AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 cheer up, put a smile on your face; pv.noa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans (16 mars)
○ statut : fiancée par arrangement, se pose des questions.
○ métier : traductrice (en reconversion)
○ quartier : hôtel de luxe du centre-ville
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle.
○ informations en vrac : née et a grandi à londres dans une famille très aisée ▬ diplômée de l'université de yale en langues étrangères appliquées (français & allemand) ainsi qu'en commerce international ▬ la mère de jordan est morte lorsqu'elle avait une dizaine d'années, juste après leur déménagement à New York ▬ n'a pas eu beaucoup de relations durables depuis son adolescence, car elle est très sauvage et a du mal avec les contraintes qu'un couple implique ▬ sa situation de fille de riche famille lui convient dans les grandes lignes car elle n'a pas à se soucier de l'argent, mais les obligations sociales la dérangent fortement ▬ considère sa gouvernante, euphemia, comme la soeur qu'elle n'a pas eue et la mère qui lui a été enlevée ▬ jordan préfère qu'on l'appelle joe ▬ elle est coquette mais tout en restant naturelle ▬ elle a pour habitude d'écrire dans des lettres qu'elle n'envoie jamais ce qu'elle ressent sur des événements de sa vie, comme un journal intime amélioré ▬ elle partage un secret avec son père ainsi qu'avec une ancienne amie qu'elle n'a plus revu depuis les événements qui les lient ▬ joe ne fume pas et a beaucoup de mal à supporter l'odeur de la cigarette ▬ elle a un caractère bien trempé et n'hésite pas à le faire ressentir autour d'elle : si elle doit taper du poing, elle le fera

○ posts : 3767 ○ points : 115
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Vanessa Hudgens
○ DC : Zoë Ferguson
○ inscrit le : 27/02/2017
MessageSujet: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Mer 9 Mai 2018 - 15:47

cheer up, put a smile on your face;
noa & jordan
we learned how on our own, never needing help from you. reaching out with eyes closed, we felt the light, it taught us to grow.

La plage, l'un des seuls endroits que Jordan n'a pas encore foulé à Island Bay. Elle est passée devant, plusieurs fois, surtout en voiture, mais sans jamais avoir décidé d'y mettre les pieds. Et pour cause : elle n'est pas vraiment dingue du sable... Elle trouve que le béton ou l'herbe sont bien plus appréciables pour y marcher. La terre, en forêt, à la limite. Ce qu'elle déteste, c'est que les grains se glissent entre les doigts de pieds. Et si on a le malheur de porter des chaussures fermées... Quelle horreur. Elle a des frissons rien que de penser à la tonne de sable qui pourrait piquer entre ses orteils.

Pourtant, elle doit casser la routine qui est sienne depuis quelques temps. Après un tatouage qui commence à peine à bien cicatriser, Jordan souhaite faire un effort supplémentaire et découvrir l'une des plages d'Island Bay. Elle s'est un peu renseignée, avant d'appeler son chauffeur, en ce Samedi ensoleillé. Le sable est fin, il y a des buvettes plus ou moins luxueuses. Et surtout : pas énormément de monde. A New-York, à cette époque de l'année, c'est bondé. Mais à Island Bay... La saison hivernale arrive, et avec elle, les pluies. Tout est un peu plus gris. Joe n'est absolument pas gênée par cela, au contraire, elle qui adore la solitude, elle a hâte de se retrouver tranquille face à l'océan !

Comme l'avait annoncé le site internet de tourisme régional, la plage n'est pas noire de monde. Jordan descend rapidement de la voiture, et laisse son chauffeur repartir, sans aucune directive. Il reviendra quand elle l'appellera, point. Armée d'une sorte de grand sac à main dont elle ne se sert plus que très rarement, et chaussée de sandales sans talons, Jordan passe du chemin de balade en béton au sable à peine tiède. Elle grimace un peu. Il passe entre ses orteils et sous sa plante des pieds, comme elle l'avait imaginé. Même si le sable est fin, elle le sent quand même... Qu'importe. Elle doit faire des efforts.

Sous son short en jean et son débardeur à fleurs, Jordan a mis un maillot de bain. Juste au cas où l'eau serait à une température acceptable... Elle choisit un coin éloigné, près d'un espace rocheux. Juste à côté d'un caillou plutôt plat, sur lequel elle décide de s'installer. Elle déroule la grande serviette de bain qu'elle a acheté au spa de l'hôtel dans lequel elle réside toujours en attendant que les travaux à la villa soient terminés, et en recouvre le rocher plat, avant de s'y asseoir. Le silence est presque de mise, mais les vagues et de lointains cris d'enfants viennent heurter ses oreilles. Jordan décide donc de farfouiller dans son grand sac, à la recherche de ses écouteurs et de son téléphone.
 
Made by Neon Demon

_________________
you're heartless
you turn it into your own, so tie me back to my bones. collect your love and then my heart. you're fearless.


Dernière édition par Jordan Coalman le Mar 5 Juin 2018 - 3:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 24 ans (née le 28 février 1994)
○ statut : célibataire, mais son coeur bat plus fort quand elle pense à Leeth.
○ métier : assistante attachée de presse chez Vogue / monitrice de surf à temps variable
○ quartier : #08 South Bay
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle
○ informations en vrac : A été enlevée en juin 2017 et brutalisée pour une rançon. Les kidnappeurs n'ont toujours pas été retrouvés. ◆ A récupéré un pistolet dans un squat de toxicos, est partie à la chasse de ses ravisseurs. ◆ Roule en Mustang Cobra des années 90 en piteux état... même si à son anniversaire, en février 2018, elle a eu en cadeau une superbe BMW neuve ! Il faut une bonne occasion pour la sortir prendre l'air.




○ posts : 909 ○ points : 135
○ avatar : kaya scodelario
○ DC : eve northam
○ inscrit le : 18/05/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Lun 14 Mai 2018 - 22:26

Aujourd’hui, j’ai cours. J’enseigne le surf à quelques personnes. J’avais d’avantage de monde quand j’étais à la fac. Mes heures étaient régulières, donc facile pour que les gens se caler sur des rendez-vous précis. Ma période d’assistante de production à la chaîne Prime TV a mis le chaos dans cette organisation. Mes élèves, pour la plus part, ont changé de prof, mes horaires ne correspondant plus aux leurs. Depuis peu de temps, nouveau changement, nouveau job, de nouveau un rythme régulier. Tout ça m’a amenée à côtoyer de nouvelles têtes. Ma période “désorganisée” m’a, par contre, obligée à prendre des élèves en cours particulier. C’était la bonne solution. J’ai gardé la formule tout en conservant trois cours à heure fixe. Aujourd'hui, rendez-vous donc avec une personne jamais vue, nom inconnu, compétence mystère. “Mel Johnson”. La secrétaire du Centre Nautique qui a pris le rendez-vous n’est pas là. Impossible d'avoir plus d'informations. Je me suis retrouvée avec un nom griffonné sur un planning. J’étais à l’heure devant le Centre. Au bout d’une demi heure personne. Le cours devant durer une heure, j’ai pris mon mal en patience. Toute façon, l’heure a été payé d’avance. L’ennui. L’attente, c’est l’ennui. Le pire des ennuis. Ça m’a à la fois vidé de mon énergie et mise en colère. Quoique la colère, je me la traine depuis un petit moment déjà. Je dois faire un effort monstrueux pour éviter qu’elle ne déborde sur le premier passant. J’ai besoin de me détendre. Le plus efficace, c’est une ballade sur la plage. Marcher sur le sable humide, dans cette zone où s’échouent les vagues, tantôt courtes, tantôt longues venant lécher les pieds, les chevilles, parfois audacieuses embrassant les genoux. Maillot de bain avec un tee-shirt par-dessus, un sac sur l’épaule avec le reste de mes vêtements et mes baskets qui pendent au bout de ma main, les lacets entourant mes doigts. Je m’arrête. — Est-ce que par hasard vous êtes Mel Johnson ? La question est totalement stupide. La jeune femme, installée sur la plage, n’a aucune raison d’être mon rendez-vous manqué. Je ne sais même pas si Mel est un prénom féminin ou masculin. Peut-être même un surnom.

_________________

Il n'y a que les pierres qui ne souffrent pas

 
 On n’attend pas non plus qu'elles
 respirent la joie de vivre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans (16 mars)
○ statut : fiancée par arrangement, se pose des questions.
○ métier : traductrice (en reconversion)
○ quartier : hôtel de luxe du centre-ville
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle.
○ informations en vrac : née et a grandi à londres dans une famille très aisée ▬ diplômée de l'université de yale en langues étrangères appliquées (français & allemand) ainsi qu'en commerce international ▬ la mère de jordan est morte lorsqu'elle avait une dizaine d'années, juste après leur déménagement à New York ▬ n'a pas eu beaucoup de relations durables depuis son adolescence, car elle est très sauvage et a du mal avec les contraintes qu'un couple implique ▬ sa situation de fille de riche famille lui convient dans les grandes lignes car elle n'a pas à se soucier de l'argent, mais les obligations sociales la dérangent fortement ▬ considère sa gouvernante, euphemia, comme la soeur qu'elle n'a pas eue et la mère qui lui a été enlevée ▬ jordan préfère qu'on l'appelle joe ▬ elle est coquette mais tout en restant naturelle ▬ elle a pour habitude d'écrire dans des lettres qu'elle n'envoie jamais ce qu'elle ressent sur des événements de sa vie, comme un journal intime amélioré ▬ elle partage un secret avec son père ainsi qu'avec une ancienne amie qu'elle n'a plus revu depuis les événements qui les lient ▬ joe ne fume pas et a beaucoup de mal à supporter l'odeur de la cigarette ▬ elle a un caractère bien trempé et n'hésite pas à le faire ressentir autour d'elle : si elle doit taper du poing, elle le fera

○ posts : 3767 ○ points : 115
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Vanessa Hudgens
○ DC : Zoë Ferguson
○ inscrit le : 27/02/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Jeu 24 Mai 2018 - 4:32

cheer up, put a smile on your face;
noa & jordan
we learned how on our own, never needing help from you. reaching out with eyes closed, we felt the light, it taught us to grow.

Étant donné qu'elle a le visage baissé vers son sac à la recherche de son smartphone et de ses écouteurs, Jordan ne remarque pas qu'une femme s'est approchée d'elle. Les pas dans le sable ne font aucun bruit, aussi elle sursaute quand elle entend une voix féminine juste à côté d'elle lui demander si elle ne serait pas, par hasard, une dénommée Mel Johnson. Réprimant une grimace liée à la peur qu'elle vient d'avoir, Jordan relève la tête. A côté du rocher sur lequel elle s'est installée, une femme la surplombe. Ses grands yeux bleus sont plutôt durs, Jordan comprend qu'elle est contrariée. Peut-être qu'elle avait rendez-vous avec cette Mel Johnson et qu'elle lui a posé un lapin ? Enfin... Un rendez-vous dans une telle tenue détente, difficile à imaginer ! Sans prendre la peine de se lever puisqu'elle ne répond pas à ce nom, Jordan secoue la tête en souriant légèrement.

- Je suis désolée, je ne connais pas cette personne, répond-elle.

Dans la foulée, Jordan se rend compte que le sursaut qu'elle vient d'avoir a eu un effet moyen sur son rythme cardiaque. Elle est essoufflée comme si elle avait monté quatre étages d'escaliers en courant. Elle porte sa main à sa clavicule et ente de respirer plus calmement.

- Excusez-moi, vous m'avez surprise et j'ai du mal à m'en remettre, s'explique-t-elle quasi instantanément après avoir déclaré qu'elle n'était pas Mel Johnson.  
 
Made by Neon Demon

_________________
you're heartless
you turn it into your own, so tie me back to my bones. collect your love and then my heart. you're fearless.


Dernière édition par Jordan Coalman le Mar 5 Juin 2018 - 3:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 24 ans (née le 28 février 1994)
○ statut : célibataire, mais son coeur bat plus fort quand elle pense à Leeth.
○ métier : assistante attachée de presse chez Vogue / monitrice de surf à temps variable
○ quartier : #08 South Bay
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle
○ informations en vrac : A été enlevée en juin 2017 et brutalisée pour une rançon. Les kidnappeurs n'ont toujours pas été retrouvés. ◆ A récupéré un pistolet dans un squat de toxicos, est partie à la chasse de ses ravisseurs. ◆ Roule en Mustang Cobra des années 90 en piteux état... même si à son anniversaire, en février 2018, elle a eu en cadeau une superbe BMW neuve ! Il faut une bonne occasion pour la sortir prendre l'air.




○ posts : 909 ○ points : 135
○ avatar : kaya scodelario
○ DC : eve northam
○ inscrit le : 18/05/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Mer 30 Mai 2018 - 1:04

C’est logique. Je le savais d’avance. Ma question était totalement déplacée. La jeune femme me répond qu’elle n’est pas Mel Johnson. Je ne sais pas quelle allure j’ai et ce que je renvoie de mes sentiments vis à vis de mon temps perdu à attendre l’élève irrespectueux, mais cela semble avoir fait de l’effet à mon interlocutrice. Non seulement elle s’excuse de ne pas être mon “rendez-vous manqué” mais aussi d’avoir été surprise. Je secoue la tête parce que non, elle n’a pas à le faire, c’est tout le contraire. — Non, c’est à moi de m’excuser. Je vous ai fait peur en vous interpellant. Je vous ai sauté dessus avec ma mauvaise humeur, alors que vous étiez paisible sur la plage. J’ai manqué de tact. Et maintenant je m’inquiète, sait-on jamais, l’expression “mourir de peur” je n’aimerai pas du tout la vivre en direct. — Prenez le temps de respirer. Je ne vais pas vous agresser. Je finis d’approcher et me baisse à sa hauteur. — Est-ce que ça va aller ? Vous n’allez pas faire une crise cardiaque sur la plage ? Rassurez-moi ? J’ai quelques notions de secourisme en cas de problème avec un élève durant une séance de surf, mais de là à me lancer dans un sauvetage sur la plage parce que j’ai déconné dans ma manière de l’aborder... Là c’est moi qui vais faire un malaise. Je pose ma main sur son épaule avec délicatesse. Cette fois je lui parle gentiment, aucune brusquerie. — Faut vraiment pas vous inquiétez. Reprenez votre souffle. Je crois que je suis même en train de lui mimer une respiration lente et profonde. Autant pour elle que pour me calmer moi-même parce que non, on ne va pas finir la journée avec des sirènes d'ambulance !

_________________

Il n'y a que les pierres qui ne souffrent pas

 
 On n’attend pas non plus qu'elles
 respirent la joie de vivre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans (16 mars)
○ statut : fiancée par arrangement, se pose des questions.
○ métier : traductrice (en reconversion)
○ quartier : hôtel de luxe du centre-ville
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle.
○ informations en vrac : née et a grandi à londres dans une famille très aisée ▬ diplômée de l'université de yale en langues étrangères appliquées (français & allemand) ainsi qu'en commerce international ▬ la mère de jordan est morte lorsqu'elle avait une dizaine d'années, juste après leur déménagement à New York ▬ n'a pas eu beaucoup de relations durables depuis son adolescence, car elle est très sauvage et a du mal avec les contraintes qu'un couple implique ▬ sa situation de fille de riche famille lui convient dans les grandes lignes car elle n'a pas à se soucier de l'argent, mais les obligations sociales la dérangent fortement ▬ considère sa gouvernante, euphemia, comme la soeur qu'elle n'a pas eue et la mère qui lui a été enlevée ▬ jordan préfère qu'on l'appelle joe ▬ elle est coquette mais tout en restant naturelle ▬ elle a pour habitude d'écrire dans des lettres qu'elle n'envoie jamais ce qu'elle ressent sur des événements de sa vie, comme un journal intime amélioré ▬ elle partage un secret avec son père ainsi qu'avec une ancienne amie qu'elle n'a plus revu depuis les événements qui les lient ▬ joe ne fume pas et a beaucoup de mal à supporter l'odeur de la cigarette ▬ elle a un caractère bien trempé et n'hésite pas à le faire ressentir autour d'elle : si elle doit taper du poing, elle le fera

○ posts : 3767 ○ points : 115
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Vanessa Hudgens
○ DC : Zoë Ferguson
○ inscrit le : 27/02/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Mar 12 Juin 2018 - 22:24

cheer up, put a smile on your face;
noa & jordan
we learned how on our own, never needing help from you. reaching out with eyes closed, we felt the light, it taught us to grow.

Jordan a encore un léger sourire quand la jeune femme qui l'a interpellée quelques secondes auparavant lui déclare que c'est à elle de s'excuser puisqu'elle a sauté sur Jordan avec sa mauvaise humeur en pensant qu'elle était une personne qu'elle ne s'avère finalement pas être. Toujours la main sur sa clavicule, Jordan répond :

- Eh bien ça ne se voit pas que vous êtes de mauvaise humeur, vous m'avez abordée de façon très polie ! Moi quand je suis de mauvaise humeur, je le fais vraiment sentir...

Jordan a un léger rire, se calme un peu. Encore plus quand la femme se baisse pour lui demander si tout va bien. Son rire redouble, ce qui lui permet de se détendre à nouveau. Quel pouvoir puissant ! La femme pose également sa main sur son épaule, ce qui touche Jordan. Elle n'est pas habituée à tant de délicatesse de la part des inconnus qui peuvent l'aborder.

- Ne vous inquiétez pas, ça m'arrive de temps en temps, je n'ai aucun souci cardiaque, précise-t-elle en se poussant un peu sur le rocher pour faire de la place à la femme au cas où elle voudrait s'asseoir un peu. "Asseyez-vous donc, si vous voulez attendre votre rendez-vous avec un peu de compagnie !"

La vue est agréable, dans ce coin. Avec les quelques rochers près desquels Jordan a décidé de s'installer, et même si la mer et le ciel sont un peu gris, il s'agit d'un très bel endroit pour attendre un rendez-vous.

- C'est quel genre de rendez-vous que vous attendez, si je peux me permettre ? demande Jordan, plutôt curieuse.

Autant faire un peu la conversation. Joe a l'habitude d'être seule, cela ne la dérange même plus, bien au contraire, mais si elle a l'opportunité de faire la connaissance d'une nouvelle personne à Island Bay, elle ne va pas se priver.
 
Made by Neon Demon

_________________
you're heartless
you turn it into your own, so tie me back to my bones. collect your love and then my heart. you're fearless.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 24 ans (née le 28 février 1994)
○ statut : célibataire, mais son coeur bat plus fort quand elle pense à Leeth.
○ métier : assistante attachée de presse chez Vogue / monitrice de surf à temps variable
○ quartier : #08 South Bay
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle
○ informations en vrac : A été enlevée en juin 2017 et brutalisée pour une rançon. Les kidnappeurs n'ont toujours pas été retrouvés. ◆ A récupéré un pistolet dans un squat de toxicos, est partie à la chasse de ses ravisseurs. ◆ Roule en Mustang Cobra des années 90 en piteux état... même si à son anniversaire, en février 2018, elle a eu en cadeau une superbe BMW neuve ! Il faut une bonne occasion pour la sortir prendre l'air.




○ posts : 909 ○ points : 135
○ avatar : kaya scodelario
○ DC : eve northam
○ inscrit le : 18/05/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Ven 22 Juin 2018 - 0:43

Rassurée que la jeune femme reprenne du poil de la bête ! Je crois que c’est son rire qui finit par me rassurer. Je souffle au propre comme au figuré. — Je préfère vous voir avec le sourire. Elle m’invite à m’installer près d’elle. Après tout, pourquoi pas. Ma journée est perdue, autant la reconvertir en un de ces défis du jour : prendre une photo de l’ombre de quelqu’un qui saute, tourner à droite dès qu’on croise une voiture rouge, dire bonjour à un/une inconnue et lui parler de son dessert préféré, porter un foulard jaune les jours pairs, et j’en passe. Donc défi du jour : s’asseoir à côté d’une femme que vous avez failli faire mourir de peur et discuter avec elle de tout et de rien. Ouais, en fait, nous devons avoir le même jeu de défis, elle me laisse de la place pour me poser sur le rocher. — J’ai renoncé à attendre. Je hausse légèrement les épaules. — Mais j’accepte tout de même l’invitation. L’océan a le pouvoir de me détendre. Je prends place près d’elle. — Je devais donner un cours de surf à quelqu’un qui n’est pas venu et n’a pas prévenu de son absence. C’est le style “connard” que je déteste. Je fais une moue. — Peut y avoir des circonstances atténuantes, un accident de voiture sur le chemin, un braquage de banque, un accouchement. Je pose les affaires que je trainais à côté de moi. Je lui souris en lui tendant la main. Autant se présenter, c’est la base des échanges humains. — Noa Lane. Comme dit à l’instant, je donne des cours de surf au Centre Nautique d’Island Bay. Et encore désolée de la manière un peu cavalière que j’ai eu de vous aborder.

_________________

Il n'y a que les pierres qui ne souffrent pas

 
 On n’attend pas non plus qu'elles
 respirent la joie de vivre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans (16 mars)
○ statut : fiancée par arrangement, se pose des questions.
○ métier : traductrice (en reconversion)
○ quartier : hôtel de luxe du centre-ville
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle.
○ informations en vrac : née et a grandi à londres dans une famille très aisée ▬ diplômée de l'université de yale en langues étrangères appliquées (français & allemand) ainsi qu'en commerce international ▬ la mère de jordan est morte lorsqu'elle avait une dizaine d'années, juste après leur déménagement à New York ▬ n'a pas eu beaucoup de relations durables depuis son adolescence, car elle est très sauvage et a du mal avec les contraintes qu'un couple implique ▬ sa situation de fille de riche famille lui convient dans les grandes lignes car elle n'a pas à se soucier de l'argent, mais les obligations sociales la dérangent fortement ▬ considère sa gouvernante, euphemia, comme la soeur qu'elle n'a pas eue et la mère qui lui a été enlevée ▬ jordan préfère qu'on l'appelle joe ▬ elle est coquette mais tout en restant naturelle ▬ elle a pour habitude d'écrire dans des lettres qu'elle n'envoie jamais ce qu'elle ressent sur des événements de sa vie, comme un journal intime amélioré ▬ elle partage un secret avec son père ainsi qu'avec une ancienne amie qu'elle n'a plus revu depuis les événements qui les lient ▬ joe ne fume pas et a beaucoup de mal à supporter l'odeur de la cigarette ▬ elle a un caractère bien trempé et n'hésite pas à le faire ressentir autour d'elle : si elle doit taper du poing, elle le fera

○ posts : 3767 ○ points : 115
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Vanessa Hudgens
○ DC : Zoë Ferguson
○ inscrit le : 27/02/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Ven 27 Juil 2018 - 15:28

cheer up, put a smile on your face;
noa & jordan
we learned how on our own, never needing help from you. reaching out with eyes closed, we felt the light, it taught us to grow.

Jordan ne peut s'empêcher de rire devant le ton franc de l'inconnue qui vient de l'alpaguer par erreur. Elle n'est vraiment pas habituée à une telle façon de parler, et ça lui change totalement. Sans lui faire de mal pour autant, avec son rang elle n'a pas le droit d'être impolie. Seulement en privé, et elle a tellement été conditionnée qu'elle ne se l'autorise même pas. Sa façon de parler est donc toujours avec retenue, et énormément de politesse, malgré elle. Jordan aurait bien envie de crier fort et d'insulter tout le monde, parfois. Surtout son père.

- Oh, je vois le genre, assure-t-elle.

Il s'agit là d'une activité que l'anglaise n'a encore jamais pratiqué. Il faut dire qu'elle ne vient quasiment jamais sur la plage... Elle préfère de loin le calme d'une terrasse de café, ou l'adrénaline d'une descente en skis. Au moins, on n'a pas de sable entre les orteils ! Quoique, s'il est très fin et que l'eau est de couleur turquoise...

La femme qui s'est dénommée comme professeur de surf finit par tendre sa main à Jordan, commençant les présentations. Jordan la lui serre dans un grand sourire, contente de voir que la nommée Noa n'est plus si contrariée que cela.

- Il n'y a pas de problème, vraiment. Jordan Coalman. Je n'ai pas de métier clair pour le moment, mais j'étais auparavant traductrice dans une maison d'édition à New-York ! fait-elle en récupérant sa main. Vous faites du surf, alors ? s'enquiert ensuite Jordan, tout en agitant sa main autour des anses de son sac pour le replacer correctement.

Elle a abandonné toute idée de se saisir de ses écouteurs et de son smartphone, étant donné que de la compagnie s'est présentée à elle !
 
Made by Neon Demon


hj:
 

_________________
you're heartless
you turn it into your own, so tie me back to my bones. collect your love and then my heart. you're fearless.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 24 ans (née le 28 février 1994)
○ statut : célibataire, mais son coeur bat plus fort quand elle pense à Leeth.
○ métier : assistante attachée de presse chez Vogue / monitrice de surf à temps variable
○ quartier : #08 South Bay
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle
○ informations en vrac : A été enlevée en juin 2017 et brutalisée pour une rançon. Les kidnappeurs n'ont toujours pas été retrouvés. ◆ A récupéré un pistolet dans un squat de toxicos, est partie à la chasse de ses ravisseurs. ◆ Roule en Mustang Cobra des années 90 en piteux état... même si à son anniversaire, en février 2018, elle a eu en cadeau une superbe BMW neuve ! Il faut une bonne occasion pour la sortir prendre l'air.




○ posts : 909 ○ points : 135
○ avatar : kaya scodelario
○ DC : eve northam
○ inscrit le : 18/05/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Jeu 9 Aoû 2018 - 0:35

Echange de nom, échange de profession. J’en sais un peu plus sur la charmante personne qui vient de m’inviter sur son rocher. A ce qu’elle me dit, je comprends qu’elle n’est pas une sirène échouée. On peut ranger toutes les légendes maoris sur les créatures océaniques cherchant à prendre contact avec les humains. J’ai plutôt affaire à une citadine. En fait, d’une manière, on est plutôt dans l'inverse, c’est moi qui doit faire figure de femme-poisson avec une planche en guise de radeau pour relier les iles entre elles. — Le Pacifique est un superbe océan pour le surf. C’est bien connu, entre Hawaï et l’Australie, les spots ne manquent pas. Chez nous aussi, il y a ce qu’il faut. Même si Wellington n’est pas la zone la plus réputée. Je ne sais pas si je dois me lancer dans des explications plus pointues sur la qualité des spots autour d’Island Bay ? En fait, je suis plutôt curieuse de ce qui concerne la jeune femme. New-York ! Ce n’est pas le lieu qui me fait rêver le plus, mais tout de même, c’est mythique comme nom. — Vous habitiez New York ? Ce doit être immense comme ville. Toutes les villes américaines me paraissent immenses à côté de celles qu’on a en Nouvelle Zélande. Cela doit vous changer. Wellington n’est pas un village, loin de là ! Aukland non plus. Mais j’imagine que là-bas, c’est tellement plus tentaculaires. Des villes obèses qui se chevauchent, empiètent les unes sur les autres au point de former des mégapoles sans fin, sur des superficies équivalentes à mon propre pays. Et son métier n’est pas inintéressant non plus. — Vous traduisez quelles langues ? Je suis très loin d’avoir un vaste registre linguistique à mon actif. Après, je n’ai jamais quitter la Nouvelle-Zélande. Parler espagnol ou chinois ne me servirait pas à grand chose. — Je suppose que vous avez voyagé. Je n’ose pas dire que je ne connais rien d’autre que nos plages et prairies kiwis. J’ai l’impression que tout le monde bouge d’un continent à un autre, sauf moi !

_________________

Il n'y a que les pierres qui ne souffrent pas

 
 On n’attend pas non plus qu'elles
 respirent la joie de vivre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans (16 mars)
○ statut : fiancée par arrangement, se pose des questions.
○ métier : traductrice (en reconversion)
○ quartier : hôtel de luxe du centre-ville
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle.
○ informations en vrac : née et a grandi à londres dans une famille très aisée ▬ diplômée de l'université de yale en langues étrangères appliquées (français & allemand) ainsi qu'en commerce international ▬ la mère de jordan est morte lorsqu'elle avait une dizaine d'années, juste après leur déménagement à New York ▬ n'a pas eu beaucoup de relations durables depuis son adolescence, car elle est très sauvage et a du mal avec les contraintes qu'un couple implique ▬ sa situation de fille de riche famille lui convient dans les grandes lignes car elle n'a pas à se soucier de l'argent, mais les obligations sociales la dérangent fortement ▬ considère sa gouvernante, euphemia, comme la soeur qu'elle n'a pas eue et la mère qui lui a été enlevée ▬ jordan préfère qu'on l'appelle joe ▬ elle est coquette mais tout en restant naturelle ▬ elle a pour habitude d'écrire dans des lettres qu'elle n'envoie jamais ce qu'elle ressent sur des événements de sa vie, comme un journal intime amélioré ▬ elle partage un secret avec son père ainsi qu'avec une ancienne amie qu'elle n'a plus revu depuis les événements qui les lient ▬ joe ne fume pas et a beaucoup de mal à supporter l'odeur de la cigarette ▬ elle a un caractère bien trempé et n'hésite pas à le faire ressentir autour d'elle : si elle doit taper du poing, elle le fera

○ posts : 3767 ○ points : 115
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Vanessa Hudgens
○ DC : Zoë Ferguson
○ inscrit le : 27/02/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Lun 20 Aoû 2018 - 2:34

cheer up, put a smile on your face;
noa & jordan
we learned how on our own, never needing help from you. reaching out with eyes closed, we felt the light, it taught us to grow.

En venant chercher à se détendre sur la plage, Jordan ne pensait pas qu'elle allait avoir droit à un petit exposé sur les différents spots de surf de l'Océan Pacifique. Elle se montre intéressée mais ne peut pas surenchérir à propos de tout cela, aussi elle est bien contente que la dénommée Noa reprenne bien vite la conversation en lui demandant si elle habitait New-York. Au pire, Joe reviendra plus tard sur les spots de surf dont parlait Noa ! Il ne s'agit pas d'un sport qui l'intéresse particulièrement, mais elle n'est jamais contre le fait de recevoir un peu de culture, même si c'est tout à fait en dehors de ses domaines de prédilection.

- Oui, et j'y habite toujours, en quelque sorte ! Je fais des allers-retours entre ici et la grosse pomme, quand l'envie me prend de me retrouver dans mon petit univers... raconte Jordan.

Elle n'entre pas non plus dans les détails, elle ne connaît pas la personne qui lui fait face et n'a pas envie de lui détailler toute sa vie actuelle. Si elle était paranoïaque, elle pourrait même s'imaginer que ladite Noa est une espionne envoyée par son père pour vérifier que le mariage est toujours en bonne marche...

- En général, je me limite au français et à l'allemand. C'est ce pour quoi j'ai été diplômée, mais j'ai aussi fait un peu de japonais et de russe. Quant à l'espagnol, je le confonds beaucoup avec l'italien mais j'ai encore quelques bribes et je suis en mesure de le comprendre ! déclare Joe dans un rire franc.

Elle a préféré ne pas se limiter, lorsqu'elle était en études, se disant que cela lui servirait probablement pour la suite. Finalement, elle a trouvé du travail tout de suite et non seulement ses capacités en langues orientales ne lui ont pas servi, mais en plus elle n'a pas encore été en mesure de mettre à profit son diplôme de commerce international ! Elle aurait mieux fait de faire comme l'une de ses amies, et écumer les soirées huppées à la recherche d'un riche héritier à séduire... Sauf que Joe n'est pas partisane du moindre effort, et qu'elle voulait ne plus avoir à dépendre de son père financièrement.

La question des voyages fait rire Jordan, et c'est en souriant qu'elle répond :

- On pourrait croire, mais non ! Et vous ? Vous allez loin avec votre planche de surf ?

 
Made by Neon Demon



_________________
you're heartless
you turn it into your own, so tie me back to my bones. collect your love and then my heart. you're fearless.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 24 ans (née le 28 février 1994)
○ statut : célibataire, mais son coeur bat plus fort quand elle pense à Leeth.
○ métier : assistante attachée de presse chez Vogue / monitrice de surf à temps variable
○ quartier : #08 South Bay
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle
○ informations en vrac : A été enlevée en juin 2017 et brutalisée pour une rançon. Les kidnappeurs n'ont toujours pas été retrouvés. ◆ A récupéré un pistolet dans un squat de toxicos, est partie à la chasse de ses ravisseurs. ◆ Roule en Mustang Cobra des années 90 en piteux état... même si à son anniversaire, en février 2018, elle a eu en cadeau une superbe BMW neuve ! Il faut une bonne occasion pour la sortir prendre l'air.




○ posts : 909 ○ points : 135
○ avatar : kaya scodelario
○ DC : eve northam
○ inscrit le : 18/05/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Jeu 6 Sep 2018 - 2:19

La voyageuse new-yorkaise ne semble pas être gênée pour faire des va-et-viens entre Island Bay et New York. Cela me laisse un tantinet rêveuse. Cela veut dire, pas de contrainte d’emploi du temps et pas de problème financier. Le “quand l’envie me prend”, je le conçois ainsi. Après tout on peut faire de la traduction n’importe où, villes, pays, avion, paquebot, et envoyer sa copie dès qu’on a une connexion internet. Quoiqu’elle a dit “était”, alors oui libre comme l’air. Cela reste cool comme boulot. J’aurais dû d’avantage bosser les langues à l’école. Surtout quand j’entends la liste de celles que pratique la jeune femme. — Ah quand même ! Voilà une belle brochette de langages. En plus le japonais et le russe, on n'est pas sur la même écriture, alphabet. Je vous tire mon chapeau pour ce talent. L’espagnol me fait penser à Esmeralda qui vient du Venezuela. Une rencontre récente. Y’a foule à voyager jusque chez nous en fin de compte. En fait, c’est normal. La Nouvelle-Zélande, c’est le plus beau pays du monde. Elle sourit à ma question sur les voyages et je souris encore plus quand elle me parle d’aller loin avec une planche de surf. — Je sais pas si on peut vraiment parler de distance. On va de la plage jusqu’à la vague. Oui bien sûr il y a une certaine distance, mais pas de quoi dire que c’est un grand voyage. Ce n’est pas une pirogue. C’est vrai que le Pacifique a été conquit par des esquifs pas bien gros et les premiers qui ont fait le parcours Europe/Amérique n'étaient pas des tankers surdimensionnés, mais une planche de surf, c’est rien qu’un confettis sur l’océan. — Affronter le grand large pour aller jusqu’aux Fidji, je n’imagine même pas. Mais ça peut servir d’embarcation pour aller jusqu’à une île à portée de vue. Faute de mieux, pourquoi pas. — Qu’est-ce qui vous a amené jusqu’en Nouvelle-Zélande ? Et choisir ce coin du pays ? Je suis peut-être trop curieuse ? Je suis toujours étonnée de voir des personnes débarquer ici, même si c’est un endroit génial. Okay, ici c’est magnifique, mais quand même, venir du bout du monde, il faut une raison.

_________________

Il n'y a que les pierres qui ne souffrent pas

 
 On n’attend pas non plus qu'elles
 respirent la joie de vivre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans (16 mars)
○ statut : fiancée par arrangement, se pose des questions.
○ métier : traductrice (en reconversion)
○ quartier : hôtel de luxe du centre-ville
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle.
○ informations en vrac : née et a grandi à londres dans une famille très aisée ▬ diplômée de l'université de yale en langues étrangères appliquées (français & allemand) ainsi qu'en commerce international ▬ la mère de jordan est morte lorsqu'elle avait une dizaine d'années, juste après leur déménagement à New York ▬ n'a pas eu beaucoup de relations durables depuis son adolescence, car elle est très sauvage et a du mal avec les contraintes qu'un couple implique ▬ sa situation de fille de riche famille lui convient dans les grandes lignes car elle n'a pas à se soucier de l'argent, mais les obligations sociales la dérangent fortement ▬ considère sa gouvernante, euphemia, comme la soeur qu'elle n'a pas eue et la mère qui lui a été enlevée ▬ jordan préfère qu'on l'appelle joe ▬ elle est coquette mais tout en restant naturelle ▬ elle a pour habitude d'écrire dans des lettres qu'elle n'envoie jamais ce qu'elle ressent sur des événements de sa vie, comme un journal intime amélioré ▬ elle partage un secret avec son père ainsi qu'avec une ancienne amie qu'elle n'a plus revu depuis les événements qui les lient ▬ joe ne fume pas et a beaucoup de mal à supporter l'odeur de la cigarette ▬ elle a un caractère bien trempé et n'hésite pas à le faire ressentir autour d'elle : si elle doit taper du poing, elle le fera

○ posts : 3767 ○ points : 115
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Vanessa Hudgens
○ DC : Zoë Ferguson
○ inscrit le : 27/02/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Lun 17 Sep 2018 - 15:52

cheer up, put a smile on your face;
noa & jordan
we learned how on our own, never needing help from you. reaching out with eyes closed, we felt the light, it taught us to grow.

Jordan est touchée par l'admiration que semble avoir la dénommée Noa. Pour elle, il n'y a rien de bien admirable à avoir voulu travailler assez pour ne plus dépendre financièrement de ses parents. Elle ne s'est même pas encore servie de ses connaissances, mais elle les a, et c'est plutôt rassurant ! On ne sait jamais, des fois qu'elle ait envie de retravailler dans la traduction...

- C'est vrai que c'est fastidieux à apprendre quand ce n'est pas le même alphabet, mais merci beaucoup ! répond Jordan en riant, tentant de masquer le rose qu'elle sent poindre à ses pommettes.

Avec un temps aussi gris, ça se verra directement, si elle se met à rougir, même légèrement ! La réponse de la surfeuse emmène à nouveau Jordan dans un éclat de rire. Elle ne connaît vraiment rien à ce sport qui fait pourtant rêver, mais elle est quand même capable de plaisanter dessus ! La discussion revient sur la raison de la venue de Jordan en Nouvelle-Zélande. Elle hausse vaguement les épaules, parce que ce n'était pas du tout son choix, même si elle s'est plutôt bien acclimatée au pays.

- Sans vouloir trop vous ennuyer avec ma vie, c'est à cause de mon fiancé. Il voulait rejoindre sa soeur, et nous voilà. Quelques problèmes avec nos familles respectives... élude Jordan.

Elle ne va pas raconter tous ses soucis à une inconnue comme ça. C'est mieux de rester vague, peut-être plus sûr, même si la dénommée Noa n'a pas l'air de faire partie des sbires du père Coalman, venu pour vérifier que le mariage avec la famille Antonelli est en bonne marche.

- Ne vous en faites pas vous êtes moins curieuse que d'autres personnes que j'ai eu le plaisir de rencontrer... précise ensuite Jordan avant de retourner la question : "Et vous alors ? Vous êtes originaire du pays ?"


 
Made by Neon Demon



_________________
you're heartless
you turn it into your own, so tie me back to my bones. collect your love and then my heart. you're fearless.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 24 ans (née le 28 février 1994)
○ statut : célibataire, mais son coeur bat plus fort quand elle pense à Leeth.
○ métier : assistante attachée de presse chez Vogue / monitrice de surf à temps variable
○ quartier : #08 South Bay
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle
○ informations en vrac : A été enlevée en juin 2017 et brutalisée pour une rançon. Les kidnappeurs n'ont toujours pas été retrouvés. ◆ A récupéré un pistolet dans un squat de toxicos, est partie à la chasse de ses ravisseurs. ◆ Roule en Mustang Cobra des années 90 en piteux état... même si à son anniversaire, en février 2018, elle a eu en cadeau une superbe BMW neuve ! Il faut une bonne occasion pour la sortir prendre l'air.




○ posts : 909 ○ points : 135
○ avatar : kaya scodelario
○ DC : eve northam
○ inscrit le : 18/05/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Ven 5 Oct 2018 - 1:52

— Oh ! Un mariage à l’horizon ! Je n’ai pas pu retenir ma remarque, mais en réfléchissant à la fin de sa réponse, problèmes familiaux, ce n’est peut-être plus aussi évident. — Ouais les familles, c’est pas toujours simples. Surtout les liens entre chacun. J’ai mon lot de soucis à ce niveau. A mon tour de plonger dans ma petite vie pour lui répondre. — Née ici, déménagée plusieurs fois, d’un bout à l’autre du pays, mais toujours les deux pieds en Nouvelle Zélande. Je ne peux pas m’empêcher de repenser à son histoire de fiancé et de famille. Je hausse machinalement les épaules en regardant l’océan, en laissant mon esprit dérivé. — Mon frère... Sa petite amie était à notre anniversaire. Je laisse échapper un soupir. — C’est explosif entre elle et moi. Ça fait du mal à la relation que j’ai avec Kenzo. En plus c’est bizarre, ma mère l’a invitée. Elle ne m’a même pas demandé si j’avais quelqu’un que j’aimerai avoir auprès de moi pour l’occasion. Elle doit penser qu’il n’y a personne dans ma vie. Que je tiens à personne. Que je n’en suis pas capable, peut-être même. Fiancée... Avoir un homme dans sa vie... Se projeter dans l’avenir avec lui... — Elle se trompe. En réalité j’en ai deux auquel je tiens énormément. Et c’est compliqué de choisir parce que chacun à quelque chose qui me touche. En fait, il faudrait qu’ils fusionnent pour n’en faire qu’un avec le positif de chacun. Perdue dans mes pensées que j’ai énoncé tout haut, au lieu de les garder pour moi, je me rends compte qu’elle n’était certainement pas sur ce rocher pour entendre les lamentations existentielles d’une gamine. J’éclate de rire. — Vous êtes venue profiter de la plage et de l’océan pour vous distraire. Et je n’arrête pas de vous sortir mes idées sombres. Ma vie n’est pas un enfer, faut pas croire... bon y’a eu de très mauvaises périodes, mais y’a pire. Bon, je me tais. On regarde les vagues. Et on se laisse bercer par leur mouvement. Quand je suis seule, je le fais très bien, quand il y a quelqu’un... Je n’ai pas de chrono pour vérifier, mais je tente le coup, tenir le plus longtemps possible sans rien dire. L'idée peut probablement paraitre saugrenue, mais c'est vrai que le va et vient des flots a quelque chose d'apaisant.

_________________

Il n'y a que les pierres qui ne souffrent pas

 
 On n’attend pas non plus qu'elles
 respirent la joie de vivre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans (16 mars)
○ statut : fiancée par arrangement, se pose des questions.
○ métier : traductrice (en reconversion)
○ quartier : hôtel de luxe du centre-ville
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle.
○ informations en vrac : née et a grandi à londres dans une famille très aisée ▬ diplômée de l'université de yale en langues étrangères appliquées (français & allemand) ainsi qu'en commerce international ▬ la mère de jordan est morte lorsqu'elle avait une dizaine d'années, juste après leur déménagement à New York ▬ n'a pas eu beaucoup de relations durables depuis son adolescence, car elle est très sauvage et a du mal avec les contraintes qu'un couple implique ▬ sa situation de fille de riche famille lui convient dans les grandes lignes car elle n'a pas à se soucier de l'argent, mais les obligations sociales la dérangent fortement ▬ considère sa gouvernante, euphemia, comme la soeur qu'elle n'a pas eue et la mère qui lui a été enlevée ▬ jordan préfère qu'on l'appelle joe ▬ elle est coquette mais tout en restant naturelle ▬ elle a pour habitude d'écrire dans des lettres qu'elle n'envoie jamais ce qu'elle ressent sur des événements de sa vie, comme un journal intime amélioré ▬ elle partage un secret avec son père ainsi qu'avec une ancienne amie qu'elle n'a plus revu depuis les événements qui les lient ▬ joe ne fume pas et a beaucoup de mal à supporter l'odeur de la cigarette ▬ elle a un caractère bien trempé et n'hésite pas à le faire ressentir autour d'elle : si elle doit taper du poing, elle le fera

○ posts : 3767 ○ points : 115
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Vanessa Hudgens
○ DC : Zoë Ferguson
○ inscrit le : 27/02/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Jeu 11 Oct 2018 - 20:51

cheer up, put a smile on your face;
noa & jordan
we learned how on our own, never needing help from you. reaching out with eyes closed, we felt the light, it taught us to grow.

Joe ne peut s'empêcher d'avoir un sourire dont elle parvient sans mal à dissimuler la tristesse empreinte quand la dénommée Noa se réjouit d'avoir entendu le mot "fiancé" depuis la bouche de l'Anglaise. Tout ne se passe plus aussi bien que prévu, et elle commence à fort douter de sa situation. A cause de cela, elle a non seulement vu ses espoirs d'amour naissant réduits à néant, mais en plus elle ne peut pas rebondir clairement car empêchée d'à peu près tout une fois passées les portes d'un appartement ou d'un hôtel. Il lui arrive d'avoir des rendez-vous avec des hommes, mais elle fait en général passer cela pour tout autre chose, afin de n'éveiller les soupçons de personne qui pourraient les connaître. Même ici, il est question de garder les apparences... Ne serait-ce que pour continuer de faire croire au père Coalman que tout est en bonne marche au niveau de l'alliance avec la famille Antonelli. Ces foutaises, avec lesquelles Jordan est obligée de marchander chaque jour, alors que son supposé fiancé n'a de cesse de s'éloigner d'elle... "Les affaires", dit-il.

- Nous n'avons pas encore annoncé de date précise, lance Jordan à propos de ce mariage qui semble enchanter Noa, avant de hocher la tête suite à son autre remarque sur la famille.

Que Noa soit un peu plus bavarde qu'elle sur sa vie privée soulage Joe, qui peut se détendre à nouveau. Elle est une bonne oreille, en général, et préfère écouter les inconnus plutôt que d'étaler sa vie. Ce n'est pas la profession de traductrice qu'elle aurait dû exercer, mais plutôt celle de psychologue... Noa repart sur le sujet des problèmes familiaux. Jordan apprend ainsi qu'elle a un frère, et que son coeur semble balancer entre deux hommes. Elle note que la professeure de surf n'a aucun mal à se confier à des inconnus, et quelque part, Jordan en est profondément touchée. Peut-être qu'elle est capable d'instaurer un climat de confiance sans même le faire exprès...

Jordan est tellement plongée dans son récit et dans la compassion puisqu'elle a déjà connu la même situation, qu'elle ne remarque même pas que Noa finit par se sentir gênée. Elle éclate de rire avec elle.

- J'ai vu plus sombre comme pensées, ne vous en faites pas, répond Jordan.

Son acolyte imprévue propose ensuite de regarder les vagues et de profiter de la vue. Jordan hoche simplement la tête dans un sourire, et en ramenant ses genoux à son torse, elle tourne son visage dans l'axe de son corps, vers la mer, et son infinie... grisaille. Elle s'apprête à en faire la remarque, mais se contente finalement d'apprécier le silence et le clapotis incessant de la mer et de son ressac. Puis, au loin, des rires d'enfants retentissent. Elle soupire, légèrement agacée.

- On peut jamais être tranquille... grogne-t-elle, avant de tourner la tête vers Noa. "Sans vouloir passer pour un monstre, je n'aime pas vraiment ce qui se trouve en-dessous de l'âge légal pour l'alcool... Peut-être à cause de toute cette pression exercée sur les femmes. Pourquoi doit-on absolument devenir mères ? C'est énervant, à la longue," théorise-t-elle en levant de temps à autre les yeux au ciel.

 
Made by Neon Demon



_________________
you're heartless
you turn it into your own, so tie me back to my bones. collect your love and then my heart. you're fearless.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   

Revenir en haut Aller en bas
 

cheer up, put a smile on your face; pv.noa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Léo ∆ I will show another me, I'll tell them what the smile on my face meant
» 04. God put a smile upon your face...
» I just might die with a smile on my face after all
» this does put a smile on my face - Nate
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: south bay :: plage-