AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 My heart is yours [Lexie & Liam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Trente-six ans (19 février)
○ statut : Marié à Lexie
○ métier : Boxeur professionnel américain ayant décidé de percer le marché néozélandais
○ quartier : Villa #12, South Bay, avec sa femme Lexie et sa fille adoptive Lana
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel
○ informations en vrac :
Love can be weird


○ posts : 391 ○ points : 545
○ pseudo : Volodymyr
○ avatar : Adam Levine
○ DC : Brendon Elder & Marty Goodwin
○ inscrit le : 16/10/2017
MessageSujet: My heart is yours [Lexie & Liam]   Jeu 4 Jan - 11:51


Seychelles, 15 janvier 2018

Enfin nous y sommes. Une certaine impatience s’était immiscée en moi et grandissait à chaque nouveau jour précédent notre embarquement dans l’avion. Le fait d’être sous une diète stricte fut pour la première fois ardue pour moi puisque je ne souhaitais pas priver ma fiancée du plaisir de la nourriture ou de ma compagnie. Il fallait toutefois que je sacrifie notre temps en duo pour l’entraînement. Étant toujours aussi sérieuse dans son rôle de seconde assistante, Lexie ne montra jamais aucun signe de dérangement à cause de mes obligations. Au contraire, elle souhaitait me voir performer et me dépasser. Ses regards, ses sourires ou ses encouragements occasionnels me donnaient des ailes comme l’avait anticipé Sophie en accordant ce rôle à ma fiancée. C’est donc avec une préparation parfaite et un mental d’acier que je me retrouve à affronter Mark Nash. Lui aussi il arrive bien préparé, ce qui fait que le combat est serré tel qu’anticipé. Sauf que j’ai toujours un coup d’avance ou une seconde à mon avantage faisant qu’en bout de ligne il n’arrive pas à me dominer. L’affrontement dure jusqu’au bout, faisant en sorte que le sort du gagnant est décidé par les juges. Sans grande surprise, on me déclare victorieux, l’arbitre levant mon poing dans les airs. Je ne peux à ce moment là me retenir de plonger dans la foule pour embrasser celle qui a selon moi rendu tout cela possible. Je suis sur que Lexie ne s’attendait pas à ce que son fiancé un peu amoché et dégoulinant de sueur se jette sur ses lèvres mais elle m’a rendu mon baiser au centuple. Sophie s’est ensuite occupée de me soigner. Rien de bien grave, heureusement. J’ai eu quelques coups au visage, sauf que les ecchymoses seront insignifiantes le jour du mariage. Rien en perspective pour gâcher les photos. Oui, parce qu’il faudra bien immortaliser ce moment pour nos proches qui ne seront pas avec nous. C’est un choix que nous assumons et que tous respecte. Les deux qui ont été le plus déçu sont Brendy et Lana. Le premier parce qu’il tenait vraiment à être le témoin. Pour lui faire plaisir, je l’ai invité à souper à la villa avec Anna la veille de notre départ pour qu’il puisse nous faire son fameux discours. Je dois avouer que ça en valait le déplacement. Il a réussit à faire pleurer nos deux femmes, c’est pour dire. Une accolade lui a suffit pour nous accorder sa bénédiction pour le départ. Pour ce qui est de Lana, elle a été plus difficile à consoler. Elle voulait vraiment voir sa maman en robe de mariée. Je pense que le mariage aurait presque pu être annulé à cause de sa tristesse si je n’étais pas parvenu à raisonner la petite. Je me suis assis avec elle dans son lit un soir. Nous avons discuté plus de deux heures du sujet. Je lui ai parlé de comment important était ce moment pour sa mère et pour moi et que nous allions célébrer l’occasion tous ensemble à notre retour de toute façon. Que ce que nous allions faire aux Seychelles n’était que l’officialisation ainsi que la lune de miel. Lana finit par accepter de nous laisser y aller sans elle à la seule condition que le jour de la célébration du mariage à la villa en famille sa mère porte la robe de mariage que la petite a sélectionnée. C’est un marché qui me semblait juste. Pour ne pas que Lexie se sente trop seule, nous avons tous au final accepté de nous habiller ce jour là comme si nous étions au vrai mariage. Moi et Brendy avec nos smokings et Anna, Aubrey et Lana avec leur robe de demoiselles d’honneur. Nous allons être chics, ça c’est certain. Sauf que pour l’heure, il est temps du mariage. C’est avec soulagement que nous atterrissons à l’aéroport du pays paradisiaque à bord de cet avion privé. Je me montre particulièrement galant, tendant un bras à Lexie pour qu’elle m’accompagne à l’extérieur. Il n’y a pas à dire, le paysage est à couper le souffle. Heureusement que la blonde a pensé à amener son appareil photo car chaque vue est susceptible d’être immortalisée par ses soins. Une fois que nos bagages sont récupérés, nous passons un long moment en voiture avant d’atteindre notre maison privée, louée spécialement pour notre séjour. J’ai fais exprès de ne montrer aucune photo des lieux à Lexie pour lui réserver la surprise et je suis heureux du résultat. Son expression est tellement magnifique que je ne peux me contenir de l’embrasser. Le mariage sera célébré ici même, sur le bord de la plage à proximité, au couché du soleil. Bref, au moment le plus romantique que nous pouvions rêver. J’ai hâte plus que jamais de la déclarer comme ma femme. Je ne tiens même plus en place. Il nous reste pourtant encore de nombreuses heures à attendre avant de pouvoir être officiellement uni.

_________________


Blue jeans, white shirt
I will love you 'til the end of time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 35 ans (18 juillet 1982)
○ statut : Mariée à Liam Drake et maman d'une petite fille, Lana.
○ métier : Assistante du vice présidente de la Société financière Colton, à Wellington, et seconde assistante de son époux boxeur (elle l'aide dans ses entraînements).
○ quartier : #12 South Bay. Une villa où elle vit avec son mari Liam et sa fille Lana.
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
○ informations en vrac : .: Lexie est une ancienne photographe globetrotteuse. Elle a fait le tour du monde entre 2003 & 2010 + Bien que possédant une voiture, Lexie ne s'en sert que lorsqu'elle ne peut pas s'en passer. Sinon, le reste du temps, elle est abonnée aux transports en commun. + Ancienne photographe professionnelle, Lexie a toujours sur elle un appareil photo. + Lexie a une vie saine depuis qu'elle a découvert sa grossesse. Plus de tabac, d'alcool, et autres cochonnerie. Elle achète aussi beaucoup du bio, et prête une attention particulière a tout ce qu'elle achète pour sa petite famille monoparentale. + Lexie ne croit pas en Dieu. Elle ne baptisera jamais sa fille comme elle ne dira jamais "oui" dans une église. + Hyper-polyglotte, depuis son tour du monde, Lexie parle huit langues. (anglais/malgache/français/espagnol/italien/swahili/allemand/russe). Elles lui servent au quotidien pour la traduction bénévole de vidéos YouTube. + Lexie y possède sa propre chaine où elle poste quelques vidéos facecam ou des recettes "bio". Elle n'y expose pas Lana même si sa communauté connait son existence. + Lexie a perdu son père d'une tumeur au cerveau il y a quelques années. Cet évènement a ressoudé sa famille qui, depuis, met tout en oeuvre pour garder le contact comme se voir aux grandes occasions. + Lexie s'habille de manière classique, se maquille très peu, et ne fait du shopping que pour sa fille. Toutefois, elle s'est être classe autant que séduisante si les circonstances l'exigent. :.

○ posts : 1210 ○ points : 225
○ pseudo : titekaori
○ avatar : Lauren German
○ DC : Aubrey Cotwell (J. Coleman) & Tessa Harding (L. Fonseca)
○ inscrit le : 08/10/2017
MessageSujet: Re: My heart is yours [Lexie & Liam]   Jeu 4 Jan - 15:13

Les Seychelles. Aaaah… quel magnifique endroit. Il me tarde que le jet privé se dépose sur la piste d’atterrissage. Vraiment. Surtout lorsque je vois toute la beauté du paysage qui nous attend au travers du hublot. J’ai le sourire aux lèvres rien que d’imaginer notre séjour à venir. Oui. Je suis d’humeur rêveuse aujourd’hui. La raison a cela ? Mon mariage pardi. Je sais que dans quelques heures je serais enfin officiellement madame Drake alors, il me tarde de découvrir les merveilles que m’a réservées mon fiancé. Car oui, comme ce fut convenu à la fin du mois de décembre 2017, je n’ai absolument pas prit part aux préparatifs de la cérémonie. C’est Liam qui a tout géré avec l’aide de ces fameux contacts. Moi, la seule chose que j’ai dû prévoir pour l’occasion c’est bien évidemment ma robe ainsi que ces accessoires. Une après-midi fabuleuse soit-dit en passant. Toutes mes demoiselles d’honneurs ont prit plaisir à me donner leurs avis sur les robes que j’ai essayée, très nombreuses, sans jamais perdre le sourire. Pourtant, nous avons passés des heures dans la même boutique. Il aurait été facile pour nos patiences d’arrivaient au delà de leurs capacité. Mais non. Nous en sommes parties avec le même sourire qu’à l’arrivée avant d’aller fêter ensemble le soir-même mon enterrement de vie de célibataire. Etant une maman, nous avons bien évidemment adaptés nos activités en fonctions de l’âge de Lana qui était présente. Nous avons donc oubliés les bars, où Anna n’aurait pu réellement profiter à cause de sa grossesse, ainsi que les endroits où les hommes se dévêtissent. Très honnêtement, cela n’a manqué qu’à ma future belle-sœur. (Rires) Moi j’avais surtout hâte de retrouver la magnifique plastique de mon fiancé boxeur quelques heures plus tard. Je ne suis pas objective ? Parfaitement. Et je n’ai pas à l’être avec mon futur-époux. A mes yeux il est le plus beau ainsi que le meilleur en tout. C’est ça l’amour aussi. Qu’avons-nous fait à la place ? Hé bien nous sommes allés dans un restaurant et après nous avons fait des petits jeux très amusants. Aubrey avait d’ailleurs prévu pour l’occasion un petit jeu de questions/réponses sur mon futur mari. L’objectif : savoir si je connaissais par cœur l’homme avec qui j’allais passer le reste de mes jours. (Rires) Est-ce le cas ? À plus de 80%, oui. Une chance qu’il ne soit plus avare en confidences sinon le résultat aurait été plus catastrophique. Enfin, je vous rassure tout de suite, les questions ne touchaient à rien de trop « sérieux ». C’était surtout ces goûts, ces passions,… Bref que des petites choses utiles toujours sympathiques à savoir. Lana a même su répondre à certaines d’entre elles. Ma fille est visiblement très attentives à ce que les grands peuvent se raconter. Le reste du temps, pour combler mon impatience grandissante à l’approche du jour « J », je me suis occupée comme il se doit de la carrière de mon fiancé. Je passais à sa salle de gym pour faire ce pourquoi j’ai officiellement une carte de seconde assistante : le pousser à se surpasser, à donner le meilleur de lui-même dans sa préparation. Sa diète stricte, ces nombreux entraînements, n’ont jamais était une source de réels problèmes entre nous avant son match. Au contraire, ils nous ont permis de nous trouver une complicité sur le plan professionnel. Quand il est monté sur le ring pour affronter son adversaire, il n’était pas seul. J’étais mentalement connecté à lui. Et contrairement au dernier combat auquel j’avais assisté en compagnie de Brendy, je n’ai pas été inquiète ou terrifiée pour lui. J’avais pleinement confiance en ses talents de boxeur professionnel. J’ai eu raison. Il a été déclaré vainqueur par le jury à la fin d’un match très serré. J’étais tellement fière de lui que je n’ai eu aucun problème avec le fait qu’il vienne m’embrasser avec son visage brièvement amoché et son corps couvert de transpiration. Je lui ai même rendu au centuple, lui faisant sentir à quel point mon amour pour lui ne cessait de grandir de jour en jour. Je ne pensais pas ça possible mais c’est le cas. Plus nous passons du temps ensemble, plus je l’aime. Quelques jours après cette belle victoire est venue le temps de préparer notre retour de notre mariage/voyage de noce. D’abord, en déménagent toutes les affaires auxquels Lana et moi tenions à la villa. Ensuite, en annonçant à nos proches la grande nouvelle. Si pour le premier tout c’est très bien passé, pour le second les choses furent plus délicates. Lana et Brendy n’appréciaient pas vraiment d’être exclus de la cérémonie. Pour les contenter il a fallut leur accorder quelques faveurs en contrepartie. Pour mon meilleur ami, ce fut un souper avec nous la veille de notre départ – soit hier –, et pour Lana, la promesse qu’à la réception que l’on donnera à la villa après notre retour nous soyons tous habillés pour l’occasion. Nous avons acceptés, bien entendu. Que ne ferions nous pas pour notre petite famille ? Alors que je songe à cela, le jet amorce enfin son atterrissage sur la piste. Lorsqu’il est définitivement à l’arrêt, je le quitte au bras de mon fiancé pour rejoindre successivement nos bagages, puis la voiture qui nous attend. Je n’ai aucune idée où nous allons très exactement. Je sais uniquement que cela va me plaire, c’est tout. Je me sens très exactement comme Lana présentement. Non. Aubrey. Je suis tellement surexcitée par l’impatience que je me fais l’effet d’être comme elle, intenable. Une attitude que je trouve mignonne chez elle soit dit en passant. Je suis heureuse qu’elle ait rejoins notre famille. Elle rend mon fiancé encore plus heureux et je l’aime énormément pour ça, déjà. Après un long moment de trajet que je passe à admirer le paysage toujours plus sublime, nous arrivons enfin à notre destination. Une belle maison qui nous est réservée pour tout le séjour. J’ai les yeux qui brillent de bonheur, les lèvres qui s’élargissent en un immense sourire. _ C’est tellement magnifique mon amour. Je déclare à mon fiancé, le souffle coupé par tant de beauté, tandis que ces lèvres s’emparent déjà des miennes. Je réponds à son baiser avec un plaisir non feint. Ensuite, nous regagnons la maison main dans la main. J’ai hâte de la visiter pour découvrir les merveilles qu’elle nous réserve. Le chauffeur ayant finit de rentrer nos bagages, nous salue et nous souhaite un excellent séjour. Je n’ai aucun doute là-dessus. Ce voyage va être le plus magnifique de toute ma vie. _ Tu me fais visiter ? Je demande amoureusement à mon fiancé qui est de nous deux le seul à l’avoir vu en photo.

@Liam Drake

_________________
« Je t'aime dans le temps. Je t'aimerai jusqu'au bout du temps. Et quand le temps sera écoulé, alors, je t'aurais aimé. Et rien de cet amour, comme rien de ce qui a été, ne pourra jamais être effacé. (Jean D'Ormesson) •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Trente-six ans (19 février)
○ statut : Marié à Lexie
○ métier : Boxeur professionnel américain ayant décidé de percer le marché néozélandais
○ quartier : Villa #12, South Bay, avec sa femme Lexie et sa fille adoptive Lana
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel
○ informations en vrac :
Love can be weird


○ posts : 391 ○ points : 545
○ pseudo : Volodymyr
○ avatar : Adam Levine
○ DC : Brendon Elder & Marty Goodwin
○ inscrit le : 16/10/2017
MessageSujet: Re: My heart is yours [Lexie & Liam]   Jeu 4 Jan - 22:25


Lui faire visiter la maison ? Mais avec plaisir. Je lui tends donc à nouveau le bras et je nous amène à l’entrée. Il faut déverrouiller la porte avec un nip, comme chez moi à la villa. On ne m’a donné la combinaison qu’une fois mais avec ma mémoire des chiffres, je n’ai aucun mal à faire le code comme si j’habitais ici depuis des années. Je nous fais entrer dans un beau et spacieux salon. Je fais de grands gestes exagérés pour présenter les pièces et faire rire une certaine femme en même temps. J’emmène Lexie vers la cuisine, puis un couloir entièrement vitré d’un côté où l’on voit la piscine extérieur et le paysage au loin. Nous avons aussi un jardin somptueux pour nos repas à l’extérieur, puisqu’avec une telle vue, impossible prendre nos repas ailleurs. J’ouvre ensuite une porte. « Voici la chambre… de bain. » Oui, c’est la salle de bain, sauf que j’ai confondu avec la chambre. Pour un guide, je ne connais pas ma matière par cœur. J’invite Lexie à y entrer tout de même. Il y a une immense douche et un bain tourbillon également. Il y a assez d’espace dans cette salle de bain pour accueillir nos deux familles au grand complet et toujours avoir suffisamment de place pour bouger. Je nous emmène ensuite à la dernière pièce, qui est évidemment la chambre des maîtres. En l’ouvrant pour Lexie, je dévoile un lit entouré de voiles blancs et comprenant un mur entièrement de verre également, nous donnant une vue parfaite sur la plage (notre plage privée) à proximité. Je viens capturer Lexie par la taille, enfouissant mon nez dans ses cheveux. Ma respiration caresse son cou un moment avant que j’embrasse son épaule dénudé. Évidemment, qui dit pays chaud, dit faible tenue. « La maison te plait ? » Je lui demande, bien que je connaisse déjà la réponse à cette question. J’aimerais bien savourer cette peau sucrée dès maintenant mais nous nous sommes promis d’attendre à après le mariage pour le sexe. Comme ce pacte a été fait à l’improviste dans l’avion, cela ne signifie qu’à peine quelques heures d’abstinence, rien de bien grave. Je viens donc libérer le corps de ma fiancée pour m’emparer avec douceur de sa main. Je veux lui montrer l’extérieur. Nous restons dans les limites du jardin d’abord, observant la piscine dont l’eau est parfaitement immobile et exactement au même niveau que la terrasse de bois agréable sous la plante des pieds. Je conduis ensuite mon amour vers un sentier de sable fin de quelques mètres à peine. Il nous conduit vers une plage blanche magnifique, avec de grands palmiers de chaque côté qui semble tenter de vouloir rejoindre l’eau turquoise et paisible tellement ils sont penchés. Tout est si magnifique, si serein. J’inspire l’air salin apaisant avec plaisir. Je continue d’avancer jusqu’à ce qu’on atteigne l’océan. J’ose y plonger mes pieds. L’eau est plus chaude que je ne le pensais. Ce n’est pas désagréable. Mais alors là vraiment pas. Je me mets à rire tellement c’est parfait. « Je pense que je vais acheter cette propriété. » Je dis à la blague, même si une part de moi voudrait le faire au fond. « C’est juste parfait. » Je soupire en plongeant mon regard dans l’eau au loin qui se confond presque au ciel.

_________________


Blue jeans, white shirt
I will love you 'til the end of time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 35 ans (18 juillet 1982)
○ statut : Mariée à Liam Drake et maman d'une petite fille, Lana.
○ métier : Assistante du vice présidente de la Société financière Colton, à Wellington, et seconde assistante de son époux boxeur (elle l'aide dans ses entraînements).
○ quartier : #12 South Bay. Une villa où elle vit avec son mari Liam et sa fille Lana.
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
○ informations en vrac : .: Lexie est une ancienne photographe globetrotteuse. Elle a fait le tour du monde entre 2003 & 2010 + Bien que possédant une voiture, Lexie ne s'en sert que lorsqu'elle ne peut pas s'en passer. Sinon, le reste du temps, elle est abonnée aux transports en commun. + Ancienne photographe professionnelle, Lexie a toujours sur elle un appareil photo. + Lexie a une vie saine depuis qu'elle a découvert sa grossesse. Plus de tabac, d'alcool, et autres cochonnerie. Elle achète aussi beaucoup du bio, et prête une attention particulière a tout ce qu'elle achète pour sa petite famille monoparentale. + Lexie ne croit pas en Dieu. Elle ne baptisera jamais sa fille comme elle ne dira jamais "oui" dans une église. + Hyper-polyglotte, depuis son tour du monde, Lexie parle huit langues. (anglais/malgache/français/espagnol/italien/swahili/allemand/russe). Elles lui servent au quotidien pour la traduction bénévole de vidéos YouTube. + Lexie y possède sa propre chaine où elle poste quelques vidéos facecam ou des recettes "bio". Elle n'y expose pas Lana même si sa communauté connait son existence. + Lexie a perdu son père d'une tumeur au cerveau il y a quelques années. Cet évènement a ressoudé sa famille qui, depuis, met tout en oeuvre pour garder le contact comme se voir aux grandes occasions. + Lexie s'habille de manière classique, se maquille très peu, et ne fait du shopping que pour sa fille. Toutefois, elle s'est être classe autant que séduisante si les circonstances l'exigent. :.

○ posts : 1210 ○ points : 225
○ pseudo : titekaori
○ avatar : Lauren German
○ DC : Aubrey Cotwell (J. Coleman) & Tessa Harding (L. Fonseca)
○ inscrit le : 08/10/2017
MessageSujet: Re: My heart is yours [Lexie & Liam]   Dim 7 Jan - 14:53


Liam me tend le bras. Je m’en saisie pour le suivre jusqu’à l’entrée. Dès que nous y sommes, je constate qu’il s’agit du même système d’ouverture que notre villa à Island Bay. Mon fiancé tape le code sans hésitation. Je sourie en pensant que j’aimerais bien avoir la même mémoire que la sienne. Nous entrons à la suite dans un beau et spacieux salon que mon fiancé me présente avec des gestes exagéré, comme un vrai agent immobilier. J’éclate de rire devant ces pitreries. Je reste néanmoins admirative devant la décoration intérieure de cette jolie maison. La visite se poursuit jusque dans la cuisine. Vraiment spacieuse. Je sais déjà lequel de nous deux y trouvera plaisir d’y être mais je tais ce commentaire. Nous longeons ensuite un couloir entièrement vitré nous offrant une vue imprenable sur une immense piscine, un jardin fabuleux pour prendre nos repas en extérieur, ainsi que le paysage magnifique qu’offre les Seychelles. Cela n’a rien de comparable avec Wellington, je vous assure. C’est un véritable coin de paradis sur terre cette île. Nous arrivons sur une porte que Liam ouvre. Il l’annonce comme la chambre avant de constater qu’il s’agit de la salle de bain. J’éclate de rire à nouveau. On pourrait aisément mettre un lit dans cette pièce, cela dit. Toutefois je pense que sa fonction première n’est pas mal également. J’entre dans celle-ci à l’invitation de mon fiancé pour y découvrir le confort qu’elle nous réserve. Une immense douche à l’italienne, un bain à remouds, et deux immenses vasques devant un miroir tout aussi grand. _ Je pense que c’est cette endroit que je vais réquisitionner avec ma coiffeuse/maquilleuse pour la cérémonie de se soir. J’annonce avec bonne humeur à mon futur époux tandis que nous rejoignons notre chambre pour les six prochaines nuits. Elle est divine. Ce lit baldaquin de voilage blanc, cette vue imprenable sur la plage, je crois que ça va être définitivement mon endroit préféré dans cette maison. Liam se saisie de ma taille pour enfouir son nez dans mes cheveux détachés. Je sourie, épanouie. Je ne pouvais pas mieux rêver pour notre mariage. Tout est déjà tellement parfait. J’ai hâte de découvrir dans quelques heures les merveilles qu’a fait l’organisatrice pour notre cérémonie sur la plage. Que dis-je ? NOTRE plage. Rien que l’idée d’avoir une plage privée pour nous durant tout ce séjour, ça me donne déjà envie d’y aller m'y prélasser. Ma peau frisonne au souffle de mon fiancé dans mon cou, à la douceur de sa bouche contre mon épaule. Je soupire d’aise. Il m’interroge sur mon avis sur la maison, me demandant si elle me plait. _ Oui. Je lui souffle avec amour. _ Elle est somptueuse. Je sens déjà que ça va être un crève-cœur de la quitter à la fin de notre séjour. Mais je chasse bien vite cette idée. Surtout lorsque je pressens le désir de mon fiancé à mon égard. Je tourne mon visage en sa direction, coquine également. Si nous n’avions pas fait ce pacte dans le jet, je me serai laissé tenter à lui faire l’amour dès à présent. Or, ayant décidés d’un commun accord d’être des époux lorsque nous le ferons à nouveau, j’apprécie que Liam reste sage. Cela sera bien l’unique fois que je le prendrai de cette manière là, d’ailleurs. S’emparant doucement de ma main, mon fiancé m’emmène dans notre jardin. Je me déleste de mes tongs à l’intérieur de la maison avant que nous le rejoignions. La terrasse est comme le reste : élégante. Je me penche quelques seconde pour prendre la température de l’eau de la piscine. Elle est agréable. Je suis ensuite mon fiancé sur un sentier de sable fin nous menant tout droit à notre plage. Elle est superbe. Vraiment. Ces palmiers se couchant presque totalement sur cette eau turquoise. Je n’avais pas vu autant de beauté en sept ans de tour du monde. Liam nous emmène jusqu’à l’eau salée. J’inspire l’air iodée, appréciant la quiétude de l’endroit. Je me laisse tentée également par l’idée d’y glisser les pieds. Elle est chaude. C’est un régale pour la voute plantaire. Mon fiancé m’annonce sur le ton de la blague qu’il pense acheté cette maison. _ Et pourquoi pas ? Je lui demande en riant aussitôt. _ Cela pourrait être notre petit nid d’amour où nous pourrions nous réfugier de temps à autre. Je dis ça avec légèreté mais je pense sincèrement que cela pourrait être une bonne chose. Enfin. Je ne suis pas là pour demander à mon fiancé un tel achat. Je suis ici pour l’épouser et profiter de nos noces avant que la vie réelle nous rattrape. Je me blottie donc dans le creux de ces bras pour admirer l’horizon un instant, en sa compagnie. _ C’est vraiment magnifique mon amour. Je lui souffle après quelques longues minutes de silence. _ J’ai de plus en plus hâte de devenir ta femme. Les quelques heures à venir vont me semblait une éternité, je crois. Ah moins qu’il ait prévu quelque chose pour nous faire patienter le temps que n’arrive le moment de nous préparer. Il est tellement plein de surprise.

@Liam Drake

_________________
« Je t'aime dans le temps. Je t'aimerai jusqu'au bout du temps. Et quand le temps sera écoulé, alors, je t'aurais aimé. Et rien de cet amour, comme rien de ce qui a été, ne pourra jamais être effacé. (Jean D'Ormesson) •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Trente-six ans (19 février)
○ statut : Marié à Lexie
○ métier : Boxeur professionnel américain ayant décidé de percer le marché néozélandais
○ quartier : Villa #12, South Bay, avec sa femme Lexie et sa fille adoptive Lana
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel
○ informations en vrac :
Love can be weird


○ posts : 391 ○ points : 545
○ pseudo : Volodymyr
○ avatar : Adam Levine
○ DC : Brendon Elder & Marty Goodwin
○ inscrit le : 16/10/2017
MessageSujet: Re: My heart is yours [Lexie & Liam]   Dim 7 Jan - 16:03


La simple expression de son visage me confirme qu’elle adore la maison. Sauf que l’entendre de sa belle voix me fait sourire comme si je n’avais aucune idée de sa réelle opinion à ma question. Cet endroit devait être mémorable et je suis content de constater que ça le sera. Nous sommes à présent sur la plage. À la blague, je lui expose mon envie d’acheter cette propriété. Ma fiancée ne peut qu’accepter. Je comprends pourquoi. Je ris en l’accueillant dans mes bras où elle vient se blottir. « Ne me tente pas. » Je l’avertie, me sentant suffisamment faible d’esprit en ce moment pour réellement précéder à la transaction à notre retour de notre lune de miel. Je préfère pour le moment me concentrer sur le décor et sur nos quelques heures réunis avant l’officialisation du mariage. Lexie affirme une fois de plus que c’est magnifique et qu’elle a de plus en plus hâte de devenir ma femme. Pour toute réponse, je viens me saisir de ses lèvres dans un tendre et long baiser. Comme le voyage en avion n’a pas été très agréable malgré le luxe du jet privé, je viens m’assoir dans le sable, laissant mes jambes reposer dans l’eau. Lexie demeure contre moi, assise à même mes cuisses. Je viens enfouir une fois de plus mon visage dans ses cheveux pour en respirer le parfum. Lentement, je me repose dans cette position, écoutant les très légers bruits de l’eau et de la nature. Le soleil nous offre une caresse aussi agréable que le velours. À un certain moment donné, il y a des bruits en provenance de la maison. Je tourne la tête pour constater que les gens qui doivent s’occuper de tout préparer pour le mariage commencent à arriver. Il y a également l’homme avec nos bagages qui est là. Je ne fais rien pour les déranger, me contentant de les observer. Ils savent tous exactement quoi faire apparemment. C’est assez troublant quand on y pense de se faire servir de la sorte, un peu comme si nous étions des rois et reines. Je ne trouve pas cela désagréable. La seule chose que j’ai du concéder et qui m’embête un peu c’est d’avoir confié notre repas postnuptial à un chef local. Je sais bien qu’il va faire des merveilles, mais tout de même, je m’occupe depuis à présent quelques semaines de nourrir les palais exigeants de Lexie et de Lana. Je pense être en mesure de le faire une fois de plus. Qu’importe. Deux femmes viennent vers nous. Elle réclame ma fiancée. Est-ce déjà le moment pour elle de se préparer ? Je veux bien admettre que pour la femme c’est plus long à cause des cheveux, du maquillage et de la robe. Sauf que je laisse partir la blonde à contrecœur. Je m’intéresse ensuite à ce qui se passe exactement dans la maison. On prépare à manger, on dresse une table romantique dehors, on met en place sur la plage une sorte de petit arche où nous allons nous unir. Alors que j’ai pris place non loin de la piscine, un homme de mon équipe de préparation vient vers moi. C’est à mon tour. Je vais me laver, Lexie ayant libérée la salle de bain il y a à peine quelques minutes. Son parfum est encore présent dans la pièce. Je me rase aussi. Quelqu’un s’occupe de mes cheveux, ce qui ne prend pas énormément de temps une fois qu’ils sont bien séchés. Nous nous dirigeons ensuite dans un coin en retrait du salon comme Lexie a réquisitionnée la chambre apparemment. On m’aide à enfiler mon smoking. Je suis prêts le premier, même si j’ai commencé bien après. On me demande donc de me diriger vers la plage. Je ne peux qu’oser un regard vers le mur-fenêtre de la chambre, souriant en constatant qu’un immense rideau blanc opaque cache la vue à l’intérieur de la pièce. Ils ont pensés à tout. Je vais rejoindre le célébrant présent pour nous marier. Il me sert la main. Nous discutons un peu alors que deux femmes s’occupent de construire un chemin de fleurs pour l’arrivée de Lexie. Je commence à être impatient que lorsque je constate que le soleil se couche à l’horizon. C’est l’heure. Ce n’est qu’une question de minutes et nous serons mari et femme.

_________________


Blue jeans, white shirt
I will love you 'til the end of time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 35 ans (18 juillet 1982)
○ statut : Mariée à Liam Drake et maman d'une petite fille, Lana.
○ métier : Assistante du vice présidente de la Société financière Colton, à Wellington, et seconde assistante de son époux boxeur (elle l'aide dans ses entraînements).
○ quartier : #12 South Bay. Une villa où elle vit avec son mari Liam et sa fille Lana.
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
○ informations en vrac : .: Lexie est une ancienne photographe globetrotteuse. Elle a fait le tour du monde entre 2003 & 2010 + Bien que possédant une voiture, Lexie ne s'en sert que lorsqu'elle ne peut pas s'en passer. Sinon, le reste du temps, elle est abonnée aux transports en commun. + Ancienne photographe professionnelle, Lexie a toujours sur elle un appareil photo. + Lexie a une vie saine depuis qu'elle a découvert sa grossesse. Plus de tabac, d'alcool, et autres cochonnerie. Elle achète aussi beaucoup du bio, et prête une attention particulière a tout ce qu'elle achète pour sa petite famille monoparentale. + Lexie ne croit pas en Dieu. Elle ne baptisera jamais sa fille comme elle ne dira jamais "oui" dans une église. + Hyper-polyglotte, depuis son tour du monde, Lexie parle huit langues. (anglais/malgache/français/espagnol/italien/swahili/allemand/russe). Elles lui servent au quotidien pour la traduction bénévole de vidéos YouTube. + Lexie y possède sa propre chaine où elle poste quelques vidéos facecam ou des recettes "bio". Elle n'y expose pas Lana même si sa communauté connait son existence. + Lexie a perdu son père d'une tumeur au cerveau il y a quelques années. Cet évènement a ressoudé sa famille qui, depuis, met tout en oeuvre pour garder le contact comme se voir aux grandes occasions. + Lexie s'habille de manière classique, se maquille très peu, et ne fait du shopping que pour sa fille. Toutefois, elle s'est être classe autant que séduisante si les circonstances l'exigent. :.

○ posts : 1210 ○ points : 225
○ pseudo : titekaori
○ avatar : Lauren German
○ DC : Aubrey Cotwell (J. Coleman) & Tessa Harding (L. Fonseca)
○ inscrit le : 08/10/2017
MessageSujet: Re: My heart is yours [Lexie & Liam]   Lun 8 Jan - 18:31


L’avertissement de Liam me fait rire. Il serait tentant de le tenter, réellement. Et pas seulement parce que cette maison est vraiment sublime, non. Ça l’est parce qu’elle va être également le témoin privilégié de notre union, de nos premiers jours de vies en tant que mari et femme. Quel couple refuserait d’avoir un tel bien en leur possession avec nos moyens ? Aucun. Toutefois, comme je l’ai dis précédemment, je ne suis pas ici pour convaincre mon futur époux de l’acquérir même si ça serait formidable. Je suis ici pour l’épouser ainsi que profiter de chaque seconde d’intimité que nous offre cet endroit resplendissant. Ce que je fais en demeurant tendrement blottie dans ses bras tandis que nous admirons le paysage paradisiaque qui nous entoure. C’est vraiment magnifique. J’ai conscience que je vais forcément devenir lassante à force de le répéter mais comment faire autrement ? Cette île est époustouflante ! Elle appelle au rêve est le plus beau de tous pour moi est la cérémonie à venir. J’ai hâte de devenir madame Drake. Encore plus que lorsque nous étions chez nous à Island Bay. Un fait que je ne dissimule pas à mon fiancé qui m’y répond par un long et tendre baiser. Je soupire d’aise contre sa bouche. Cet homme est aussi merveilleux que cet endroit. Il sait comment me rendre heureuse, comment me répondre à mes déclarations d’amour, et je l’aime pour l’éternité. Lorsque nos bouches se désunissent, mon fiancé s’installe assit sur le sable, les pieds dans l’eau. Je prends instinctivement place sur ces cuisses pour que notre étreinte amoureuse perdure. Liam enfouie de nouveau son visage dans ma chevelure. Je garde un œil à l’horizon, appréciant la quiétude de cet instant. Nous sommes en totale symbiose, comme toujours depuis que nous avons décidés de nous marier. Nous n’avons pas besoin de mot pour nous faire comprendre que nous sommes bien ainsi, auprès de l’autre. Et cela m’aide à savourer ce moment de relaxation pleinement. J’ignore combien de temps nous restons ainsi calmement installés sur le bord de la plage. Je sais juste que le temps s’est finalement écoulé plus vite que je ne le croyais. Dans la maison, résonne déjà le bruit de l’équipe d’organisation venu mettre tout en place pour notre mariage. J’observe les mouvements au lointain comme mon fiancé. J’apprécie vraiment de ne rien avoir à songer. Ça me change de mon quotidien où je dois tout gérer, tout organiser. Deux femmes nous rejoignent sur la plage. L’une d’elle me demande de les suivre. Je quitte à regret l’étreinte de mon futur époux pour les accompagner jusqu’à l’intérieur de la maison. En premier lieu, on me laisse seule dans la salle de bain pour que je puisse me laver. Je me déleste de ma robe de plage et mon bikini que je portais au cas où pour me fondre sous le jet de pluie tiède de cette douche à l’italienne. Je n’éprouve aucun stress à l’idée de me préparer pour le moment le plus important de toute ma vie, au contraire. Je sourie déjà rien que d’imaginer le regard de Liam se posant sur ma robe de mariée. J’espère qu’elle lui plaira. Non. En réalité je suis certaine qu’il l’aimera. Lorsque j’ai terminée de me laver des pieds à la tête, je sors de la douche pour m’enrouler d’un peignoir de bain. Je me brosse ensuite les dents, heureuse que l’équipe qui s’occupe de nous pense à ce genre de petit détail sans qu’on ait le besoin de leur demander. Lorsque je m’estime prête, je quitte la salle de bain pour rejoindre la chambre où on m’a demandé de venir avant que je ne m’y enferme. J’entends l’une des femmes signaler qu’on peut aller chercher le futur époux. Je ne le verrais pas cependant. On m’isole dans la chambre où je prends place sur une chaise pour me faire chouchouter complètement. Pendant que l’une des deux me fait le maquillage sophistiqué que j’avais demandé, l’autre se charge de me faire une pédicure ainsi qu’une manucure. C’est la première fois de ma vie que je serais aussi apprêté. Cette idée me met en joie. J’apprécie de ne pas être un simili garçon manqué pour une fois. Lorsqu’elles ont terminés, on passe à la coiffure. Là encore, aucune surprise pour moi. On me fait le chignon que j’ai choisi le jour des essayages de coiffures dans ma ville de résidence. J’ai choisie quelque chose de simple, se mariant à ma robe. On m’y glisse une fleur dès qu’il est terminé. On m’invite ensuite à délaisser mon peignoir de bain pour enfiler mes sous-vêtements. Cela ne me prend pas plus d’une minute qu’elles sont de nouveau sollicitées par moi-même. Je délaisse mon peignoir pour passer ma robe. C’est la première fois que je la remets depuis le dernier essayage dans la boutique. Je crains brièvement un problème de taille, vu la bonne nourriture que nous confectionne amoureusement mon fiancé chaque jour depuis notre emménagement dans la villa, mais fort heureusement elle me va toujours à merveille. Mes assistantes – c’est perturbant de les appeler ainsi – termine de la préparer. Elles s’assurent que les bretelles ne soient pas enroulées ou encore que le voilage tombe bien uniformément partout. _ Mon fiancé est prêt ? Je les interroge spontanément, curieuse de savoir si lui-même se préparer encore ou non. _ Oui. Il n’attend plus que vous. Je sourie à cette réponse. Je relève ma robe pour aider l’une des demoiselles à m’enfiler mes sandales de plage. J’ignorais totalement que cela existé avant que la vendeuse de la boutique de mariage m’en parle. Je les ai choisie simple et bleue pour respecter la tradition des mariages américains. D’ailleurs, je n’ai pas respecté que cette règle d’avoir quelque chose de bleue. J’ai aussi quelque chose de neuf : ma robe ainsi que mes boucles d’oreilles. Quelque chose de vieux : mon collier que m’a offert Brendy le jour de la naissance de Lana, et qu’il tenait de sa mère adoptive (qui le rend présent malgré la distance qui nous sépare). Quelque chose d’emprunter : la fleur dans mes cheveux fait partie d’une composition florale en soie que possède Anna chez elle. Et pour la pièce hé bien… on fera sans vu que je n’ai pas à proprement parler de chaussures. (Rires) Je porte aussi le bracelet que m’a offert pour noël Liam. Il ne quitte plus mon poignet comme le collier de Brendy mon cou. Cette journée ne fait pas exception et je sais que mon fiancé n’y verra aucun inconvénient. Je m’adire une dernière fois dans le grand miroir sur pied de la chambre avant de la quitter en compagnie des mes assistantes. Nous y sommes. Le soleil se couche sur les Seychelles. On annonce que je suis prête à sortir. Un air de piano résonne aussitôt. On me fait signe d’y aller. Je rejoins la plage où un chemin de fleur m’accueille pour me conduire jusqu’à l’arche ou mon futur époux m’attend avec le célébrant. Je sourie dès que nos regards se croisent. Il est magnifique dans son complet de marié. Je m’avance vers lui le cœur battant la chamade, les mains se serrant sur le bouquet qu’on m’a tendu au dernier moment. Je me saisie de la main qu’il m’offre à sa hauteur. Je suis la plus heureuse des femmes. Peux t’il le lire dans mes prunelles brillantes ne le lâchant pas un seul instant ?

Robe : devant | derrière

@Liam Drake

_________________
« Je t'aime dans le temps. Je t'aimerai jusqu'au bout du temps. Et quand le temps sera écoulé, alors, je t'aurais aimé. Et rien de cet amour, comme rien de ce qui a été, ne pourra jamais être effacé. (Jean D'Ormesson) •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Trente-six ans (19 février)
○ statut : Marié à Lexie
○ métier : Boxeur professionnel américain ayant décidé de percer le marché néozélandais
○ quartier : Villa #12, South Bay, avec sa femme Lexie et sa fille adoptive Lana
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel
○ informations en vrac :
Love can be weird


○ posts : 391 ○ points : 545
○ pseudo : Volodymyr
○ avatar : Adam Levine
○ DC : Brendon Elder & Marty Goodwin
○ inscrit le : 16/10/2017
MessageSujet: Re: My heart is yours [Lexie & Liam]   Lun 8 Jan - 19:34


Dès que les doigts du pianiste enfoncent les touches de l’instrument installé il y a à peine une heure, je me retourne avec anticipation vers la maison. Je la vois d’un coup, belle et souriante avec une robe de voiles blancs absolument somptueuse. Je profite de sa lente progression vers moi afin d’admirer toute sa beauté de la tête aux pieds. J’enregistre chaque détail, que se soit de sa coiffure impeccable, des bijoux qu’elle porte ou des détails de son bustier. Je m’attarde aussi à sa peau bien mise en valeur par les rayons du soleil qui s’endort derrière moi. Je la regarde avec fierté et amour. Je lui tends enfin une main afin de l’accueillir à mes côtés. Je croise son regard splendide, ne pouvant me retenir d’un baiser sur ses lèvres légèrement peinte de rose. Nous nous retournons ensuite vers le célébrant qui nous observe avec beaucoup de joie. Il commence à nous expliquer le déroulement de la cérémonie comme nous n’avons pas eu l’occasion de faire des répétitions. Sa voix est calme et chaleureuse, absolument parfaite pour nous unir, je pense. Il nous demande de nous mettre l’un en face de l’autre et de nous offrir nos vœux chacun notre tour. Étant donné que je suis le mari, j’ai la pression de débuter. Je me saisis donc des mains de ma future épouse et je plonge mon regard dans le sien. J’inspire doucement. « Lexie, chaque instant passé en ta compagnie a été un véritable cadeau qu’on m’a offert. Je n’en regrette aucun. Et je sais que je ne vais pas non plus regretter ceux que nous allons avoir en commun dans l’avenir. Tu m’as fait tomber sous ton charme, avec ton cœur d’or et ta détermination à toute épreuve. Tu m’as enseigné ce qu’était l’amour. Qu’on pouvait être heureux au sein d’une famille. En fait, c’est simple, dès que tu es arrivé dans ma vie, tu as tout changé. Tu m’as réconforté, tu m’as amélioré, tu m’as poussé à dépasser mes limites. Avec toi, je sais que je peux tout faire désormais. Que la vie n’est plus effrayante parce que j’ai toi à mes côtés quoi qu’il arrive. Je t’aime parce que tu ne te laisses définir par personne, ni même par aucune norme. Tu es celle que tu es un point c’est tout. Je t’aime aussi parce que tu es capable de te battre pour ce que tu aimes, pour les idées que tu partages. S’il y a des débats qui nous attendent dans l’avenir entre nous, c’est avec toi que je veux les avoir. Parce que j’aime la façon dont tu penses, la façon dont tu vois la vie. Aussi la façon dont tes mots peuvent être des caresses ou des murs infranchissables. Tu es changeante, c’est vrai. Mais je ne pourrais jamais aimer la monotonie. Tous ces défauts qui te font honte parfois, je veux les aimer également. Je souhaite marier tout de toi aujourd’hui. Je souhaite vivre avec toi pour le reste de mes jours. Je souhaite être un père pour Lana. Je veux aussi être un ami pour Brendy. Un membre de ta belle famille, ma lionne. C’est pour cela que je suis ici devant toi. Pour te prendre pour épouse, Lexie Olivia Storm. Et pour t’aimer pour l’éternité. » Je me tais. On m’offre la bague de la blonde que je lui enfile avec soin à l’annuaire gauche. Il s’agit d’un jonc très élégant et délicat, créé sur mesure pour la main de mon épouse. Je viens ensuite caresser ses doigts dans mes mains. Il est temps d’entendre ses vœux à elle. Par la suite, nous serons officiellement mari et femme.

_________________


Blue jeans, white shirt
I will love you 'til the end of time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 35 ans (18 juillet 1982)
○ statut : Mariée à Liam Drake et maman d'une petite fille, Lana.
○ métier : Assistante du vice présidente de la Société financière Colton, à Wellington, et seconde assistante de son époux boxeur (elle l'aide dans ses entraînements).
○ quartier : #12 South Bay. Une villa où elle vit avec son mari Liam et sa fille Lana.
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
○ informations en vrac : .: Lexie est une ancienne photographe globetrotteuse. Elle a fait le tour du monde entre 2003 & 2010 + Bien que possédant une voiture, Lexie ne s'en sert que lorsqu'elle ne peut pas s'en passer. Sinon, le reste du temps, elle est abonnée aux transports en commun. + Ancienne photographe professionnelle, Lexie a toujours sur elle un appareil photo. + Lexie a une vie saine depuis qu'elle a découvert sa grossesse. Plus de tabac, d'alcool, et autres cochonnerie. Elle achète aussi beaucoup du bio, et prête une attention particulière a tout ce qu'elle achète pour sa petite famille monoparentale. + Lexie ne croit pas en Dieu. Elle ne baptisera jamais sa fille comme elle ne dira jamais "oui" dans une église. + Hyper-polyglotte, depuis son tour du monde, Lexie parle huit langues. (anglais/malgache/français/espagnol/italien/swahili/allemand/russe). Elles lui servent au quotidien pour la traduction bénévole de vidéos YouTube. + Lexie y possède sa propre chaine où elle poste quelques vidéos facecam ou des recettes "bio". Elle n'y expose pas Lana même si sa communauté connait son existence. + Lexie a perdu son père d'une tumeur au cerveau il y a quelques années. Cet évènement a ressoudé sa famille qui, depuis, met tout en oeuvre pour garder le contact comme se voir aux grandes occasions. + Lexie s'habille de manière classique, se maquille très peu, et ne fait du shopping que pour sa fille. Toutefois, elle s'est être classe autant que séduisante si les circonstances l'exigent. :.

○ posts : 1210 ○ points : 225
○ pseudo : titekaori
○ avatar : Lauren German
○ DC : Aubrey Cotwell (J. Coleman) & Tessa Harding (L. Fonseca)
○ inscrit le : 08/10/2017
MessageSujet: Re: My heart is yours [Lexie & Liam]   Lun 8 Jan - 20:39


Le regard que m’offre mon fiancé est à la hauteur de mes attentes. Il me confirme que j’ai fais le bon choix, que je suis la plus belle femme, et cela me porte jusqu’à lui. Je me saisie de sa main le cœur battant la chamade. J’apprécie le bref contact de nos lèvres au baiser que nous échangeons sous le regard bienveillant du célébrant. Nous lui faisons ensuite face pour découvrir le déroulement de la célébration. Il nous explique le tout avec douceur, calme. Il complémente ce moment magique à la perfection. Lorsqu’il a terminé, il nous demande de nous faire face pour l’échange des vœux. Je sourie à mon futur-époux, nerveuse. Je les ai écris il y a quelques jours en compagnie de mes demoiselles d’honneur. J’espère que mes mots seront le toucher comme ceux qu’il me déclare me touche, mains dans les mains. C’est la première fois que mon fiancé m’ouvre avec autant de détail son cœur. Ce que j’en découvre est magnifique. La vision qu’il a de ma personne est la plus belle que l’on m’ait décrite. Je lui sourie avec tendresse, l’encourageant ainsi à poursuivre. Je laisse une petite larme s’échapper lorsqu’il m’exprime non seulement son souhait d’être un père pour Lana, mais également d’être un ami pour Brendy, et un membre de cette famille qui me tient toujours plus à cœur. Je suis comblée d’avoir un tel amour de sa part. Je me retiens de l’embrasser lorsqu’il a terminé ces vœux. Je lui tends plutôt mon annulaire gauche où il glisse l’alliance spécialement faite pour moi. Elle rejoint la bague de fiançailles que j’ai décidé de conserver. Je les admire un instant quand arrive le moment tant attendu de déclamer mes vœux. J’inspire profondément en ancrant mes yeux dans les siens, puis me lance. _ Liam, quand je t’ai rencontré la première fois, j’étais arrivé à un point de ma vie où je n’avais plus de but à atteindre, plus de sens à suivre. Je vivais uniquement pour les autres. Puis un jour tu as, d’un regard dans le mien, réveiller mon cœur endormi. Tu l’as fais battre à nouveau, au rythme aussi fou que les épreuves que nous avons franchie ensemble. Tu m’as fais traverser des émotions très fortes, très contradictoires souvent, qui m’ont toutes mener à cette évidence : celle que je t’aime. Il m’aura fallut longtemps pour l’admettre, mais aujourd’hui je sais que je ne pourrai plus jamais passer un seul jour de ma vie, ni même une seule nuit, loin de toi. Tu es ma plus grande fierté. Je t’admire pour tout ce que tu es. Autant l’homme au cœur d’or que le boxeur au poings d’aciers. Tu es mon champion, mon ami, ainsi que mon amour. Tu le resteras jusqu’à mon dernier souffle de vie et au delà. Mon cœur n’aura de cesse de battre pour toi, éternellement. En t’offrant cette anneau, gage de mon amour, je te promets de t’être fidèle. Je te promets également d’être ta femme, ton amante, ainsi que ton amie jusqu’à la fin de notre vie. Je t’aime, Liam Drake. Je me saisie à ces mots de son alliance que je fais glisser avec douceur sur son annulaire gauche. Elle est parfaite. Elle lui scie à merveille. Je l’observe longuement, fière de la découvrir enfin à son doigt. Le célébrant nous déclare unis par les liens sacrés du mariage avant de nous inviter à sceller cette union d’un baiser. Je sourie épanouie, tout en m’approchant de mon mari pour capturer ces lèvres. Je lui offre un baiser remplie de tout l’amour que je lui porte. C’est officiel désormais : je suis madame Drake.

@Liam Drake

_________________
« Je t'aime dans le temps. Je t'aimerai jusqu'au bout du temps. Et quand le temps sera écoulé, alors, je t'aurais aimé. Et rien de cet amour, comme rien de ce qui a été, ne pourra jamais être effacé. (Jean D'Ormesson) •• .unbreakable »
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Trente-six ans (19 février)
○ statut : Marié à Lexie
○ métier : Boxeur professionnel américain ayant décidé de percer le marché néozélandais
○ quartier : Villa #12, South Bay, avec sa femme Lexie et sa fille adoptive Lana
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel
○ informations en vrac :
Love can be weird


○ posts : 391 ○ points : 545
○ pseudo : Volodymyr
○ avatar : Adam Levine
○ DC : Brendon Elder & Marty Goodwin
○ inscrit le : 16/10/2017
MessageSujet: Re: My heart is yours [Lexie & Liam]   Lun 8 Jan - 21:13


J’écoute ses vœux, savourant la chaleur que cela crée en mon cœur. Je ne peux que lui sourire en découvrant la profondeur de son amour qu’elle souhaitait m’avouer aujourd’hui. Même si je connaissais déjà ses sentiments pour moi, les entendre dans une déclaration de la sorte est comme les entendre pour la première fois. Elle se saisit donc du jonc et le fait glisser à ma main gauche. J’observe la délicatesse de ses gestes, comme si elle avait peur de me faire mal. En fait, je pense surtout que c’est la fébrilité du moment. Nous sommes en extase alors que nous en sommes à entendre le célébrant officialiser notre union. Je me saisis de ses lèvres précieuses avant de la soulever de terre et de la garder coller contre moi tandis que le baiser se prolonge. Il y a des applaudissements. Ceux des gens qui ont travaillés au cours des dernières heures à tout préparer, y compris nous. Je ne souhaite pas me défaire de la bouche de ma femme mais il va bien falloir que je le fasse. C’est donc sagement que je la repose dans le sable, venant caresser de mes doigts la beauté de son visage. D’un coup, le pianiste recommence à jouer. J’hausse un sourcil, mais je ne refuse pas une danse à même la plage pour faire tournoyer ma femme dans sa belle robe. J’ai toujours aimé ce genre de musique douce et romantique. Nous dansons ainsi un moment avant qu’on nous invite dès que le soleil est complètement couché à passer à table. En effet, je meurs de faim. Nous prenons place pendant que l’un des membres de mon équipe de préparation devient notre serveur. Il nous offre une grande variété de boisson. Je choisis un cocktail sans alcool tout comme Lexie afin d’être complètement sobre pour profiter de notre soirée. Le paysage est sublime plongé dans le noir, en particulière l’eau qui se laisse illuminer par les rayons lunaires. Nous recevons comme repas la version Seychelles du plat préféré de Lexie. Il s’agit de pâte de couleur verte avec une sauce mélangeant plusieurs saveurs intéressantes ainsi que de nombreux et généreux morceaux de poissons et de fruits de mers locaux. « D’accord, il cuisine bien. » J’accorde au cuisinier comme s’il s’agissait d’une compétition. En réalité, je suis surtout impressionné par ce qu’il a accompli en si peu de temps. La sauce à un goût très relevé, presque comme s’il avait fait infuser les saveurs durant des heures, ce que je sais ne pas être le cas. J’ai été témoin de cette partie de la préparation pendant que j’enfilais mon smoking. Comme dessert, il s’agit bien évidemment d’un gâteau de mariés que nous nous amusons à couper à deux même s’il n’y a que nous à servir. Il est à la vanille ainsi qu’aux fruits confis locaux encore une fois. Le goût est divin. Je n’ai absolument rien à redire sur la nourriture, c’était parfait. Sauf que demain, c’est moi qui prend le relais. J’ai demandé un garde-manger plein dans cette maison spécialement pour cela. Après le repas, le pianiste décide de rester avec nous encore quelques heures, nous permettant d’enchaîner slow après slow tandis que toutes les autres personnes engagées pour la cérémonie ont quittés. Je me perds donc dans le regard magnifique de ma femme tout en ne souhaitant jamais rompre le contact agréable de nos corps qui dansent ensemble.

_________________


Blue jeans, white shirt
I will love you 'til the end of time
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 35 ans (18 juillet 1982)
○ statut : Mariée à Liam Drake et maman d'une petite fille, Lana.
○ métier : Assistante du vice présidente de la Société financière Colton, à Wellington, et seconde assistante de son époux boxeur (elle l'aide dans ses entraînements).
○ quartier : #12 South Bay. Une villa où elle vit avec son mari Liam et sa fille Lana.
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle.
○ informations en vrac : .: Lexie est une ancienne photographe globetrotteuse. Elle a fait le tour du monde entre 2003 & 2010 + Bien que possédant une voiture, Lexie ne s'en sert que lorsqu'elle ne peut pas s'en passer. Sinon, le reste du temps, elle est abonnée aux transports en commun. + Ancienne photographe professionnelle, Lexie a toujours sur elle un appareil photo. + Lexie a une vie saine depuis qu'elle a découvert sa grossesse. Plus de tabac, d'alcool, et autres cochonnerie. Elle achète aussi beaucoup du bio, et prête une attention particulière a tout ce qu'elle achète pour sa petite famille monoparentale. + Lexie ne croit pas en Dieu. Elle ne baptisera jamais sa fille comme elle ne dira jamais "oui" dans une église. + Hyper-polyglotte, depuis son tour du monde, Lexie parle huit langues. (anglais/malgache/français/espagnol/italien/swahili/allemand/russe). Elles lui servent au quotidien pour la traduction bénévole de vidéos YouTube. + Lexie y possède sa propre chaine où elle poste quelques vidéos facecam ou des recettes "bio". Elle n'y expose pas Lana même si sa communauté connait son existence. + Lexie a perdu son père d'une tumeur au cerveau il y a quelques années. Cet évènement a ressoudé sa famille qui, depuis, met tout en oeuvre pour garder le contact comme se voir aux grandes occasions. + Lexie s'habille de manière classique, se maquille très peu, et ne fait du shopping que pour sa fille. Toutefois, elle s'est être classe autant que séduisante si les circonstances l'exigent. :.

○ posts : 1210 ○ points : 225
○ pseudo : titekaori
○ avatar : Lauren German
○ DC : Aubrey Cotwell (J. Coleman) & Tessa Harding (L. Fonseca)
○ inscrit le : 08/10/2017
MessageSujet: Re: My heart is yours [Lexie & Liam]   Mar 9 Jan - 14:44


Mes pieds quittent le sol. Mon époux me soulève dans ses bras tandis que notre baiser se prolonge sur les applaudissements du personnel présent. Cela me fait sourire. Je me doutais bien qu’ils observeraient la scène au loin, avec la bienveillance dont ils font preuves avec nous depuis qu’ils sont arrivés dans la maison, mais je ne pensais pas qu’ils partageraient ainsi notre bonheur. Cela me fait chaud au cœur. Cela compense aussi les absents, les membres de notre famille. N’allez pas croire que je regrette notre choix de nous unir en tête-à-tête, cependant. Je suis totalement satisfaite de la cérémonie qui vient de se dérouler. Mes voûtes plantaires retrouvent la chaleur du sable fin. La bouche de mon époux se désunit de la mienne doucement. Ces doigts viennent ensuite caresser mon visage. Je lui sourie tendrement, découvrant moi aussi du bout des doigts ses joues rendu douce par l’absence de sa barbe de plusieurs jours habituelle. Qu’il l’a porte ou non n’a aucune importance. Je le trouve beau des deux façons. Le piano entame à nouveau une mélodie. Cela encourage mon mari à me faire tournoyer au rythme doux de la musique. Ce moment est parfait. Je me perds dans son sublime regard, dans la chaleur de ses bras. Si petite fille j’avais pu rêver à un mariage idéal, ce serait celui-ci. Je sourie à la pensée qu’à mon retour je vais devoir tout raconter dans le détail à ma jeune belle-sœur ainsi que mon amie italienne. Il faut bien satisfaire ces grandes romantiques. Le soleil se couche totalement sur les Seychelles. On nous invite à rejoindre la table dressée pour nous pour notre dîner postnuptiale. Je rejoins celle-ci avec mon époux, avant d’y prendre place. J’ignore totalement ce qu’il y a au menu. Cela fait partie des choses que je n’ai pas gérées. En attendant que nous soyons servie, notre serveur nous propose une variété de boisson. J’opte pour un cocktail non-alcoolisé. Mon mari en fait de même. Nous trinquons à notre mariage dès que nos verres nous sont amenés. Après un petit moment d’attente à admirer en amoureux le décor des Seychelles plongé dans le noir, nos assiettes nous sont apportées. Je découvre avec joie mon plat préféré revisité. Je ne tarde pas à le goûter. Il est succulent. Liam s’accorde lui-même à reconnaître que notre chef pour la soirée cuisine bien. Je lui offre un sourire charmant en réponse avant de m’emparer brièvement de sa main à même la table. Je sais qu’il aurait aimé me concocter lui-même notre repas de ce soir, comme il en a l’habitude depuis quelques semaines à la villa. Je ne lui tiens donc pas rigueur pour avoir beaucoup de mal à se faire à cette idée que nous mangions la cuisine d’un étranger. Il se rattrapera demain, j’en suis convaincue. Le repas se passe relativement silencieusement. Le plat est délicieux avec ce mélange de saveurs et cette variété de poissons/fruits de mers locaux, si bien que nous nous régalons mutuellement. Lorsque nous avons terminés, on nous apporte notre gâteau de mariage. Nous le coupons ensemble pour en servir deux parts, avec amusement. Là encore, c’est un sans faute pour le chef. Il est délicieusement bon. Ce mélange de vanille et fruits confis locaux est un régale. Je suis repu lorsque je quitte la table pour rejoindre notre piste de danse improvisé, à même la plage. Nous enchaînons ensuite les slows les uns après les autres, savourant toujours plus le contact de nos corps se rapprochant toujours d’avantage de l’autre. Je ne saurais dire combien d’heures s’écoulent mais ce que je sais c’est que ce fut suffisamment long pour que j’aie le sentiment que le temps se soit arrêté sur notre amour.

@Liam Drake

_________________
« Je t'aime dans le temps. Je t'aimerai jusqu'au bout du temps. Et quand le temps sera écoulé, alors, je t'aurais aimé. Et rien de cet amour, comme rien de ce qui a été, ne pourra jamais être effacé. (Jean D'Ormesson) •• .unbreakable »


Dernière édition par Lexie Drake le Lun 15 Jan - 13:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Trente-six ans (19 février)
○ statut : Marié à Lexie
○ métier : Boxeur professionnel américain ayant décidé de percer le marché néozélandais
○ quartier : Villa #12, South Bay, avec sa femme Lexie et sa fille adoptive Lana
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel
○ informations en vrac :
Love can be weird


○ posts : 391 ○ points : 545
○ pseudo : Volodymyr
○ avatar : Adam Levine
○ DC : Brendon Elder & Marty Goodwin
○ inscrit le : 16/10/2017
MessageSujet: Re: My heart is yours [Lexie & Liam]   Mar 9 Jan - 15:53


La nuit nous enrobe. Je ne souhaite pas stopper notre danse. C’est toutefois nos regards qui se croisent qui me pousse à cesser le mouvement. Je laisse nos mains se rejoindre et nos pas nous faire progresser vers la chambre d'un commun accord. Portant mon attention sur le pianiste, je constate qu'il remarque notre départ. Nous retrouvons le confort de la maison. J’alumine les lumières de celle-ci par réflexe, souhaitant voir à nouveau rayonner le voilage blanc de cette robe magnifique sur le corps de Lexie. Je baisse les yeux sur les formes de cette dernière, laissant mes doigts frôler la dentelle et les coutures délicates. Nos bouches se rencontrent. Il est aisé de sentir l'ardeur de notre baiser suite à la forte pression sur nos lèvres. Il est évident que cela provoque naturellement mon excitation. Sauf que cette nuit est différente de toutes les autres à mes yeux. Il ne s’agit pas d’un moment pour satisfaire nos besoins bestiaux, mais bien un moment pour témoigner de toute l’affection dont nous sommes capables. Je ne souhaite pas la voir s'éloigner de moi un seul instant. Je la garde donc jalousement contre moi. Nous sommes mariés depuis plusieurs heures désormais et je sais qu'un jour il va falloir que je l'autorise à me quitter ne serais-ce que pour se rendre à son travail. Sauf que pour l'instant cela m'est inconcevable. Un peu comme si l’idée de vivre seul désormais était presque terrifiante. Je nous fais reculer tranquillement vers le lit. En fixant Lexie dans les yeux, je me départie de mon veston noir que je pose contre le dossier d’une chaise. Je retire également ma ceinture qui est devenue encombrante à porter alors que mon corps est éreinté par la si longue journée. Je porte une main à mes cheveux légèrement humides à cause de la chaleur. Je viens naturellement les emmêler de la sorte, mais je n’en ai que faire désormais que les autres paires d’yeux ne sont plus là. Je pose à nouveau mes doigts contre le corps de ma sublime femme. J'ai le privilège de lui enlever sa belle robe. Elle a visiblement envie que je lui ôte sans tarder mais au fond de moi j'ai envie qu'on prenne notre temps. Tout le temps nécessaire. Je fixe son regard, emprisonnant son visage dans mes mains afin qu’elle voit mon souhait à même mes prunelles. « Doucement. » Je lui murmure en lui portant un regard particulièrement tendre. Je viens déposer lentement son corps contre le lit, ma tête s’attardant sur son sternum. Puis sans me presser, avec une affection que je ne me connaissais pas, je commence à caresser ou embrasser chaque parcelle de peau disponible. Je dois défaire ou repousser le voilage de sa robe pour découvrir plus de peau et ainsi lui offrir plus de douces caresses. Je procède donc à cela avec grand soin, comme si le moindre mouvement brusque était susceptible de déchirer la robe. Je me découvre moi-même dans cette patience et cette tendresse. Je viens régulièrement coller ma tête à la sienne, l’embrasser avec délicatesse ou encore soupirer de bonheur contre son épiderme. Je célèbre la beauté de son corps dans son ensemble, profitant de notre union par le mariage pour en faire mon endroit préféré. Lorsque j’ai fait le tour de l’ensemble de sa peau à deux reprises, son corps nu à présent face à moi, je me redresse et je commence à déboutonner ma chemise blanche. Je me dévoile à mon tour, une peau incrustée d’encre. Je sens immédiatement ses mains réclamer ma chaleur et je me rapproche pour me rendre complètement accessible à son touché. Le grand soupire d’appréciation que j’expire à l’oreille de ma femme est un « je t’aime » plus significatif encore que le moindre mot que j’aurais pu prononcer à la place.

_________________


Blue jeans, white shirt
I will love you 'til the end of time
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: My heart is yours [Lexie & Liam]   

Revenir en haut Aller en bas
 

My heart is yours [Lexie & Liam]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Grimoire Heart n'a pas besoin d'un cookie à la myrthille ( PV Nookie Minasa )
» The way of the heart.
» Total eclipse of the heart ϟ Pete (terminé)
» Grimoire Heart
» SOMETIMES I FEEL MY HEART WILL OVERFLOW ✗ le 30/03 vers 01h58

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: entire world-