AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 wicked one [Leeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 32 ans
○ statut : Célibataire sorti tout droit d'une relation chaotique. Futur père des jumeaux de Dylan
○ métier : Vétérinaire du zoo et secrètement dresseur d'otaries
○ quartier : West Bay avec ses tortues, ses perroquets, son chien, Judith et petit Felix
○ orientation sexuelle : Homosexuel à de rares exceptions près
○ informations en vrac : Natif d'Island Bay + Aîné d'une famille de 5 enfants + Homosexuel qui ne s'assume pas en public + Passionné par les tortues et adepte des discussions passionnées avec ses perroquets + Tue le temps en faisant de l'escalade, adepte des panoramas + C'est une loutre capable de s'endormir n'importe où + Il rêve d'ouvrir une école vétérinaire + Il va être papa de jumeaux et panique un peu à l'idée + Un peu traumatisé des relations sérieuses après que la sienne ait capoté en beauté.

○ posts : 708 ○ points : 60
○ pseudo : kaeh
○ avatar : Charlie Hunnam
○ DC : Alice
○ inscrit le : 11/03/2017
MessageSujet: wicked one [Leeth]   Sam 16 Déc - 11:23

Il a bu. Trop. Comme un putain de trou. Il a enchaîné les verres dans ce bar, accoudé devant le barman, n'osant même pas lever les yeux. Du whisky, encore et encore. Il a pas bougé d'un pouce, a à peine tourné la tête vers les nanas qui sont venues le voir. Il a rien dit du coup. On pouvait pas voir qu'il était bourré comme ça. Au moins, le barman arrêtait pas de le servir. De la sorte, Tom s'est enfoncé dans un cercle vicieux. Il a commencé à plonger droit dans cet univers qui tangue, là où les pensées s'entrechoquent et où la gravité est un détail abstrait. Sauf que cet état, ça l'a renvoyé à la dernière fois où il avait bu, où il avait perdu les pédales. Il les a pas perdues ces images. Pas une seconde. Il se souvient encore de la façon dont il étouffait les bruits d'Azraël dans l'épaisseur du matelas, de la façon dont ses mains s'agrippaient à sa peau. De la force qu'il a mis à décharger sa colère contre lui. Mais le pire, c'est l'image d'Azra dans le lit, Azra qui lui gueule dessus, qui le repousse de toutes ses forces. Ils sont rentrés maintenant, ont retrouvé leur quotidien. Mais Tom n'y arrive pas. Il a pris une semaine de congés supplémentaire, incapable de travailler. Il a essayé de contacter son petit-ami, sans le moindre résultat. Encore faudrait-il qu'ils soient encore ensemble. Cette pensée le tue, a raison d'un nouveau verre de whisky. L'alcool lui brûle le gosier, lui donne envie de gerber. Alors il finit par se lever pour aller vers les toilettes, pisser un coup pour faire de la place, retourner boire. Pourquoi pas jusqu'au coma éthylique, ce serait une idée. Il tangue dangereusement, peine à avancer. Il en fout partout et il s'en branle. Mais en se lavant les mains, il a pas le choix. Il doit voir ce qu'il redoute depuis l'autre soir. Son reflet dans le miroir. Sa gueule marquée par les cernes et le manque de sommeil, les yeux rougis. Le même type qu'il a vu dans le miroir juste après être sorti de leur chambre d'hôtel.

Ce soir là, il peut pas le supporter. Alors il balance son poing, une fois, deux fois, trois fois. Le miroir explose en mille morceaux, la cascade de débris s'accompagne de gouttes de sang. Ça fait mal, mais pas encore assez. C'est pas suffisant pour le détourner de ce qu'il est réellement. Est-ce que les autres peuvent le voir aussi ? Il sort de là, le poing en sang. Il se sent dévisagé, il aime pas ça. Alors il se barre, sans plus de cérémonie, va retrouver la rue. Il fait nuit, il sait même plus où il est. Il sait pas comment il va rentrer. Il veut pas rentrer de toute façon, pas alors qu'il y a l'odeur d'Azraël sur les oreillers, le souvenir de leurs ébats sur le canapé. Il veut pas. Alors il ne faut pas lui demander comment il arrive à penser, comment il arrive à voir les numéros au pied des immeubles. Numéro 95. Y a Leeth, au 100. Leeth, il sait rien. Il va pas le juger. Ou alors si, et il pourrait lui casser la gueule sans le renier. Il a besoin de ça. L'épave longue les murs, finit par arriver devant chez son frère. La porte de l'immeuble est pétée, il peut entrer, aller jusqu'à l'ascenseur qui grimpe trop lentement. Puis enfin, il sonne chez son cadet. Trois fois, presque comme un signe de désespoir. Une quatrième n'est pas nécessaire, vu que la porte finit par s'ouvrir. « Hey... je... j'peux échouer ici c'soir ? J'veux pas rentrer. » Il a du mal à parler, agite doucement les doigts pour raviver la douleur, pas conscient que cela fait goutter le sang au sol.

_________________
Mountains at my gate
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-sept ans. il serait temps de s'y faire, les années passent. (12/10)
○ statut : en train de découvrir ce que ça fait que de tomber amoureux.
○ métier : disquaire.
○ quartier : #100, center bay.
○ orientation sexuelle : bisexuel.
○ posts : 330 ○ points : 60
○ pseudo : margaux.
○ avatar : jamie campbell bower.
○ DC : hélios & evan.
○ inscrit le : 13/08/2017
MessageSujet: Re: wicked one [Leeth]   Sam 16 Déc - 19:59

t'es pas sortit ce soir. t'es resté tranquillement chez toi, à mater les conneries qui passent à la télévision et à échanger des messages avec stella pour savoir comment elle va. t'as encore du mal à encaisser le coup, savoir que ton frère aîné est gay - lui, le modèle d'hétérosexualité depuis des années - et qu'en plus, il se tape l'ex de ta meilleure amie. tu retiens un soupir, tu devrais pas t'en mêler, de la vie de tom, mais tu peux pas t'en empêcher. t'aimes que trop le faire chier et tu le lâchera jamais avec cette précieusement information. et ce soir, tu cogites un peu. et oui, ça t'arrives de le faire, même si beaucoup de tes proches pensent le contraire. un soupir glisse hors de tes lèvres et tu commençais à somnoler quand on frappe à la porte. tu sursautes, le regard noir un temps. t'as aucune foutue idée de qui peut venir te déranger à cette heure si et tu te lèves du canapé, la télévision tournant toujours. tu te diriges vers la porte, ouvrant rapidement. tu fronces les sourcils. tom ? hey... je... j'peux échouer ici c'soir ? j'veux pas rentrer. tu restes stoïque quelques instants. il est complètement bourré, tom. il pu l'alcool a des kilomètres. tu soupires doucement et le laisses entrer, fermant la porte derrière toi. tu viens donc voir ton frère chéri ? tu souffles en raillant un peu. tu termines par l'asseoir sur le canapé, attrapant sa main pour observer les dégâts. wow. t'as frappé un miroir ou quoi ? tu souffles en haussant les épaules, tu te relèves ensuite. reste la. évite de t'endormir, ça m'ferait flipper. et si jamais tu dois vomir ... par pitié, évite le canapé. tu lâches en te dirigeant vers la salle de bain, récupérant une trousse de secours. tu reviens vers ton frangin qui, heureusement, n'a pas bougé. et n'a pas vomit. tu t'assois près de lui. pourquoi t'es dans cet état ? tu demandes finalement, alors que tu vienss essuyer le sang sur sa main. et que tu récupères une petite pince à épiler pour récupérer les morceaux de verre encore coincés dans sa peau. t'y es pas allé doucement p'tin. tu soupires en te penchant un peu plus sur sa main pour essayer de faire ça bien, un minimum.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 32 ans
○ statut : Célibataire sorti tout droit d'une relation chaotique. Futur père des jumeaux de Dylan
○ métier : Vétérinaire du zoo et secrètement dresseur d'otaries
○ quartier : West Bay avec ses tortues, ses perroquets, son chien, Judith et petit Felix
○ orientation sexuelle : Homosexuel à de rares exceptions près
○ informations en vrac : Natif d'Island Bay + Aîné d'une famille de 5 enfants + Homosexuel qui ne s'assume pas en public + Passionné par les tortues et adepte des discussions passionnées avec ses perroquets + Tue le temps en faisant de l'escalade, adepte des panoramas + C'est une loutre capable de s'endormir n'importe où + Il rêve d'ouvrir une école vétérinaire + Il va être papa de jumeaux et panique un peu à l'idée + Un peu traumatisé des relations sérieuses après que la sienne ait capoté en beauté.

○ posts : 708 ○ points : 60
○ pseudo : kaeh
○ avatar : Charlie Hunnam
○ DC : Alice
○ inscrit le : 11/03/2017
MessageSujet: Re: wicked one [Leeth]   Dim 17 Déc - 13:29

Il tient pas vraiment debout. En fait, sans le mur, il pourrait se casser la gueule purement et simplement. Il arrive même plus à penser comme il le faudrait. Ça va devenir pire au fil des minutes quand les derniers verres vont faire leur bout de chemin, complètement anesthésier son corps. Il sait juste que c'est bien Leeth en face de lui, il se fout de sa gueule d'ailleurs. Pas de doute sur la personne. Peut-être que le lendemain, Tom se demandera pourquoi ce choix à la con, pourquoi ce frère qui est bien trop souvent dénué de compassion et de compréhension pour les sujets sérieux. De toute façon, Tom a pas envie de parler de choses sérieuses. Comme ses conneries, comme Azraël. Il veut pas avoir bu comme un trou pour continuer de chialer. C'était vraiment pas le but. « T'sais que par élimination, t'es mon frère préféré. C'est que j'ai pas été gâté. » Parce que Seth il est moins apprivoisé, et Matthew il a un balai dans le cul. Ouais, ça réduit le choix. Il n'est pas sûr de savoir si c'est lui tout seul comme un grand ou s'il aidé, mais enfin, il pose son cul quelque part. Le canapé sur lequel il finira la nuit, certainement. « Y avait personne pour m'voir. T'façon fallait qu'ils le changent, il était pourri. Ou pas nettoyé. J'sais pas. Si c'est d'la rouille j'ai ptêtre le tétanos. » Et ce serait le dernier de ses soucis d'avoir chopé une merde à cause des bouts incrustés dans sa peau. « J'sais encore aller gerber aux endroits faits pour ! » Il crie à l'attention de son cadet. Il en est pas tout à fait sûr en fait. Mais c'est noté, pas le canapé. Pas un endroit non plus qu'il lui faudra nettoyer après. Il peut mettre la main dans la merde d'hippopotame pour son boulot, ça va. Mais nettoyer sa gerbe, vraiment, c'est au-dessus de ses forces. Y a Leeth qui revient, se pose devant lui. « Tu vas pas m'faire la morale, c'est toi qui te bats quand tu bois trop d'habitude. Valait mieux un miroir qu'un type. » De toute façon, le seul mec qu'il avait possiblement envie de massacrer, c'était lui-même. « C'est fini avec Azraël. Parce que j'suis un connard. » Et un violeur. Quoique même bourré, l'idée ne voulait pas faire son tour de chemin.

_________________
Mountains at my gate
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-sept ans. il serait temps de s'y faire, les années passent. (12/10)
○ statut : en train de découvrir ce que ça fait que de tomber amoureux.
○ métier : disquaire.
○ quartier : #100, center bay.
○ orientation sexuelle : bisexuel.
○ posts : 330 ○ points : 60
○ pseudo : margaux.
○ avatar : jamie campbell bower.
○ DC : hélios & evan.
○ inscrit le : 13/08/2017
MessageSujet: Re: wicked one [Leeth]   Dim 17 Déc - 18:35

t'es étonné de voir tom à ta porte, visiblement bien bourré et la main en sang. genre, littéralement en sang. tu retiens un soupir et tu sais pas si c'est de la pitié ou de la compassion fraternelle, mais tu le fais entrer chez toi, l'obligeant à poser son cul sur le canapé. t'sais que par élimination, t'es mon frère préféré. c'est que j'ai pas été gâté. tu lèves les yeux au ciel. évidemment que t'es son frère préféré. tu sais que c'est pas totalement l'amour avec seth et puis, vous avez globalement le même avis de matthew ; il casse les couilles. y avait personne pour m'voir. t'façon fallait qu'ils le changent, il était pourri. ou pas nettoyé. j'sais pas. si c'est d'la rouille j'ai ptêtre le tétanos. tu lèves les yeux au ciel et secoues la tête de gauche à droite, un soupir sur les lèvres. t'es vacciné, idiot. tu marmonnes, un poil blasé, alors que tu t'éloignes, lui demandant gentiment d'éviter de gerber sur ton canapé. j'sais encore aller gerber aux endroits faits pour ! tu retiens un soupir et te contentes de te diriger vers la salle de bain, récupérer de quoi arranger la main de ton frangin. enfin, essayer d'arranger sa main. tu te mords l'intérieur de la joue et essayes de ne pas t'attarder. tu vas pas m'faire la morale, c'est toi qui te bats quand tu bois trop d'habitude. valait mieux un miroir qu'un type. ouai mais j'sais me contrôler un minimum, quand j'ai bu. tu souffles, un peu taquin, même si t'es pas certain que ton frangin va capter le ton de ta voix. c'est fini avec azraël. parce que j'suis un connard. tu tentes de te concentrer sur les morceaux de verre que tu tentes de retirer de sa main. si y'a un connard dans la pièce, c'est sans doute moi. tu soupires finalement, haussant un peu les épaules. tu récupères une compresse parce que tu sais pas franchement quoi foutre avec sa blesse. qu'est-ce que tu lui as fais, à ton mec ? tu demandes au bout d'un léger temps. parce que t'as vraiment cette impression que ton frère va pas bien. et c'est assez rare que t'aies cette impression la. alors autant t'y fier.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 32 ans
○ statut : Célibataire sorti tout droit d'une relation chaotique. Futur père des jumeaux de Dylan
○ métier : Vétérinaire du zoo et secrètement dresseur d'otaries
○ quartier : West Bay avec ses tortues, ses perroquets, son chien, Judith et petit Felix
○ orientation sexuelle : Homosexuel à de rares exceptions près
○ informations en vrac : Natif d'Island Bay + Aîné d'une famille de 5 enfants + Homosexuel qui ne s'assume pas en public + Passionné par les tortues et adepte des discussions passionnées avec ses perroquets + Tue le temps en faisant de l'escalade, adepte des panoramas + C'est une loutre capable de s'endormir n'importe où + Il rêve d'ouvrir une école vétérinaire + Il va être papa de jumeaux et panique un peu à l'idée + Un peu traumatisé des relations sérieuses après que la sienne ait capoté en beauté.

○ posts : 708 ○ points : 60
○ pseudo : kaeh
○ avatar : Charlie Hunnam
○ DC : Alice
○ inscrit le : 11/03/2017
MessageSujet: Re: wicked one [Leeth]   Ven 29 Déc - 13:06

Il arrive pas à marcher droit, il va pas penser à ses vaccins. En fait, il ne sait même plus à quoi il pense. Il y a des bribes d'idées qui entrent en collision, lui fracassent le crâne et se barre aussi sec. Ce qu'il sait, c'est qu'il a menti. Il veut peut-être bien une bassine pour ne pas gerber sur le sol. Le truc c'est qu'il a pas envie de l'admettre, et quand Leeth revient, l'aîné est à moitié avachi sur le canapé, la gueule en l'air à respirer en espérant tout garder à l'intérieur. La pince à épiler qui attrape sa peau charcutée attire son attention malgré tout. Ça fait mal, il le sait. Mais l'alcool est un bon anesthésiant, assez pour que sa réaction soit limitée. « Y a longtemps t'avais bu et t'as insulté la porte d'entrée. » Il a l'impression d'avoir du chewing-gum à la place d'une bouche, c'est à peine articulé. Le souvenir est présent ceci dit, Leeth qui est ivre mort et pas foutu de mettre la clé dans la serrure. Alors il gueule devant la porte de la maison. Leur mère avait pas apprécié. Le problème c'est que s'il se souvient de ce soir, il peut se souvenir d'Azra. Et de ce qui l'amène ici. « T'es un abruti, c'pas pareil. » Il pouvait être con au possible, mais pas être une ordure. Leeth, il viole personne. Il s'attache pas non plus et ça doit aider à ne pas faire des conneries pareilles. Le souci, c'est que ce qu'il a fait, il peut même pas le formuler encore. « Mal. » Il lui a fait mal, ouais. Il l'a traumatisé, a tué leur bonheur juste par jalousie. « Ptêtre que c'pas plus mal. J'aurai pas à l'présenter. J'suis pas vraiment gay, pis on f'ra pas notre vie ensemble. Pis on p'rrait pas avoir d'gosses. J'pense que j'en voudrais un ou deux. Et un chinchilla. J'voudrais bien un chinchilla. » Il ferme les yeux une seconde. Il pourrait peut-être dormir, aussi.

_________________
Mountains at my gate
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-sept ans. il serait temps de s'y faire, les années passent. (12/10)
○ statut : en train de découvrir ce que ça fait que de tomber amoureux.
○ métier : disquaire.
○ quartier : #100, center bay.
○ orientation sexuelle : bisexuel.
○ posts : 330 ○ points : 60
○ pseudo : margaux.
○ avatar : jamie campbell bower.
○ DC : hélios & evan.
○ inscrit le : 13/08/2017
MessageSujet: Re: wicked one [Leeth]   Sam 6 Jan - 19:27

tu n'as jamais été particulièrement proche de tes frères. hormis ton jumeau, bien évidemment. mais tom et matthew, ça a toujours été un peu plus compliqué à gérer. et, aujourd'hui, tes relations avec l'aîné de la fratrie son ... comment dire, assez compliquées. en réalité, tom, c'est un peu une sorte de modèle. celui qui a fait des études, qui fait un job qui lui plaît, une vie qui semble aller bien. en apparence, seulement, puisqu'il débarque totalement bourré chez toi. et tu sais pas vraiment gérer son cas, à tom. t'as jamais été très doué pour ça, alors que tu l'obliges à bouger son cul sur le canapé tandis que tu tentes tant bien que mal de soigner sa main, qui a rencontrée un miroir. quelle idée de frapper dans un miroir aussi. même bourré, t'es pas aussi con. y a longtemps t'avais bu et t'as insulté la porte d'entrée. tu ris doucement, haussant les épaules. j'étais plus jeune. tu souffles simplement. tu t'en souviens vaguement de cette scène, ayant simplement entendu ton aîné te la raconter le lendemain matin, quand tu t'es réveillé avec un mal de crâne pas possible. comme souvent, d'ailleurs. t'es un abruti, c'pas pareil. c'est possible. tu souffles simplement, le regard légèrement perdu durant quelques instants. tu termines par bander sa main, un peu comme tu peux. parce que t'es pas doué pour ça, toi. tu termines par demander à tom ce qu'il a bien pu faire pour que ce soit terminé avec son mec. t'en sais rien toi, tom, tu le vois pas être ... méchant. ou violent. ou mauvais. mal. ptêtre que c'pas plus mal. j'aurai pas à l'présenter. j'suis pas vraiment gay, pis on f'ra pas notre vie ensemble. pis on p'rrait pas avoir d'gosses. j'pense que j'en voudrais un ou deux. et un chinchilla. j'voudrais bien un chinchilla. tu soupires doucement, revenant t'asseoir sur le canapé, observant tom. tu te pinces les lèvres. tu vois bien qu'il va mal, mais t'es pas la meilleure personne pour parler, au fond. c'est pas une honte d'être gay. tu souffles simplement, fronçant légèrement les sourcils. tu comprends pas vraiment pourquoi ton frère refuse de l'admettre. puis, si il tient à toi, il te pardonnera. tu ajoutes. parce que t'as beau dire ce que tu veux, t'as rarement vu ton frangin aussi bien depuis quelques années. et tu n'as pas tardé à faire le lien quand tu as compris qu'il était pseudo en couple avec azraël. et ce gars, t'as beau ne pas pouvoir le voir, t'es tout de même heureux pour tom. j'peux t'offrir un chinchilla pour ton anniversaire, si tu veux. tu lâches finalement pour détendre l'atmosphère. sans doute que ça ne servira à rien, d'ailleurs. alors tu restes silencieux, jetant un coup d’œil à l'heure. la nuit risque d'être longue.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 32 ans
○ statut : Célibataire sorti tout droit d'une relation chaotique. Futur père des jumeaux de Dylan
○ métier : Vétérinaire du zoo et secrètement dresseur d'otaries
○ quartier : West Bay avec ses tortues, ses perroquets, son chien, Judith et petit Felix
○ orientation sexuelle : Homosexuel à de rares exceptions près
○ informations en vrac : Natif d'Island Bay + Aîné d'une famille de 5 enfants + Homosexuel qui ne s'assume pas en public + Passionné par les tortues et adepte des discussions passionnées avec ses perroquets + Tue le temps en faisant de l'escalade, adepte des panoramas + C'est une loutre capable de s'endormir n'importe où + Il rêve d'ouvrir une école vétérinaire + Il va être papa de jumeaux et panique un peu à l'idée + Un peu traumatisé des relations sérieuses après que la sienne ait capoté en beauté.

○ posts : 708 ○ points : 60
○ pseudo : kaeh
○ avatar : Charlie Hunnam
○ DC : Alice
○ inscrit le : 11/03/2017
MessageSujet: Re: wicked one [Leeth]   Lun 5 Fév - 9:19

Finalement dans sa tête d'homme bourré, l'idée de redevenir célibataire n'était pas dénuée de défauts. Il en prendrait pas le risque de se faire surprendre comme ça, pourrait continuer à se dire hétéro. Il pourrait même rencontrer une femme qui achèverait de le convaincre que c'est un effort qu'il peut faire. Et ils auraient des enfants, plusieurs. Une jolie famille. Il n'aurait plus à mentir, se cacher... Leeth lui souffle que ce n'est pas une mauvaise chose d'être homosexuel, et tout ce que Tom parvient à faire, c'est lâcher un grognement guttural, qui ne signifie d'ailleurs pas grand chose. C'est facile à dire pour ce gamin qui se fout du monde entier et fait ses propres lois. L'aîné Berenson aimerait lui ressembler dans ces moments là sauf que lui, il s'est attaché à sa vie bien sous tous rapports, à être dans les normes de la société. Il n'y a jamais personne qui l'a emmerdé ou jugé négativement pour être celui qu'il était et c'était très bien ainsi. « T'façon je suis pas gay, et il me pardonnera pas. » Il ment aussi fort qu'il essaye de se convaincre en faisant jouer son poing, se surprenant encore à ressentir des pics de douleur malgré l'alcool qui se balade dans son sang. Par endroit, le pansement commence déjà à se tacher de microscopiques taches de sang. C'est léger, mais présent. Y a peut-être besoin de points de suture, mais c'est bien loin d'atteindre son esprit. Il relève mollement la tête vers son frère, visualise brièvement un chinchilla. Il pourrait aménager l'ancienne cage des perroquets pour la bestiole. Peut-être même le laisser se promener en liberté. « Ouais, volontiers. » Il disait jamais non à des animaux. Et ce serait particulièrement drôle quand il aurait à trouver quelqu'un pour les garder durant ses prochaines vacances. « Hey, t'aurais pas une bière ? T'as pas l'air assez fatigué pour aller dormir. Puis ensuite promis j'te laisse tranquille. En vrai j'devrais ptêtre rentrer. On est quel jour ? J'bosse demain ? » Il ne sait pas en fait, est complètement paumé. Il a juste assez conscience de la réalité pour avoir le cœur qui se serre à l'idée du lit vide chez lui. Non, mieux valait prendre encore une bière.

_________________
Mountains at my gate
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-sept ans. il serait temps de s'y faire, les années passent. (12/10)
○ statut : en train de découvrir ce que ça fait que de tomber amoureux.
○ métier : disquaire.
○ quartier : #100, center bay.
○ orientation sexuelle : bisexuel.
○ posts : 330 ○ points : 60
○ pseudo : margaux.
○ avatar : jamie campbell bower.
○ DC : hélios & evan.
○ inscrit le : 13/08/2017
MessageSujet: Re: wicked one [Leeth]   Mer 7 Fév - 8:33

tom bourré, ça reste quand même quelque chose. t'as envie de lui demander combien de verres est-ce qu'il a du boire pour en arriver à son état, surtout en voyant sa carrure. parce que ton frangin, il est carrément plus large d'épaules que toi et ça te désespère à moitié. t'as du mal à savoir comment vous faites pour être frères quand tant de choses diffèrent entre vous. le seul réel point commun, qui est également celui de tous les enfants berenson, il s'agit de vos cheveux blonds et vos yeux bleus. rien de plus. tu te mords l'intérieur de la joue et fronces les sourcils quand tu essayes tant bien que mal de soigner son poing. mais t'es pas médecine et encore moins infirmier. t'façon je suis pas gay, et il me pardonnera pas. tu lèves les yeux au ciel et un long soupir s'échappe de tes lèvres quand tu entends les mots de ton frère. tom. tu te tapes des mecs en cachettes depuis je ne sais combien d'années, t'as jamais pu présenter une fille aux parents et t'oses me dire que t'es pas gay ? tu marmonnes en soupirant un peu. avoue que t'es un minimum bi quoi. tu souffles en te mordant l’intérieur de la joue. tu comptes lui en reparler, de ça, un jour. juste pour le faire chier. parce que c'est comme ça depuis toujours entre vous. et parce que c'est ton devoir de petit frère que d'emmerder ton aîné, ouai. ouais, volontiers. qu'est ce qu'il t'as pris de dire ça. maintenant, tu vas te sentir obligé de lui acheter un chinchilla à son anniversaire. ou même avant. tu soupires un peu tes doigts glissent dans tes cheveux, tandis que tu as terminé de bander sa main, abandonnant un peu au passage. tu l’emmèneras voir tu sais pas trop quel médecin demain, s'il le faut. ou alors il se démerdera. ouai, parce qu'après tout, il a eu d'la chance que tu sois réveillé. t'aurais pu, juste, le laisser dans sa merde. hey, t'aurais pas une bière ? t'as pas l'air assez fatigué pour aller dormir. puis ensuite promis j'te laisse tranquille. en vrai j'devrais ptêtre rentrer. on est quel jour ? j'bosse demain ? tu fronces légèrement les sourcils. ok, tu vas carrément garder ça pour plus tard et lui ressortir ce moment pour le faire. t'as bien assez bu, tom. tu lâches d'une voix ferme. j'ai pas vraiment envie de t'emmener à l'hosto parce que tu tapes un coma éthylique. tu ajoutes en soupirant. tu serais incapable de l'embarquer jusqu'à ta voiture, de toute manière. on est samedi. j'crois pas que tu bosses demain sinon t'aurais eu un minimum de conscience professionnelle. et dans le pire des cas, bah, tant pis. tu lâches en te laissant tomber sur le canapé, à côté de ton frère. tu comptes rentrer à pied ? tu vas te casser la gueule sur la première marche de l'escalier. dors ici. tu lâches simplement. tu sais pas encore si t'es d'humeur à le laisser dormir dans ta chambre parce que t'as pas envie qu'il tombe comme une merde en plein milieu de la nuit s'il dort sur le canapé. il en serait capable, dans son état.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 32 ans
○ statut : Célibataire sorti tout droit d'une relation chaotique. Futur père des jumeaux de Dylan
○ métier : Vétérinaire du zoo et secrètement dresseur d'otaries
○ quartier : West Bay avec ses tortues, ses perroquets, son chien, Judith et petit Felix
○ orientation sexuelle : Homosexuel à de rares exceptions près
○ informations en vrac : Natif d'Island Bay + Aîné d'une famille de 5 enfants + Homosexuel qui ne s'assume pas en public + Passionné par les tortues et adepte des discussions passionnées avec ses perroquets + Tue le temps en faisant de l'escalade, adepte des panoramas + C'est une loutre capable de s'endormir n'importe où + Il rêve d'ouvrir une école vétérinaire + Il va être papa de jumeaux et panique un peu à l'idée + Un peu traumatisé des relations sérieuses après que la sienne ait capoté en beauté.

○ posts : 708 ○ points : 60
○ pseudo : kaeh
○ avatar : Charlie Hunnam
○ DC : Alice
○ inscrit le : 11/03/2017
MessageSujet: Re: wicked one [Leeth]   Ven 2 Mar - 14:18

Il en avait marre, que tout se mette à aller mal dans sa vie. Après des années de tranquillité, c'était comme si le monde s'acharnait sur lui. Entre Sulli et le bébé, Azraël et leur drame, les aveux fait contre son gré auprès de Leeth. C'était des années de dissimulation et de vie le nez en l'air qui s'écroulaient. Et là, bourré sur le canapé, le poing qui lui fait un mal de chien, Tom en a juste assez. Il veut déjà que ça s'arrête, qu'on lui foute la paix. C'est le problème, quand on n'est pas habitué aux épreuves. Il suffit d'un rien pour nous foutre à terre. « J'leur ai présenté des filles. » Il grogne, s'acharne encore dans son mensonge même si ce dernier ne tient plus debout depuis la seconde même où Leeth a débarqué chez lui. En soi, c'était vrai. Il avait fait exprès d'avoir des amourettes Tom, ou de ramener des amies à la maison. Mais il avait jamais pu se résoudre à se mentir à lui-même au point de roucouler avec une nana devant ses parents. Même avec Judith, et pourtant, ils avaient une forme d'intimité qui aurait dépassé de loin la gêne de quelques faux baisers. « Puis d'puis quand tu te mêles de mes histoires de cul, hein ? » Il veut pas répondre. Il ne veut pas s'avouer vaincu, ne veut plus en entendre parler. Parce que cette fois-ci, il ne sait pas trop comment il s'en remettra de cette rupture. Alors ça servait à rien de savoir quelles étaient ses préférences.
Mais malgré ça et la promesse du chinchilla, Tom résiste. Il veut pas fermer les yeux, il ne veut pas se réveiller presque sobre et réaliser que le cauchemar était bien réel. Il est gonflé Leeth de le lâcher sur ce coup-là. Une bière, c'est pas la fin du monde. « J'parle encore, c'est que j'ai pas assez bu. J'te demande pas une bouteille de whisky non plus. » Il grogne. Le coma éthylique, il en est encore loin. Dans le pire des cas ce sera la gueule de bois de sa vie, qui le dissuaderait peut-être de retenter l'expérience le lendemain. Mais c'est vrai qu'il bosse pas le lendemain alors s'il veut encore boire, eh bien personne ne l'en empêcherait. Pas même sa conscience professionnelle. « J'suis pas sûr d'en avoir un truc à foutre. » Il aurait qu'à se mettre en congés, encore. Il est pas en état pour prendre soin de qui ou de quoique ce soit, alors comment être opérationnel au zoo ? « J'ai pas envie de rentrer. » Retrouver un lit froid, un oreiller encore imprégné de l'odeur d'Azraël. Il serait capable de continuer à boire. Qui sait dans quel état il se retrouverait après. « Ouais. J'vais rester. Même si t'es à chier comme hôte. » Il a toujours pas sa bière. Mais il est pas sûr que son corps ait encore assez d'énergie pour rester en éveil encore longtemps, alors il se contente de marmonner un « Merci. », le regard bien loin de celui de son frère. C'était toujours ça de pris.

_________________
Mountains at my gate
©crack in time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-sept ans. il serait temps de s'y faire, les années passent. (12/10)
○ statut : en train de découvrir ce que ça fait que de tomber amoureux.
○ métier : disquaire.
○ quartier : #100, center bay.
○ orientation sexuelle : bisexuel.
○ posts : 330 ○ points : 60
○ pseudo : margaux.
○ avatar : jamie campbell bower.
○ DC : hélios & evan.
○ inscrit le : 13/08/2017
MessageSujet: Re: wicked one [Leeth]   Ven 9 Mar - 12:13

j'leur ai présenté des filles. tu arques un sourcil. ah oui, c'est vrai. tu te mords l'intérieur de la joue et tu te contentes de hausser les épaules face à la réaction de ton frère. c'était des amies qui t'on rendues services ? t'as jamais vraiment été, on couple, on le sait tous les deux. tu soupires un peu. tu ne sais pas pourquoi il s’obstine à s'enfoncer dans son propre mensonge. y'a aucune honte à aimer les mecs, t'en sais quelque chose. tu soupires un peu, t'essayes de comprendre pas vous êtes bien trop différent, avec ton frère. puis d'puis quand tu te mêles de mes histoires de cul, hein ? tu lèves les yeux au ciel, soupirant longuement aux mots du blonds. tu te mords l'intérieur de la joue et secoues la tête, avant de hausser les épaules. j'm'en fou de tes histoires de cul. tu siffles finalement en te mordant l'intérieur de la joue. et tu sais foutrement pas comment t'es censé réagir face à ton aîné complètement torché et refusant de se reposer. d'habitude, c'est plutôt toi qui es bourré, en réalité. et tu ne te souviens que trop bien - enfin, tu t'en souviens au travers de tom - de toutes ces fois ou tu aurais été sacrément dans la merde s'il n'avait pas été là, à t'empêcher de boire encore et encore. tu te mords l'intérieur de la joue et tu soupires un peu - une nouvelle fois - tandis qu'il reprend la parole. j'parle encore, c'est que j'ai pas assez bu. j'te demande pas une bouteille de whisky non plus. tu te mords l'intérieur de la joue. il a pas totalement tord, au fond. mais dans un certain sens, tu fais ça pour son bien, non ? j'ai plus de bières. tu lâches nonchalamment. évidemment que t'en as encore, mais bon, tu espères que l'excuse va passer. sans doute pas, en fait. tu te mords l'intérieur de la joue. j'suis pas sûr d'en avoir un truc à foutre. j'ai pas envie de rentrer. de toute manière, il va se casser la gueule dans la première marche de l'escalier s'il essaye de quitter ton appartement. ouais. j'vais rester. même si t'es à chier comme hôte. tu arques un sourcil à ses mots. j'aurais pu te laisser crever sur le pallier aussi. tu marmonnes, histoire d'avoir le dernier mot plus qu'autre chose, parce que tu sais bien que t'es pas le meilleur hôte du monde. ton regard croise finalement celui de tom. merci. tu hoches doucement la tête. c'est ton frère, après tout. évidemment que t'es la, même si vous n'avez pas les meilleures relations du monde. tu te mords l'intérieur de la joue et te pinces les lèvres. dors, ça ira mieux demain. tu termines par souffler en t'éloignant un peu pour chercher une petite couverture et un oreiller. à la tronche qu'il a, t'en viens à te demander s'il est pas déjà en train de dormir le temps que tu es parti. c'est-à-dire approximativement deux minutes.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: wicked one [Leeth]   

Revenir en haut Aller en bas
 

wicked one [Leeth]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Even angels have their wicked schemes ♈ 9 juillet, 14h17
» Les Créatures du WICKED
» Zelena - Wicked always wins
» Solomon Metzger - Wicked Soul
» The Queen is evil. But I am wicked. And wicked always win. - Fitz.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-