AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 (elinn) now i'm fallin' heavily, recklessly.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: (elinn) now i'm fallin' heavily, recklessly.   Lun 4 Déc - 19:44




now i'm fallin' heavily, recklessly

Deux facettes de ta personnalité se côtoyaient au quotidien. Il y avait l’Elea de la matinée, celle que tout le monde connaissait. Celle que les gens voyaient au café travailler sans grande envie parce que servir du café est bien loin d’un plan d’avenir que tu espèrerais faire jusqu’à la fin de tes jours. Puis, il y a l’autre. Celle qui se fait appeler Zelda quand elle rentre en piste. Tu n’as aucune envie que les gens connaissent cette facette là de toi. Tes parents ne cessent de te répéter que tu ne dois pas avoir honte de celle que tu es, de ta famille et de ce métier – ou plutôt cet art – que tu exerces. Tu n’en as pas honte, tu n’as jamais eu honte de ta famille. Seulement, toi tu espères une vie une normale. Une vie loin du chapiteau. Cette vie, il était plus simple de la construire en ne dévoilant pas cette partie au reste des gens. La création de Zelda t’avait permis de vivre une vie normale depuis le lycée. Tu n’avais pas à répondre à tous ces préjugés. T’avais cette envie d’être comme tout le monde, d’être banale. Tu avais largement à faire avec le fait d’être nouvelle en ville pour ne pas rajouter en plus tes activités extrascolaires. Si convaincre tes parents n’avait pas été chose aisée, ils avaient fini par l’accepter. Alors, tu te produisais avec ta perruque rose et un maquillage de spectacle. Tes traits étaient camouflés et loin de la foule, personne ne pouvait te reconnaitre. Bien évidemment, tu n’avais pas à te cacher lorsque tu étais en répétitions. Tout le monde te connaissait. Tu étais la fille du patron, celle qui n’avait pas peur de s’élever dans les airs sans filet. Comme tous les après-midi, tu avais rejoint le cirque afin de t’entrainer, d’inventer de nouvelles figures. Puis, tu avais cette habitude d’aider les plus jeunes. Tu étais passée parce qu’ils vivaient alors tu étais de plutôt bons conseils. Puis, il y avait tout un tas de boulot à faire. Il y avait les chevaux à s’occuper, aider à l’installation des nouveaux matériels et plein d’autres choses. Tu avais appris à être multi tâches à force de vivre dans ce milieu. Tu ne rechignais jamais. Tu aidais tes parents du mieux que tu le pouvais. Même si tu ne voulais pas réellement de cette vie, tu n’étais pas prête à l’annoncer à ta famille. Pas prête à tout remettre en cause maintenant.

Tu avais changé de tenue, tu avais enfilé ce vieux justaucorps que tu avais l’habitude de mettre pour l’entrainement. Tu avais salué d’un sourire les gens que tu croisais. Si tu avais été très méfiante au départ, tu avais fini par les accepter à force de les côtoyer. Tu n’étais pas une méchante fille Elea, il te fallait seulement beaucoup pour te faire aux étrangers. Maintenant, il n’y avait plus de soucis. Tu pouvais discuter avec eux sans être sur cette réserve que tu avais presque en permanence. Tu discutais avec d’autres artistes alors que tu t’échauffais au milieu de la piste. Tes muscles avaient besoin d’être prêts avant d’enchainer des figures qui pourraient s’avérer dangereuses. Tu le savais, tu n’avais pas le droit de te louper ou la chute risquait de faire mal. Très mal. Tu saisissais le pot de magnésie, t’apprêtant à débuter ton entraînement quotidien quand tu l’apercevais. Ton cœur ratait un battement et tu te sentais fébrile. Finn avait cet effet là sur toi depuis que tu l’avais retrouvé ici à Island Bay. T’as jamais voulu ça toi Elea. T’as jamais voulu que les sentiments se développent et que tu commences à ressembler à toutes ces filles. Mais, tu peux pas lutter même si ton cerveau ne l’accepte pas. Ton rythme cardiaque s’accélère plus que de raison alors que tu te rends compte qu’il n’est pas censé être au courant que tu aies ici. Si tu le fuyais déjà pour lutter contre tes sentiments, la fuite se fait deux fois plus importante aujourd’hui. Tu regardes autour de toi, ton cerveau réfléchissant à toute vitesse. Il est là, au bord de la piste et il ne devrait pas tarder à te voir. Tu dois t’éloigner. Derrière les gradins ? C’est ce qui te semble être la meilleure idée à l’heure actuelle. Alors tu t’éclipse, priant pour qu’il ne t’ai pas vue. Tu y es, tu l’observes à présent de loin. T’es un peu cachée – plus que sur la piste en tout cas – donc tu peux le regarder, te demander ce qu’il fait ici. Tu sais que ton père cherchait de nouveaux figurants pour le spectacle. Non, il ne peut pas être là pour ça. Tu ne le veux pas en tout cas et tu feras tout pour qu’il ne soit pas pris. Tu recules sans pouvoir le lâcher du regard parce qu’il a ce pouvoir là sur toi. Tu te mets à percuter un seau en fer alors que tu ne regardais pas où tu allais. Evidemment, le bruit retentit partout sous le chapiteau. Personne ne peut douter de ta présence. Alors, tu te mets à espérer que Finn soit devenu sourd depuis la dernière fois que tu l’as vu. C’est ton dernier espoir si tu veux rester invisible.


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 21 ans en apparence, mentalement, c'est une autre histoire.
○ statut : il est complètement perdu.
○ métier : étudiant en danse contemporaine.
○ quartier : East Bay #8 avec sa crazy girl, lorena.
○ orientation sexuelle : les femmes, mais apparemment, il y a des moments où il n'est pas si hétéro que ça.
○ informations en vrac : ★ danseur. (contemporain&hip hop)
★ cascadeur.
★ il profite de la vie.
★ adore la pizza. extra-fromage ou rien.
★ il ne sait pas cuisiner, mais il adore bouffer par contre.

-friends forever. -préliens-


○ posts : 1584 ○ points : 4155
○ pseudo : spf.
○ avatar : tom bb holland.
○ DC : barty le sesky & vall le prof.
○ inscrit le : 20/08/2017
MessageSujet: Re: (elinn) now i'm fallin' heavily, recklessly.   Mar 5 Déc - 1:48

☆ ✼ ☆ ✼ ☆
even closer to you, you seem so very far
(feat. finn & elea)

Les défis, c'est son truc, il aime toujours repousser les limites, aller plus loin. Il est dans sa phase où il passe des entrevues. Finn n'avait jamais vraiment fait gaffe au cirque de la ville, ni même prêté attention. Pourtant, il y a trois jours, il est passé devant, il a vu cette annonce dans laquelle il était écrit la demande d'embauche, la recherche d'employer. Pourquoi pas. Il n'a rien à perdre d'essayer la chose, de montrer ses talents, pas qu'il rêve de jouer dans un spectacle de cirque, mais il a toujours voulu faire du théâtre, un début à tout. Finn était prêt, un peu en retard, parce qu'il ne connaît pas les réveille-matin, mais prêt quand même. Il y avait quelques personnes devant lui, il attendait impatiemment, pas trop nerveux, juste un peu. Il avait le temps de regarder alentour de lui, de familiariser avec le couloir et les photos. Il y avait quelques photos qui attiraient son attention, notamment la jeune femme à la perruque rose. Comme s'il la connaissait, comme s'il l'avait déjà vu quelque part. Les yeux rivés sur une photo, on l'appelle, c'est à son tour de passer l'audition, on lui passe d'abord des questions avant de passer directement sur le lieu de travail, la scène. Finn se fait aller la tête, il est quand même émerveillé, il n'a jamais vraiment visité de cirque, ni même vu de spectacle, si ce n'est qu'à la télé, mais on sait tous qu'en vrai, c'est différent, pas la même ambiance. C'est plutôt spacieux. Il se concentre ensuite sur les dires de son interlocuteur. Il hoche la tête, faisant savoir qu'il peut y arriver, qu'il n'a pas froid aux yeux d'essayer telle et telle figure. Finn est prêt à faire une démonstration de ce qu'il sait faire, mais c'est à ce moment précis qu'un bruit sourd se fait attention, c'est quand même écho, ça résonne partout dans la salle. Il fronce les sourcils, cherchant la raison de ce vacarme. Et c'est là qu'il voit une tête s'agiter, le seau qui roule un peu encore avant de s'arrêter. « Peut-être que je ferai mieux d'aller voir si tout va bien.. » Il s'excuse donc auprès de l'homme avant de marcher jusqu'aux gradins. Il racle sa gorge, un coup sur place. « Est-ce que tout va bien ? » Il s'approche d'elle, elle est de dos, pourquoi a-t-il l'impression de savoir qui s'est ? Comme s'il pouvait ressentir sa présence. « Mademoiselle ? » Mais il ne prend pas le risque de se faire passer pour un con en l'appelant par son nom, c'est peut-être juste son imagination qui lui joue des tours.

© finn/tiny

_________________
i wanted you to know. that i am ready to go, heartbeat. my heartbeat. i wanted you to know. whenever you are around, can't speak. i can't speak
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: (elinn) now i'm fallin' heavily, recklessly.   Jeu 7 Déc - 16:59




now i'm fallin' heavily, recklessly

T’as du mal à comprendre pourquoi lui il te rend comme ça. T’es pas franchement ce genre de fille qui éprouve des sentiments pour un garçon en un battement de cils. Non, t’es même tout l’opposé. Mais avec le brun, c’est différent. Tu sais pas pourquoi ton cœur te trahit comme ça. Pourquoi ton cœur n’écoute pas ton cerveau. C’est un casse-tête sans nom pour toi. T’as bien essayé de faire demi-tour après avoir fui la dernière fois. Mais, c’était trop tard, il était parti. Alors, t’as essayé de te convaincre que c’était un signe du destin. Un signe qu’il fallait que ton cœur arrête ses conneries, que les choses reviennent à la normale. Pourtant, ce n’était pas revenu à la normale puisque dès que tu fermais les yeux, tu avais son image en tête. Tu avais les souvenirs du moment passé ensemble qui te revenait et tu ne pouvais pas lutter. Ton cœur flanchait à ces souvenirs. Puis, ton cerveau tentait de reprendre le dessus. Il tentait de te ramener à la raison, de te rappeler que tu devais rester loin de lui pour ne pas faillir. C’était compliqué mais tu réussissais à tenir pour le moment. Tu ne savais pas combien de temps ça allait pouvoir durer cette histoire mais il fallait que tu tiennes. Tu ne voulais pas finir comme toutes ces filles aux cœurs brisés. Tu ne voulais pas te retrouver à déprimer devant un film à l’eau de rose et en te goinfrant de toutes les cochonneries qui te tombaient sous la main. S’il était déjà difficile pour toi de faire face alors que vous n’étiez pas au même endroit, les choses se corsaient aujourd’hui alors qu’il se trouvait à quelques mètres de toi. Autant dire que c’était la panique absolue en ton intérieur. Tu n’avais pas envie qu’il te repère d’autant plus qu’il n’était pas au courant de ce que tu faisais ici. Personne ne l’était d’ailleurs. Tu n’avais pas envie que ton secret soit découvert alors tu te cachais. Il n’y avait pas énormément de cachettes par ici alors il fallait improviser. Sauf que la précipitation te faisait faire n’importe quoi et tu te retrouvais à faire bruit pas possible. Plus de doutes possibles, tu allais être repérée. Tu regrettais réellement de ne pas avoir le don d’invisibilité à cet instant. Parce que bien sûr, il fallait que Finn s’approche de toi après avoir entendu ce bruit. Ce n’était pas réellement étonnant vu que tu avais déjà attiré tous les regards curieux vers ta cachette. Tu avais juste le temps de te tourner, de lui montrer ton dos que tu entendais sa voix. Ton pouls s’accélérait alors que tu l’entendais t’adresser la parole. Tu avais cette impression que ton cœur allait s’échapper de ta poitrine. Tu devais te calmer ou tu passerais pour une folle. Quoique, ça tu l’étais peut être déjà un peu. Mh mh… C’est bien la seule chose que tu trouves à dire en cet instant alors que ton ventre se serre. T’es presque sûre que si tu parles il va reconnaitre ta voix. Enfin vu comme t’es partie, il va forcément découvrir ton identité. T’as pas la possibilité encore de traverser le mur qui se trouve face à toi. T’essayes de te concentrer sur ta respiration comme tu peux le faire avant de rentrer sur la piste. Inspirer, expirer lentement. Ca ne fonctionne absolument pas. Il va falloir que tu te retournes, il va falloir que tu lui fasses face parce que tu n’as aucune idée brillante pour éviter la confrontation. Tu fermes les yeux quelques secondes. Tu fermes les yeux juste le temps de faire le demi-tour qui fera que tu lui fais face. Quand tu rouvres les yeux, tu croises directement les siens. Et là, tu perds tout simplement la faculté de parler. Tu te retrouves comme une idiote incapable de prononcer un seul mot.


(c) chaotic evil
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 21 ans en apparence, mentalement, c'est une autre histoire.
○ statut : il est complètement perdu.
○ métier : étudiant en danse contemporaine.
○ quartier : East Bay #8 avec sa crazy girl, lorena.
○ orientation sexuelle : les femmes, mais apparemment, il y a des moments où il n'est pas si hétéro que ça.
○ informations en vrac : ★ danseur. (contemporain&hip hop)
★ cascadeur.
★ il profite de la vie.
★ adore la pizza. extra-fromage ou rien.
★ il ne sait pas cuisiner, mais il adore bouffer par contre.

-friends forever. -préliens-


○ posts : 1584 ○ points : 4155
○ pseudo : spf.
○ avatar : tom bb holland.
○ DC : barty le sesky & vall le prof.
○ inscrit le : 20/08/2017
MessageSujet: Re: (elinn) now i'm fallin' heavily, recklessly.   Ven 8 Déc - 4:17

☆ ✼ ☆ ✼ ☆
even closer to you, you seem so very far
(feat. finn & elea)

Cette audition semblait bien se passer. Il s'entendait déjà bien avec la personne qui s'occupe de combler les postes vacants. Finn avait déjà quelques atouts dans son sac, certes, ce n'est pas un homme de cirque, qui va marcher sur un fils ou ce genre de choses, mais bon, il avait envie de tenter l'expérience. Il trouvait cela amusant et pour le moment, il était sur le point de montrer son talent, de faire ses preuves, de prouver qu'il ne dit pas de connerie. Mais voilà, qu'il fallait que l'on les interrompe. Il ne pouvait pas laisser la personne là-bas dans l'ombre, sans savoir si elle est blessée ou non, il avait besoin de vérifier par ses propres yeux, avant de poursuivre l'entrevu. Il fallait donc qu'il aille vers le bruit, derrière les gradins, c'est là qu'il trouve une fille, une personne de dos, qui ne semble pas vouloir se tourner. Mais oui, il veut surtout savoir si tout va bien, ça sera déjà une bonne nouvelle, surtout pour sa conscience. Il n'a pas de réponse, pas une réponse concrète, ce n'est pas ce à quoi il s'attend. Alors, il avance de quelques pas, prêt à retourner la personne, pour vérifier, pour connaître l'identité. Il n'aime pas avoir ses doutes. Finn a l'impression d'attendre depuis plusieurs heures, mais elle décide de se tourner. Il recule d'un pas, comme s'il avait vu un fantôme, mais ce n'est pas le cas, c'est juste la fille qu'il a embrassée sur le toit d'un immeuble. Il fronce les sourcils un court instant avant de se racler la gorge. « Elea ? » Pas qu'il a besoin d'une conversation, mais c'est la seule chose sort qui de sa bouche. Il a quand même le cœur qui débat dans sa cage thoracique, le cerveau qui bourdonne, qui frappe contre son crâne. « Tu fais quoi ici ? » Il se met à rire, un peu jaune d'ailleurs, ça le fait drôle de la voir ici, il ne l'imagine pas être dans un chapiteau. Il finit par lever les yeux, parce qu'il réalise qu'elle est la fille à la perruque rose. Ça commence à s’éclaircir. « Tu bosses ici en fait. » Il tourne un peu les pouces, sans vraiment savoir quoi ajouter. Est-ce que c'était un secret ? Ou parce qu'ils n'ont juste pas eu le temps d'en discuter, après qu'elle se soit volatilisé ?

© finn/tiny

_________________
i wanted you to know. that i am ready to go, heartbeat. my heartbeat. i wanted you to know. whenever you are around, can't speak. i can't speak
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (elinn) now i'm fallin' heavily, recklessly.   

Revenir en haut Aller en bas
 

(elinn) now i'm fallin' heavily, recklessly.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Fallin' for you ~Kaylee Parker
» Kaylee ~ Fallin' for you

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: trash :: rps-