AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 cheer up, put a smile on your face; pv.noa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateurEn ligne

○ âge : 24 ans (née le 28 février 1994)
○ statut : célibataire, mais son coeur bat plus fort quand elle pense à Leeth.
○ métier : assistante attachée de presse chez Vogue / monitrice de surf à temps variable
○ quartier : #08 South Bay
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle
○ informations en vrac : A été enlevée en juin 2017 et brutalisée pour une rançon. Les kidnappeurs n'ont toujours pas été retrouvés. ◆ A récupéré un pistolet dans un squat de toxicos, est partie à la chasse de ses ravisseurs. ◆ Roule en Mustang Cobra des années 90 en piteux état... même si à son anniversaire, en février 2018, elle a eu en cadeau une superbe BMW neuve ! Il faut une bonne occasion pour la sortir prendre l'air.


○ posts : 977 ○ points : 180
○ avatar : kaya scodelario
○ DC : eve northam
○ inscrit le : 18/05/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Jeu 15 Nov - 0:21

Le terme “mariage arrangé” me vient à l’esprit quand elle me parle des enfants espérés par les familles. L’anneau à son doigt n’a pas l’allure d’un bijou de pacotille acheté dans une boutique souvenir. J’imagine des histoires de grosses fortunes comme dans les séries où tout le monde s’entredéchire pour placer son pion et récupérer le pactole. J’imagine du sordide dans des draps en soie. Il y a toujours un coin sombre dans chaque vie.

Je sursaute presque en entendant la question de ma compagne de plage sur mon activité favorite. Je regarde la femme des villes. J’essaie de l’imaginer planche en main. Je tente de la visualiser sur la crête d’une vague. J’ai du mal. C’est vrai qu’on ne doit pas juger sur les apparence ou le peut que nous avons échangé, mais j’ai du mal à l’associer à cette activité. Encore moins à l’associer au rythme de vie des passionnés allant de spot en spot, dans l’espace exigu d’un fourgon aménagé ou dormant à la belle étoile dans un sac de couchage. — Il faut ne pas craindre de se faire brasser par les vagues. Après, c’est une question d’équilibre. Ensuite, la technique s’apprend.  Je lui souris en repensant à mon tout premier prof. Un espèce de baroudeur ou qui voulait s’en donner l’air, en tout cas, ça marchait très bien sur les gamins d’une huitaine d’années que nous étions. — La personne qui m’a initiée au surf disait « On reconnait un surfeur aux branchies qu’il a derrière les oreilles. » Comme tous les enfants se regardaient incrédules, il ajoutait « Si vous n'en avez pas, il ne vous reste plus qu’à éviter de respirer sous l’eau parce que ça se passe d’abord par là avant d’être au-dessus de la surface. » Et il lançait un concours à celui qui retiendrait sa respiration le plus longtemps possible. Il nous donnait des surnoms suivant la durée, dauphin, otarie, crabe, poulpe, requin, raie... Séquence souvenir ! — Vous êtes tentée par le surf ?

_________________

Il n'y a que les pierres qui ne souffrent pas

 
 On n’attend pas non plus qu'elles
 respirent la joie de vivre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans (16 mars)
○ statut : fiancée par arrangement, se pose des questions.
○ métier : traductrice (en reconversion)
○ quartier : hôtel de luxe du centre-ville
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle.
○ informations en vrac : née et a grandi à londres dans une famille très aisée ▬ diplômée de l'université de yale en langues étrangères appliquées (français & allemand) ainsi qu'en commerce international ▬ la mère de jordan est morte lorsqu'elle avait une dizaine d'années, juste après leur déménagement à New York ▬ n'a pas eu beaucoup de relations durables depuis son adolescence, car elle est très sauvage et a du mal avec les contraintes qu'un couple implique ▬ sa situation de fille de riche famille lui convient dans les grandes lignes car elle n'a pas à se soucier de l'argent, mais les obligations sociales la dérangent fortement ▬ considère sa gouvernante, euphemia, comme la soeur qu'elle n'a pas eue et la mère qui lui a été enlevée ▬ jordan préfère qu'on l'appelle joe ▬ elle est coquette mais tout en restant naturelle ▬ elle a pour habitude d'écrire dans des lettres qu'elle n'envoie jamais ce qu'elle ressent sur des événements de sa vie, comme un journal intime amélioré ▬ elle partage un secret avec son père ainsi qu'avec une ancienne amie qu'elle n'a plus revu depuis les événements qui les lient ▬ joe ne fume pas et a beaucoup de mal à supporter l'odeur de la cigarette ▬ elle a un caractère bien trempé et n'hésite pas à le faire ressentir autour d'elle : si elle doit taper du poing, elle le fera

○ posts : 3817 ○ points : 155
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Vanessa Hudgens
○ DC : Zoë Ferguson
○ inscrit le : 27/02/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Dim 18 Nov - 20:11

cheer up, put a smile on your face;
noa & jordan
we learned how on our own, never needing help from you. reaching out with eyes closed, we felt the light, it taught us to grow.

Sa seule réponse suffit à clore la discussion sur les enfants. Les mots que Jordan vient d'employer ont dû faire comprendre à la dénommée Noa que sa vie n'est pas si simple, et encore moins rose. Et pourtant, il est rare qu'elle en parle autour d'elle. Elle se contente de sourire, parce que c'est ce qu'on lui a appris à faire depuis sa naissance. Sourire, et ne surtout pas protester...

Parler de surf est préférable. Joe change complètement de sujet. Elle s'imagine sur une planche, et, tout de suite, prend peur. Elle déteste ne pas avoir le contrôle, alors se perdre au milieu des vagues et risquer noyade, commotion cérébrale et bleus... Ce n'est vraiment pas pour elle. Noa lui lance que c'est une question d'équilibre, et Joe hoche la tête. Elle adorerait essayer, mais elle a tellement peur des conséquences, et de passer pour une idiote, qu'elle n'ose pas en parler à son acolyte de l'après-midi. Elle sourit et hoche la tête de temps à autre quand Noa lui raconte ce que lui disait son premier professeur de surf. Elle devait être très jeune, en commençant ce sport...

- C'est marrant, commente Jordan avant d'ajouter : "Je ne sais pas, ça ne m'est jamais venu à l'esprit. Vous enseignez souvent à des débutants ? Parce que si oui, je veux bien m'essayer à l'expérience, cet été ! J'ai très peur, cela dit..." confie-t-elle.

Après tout, si elle n'essaie pas tant qu'elle est à Wellington, quand pourra-t-elle le faire ? En étant revenue à New-York ? Ce n'est pas le lieu le plus indiqué pour ce sport. Sortir de sa zone de confort pourrait lui donner plus de courage pour affronter tout ce à quoi elle doit faire face dans ses histoires familiales. Pourquoi ne pas se lancer, alors ?

- Je ne dois pas avoir le profil que vous avez l'habitude d'avoir chez les quémandeurs de leçons de surf... souffle ensuite Jordan en souriant.

 
Made by Neon Demon

_________________
you're heartless
you turn it into your own, so tie me back to my bones. collect your love and then my heart. you're fearless.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateurEn ligne

○ âge : 24 ans (née le 28 février 1994)
○ statut : célibataire, mais son coeur bat plus fort quand elle pense à Leeth.
○ métier : assistante attachée de presse chez Vogue / monitrice de surf à temps variable
○ quartier : #08 South Bay
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle
○ informations en vrac : A été enlevée en juin 2017 et brutalisée pour une rançon. Les kidnappeurs n'ont toujours pas été retrouvés. ◆ A récupéré un pistolet dans un squat de toxicos, est partie à la chasse de ses ravisseurs. ◆ Roule en Mustang Cobra des années 90 en piteux état... même si à son anniversaire, en février 2018, elle a eu en cadeau une superbe BMW neuve ! Il faut une bonne occasion pour la sortir prendre l'air.


○ posts : 977 ○ points : 180
○ avatar : kaya scodelario
○ DC : eve northam
○ inscrit le : 18/05/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Jeu 29 Nov - 0:19

Les débutants sont pour la plupart des enfants, mais certains adultes s’initient plus tard au surf, pour X raisons. La première et la plus courante, parce qu’ils n’habitaient pas sur la côte dans leur jeunesse. — J’ai des débutants, enfants comme adultes. Cette année, je n’ai pas fait de cours d’initiation pour adulte, mais l’année dernière oui, j’avais un groupe. Elle me confirme qu’elle veut tester. Tant qu’à sa peur. — Il y a surf et surf. Dans un cours d’initiation, on ne va pas vous emmener dès la première leçon dans des tubes. Je me dis que si je parle trop technique, elle va directement décrocher. — Je suppose que ce sont les images que vous avez en tête, les surfeurs qui s’engagent à l’intérieur des vagues comme dans un boyau. Cela fait de très belles images, c’est certain. Le surf, ce n’est pas que ça. On peut simplement se mettre debout sur sa planche en haut d’une vague et se laisser ramener vers la plage. Rien que cela peut procurer de super sensations. Surtout pour quelqu’un qui débute, qui a des craintes et n’envisage le surf que comme un moment de jeu et de détente. Pas de compétitions contre d’autres sportifs ou contre l’océan lui-même. — Oh le profil ! Tout dépend du but que vous vous fixez. Si vous voulez remporter un titre lors de la saison prochaine, j’dirais qu’il vaut mieux renoncer tout de suite. Inutile de placer la barre hors d’atteinte. Mais comme je ne veux pas du tout la décourager. — Chaque petite victoire sur le défi qu’on se fixe, vaut la peine. Je n’ai aucun doute là-dessus pour avoir déjà vu le bonheur de personnes qui pensaient ne jamais parvenir à tenir sur une planche. — N’hésitez pas à passer au Centre Nautique. Ils proposent différentes formules pour des cours. Ils sont aussi de très bons conseils pour trouver le groupe et l’enseignant qui vous convient le mieux. On évite en effet de mettre des gens qu’on sait très sportifs et audacieux avec d’autres anxieux d’eux-mêmes. C’est démoralisant quand on voit une personne progresser rapidement quand on reste à la traine, échec sur échec. Il faut des groupes cohérents pour que chaque participant stimule l’autre. — Peut-être que ce sera moi votre prof à ce moment-là. Je lui souris. Après tout, c’est possible.

_________________

Il n'y a que les pierres qui ne souffrent pas

 
 On n’attend pas non plus qu'elles
 respirent la joie de vivre.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans (16 mars)
○ statut : fiancée par arrangement, se pose des questions.
○ métier : traductrice (en reconversion)
○ quartier : hôtel de luxe du centre-ville
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle.
○ informations en vrac : née et a grandi à londres dans une famille très aisée ▬ diplômée de l'université de yale en langues étrangères appliquées (français & allemand) ainsi qu'en commerce international ▬ la mère de jordan est morte lorsqu'elle avait une dizaine d'années, juste après leur déménagement à New York ▬ n'a pas eu beaucoup de relations durables depuis son adolescence, car elle est très sauvage et a du mal avec les contraintes qu'un couple implique ▬ sa situation de fille de riche famille lui convient dans les grandes lignes car elle n'a pas à se soucier de l'argent, mais les obligations sociales la dérangent fortement ▬ considère sa gouvernante, euphemia, comme la soeur qu'elle n'a pas eue et la mère qui lui a été enlevée ▬ jordan préfère qu'on l'appelle joe ▬ elle est coquette mais tout en restant naturelle ▬ elle a pour habitude d'écrire dans des lettres qu'elle n'envoie jamais ce qu'elle ressent sur des événements de sa vie, comme un journal intime amélioré ▬ elle partage un secret avec son père ainsi qu'avec une ancienne amie qu'elle n'a plus revu depuis les événements qui les lient ▬ joe ne fume pas et a beaucoup de mal à supporter l'odeur de la cigarette ▬ elle a un caractère bien trempé et n'hésite pas à le faire ressentir autour d'elle : si elle doit taper du poing, elle le fera

○ posts : 3817 ○ points : 155
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Vanessa Hudgens
○ DC : Zoë Ferguson
○ inscrit le : 27/02/2017
MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   Dim 9 Déc - 23:30

cheer up, put a smile on your face;
noa & jordan
we learned how on our own, never needing help from you. reaching out with eyes closed, we felt the light, it taught us to grow.

Jordan apprend que la dénommée Noa a des débutants de tous âges. C'est plutôt rassurant pour elle, après tout. Elle préférerait se retrouver avec des adultes qu'avec des enfants, question d'estime. Elle sait bien que les enfants apprennent plus vite que les plus âgés. La honte pour elle, si elle se retrouvait avec une tripotée d'enfants tous plus doués qu'elle alors qu'ils partaient tous du même point...

- Oh oui, je m'en doute ! Je ne pensais même pas à ça... J'imaginais ce dont vous parlez, là, les petites vagues, et les planches en haut, à la surface de l'eau... Rien de trop impressionnant ! rassure Jordan.

Elle ne peut s'empêcher de penser à la sensation que cela doit être, d'être entourée d'eau, dans le tube d'une vague... On voit défiler des tas de photographies et vidéos toutes plus époustouflantes les unes que les autres, sur Internet, à propos des surfeurs. Alors que même de petites vagues peuvent procurer de sacrées sensations, comme l'explique Noa...

Joe se laisse aller à un petit rire quand Noa lui lance qu'elle peut laisser tomber tout de suite si elle souhaitait s'inscrire à un tournoi pour l'été à venir, puis hoche la tête. Elle passera sans aucun doute au Centre Nautique, dans les prochains mois. Histoire de prendre des cours dès que le mois de Novembre arrivera... Ca lui changera, de passer ce qu'elle prend encore pour l'hiver, au milieu de l'océan ! Jordan a du mal à se faire aux saisons inversées.

- J'espère que ça sera vous. Sinon, je vous demanderai à la personne qui prendra mon inscription ! lance Jordan, à moitié pour plaisanter.

En réalité, elle n'aimerait pas tomber sur quelqu'un de trop autoritaire. La dénommée Noa lui a fait une très bonne impression, elle ne serait donc pas contre le fait de prendre des cours à ses côtés. D'autant plus qu'elle va complètement sortir de sa zone de confort ! Les gens de sa trempe prennent normalement des cours de danse classique, de peinture ou de musique... Jamais de surf.

- Je ne vais pas tarder à retourner au centre-ville. Je vous dépose quelque part ? demande gentiment Jordan en commençant à attraper son sac à main pour vérifier que s'y trouvent bien son téléphone ainsi que ses écouteurs.

Elle n'aura ensuite plus qu'à récupérer la serviette de plage qui se trouve sous ses fesses, sur le grand rocher plat. Elle avait prévu de passer tout l'après-midi à la plage, mais d'avoir eu l'idée de prendre des cours de surf est pour elle bien assez suffisant, et hors de sa zone de confort ! Elle n'a d'ailleurs pas pensé une seconde que l'océan lui en ferait voir de toutes les couleurs... Tant pis, il faut bien qu'elle teste de nouvelles choses dans sa vie !

 
Made by Neon Demon

_________________
you're heartless
you turn it into your own, so tie me back to my bones. collect your love and then my heart. you're fearless.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: cheer up, put a smile on your face; pv.noa   

Revenir en haut Aller en bas
 

cheer up, put a smile on your face; pv.noa

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

 Sujets similaires

-
» Léo ∆ I will show another me, I'll tell them what the smile on my face meant
» 04. God put a smile upon your face...
» I just might die with a smile on my face after all
» A quand le reveil citoyen face a l'insecurite ?
» G20, des mesures adoptées pour faire face à la crise

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: south bay :: plage-