AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Something to tell you (Bart)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Something to tell you (Bart)   Dim 4 Fév - 22:48

Something to tell you
Bart & Evie

like a wrecking ball ✻✻✻ "Mais... Bordel de... boutonne toi s'il te plaît !" Couchée sur son lit, Evie se contorsionne en bataillant avec le bouton de son jean tout en chouinant et implorant le dieu des braguettes coincées, il existe surement, mais c'est peine perdue... Rageusement et essoufflée elle se relève et balance son foutu pantalon en boule dans son armoire avant de soupirer en baissant les yeux sur l'arrondi qu'a pris son ventre en si peu de temps. "Mais t'es pourtant encore tout petit." marmonne-t-elle en glissant ses doigts sur sa peau légèrement tendue, c'est vrai pour l'instant son ventre qui abrite un petit habitant depuis quatre mois n'est même pas encore assez voyant pour que les gens lui cèdent leur place en caisse ou que sa démarche change, non pour l'instant si elle ne porte rien de moulant et qu'on ne s'attarde pas sur elle, on ne distingue quasiment pas la protubérance de son ventre, pourtant elle est bien là, suffisamment pour que son foutu jean ne ferme pas et que ses leggings et collants glissent en permanence. S'acheter des fringues de grossesse, c'est sur sa liste, mais Evie trouve que c'est trop tôt, elle sait que dans deux semaines ils seront déjà trop petits, autant jeter de l'argent par les fenêtres. Mais aujourd'hui elle aurait aimé trouver autre chose à mettre qu'un t-shirt suffisamment long et large pour lui servir de robe même si avec la chaleur et son envie constante de faire pipi c'est vraiment ce qu'il y a de plus pratique. Tant pis. Mais elle aurait bien eu besoin que tout se déroule comme sur des roulettes aujourd'hui, c'est un jour important, angoissant, stressant, effrayant, bref une journée difficile et qu'elle redoute. Elle hésite une énième fois, songe à repousser : "Demain... ou après-demain. Ou le mois prochain. Ou jamais ?" mais elle sait qu'il faut qu'elle le fasse, il a le droit de savoir, prévenir le père c'est la moindre des choses quand on est enceinte n'est ce pas ? Puis ce n'est pas un illustre inconnu, c'est Bart, il finira par l'apprendre, elle finira par le croiser par inadvertance au supermarché, un bambin ayant ses yeux dans son caddie et alors ça lui pétera au visage. "Allez t'as rien à perdre." dit-elle à son propre reflet avec aplomb avant de prendre son sac et de quitter l'appartement, elle prend son courage à deux mains et va se libérer d'un poids... Mais une fois devant l'immeuble de Bart elle est de nouveau prise de doutes, d'un côté elle craint sa réaction de l'autre elle se dit que ça n'a pas d'importance, ouais elle se voile à moitié la face, si au moins elle pouvait ne pas pleurer ça serait bien. Elle fait les cent pas et tournique depuis si longtemps qu'un habitant de l'immeuble finit par lui demander si elle veut entrer... bravo la sécurité ! parce qu'elle mesure moins d'un mètre soixante le voisinage pense ne pas avoir à se méfier, heureusement qu'elle ne vient cambrioler personne... non en fait, elle va faire pire. Mais cette proposition sonne comme un signe du destin alors elle accepte, une fois à l'intérieur elle n'a plus vraiment le choix, c'est comme quand on est assis dans le grand 8 quelques secondes avant son lancement. Devant la porte 68 Evie est comme un boxeur qui s'apprête à jouer son plus grand match, elle inspire, expire, souffle, ferme les yeux, décontracte sa nuque, tente de calmer ses mains tremblantes puis se lance et frappe. C'est maintenant qu'il est vraiment trop tard pour faire machine arrière, qu'elle regrette de ne pas avoir envoyé un message à Bart pour au moins reprendre contact en douceur, lui proposer de se retrouver quelque part. Il va trouver ça louche de la trouver sur le pas de sa porte, il ne pensera jamais qu'elle vient juste récupérer les chaussettes qu'elle a oubliées ici quatre mois plus tôt... elle aurait au moins pu laisser derrière elle quelque chose de plus glamour mais non, une chaussette rose fluo et l'autre à rayures verte et jaune, quoi c'est pas sexy le dépareiller ?  Elle pense entendre des pas, elle n'est pas certaine, toutefois elle se compose un visage plus rassurant, un léger sourire sur les lèvres et elle évite surtout de plaquer le tissu de son t-shirt contre son ventre, elle voudrait éviter qu'il lui claque la porte au nez ou s'évanouisse dans le couloir.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans et des poussières.
○ statut : célibataire, et désormais papa d'une petite fille.
○ métier : pilote de course professionnel en arrêt pour se concentrer sur son avenir et sa famille.
○ quartier : #98 à center bay.
○ orientation sexuelle : pansexuel.
○ informations en vrac : ✄ il sait jouer du piano.
✄ c'est un un adepte des films de zombies.
✄ ses médailles, trophées, ce sont ses bébés.
✄ les jeux vidéo de courses n'ont plus de secret pour lui.

driver baby.

○ posts : 372 ○ points : 55
○ pseudo : spf.
○ avatar : Sebastian Stan.
○ DC : bb finn, livia.
○ inscrit le : 22/09/2017
MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Mar 6 Fév - 17:23

☆ ✼ ☆ ✼ ☆
something to tell you
(feat. evie)

Bart avait commencé à travailler sur un projet, pour avoir sa propre écurie. Il avait participé à un gala de charité et bienfaisance et il avait pu recueillir quelques appuis. Rien n’est encore donné, mais ça le rend déjà surexcité. Même s’il préfère ne pas trop s’emballer, il n’a pas envie de prendre son argent pour financer son projet et la construction. Il faut qu’il trouve l’endroit et ce n’est pas encore donné. Ce matin, il a reçu une grande enveloppe contenant des photos de terrains et des documentaires pour y voir plus clair. Il espère seulement que ce n’est pas des arnaques. Alors, qu’il est en train de réfléchir à tout cela, il entend frapper à la porte. Il n’avait pas prévu de visite. Ce n’était peut-être même pas pour lui d’ailleurs, sûrement pour Abby. C'est peut-être quelqu’un qui fait du porte-à-porte pour vendre des trucs genre du chocolat ou des trucs bidons. Il prend le temps de s’essuyer le corps et les cheveux, il venait à peine de sortir de la douche, il enfile un pantalon et il se dirige vers le hall. Franchement, il n’espère pas que ça soit un vendeur de merde, il risque de rapidement de claquer la porte sans savoir ce que la personne est en train de vendre. Bart ne prend pas la peine de regarder dans le judas optique, c'est surtout utile pour savoir si ça vaut la peine d'ouvrir ou pas. Mais lui, il est plus du genre direct, alors il ouvre la porte et puis il tombe sur Evie. Il fige quelques secondes, il ne s'attendait pas à ça, à tel point qu'il referme aussitôt la porte. Il ne sait pas si c’est l’âge qui lui joue déjà des tours ou c’est bien réel. Mais Bart ouvre à nouveau la porte et elle n’a toujours pas disparu, donc, non, ce n’est pas une illusion, elle se trouve bien devant lui. Il se racle légèrement la gorge, il faut dire qu’il ne croyait pas retomber sur la brune, surtout suite à la dernière fois. Ils avaient couché ensemble sans chercher à se revoir et à reprendre contact. Il est donc étonné de la voir sur le pas de la porte. Il cherche les mots et il n’en trouve aucun qui pourrait convenir. « Evie... je ne m’attendais pas à te voir. Est-ce que tu as oublié un string, un soutien-gorge ? » Non, rien ne convenait et c’est la première chose qui sortit de sa bouche. Il se pousse du cadre. « Tu peux entrer, mais je ne t’avertis, je ne me fais pas de collection, alors, il a donc dû terminer à la poubelle. » Lorsqu’elle entre enfin à l’intérieur, parce que quelque chose lui dit, qu’il ne vaut mieux pas que les voisins se mettent à les espionner à travers l’œil magique et à raconter des ragots. Il referme aussitôt la porte et il s’avance vers elle, il pose enfin ses yeux vers son corps. Elle a l’air d’avoir pris du poids, mais il est qui pour juger ? Bart croise ses bras en la regardant. « Autrement, tu es venu pour vendre du chocolat ? Ou bien.. tu es là pour autre chose. » Quand il dit autre chose, ça veut directement dire, c’est la journée des câlins ? Sait-on jamais ce qui a pu se passer ses derniers mois, ça fait pas loin de quatre mois, ça fait pas mal de choses à se raconter ou bien, ils peuvent aussi rester silencieux, mais ça risque de devenir lourd.


© finn/tiny

_________________
don't dream your life, live your dreams.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Mer 14 Fév - 1:55

Something to tell you
Bart & Evie

like a wrecking ball✻✻✻ La dernière fois qu'elle s'est trouvée devant cette porte c'était après un coup de folie. Sans mauvais jeu de mots... quoique si en fait, dans tous les sens du terme, un moment d'égarement mais un moment agréable. Qu'elle soit là, aujourd'hui, n'était pas prévu et qu'elle y eut été quatre mois plus tôt non plus, pas après ce qu'elle a ressenti quand elle est partie de chez lui le jour où il lui a fait comprendre que ses sentiments n'étaient pas réciproques, qu'ils ne le seraient jamais, que c'était impossible. Il a dit que l'amour n'était pas fait pour lui, elle a compris qu'elle ne l'était pas et c'est plus ou moins à ce moment-là qu'Evie a pris conscience d'une chose qu'elle savait déjà, l'amour ça craint et ça fait un mal de chien. Ce jour-là elle a gardé la tête haute, elle a dit d'accord, il n'y a pas eu de cri, de dispute, de grand discours ou même d'insulte, non ça c'est presque fait en douceur, elle a juste quitté l'appartement et en fermant la porte elle s'est juré de ne plus jamais prendre le risque de souffrir. Alors le recroiser quelque temps après par inadvertance et se jeter sur lui au rayon surgelé du supermarché c'était pas dans la liste des choses à faire. Être cette fois-ci devant chez lui avec les conséquences de cet imprévu sous son t-shirt non plus.
Mais la porte s'ouvre et Evie force un peu plus son sourire pour avoir l'air... normale, comme si sa présence n'avait rien d'étrange, comme si c'était normal qu'elle passe et qu'il devrait le savoir. Mais Bart apparaît et dans son regard l'incompréhension s'installe, ça ne dure qu'une seconde, Evie pense le saluer, elle commence, ses lèvres s'apprêtent à formuler ses mots mais ils sortent à peine de sa bouche que soudain elle fait de nouveau face une porte close. Est-ce qu'elle a rêvé ce moment où la porte était ouverte ou il lui a vraiment fermé la porte au nez aussi vite ? Les bras ballants elle reste plantée sur le paillasson sans vraiment comprendre, elle est sur le point de jeter un coup d’œil à son ventre pour voir s'il a pu comprendre en une seconde la raison de sa venue mais soudain la porte s'ouvre à nouveau. Elle le fixe presque avec la même surprise que lui maintenant, il l'observe comme s'il espérait qu'elle ne soit qu'un mirage visuel et il semble mal à l'aise, ok bon déjà si elle revenait pour lui dire qu'elle espérait qu'ils se redonnent une chance c'est mort, mais elle ne vient pas pour ça. « Evie... je ne m’attendais pas à te voir. Est-ce que tu as oublié un string, un soutien-gorge ? » Il prend la parole en premier, c'est pas une si mauvaise chose parce qu'elle serait capable de commencer en lâchant de but en blanc "je suis enceinte", au moins les paroles de Bart lui remettent les idées en place, mais pas suffisamment vite pour qu'elle est le temps de répondre avant lui. « Tu peux entrer, mais je ne t’avertis, je ne me fais pas de collection, alors, il a donc dû terminer à la poubelle. » Bon bah c'est mort pour ses chaussettes, dommage, même si en réalité elle ne se souvient même pas les avoir oubliées. Il l'invite et elle accepte avec un léger sourire en se soufflant mentalement une nouvelle fois qu'il le faut et qu'elle n'a rien à perdre, elle essaye de s'en convaincre. « Autrement, tu es venu pour vendre du chocolat ? Ou bien.. tu es là pour autre chose. » ça la fait sourire, a moitié seulement, s'il s'attend à du chocolat... ou a autre chose, il va être déçu, c'est une tout autre sorte d’œuf surprise qu'elle apporte la demoiselle. "Désolée, je débarque à l'improviste, j'aurais dû appeler." Oui elle aurait peut-être dû, s'il avait su qu'elle serait derrière la porte il aurait surement enfilé un t-shirt, c'est pas le moment pour elle et ses hormones de s'attarder sur le corps à demi-nu de Bart, ni sur la goutte d'eau qui s'échappe de ses cheveux humides pour s'échouer sur son épaule et glisser le long de son torse. Elle la suit des yeux une seconde avant de détourner le regard en se mettant à faire les cent pas dans l'appartement pour remettre de l'ordre dans le bordel qui règne dans sa tête, comme d'habitude. Elle pourrait lui demander comment il va, s’intéresser aux banalités d'usages, comme une petite visite de routine, comme si elle était juste passé dans le quartier par hasard. "Ok..." qu'elle marmonne pour elle-même avant de se tourner pour faire face à Bart. "Je dois te parler d'un truc." Comme si ce n'était pas évident. "Est-ce... est ce que tu as quelque chose à boire ?" On repassera pour les bonnes manières, sa gorge est si sèche que l'air en est coupant. et elle essaye de gagner un peu de temps. Dégonflée. "Ce que tu as... peu importe." elle ferme les yeux un instant puis un éclair lui surgit et elle reprend rapidement. "Sans alcool." parce qu'elle est enceinte évidemment mais aussi parce qu'il est à peine 11h du matin, c'est tôt pour prendre l'apéritif, elle espère que Bart ne sautera pas automatiquement sur la bonne conclusion.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans et des poussières.
○ statut : célibataire, et désormais papa d'une petite fille.
○ métier : pilote de course professionnel en arrêt pour se concentrer sur son avenir et sa famille.
○ quartier : #98 à center bay.
○ orientation sexuelle : pansexuel.
○ informations en vrac : ✄ il sait jouer du piano.
✄ c'est un un adepte des films de zombies.
✄ ses médailles, trophées, ce sont ses bébés.
✄ les jeux vidéo de courses n'ont plus de secret pour lui.

driver baby.

○ posts : 372 ○ points : 55
○ pseudo : spf.
○ avatar : Sebastian Stan.
○ DC : bb finn, livia.
○ inscrit le : 22/09/2017
MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Mer 21 Fév - 21:17

☆ ✼ ☆ ✼ ☆
something to tell you
(feat. evie)

Bart ne s’était pas attendu à sa visite, à sa présence soudaine, à vrai dire, il avait cru avoir affaire à un fantôme, un fantôme du passé qui revient hanter. Mais ça n’avait pas vraiment de sens comme raisonnement. Comme le fait de lui claquer la porte au nez si soudainement, ce fut un geste automatique, et pour vérifier qu’il n’était pas en train de rêver. En tout cas, sa douche avait semblé bien réelle à ses yeux. En réalisant ce qu’il venait de faire, Bart avait ouvert aussitôt la porte et son cerveau se mit ébullition en réalisant qu'Evie est véritablement devant sa porte et parce qu'il se pose dix mille question en même temps. Il y a une question qui revient plus souvent que les autres, pourquoi est-elle là ? Il ne sait pas quoi dire, alors, c’est la première chose qui sort de sa bouche qui semble être n’importe quoi, même s’il semble le dire de façon confiante et sans regret. Il a toujours assumé ses paroles. Il l’avait laissé entrer à l’intérieur, c’est la moindre des choses, lui disant au passage, qu’il ne fait pas de collection de sous-vêtements. Ouais, c’est peut-être la nervosité qui parle à sa place. Même si cela ne lui ressemble pas, il n'est pas tellement du genre à être nerveux, pas pour rien. Il faut dire que la dernière fois à l'épicerie et à l'appartement, ce fut un moment agréable, mais bref, pas d’échanges de mots, que des soupirs, deux corps en sueur, ni plus ni moins. Il referme la porte derrière elle tout en s’approchant doucement de la brune. Elle n’avait pas tort, elle aurait pu téléphoner, mais il n’ajoute rien, parce que ce qui est fait est fait, elle est là. Et autant découvrir ce qu’elle fait chez lui, ça devait vraiment être important ou peut-être qu'elle a eu des moments nostalgiques en regardant d'anciennes photos et elle a eu besoin de les partager avec lui ? Quoi que ça serait un brin stupide de retourner dans le passé et se faire du mal. Il la regarde, impatient de connaître les raisons de sa venue, il se racle la gorge, un peu pour briser le silence qui venait de s’installer entre eux. Bart l’avait observé, mais il devait vraiment être aveugle pour ne pas s’attarder sur son ventre, à vrai dire, c’est surtout son visage qu’il contemple et ses traits. Ça lui faisait bizarre de la revoir après tout ce temps, mais sa beauté n’avait pas changé, toujours aussi rayonnante. Il fronce les sourcils. « Euh ouais, je dois bien avoir ça.. » Dit-il, alors que son visage indique clairement qu’il est un peu perdu. Il se rend à la cuisine, il prend le temps d’ouvrir la porte du réfrigérateur, à vrai dire, là tout de suite, il est plein d’incompréhension et il déteste être ainsi, elle veut lui parler, mais elle tourne un peu en rond, ça ne lui ressemble pas. Il attrape une bouteille d’eau fraîche et puis il referme la porte du frigo en se dirigeant vers le salon. « J’espère que ça ira, sinon, il y a du jus, du lait.. et je ne sais pas quoi d'autre. » Il s’approche d’elle, il lui tend doucement la bouteille d’eau, ses doigts frôlent les siens sans le vouloir, durant une fraction de seconde, il a eu l’impression que le temps s’était arrêté. Et c'est en réalisant cet instant, qu'il retire aussitôt sa main. « Et donc, tu voulais me dire quoi ? Ça l’air important ou en tout cas, assez pour que tu ne me le dises pas directement. Ça me surprend un peu venant de toi.. » Bart est tellement loin de s’imaginer qu’elle porte son enfant, ça ne lui traverse même pas l’esprit. Il lui fait signe de s’asseoir sur un fauteuil et il fait de même, le regard rivé vers ses yeux.


© finn/tiny

_________________
don't dream your life, live your dreams.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Ven 2 Mar - 2:35

Something to tell you
Bart & Evie

like a wrecking ball ✻✻✻ Evie ignore presque pourquoi elle est si nerveuse à l'idée de parler de sa grossesse à Bart, après tout elle n'y est pour rien si les contraceptifs ne sont pas fiables à 100%, c'est pas comme si c'était écrit en lettre capitale sur la boîte... Elle profite de son absence dans la cuisine pour reprendre le contrôle de ses émotions et dénouer l'appréhension qui lui tord les entrailles... après tout peut-être qu'il le prendra bien ? Qui n'a pas envie de devenir papa du jour au lendemain ? De découvrir son ex enceinte sur le pas de la porte ?... ouais c'est mal barré. Lorsque Bart réapparaît dans le salon elle esquisse un nouveau sourire un peu forcé, il lui tend une bouteille d'eau en lui proposant autre chose si elle préfère mais ça lui convient très bien, si elle n'était pas enceinte elle lui aurait demandé un truc fort pour lui donner un peu de courage, mais si elle n'était pas enceinte elle ne serait pas là, alors de l'eau, c'est parfait. Elle le remercie en saisissant la bouteille et leurs doigts entrent inévitablement en contact, un petit geste insignifiant et léger qui pourtant sème un peu plus le trouble en elle, une seconde suspendue et un flash plutôt clair de la dernière fois que leurs peaux ont été en contact lui revient. Bart retire sa main comme s'il s'était brûlé et Evie détourne le regard en tentant d'ouvrir sa bouteille pour se redonner une contenance, hors de question de laisser ses souvenirs l'emporter, elle doit garder la tête froide et ses mains sur elle. Triturant le bouchon, elle galère une petite seconde, peut-être un peu plus, elle pourrait demander piteusement de l'aide à Bart mais elle n'apprécie pas le rôle de demoiselle en détresse que ça lui donne. Non, elle sait ouvrir un bocal de cornichon seule elle parviendra bien à bout de ce bouchon de bouteille en plastique. Après une troisième tentative elle arrive à ses fins et alors que Bart lui fait signe de s'asseoir en reprenant la parole elle s'empresse de boire une grande gorgée d'eau. « Et donc, tu voulais me dire quoi ? Ça l’air important ou en tout cas, assez pour que tu ne me le dises pas directement. Ça me surprend un peu venant de toi.. » Il n'a pas tort, il la connaît, même plutôt bien, c'est vrai qu'elle n'est pas du genre à faire traîner les choses, d'ordinaire elle dit ce qu'il y a dire, elle arrache le pansement d'un coup -sauf quand il s'agit d'un vrai pansement- même si elle sait aussi être plus douce et ne pas mettre les pieds dans le plat, il y a l'art et la manière mais pour l'instant il n'y a ni l'un ni l'autre, juste une tension et une nervosité plutôt palpables. Elle se demande comment aborder le sujet, intro, développement ? comme à l'école, avec pour problématique "Tu te souviens quand on à couché ensemble il y a quatre mois ?" et pour plan : I. La fiabilité des contraceptifs, II. la paternité, conclusion : Je suis enceinte, pourquoi pas une présentation power point avec de belles images en plus aussi, magnifique.  "Oui, c'est vraiment important, j'appréhende un peu ta réaction..."  avoue-t-elle dans un soupire en s'asseyant sur le fauteuil face à celui de Bart, lorsqu'elle est assise on distingue bien plus la forme de son ventre, le tissu de son vêtement se tend et il ne laisse plus vraiment place à l'imagination, mais le regard de Bart est plongé dans le sien, de quoi la déstabiliser encore plus, il est comme suspendu à ses lèvres, il attend une réponse, si elle ne se lance pas il va surement finir par devenir fou. Étrangement si le regard de Bart lui fait perdre un peu ses moyens c'est aussi ce qui lui donne du courage alors d'une voix plus douce et posée qu'elle ne l'aurait imaginé, droite comme un i dans son siège et presque sereinement elle annonce :  "Je suis enceinte." la nervosité qui l'habitait s'est presque évaporée alors que la bombe est lâchée, alors que c'est normalement après ça que les choses vont se gâter. Par automatisme sa main se glisse sur le sommet de son ventre, ça l'apaise encore plus. "... de toi." qu'elle précise même si ça semble évident, Evie se doute qu'il a compris, pourquoi viendrait-elle lui annoncer la nouvelle sinon ? mais c'est une annonce plutôt imprévue, le cerveau peut parfois avoir du mal à assimiler, elle anticipe le "Félicitation, qui est le père ?" juste au cas où.  
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans et des poussières.
○ statut : célibataire, et désormais papa d'une petite fille.
○ métier : pilote de course professionnel en arrêt pour se concentrer sur son avenir et sa famille.
○ quartier : #98 à center bay.
○ orientation sexuelle : pansexuel.
○ informations en vrac : ✄ il sait jouer du piano.
✄ c'est un un adepte des films de zombies.
✄ ses médailles, trophées, ce sont ses bébés.
✄ les jeux vidéo de courses n'ont plus de secret pour lui.

driver baby.

○ posts : 372 ○ points : 55
○ pseudo : spf.
○ avatar : Sebastian Stan.
○ DC : bb finn, livia.
○ inscrit le : 22/09/2017
MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Mar 6 Mar - 3:00

☆ ✼ ☆ ✼ ☆
something to tell you
(feat. evie)

Bart ne se souvient pas de la dernière fois où il était dans un état de nervosité. À vrai dire, les moments sont très rares, il n'est pas vraiment le genre à soucier des choses ou encore à stresser pour un rien. Il ignore complètement ce qu'Evie veut lui dire et ça l'intrigue, peut-être un peu trop. Parce qu'au final, et dans sa tête à lui, il n'y a aucune raison pour qu'elle soit présente dans son appartement. Il lui tend sa bouteille, leurs doigts se frôlent, mais il préfère garder la tête froide, surtout que ce simple et insignifiant contact, le ramène en arrière. Il préfère avancer, vivre au présent, même si les blessures du passé reviennent toujours le hanter, que ça soit la mort de ses parents, son accident ou ses exs. Bart lui fait comprendre que ce n'est pas son genre de tourner alentour du pot, c'est une raison de plus d'angoissé. Il fronce les sourcils, il est là, assis à ses côtés, à entendre d'en savoir plus. Son cerveau qui s'agite parce qu'il n'arrive pas à trouver la raison de sa présence, de ce qu'elle va dire et il est là, prêt à l'écouter. Sa réaction ? Elle peut être divisée par dix selon l'intensité de l'ambiance, de la nouvelle et de comment son cerveau va réagir. Il ne sait pas du tout comment il va prendre ce qu'elle va lui dire, mais une chose est sûre, il est sur le bord de la secouer pour connaître enfin ce qui peut bien être aussi important. Mais il tient bon Bart, il est encore assis, même si à l'intérieur, ça bouillonne légèrement, vu que la patience et lui, ça fait deux. Elle se lance enfin. Ses yeux continuent de fixer les siens. Elle est enceinte. Il ne sait pas s'il doit rire ou pleurer ou peut-être balancer la table en face de lui au mur. Il sent son cœur s'emballer. C'est sûrement une mauvaise blague. Elle précise bien qu'il est de toi. Son souffle se fait plus court, ça sent le léger malaise, la sueur qui commence à apparaître. Il ravale difficilement sa salive. Il a presque perdu la langue, mais il finit par se lever, ses jambes ont décidé de suivre ses pas, il tourne un peu en rond. Est-ce qu'elle a vraiment dit ça ? Il espère qu'elle va lui annoncer que c'est une mauvaise blague, mais rien ne sort de sa bouche. Il se passe une main sur le visage. « T'aurais pas couché avec un autre mec depuis la dernière fois ? Ça pourrait être une erreur, tu sais. » Elle s'est trompée de mec, ça se peut, non ? Bart ne sait pas vraiment comment il doit prendre la nouvelle, il n'est même pas énervé, juste sous le choc. Ce n'est pas lui le père, ça ne se peut pas. Ils se sont quand même protégé, sauf oubli de leur part. Son regard dérive sur le ventre d'Evie, il remarque enfin qu'il est plus arrondi, chose qu'il n'avait pas observé à son arrivée. « Je ne sais pas.. ce n'est pas un rôle qui me va très bien.. » En même temps, il sait bien que ce n'est pas voulu, mais quand même, Bart devenir papa ? On pourrait carrément lui rire au nez si on savait cela. Il se remet à faire les cent pas. « Tu m'imagines en train de changer des couches plein de merde ? En plus.. toi et moi.. je veux dire ça va être compliqué. » Parce qu'ils ne sont pas ensemble, alors, forcément, ça complique les choses, vraiment beaucoup.


© finn/tiny

_________________
don't dream your life, live your dreams.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Mar 13 Mar - 3:36

Something to tell you
Bart & Evie

like a wrecking ball ✻✻✻ L'annonce tombe et le silence se fait. Elle n'ajoute rien après avoir précisé qu'il est de lui, elle le laisse assimiler la nouvelle, elle a elle-même eut un certain temps de réaction face au médecin. Mais l'angoisse et l'appréhension qu'elle ressentait semblent s'être envolées pour finalement prendre place chez Bart, elle croit voir qu'il transpire, elle lit le malaise aisément dans son regard avant que comme un automate il se lève assemblant chaque pièce du puzzle. Après ce qui semble une éternité pour Evie il retrouve l'usage de la parole. « T'aurais pas couché avec un autre mec depuis la dernière fois ? Ça pourrait être une erreur, tu sais. » Il l'a dit d'un ton posé, sans accusations ou rancœur mais elle prend quand même sa remarque comme un coup bas, pourtant cette question aussi elle aurait dû l'anticiper. Mais vexée, sa mâchoire se contracte et elle croise les bras sous sa poitrine en lui lançant un regard noir. "Oui en effet, figure-toi que j'ai dressé la liste de tous les innombrables mecs avec lesquels j'ai couché ces derniers mois et que j'ai pioché un prénom au hasard."dit-elle avec acidité, elle est offusquée qu'il insinue même si ce n'est pas ce qu'il a dit, qu'elle puisse être une fille facile, bien que pour l'instant -et elle espère que ça va durer- l'absence de colère dans la voix de Bart. D'ordinaire plutôt calme et douce les hormones lui donnent plus souvent des réactions plus explosives et démesurées, mais là, même en temps normal elle aurait surement réagi ainsi. Toutefois elle relâche les nerfs qui lui sont montés d'un coup par un soupire et reprend plus en douceur. "Je sais qu'il est de toi Bart, je n'ai aucun doute là-dessus. Après si tu veux un test de paternité..." Elle ne finit pas sa phrase, elle n'en a pas besoin. L'idée qu'il n'ait pas suffisamment confiance en elle la blesse mais elle peut comprendre. Il tourne en rond, elle aimerait savoir ce qui lui traverse l'esprit, est ce qu'il se demande comment quitter le pays au plus vite ? « Je ne sais pas.. ce n'est pas un rôle qui me va très bien.. » explique-t-il en posant un instant son regard sur le ventre d'Evie avant de se remettre à faire les cent pas. « Tu m'imagines en train de changer des couches plein de merde ? En plus.. toi et moi.. je veux dire ça va être compliqué. » Pour la première partie de son interrogation, à vrai dire... non, elle le voit assez mal en papa pour l'instant, parce qu'Evie a compris que Bart fuyait assez facilement ce qui se rapprochait de l'engagement, du moins c'est ce qu'elle pense, et quoi de plus solide que de s'engager envers un bébé, un enfant c'est pour la vie, divorcer c'est facile, abandonner un môme beaucoup moins mais elle s'est toujours dit que Bart avait le sens des responsabilités, ce n'est pas un gamin. La seconde partie de sa phrase lui donne un peu à méditer parce qu'elle doit avouer qu'elle s'est souvent demandé si les choses auraient été plus simples si ça avait été le bébé d'un autre. Mais elle a fini par se dire que non, elle aurait finalement pris contact avec le père même si c'était un inconnu, au moins là elle en savait un peu sur l'autre moitié des gênes de son bébé. "Je me disais que ça serait toujours moins compliqué que si nous étions de parfaits inconnus, tu aurais préféré que ce soit une fille que tu connais à peine qui frappe à ta porte ?" elle pose la question mais elle préfère ne pas savoir la réponse, de toute façon il n'a pas le choix, c'est elle, alors elle reprend aussitôt. "Je ne suis pas venue pour pleurer ou te demander de m'épouser pour assumer la conséquence de nos actes, et si tu crois que je t'ai piégé alors là je-" elle s'interrompt dans sa phrase les yeux clos, cette simple idée qu'il puisse penser qu'elle est assez stupide pour faire une chose pareille la met hors d'elle, mais il n'a pas dit ça, non, elle doit reconnaitre qu'elle s'emballe toute seule, alors elle souffle puis reprend en reportant son regard sur Bart. "Je te demande juste de réfléchir pour l'instant, tu as le choix, le mien est fait, je vais être maman mais je ne t'oblige à rien." Elle sait qu'elle aura suffisamment d'amour pour deux, que sa famille l'aidera, qu'elle et le bébé pourront compter sur son entourage même si elle sait aussi que ça ne sera pas vraiment la même chose.  
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans et des poussières.
○ statut : célibataire, et désormais papa d'une petite fille.
○ métier : pilote de course professionnel en arrêt pour se concentrer sur son avenir et sa famille.
○ quartier : #98 à center bay.
○ orientation sexuelle : pansexuel.
○ informations en vrac : ✄ il sait jouer du piano.
✄ c'est un un adepte des films de zombies.
✄ ses médailles, trophées, ce sont ses bébés.
✄ les jeux vidéo de courses n'ont plus de secret pour lui.

driver baby.

○ posts : 372 ○ points : 55
○ pseudo : spf.
○ avatar : Sebastian Stan.
○ DC : bb finn, livia.
○ inscrit le : 22/09/2017
MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Lun 19 Mar - 0:20

☆ ✼ ☆ ✼ ☆
something to tell you
(feat. evie)

Si on lui avait dit qu'il serait père un jour, il aurait sûrement fait éclater ses poumons à force de rire. Cela n'a jamais été dans ses projets d'être un père de famille, ni même un époux, avoir une famille parfaite. Il a déjà joué ce rôle auprès de ses sœurs lorsqu'ils étaient plus jeunes et il n'était pas parfait et ce n'était pas toujours facile non plus. Il est sous le choc de la nouvelle. Bart ne peut pas croire qu'elle est enceinte de lui, venant chambouler sa petite vie de pilote. Il se permet de douter, parce que pour lui, c'est un peu une autodéfense, une protection, un espoir qu'elle lui lance une bombe pour finalement le libérer, et dire que ce n'est pas lui. Il en convient, ça serait trop beau pour être vrai. Il fronce les sourcils, ça aurait pu être le cas, mais ça, il s'abstient de lui dire. Ça le fait paniquer tout ça, ce n'est pas n'importe quoi ce qu'elle vient d'annoncer, ils ne vont pas être propriétaires d'une maison, non, des parents d'un être humain, d'un gosse. Il soupire légèrement en passant ses mains sur le visage. Ce n'est pas qu'il a des doutes, mais en tout cas, il en a pas mal sur sa capacité d'élever ça, le pois dans son ventre. D'ailleurs, il le fait savoir, Bart ne se voit pas dans ce rôle et en plus, comment ils vont faire pour l'élever ? Il ne va quand même pas laisser sa famille élever à sa place, c'est lui le père, enfin, il paraît, va falloir qu'il s'habitue à ça, qu'il commence par digérer la nouvelle. Il fait les cent pas et puis il hausse les épaules à sa remarque. Peut-être ou peut-être pas, ça ne change pas le fait qu'ils seront parents dans quelques mois, inconnus ou pas. Il ne répond pas, mais il aurait sûrement été plus énervé, de peur que la femme en question veuille que son argent. Peut-être qu'également, il n'aurait pas voulu avoir à faire avec l'enfant. Bart s'arrête soudainement de tourner en rond et il se tourne vers Evie. « Je ne crois pas que ça soit le cas, je ne vois pas en quoi cela te serait utile de me piéger. » Ou alors, il est aveugle, et il n'en voit pas les raisons. Mais elle est plus mature que ça, ça ne va pas lui servir à grand-chose, elle l'aurait fait bien avant, non ? Ce n'est que son avis, mais il lui fait tout de même confiance à ce sujet, elle n'est pas là pour son argent ou pour une autre raison malsaine. « Et donc, tu attends ma réponse, là, tout de suite ? » Il décide d'aller se servir un verre de whisky, ça ne lui fera pas oublier l'annonce, mais il en a bien besoin maintenant. Il boit d'un trait le verre et il se sert à nouveau avant de la rejoindre. « Il va arriver quoi ? On va avoir la garde partagée ? Je vais devoir venir chercher l'enfant à toutes les fins de semaine ? En gros, je ne pourrai même pas l'élever. Je sers à quoi finalement ? » Ce n'est pas lui qui porte l'enfant, il est bien conscient de tout cela, c'est plus difficile d'être un père quand on n'est pas avec la mère. Il s'installe sur un fauteuil, verre à la main tout en la regardant. « À part de l'argent, je n'ai rien à offrir à ce bébé. » Il croit encore qu'il n'est pas fait pour être père, ça ne risque pas de changer dans une journée non plus, ce n'est pas rien. « Tu viens de l'apprendre que tu étais enceinte ? » Parce que vu l'état de son ventre, elle ne s'est pas réveillé du jour au lendemain avec un surplus de poids.


© finn/tiny

_________________
don't dream your life, live your dreams.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Mer 4 Avr - 0:56

Something to tell you
Bart & Evie

like a wrecking ball ✻✻✻ Bart tourne toujours dans le salon tandis qu'Evie refoule l'envie de se ronger les ongles comme une collégienne dans le bureau du principal, non elle a dit qu'elle était forte, qu'elle ne venait pas avouer une faute et pleurer, alors elle garde le dos droit et elle tente de rester aussi mature et calme que possible. Elle est soulagée que Bart ne l'accuse pas de lui avoir fait un enfant dans le dos, il a beau avoir insinué qu'elle aurait pu se tromper de père pour le bébé il semble quand même avoir une assez bonne estime d'elle de ce côté-là. « Et donc, tu attends ma réponse, là, tout de suite ? » En posant cette question il se lève pour partir dans la cuisine se servir ce qu'Evie reconnaît assez aisément, l'odorat d'une femme enceinte c'est pire que la brigade canine des stups, du whisky, mais elle ne fait aucun commentaire, pas même lorsqu'il s'en sert un deuxième verre, si elle pouvait elle en prendrait un aussi. "Bien sûr que non, t'as le temps de réfléchir, tout le temps que tu veux... sauf que ta décision devra être définitive." Évidemment, elle ne tient pas à ce qu'il se barre finalement dans 3 ans prétextant qu'il a fait le mauvais choix ou qu'inversement il sonne à sa porte dans 10 ans pour rencontrer leur enfant. « Il va arriver quoi ? On va avoir la garde partagée ? Je vais devoir venir chercher l'enfant à toutes les fins de semaine ? En gros, je ne pourrai même pas l'élever. Je sers à quoi finalement ? » Il lui demande comme si elle avait la réponse à tout, peut-être qu'elle devrait mais là elle n'en sait rien. Le bébé n'est pas né qu'il aborde déjà un sujet qui terrifie la jeune femme, la garde partagée, la guerre parentale, avec le divorce tardif de ses parents Evie a échappé à ça mais elle connait pas mal d'enfants déchirés entre deux foyers, cependant elle songe aussi qu'un père un week-end sur deux c'est toujours mieux que pas de père du tout... elle se garde bien de le dire à voix haute parce qu'elle songe aussi que pas de père du tout c'est toujours mieux qu'un père qui se barre après ou ne fait aucun effort. Il reprend trop vite pour qu'elle réponde en reprenant place sur le fauteuil en face du sien. « À part de l'argent, je n'ai rien à offrir à ce bébé. » Il doute de sa paternité et Evie ne peut que le comprendre, elle qui a tellement paniqué en apprenant sa grossesse, elle se revoit dire à son frère qu'elle n'y arrivera jamais, qu'elle galère déjà à s'autogérer, qu'elle n'a pas un boulot assez stable, qu'elle l'oubliera au supermarché. "Je pense que si au contraire et je suis sure que même le bébé a des choses à t'offrir, mais  c'est ta décision, tu fais comme tu veux. Et je ne veux pas de ton argent." encore moins s'il ne fait pas partie de leur vie, elle est d'accord pour qu'il contribue à l'achat de la chambre, des couches, des cadeaux et des frais d'inscription à l'université s'il est aussi là pour tous ces événements, elle ne veut pas de son argent pour combler son absence. "Pour la garde... j'en sais rien, on trouvera un arrangement qui nous convient à tous les deux, si tu veux faire partie de sa vie plus qu'un week-end sur deux je m'y opposerai pas mais c'est trop tôt pour parler de ça, pour l'instant tu peux déjà commencer par venir avec moi aux rendez-vous, m'aider à choisir un prénom, à peindre la chambre et on verra la suite plus tard... on est pas obligé de tout planifier." et c'est Miss Liste qui dit ça, elle qui veut toujours tout organiser pour ne pas se laisser surprendre. Mais dans ce cas-là dans l'esprit d'Evie c'est différent, une chose à la fois on commence par les bases et on verra la suite après, elle voudrait d'abord savoir si Bart compte être avec elle dans cette histoire avant d'établir des plans sur la comète et la garde alternée. L'ultime réponse que Bart attend reste en suspens un instant, elle se demande en quoi c'est important mais elle se doute qu'il veut savoir combien de temps elle a laisser s'écouler avant de venir le voir alors après un soupire elle répond la vérité : "J'étais enceinte d'un peu plus de 5 semaines quand je l'ai appris." à peine un mois et demi, il sait compter et elle suppose qu'il se souvient quand même du laps de temps qui s'est écoulé entre leur dernière rencontre imprévue, au total ça laisse bien plus de 2 mois de silence radio, presque 3 même. "J'aurais peut-être dû venir plus tôt mais il fallait que je prenne le temps de réfléchir seule, je vais être honnête ton avis n'aurait rien changé à ma décision." Non elle n'aurait pas avorté, égoïstement elle a pris la décision toute seule mais elle s'est dit que c'était toujours mieux que d'agir contre sa volonté et en vouloir à Bart plus tard, son avis c'est qu'il n'avait pas son mot à dire à ce moment-là, si elle avait pris la décision inverse alors peut-être qu'elle l'aurait consulté mais là non, c'est maintenant qu'il a sa décision personnelle à prendre.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans et des poussières.
○ statut : célibataire, et désormais papa d'une petite fille.
○ métier : pilote de course professionnel en arrêt pour se concentrer sur son avenir et sa famille.
○ quartier : #98 à center bay.
○ orientation sexuelle : pansexuel.
○ informations en vrac : ✄ il sait jouer du piano.
✄ c'est un un adepte des films de zombies.
✄ ses médailles, trophées, ce sont ses bébés.
✄ les jeux vidéo de courses n'ont plus de secret pour lui.

driver baby.

○ posts : 372 ○ points : 55
○ pseudo : spf.
○ avatar : Sebastian Stan.
○ DC : bb finn, livia.
○ inscrit le : 22/09/2017
MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Ven 6 Avr - 22:47

☆ ✼ ☆ ✼ ☆
something to tell you
(feat. evie)

Si au départ, il avait l'air calme, maintenant, la panique commence peu à peu à gagner du terrain. Il va être père quoi, d'un bébé, pas d'une bête à quatre pattes, c'est super angoissant pour lui. Il essaye de garder son calme, mais ses verres de whisky le trahissent assez facilement. Bart se tourne vers elle, il est au courant que ça sera définitif, c'est un être humain, pas un jouet et il n'est pas salaud à ce point, pas à sa connaissance en tout cas. Il la bombarde de tout plein de questions, car s'il ne le fait pas, ça va sûrement le ronger et il n'a pas pour habitude de tout garder pour lui. Il a besoin de savoir à quoi s’attendre, à ce qui arrivera avec le bébé, la garde et tout le reste. Honnêtement, il se voit mal être présent une fois par semaine, l'enfant n'aura même pas le privilège de le connaître et il sera presque un inconnu, voir une connaissance. Il tente déjà d'assumer la nouvelle, le fait qu'il est un futur père, si en plus, il doit être présent que rarement dans la vie du bébé, à quoi bon assumer et se montrer la face ? Bart s'était installé dans le fauteuil, tout en la regardant, à l'intérieur, c'est la panique générale. « Je ne sais pas.. je crois que j'ai trop peur d'être un mauvais père, si je venais à faire des fautes.. » Il ne pourrait jamais se le pardonner, d'un coup qui l'échappe ou qu'il oublie de lui donner le biberon ? C'est des petites choses qui le font balancer vers le 'non, bart, t'es pas prêt', mais en même temps, il y a d'autres trucs qui lui donnent envie d'être là, pouvoir partager ses petits moments entre un père et son fils ou sa fille et lui apprendre plein de trucs. Pour la première fois depuis son arrivée, il se met légèrement à rire. « Ah d'accord, en fait, tu es là pour que je t'aide à peindre, je comprends mieux la raison de ta visite ! » Dit-il sur le ton de la plaisanterie. « Je serai là pour les rendez-vous, tu n'auras qu'à me donner les dates et les heures. » Peut-être qu'elle a raison, une chose à la fois, plutôt que de tout penser en même temps, mais il sait que le temps est compté. Ils vont devoir trouver un prénom et il ne sait même pas encore le sexe du bébé. Peut-être qu'en voyant les échographies, il aura un déclenchement sur ce qu'il veut vraiment, s'il veut faire partie de sa vie ou s'il préfère justement se tenir à l'écart. Il fronce légèrement les sourcils en l'écoutant lui donner la réponse, elle a vraiment attendu autant de temps ? Il comprend que ça ne devait pas être facile de lui annoncer une telle chose, mais il aurait pu se passer bien des choses depuis tout ce temps-là. Il soupire légèrement. « J'ai l'air d'un monstre, c'est ça ? On dirait que tu es presque certaine que je t'aurais dit d'avorter. » Le ton de sa voix montre un peu qu'il est insulté. Si cela avait été durant la période où il faisait que voyager pour son job et qu'il ne prenait rien au sérieux, alors, oui, il l'aurait fait, et il n'aurait pas voulu de ce bébé. Bart a évolué entre temps, en tout cas, il se sent prêt à se poser et à avoir une famille. Il se passe les mains sur son visage. Mais il décide de se calmer, ça ne sert à rien de s'énerver, la décision est déjà prise, sans même son avis. « Evie.. ne prend pas toutes les décisions sans moi, sinon, je ne vois pas l’intérêt que tu sois venue me dire tout ça.. si ce n'est que chambouler ma vie avec une telle nouvelle. » Il a envie d'être là, mais s'il ne peut pas avoir son mot à dire, ça sera difficile d'être présent.

© finn/tiny

_________________
don't dream your life, live your dreams.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Sam 21 Avr - 1:29

Something to tell you
Bart & Evie

like a wrecking ball ✻✻✻ Evie ne s'attendait pas forcément à ce que Bart pète un plomb, a ce qu'il crie, rejette l'idée même que ça puisse être son enfant et ne la mette à la porte, non rien d'aussi violent mais elle doit admettre qu'une réaction dans ces eaux-là lui a traversé l'esprit. Au cas où. Les hommes sont plutôt imprévisibles selon elle et elle a déjà eu la confirmation que Bart l'était, mais cette fois il l'est dans le "bon" sens. Il a fait les cent pas, a bu un verre, puis deux, mais est resté étonnamment calme, il ne saute pas de joie mais même s'il dit ne rien avoir à offrir au bébé il ne dit pas qu'il n'en veut pas. « Je ne sais pas.. je crois que j'ai trop peur d'être un mauvais père, si je venais à faire des fautes.. » avoue-t-il et un doux sourire s'étire sur le visage de la jeune femme, elle trouve ses doutes... attendrissant, foutues hormones de grossesse. "C'est peut-être pas plus rassurant mais j'ai un peu la trouille aussi, mais à deux on aura moins de chances de l'oublier au supermarché déjà c'est plutôt une bonne chose." Ils n'en arriveront surement jamais à ce stade mais c'est déjà ça. Aucun parent n'est parfait, c'est ce que lui a justement dit sa mère quand Evie a débarqué en panique trois mois plus tôt dans son bureau, ils feront surement des erreurs mais ils ne seront pas les premiers parents à ne pas savoir  scotcher une couche correctement ou à se tromper sur le dosage du lait. "Les choses viendront toutes seules et on sera à deux, on va s'aider, tu seras un bon père, tu t'inquiètes déjà pour lui alors qu'il n'est pas né." C'est une preuve plutôt irréfutable pour Evie, un mauvais père aurait commencé par dire qu'un bébé, comme ça, du jour au lendemain, par accident, avec son ex, ça va lui gâcher la vie, surtout pour un homme avec une carrière plutôt prometteuse comme celle de Bart et un mauvais père s'inquiéterait au contraire de devoir s'impliquer plus qu'un week-end sur deux. Ce n'est pas le cas de Bart qui se demande déjà comment s'impliquer plus, c'est comme ça qu'Evie commence par lui dire de venir peindre la chambre du bébé. L'humour dans sa voix lorsqu'il dit mieux comprendre la raison de sa visite après ça fait sourire la jeune femme, elle hausse une épaule et répond: "T'es plus grand que moi et j'ai peur de monter sur mon escabeau maintenant du coup je pourrais pas peindre le haut des murs tu seras très utile... Bien sûr il n'y a pas que ça mais tu sais pour l'instant je n'ai pas plus de chose à faire pour le bébé que toi, en dehors de m'abstenir de boire du café et de l'alcool. Et de manger cru." Au contraire, être enceinte lui apporte plus de super pouvoirs que de contraintes, déjà être une femme de base ça vous donne le droit d'être chiante de temps en temps sans raison mais alors une femme enceinte ça vous donne le droit de l'être quasiment tout le temps ! Quand Bart lui demande depuis quand elle est enceinte et qu'elle répond avec honnêteté avoir tardé pour lui dire et que ça n'aurait rien changé a sa décision il semble vexé, il lui demande clairement si elle le pensait assez monstrueux pour lui dire d'avorter. "Non c'est pas ça... mais je réfléchissais différemment au début, je me disais que vu que c'était un accident je n'avais pas à t'imposer ma décision de le garder puis j'ai compris que c'était pas la bonne façon de raisonner... tardivement certes mais maintenant je suis là." L'instinct maternel et ses bons conseils commencent à la gagner, il lui a fallu du temps, elle s'entêtait à voir les choses de son point de vue, à ne pas voir l'égoïsme dans sa décision puis elle a fini par comprendre, on a fini par lui ouvrir les yeux et têtue comme elle est ce n'est pas une chose évidente. Malgré tout Bart reste calme, si calme que ça apaise Evie qui pour sa part fait plutôt semblant de l'être, elle panique un peu, les doutes la reprennent. Consciente qu'elle a plus ou moins tout anticipé ça ne l'étonne pas quand Bart lui dit de ne plus prendre toutes les décisions sans lui, ses mots la rassurent, c'est comme s'il avait déjà décidé de s'impliquer, il semble pencher de ce côté de la balance. "Ok, je vais essayer c'est juste que..." elle s'interrompt et soupire, elle cherche les mots à employer, elle n'est pas sûre d'elle mais décide finalement d'être de nouveau aussi honnête que possible, brut de décoffrage : "Je ne dis pas que j'étais sûre que tu ne voudrais pas t'impliquer seulement j'ai anticipé dans ce sens-là pour ne pas tomber de haut, me faire des films et me dire que je ne suis pas toute seule pour finalement être déçue mais je serai vraiment contente si tu décides d'être avec moi dans cette histoire" cette histoire, cette aventure, c'est un peu difficile à définir. "D'ailleurs... j'avais une echo hier en fin de journée et elle a accepté de me montrer autre chose que ses fesses ou son nez en gros plan, c'est une fille. T'es le premier à qui je l'annonce." Pourtant elle a été harcelé par son frère mais elle garde le mystère encore quelques jours, elle a prévu de l'annoncer à tous ses proches en même temps sinon elle entend déjà sa mère Jodie se plaindre de l'avoir appris après Max. Elle a encore du mal à réaliser, elle continue d'ailleurs de dire "le bébé et "il ou elle" même dans sa tête. Elle sort de son sac la photocopie de sa dernière échographie et la tend à Bart, on ne dirait pas en voyant Evie mais le petit pois n'a déjà plus vraiment l'apparence d'un haricot.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans et des poussières.
○ statut : célibataire, et désormais papa d'une petite fille.
○ métier : pilote de course professionnel en arrêt pour se concentrer sur son avenir et sa famille.
○ quartier : #98 à center bay.
○ orientation sexuelle : pansexuel.
○ informations en vrac : ✄ il sait jouer du piano.
✄ c'est un un adepte des films de zombies.
✄ ses médailles, trophées, ce sont ses bébés.
✄ les jeux vidéo de courses n'ont plus de secret pour lui.

driver baby.

○ posts : 372 ○ points : 55
○ pseudo : spf.
○ avatar : Sebastian Stan.
○ DC : bb finn, livia.
○ inscrit le : 22/09/2017
MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Lun 23 Avr - 6:07

☆ ✼ ☆ ✼ ☆
something to tell you
(feat. evie)

Peut-être que cela ne semblait pas rassurant, mais à quelque part, oui, ça le réconfortait de savoir qu'il n'était pas seul à paniquer, à douter un peu de la situation, de ce qui allait se passer. Ils ne pourront jamais savoir s'ils sont de bons parents, tant que le bébé ne sera pas né. Il angoisse à cette idée, de devoir affronter une telle responsabilité et il est tout de même content de savoir qu'elle ressent plus ou moins la même chose. Bart se contente de hocher la tête à ses paroles et puis il sourit, il espère être à la hauteur, pouvoir apporter quelque chose de bien à cette paternité, savoir s'y faire et être présent pour le gosse. Il se met légèrement à rire, ça devait être contraignant de ne pas pouvoir boire d'alcool et de faire très attention à chacun des gestes ou encore de ce qu'elle doit manger. Il est tout de même bien content de pouvoir faire tout le contraire de ce qui est interdit à une femme enceinte, c'est-à-dire, boire de l'alcool. Un accident. Est-ce qu'ils allaient dire ça à leur enfant ? Ben écoute, tu étais un accident, tu n'es pas censé être là. Il ne se voyait pas lui dire d'avorter, mais il l'aurait fait, si cela avait été dans les années où il voyageait comme jamais. À l'époque, il aimait bien les petits scandales, mais ça, ce n'est pas rien quand même, l'annonce d'un bébé. Il la regarde, se frottant le visage, parce que merde, ça le rend fou d'avoir manqué trois mois, d'avoir raté cette nouvelle, alors qu'avant, ils auraient pu être ensemble, du moins, si cela s'était passé durant l'année où ils étaient un couple. En tout cas, il préfère rester posé, plutôt que de s'emporter, à quoi bon ? Il allait devenir père, qu'il le veuille ou non. Il a envie d'assumer, d'être là, peut-être est-il rendu à cette étape de sa vie ? Il n'en sait trop rien, surtout qu'il n'a jamais pensé une seule seconde à devenir parent. Mais maintenant, il est certain de vouloir s'impliquer, d'être présent et disponible pour l'enfant à naître. « Je comprends très bien. Et je suis avec toi, tu peux compter à tout moment sur moi. » Cela ne devait pas être facile à annoncer et il n'a aucun doute là-dessus, et que les réactions de Bart peuvent parfois être imprévisibles. Il écoute ce qu'elle lui dit à propos de l'écho, et ça le fait sourire. Une autre étape qu'il a manquée, le premier instant, le premier contact, c'est un peu frustrant. Il a envie de se rattraper, d'être là pour les prochains rendez-vous et tout ce qui concerne le bébé. Elle lui annonce que c'est une fille. Il se mord la lèvre, il n'aime pas montrer ses émotions, mais là, ça le fait plus que sourire, ça le rend quasiment heureux tout ça. « Une fille.. » Dit-il dans un simple murmure, sans attendre de réponse, c'était presque une confirmation pour lui-même. Il attrape doucement l'échographie, il reste, il observe, il détaille même la photo. Ça ne ressemble pas à grand-chose, enfin un peu quand même. Et c'est déjà une preuve, une preuve que tout cela est bien réel. D'un seul coup, son ventre se noue, une boule s'y forme et se serre, la nervosité sans doute. Bart garde la photocopie pour lui, il compte sûrement la mettre dans son portefeuille ou quelque part dans sa chambre, il n'a pas encore décidé. « Si tu as besoin de quoique ce soit, n'hésite surtout pas hein. Je ne veux pas que tu aies peur de m'en parler, si quelque chose arrive ou peu importe quoi.. Juste, promets-le moi. » Il avait l'impression de se répéter, mais il voulait être certain qu'elle a compris, qu'elle n'hésite pas. Il ne souhaite pas que ça soit un fardeau pour elle à chaque fois, il est là maintenant, il ne compte pas partir demain, et il espère qu'elle va pouvoir se confier à lui, en tout cas, concernant le bébé, pour le reste, ça viendra sûrement petit à petit comme dans le temps ou presque.


© finn/tiny

_________________
don't dream your life, live your dreams.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   Ven 27 Avr - 0:10

Something to tell you
Bart & Evie

like a wrecking ball ✻✻✻Quelques heures auparavant, devant son miroir à lutter pour boutonner un jean devenu trop petit Evie se répétait ""C'est bon, j'ai rien à perdre." mais maintenant assise face à Bart, elle comprend enfin que si elle pensait n'avoir rien à perdre elle a par contre beaucoup à y gagner, elle et le bébé, elle sait ce que c'est de ne pas avoir de père, certes elle avait deux mamans mais c'est quand même différent et même si elle affirme n'avoir jamais souffert de l'absence d'une figure paternelle elle ne peut pas nier qu'elle est soulagée de savoir que le bébé n'aura pas à y songer. Et il n'y a pas que ça, elle s'est répété mentalement ainsi qu'à ses proches aussi qu'elle était prête, qu'elle pouvait le faire toute seule mais lorsque Bart prononce mot pour mot "Je suis avec toi" et "tu peux compter à tout moment sur moi" un poids énorme qu'elle n'avait même pas conscience de porter se lève de ses épaules. Et elle a confiance en lui. Elle a envie d'enregistrer ses mots pour pouvoir les réécouter en boucle à chaque fois qu'elle doutera, il reste encore plus de 4 mois de grossesse et contre toute attente pour elle, elle songe qu'elle aura besoin de ce réconfort. Alors qu'elle donne à Bart une copie de sa dernière l'échographie elle songe qu'elle aurait dû commencer par ça, elle sait que soudain tout devient bien plus réel encore pour lui, ça lui a fait la même chose la première fois. Evie lui apprend que c'est une fille et alors que Bart a le regard rivé sur la photocopie elle elle l'observe lui et le sourire qui se dessine automatiquement en apprenant le sexe du bébé, l'étincelle qui s'allume dans son regard sans qu'il n'en soit surement conscience, le tout réchauffe le cœur de la jeune femme, ça la rend heureuse et elle ne s'attendait pas à ça, elle en vient à regretter de ne pas être venue avant, elle culpabilise de pas avoir eu assez confiance en lui plus tôt. Clôturant cet instant Bart lui rappel de ne pas hésiter à l'appeler si elle a besoin de quoi que ce soit, il lui fait promettre de ne rien lui cacher, de lui parler, de le laisser être là pour elle et le bébé. "Je te le promets." confirme-t-elle avec un doux sourire. "Et je vais t'envoyer par message les dates de mes rendez vous pour le bébé et les photos des dernières échographies aussi. Je vis toujours au même endroit, tu peux passer quand tu veux." Tout en parlant elle se lève de son fauteuil, récupère son sac et regagne la porte d'entrée accompagnée par Bart. Elle sort de l'appartement et se tourne vers Bart pour lui adresser un dernier sourire, plus franc, sincère et lumineux que celui qu'elle abordait en arrivant et soudain elle rompt la distance entre eux pour passer ses bras autour de sa nuque et le serrer contre elle un court instant. Un acte impulsif qu'elle argumente d'un "Merci." la gorge un peu nouée, c'est tout ce qu'elle arrive à dire, le stresse de l'annonce retombe, le trop-plein d'émotions accumulées remonte et elle pourrait se mettre à pleurer, mais elle inspire bruyamment pour retenir ses larmes et elle se détache de Bart avant que ça ne devienne trop gênant pour lui comme pour elle."Je t'appelle." qu'elle lui reconfirme en quittant en marche arrière le couloir de l'immeuble. Bien sûr l'implication de Bart fait naître d'autres interrogations chez la jeune femme, il a d'ailleurs lui-même soulevé la plus effrayante : comment vont-ils s'organiser ? mais Evie ne veut pas s'en inquiéter, elle lui a dit qu'ils aviseront au fur et à mesure, elle sait qu'ils ont assez de bon sens pour prendre les bonnes décisions, ils trouveront un terrain d'entente pour chaque situation... le choix du prénom s'annonce d'ailleurs comme le premier défi à relever.
✻✻✻
CODES ©️ LITTLE WOLF.


Terminé 
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Something to tell you (Bart)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Something to tell you (Bart)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» KI KOZE SA ESKE FIFA TA KENBE DOKTÈ YVES JEAN BART NAN DWÈT SIPERYÈ LONG
» Circuit Cycliste Sarthe - Pays de la Loire (2.1)
» [EVENT TERMINE] Soirée de rentrée de l'AWH
» Les rôles
» Meuh fait la vache, bêh bêh fait le mouton ~ Bart psychologue confirmé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-