avait tout de même l’air perdue et Toni tentait de se mettre à sa place afin de lui prodiguer des conseils. Hélas Toni était plus mauvaise quand il s’agissait de guider les gens dans ce qu’il devait faire, du moins de manière générale. Ici c’était différent, Toni avait expérimenté toutes les dimensions de la perte d’un être cher. Et elle savait ce que c’était également de partager sa vie avec son âme soeur tout en ayant l’impression que c’était un étranger. Teddy lui était parfois apparu de la sorte. C’était un homme secret, qui avait ses démons et elle savait que même à l’heure d’aujourd’hui elle ne connaissait pas totalement celui avec qui elle avait partagé autant d’années.

Mais évidemment, tout ça était complètement différent de la situation de Sawyer qui devait réapprendre à s’adapter à un homme dont elle pensait tout savoir. Toni soupira, confuse. “Je sais pas quoi te dire… Je suis désolée. J’aimerai trouver les mots pour t’aider mais je suis super nulle à ça…” avoua t-elle piteuse en regardant le fond de son mug. Elle releva les yeux vers Sawyer. Elle se sentait idiote, elle se ramenait ici pour la réconforter et se retrouver dans l’incapacité de le faire. Elle avait tout simplement sous estimer la complexité de la situation de son amie et maintenant elle se retrouvait face à un mur, incapable de dire ce qu’il fallait, de lui souffler les mots qu’elle avait besoin d’entendre. “Je suis sûre que ça va s’arranger, les médecins sont optimistes, non ? Tu as essayé de lui montrer des objets qu’il affectionnait, qui lui ferait penser à toi ? C’est sûrement ce que je ferais.” Mais qu’est-ce qu’elle en savait après tout ? Sawyer n’avait pas l’air très à l’aise avec le sujet puisqu’elle orienta de nouveau la conversation sur Toni.

Quoi de neuf ? Toni écarquilla des yeux, sa vie était chiante à mourir en ce moment. “Oh… Pas grand chose, c’est… C’est compliqué, je sens que je suis prête à entamer un nouveau chapitre de ma vie mais je culpabilise encore dès que je prend du bon temps. J’aimerais bien… J’aimerais bien avoir une vie de jeune femme de mon âge normale. Rencontrer des gens… Peut-être faire une rencontre.” Elle-même n’en revenait pas et regrettait déjà ce qu’elle venait de dire. Elle avait honte d’avouer qu’elle était prête à se mettre de nouveau sur le marché et aller de l’avant malgré toutes les réticences qu’elle avait. Elle avait toujours pensé que Teddy était irremplaçable mais d’un autre côté elle avait envie de réaliser ses rêves : se marier, devenir maman. Elle avait longtemps songé que tout ça ne valait pas le coup si ce n’était pas avec Teddy mais… Elle avait besoin de se projeter pour survivre. Elle espérait juste que Sawyer ne la jugerait pas. “J’aimerai bien me marier, avoir des enfants… Tu vois.”

_________________

Time To Fly
Open up the part of you that wants to hide away. You can shine, forget about the reasons why you can't in life and start to try, cause it's your time.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans
○ statut : Mariée depuis trois belles années à un homme qui, aujourd'hui, ne se souvient plus de rien.
○ métier : elle gère le ranch familial, tant côté paperasse que pour ce qui est de s'occuper des bêtes. Elle est aussi photographe amateur.
○ quartier : East Bay, même si ces temps derniers, elle a bien du mal à s'y sentir chez elle
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle, elle ne s'est jamais vraiment posé la question de toute façon. On tombe amoureux d'une personne pour ce qu'elle est, et pas à cause de ce qu'elle a dans le pantalon.
○ posts : 529 ○ points : 250
○ pseudo : poupi/Meg'
○ avatar : Sophia Bush
○ DC : Abby, the Welsh Monkey et Bobby, le véto globe trotter
○ inscrit le : 18/06/2017
MessageSujet: Re: lost soul recognize each other (sawyer)   Dim 5 Nov - 22:06


lost souls recognize each other

Toni Baxter & Sawyer Braxton #1

L a vie de Sawyer n’était en rien ce qu’elle aurait pu s’imaginer, à ce stade de sa vie.  Un mari amnésique qui semblait bien peu désireux de passer du temps avec elle. Un frère toujours en vadrouille qu’elle ne voyait presque jamais. Une famille éclatée, plus occupée à se déchirer qu’à se soutenir face à cette épreuve. Non, vraiment, Sawyer ne se serait jamais attendue à tout ça. Comment aurait-elle pu ? Malgré tout, elle avait conscience qu’elle était loin d’avoir les conditions de vie les plus difficiles et qu’il y avait, dans le monde, des gens bien plus à plaindre qu’elle. Que l’issue de ce drame aurait pu être bien pire encore. Elle aurait pu perdre son mari. Perdre Cade aussi, à qui elle tenait beaucoup même s’il était un véritable casse pieds. Mais les deux aînés Braxton étaient vivants et comme elle l’avait si bien dit à Toni, tant qu’il y a de la vie, il y a de l’espoir.

Je sais pas quoi te dire… Je suis désolée. J’aimerai trouver les mots pour t’aider mais je suis super nulle à ça… Face à l’air piteux de sa jeune amie, Sawyer vint poser une main réconfortante sur son bras. Ne t’en fais pas pour ça. Je n’attends pas de toi que tu trouves la solution miracle à tous mes problèmes. Elle savait qu’il n’y avait pas de solution miracle, de toute façon. Que tout ce qu’elle pouvait faire, c’était de se montrer patiente, peu importe combien c’était compliqué, par moments. A croire que Sawyer avait juste besoin de parler, ce qu’elle ne s’autorisait à faire vraiment que rarement, ne voulant pas embêter qui que ce soit avec ses problèmes. Il lui avait même fallu du temps pour se présenter sur le pas de la porte de Sean, son meilleur ami. Lui-même traversant un divorce compliqué, elle n’avait pas voulu lui casser les pieds avec ses problèmes de couple… Jusqu’au jour où elle n’avait plus été capable de supporter la solitude de sa maison vide, et l’inquiétude des promenades nocturnes de Ryan.

Je suis sûre que ça va s’arranger, les médecins sont optimistes, non ? Tu as essayé de lui montrer des objets qu’il affectionnait, qui lui ferait penser à toi ? C’est sûrement ce que je ferais. Sawyer haussa les épaules d’un air peu convaincu. Bien sûr, ça avait été sa première idée. Mais elle craignait tellement d’être trop envahissante ou de l’agacer qu’elle n’osait pas. Les médecins disent qu’il retrouvera sûrement la mémoire mais comme d’habitude, ils ne sont sûrs de rien. Soupire. Il a les albums photos à disposition, j’en ai même ramené quelques-uns que j’avais laissé au ranch. Mais je veux pas passer mon temps à l’embêter et à lui mettre la pression. La situation doit déjà être bien assez compliquée à gérer pour lui. Malgré sa peine face à la situation, Sawyer se rendait bien compte qu’il ne devait pas être facile de marcher dans les chaussures de Ryan. De se réveiller avec l’esprit vidé de tout souvenir, d’ignorer jusqu’à sa propre identité et de devoir vivre dans une vie imposée par un passé oublié. Parfois elle lui en voulait… Et puis finalement, elle en revenait à s’en vouloir à elle-même parce que quoi qu’il arrive, ce n’était pas la faute de Ryan et qu’elle avait l’impression de ne pas avoir le droit de lui en vouloir pour son attitude envers elle.

Peu désireuse de passer la journée à parler de ses soucis, Sawyer avait fini par réorienter la conversation vers Toni. Sa vie, ses soucis, ses joies… Elle ne l’avait pas vue depuis un moment et voulait des nouvelles. Oh… Pas grand chose, c’est… C’est compliqué, je sens que je suis prête à entamer un nouveau chapitre de ma vie mais je culpabilise encore dès que je prends du bon temps. J’aimerais bien… J’aimerais bien avoir une vie de jeune femme de mon âge normale. Rencontrer des gens… Peut-être faire une rencontre. lui expliqua-t-elle. Sawyer lui adressa un mince sourire, se doutant que malgré tous ces désirs, ces rêves, Toni se sentait encore attachée à Teddy. Qu’elle devait se sentir coupable d’avoir envie d’avancer, de continuer sa vie sans lui, d’envisager de rencontré quelqu’un qui ne serait pas lui pour construire quelque chose. J’aimerai bien me marier, avoir des enfants… Tu vois. avoua-t-elle à demi-mots, comme si elle avait peur d’être jugée. Que Sawyer lui reproche de vouloir vivre, tout simplement. Comme si c’était son genre.

J’ai pas connu Teddy… Mais s’il t’aimait, il voudrait que tu avances. Que tu vives ta vie, que tu trouves quelqu’un d’autre avec qui tu puisses être heureuse. T’as le droit de t’amuser, Toni. Et tu as le droit de vouloir être heureuse. Sawyer avait traversé une phase similaire lorsque son frère avait atterri en prison par sa faute. Elle avait eu du mal à vivre en le sachant enfermé, se punissant d’un emprisonnement dont elle se sentait responsable, quand bien même Luke n’avait jamais semblé lui en tenir rigueur. Sa vie s’était alors résumée à ses cours à l’université, au ranch, et à ses visites à la prison. Sean avait dû batailler pour qu’elle sorte la tête de l’eau. Trouver quelqu’un d’autre avec qui passer du temps, passer ta vie, qui sait, ne veut pas dire que tu oublies Teddy. Ca voulait juste dire que la vie continuait, quoi qu’il arrive.  

© POUPI

_________________

Sawyer Braxton
it's alright to cry, even my dad does sometimes. so don't wipe your eyes ▬ tears remind you you're alive
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ statut : Elle a perdu l'amour de sa vie dans un grave accident plutôt suspect alors qu'elle était âgée d'à peine 20 ans et a encore beaucoup de mal à s'ouvrir à l'amour depuis.
○ métier : Chroniqueuse sur PRIME, elle tient une rubrique "Dear Toni" où elle prodigue des conseils amicaux & amoureux. Elle est également de corvée pour couvrir les gros événements de la ville.
○ quartier : Elle habite depuis quelques temps avec trois nanas absolument géniales qui l'ont aidé à retrouver sa joie de vivre perdue.
○ orientation sexuelle : Elle n'a jamais vécu de véritable expérience homosexuelle, mais pourtant elle se considère tout de même pansexuelle.
○ posts : 87 ○ points : 90
○ avatar : Hilary Duff, la seule gosse Disney qui n'a pas viré tarée.
○ inscrit le : 16/09/2017
MessageSujet: Re: lost soul recognize each other (sawyer)   Ven 10 Nov - 12:32

S A W Y E R & T O N I
« lost soul recognize each other »

Plus la conversation se poursuivait et plus Toni commençait à comprendre la gravité de la situation que vivait Sawyer. L’amnésie de son mari avait bouleversé son quotidien dans tous les domaines et garder le cap de l’espoir d’un renouveau ou d’un miracle devait être éreintant, frustrant. Toni comprenait que Sawyer avançait dans le brouillard avec son mari et que chaque jour était un combat. Toni se promit alors de repasser beaucoup plus souvent pour prendre des nouvelles de la belle brune, lui changer les idées, lui proposer des sorties. Puisqu’elle n’était pas en mesure de lui ramener son mari, elle pouvait au moins prendre le parti de lui changer les idées de temps en temps en trouvant des sorties agréables qui lui changeront de son quotidien. Il est vrai que Sawyer ne lui demandait pas de trouver une relation miracle mais Toni se sentait quand même investie de la mission de lui remonter le moral.

La jolie blonde hocha la tête avec empathie lorsque Sawyer déclara que les médecins étaient flous dans leurs réponses et qu’elle imaginait que la situation était déjà assez compliquée pour son mari sans qu’elle n’en rajoute. Toni lui adressa un sourire réconfortant, espérant lui offrir un peu de chaleur dans cet océan de problèmes. Puis la conversation dériva sur des sujets plus légers, Toni abordant pour la première fois son envie d’aller de l’avant et de tenter de refaire sa vie malgré l’ombre de Teddy qui pesait, ou veillait selon les jours, sur elle. Cela avait beau faire des années, sa présence était toujours aussi vive, prenante et même si elle connaissait à sentir cette volonté d’entamer de nouvelles aventures. Mais hélas, la culpabilité la prenait constamment en otage ce qui l’empêchait de s’épanouir vraiment. Toni avait l’impression que cette envie de bonheur n’était pas légitime alors lorsque Sawyer la rassura sur la légitimité de ses initiatives elle sentit une vague de soulagement l’envahir.

“J’ai l’impression de lui manquer de respect à chaque fois que je m’intéresse à quelqu’un. A chaque fois que j’ai recouché avec un mec j’étais paralysée, je culpabilisais. J’ai même pleuré parfois, c’était vraiment la honte…” Elle sentit la sensation familière de son nez qui la picotait, comme à chaque fois qu’elle avait envie de pleurer. Elle se concentra une seconde pour ne pas ouvrir les vannes en plein milieu du salon de Sawyer et reprit “T’as pas quelqu’un à me présenter ?” demanda t-elle en riant nerveusement alléger l’atmosphère. Il parait que les meilleures rencontres se faisaient par l’intermédiaire des amis ou du travail alors pourquoi pas forcer un peu le destin en profitant d’une présélection par une de ses amies ? Toni avait essayé maladroitement de dater ces dernières années mais elle avait envie de s’y remettre avec bon coeur cette fois-ci. Pas avec la honte et la culpabilité que ça engendrait bien que la plupart des gens de son entourage l’encourageait à passer à autre chose. “Bon les blind-dates c’est hyper awkward mais je suis prête à faire un effort si il fait plus d’1m80.” dit-elle en riant.

Son téléphone se mit à sonner, la faisant pratiquement sursauter. Elle posa sa tasse sur la table basse. “Excuse moi je dois répondre.” dit-elle à Sawyer en prenant son téléphone dans son sac. C’était le travail. Elle décrocha. C’était sa collègue qui lui demandait de passer au bureau car elle voulait modifier deux, trois choses dans sa chronique. Toni raccrocha et poussa un long soupir. Ce n’était pas du tout la journée qu’elle avait prévue et elle était déçue de devoir partir si tôt alors qu’elle s’était promis de s’accorder la journée off pour prendre le temps de passer Sawyer et faire tout ce qu’elle avait à faire. “Je suis désolée, je comptais rester plus longtemps mais je dois passer au bureau impérativement parce que mon abrutie de chef n’est jamais satisfaite et que ma collègue n’est pas capable de s’imposer. Je passe te prendre dimanche prochain et on va bruncher ?” Au moins elle ne sera pas dérangé bêtement pensa t-elle en récupérant son écharpe qu’elle enfila autour de son cou.

_________________

Time To Fly
Open up the part of you that wants to hide away. You can shine, forget about the reasons why you can't in life and start to try, cause it's your time.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans
○ statut : Mariée depuis trois belles années à un homme qui, aujourd'hui, ne se souvient plus de rien.
○ métier : elle gère le ranch familial, tant côté paperasse que pour ce qui est de s'occuper des bêtes. Elle est aussi photographe amateur.
○ quartier : East Bay, même si ces temps derniers, elle a bien du mal à s'y sentir chez elle
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle, elle ne s'est jamais vraiment posé la question de toute façon. On tombe amoureux d'une personne pour ce qu'elle est, et pas à cause de ce qu'elle a dans le pantalon.
○ posts : 529 ○ points : 250
○ pseudo : poupi/Meg'
○ avatar : Sophia Bush
○ DC : Abby, the Welsh Monkey et Bobby, le véto globe trotter
○ inscrit le : 18/06/2017
MessageSujet: Re: lost soul recognize each other (sawyer)   Lun 13 Nov - 21:35


lost souls recognize each other

Toni Baxter & Sawyer Braxton #1

S awyer n’aimait pas se plaindre. Elle n’était pas du genre à venir tenir la grappe de ses amis durant des heures parce que quelque chose n’allait pas. Mais elle était humaine. Et comme tout le monde, elle avait ses limites. Elle encaissait, jusqu’au jour où il fallait que ça sorte, d’une manière ou d’une autre. Mieux valait que ça sorte peu à peu en en discutant calmement avec Toni plutôt que de tout garder pour elle jusqu’au point de non retour. Et comme elle refusait catégoriquement d’embêter Ryan avec ses états d’âme, il fallait bien qu’elle finisse par se confier à quelqu’un d’autre. Toni pouvait comprendre. Elle avait perdu quelqu’un, celui qu’elle considérait comme l’homme de sa vie. Sauf que contrairement à Sawyer, Toni, elle, n’avait pas eu l’espoir d’une seconde chance. C’est cette idée que Ryan – son Ryan – pouvait encore lui revenir qui l’aidait à tenir le coup. La situation n’était pas simple à gérer mais cet espoir, c’était la seule chose à laquelle elle pouvait se raccrocher.

Cet espoir, Toni ne l’avait pas eu, et aujourd’hui encore elle devait vivre avec les conséquences de la perte tragique de Teddy. Sawyer pouvait comprendre qu’elle ait du mal à avancer. Comment elle-même réagirait-elle, à sa place ? C’était bien beau de donner des conseils, mais peut être ne serait-elle pas beaucoup mieux. Elle ne pouvait pas savoir. Elle ne voulait pas savoir. L’idée de voir Ryan disparaître totalement de sa vie était inconcevable. Celle de partager sa vie avec un autre, un jour, l’était tout autant. Malgré tout, même si c’était plus facile à dire qu’à faire, Sawyer espérait que Toni pourrait réussir à sauter le pas. Quand elle serait prête, bien sûr. C’était une jeune femme belle, brillante, et elle le méritait. Elle avait le droit d’être heureuse, plus encore après le drame qui l’avait touchée. Ah non désolée, de ce côté-là je ne vais pas avoir grand monde à te proposer, répondit-elle en riant légèrement. Ou en tout cas, là, elle ne voyait personne. Mais si c’était le cas, elle ne se gênerait pas pour jouer les entremetteuses. Sean l’avait fait pour elle et Ryan et au final, ça leur avait plutôt bien réussi.

Leur conversation fut interrompue par la sonnerie du téléphone de Toni, qui annonça qu’elle devait répondre. Sawyer lui fit signe qu’il n’y avait pas de problème et termina son café d’une gorgée avant de reposer la tasse sur la table basse, laissant Toni à sa conversation téléphonique. Après un bref échange que Sawyer s’efforça de ne pas écouter, parce que ce n’était pas ses affaires, Toni raccrocha. Je suis désolée, je comptais rester plus longtemps mais je dois passer au bureau impérativement parce que mon abrutie de chef n’est jamais satisfaite et que ma collègue n’est pas capable de s’imposer. Je passe te prendre dimanche prochain et on va bruncher ?

Pour dimanche je vois si j’ai des choses à faire au ranch et je te redis. Mais je pense que ça devrait être bon. Généralement, Sawyer arrivait à s’arranger. Entre sa mère et les employés, il y avait toujours du monde pour compenser les absences des uns et des autres. Quant aux chevaux dont elle se chargeait personnellement, elle aurait tout le temps de s’en occuper plus tard dans la journée.   Allez, file. T’en fais pas pour moi, répondit Sawyer avec un sourire en se levant du canapé, leurs deux tasses à présent vides dans les mains.

© POUPI

_________________

Sawyer Braxton
it's alright to cry, even my dad does sometimes. so don't wipe your eyes ▬ tears remind you you're alive
Revenir en haut Aller en bas
 

lost soul recognize each other (sawyer)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Patte de Sorbier | I'm poor little soul who have lost all control || PAUSE
» Bleach Lost Soul
» LOST LE RPG
» Un triste départ ... pour toute la communauté du forum RPG Soul Eater
» Lynn Scarlett Sawyer - Selena Gomez.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: east bay :: logements-