AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 born to run (andrew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-deux ans.
○ statut : célibataire, elle préfère éviter les relations amoureuses, mais il paraît qu'on n'est pas à l'abri des imprévus.
○ métier : mécanicienne au garage d'Island Bay.
○ quartier : #026 maison au north bay w/bailey.
○ orientation sexuelle : elle ne se colle pas d'étiquette.
○ informations en vrac :

× we are young.

× c'est une aventureuse.
× elle possède une cadillac deville 1964 [photo]
× elle est pédiophobie, la peur des poupées.
× une voleuse, c'est comme un jeu pour elle.
× elle est adepte des vieux films d'épouvante et du roman The Hobbit.


○ posts : 113 ○ points : 110
○ pseudo : spf.
○ avatar : camila mendes.
○ DC : nahla, finn.
○ inscrit le : 12/05/2018
MessageSujet: born to run (andrew)   Lun 14 Mai - 1:55

born to run
We gotta get out while you're young
'cause tramps like us
baby we were born to run
☆☆☆
Ça fait quelques jours qu'ils ne se sont pas vus, au début, ça allait, mais rapidement, elle ressentait ce drôle de manque dans son quotidien. C'est un peu comme la drogue, tôt ou tard, on replonge dans cette merde, ça beau être du poison, un truc nocif pour la santé, mais rien à faire, le manque est là et il a besoin d'être assouvi. C'est le cas pour Livia, elle n'a pas envie d'attendre à la prochaine rencontre inattendue et tant pis, s'il se met à râler ou à la repousser, elle le sait, lui aussi, il en a besoin, elle en est convaincue. Et probablement qu'elle ne lui donnera pas le choix. L'idée n'est pas de combler ce vide dans l'immédiat, sinon ça ne serait pas drôle, le jeu prendrait fin avant même d'avoir pu commencer et ce n'est pas ce qu'elle souhaite. Elle se rend à l'appartement du brun, tout le monde doit sûrement dormir, il est encore très tôt. Elle s'introduit à l'intérieur après avoir fait attention de ne faire aucun bruit, ce qui est assez rare dans son cas. Une fois la porte fermée, elle se rend à la chambre d'Andrew et elle sourit en le voyant encore dormir. Est-ce qu'elle y va avec un réveil doux ou plutôt brusque ? Elle se pince la lèvre inférieure et elle décide de se glisser tranquillement sur le lit, grimpant sur son corps, une fois à califourchon sur lui, elle vient lui pincer le nez sans crier gare. « Debout princesse Lewis ! C'est l'heure de partir à l'aventure ! » Elle se met à rire, c'était plus fort qu'elle, la douceur, ce n'est pas pour Flowers. Elle se retire de lui pour venir se poser à côté en le regardant, un large sourire s'affiche sur le visage.

_________________
daughter of satan

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Lun 14 Mai - 14:16

Born to run

Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. Quelle connerie. C'est en tout cas ce qu'avait longtemps pensé Andy. Comment faire face au manque ? Sans être sorti, pour une fois, il avait passé la soirée à tourner en rond, à se demander s'il devait ravaler sa fierté et aller lui parler, la trouver. Le soucis, c'était qu'il ne voulait pas de cette sensation et pourtant. Livia, il ne pensait qu'à ce prénom, il n'arrivait pas à se la sortir de la tête. Il s'était retourné un nombre incalculable de fois dans son lit, tentant de penser à autre chose et ce n'est que tard dans la nuit qu'il était parvenu à ses fins pour trouver le sommeil, réglant son problème que très provisoirement.

"Qu'est-ce que c'est que ..." Ce bordel. Il devait être tôt, c'est ce que son crâne lui indiquait. Il baissait donc d'un ton pour ne pas réveiller tout l'appartement. Il était surpris, mais d'un autre côté, il ne pouvait s'empêcher de sourire, alors qu'elle lui donnait des petites explications. " A l'aventure ? On va où ?" Bon, pour admettre la vérité, son égo était ravi que c'était elle qui soit venue le trouver et d'une manière plus générale, ravi de la voir. Curieusement, sa difficulté pour se réveiller habituelle n'était pas un problème ce matin. Exciter de savoir ce qui l'attendait. Alors qu'elle s'installait finalement à côté de lui, il la fixait pour se lever et enfiler un tee-shirt. " J'ai le temps de prendre une douche ou pas ? " la mine roublarde, il ne peut s'empêcher de lui adresser un sourire taquin, pendant qu'il se mettait les idées en place. "D'ailleurs fais attention, pour venir si tôt que ça, c'est que tu ne peux plus te passer de moi." L'hôpital se moquait de la charité, mais ça le faisait rire. Il profitait clairement de la situation en revenant s'allonger auprès d'elle. " Je le savais."


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-deux ans.
○ statut : célibataire, elle préfère éviter les relations amoureuses, mais il paraît qu'on n'est pas à l'abri des imprévus.
○ métier : mécanicienne au garage d'Island Bay.
○ quartier : #026 maison au north bay w/bailey.
○ orientation sexuelle : elle ne se colle pas d'étiquette.
○ informations en vrac :

× we are young.

× c'est une aventureuse.
× elle possède une cadillac deville 1964 [photo]
× elle est pédiophobie, la peur des poupées.
× une voleuse, c'est comme un jeu pour elle.
× elle est adepte des vieux films d'épouvante et du roman The Hobbit.


○ posts : 113 ○ points : 110
○ pseudo : spf.
○ avatar : camila mendes.
○ DC : nahla, finn.
○ inscrit le : 12/05/2018
MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Lun 14 Mai - 18:37

born to run
We gotta get out while you're young
'cause tramps like us
baby we were born to run
☆☆☆
On pourrait croire qu'elle a eu un moment de faiblesse, le fait qu'elle vienne à lui, ça semble être une preuve. Livia essaye plutôt de se dire qu'il s'agit d'un acte courageux, d'avoir dépassé sa fierté pour avoir fait les premiers pas. En fait, il peut bien le prendre comme il le veut, au final, il ne semble pas mécontent de la voir débarquer aussi tôt dans son appartement. Elle trouve ça marrant de le voir spéculer à ce sujet. Il y a des gens qui auraient pu la prendre pour une psychopathe et comme quelqu'un qui ne sait pas retenir ses pulsions. Or, elle ne veut pas se retenir, elle se laisse justement guider par ce genre d'émotion, par ses impulsions aussi. Elle sourit en le voyant réagir, se demander ce qui se passe et où ils vont. La blonde hausse les épaules. « On verra quand on sera sur la route. » Elle se mord la lèvre. Ils n'iront peut-être pas loin, ou peut-être que justement, ils quitteront la ville pour découvrir les nombreux paysages de la Nouvelle-Zélande, peu importe la destination. Livia sait seulement qu'elle veut vivre ça avec lui et personne d'autre. « Tu peux, mais dépêche-toi. » Elle souhaite partir au plus vite, respirer l'air frais, ça la rend plus heureuse que de rester à l'intérieur et fixer les murs qui s'y trouvent. Livia penche la tête vers le bas en la secouant, face à ses paroles. Ce n'est pas quelque chose dont elle est prête à avouer, et ça risquerait de tout gâcher entre eux, ou ce qui est censé y avoir, elle-même, elle ignore comment définir leurs relations. « J'avais seulement rien à faire, cherche pas plus loin. » C'est faux bien sûr. Elle relève la tête, le regardant s'allonger à ses côtés, si en apparence elle semble zen, à l'intérieur de son corps, c'est le chaos total. Elle s'approche de son visage. « Est-ce que je vais devoir te déshabiller moi-même pour que tu ailles prendre ta douche ? » Elle aimerait plutôt qu'il reste là, mais encore une fois, Livia évite ce genre de rapprochement, ou enfin, elle tente de lutter contre elle-même, c'est ça le problème, elle ne sait pas ce qu'elle veut. Elle sourit soudainement et ses doigts viennent se poser sur ses côtes, et elle se met à le chatouiller. « Allez bouge. »


_________________
daughter of satan

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Mar 15 Mai - 17:01

Born to run

Sur la route, ça c'était tout pour lui plaire. Passionné par les voitures et surtout la sienne, il ne manquait jamais une occasion de se mettre derrière le volant, mais il savait qu'elle aussi. "Je suppose qu'on va prendre ta voiture ? " Ca ne lui posait pas de problème, elle avait fait un effort en venant jusqu'ici, il pouvait très bien en faire autant. Pour une fois. Partir à l'aventure avec elle était en train de le gonfler à bloc, il se faisait donc facilement à l'idée.

Il n'écoutait pas trop quand elle lui disait de se dépêcher, il était plutôt occupé à la taquiner sur sa présence ici. Bon, c'était de façade, parce qu'au fond de lui, c'était le feu d'artifice. "C'est chouette en tout cas d'avoir choisi de venir plutôt que de ne rien faire. J'approuve. " C'était sa manière à lui de la remercier, Andy n'était du genre à être doué pour ça, mais comme il y ajoutait un beau sourire, ça passait toujours. Il devait quand même se bouger. Elle le lui rappelait et il tirait la langue. "Me propose pas ça comme ça ... Tu serais surprise, je peux être docile à ce sujet. Puis je ne suis pas contre l'idée." Son regard était un peu charmeur, l'oreiller qu'il lui envoyait dessus pour répondre aux chatouilles prouvait leur complicité évidente. Il filait vite sous la douche avant les représailles quand même, en rigolant.

Quelques minutes plus tard, il revenait tout sourire, en mode décontracté avec une petite chemise à fleur et un bandana noire pour faire aventurier. Le clown aventurier. "Voilà, je suis prêt, au taquet et team noir." Le jeune homme était peut-être en train de confondre road-trip et koh lanta, mais qu'importe, l'intention était là. Il lui proposait son bras, en vrai gentleman, mais comme il entendait quelqu'un bouger dans une chambre, il l'attrapa bien vite pour qu'ils s'évadent en douce. "On file, vite." Il voulait éviter les questions concernant Livia, car lui-même était incapable d'y répondre. Il avait assez cogité la veille pour penser, aujourd'hui, il allait juste profiter de la blondinette et peu importe où ça les mènerait.

Une autre bonne nouvelle, le soleil allait les accompagner pour la journée, voir plus que ça. Andy n'aurait pas pu rêver mieux et il la poussait gentiment en s'approchant de la voiture. "Alors Bonnie, on commence par où ? Un tout droit sans se retourner, c'est pas mal. " Cette référence le faisait sourire, mais il la trouvait de rigueur.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-deux ans.
○ statut : célibataire, elle préfère éviter les relations amoureuses, mais il paraît qu'on n'est pas à l'abri des imprévus.
○ métier : mécanicienne au garage d'Island Bay.
○ quartier : #026 maison au north bay w/bailey.
○ orientation sexuelle : elle ne se colle pas d'étiquette.
○ informations en vrac :

× we are young.

× c'est une aventureuse.
× elle possède une cadillac deville 1964 [photo]
× elle est pédiophobie, la peur des poupées.
× une voleuse, c'est comme un jeu pour elle.
× elle est adepte des vieux films d'épouvante et du roman The Hobbit.


○ posts : 113 ○ points : 110
○ pseudo : spf.
○ avatar : camila mendes.
○ DC : nahla, finn.
○ inscrit le : 12/05/2018
MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Mer 16 Mai - 1:12

born to run
We gotta get out while you're young
'cause tramps like us
baby we were born to run
☆☆☆
Livia hoche la tête suite à sa question. Cette voiture aura suivi toutes ses expériences et ses aventures, enfin, excepté ceux de son enfance et de son adolescence. Au départ, ce n'était qu'un tas de ferraille, la couleur était dégueulasse, sans compter l'état de la Cadillac DeVille. Elle avait ramassé de l'argent durant quelques années, certainement pas en faisant un boulot net, mais ça, ça reste un détail, l'important, c'est que la voiture est en état de marche et retapée comme si elle est neuve. Ses études y sont pour beaucoup, ainsi que quelques connaissances. Elle sourit, sans rien ajouter, mais sourire, ça peut la faire rougir, ça peut la rendre faible, elle change donc de sujet, c'est peut-être mieux ainsi, laisser parler ses sentiments, ça serait ridicule, non ? Déjà qu'elle n'arrive pas à placer un seul mot sur ce qu'ils sont l'un pour l'autre, autant rien dire, elle serait capable de tout gâcher en une fraction de seconde. « Trop tard, l'offre vient d’expirer. » Lui lance-t-elle dans un large sourire. Elle n'est pas contre l'idée non plus, mais peut-être pour une autre fois, qui sait. Elle se met légèrement à grogner quand elle se reçoit l'oreiller et elle a, à peine le temps de le pousser, quand il se lève pour se rendre dans la pièce d’accoter. Elle secoue la tête et puis elle finit par se lever, elle visite la chambre, un peu à sa manière, c'est-à-dire, en touchant un peu tout, faisant sa curieuse. Livia se racle la gorge en le voyant revenir, déjà tout prêt, elle lui adresse un sourire. La blonde se fait entraîner à l'extérieur de l'appartement, plus vite qu'elle n'y était entré. « Moi, qui voulais savoir qui se trouve dans ses autres chambres. » Dit-il sur un ton sarcastique. Un coup à l'extérieur, elle passe de l'autre côté de la voiture. « Tu as tout compris, Clyde, tout droit sans se retourner. » La blonde lui fait un clin d’œil et elle grimpe du côté conducteur. Pour être honnête, elle n'a rien prévu, tout se fera sur la route. Ils se mettent donc en route, sans plus attendre. « Tu veux que l'on passe chercher un truc à bouffer ? Aussi, il y a un festival de musique, à côté de Wellington. On pourra peut-être s'y rendre durant la journée, si ça te dit. » Commande à l'auto, sans payer, c'était une évidence à ses yeux. Elle l'avait quand même obligé à sortir de son lit, sans lui laisser le temps de manger quelque chose, ni de prendre quoique ce soit. Elle grille les feux rouges, il y a peu de circulation, elle a seulement pris le temps de vérifier qu'il n'y ait pas d'autres voitures, ça serait con qu'en partant, ils aient un accident.


_________________
daughter of satan

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Mer 16 Mai - 18:01

Born to run

Comme elle, Andy préférait ne pas insister sur les sujets un peu trop sérieux. C'était aussi pour ça que ça passait si bien avec elle. Pourquoi vouloir changer ça ? Il avait la très nette impression de marcher sur des œufs dès qu'il y pensait. En revanche, la chercher, ça c'était quelque chose qu'il pouvait faire, surtout lorsque la demoiselle rentrait dans son jeu. "Pour l'instant. J'attendrai la prochaine offre alors. Tu ne m'auras pas deux fois." Sa mine était presque enfantine, de la roublardise camouflée par une fausse innocence.

Il rigolait quand elle mentionnait les autres personnes présentes. Il ne savait pas trop pourquoi, mais à ce moment-là, il avait envie de garder le temps passé avec Livia comme une sorte de jardin secret. Quelque chose qui ne les regardait qu'eux. "Une autre fois peut-être." Il venait de tout faire pour qu'ils s'éclipsent au plus vite et voilà que la route allait s'offrir à eux. Qu'elle note et rebondisse sur sa référence lui faisait plaisir. Autant que se retrouver en voiture avec elle. Pour dire vrai, il était presque intimidé par l'allure qu'elle avait derrière un volant. " Deuxième feu rouge, bravo, on dirait moi." Comme d'habitude son estomac n'était pas satisfait et il ne pouvait qu'approuver. "D'accord, tu vas pour me montrer si t'es aussi douée dans un bar que pour la bouffe. Pour le festival tu me prends par les sentiments. Je sais comment rentrer dans les coulisses sans y être invité, moi aussi je peux te surprendre." Il venait de la provoquer pour qu'ils ne payent pas ce qu'ils allaient manger, mais elle n'avait pas besoin de ça. Andy, en sa présence, n'avait lui non plus aucune limite et l'envie de faire tout et n'importe quoi, sans règles. " Je te suggère la pizzeria de chez Nahele, ils font à emporter et puis c'est tellement blindé là-bas que ... peut-être un peu trop facile pour toi ? " Un de ses bras était venu se poser derrière le dessus de siège de Livia, il la jaugeait du coin de l'oeil, déjà il avait envie d'épicer les choses. "Par contre, griller les feux rouges c'est bien, mais je pense que tu peux faire mieux encore. Tu te freines pour moi ?"

A ce stade de leur relation, il restait encore beaucoup de choses à découvrir l'un sur l'autre. Andy voulait les expérimenter sans frein, il était attiré par la sensation que provoquait sa présence. Il voulait plus, pour l'instant inconsciemment. "Sinon je prends le volant et je te montre comment on fait." Il savait que ça, c'était carrément dangereux à dire, mais il se fichait du danger. Mieux, Livia et lui se riaient du danger.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-deux ans.
○ statut : célibataire, elle préfère éviter les relations amoureuses, mais il paraît qu'on n'est pas à l'abri des imprévus.
○ métier : mécanicienne au garage d'Island Bay.
○ quartier : #026 maison au north bay w/bailey.
○ orientation sexuelle : elle ne se colle pas d'étiquette.
○ informations en vrac :

× we are young.

× c'est une aventureuse.
× elle possède une cadillac deville 1964 [photo]
× elle est pédiophobie, la peur des poupées.
× une voleuse, c'est comme un jeu pour elle.
× elle est adepte des vieux films d'épouvante et du roman The Hobbit.


○ posts : 113 ○ points : 110
○ pseudo : spf.
○ avatar : camila mendes.
○ DC : nahla, finn.
○ inscrit le : 12/05/2018
MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Mer 16 Mai - 18:41

born to run
We gotta get out while you're young
'cause tramps like us
baby we were born to run
☆☆☆
Est-ce que cette insomnie avait eu raison d'elle ? Cela l'avait poussé à réfléchir à cinq heures du matin, à se demander si elle devait se lancer ou non, et au final, elle ne s'est même pas posé la question plus longtemps. Une heure plus tard, elle débarquait dans son appartement, lui proposant de partir avec elle. Livia apprécie vraiment leurs petits jeux, qu'ils soient dangereux ou non. Elle aime le pousser à la limite de la folie, et qu'il en fasse de même avec elle. Les sensations, les émotions qu'elle ressent, impossible de les décrire, mais tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle en veut toujours plus. Ce manque qu'elle avait ressenti après cette petite dispute, l'avait énervé plus qu'autre chose, énervé, de ne pas pouvoir prendre le volant et de faire des coups avec lui. Pour le meilleur et pour le pire comme on dit. Quoi qu'ils arrivent, ils sont ensemble, et quand ils sont en action, ça l'empêche de penser à ce qu'ils pourraient y avoir de plus entre eux, quelque chose qu'elle n'a jamais pu toucher du bout des doigts. Bien évidemment, elle est curieuse de connaître les gens qui vivent avec lui. Est-ce qu'il est ainsi avec eux ? Est-elle privilégiée ? Une question qui va demeurer sans réponse, comme tous les autres. La blonde sourit en coin, les feux rouges, ce n'est qu'un truc que l'on fait quand on est pressé, ou par simple envie d’enfreindre la loi. « Je me réchauffe tout juste. Et tu étais seulement là au mauvais moment, soit heureux d'être encore là. » Plaisante-t-elle. Si elle avait été de la mafia ou violente, sûrement qu'elle n'aurait pas laissée de témoin, mais ce n'était que quelques dollars, elle ne venait pas de braquer une banque. « Tu vas faire du charme à la sécurité ? Ça doit être charmant à voir dit donc. Sinon je n'aurais qu'à retirer mon haut, si tu n'y arrives pas. » Un sourire en coin, ses paroles se voulaient provocateurs. « De la pizza à sept heures du matin ? Pourquoi pas, mais tu sais quoi ? Je te laisse t'en charger. Tu sembles bien connaître l'endroit. » Elle serre doucement son volant, en sentant les frissons lui parcourir la nuque, il ne l'avait pas touché, mais elle pouvait le sentir près d'elle. Livia ne prend même pas la peine de lui répondre, elle roule jusqu'à la pizzeria en question et elle freine d'un coup sec sans le prévenir, histoire de le surprendre. Elle se gare pratiquement en double. « Oh, je suis tellement désolée, ce n'était pas trop raide pour toi ? » Elle laisse le moteur tourner et elle pose sa tête contre le siège en le regardant. « Si quelqu'un doit envoyer cette voiture dans le décor, ça sera moi. » Tout cela pour dire, que la seule personne qui allait endommager cette bagnole, c'est uniquement elle. D'ailleurs, elle se souvient, qu'il est pareil pour sa voiture, il devait déjà douter de la réponse. « Je mords, donc, ne tente pas de prendre ce volant. » Elle lui tire la langue avant de se pencher vers lui, pour lui ouvrir la porte. « Allez hop. Et cette fois-ci, essaye de ne pas oublier les serviettes en papier. »


_________________
daughter of satan

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Jeu 17 Mai - 15:18

Born to run

Des menaces maintenant ? Décidément, il allait tout voir avec elle. En rigolant, il levait les mains en l'air pour faire signe qu'il se rendait. C'était plus drôle qu'autre chose, même s'il s'attendait à tout avec Livia.

Comme le fait qu'elle retire son haut pour amadouer la sécurité. Il était persuadé qu'elle était capable de le faire ça. "Tu veux que j'échoue volontairement c'est ça ? " Son air voulait dire qu'il comptait bien être aux premières loges pour assister à cette scène.

Par contre, ce qu'Andy avait oublié et qu'elle lui rappelait, c'était qu'il était sept heures du matin ... Les chances d'avoir une pizza à cette heure étaient quasi nulles. "Ah ouai, mince ..." Il était songeur et c'est pourquoi, il ne s'attendait pas du tout au gros coup de freinage. Il riait, après coup, oui, bon, il l'avait bien mérité avec ses remarques. " Si peu ..." Il haussait les épaules, avec une mine à faire une connerie. " Tu sais des clés, c'est facile à piquer. Tu dois t'en douter." Une blague évidemment. Il comprenait Livia au sujet de sa voiture. Il ne pouvait en revanche pas s'empêcher de la titiller. "méfies toi. Puis j'ai pas peur des morsures." Sa proximité quand elle lui ouvrait la portière, son parfum, ça l'enivrait quelques secondes. Une envie soudaine de l'embrasser même. Avant qu'ils ne se reprennent, pour sortir et lui faire signe de suivre.

"Tu penses rester là tranquille ? Aucune chance. T'es ma partenaire sur ce coup. Tu pourras penser aux serviettes en papier comme ça. J'ai une idée, mais, prépares toi à ce qu'on fonce ensuite. " Andy pouvait se diriger vers la pizzeria, ouvrant la porte pour Livia, mais comme il s'y attendait, seul un agent de ménage était là et aucune odeur de pizza. Impossible cependant de revenir les mains vides. "Salut les jeunes, désolé, mais on est fermé pour l'instant." Coup de bol, ou pas, mais l'homme leur parlait depuis une petite pièce, une sorte de placard à produits d'entretiens et Andy fit une chose, très bête, mais adaptée à la situation. "Désolé monsieur. Cas d'urgence." L'enfermer dans la pièce, avant de regarder Livia avec un sourire, montrant un balais plus loin. "Tu me donnes ça ? Il comptait bloquer la pièce et faire lui même la pizza. "Je vais nous faire un amour de pizza tu vas voir." En tout cas, il allait y mettre toute son attention. Ca ne garantissait rien d'autres que l'effort. Surtout avec ses talents culinaires légendaires.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-deux ans.
○ statut : célibataire, elle préfère éviter les relations amoureuses, mais il paraît qu'on n'est pas à l'abri des imprévus.
○ métier : mécanicienne au garage d'Island Bay.
○ quartier : #026 maison au north bay w/bailey.
○ orientation sexuelle : elle ne se colle pas d'étiquette.
○ informations en vrac :

× we are young.

× c'est une aventureuse.
× elle possède une cadillac deville 1964 [photo]
× elle est pédiophobie, la peur des poupées.
× une voleuse, c'est comme un jeu pour elle.
× elle est adepte des vieux films d'épouvante et du roman The Hobbit.


○ posts : 113 ○ points : 110
○ pseudo : spf.
○ avatar : camila mendes.
○ DC : nahla, finn.
○ inscrit le : 12/05/2018
MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Ven 18 Mai - 17:33

born to run
We gotta get out while you're young
'cause tramps like us
baby we were born to run
☆☆☆
Un sourire en coin, elle le regarde un court instant, ça la faisait sourire de jouer les provocatrices avec lui, un autre jeu entre eux. Bizarrement, depuis qu'ils se voient, elle n'a plus tellement le désir d'aller voir ailleurs. Un peu comme si elle ne voyait que lui dans sa soupe, mais ça serait trop ringard d'avouer une telle chose. « Tu as tout compris, j'ai envie de te voir échouer lamentablement. » Mais d'abord, elle a envie de savoir ce qu'il ferait pour les faire entrer à ce fameux festival, et même si ce n'est pas légal, c'est bien cela qui lui plaît, prendre des risques. Livia commençait sérieusement à avoir la dalle et elle espérait qu'ils allaient trouver une solution, que ça soit dans une pizzeria ou ailleurs. La blonde venait de freiner sans prévenir, un peu étourdissant pour la tête, mais c'était surtout pour répondre à ses paroles précédentes. « Tu as raison, mais il faudra me passer sur le corps, tu vois ? » Non, ce n'était purement pas suggestif ce qu'elle venait de lui dire. Elle lui fait la grimace lorsqu'il lui dit qu'il n'a pas peur des morsures. Ce serait vraiment son genre de mordre quelqu'un, et c'est toujours surprenant quand elle ose révéler une telle chose, comme si elle ne pouvait pas être aussi farouche. Elle se met à rire avant de sortir de la bagnole. « Avoue que tu as peur de ne pas réussir ton coup, je t'accompagne juste pour te sauver les miches hein. » Ils entrent dans le fameux restaurant et elle observe les alentours, il n'y a qu'un seul employé qui fait le ménage, vu la tenue, ce n'est sûrement pas pour préparer la pâte à pizza. « Vous savez ce qu'on dit ? On est toujours mieux servi par soi. » Livia se met à rire, comprenant sa soudaine idée d'enfermer l'agent dans un placard. Très bonne idée. « Je ne sais pas si un jour, on ira braquer des banques, à visage découvert, je suppose que c'est tellement plus excitant ainsi, non ? » Sa dernière phrase, elle la lui murmure presque à l'oreille. Elle se recule pour aller attraper le balai et elle lui donne. « Avec beaucoup de fromage. » Livia se rend derrière les comptoirs et elle tente d'ouvrir les caisses, bien évidemment, c'est fermé, mais elle doute qu'ils soient aussi cons pour laisser plein d'argent, remarque que c'est déjà arrivé dans le passé. « On va devoir s'arrêter dans une station à service pour la bière ou ils en vendent ici ? » Elle finit par le rejoindre dans les cuisines, elle s'installe sur le bord du comptoir pour le regarder préparer leur pizza. Et elle attrape une poignée de pepperoni et elle commence à les manger un à un. « Tu as déjà fait l'amour sur le comptoir d'un restaurant ? » C'est bien connu, c'est donné à tout le monde de tester ça.


_________________
daughter of satan

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Sam 19 Mai - 14:55

Born to run

" C'est cruel ça ... heureusement que ce n'est pas possible. " Rien n'était impossible pour Andy, enfin de son point de vue et Livia avait le don d'accentuer au maximum cet effet. Il y avait comme une sorte de tension entre eux, mais rien de négatif, au contraire même. Ils se cherchaient, c'était évident, mais ni lui, ni elle, n'aurait à haute voix confirmé cette idée. Pas clairement en tout cas. " Je vois. Je confirme ce que  je viens de dire, méfies-toi." Il l'avait volontairement regardé de haut en bas, pour rebondir sur ses paroles et c'est dans son regard que ses yeux se posaient ensuite, des yeux pétillants.

Admettre en revanche qu'il avait besoin d'elle ? Aucune chance. Le jeune homme avait sa petite fierté bien à lui. "En fait, j'ai surtout peur que tu te barres avec la bagnole et que je me retrouve à courir dans la rue avec une pizza dérobée." Dans un sourire, il était temps d'entrer.

Son petit numéro marchait à merveille et Livia, en parfait binôme de connerie le suivait. Son murmure le perturbait quelques secondes." Ça peut être excitant, mais il faudra un peu plus qu'un balais, je pense. Beaucoup de fromage ? C'est pas une pizza sans ça ... " L'employé bloqué, il était d'ailleurs satisfait de voir son téléphone dans leur pièce à eux. Tout ce qu'il pouvait faire, c'était tambouriner et brailler. "Tu perds pas le nord Livia." Avec cette remarque il souriait de la voir tenter d'ouvrir les caisses. Bon, heureusement, elles étaient fermées, l'inverse aurait détériorée leur situation. Tous les deux en cuisines, Andy s'activait pour essayer de faire quelque chose de correct et dans le frigo, il venait de trouver deux coronas qu'il avait ouvertes.. Ben oui, à cette heure-là ça pouvait aussi remplacer le café. "Madame est servie, mais on passera quand même à la station."

Faire l'amour sur le comptoir d'un restaurant ... En disant ça, il était persuadé qu'elle cherchait à le déstabiliser. Ca marchait un peu. La pâte qu'il avait travaillée était difforme, les ingrédients, il avait mit un peu de tout et n'importe quoi, surtout du fromage, mais après avoir enfournée la pizza, il était surtout attaché à jouer son jeu. " Je dis que ça peut se tenter ..." Il s'était approché dangereusement d'elle, son regard était dans le sien, un regard provocateur. Leurs lèvres n'étaient qu'à quelques centimètres d'écart. Avant un grand fracas. " Mais quel imbécile ..." L'employé était en train de casser la porte. Ils avaient peu de temps. Andy se précipitait pour bloquer l'individu en regardant Livia. "Bon, là j'ai besoin de toi, te brûles pas. Sorts la pizza et on file." Tant pis pour l'idée des galipettes dans la cuisine.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-deux ans.
○ statut : célibataire, elle préfère éviter les relations amoureuses, mais il paraît qu'on n'est pas à l'abri des imprévus.
○ métier : mécanicienne au garage d'Island Bay.
○ quartier : #026 maison au north bay w/bailey.
○ orientation sexuelle : elle ne se colle pas d'étiquette.
○ informations en vrac :

× we are young.

× c'est une aventureuse.
× elle possède une cadillac deville 1964 [photo]
× elle est pédiophobie, la peur des poupées.
× une voleuse, c'est comme un jeu pour elle.
× elle est adepte des vieux films d'épouvante et du roman The Hobbit.


○ posts : 113 ○ points : 110
○ pseudo : spf.
○ avatar : camila mendes.
○ DC : nahla, finn.
○ inscrit le : 12/05/2018
MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Dim 20 Mai - 0:01

born to run
We gotta get out while you're young
'cause tramps like us
baby we were born to run
☆☆☆
Cruel ? Peut-être. Drôle ? Très probablement. S'il échoue, elle va tout simplement prendre les devants et trouver une solution pour qu'ils puissent y entrer. Ils finissent toujours par trouver une issue, c'est pour ça qu'ils sont deux, si l'un échoue, l'autre est là pour sauver la mise. Livia lui adresse un léger sourire, plantant son regard dans le sien. Elle résiste aussi bien qu'elle le peut, pour qu'elle ne lui saute pas dessus et c'est vraiment énervant. Ce serait trop facile de laisser parler ses pulsions et quand ils exploseront, ça risque sûrement d'être intense. Elle se met à rire. « Tu me connais si bien. » Elle peut très bien s'imaginer la scène, aussi hilarante soit-elle, elle ne compte pas l'abandonner d'aussitôt. C'est pour ça qu'elle le suivi jusqu'à l'intérieur de ce restaurant. C'était une idée assez risquée d'enfermer cet homme dans ce placard, mais il ne faut pas compter sur elle pour se résigner et commencer à lui faire la morale à ce propos. Livia n'est pas la bonne personne sur qui on peut s'appuyer en cas de danger, elle prend toujours les risques et elle ne recule devant rien. Il lui est déjà arrivé d'abandonner d'anciens partenaires, de les laisser en plan durant un coup, parce qu'ils étaient sur le point de se faire prendre. Étrangement, avec Andrew, c'est une autre histoire, il y a un lien entre eux, un bon feeling. Elle sait qu'elle peut compter sur lui et inversement, c'est encore un peu difficile, car elle ne fait pas confiance aux gens, ce pour quoi elle a déjà abandonné ces personnes dans son passé. « Tant pis, c'est verrouillé. » Elle reste tout de même un brin frustrée par le fait que les caisses ne soient pas déverrouillées. Livia le rejoint rapidement dans les cuisines et attrape la corona, comme quoi les petits-déjeuners ne sont pas tous composé d’œuf, bacon et de café. La blonde hoche la tête et boit quelques gorgées de sa bière tout en le regardant à l'œuvre. « Ce n'est pas avec ça que tu vas gagner un prix. » Se moque à nouveau la blonde. Elle dépose la bouteille en souriant légèrement, le regardant s'approcher d'elle. Livia peut sentir son souffle contre son visage, la faisant frissonner. « Ouais, peut-être.. » Murmure-t-elle tout bas. L'homme tombait sûrement à pique, comme un signe stupide, afin d'éviter d'aller trop loin. Elle grimace légèrement et elle trouve une boîte à pizza, avant d'attraper une spatule que le chef doit utiliser pour sortir les pizzas du four, un coup fait, elle la balance celle-ci dans la boîte en carton. Elle referme la boîte, sans oublier les serviettes de table. « C'est bon, je l'ai. Bouge tes fesses ! » Livia sort par la porte où ils sont entrés et elle retourne dans sa voiture. Elle attend qu'Andrew la rejoigne pour pouvoir démarrer en trombe. « Alors, elle est comment ? J'ai à peine eu le temps d'y jeter un coup d’œil. Elle est mangeable ? » Elle roule vers une station-service lointaine, le plus proche du festival. Remarque qu'ils ont encore le temps de déconner avant de se rendre là-bas, étant donné l'heure, la journée ne fait que commencer.


_________________
daughter of satan

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Mar 22 Mai - 15:19

Born to run

Est-ce que Drew commençait à bien connaître Livia ? Aussi étonnant que ça puisse paraître, oui. Autant, il n'était pas doué pour interpréter les signes, autant là il se sentait complètement à sa place, à côté d'elle. " Je t'ai cerné." L'oeil était perçant, mais rieur, il n'y avait pas besoin d'en dire plus, d'en chercher plus, pour l'instant.

De toutes les idées loufoques qu'Andy avait pu avoir et elles étaient nombreuses, celle-ci serait sans doute dans les premières positions. Enfermer un homme dans un placard, gérer une pizza et un four à pizza surtout ... Avec la blondinette à côté de lui, il s'était senti poussé des ailes. Le problème lui ferait face quand il allait se rendre compte qu'il ne savait pas voler. Il ne savait pas trop si elle était vraiment sérieuse pour les caisses... Le pire là-dedans et pour eux deux, vis-à-vis de la suite, ça ne le choquait même pas. Au contraire, il était aux anges.

A son tour, il buvait quelques gorgées de la corona, avant de faire une moue insatisfaite. Il se savait mauvais en cuisine, Livia n'avait pas besoin de le souligner, il terminait même par en rire, avant de l'approcher dangereusement. Tout ça gâché par l'employé, qui oui bon, c'était bien de l'admettre, avait toutes les raisons du monde de défoncer cette porte. Drew était sportif et ça l'aidait pour atteindre l'homme avant qu'il ne sorte et maintenir le placard fermé. "Oué bah, c'est pas toi qui sent des coups de pieds, prends de l'avance, je gère." Il ne gérait rien du tout. Une fois Livia sortie, il lâchait prise et l'employé tombait devant lui. Rigoler, voilà sa seule et unique réaction, avant de partir en trombe pour sauter dans la voiture. "Sport matinale, fait." La blonde avait décollé et il s'installait correctement, occupé à jeter un oeil à la pizza. Si on pouvait la nommer ainsi. Pas cuite, il fallait s'y attendre, mais cramée sur les côtés, il ne savait même pas comment il avait réussi à faire ça. "Bon, ben, je suppose que t'aimes la crème glacée ? On en prendra à la station. Je m'en voudrais de t'empoisonner. Ou que tu vois ça. " La fenêtre ouverte, il s'était débarrassé de la monstruosité qu'il avait dans les mains. Tout ça pour ça, mais ils s'étaient amusés et ce n'était que le début.

Le soleil prenait maintenant totalement possession du ciel et Andy se mettait à l'aise, le bras derrière elle, l'autre à travers la fenêtre, imaginant la suite. "Tu sais ce qui serait bien, c'est qu'on aille se poser dans une piscine avant le festival. Ou dans une crique. Pour déguster ... la crème glacée, quelques bières et terminer cette conversation sur les galipettes, ça me rend curieux." Sans aucune retenue, son regard était même carrément posé sur elle. Finalement, il savait peut-être un peu voler, à sa façon et à condition d'avoir la bonne personne à côté pour le faire. "Puis on a le temps avant que je te fasse danser." Il faisait référence au festival évidemment, mais comme il en avait prit l'habitude, il laissait toujours plus ou moins de sous-entendu. Le meilleur, il le faisait sans le faire exprès, doucement ils en revenaient à ce qu'ils avaient commencés avant de s'être éloignés pendant quelques jours. Chassez le naturel et il revient au galop.


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-deux ans.
○ statut : célibataire, elle préfère éviter les relations amoureuses, mais il paraît qu'on n'est pas à l'abri des imprévus.
○ métier : mécanicienne au garage d'Island Bay.
○ quartier : #026 maison au north bay w/bailey.
○ orientation sexuelle : elle ne se colle pas d'étiquette.
○ informations en vrac :

× we are young.

× c'est une aventureuse.
× elle possède une cadillac deville 1964 [photo]
× elle est pédiophobie, la peur des poupées.
× une voleuse, c'est comme un jeu pour elle.
× elle est adepte des vieux films d'épouvante et du roman The Hobbit.


○ posts : 113 ○ points : 110
○ pseudo : spf.
○ avatar : camila mendes.
○ DC : nahla, finn.
○ inscrit le : 12/05/2018
MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Dim 27 Mai - 1:07

born to run
We gotta get out while you're young
'cause tramps like us
baby we were born to run
☆☆☆
Ils avaient terminé dans le restaurant, pour faire cuire la fameuse pizza, maintenant, ils peuvent enfin reprendre la route. Livia se met à rire, c'est vrai, elle pouvait s'échapper plus facilement, alors, que lui, il devait faire attention à ce que le gardien ne tente pas quelque chose contre lui. La blonde était remontée dans sa voiture, une fois que le brun est à l'intérieur, ils avaient déjà mis les voiles. « Si on n'avait pas été interrompu, on aurait pu faire un sport beaucoup plus intéressant. » Lâche-t-elle, le provoquant à nouveau. Elle le faisait exprès, ce n'est pas bien nouveau, elle aime bien s'aventurer sur ce terrain, faire des sous-entendus. Livia tourne vite fait la tête, afin de vérifier le chef-d'oeuvre d'Andrew et pouffe de rire. « Wow, tu es vraiment le pire des cuisiniers. » Elle continue de rire, regardant à nouveau la route, roulant jusqu'à la station-service. Elle hoche la tête, va pour la crème glacée, déjà préparé et emballé, au moins, elle est presque rassurée, qu'elle ne sera pas empoisonnée. Elle n'est pas certaine que manger de la pizza crue soit vraiment excellente pour l'estomac. Là, encore, elle se moquait de lui, mais Livia n'est pas plus douée en cuisine que lui, disons seulement, qu'elle met son énergie ailleurs que derrière les fourneaux. Elle préfère la mécanique, s'amuser, profiter pleinement de la vie, plutôt que de concocter un bon petit repas pour elle-même ou pour les autres. Il ne faut pas compter sur elle dans une soirée d'amis, pour apporter un repas, elle serait le genre à arriver les mains vides ou presque. Elle est plus celle qui apporte l'alcool. Elle le laisse poser sa main derrière, se concentrant plutôt sur la route, ignorant les frissons qui lui parcourent la nuque. Un sourire en coin, ils arrivent enfin à la station, elle se gare et se tourne vers lui. « Bonne idée, tu connais un endroit où on peut se poser ? » Livia le dévisage un court instant, avant de sortir de la bagnole. « Comme dans un bal de promo ? Parce que j'ai passé le mien à boire et ensuite, je ne me souviens plus de rien du tout. » Oh, elle sait bien qu'ils n'allaient pas danser coller comme deux amoureux, mais plutôt comme deux partenaires qui se déchaînent sous le rythme de la musique. Elle entre dans le magasin, elle se dirige directement vers le congélateur où se trouvent les glaces. Elle hésite longtemps, et elle opte finalement pour trois pots, pistache, fraise et le chocolat, un classique. La blonde compte bien sortir sans payer, alors, sans se soucier du caissier, elle s'apprête à sortir, mais l'homme l'interpelle, lui disant, qu'elle n'a pas payé, et qu'il ne peut pas la laisser sortir ainsi.


_________________
daughter of satan

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Lun 28 Mai - 16:19

Born to run

Ils auraient pu faire un sport beaucoup plus intéressant ? Ah oui ? La mine d'Andrew affichait une sorte de petite déception, mais il le savait, elle le cherchait à son tour, c'était de bonne guerre. "Moi qui adore le sport en plus, quel dommage." Bien vite, sa petite déception traçait la route, comme eux et laissait place à son oeil rieur. Il ne pouvait que rire de sa connerie de toute façon. A Défaut de la manger cette pizza, elle venait de faire un joli vol plané. " Et pourtant, je me suis appliqué. " Ca en disait long sur ce qu'il se passait lorsqu'il ne le faisait pas, mais il n'allait pas l'effrayer non plus.

Drew se rapprochait d'elle pendant le trajet, naturellement, sans penser à quoi que ce soit. Très vite, la prochaine étape de la journée s'offrait à eux. Il en était sûr, aujourd'hui ce serait tout dans l'intensité des moments, c'était parti pour. "J'ai ma petite idée qui devrait te plaire." Andrew avait un secret bien à lui qu'il gardait depuis longtemps maintenant. Petit, il avait tellement vadrouillé dans les environs qu'il connaissait les piscines par coeur. Lorsqu'il y avait du monde chez lui, il s'évadait pour aller squatter chez les autres. Il avait ses petits astuces et ses repères pour ça, mais d'abord, il devait faire le plein de glace. Pour l'instant sa seule explication était un air taquin et un regard appuyé pour lui répondre au sien.

" J'ai une tête à aller au bal de promo ? Voyons Livia, tu ne penses quand même pas que je t'imposerai une ambiance pareille. " Andy adorait danser et boire, faire la fête, mais il avait toujours vu ce concept de bal comme un traquenard. Un truc ennuyant, chiant et gnangnan, alors il avait feinté le sien pour faire la fête en parallèle.

Une fois à l'intérieur, il laissait la demoiselle s'occuper des glaces, pendant que lui naviguait dans les allées à la recherche de boisson. Avant de revenir vers la sortie. " Il faut payer." Livia ... Il en était mort de rire en se disant son nom. Là elle avait carrément essayé de passer tranquille, avec ses glaces, en mode détente. Improbable, mais vrai, Andy continuait de la trouver encore plus attirante avec ce genres d'agissements. Le truc là, c'était qu'Andy n'avait pas envie de passer pour un moralisateur et il avait la volonté de jouer, de la suivre ... D'oublier les manières et de vivre cette journée dans le risque. Il s'éloignait pour renverser une bouteille, avant d'interpeller le caissier comme si de rien était. "Monsieur, quelqu'un a renversé un truc là." Un léger clin d'oeil très discret à la blonde, il lui signifiait qu'ils allaient de nouveau faire équipe. "Encore ? Vous restez là mademoiselle. " Bingo, l'employé venait à la rencontre d'Andy qui lui montrait les dégâts, faussement désolé. En parallèle, il levait le pouce pour signifier à sa partenaire qu'elle pouvait sortir.

Ce n'est qu'en revenant au comptoir, qu'Andy remarquait la caméra de surveillance. En plus, le caissier semblait chercher Livia du regard, prêt à s'énerver. "Je paye pour les glaces et pour le reste." Il s'assurait comme il pouvait que la jeune femme ne le voit pas faire, sous l'oeil suspicieux de l'homme. L'air de rien, il était temps de retourner à la voiture, la mine réjouie. Bien décidé à ce qu'elle ne se doute pas qu'il avait réglé les glaces. "Trop facile. Vraiment trop facile. " Pour être crédible par contre, il devait surtout commencer à se taire. " Et maintenant, je prends les commandes des opérations."


☆☆☆ Beerus
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : vingt-deux ans.
○ statut : célibataire, elle préfère éviter les relations amoureuses, mais il paraît qu'on n'est pas à l'abri des imprévus.
○ métier : mécanicienne au garage d'Island Bay.
○ quartier : #026 maison au north bay w/bailey.
○ orientation sexuelle : elle ne se colle pas d'étiquette.
○ informations en vrac :

× we are young.

× c'est une aventureuse.
× elle possède une cadillac deville 1964 [photo]
× elle est pédiophobie, la peur des poupées.
× une voleuse, c'est comme un jeu pour elle.
× elle est adepte des vieux films d'épouvante et du roman The Hobbit.


○ posts : 113 ○ points : 110
○ pseudo : spf.
○ avatar : camila mendes.
○ DC : nahla, finn.
○ inscrit le : 12/05/2018
MessageSujet: Re: born to run (andrew)   Mar 29 Mai - 1:46

born to run
We gotta get out while you're young
'cause tramps like us
baby we were born to run
☆☆☆
Ils n'étaient pas pressés de passer à l'acte, si ? Elle ne peut pas nier qu'elle n'y pense pas, ça serait mentir à elle-même, mais elle avait envie de jouer un peu, de le taquiner, comme il le faisait. La pizza avait atterri sur le ciment de la route, tant pis pour eux, il va peut-être y avoir des pigeons affamés qui seront intéressés par cette superbe merveille qu'Andrew avait concoctée. Encore une fois, Livia était curieuse de savoir ce qu'il allait bien pouvoir trouver comme idée, après tout, celle de la pizzeria n'était pas un grand succès, d'une part, le gardien enfermé et la pizza ratée. Il est vrai que si tout cela était facile, ça ne serait pas amusant. Elle ne prend pas tellement la vie au sérieux, elle vit jour au jour, sans se soucier des conséquences, c'est bien là le problème, on lui reproche sans cesse ses conneries, et Livia ne fait qu'empirer ses bêtises et ça l'a fait marrer. « Ah, mais j'espère bien. Je ne dis pas non à l'alcool, mais ça reste des soirées pénibles à vivre. » Ce pour quoi, elle s'était saoulé et qu'elle était repartie avec le partenaire d'une autre fille, on fait ce qu'on peut pour se désennuyer. Livia ne paye pas grand-chose, sauf si cela en vaut la peine, elle a certes un boulot, mais c'est plus rigolo partir sans payer. Ils ne payent pas assez de taxe pour le pays ? On peut quand même s'offrir des trucs, parce que oui, pour elle, elle s'offre quelque chose. Ses trois pots de glaces, elle n'allait certainement pas les payer, elle va sortir de là, et les manger, comme c'est prévu. Si Andrew n'était pas intervenu, elle aurait balancé un pot à la tête du caissier ou elle serait partie en courant comme une gamine qui viendrait de faire un mauvais coup, d'accord, c'est le cas, mais ce n'est pas la même ambiance, le mec pouvait appeler les flics. Livia sourit au brun, elle était restée silencieuse, et elle quitta rapidement les lieux, sans se retourner, et grimpa dans sa caisse. La blonde regarde Andy revenir s'installer dans le siège passager. « Tu t'es cru dans une mission pour G.I Joe ? » Plaisante-t-elle avant de démarrer.

Les deux partenaires dans le crime quittèrent les lieux pour la piscine, celle qu'Andrew avait réussi à trouver, elle était étonnée, cette fois-ci, tout s'était bien passé, enfin, à peu près, elle avait balancé de la glace dans la piscine, rien que pour savoir si la couleur de l'eau allait devenir verte, rose et brune. Ils avaient repris ensuite la route, pour se poser dans un milieu naturel, elle avait apporté son appareil photo, et elle avait pris quelques clichés, même d'Andrew en train de faire le clown, et vice-versa. La journée était en train de défiler sous leurs yeux, ils se dirigèrent enfin vers le festival, elle gare la voiture, un peu plus loin, loin des soûlons qui seront menés à briser son bébé. Elle pourrait sûrement tuer pour ça, sûrement que ça serait son unique meurtre, ou pas. « Alors, je t'avertis, si tu ne trouves pas de solution pour entrer, j'ai ma propre technique. » La blonde en avait déjà parlé, soulevé son chandail, pas la meilleure, mais c'est toujours efficace.


_________________
daughter of satan

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: born to run (andrew)   

Revenir en haut Aller en bas
 

born to run (andrew)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Born to kill all lives...
» Signature de contrat - Andrew Brunette
» Andrew Kirke (Gryffondor)
» [Février] Taeyang Andrew
» 02. You and I, we were born to die

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: trash :: rps-