AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Travail clandestin. + Cleo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Travail clandestin. + Cleo   Mar 15 Mai - 9:37


TRAVAIL CLANDESTIN
Cleo & Dante
"Mets la sirène et appuies sur le champignon jeune homme. On va être en retard." Encore une fois, Dante se permettait de faire des choses qu'il n'aurait pas dues, une vieille habitude qu'il ne comptait absolument pas gommer. "A vos ordres." Aujourd'hui, il avait décidé de frapper fort dans le genre d'ailleurs. Dans le fourgon de la police, qu'il avait "emprunté" pour la journée, prétextant des rondes dans la ville, il avait aussi réquisitionné trois jeunes recrues du commissariat.

La raison de ce dispositif était assez peu ordinaire. Un tournage avait été interdit en ville et par conséquent, la police n'avait absolument pas à le protéger. Qu'importe, Dante avait opté de le faire quand même, pour un ami qui le lui avait demandé. Au milieu des trois autres en uniforme, lui il était à l'aise, en civile, avec les lunettes de soleil sur le nez. Deux de ceux qui l'accompagnaient étaient dociles et impliqués, mais le troisième le fixait d'un oeil mauvais. "Un problème ?" Il se pinçait les lèvres, apparemment oui, il avait quelque chose contre lui. "On ne devrait pas faire ça, ça n'a pas été autorisé, la sous-commissaire va être en colère si elle l'apprend. " Un sourire ironique se dessinait alors sur le visage de Dante pendant que le véhicule se garait. "Mince alors, tu entends ça Ellie ? On ne devrait pas faire ça ..." Il se retournait partout faisant mine de chercher, avant de descendre du véhicule, il regardait dans le coffre, sous le fourgon. "Ellie ? " Plusieurs fois il répétait son prénom, comme s'il la cherchait.

"Bon, je crois qu'elle n'est pas là en fait ..." Il haussait les épaules, avant de s'approcher du jeune homme beaucoup trop rebelle à son goût, pointant son doigt sur sa poitrine. "Si elle n'est pas là, ça veut dire que c'est moi qui suis en charge de cette opération, c'est moi qui décide et toi petit asticot, si tu ne veux pas avoir de problème, je te conseille de changer de ton et de faire ton travail, c'est-à-dire, faire ce que je te dis." Il était devenu tout rouge et intérieurement, Dante en rigolait.

Cette petite démonstration achevée, il se tournait vers les deux autres. "Vous prenez chacun un côté d'accord ? Et toi .." Il avait une idée bien précise pour le troisième qui se décomposait sur place, avec un mouvement de recule. " ... Toi l'asticot, tu vas faire la circulation. Faire en sorte que les véhicules soient déviés." Il était fier de lui et c'est avec un sourire qu'il s'éloignait pour aller à la rencontre de l'équipe du tournage. "Je suis dans le coin si besoin."

L'équipe du film commençait à s'activer, Dante avait prévu de pouvoir leur garantir deux bonnes heures de tranquillité, mais il n'était pas certain de pouvoir faire beaucoup plus. "Ca se passe comme vous voulez ? " C'est vers une rouquine qu'il s'était dirigé.
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : tend des perches dans le porno
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
née mcleod ❋ petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5


○ posts : 445 ○ points : 140
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: Travail clandestin. + Cleo   Jeu 17 Mai - 8:58

C’est bien connu – enfin, pour ceux qui la connaissent un tant soit peu, quoi -, Cleo déteste son boulot. Ou plutôt non, elle déteste le milieu dans lequel elle exerce son boulot. Au début c’était drôle, c’était inhabituel, risqué aussi vu l’âge qu’elle avait à l’époque. Aujourd’hui, après quinze ans, c’est juste l’ennui le plus complet. Sauf quand il est question de tourner en extérieur. Ça, c’est toujours l’éclate parce que c’est illégal. Et que tout ce qui est illégal fait grimper le taux d’adrénaline en flèche. Pourtant, en quinze ans de métier, la rouquine ne se rappelle pas d’avoir jamais été sur un tournage où ça s’était mal passé. Et pour cause : tout le monde aime le porno et tout le monde y a quelque chose à gagner. Evidemment que non, les villes ne donnent jamais leur accord pour qu’on y tourne un film pornographique, du moins officiellement. Et c’est bien normal, vous imaginez un peu les gros titres dans le journal local du lendemain ? C’est sûr que ça serait nettement moins classe que « La Nouvelle-Zélande, Terre d’accueil des Hobbits. ». Tout ça pour dire qu’aujourd’hui, ils tournaient en extérieur que Cleo était joie.

Ou en tout cas, elle l’était jusqu’à ce que Barney, le réalisateur, la prenne une fois de plus pour son larbin. Sans déconner, ils avaient eu cette discussion un million de fois, déjà ; s’il voulait une assistante, il n’avait qu’à en engager une et fin de l’histoire. Mais parler avec ce type, c’était comme de parler avec un mur. Un mur extrêmement bavard, à la réflexion, mais vous avez saisi l’idée. Lunettes de soleil sur le nez, l’écossaise faisait éclater sa bulle de chewing-gum à intervalles réguliers tout en faisant semblant d’écouter les consignes du réal. C’est alors que la police débarqua avec ses gros sabots. Toutes sirènes hurlantes et tout.

    « Regarde, Cleo, c’est la police. »
    « J’avais compris, j’suis pas complètement débile, Barney. »
    « Tu veux pas aller les accueillir ? »
    « J’suis pas ton boy non plus, tu sais. »


La jeune femme soupira mais s’exécuta néanmoins. Plus pour être à la cool avec la police du coin où elle résidait que pour faire plaisir à ce demeuré. Elle enfonça donc les mains dans ses poches et alla à la rencontre d’un des hommes qui lui demanda d’emblée si tout se passait comme ils le voulaient. Et que répondre à cela ? Le mieux était sans doute de répondre.

    « Tout va pour le mieux, m’sieur l’agent. »
    « Cleo ! Demande-leur s’ils veulent du thé ! »
    « Tais-toi, j’vais te buter ! »


Peut-être, je dis bien peut-être que Cleo s’était laissée emporter sur ce coup-là. Proférer des menaces devant tout le monde et surtout devant des représentants des forces de l’ordre, c’était vraiment pas très malin. Elle se retourna alors vers l’agent, un sourire enjôleur aux lèvres et battant des paupières.

    « Désolée, c’est une plaisanterie entre nous. Un p’tit thé ? »


Il avait l’air sympa, il pouvait comprendre ce qu’elle endurait, pas vrai ?

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: Travail clandestin. + Cleo   Sam 2 Juin - 8:04


TRAVAIL CLANDESTIN
Cleo & Dante
Qu'est-ce quand Dante faisait là, sur un lieu de tournage déjà ? Ah oué, il avait accepté de rendre service à un ami. Enfin ça c'était surtout la raison officielle de sa présence ici, la face cachée de l'entour-loupe. En réalité, il était toujours partant pour casser sa routine et faire des choses sur lesquelles on ne l'attendait pas. Puis le respect des règles, ou plutôt l'irrespect, sa grande passion. Pour accepter, il n'avait même pas demandé les raisons de l'illégalité et le besoin de protection. Il allait se dégourdir les jambes, sortir du commissariat de police, faire son rebelle et tout ça, pour son plus grand bonheur.

L'équipe était en train de s'installer, il arrivait parfaitement à temps et c'est légèrement surpris qu'il assistait à une conversation entre deux personnes dans une ambiance un peu mexicaine. Des deux, c'est vers la jeune femme qu'il était naturellement allé. " Tout va ... " Il avait à peine le temps de répondre que la rouquine parlait d'homicide devant ses yeux. Ce qui le fit sourire malicieusement. " ...Bien, en tout cas mieux que vous apparemment. " Une plaisanterie ? Il l'avait bien compris, mais il était quand même obligé de rebondir dessus. "On verra, Au moins je saurai vers qui me tourner s'il y a un cadavre dans les parages... Et non merci pour le thé." Là il s'adressait à elle, mais ensuite, il avait envie de rire. Il avait bien assimilé que l'homme devait être le chef ou quelque chose du genre et c'est à lui qu'il se mit à parler, droit dans les yeux. "Par contre, si vous avez quelque chose de plus frais je veux bien." C'est un petit clin d'oeil discret qu'il adressait à la demoiselle pour lui faire comprendre qu'il comprenait sa galère. Son boss lui, ne souhaitant pas avoir de problèmes avec les forces de l'ordre sans doute, s'exécutait.

" Il a pas l'air commode celui-là. J'en ai dans le genre aussi." Sa curiosité naturelle le poussait à observer un peu les gens en action. Finalement, il commençait à se demander quel film et surtout quelles scènes allaient se tourner ici. Après tout, la mairie n'avait peut-être tout simplement pas donné l'autorisation pour un nouveau film à l'eau de rose. "Oubliez monsieur l'agent au fait, je m'appelle Dante. " La politesse d'abord, de mise, il n'aimait pas trop le vouvoiement, sauf quand il avait envie d'ennuyer quelqu'un. "Qu'est-ce que vous allez tourner de beau par ici du coup ? " Elle avait l'air agréable et le flic préférait donc l'avoir comme interlocuteur. Son ton devenait gentiment moqueur tout à coup. "A part un remake de comment tuer son boss."
code by bat'phanie
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : tend des perches dans le porno
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
née mcleod ❋ petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5


○ posts : 445 ○ points : 140
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: Travail clandestin. + Cleo   Mer 6 Juin - 12:35

Encore heureux qu’ils ont de l’humour dans la police parce que Cleo n’avait peut-être pas vraiment l’intention de tuer Barney mais il n’empêche que ce n’était pas très malin de proférer des menaces de mort à l’encontre de quelqu’un juste sous leur nez. Un rien mal à l’aise, la jeune femme ricana tout de même à la plaisanterie qui su la remettre en confiance rapidement en s’adressant directement à Barney et en ponctuant le tout d’un clin d’œil à son attention. Elle n’en revenait pas, pour une fois qu’elle tombait sur un flic sympa et pas aussi lourdingue que le réalisateur, c’était à marquer d’une pierre blanche. Bref, en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, Barney apporte une canette de soda sortant tout droit d’une glacière avant de repartir pour donner l’impression qu’il était très affairé… ah, j’vous jure.

    « Vous comprenez ma douleur, alors, c’est cool. Le pire, c’est qu’il n’est pas vraiment le patron ici, mais vous savez comment sont les réalisateurs… »


Ou peut-être pas. Après tout, il n’avait peut-être pas l’habitude d’en côtoyer tant que ça… Toujours est-il que les réalisateurs sont tous à peu près les mêmes ; le succès leur monte assez vite à la tête et le simple fait d’avoir une petite équipe à diriger les rend très souvent imbus de leur personne. Pourtant, il suffit que les producteurs disent qu’on coupe une scène et elle est coupée donc ce sont plutôt eux les véritables boss. Enfin bref, le policier se présente alors, affirmant qu’elle n’était obligée de lui donner du « monsieur l’agent ». Très bien, Dante, alors. Elle sourit et se présenta à son tour, jugeant que c’était peut-être inutile mais plus correct.

    « Et moi Cleo, au cas où vous ne vous en douteriez pas déjà. »


Dante lui demande ensuite ce qu’ils ont l’intention de tourner ici. Ah mince… On ne l’a pas prévenu ? Non parce que s’il s’attend à une jolie scène romantique alors il risque une amère déconvenue, c’est loin d’être le style de Barney. En revanche, sa remarque au sujet de Comment tuer son boss la fit bien rire. Ah, si seulement… La rouquine désigna une espèce d’armoire à glace en peignoir de bain en pleine discussion avec Barney.

    « Vous voyez ce grand type, là-bas ? Il va prendre cette blonde à la plastique parfaite dans cette ruelle coupe-gorge. »

Elle désigna à tour de rôle la blonde et la ruelle de l’index comme si elle était en train de parler de la pluie et du beau temps mais vous pensez bien qu’en quinze ans de métier ça ne lui faisait plus grand-chose de résumer une scène aussi banale que celle-ci.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Travail clandestin. + Cleo   

Revenir en haut Aller en bas
 

Travail clandestin. + Cleo

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» HAITI-JOBS-HAITI-TRAVAIL-HAITI TRABAJO-HAITI EMPLOIE-EMBAUCHAGE
» Plan d'action: ministere des Affaires Sociales et du Travail
» Atelier de travail sur le phénomène de l'exclusion dans la société haitienne
» Le travail ... Toujours le travail ... ( Pv Hermione )
» T' as du travail? Je m'en fiche ~♥ Viens chanter avec moi ♫ [PV May ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: trash :: rps-