AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 camping ? really ? [tawan #13]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 28 ans
○ statut : c'est compliqué, son coeur bat à nouveau mais faudrait pas... surtout pas...
○ métier : récemment engagée dans l'armée dans l'espoir d'arrêter ses conneries
○ quartier : en coloc avec Naomi
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ informations en vrac :
tawan - imagine me and you


○ posts : 3266 ○ points : 275
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker & Cameron & Tasha
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: camping ? really ? [tawan #13]   Lun 16 Avr - 18:11

J’ai beau tout faire pour ne pas y penser, mais cette nuit avec Joan semble me hanter plus que je ne veux bien le croire. Je repense à mon réveil avec la jeune femme dans mes bras, ce baiser qu’elle a déposé volontairement sur mes lèvre avant de s’éloigner. La drogue n’était plus en cause pour justifier son geste. Je repense à ses mots, son invitation à venir voir notre petite chatte qui doit avoir déjà bien grandit. Je tourne en rond, généralement à cette heure-ci, je suis déjà en route pour rentrer sur Island Bay, retrouver une maison accueillante, mes fringues, ma coloc, et mes amis pour la soirée. Je meurs d’envie d’aller boire un verre au Fox, mais plus encore que ça, j’ai envie de voir Joan. Ça ne s’explique pas. Alors après une courte hésitation, je décide de prendre le chemin vers chez elle, cherchant sur le trajet une excuse valable pour venir la voir un vendredi soir à l’improviste. Le chat, je ne vois que ça pour faire genre que c’est pas elle que j’ai envie de voir, tout simplement.

Je presse le pas, impatiente de retrouver la jeune femme. J’essaie de ne pas réfléchir ni même trop penser à ce qu’elle représente pour moi, parce que je sais que ce n’est pas une bonne idée. Il fait encore jour, je me fais petite, grimpe à la gouttière comme à mon habitude, et frappe à la porte fenêtre de la chambre de Joan une première fois. Personne ne répond et je retente ma chance mais la seule chose que je vois, c’est Capsule qui se glisse derrière le rideau, ce qui me fait rire. Mais là de toute évidence elle ne peut pas sortir. J’ai beau lui parler et lui dire d’aller chercher sa maîtresse, elle comprend rien. C’est con un chat quand même. Après une légère hésitation, je prends mon téléphone et écris un sms à Joan. ‘Hey Birdy ! Je suis sur ton balcon, y’a Capsule qui essaie de m’ouvrir mais elle a pas accès à la poignée, j’ai essayé de lui dire de monter au rideau mais j’crois qu’elle a pas le droit. T’es dans le coin pour venir m’ouvrir ?’ En attendant que la jeune femme daigne répondre à mon sms, je continue de parler discrètement au chat. Je dois sans aucun doute avoir l’air affreusement conne, mais j’en ai bien rien à foutre. La petite chatte miaule à la fenêtre comme si elle me répondait, et ça me fait rire plus qu’autre chose. Elle est adorable. J’espère que Joan ne mettra pas mille ans à venir ouvrir, je vais pas attendre là pendant des plombes, si ça se trouve elle est juste pas là en fait… Je n’avais pas pensé à cette éventualité, mais c’est très probable, d’autant que je ne crois pas avoir vu sa voiture dans l’allée…

_________________
lost on you
Let's raise a glass or two to all the things I've lost on you

Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire, troublée
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 221 ○ points : 210
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Jeu 19 Avr - 17:25

L’été est fini, les cours à l’Université ont repris mais il reste encore de belles journées dont il faut profiter. C’est ce constat que nous avons fait mes amies et moi, jeudi alors que nous étions assises dans l’herbe, au soleil en attendant notre prochain cours. Et en totale improvisation nous avons décidé de partir le lendemain, pour le week-end, dans un camping sur la côte, à une heure de Wellington. L’occasion de changer d’air en célébrant la fin de l’été, les dernières baignades et les séances bronzage. Un prétexte aussi pour passer un week-end entre filles, boire de la bière, manger pas équilibré et faire la fête. Encore un peu de folie estivale avant que la routine et l’automne ne prennent totalement le relai. Jesse est une pro de l’organisation, même de dernière minute, Daisy s’occupe de la bouffe et moi de la boisson. Et le vendredi après-midi nous partons à l’aventure. Celle-ci commence avec le montage de nos tentes, mais on s’en sort plutôt bien. Néanmoins après l’effort le réconfort, et quoi de mieux que de boire une bière et grignoter des chips avec une splendide vue face à l’océan ? Rien. Nous sommes bien d’accord. Nous parlons de notre programme pour la soirée quand mon portable sonne, je viens de recevoir un message. Je suis étonnée de voir qu’il vient de Tawny. Pas que je n’espérais pas de ses nouvelles, bien au contraire, mais un vendredi en fin de journée c’est surprenant, surtout qu’elle m’indique être sur mon balcon. Elle voulait voir Capsule. Au moins je sais que mon message la dernière fois que nous nous sommes vu est bien passé, même si sur ce coup là c’est un raté pour la visite au chat. Suit un échange de sms, dans lequel la recrue fait mine d’être outrée de ne pas avoir eu d’invitation, ce à quoi je remédie. Je lui donne l’adresse du camping sans me faire d’illusion, on est vendredi soir elle a sans doute pleins de soirées prévues et des choses à faire. Mais elle aurait pu simplement me souhaiter un bon week-end et couper la discussion. Peut-être relèvera t’elle le défi de venir jusqu’ici ? L’idée n’est pas désagréable, je me rends compte que je l’espère même un peu. Mon sourire me trahi, il n’a pas échappé à Daisy qui s’empresse de me questionner « Avec qui tu discute comme ça ? On le connaît ? » je secoue la tête en levant les yeux « Tout de suite des soupçons. Je parlais avec une amie, elle voulait me voir mais je suis ici avec vous. » ce qui est la stricte vérité. Cependant j’omets de dire que je lui ai plus ou moins proposé de venir nous rejoindre. Je sais pas pourquoi j’ai fait ça d’ailleurs… je crois que j’ai envie de la voir, j’avais peur qu’elle prenne de la distance après cette dernière soirée que je préfère oublier.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 28 ans
○ statut : c'est compliqué, son coeur bat à nouveau mais faudrait pas... surtout pas...
○ métier : récemment engagée dans l'armée dans l'espoir d'arrêter ses conneries
○ quartier : en coloc avec Naomi
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ informations en vrac :
tawan - imagine me and you


○ posts : 3266 ○ points : 275
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker & Cameron & Tasha
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Ven 20 Avr - 17:22

Je gratouille à la porte l’air de rien, laissant la petite chatte jouer avec le reflet de mon doigt derrière la porte vitrée. Je ris comme une idiote, parce qu’elle est trop mignonne. S’en suit un échange de sms avec Joan qui m’explique qu’elle est au camping avec des amies. Au camping ? Vraiment ? Qui va encore au camping de nos jours ? Amusée, je lui demande quand même l’adresse, au cas où, si jamais je m’ennuie. Je garde un air détaché et ne lui fais surtout pas comprendre que j’avais vraiment envie de la voir. Surtout pas. J’ai peur que ça foute tout en l’air, c’est déjà bien assez compliqué. Une fois que j’ai compris que j’avais plus rien à faire là, je descends du balcon, fais bien attention de ne pas me faire chopper, et je retourne dans ma section pour récupérer mon sac et ma moto. Direction Island Bay où je rejoins la maison de Naomi où je vis depuis quelques semaines déjà. J’entre, il me semblait qu’elle avait dit qu’elle serait là. Mais personne. Sur le bar, un petit mot, à l’ancienne, sur un post-it. Elle est encore de garde cette nuit et ne sera pas là avant demain. Il me semble que Janis avait dit qu’elle partait en vacances avec des amis, et voilà que je me retrouve seule avec moi-même. Je pourrai bien aller au Fox, comme tous les vendredi, mais sans Janis, c’est pas pareil. Le vendredi soir, c’est notre rituel. Et merde, tant pis pour elle.

J’ai pas envie de réfléchir plus longtemps, Joan m’a laissé la porte ouverte pour que je la rejoigne. Elle est avec des amies, ce sera l’occasion de rencontrer son cercle d’amies après tout. Je sais pas bien pourquoi, mais je crois que c’est une bonne chose. Alors je monte prendre une douche, je fourre quelques affaires dans mon sac à dos, enfile un slim et une paire de bottines, un t-shirt, ma dorsale et un petit sweat zippé, ça suffira vu la chaleur qu’il fait encore. Direction l’adresse du camping. J’espère que je serai la bienvenue, auquel cas, je suis pas pieds et poings liés, je peux aussi rentrer chez moi. La route est agréable, le soleil se couche doucement et laisse l’agréable vision du crépuscule qui se dessine à l’horizon. J’arrive. Le camping est assez grand, j’hésite un instant. Soit je fais un tour pour essayer de les trouver, soit je lui demande où elles sont. Mais la surprise est une meilleure idée, je peux toujours tenter. Alors je marche dans les allées, parcours des yeux les tentes installées, cherchant quelque chose qui pourrait me faire penser à Joan. Mais rien. Je me dirige vers la plage où beaucoup de personnes sont en train de se diriger vers le camping et les douches, un petit air frais s’installe. Je remarque un petit groupe de filles un peu plus loin, assises en tailleurs en train de grignoter comme un pic nique. Je m’approche et reconnais Joan, de dos. C’est con, mais je sais que c’est elle. En m’approchant davantage, je reconnais son parfum qui me fait être plus sûre encore. Doucement, j’approche, croise le regard d’une fille face à moi et lui fais un signe pour qu’elle ne dise rien. Je m’accroupis dans le dos de Joan et passe mes mains devant son visage pour cacher des yeux. « Surprise ! »

_________________
lost on you
Let's raise a glass or two to all the things I've lost on you

Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire, troublée
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 221 ○ points : 210
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Sam 21 Avr - 17:55

Je ne sais pas si Tawny va venir, si elle a prit ma proposition au sérieux ou non. Quoi qu’il en soit je compte profiter de mon week-end. Ça commence plutôt bien, un total moment de détente et de grignotage, dans un cadre magnifique le tout en profitant du soleil qui décline doucement sur l’horizon. Je ne parle même pas à mes amies de l’invitation officieuse que j’ai lancé à la recrue, pas même après qu’elles m’aient interrogé sur mon échange de messages. La conversation s’oriente sur le programme de la soirée, puis du lendemain avait de digresser petit à petit sur tout autre chose. L’euphorie de ce séjour improvisé nous gagne, nos rires sonores mais on se fout pas mal du reste du monde à cet instant. J’ai l’impression de me retrouver, je me sens bien, légère et c’est tellement plaisant comme sensation. Cette deuxième bière n’y est peut-être pas complètement pour rien dans mon état de détente totale. La discussion se poursuit ce qui n’empêche pas mon esprit de divaguer gentiment alors que mon regard se perd sur l’océan. J’entends toujours les propos qu’échangent Jesse et Daisy mais je crois que je ne les écoutes plus vraiment. Je ne remarque donc rien dans leur léger changement d’attitude alors que quelqu’un s’avance dans mon dos et je sursaute légèrement quand des mains se posent sur mes yeux. Je ne retiens pas ce sourire qui étire mes lèvres, je sais de qui il s’agit et c’est un sentiment de joie qui s’immisce en moi. Ça pour une surprise c’est sûr que s’en est une, et une belle. J’écarte les mains de Tawny de sur mes yeux et me retourne légèrement « Mais c’est que tu as vraiment le sens de l’orientation. » plaisanté-je, ma façon à moi de prouver que je suis contente de la voir.
Mes amies sont surprises également puisque je n’ai rien dit de cette possible visite. Je fais les présentations « Daisy, Jesse je vous présente Tawny, l’amie avec qui je textotais. » dis-je en leur adressant un regard entendu. Je me souviens alors que la brunette a déjà croisé Jesse dans un bar, et qu’elle l’avait même draguer. J’ignore si elles s’en souviennent. A cette époque elle était en couple, mais elle a fini par se séparer de son barbu. Peu importe. J’attrape une bière dans la glacière, la décapsule et la tends à la recrue en lui faisant signe de s’asseoir à côté de moi « Tu vois, bières fraiches, je n’ai pas menti. » je souris et fait tinter ma bouteille contre la sienne. Evidemment la classique question sur comment la brune et moi nous connaissons est posée, suivent d’autres sur son boulot de militaire, enfin surtout la vie sur la base et le fait d’être une femme au milieu d’hommes. J’aurais peut-être dû prévenir la recrue que mes amies sont du genre curieuses. « C’est pas une règle du week-end que de ne pas parler boulot et ce genre de truc ? » lâché-je l’air de rien pour éviter qu’elles n’assomment la brune avec leurs questions. C’est comme ça qu’à ma petite échelle je joue les héroïnes en quelque sorte. « Bon ! C’est pas le tout mais si on sort faudrait peut-être aller se préparer ? » déclare Daisy qui vient de se lever comme un clown sort de sa boite. J’arque un sourcil en la regardant « Bah… j’ai pas fini ma bière, Tawny non plus. » je suis alors son regard arrêté sur un groupe de mecs qui retournent vers le camping et comprends aussitôt la raison de sa réaction « Mais tu as raison… vas y. » dis-je en riant. Jesse prend le parti de l’accompagner. Je tends un paquet de chips à la recrue « Alors du coup tu t’ennuyais ? C’est étonnant ça. Pas de grosse soirée de prévue ? » elle qui peine d’habitude à choisir où elle va aller, voire jongle entre plusieurs soirées, ça me surprend. Je ne vais pas m’en plaindre, loin de là. C’est con et j’essaye de maintenir ça inaperçu mais ça me fait vraiment plaisir de la voir.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 28 ans
○ statut : c'est compliqué, son coeur bat à nouveau mais faudrait pas... surtout pas...
○ métier : récemment engagée dans l'armée dans l'espoir d'arrêter ses conneries
○ quartier : en coloc avec Naomi
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ informations en vrac :
tawan - imagine me and you


○ posts : 3266 ○ points : 275
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker & Cameron & Tasha
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Lun 23 Avr - 20:00

Je suis contente de retrouver Joan ici, je ne vais pas le cacher, et d’ailleurs, j’ai bien peur d’être trahie par mon sourire. « Mais c’est que tu as vraiment le sens de l’orientation. » me dit-elle en plaisantant et je hoche la tête vivement, toujours ce sourire coincé sur mon visage. « Daisy, Jesse je vous présente Tawny, l’amie avec qui je textotais. » J’adresse à aux jeunes femmes un hochement de tête et c’est là que je reconnais son amie que j’avais croisé dans un bar, et que j’avais draguée, aussi. Enfin c’était y’a un moment, mais c’est marrant de la revoir là, dans des circonstances franchement différentes. « Tu vois, bières fraiches, je n’ai pas menti. » me dit Birdy en me tendant une bière fraîche. « Je suis venue exclusivement pour ça. » Sourire complice et je m’installe près de la blondinette en portant le goulot à mes lèvres. Très vite, les amies de Joan commencent à me poser des questions, j’ai un peu l’impression de subir un interrogatoire mais je m’y plie volontiers, plus amusée qu’autre chose. « C’est pas une règle du week-end que de ne pas parler boulot et ce genre de truc ? » Je tourne la tête vers la blonde pour lui offrir un sourire, parce que je trouve ça mignon quand elle essaie de prendre ma défense. Mais finalement, pas le temps de poursuivre l’interrogatoire que déjà les deux amies de Joan proposent d’aller se préparer. Alors qu’on a même pas fini nos bières, et c’est d’ailleurs ce que Birdy ajoute. Et puis je vois bien que Joan laisse tomber l’affaire et ses amies quittent la plage pour nous laisser seules, je ne sais pas si c’est fait exprès, mais je ne vais franchement pas m’en plaindre. Un paquet de chips m’est tendu et je plonge la main dedans bien volontiers. « Alors du coup tu t’ennuyais ? C’est étonnant ça. Pas de grosse soirée de prévue ? » Je hausse légèrement les épaules et tourne la tête vers elle en lui souriant. « Boh, nan, le vendredi soir j’le passe le plus souvent avec une amie, on va boire quelques verres dans le bar où je bossais avant et puis rien de bien folichon. Les soirées c’est plutôt le samedi soir. » Je finis ma bière et pique à nouveau dans le paquet de chips. « Et puis j’me suis dit que ça me ferait pas de mal de voir un peu autre chose que les bars, les soirées, les gens bourrés… Enfin tu vois quoi… » Finalement mon regard se perd sur l’eau et le bruit de cette dernière, avant d’ajouter quasi naturellement. « Et puis j’avais envie de te voir, aussi. » C’est pas le genre d’aveu que je fais logiquement, je sais pas bien ce qui me prend, et alors que je tourne la tête vers Joan, je vois le rose lui monter aux joues et je souris, avant de m’étaler un peu plus sur le sable, retenue par mes coudes pour surélever un peu mon buste. « Alors, vous avez prévu quoi ce soir ? »

_________________
lost on you
Let's raise a glass or two to all the things I've lost on you

Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire, troublée
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 221 ○ points : 210
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Mer 25 Avr - 16:39

J’ai eu les bons arguments pour donner envie à Tawny de venir me rejoindre ici. Je m’en félicite même si je n’ai que peu de mérite, la bière fraîche est une valeur sûre. Mais dans le sourire complice que nous échangeons c’est le reste qui est dit. Néanmoins je lui offre tout de suite la boisson tant méritée, d’autant plus alors que mes amies s’adonnent à leur activité favorite, à savoir être de vraies curieuses, pour ne pas dire des fouines. Loin de moi l’envie de voir la recrue prendre la poudre d’escampette pour fuir ce trop plein de questions, je viens à sa rescousse en brandissant la règle du week-end sacré qui implique de ne pas parler boulot, donc de ne pas questionner sur le sujet. Je prends le sourire de la brune comme un remerciement à mon intervention, c’est pas grand chose en rapport à ce qu’elle a fait pour moi, ça c’est clair mais à mon échelle c’est déjà ça. Pendant un très bref instant j’ai l’impression d’avoir vexé Daisy et Jesse, elles ont l’air soudain très pressées de retourner du côté des tentes et se préparer pour la soirée, mais je comprends rapidement le pourquoi de leur subite envie de quitter la plage. Elles ont repéré des mecs et je suis prête à parier qu’avant même que nous allions à la soirée elles connaitront leurs prénoms et d’où ils viennent. Pour ma part j’ai bien l’intention de finir de savourer ma bière face à l’océan et laisser à Tawny la possibilité de se poser un peu, après tout elle vient de faire un peu de route pour venir jusqu’ici. J’avoue être encore sous le coup de la surprise qu’elle soit ici assise à côté de moi plutôt qu’à une soirée à Island Bay avec ses amis.
Curieuse de connaître ses motivations je reprends ses propres mots, lesquels étaient qu’elle viendrait si elle s’ennuyait, j’en déduis donc que c’était le cas. Visiblement j’ai une image erronée de ce que peut être son vendredi soir type. C’est plus tranquille que ce que j’imaginais, une soirée à boire un verre en compagnie d’une amie. S’en tiennent t’elles là ? Pourquoi je me pose cette question ? Ça ne me regarde pas. La brune poursuit en expliquant qu’elle avait aussi envie d’un peu de changement. Mon invitation officieuse lui a donné l’opportunité de casser sa routine du week-end, j’en suis ravie « Je vois très bien. ». Les quelques mots qui suivent, cet aveu qu’elle avait envie de me voir, me font instantanément monter le rouge aux joues. J’étais pas préparée à cet aveu, et à en croire son rythme légèrement plus rapide, mon cœur en fait les frais. Un rien me perturbe de toute façon… je commence à m’y faire. Je jette un regard en coin dans la direction de Tawny qui prend ses aises dans le sable, c’est l’air marin ou la bière de trop qui fait que je la trouve particulièrement belle à cet instant ? Sans doute le savant mélange des deux. Je pioche dans le paquet de chips pour reprendre un peu contenance, mon regard dirigé à nouveau vers le large. La recrue me questionne sur les plans pour la soirée, j’échappe un léger rire « Un bar, de la musique, des gens bourrés… enfin tu vois quoi. » tournant la tête dans sa direction je fais une légère moue embarrassée « Super original, hein ? » je hausse les épaules « Enfin c’est ce que les filles ont proposé. Je suis plutôt celle qui suit le mouvement. Ce week-end j’ai tellement pas envie de réfléchir, j’ai laissé mon cerveau à la maison. Je n’organise rien, je bois de la bière, je bouffe des chips et… » je marque un temps d’arrêt le temps de réfléchir « Je profite de l’océan. » j’arque un sourcil « T’as prévu un maillot de bain au moins ? Parce que même si c’est pas le cas, autant que tu sois prévenue tu vas finir à la flotte quoi qu’il en soit. » petite lueur de défi dans le regard et je termine ma bière avant de m’allonger sur le sable en échappant un soupir d’aise « On peut aussi rester là, si tu veux. ».
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 28 ans
○ statut : c'est compliqué, son coeur bat à nouveau mais faudrait pas... surtout pas...
○ métier : récemment engagée dans l'armée dans l'espoir d'arrêter ses conneries
○ quartier : en coloc avec Naomi
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ informations en vrac :
tawan - imagine me and you


○ posts : 3266 ○ points : 275
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker & Cameron & Tasha
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Jeu 26 Avr - 12:04

Je n’avais pas prévu de la faire rougir, mais je trouve ça d’autant plus mignon, et ça me fait sourire. C’est plus fort que moi. Alors je m’installe de manière à regarder l’océan, lui demandant ce qui est prévu pour la soirée. « Un bar, de la musique, des gens bourrés… enfin tu vois quoi. » Je ris un peu et la regarde, amusée. « Ouais, pas mieux que ce qui m’attendait à Wellington finalement… » Je la taquine, encore et toujours, je crois bien que c’est devenu mon hobby favori. « Super original, hein ? » « Magnifique ! » Je la regarde en souriant tout en jouant avec le sable entre mes doigts. « Enfin c’est ce que les filles ont proposé. Je suis plutôt celle qui suit le mouvement. Ce week-end j’ai tellement pas envie de réfléchir, j’ai laissé mon cerveau à la maison. Je n’organise rien, je bois de la bière, je bouffe des chips et… Je profite de l’océan. » Hochant la tête, je repose mon regard sur ledit océan. « Ça me paraît pas mal comme planning. De temps en temps, ça fait du bien de pas trop réfléchir. » Je le fais souvent, et je sais ô combien c’est agréable. Enfin, sauf quand on se réveille le matin et qu’on a oublié la moitié de ce qu’on a vécu pendant la nuit. « T’as prévu un maillot de bain au moins ? Parce que même si c’est pas le cas, autant que tu sois prévenue tu vas finir à la flotte quoi qu’il en soit. » J’arque un sourcil en croisant le regard de défi de la blondinette avant qu’elle ne se laisse tomber sur le sable. « J’ai pas prévu de maillot de bain non, j’ai pas l’habitude de me baigner en maillot de bain. » Elle veut jouer, on peut jouer. « On peut aussi rester là, si tu veux. » « On peut. Mais tu es là pour être avec tes amies à la base, pas juste avec moi… » Même si ça ne serait pas pour me déplaire. « Ce que je propose, c’est qu’on suive le mouvement, on boit une bière ou deux, et on rentre profiter de l’océan avant d’aller nous coucher. Qu’est-ce que t’en dis ? » Je sais que c’est dangereux, j’ai pas de maillot de bain, j’me baigne le plus souvent à poil, et je vais dormir avec elle. Enfin, j’espère. Je me vois mal dormir avec une de ses amies. « D’ailleurs, en parlant de coucher… » Je me reprends immédiatement. « Enfin de dormir quoi, vous vous êtes organisées comment ? C’est une tente pour tout le monde ou chacune la vôtre ? Faut que j’aille squatter chez les voisins ? » Oui, j’espère qu’elle me dira qu’on sera seules dans une petite tente. C’est plus fort que moi.

_________________
lost on you
Let's raise a glass or two to all the things I've lost on you

Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire, troublée
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 221 ○ points : 210
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Lun 30 Avr - 12:05

Finalement le programme de notre soirée n’est pas si différent du plan initial de Tawny. Mais le lieu et la compagnie diffèrent, c’est déjà ça. Je sais à son sourire et sa manière de me répondre avec cette malice qui lui est propre, que la jeune femme ne regrette pas pour autant d’avoir fait le déplacement. Après tout ne vient-elle pas tout juste d’avouer qu’elle voulait me voir ? Néanmoins rien est gravé dans le marbre concernant la soirée et n’étant pas réellement à l’origine de ce programme peu original je n’aurais aucun problème à prévoir tout autre chose si la recrue n’a pas envie d’aller dans un bar. Je souris alors que la brune valide mon choix de ne pas réfléchir durant ce week-end. Je crois que j’ai besoin de ça, j’ai trop pensé ces derniers temps, et si beaucoup de questions n’ont pas encore de réponses j’ai décidé de tout laissé de côté dès l’instant où nous sommes parties de Wellington. Cependant il y a une seule chose à laquelle je ne renoncerais pas c’est de profiter de l’océan. Au moins une dernière baignade avant que les beaux jours soient définitivement derrière nous pour les mois à venir. Je demande à Tawny si elle a prévu le coup et pris un maillot de bain mais sa réponse me prend au dépourvu, je ne m’attendais pas à ça. Je me mets à rire « Ok t’iras toute habillée alors. » j’ai très bien compris ce qu’elle a voulu dire, mais ça m’amuse de prétendre le contraire et mon sourire en témoigne. M’affalant sur le sable je sens toute motivation à bouger se faire gentiment la malle, j’évoque la possibilité de rester là plutôt que de sortir. Je laisse le choix à la recrue, après tout elle a fait le trajet jusqu’ici alors que rien ne l’y obligeait, elle a son mot a dire aussi.
Nuancée, dans un soucis d’équité elle propose une alternative équilibrée et le programme qu’elle décrit me convient. Je tourne la tête dans sa direction « Ça me va parfaitement. » répondis-je avec enthousiasme « Même si ça implique que j’vais devoir bouger pour aller me préparer. » pourtant je suis tellement bien, allongée là. Vient alors une question élémentaire d’ordre logistique de la part de Tawny, concernant la nuit à venir. J’échappe un petit rire et me redresse « Evidemment que tu vas devoir squatter chez les voisins ou peut-être même dormir là, sur la plage. » dis-je sur le ton de la plaisanterie avant de reprendre plus sérieusement « On a chacune notre tente. Vaut mieux, parce que telle que tu les as vu, mes amies n’ont pas prévue de finir la soirée seule. » à voir son sourire j’anticipe et poursuis « Et si la question que tu te poses est “Mais elle sait monter une tente ?“ la réponse est oui, parce que même si on parle pas boulot le week-end je te rappelle que je suis fille de militaire. » je hausse les épaules « Et c’est une tente qui se déplie toute seule… » avoué-je avec un petit sourire. Elle termine sa bière alors que je range notre apéro plage, puis nous retournons vers le camping, retrouvant Daisy et Jesse. Je laisse Tawny le temps d’aller me préparer rapidement, et réapparais prête, totalement remotivée à sortir « Bon bah vous faites quoi ? On y va ? » lâché-je comme si j’étais celle qui attendait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 28 ans
○ statut : c'est compliqué, son coeur bat à nouveau mais faudrait pas... surtout pas...
○ métier : récemment engagée dans l'armée dans l'espoir d'arrêter ses conneries
○ quartier : en coloc avec Naomi
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ informations en vrac :
tawan - imagine me and you


○ posts : 3266 ○ points : 275
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker & Cameron & Tasha
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Mar 1 Mai - 17:26

« Ok t’iras toute habillée alors. » J’arque un sourcil en la regardant, parce que je sais que même si elle joue souvent les effarouchées, elle n’en est pas idiote pour autant, et je sais qu’elle a très bien compris ce que je voulais dire. Alors ça m’amuse d’autant plus, et je choisis de continuer sur le même terrain. « Voilà. Toute habillée. Et comme ça après je mourrai de froid. » Je ris un peu et écoute sans plus tarder le programme de la soirée, qui me semble somme toute agréable, bien que ça ne change pas grand chose de ce que je comptais faire si j’étais restée à Wellington. Peu importe, je suis avec elle et c’est ce qui compte, c’est bien pour cette raison que j’ai fait le déplacement. d’ailleurs, je lui dis sans filtre, me demandant bien ce qui me passe par la tête. Je trouve finalement une légère variante à lui proposer, et ça a l’air de lui plaire. Mais une question subsiste, les tentes. Je dors où moi ce soir ? C’est bien beau mais je vais pas faire de la route, encore moins après avoir bu - même si ça ne serait clairement pas la première fois. « Evidemment que tu vas devoir squatter chez les voisins ou peut-être même dormir là, sur la plage. » Je hausse un peu les épaules. « Je préfère encore la plage que les voisins. » J’aime pas trop les gens qui font du camping en règle générale, je trouve ça un peu trop bidochon, sauf quand c’est un trip entre potes, là c’est tout autre chose. « On a chacune notre tente. Vaut mieux, parce que telle que tu les as vu, mes amies n’ont pas prévue de finir la soirée seule. » Je souris un peu et me prépare à lui poser une question mais elle me prend de court, reprenant la parole avant que je n’ai eu le temps de dire quoi que ce soit. « Et si la question que tu te poses est “Mais elle sait monter une tente ?“ la réponse est oui, parce que même si on parle pas boulot le week-end je te rappelle que je suis fille de militaire. Et c’est une tente qui se déplie toute seule… » Je me mets à rire à nouveau et me redresse en secouant la tête, frottant mes mains l’une contre l’autre pour retirer le sable. « Mais même pas en plus, j’allais même pas me poser ce genre de question. Enfin… pas tout de suite en tout cas ! » Je l’aide à ranger et tente quand même ce qui me passait par la tête. « Donc tu m’invites chez toi pour la nuit ? T’avais pas prévu de ramener quelqu’un toi aussi ? J’peux me faire toute petite si besoin. » Je ris pour moi même en imaginant la scène.

Finalement, nous rentrons auprès de ses amies et je laisse la blondinette se préparer assez rapidement, alors que je reste devant les tente à marcher et tourner en rond pendant que je joue sur mon portable en attendant qu’elle aient terminé de se faire belles. « Bon bah vous faites quoi ? On y va ? » Birdy a l’air en forme, je lui offre un large sourire. « T’as croisé Marraine la bonne fée ou quoi ? Je l’ai pas vue… » Je fais mine de regarder autour de moi et repose mon regard amusé sur la jeune femme avant de laisser mon regard la parcourir de haut en bas. « J’aime bien ce t-shirt, il te va bien… » dis-je en effleurant le tissus du bout de mes doigts au niveau de son ventre avant de plonger mon regard dans le sien. Je flirte moi ? Mais pas du tout. Ses amies réapparaissent et je suis le mouvement jusqu’au bar dont elles ont parlé, heureusement nous y allons à pied, c’est sur une plage un peu plus loin. Sur le chemin, je me retiens de prendre la main de Joan, me contentant simplement d’effleurer ses doigts de temps à autre l’air de rien. « Bon, ce soir tu lâches pas ton verre des yeux hein ? »

_________________
lost on you
Let's raise a glass or two to all the things I've lost on you

Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire, troublée
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 221 ○ points : 210
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Mar 1 Mai - 20:07

Clairement moi aussi je choisirai la plage plutôt que les voisins si je devais dormir autre part que dans ma tente ce soir. Il y a des gens sympas dans les camping je ne le nie pas, mais certains sont assez spéciaux… et puis avec ma mésaventure avec la drogue, il y a peu je suis d’autant plus méfiante vis à vis des gens. J’ai plaisir à voir que notre complicité avec Tawny a l’air intacte, c’est une vraie crainte qui s’envole et je me sens déjà un peu plus légère. J’aime cette dynamique entre nous, je m’en serais vraiment beaucoup voulu d’avoir tout gâché. Je ne sais même pas pourquoi je me suis mise ça en tête à vrai dire, peut-être mon impression d’avoir été un vrai boulet quand j’étais sous l’effet de la drogue. Visiblement elle ne m’en tient pas rigueur, la meilleure preuve étant sa présence un vendredi soir, son aveu d’avoir eu envie de me voir… ok Joan, affaire classée. Habituée à ce que la jeune femme me taquine dès qu’elle en a l’occasion je joue la carte de l’anticipation pour l’empêcher de s’engouffrer dans la brèche qu’est mon talent en matière de montage de tente. J’ai peut-être un peu trop anticipé parce qu’à priori elle n’y avait pas encore pensé. En revanche ma remarque concernant mes amies n’a pas manqué de lui donner matière à me questionner sur mes propres intentions durant la soirée. Un petit sourire énigmatique étire mes lèvres, je glisse un regard malicieux vers Tawny et laisse un silence s’installer avant de répondre, comme si j’hésitais « Tu es mon invitée. » dis-je alors que mon sourire s’élargit, amusée par sa proposition de se faire toute petite si nécessaire « J’ai rien prévu du tout. Mais la tente est définitivement trop petite pour trois. » la soirée est placée sous le signe de l’imprévu, cependant je tiens à un minimum d’espace vital… et probablement un peu à ne pas partager la compagnie de la recrue.
Préparation rapide, j’opte pour une tenue simple mais efficace pour ce genre de sortie. C’est sans doute la seule chose que j’avais prévu, m’évitant le casse-tête du “qu’est-ce que je vais mettre ?“. Je réapparais apparemment bien plus rapidement que ce que pensait Tawny, j’arque un sourcil à sa remarque « Tu insinue que je portais des guenilles juste avant ? » je lui montre mes chaussures, des baskets basses toutes simples « Et en plus elle a oublié les pantoufles de verre. » ajouté-je en riant. Mes joues chauffent légèrement au compliment que me fait la brune, à moins que ça soit à cause de sa proximité ou de son regard ? Heureusement il fait assez sombre pour que ça passe inaperçu. J’allais répondre, dire une connerie pour chasser le trouble mais mes amies nous rejoignent à ce moment là. Sur le trajet jusqu’au bar sur la plage je marche à côté de la recrue, j’ignore si c’est fortuit mais plusieurs fois nos doigts se frôlent. C’est pas le genre de truc que je devrais remarquer, pourtant je ne peux m’empêcher de me poser la question. Une partie de moi aimerait bien que ça ne soit pas le hasard… Mon regard croise le sien quand je tourne la tête vers elle suite à sa question « Non, aucun risque que je le lâche. » je hausse les épaules « Je vais m’y accrocher comme un coquillage à un rocher. » et ce même en sachant qu’elle sera là pour me sauver la mise encore une fois si besoin. Sauf que je vais tout faire pour que ça n’arrive pas, c’est pas le but de lui gâcher encore une autre de ses soirées de week-end. Nous arrivons au bar, immédiatement Daisy et Jesse se dirige vers un groupe de personnes avec qui elles ont l’air d’avoir déjà sympathisé. J’échappe un petit rire « Tu comprends mieux pourquoi elles ont mis tant de temps à se préparer ? » dis-je à l’intention de Tawny. Une minute plus tard je me retrouve avec un cocktail à la main, il a intérêt d’être bon parce que je misais plutôt sur la bière ce soir, et mes amies se chargent de faire les présentations avec le petit groupe auquel nous nous sommes joint un peu par la force des choses. Je suis en train de boire une gorgée de ma boisson quand je sens une main se poser dans mon dos, un mec entre dans mon champ de vision « Donc toi c’est Joan, c’est ça ? » j’affiche une mine perplexe, c'est quoi cet abord nul ? « Il semblerait. » dis-je sans grande conviction en me décalant pour que sa main quitte mon dos. Je lance un regard vers Tawny, sans trop savoir pourquoi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 28 ans
○ statut : c'est compliqué, son coeur bat à nouveau mais faudrait pas... surtout pas...
○ métier : récemment engagée dans l'armée dans l'espoir d'arrêter ses conneries
○ quartier : en coloc avec Naomi
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ informations en vrac :
tawan - imagine me and you


○ posts : 3266 ○ points : 275
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker & Cameron & Tasha
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Dim 6 Mai - 17:50

Je cherche à savoir si je vais devoir dormir à la belle étoile, et je le fais bien comprendre à la jeune femme. « Tu es mon invitée. » dit-elle en faisant mine d’avoir hésité. Hum. « J’ai rien prévu du tout. Mais la tente est définitivement trop petite pour trois. » Cette fois je fais un petit signe de tête, tentant de ne pas trop sourire pour montrer mon contentement. « Tu m’en vois ravie ! » Sourire complice et nous voilà déjà en train de revenir vers les tente pour qu’elle puisse aller se changer. Autant dire que ça ne devrait pas prendre mille ans, se changer dans une tente ce n’est pas ce qu’il y a de plus pratique, ses amies elles, sont parties dans les salles de bains communes - autrement dit LE truc qui me fait détester le camping. Joan ne tarde pas à ressortir et je m’amuse à flirter un peu avec elle, jouant de mes charmes sans vraiment le vouloir. « Tu insinue que je portais des guenilles juste avant ? » Je secoue très légèrement la tête en souriant avant qu’elle n’ajoute « Et en plus elle a oublié les pantoufles de verre. » ce qui me fait rire. Avec Joan, je peux assumer pleinement mon côté enfantin, elle a le même, et c’est exactement ce dont j’avais besoin. Arrêter de me prendre la tête ou de vouloir être qui je ne suis pas, et faire enfin ce que je veux, avec qui je veux. Et qui je veux, c’est elle. C’est aussi simple que ça.

Sur le chemin pour aller au bar, je m’amuse à frôler la main de Joan, laissant croire qu’il ne s’agit pas forcément d’un geste délibéré, et pourtant c’est bel et bien le cas. Nouvelle taquinerie, je sais qu’elle y répondra. « Non, aucun risque que je le lâche. » Je la regarde en souriant, et j’ai l’impression de comprendre qu’elle culpabilise encore de la dernière fois. « Je vais m’y accrocher comme un coquillage à un rocher. » Un rire s’échappe d’entre mes lèvres et je l’imagine en mode sirène en train de s’accrocher coûte que coûte. « Tu comprends mieux pourquoi elles ont mis tant de temps à se préparer ? » me demande-t-elle alors que je ris de regarder ses amies se pavaner devant ces mecs. « Je vois. Ça fait longtemps qu’elles ont pas chopé ou comment ça se passe ? » Je ne veux pas être méchante, mais je trouvais ça plutôt drôle. Après tout, moi je m’en fous, je suis là pour Joan, ça m’arrange plutôt pas mal que ses amies ailleurs draguer ailleurs, tant que je peux passer du temps avec Birdy. Des cocktails nous sont offerts par le groupe de mecs, j’espère qu’ils vont pas trop nous emmerder, j’ai pas du tout, mais alors pas du tout envie de me faire draguer par un mec. Mais juste le temps de regarder le SMS de mon père que je viens de recevoir, je relève les yeux et vois qu’un gars a sa main dans le dos de Joan. J’arque un sourcil et sent en moi monter une sensation étrange. La jalousie, oui oui. Putain voilà que ça recommence. Je dois me contenir. Je sais que ce sentiment n’est pas le bienvenu, surtout vu ce qu’il m’a fait faire par le passé. Je me contracte un peu, serre les mâchoires. Joan se décale et elle m’adresse un regard que je n’arrive pas réellement à comprendre. Est-ce qu’elle veut que je lui vienne en aide et que je la sorte de là ? Ou au contraire que je la laisse tranquille ? Dis moi Birdy, dis moi. Je garde mon regard ancré au sien sans savoir quoi faire et finalement je m’approche d’elle, glisse à mon tour ma main dans le creux de son dos et mon visage du sien pour approcher mes lèvres de son oreille et y murmurer quelques mots. « J’ai pas pris ma cape, mais mes pouvoirs fonctionnent aussi bien sans… » Je veux juste lui faire comprendre que si elle a besoin, je suis là. Mais si tant est que ce mec lui plaise, je ne peux décemment pas lui casser son coup, alors je retire ma main m’éloigne d’un pas avant de m’adresser au gars l’air de rien.

_________________
lost on you
Let's raise a glass or two to all the things I've lost on you

Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire, troublée
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 221 ○ points : 210
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Lun 7 Mai - 16:34

A peine sommes nous arrivées au bar que mes amies sont déjà en train de rejoindre leurs nouvelles connaissances. Nous nous côtoyons depuis assez longtemps pour ne pas être surprise par leur objectif clair de draguer ces mecs rencontrer à peine une heure plus tôt. Je savais en venant passer les week-end ici avec elles qu’au moins une soirée serait placer sous le signe de la séduction, et si je suis de nature sociable pour autant je ne suis pas du tout dans le même délire. Mes relations passées n’ont jamais démarré lors d’une soirée comme celle-ci, et ça ne commencera pas ce soir. Je n’ai clairement pas la tête à ça, le truc c’est que je ne sais pas bien où elle est depuis quelques semaines… Ça ne m’empêchera pas de m’amuser, ne serait-ce qu’en observant le manège de Daisy et Jesse. Tawny est sans aucun doute ma meilleure alliée. Je ris à sa remarque et hausse les épaules « Faut croire. J’ai pas tous les détails. ». Si j’ai fait venir la recrue jusqu’ici ce n’est pas pour la laisser sur la touche, cependant c’est sans compter sur un des gars du groupe qui m’aborde. Peut-être envoyé par l’une de mes amies ? C’est bien leur genre de vouloir jouer les entremetteuses. Sa manière de faire en m’imposant ce contact dans mon dos ne me plait pas franchement. Je m’y soustrais et regarde en direction de Tawny sans trop savoir ce que je cherche à lui dire. Est-ce un appel à l’aide ? Pas vraiment, je pense pouvoir gérer la situation et il n’est même vraiment dérangeant ce mec, simplement il s’est imposé alors que nous discutions. Le regard de la brune se fixe dans le mien, perplexe, et je ne sais pas trop quel signal j’envoie mais elle s’approche.
Une main dans mon dos, elle chuchote à mon oreille me faisant réprimer un frisson. Je comprends tout de suite ce dont elle parle, prête à voler à mon secours, je n’ai qu’un signal à donner pour qu’elle intervienne. Je souris, à la fois touchée et amusée par son attitude. Elle s’éloigne d’un pas, et regarde celui qui nous a interrompu, lequel semble ne pas avoir prévu que la conversation se fasse à trois. Il lâche à l’intention de la recrue « Par contre j’ai pas retenu ton prénom… désolé. » j’arque un sourcil « Ah… ouf… je me sentais mal de l’avouer mais j’ai pas retenu le tien. » c’est sorti spontanément, je n’ai pas pu m’en empêcher. Il me regarde, surpris, puis affiche un petit sourire crispé avant de se présenter à nouveau « Connor. », je hoche la tête et bois une gorgée de mon cocktail tout en l’observant. Il n’est pas mon genre, trop indélicat dans l’attitude et rien ne m’attire vraiment chez lui, même s’il n’est pas moche. Mon attention se reporte sur Tawny à qui mon regard laisse bien entendre que c’est le moment de laisser parler son côté comédienne « Du coup tu n’as pas fini de me raconter ce truc dingue. » je souris et désigne du regard une table libre un peu plus loin avant de me tourner vers Connor « Peut-être à plus tard. ». Il n’insiste pas et retourne auprès du reste du groupe alors que je me dirige déjà vers la table ciblée, j’adresse un regard malicieux à Tawny « Tu t’appelle comment déjà ? » je ris, un peu moqueuse « Je suis trop sévère ou il avait vraiment l’air un peu bête ? » je secoue la tête et m’assois à la table « J’aime pas trop les soirées de ce genre… » avoué-je finalement « Sans doute parce que je suis totalement nulle en matière de drague. » je regarde la brune « Oh vas-y je t’en prie ne te retiens pas de rire, je sais que t’en as envie. » et à vrai dire il y a de quoi.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 28 ans
○ statut : c'est compliqué, son coeur bat à nouveau mais faudrait pas... surtout pas...
○ métier : récemment engagée dans l'armée dans l'espoir d'arrêter ses conneries
○ quartier : en coloc avec Naomi
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ informations en vrac :
tawan - imagine me and you


○ posts : 3266 ○ points : 275
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker & Cameron & Tasha
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Mar 8 Mai - 17:54

Je ne peux m’empêcher de voler au secours de Joan, c’est plus fort que moi. Je ne suis pas certaine que c’est ce qu’elle me demande, mais au moins, je n’aurai aucun regret. Si je la fais chier, je pense que je saurai le comprendre toute seule et dans ce cas là je me retiendrai pour les éventuelles prochaines fois. Le sourire qu’elle m’offre me fait comprendre que je n’ai pas eu tord de venir lui dire ça a l’oreille. Je n’ai pas été jusqu’à faire croire qu’elle était ma petite amie, mais ça peut encore s’arranger. Pourtant, je décide de rester à ma place, c’est désormais la jeune femme qui a les cartes entre ses mains. Le gars qui venait pour draguer Joan ne semble pas très content de me voir si proche d’elle et il en devient même désagréable, me demandant comment je m’appelle. J’arque un sourcil, dubitative, et c’est Joan qui prend le relais, non sans me faire fortement sourire. « Ah… ouf… je me sentais mal de l’avouer mais j’ai pas retenu le tien. » Je baisse les yeux pour essayer de masquer mon amusement face à la situation, et cet abruti répond quand même son prénom, comme s’il n’avait pas trop compris que la jolie blonde est en train de se foutre de sa gueule. Pauvre gars. « Du coup tu n’as pas fini de me raconter ce truc dingue. » Je relève les yeux vers elle et elle me montre une table un peu plus loin, avant de s’adresser au gars pour lui dire en gros, qu’il a rien à foutre là, et voilà qu’on s’éloigne, et moi je me marre. « Beau. C’était beau. Bravo Birdy. » Je la regarde avec complicité et nous nous installons face à face à une petite table pour deux personnes un peu plus loin. « Tu t’appelle comment déjà ? » Un large sourire étire mes lèvres et illumine mon visage. « Barbara, je te l’ai déjà dit, tu peux toujours m’appeler Barbie… » Rappel à notre première rencontre. « Je suis trop sévère ou il avait vraiment l’air un peu bête ? » Je finis de boire ma gorgée de cocktail et secoue la tête. « Tu es vraiment trop méchante. Il faut que tu sois plus cool avec les pauvres abrutis comme eux, tu sais, ça doit pas être facile… » Je hausse les épaules et regarde le pauvre gars un peu penaud retourner vers ses amis. « Il a fait l’effort de venir te voir, une fille aussi jolie que toi, ça doit pas être simple. » Je la regarde et lui souris, avant de boire une nouvelle gorgée, voyant bien que je viens de la toucher, et j’adore ça. La déstabiliser. Gentiment, bien sûr. « J’aime pas trop les soirées de ce genre… Sans doute parce que je suis totalement nulle en matière de drague. » Je hausse un peu les épaules en souriant, loin de moi l’idée de me moquer. « Oh vas-y je t’en prie ne te retiens pas de rire, je sais que t’en as envie. » Cette fois je ris. « Mais qu’est-ce que t’as à vouloir que je me foute de toi aujourd’hui ? Je suis pas venue pour ça ! » je secoue la tête, amusée et poursuis. « Non j’allais dire : moi non plus je sais pas draguer, donc on est deux. » Evidemment que je mens, elle le sait aussi bien que moi et je le vois à son sourire. Oui parce qu’elle y a eu droit, même si j’y ai pas été franco avec elle, je sais pas vraiment pourquoi d’ailleurs. « Et puis toute manière, savoir draguer ça sert à quoi exactement ? » Je hausse les épaules. « Du moment qu’on te drague, t’as pas besoin de savoir draguer ! » Nouveau sourire, un peu plus équivoque celui-ci…

_________________
lost on you
Let's raise a glass or two to all the things I've lost on you

Revenir en haut Aller en bas

avatar

birdy
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 22 ans
○ statut : Célibataire, troublée
○ métier : Etudiante en histoire de l'art
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle
○ posts : 221 ○ points : 210
○ avatar : Charlotte Mckee
○ DC : Neal Lohnsbury
○ inscrit le : 08/06/2017
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Mer 9 Mai - 22:23

Je reçois les félicitations de Tawny avec un petit sourire fier, je ne suis pas mécontente de moi mais je m’abstiens de faire une courbette. Restons modeste. Nous échangeons un regard complice et je poursuis sur ma lancée avec humour. La brune a du répondant ce n’est pas une nouveauté, c’est pour ça que nos échanges sont toujours si dynamiques et plaisants. Je ne peux retenir un rire quand elle se présente en tant que Barbara, prénom qu’elle avait tenté de faire passer pour le sien « Ça te va tellement bien… ». Je ne sais pas si c’était méchant d’avoir subtilement envoyer balader ce type, mais comme il a manqué de délicatesse j’estime que c’était mérité, non ? Je l’ai trouvé bête dans sa manière d’agir et je dois avouer que c’est plutôt un truc rédhibitoire pour moi. Je demande l’avis de la recrue, qui bien sûr m’enfonce faussement en ironisant sur la situation. Il y a du vrai dans ses propos, le jeune homme a fait l’effort de venir m’aborder même si c’était maladroitement. Moi-même je ne crois pas être capable de faire ce qu’il a fait, enfin surtout pas si je peux potentiellement donner la même impression que lui. La recrue a raison, ça ne doit pas être facile. Ce qui ne l’est pas non plus c’est de masquer ce que provoque chez moi chaque compliment de sa part. Une fois de plus je me sens rougir légèrement, le meilleur moyen de faire passer ça inaperçu est de boire une gorgée de mon cocktail. Je repose mon verre sur la table et le fait tourner entre mes doigts avant d’avouer ne pas être très adepte des soirées de ce genre, justifiant cela par mon absence de compétence en matière de drague. Tawny sourit je prends ça comme une envie de rire qu’elle retient et l’invite à laisser libre cours à ce que lui inspire mon aveu, j’ai l’habitude je sais qu’elle ne se moque pas méchamment, elle me taquine.
Elle rit et je secoue la tête « Bah non mais je commence à te connaître, avec ton petit sourire là. C’est que tu veux rire mais que tu te retiens. » lâché-je avec un haussement d’épaules alors qu’elle se défend d’avoir eu une quelconque intention de se moquer. La brune rétablie la vérité sur ses vraies intentions et j’arque un sourcil. Elle ne pas savoir draguer ? Je pouffe un peu, laissant un sourire flotter sur mes lèvres « Oui bien sûr. » elle enchaine, posant une question à laquelle je n’ai pas de réponse toute faite, de toute manière elle ne me laisse pas le temps d’en trouver une menant la discussion dans la direction qu’elle souhaite. « Peut-être que ça sert à pouvoir mener la conversation… » dis-je en plantant mon regard dans celui de Tawny « Mais comme tu ne sais pas draguer tu vois pas de quoi je parle. » je rentre dans son jeu en faisant preuve d’ironie, définitivement rassurée sur le bon état de notre complicité. Je bois une nouvelle gorgée d’alcool « En tout cas si un jour je m’essaye à la drague, j’espère ne pas être aussi nulle que ce type. » j’affiche un petit air innocent « Malgré ce que tu prétends je sais que tu ferais un bon coach. » je ris « Tu ne voudrais pas que je me ridiculise, n’est-ce pas ? ». Je n’ai pas vraiment l’intention de me mettre à draguer, mais ça m’amuse de laisser planer le doute et puis je serai curieuse de voir quels conseils pourrait me donner la brune.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

tawny la malice
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 28 ans
○ statut : c'est compliqué, son coeur bat à nouveau mais faudrait pas... surtout pas...
○ métier : récemment engagée dans l'armée dans l'espoir d'arrêter ses conneries
○ quartier : en coloc avec Naomi
○ orientation sexuelle : 100% homo
○ informations en vrac :
tawan - imagine me and you


○ posts : 3266 ○ points : 275
○ pseudo : Tinkerbell (Vicky)
○ avatar : Kstew mon amour
○ DC : Parker & Cameron & Tasha
○ inscrit le : 23/06/2016
MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   Ven 11 Mai - 10:19

Elle croit encore que je vais me foutre d’elle, n’importe quoi. « Bah non mais je commence à te connaître, avec ton petit sourire là. C’est que tu veux rire mais que tu te retiens. » Je secoue la tête d’un air innocent et la laisse poursuivre son discours en m’avouant qu’elle ne sait pas draguer. Ça, j’avais vu, et je m’amuse en lui disant que de toute manière, moi non plus. Tu parles. « Oui bien sûr. » Je hoche la tête l’air de lui dire que je ne dis que la vérité, toujours ce petit rictus au coin de mes lèvres. « Peut-être que ça sert à pouvoir mener la conversation… » Cette fois je hausse les épaules, comme à mon habitude, et bois une gorgée de mon cocktail. « Non regarde, tu sais pas draguer et pourtant, tu mènes la conversation avec moi. Parfois. De temps en temps. » Ok je m’embourbe là. Non mais c’est vrai quoi, c’est pas toujours moi. « Mais comme tu ne sais pas draguer tu vois pas de quoi je parle. » Mon sourire s’élargit et je me penche un peu sur la table pour y déposer mes coudes. « C’est vrai… » Ou pas. « En tout cas si un jour je m’essaye à la drague, j’espère ne pas être aussi nulle que ce type. » Je pouffe de rire et m’étouffe à moitié, toussant un peu en regardant dans la direction du pauvre gars qui est reparti penaud jusqu’à son groupe de potes. « Je pense qu’on peut difficilement être aussi nulle. » « Malgré ce que tu prétends je sais que tu ferais un bon coach. » Je la regarde à nouveau, me délectant de ce rire que j’aime tant. « Tu ne voudrais pas que je me ridiculise, n’est-ce pas ? » J’arque un sourcil, sentant le petit air de défi qui plane au dessus de nous. « Non, je voudrais pas que tu te ridiculises. Alors quoi, tu veux un cours de drague ? C’est sérieux là ? » Je ne la lâche pas des yeux, elle a l’air sérieuse. Très bien. Je soupire un peu, ne sachant pas par où commencer. « C’est dur ce que tu me demandes, parce que c’est des années de pratique, apprendre à cerner la personne, s’adapter à sa personnalité. Je sais pas, je te draguerai pas de la même façon que je draguerai Daisy par exemple, vous êtes trop différentes. » Je bois une nouvelle gorgée de mon cocktail et j’ai subitement une idée. « Bon. Je vais déjà évaluer la dose de travail. » Petit sourire, regard toujours planté dans celui de la blondinette. « Voyons voir de quoi tu es capable. Si tu ne me connaissais pas, et que tu voulais me draguer. Imagine je suis, je sais pas un gars qui te plait, peu importe. Comment tu t’y prendrais, montre-moi. » Je la vois déjà rougir un peu et je souris. « C’est que moi, te mets pas la pression ! Je vais pas te juger, tu me connais… » Je ne l’ai jamais jugée, jamais.

_________________
lost on you
Let's raise a glass or two to all the things I've lost on you

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: camping ? really ? [tawan #13]   

Revenir en haut Aller en bas
 

camping ? really ? [tawan #13]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: have fun-