AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 You are so annoying ! [Maxime&Rory]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 31 ans
○ statut : Trop en morceau pour aimer.
○ métier : Employée d'une salle de boxe, combattant illégale & mère dévouée
○ quartier : #274 West Bay
○ orientation sexuelle : Bi avec préférence pour les femme
○ informations en vrac : ¬ Rory est la sixième d'une famille de sept enfants. ¬ Dans l’ordre, les enfants sont Nathaniel, April, Jonas, Damien, Octavya, Rory et Evalyn. ¬ Rory est considéré comme le mouton noir de la famille. ¬ Sa famille est originaire d'Island Bay. Elle y a passé les 16 premières années de sa vie. ¬ Elle est connue sous le nom de Rory Kerrigan, mais son vrai nom est Viktoria Lenderman. ¬ Elle vient d'une très bonne famille. ¬ Elle a toujours eu une grande passion pour la danse, la natation et le foot. ¬ Elle a été témoin du meurtre de sa mère à l'âge de 12 ans. Le meurtrier ne fut jamais retrouvé, mais des rumeurs circulent comme qui c’est M. Lenderman qui aurait payé pour faire tuer sa femme. ¬ La jeune fille était très proche de sa mère. ¬ Quelque temps plus tard, Rory commençait à prendre de la drogue et faire la fête un peu trop. ¬ À 16 ans, elle a tenté de se suicider par deux fois. Pour son propre bien, elle fut donc internée pendant presque 1 an. ¬ Son père a fait changer son nom de famille. Il voulait protéger le nom et l'image des Lenderman. Rory n'a jamais repris son vrai nom après sa sortie comme elle s'est sentie abandonnée par eux. ¬ Elle a aussi coupé tout contact avec sa famille qui ignore même si elle est vivante. ¬ Elle a réussi à obtenir un diplôme du lycée, mais n'a jamais tenté de faire des études plus poussées, et ce même si elle est loin d'être bête. ¬ Sa toxicomanie la poussée à faire de très mauvais choix... comme la prostitution ou les combats illégaux. Tout était bon afin d’avoir un peu d’argent pour sa prochaine dose. ¬ Elle est tombée enceinte à 24 ans d'un de ses clients. ¬ Avec l’aide d’un ami, elle a réussi à devenir nette pour pouvoir prendre soin de son enfant. ¬ Rory a fait plusieurs boulots de merde pour subvenir aux besoins de sa fille avant de finalement entrer dans les anneaux de combats illégaux. ¬ Elle est revenue vivre à Island Bay il y a 1 an environ sous son faux nom et n'a pas réellement tenté de reprendre contact avec qui que ce soit de son ancienne vie. ¬ Rory a énormément changé, autant physiquement que mentalement. C’est pourquoi ceux qui la connaissaient avant ont beaucoup de mal à la reconnaitre maintenant. ¬ Sa fille est son monde entier depuis sa naissance. Elle lui est dévouée corps et âme. ¬ Si avant Rory était une personne égoïste, irresponsable et sans réel moral, aujourd’hui elle est une femme différente. Maintenant elle est plus méfiante des nouveaux visages, responsables, bien organiser et discrète. ¬ Elle est revenue pour s'éloigner de son ancienne vie, mais un accident qui la laissa avec des frais médicaux faramineux la poussa à demander de l'argent à un homme qui lui demanda de retourner se battre pour payer sa dette. ¬ Elle redoute ce qu’on peut lui demander de faire dans le futur afin de payer sa dette. ¬ Rory sait que certains membres de sa famille vivent encore dans le coin et fait donc tout pour les ignorer. Ils ne connaissent d’ailleurs même pas l’existence de sa fille. Elle préfère que ça reste comme ça.

○ posts : 110 ○ points : 0
○ pseudo : KimCass
○ avatar : Caity Lotz
○ DC : Nope
○ inscrit le : 16/05/2018
MessageSujet: You are so annoying ! [Maxime&Rory]   Dim 27 Mai - 4:00

YOU ARE SO ANNOYING!
MAXIME & RORY
La douleur est quelque chose dont je suis très familière maintenant. Je suis devenu conciliante avec le temps. Ce qui dérangerait la plupart des gens, est devenu totalement normalement pour moi. Ce n’est pas pour autant que j’aime sentir chaque muscle de mon corps me faire mal. Quand je dis tout c’est vraiment chacun sans aucune exception. C’est pénible surtout quand je tente de faire des activités avec ma fille qui demande que je bouge beaucoup. Dinah a une énergie sans fin pour son âge. Bien que je ne sois pas totalement surprise par ce fait, elle semble toujours pouvoir me surprendre avec une nouvelle montée d’énergie pour recommencer à courir partout dans notre demeure. Elle l’a toujours juste avant d’aller dormir, étonnamment, ou parfois le samedi matin alors que je suis toujours profondément endormi dans mon lit. Comme ce matin. Avec deux emplois, dont un qui fait en sorte que je suis quasiment debout toute la nuit, le sommeil est dur à avoir par moment. Malgré tout, je suis toujours heureuse quand elle est celle qui me réveille. Son rire enfantin et doux est sans aucun doute dix mille fois plus agréable que la sonnerie de mon réveil habituel.

Même si elle me réveil tôt ce matin, autour de 6 heures du matin alors que je suis rentré il y a moins d’une heure, elle ne cherche pas à me faire lever pour autant. Elle se glisse avec toute l’habilité d’un enfant de son âge sous les draps pour finalement venir coller son petit corps contre le mien cherchant la chaleur et le confort. Je glisse mes doigts doucement autour de son corps pour l’attirer dans mon étreinte en sachant très bien que c’est ce qu’elle cherche. Je ne peux pas m’empêcher d’agiter les doigts pour lui faire des chatouilles au passage. Le silence matinal est alors brisé par son petit rire cristallin. Après quelques minutes, je m’arrête pour remettre les couvertures en place sur nous. Ma fille devait toujours être fatiguée parce que rapidement sa respiration se calme. Je m’endors peu de temps après d’elle d’un sommeil mérité pour être réveiller par la sonnerie de me on téléphone posé sur la table de nuit. Dinah s’agit à mes côtés sans pour autant se réveiller. Dans un premier temps, je laisse l’appareil sonner sans y répondre et soupire de soulagement quand celui-ci finit par s’arrêter. Je suis sur le point de me rendormir quand il sonne de nouveau. Je sais alors que c’est important et donc je ne vais pas pouvoir le laisser tout simplement sonner cette fois. Je soupire de lassitude alors que je tends le bras pour attraper l’appareil.

À mes côtés, ma fille s’agite alors qu’elle semble maintenant sur le point de se réveiller. J’aperçois rapidement l’heur et réalise qu’il est presque midi. C’est étonnant qu’elle ne se soit pas réveillée avant. En général, Dinah a toujours plus de mal quand je ne l’ai pas mit au lit la veille. C’est malheureusement ce qui c’est produit hier donc ce n’est pas étonnant qu’elle soit venu me rejoindre ce matin. Je décroche finalement mon téléphone alors que je me frotte le visage pour tenter enlever les dernières traces de sommeil sur mon visage. « Bonjour ? » Je reconnais aussitôt la voix au bout du fil. C’est celle de mon patron, Larry. « Hey gamin, je vois que je te réveil… désolé pour ça, mais j’ai besoin que tu vienne remplacer Owen. » Je ferme les yeux en retenant un soupire de frustration. Je travail quasiment tous les jours de la semaine et j’ai rarement quelques week-end à moi malgré le fait que nous soyons trois employés en plus de Larry qui malgré son âge avancé est presque toujours dans le coin alors qu’il ne devrait pas selon les ordres de son médecin. Owen et Duke sont deux cons qui passent la plus part de leur temps à faire tout sauf bosser quand ils sont à la salle. Larry les garde surtout parce qu’ils sont ses neveux ou un truc dans le genre, mais il sait parfaitement à quel point je déteste les avoir autour. Bien que je leur ai clairement fait comprendre que je ne suis pas intéressé ou que je n’ai pas du tout le temps de prendre soin d’un grand idiot immature en plus de ma fille (qui agit plus en adulte que les deux ensembles), ils continuent leur petit manège. J’ai prévenu Larry clairement que si un des deux finit avec un membre ou deux cassés… c’est parce que j’ai fini par en avoir vraiment marre de leur connerie. « .Laisse-moi deviner, Owen a encore appeler malade c’est ça et Duke ne répond pas ? » Dinah lève finalement la tête et je lui souris en lui murmurant un bonjour alors que je joue avec ses longs cheveux blonds. Elle semble avoir hérité de beaucoup de mes traits. Je peux clairement entendre un soupire de l’autre côté avant qu’il ne me répond. « Non, il s’est présenté, pour une fois, mais il n’était pas du tout en état de travailler alors je lui ai dis de revenir lundi pour prendre ta place s’il tenait à continuer à travailler ici. » Je soupire. « D’accord, mais tu jures que je vais avoir mon lundi ? Et Dinah va passer la journée avec moi alors je ne veux pas un de ses idiots autour. » Larry accepte facilement parce qu’il n’a pas vraiment d’autre choix et puis, il adore Dinah qu’il voit un peu comme sa petite fille. Je lui demande de me donner un peu de temps et je vais descendre par la suite. Heureusement que je vis juste au dessus de la salle.

Il me faut quelques minutes de persuasion avec ma fille pour se lever avant qu’on puisse commencer à se préparer. Je passe la porte de la salle de boxe derrière ma fille qui semble soudainement avoir tout l’énergie du monde. On est accueilli par un Larry qui bien qu’il sourit largement, il semble vraiment désolé de me faire travailler alors que je devais être en congé. « Merci de venir si vite et encore désolé. » Je secoue la tête pour dire que ça va. « C’est bon, ne t’en fait pas. Tu pourrais amener Dinah au parc pour moi ? » Bien entendu, Larry accepte surtout en voyant le visage suppliant de ma fille. Bien vite, je leur dis au revoir et pars me changer dans le local des employés. J’enfile la camisole noire disant clairement que je suis membre du staff avec une paire de short de la même couleur et des souliers de boxe. Comme il n’y a personne pour le moment, je décide de m’entrainer un peu même si mon corps est encore douloureux des coups d’hier soir. Après une heure, je m’arrête et décide de faire un peu de ménage dans le bureau de la réception. À un moment, la porte s’ouvre et une silhouette entre. Le jeune homme est un visage qui m’est totalement inconnu, je le regarde traîner les pieds dans la salle. Il n’est pas du tout habiller ou n’a pas de sac qui laisse croire qu’il est venu s’entrainer. Je m’appuie sur le bureau en croisant les bras alors que je le regarde. « Je peux t’aider peut-être gamin? » Il ne doit pas avoir plus de 18 ans et franchement, j’ai le sentiment qu’il ne va pas partir sans un mot.
electric bird.

_________________
ALL THE SECRETS
SILENCED BY THE SHAME
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: You are so annoying ! [Maxime&Rory]   Dim 27 Mai - 6:21





You are so annoying !

I'm an optimistic guy. I'm one of those big dreamers. I'm one of those kids with that annoying imagination.

Quoi faire. C'est le mots clef qui me raisonne en tête dès le réveil, surtout que ni Kylie, ni Lydia n'ont de disponibilité aujourd'hui, du coup, pour la première fois depuis sacrément longtemps, je me retrouve seul et laisser à moi-même. J'avoue que ce n'est pas les idées qui me manque, mais surtout laquelle mettre en marche la première. Je traîne donc ma carcasse hors du lit en étirant soigneusement mes muscles pour mien me réveiller et après une douche rapide, des vêtements très simple, soit mon t-shirt habituel, jean et haut à capuche, je me retrouve rapidement dehors de chez Lydia. Comme je viens d'arriver, comme je le disais, sans Kylie, ni Lydia je viens vite à cours d'idée, surtout que je n'ai jamais explorer les alentours réellement. South Bay commence à manquer de surprise pour moi, surtout vus ses habitants si terne et en manque de saveur.

Je prends l'exemple du vieil Abraham, qui fait toujours la même routine alors qu'il rentre de travailler, s'empressant de retirer sa cravate, son veston et de se couler un bon rouge pour se détendre devant le même programme à tout les soirs. Sérieux, je sais pas ce que c'est la vie d'adulte, mais ça crains. J'ai peur un jour de devenir aussi mou et lassant qu'eux et de ne plus savoir vendre ma personne comme je sais bien le faire en ce moment! On est après tout la flamme de la jeunesse! Tiens d'ailleurs, truc que je ne fais que rarement, personne n'est là aujourd'hui, ce qui veut dire que personne ne va me réprimander, j'attrape le paquet de cigarette qui dors dans la poche de mon jean et j'en grille une. Quoi, ça gêne qu'un gamin de 18 ans aie envie de se massacrer les poumons? C'est surtout pas les problèmes des autres. Aussitôt la clope en bouche d'ailleurs, je glisse mes écouteurs dans mes oreilles et je laisse la musique me surprendre.

La journée est encore jeune et très franchement je veux explorer comme je le disais, ce qui va rendre le tout encore plus amusant, puisque je finirai sans doute sur quelque chose ou quelqu'un à emmerder. Je regarde les lignes de bus et j'ignore ce qui mène dans quelle direction, du coup j'attends et je me dis que je vais les noter au fur et à mesure que je les prends pour simplement les reprendre dans l'autre sens... Puis de toute manière si je suis réellement perdus, c'est pas comme-ci c'était bien grave, j'ai une tutrice qui ne demande que ça dépenser l'argent de maman et papa, du coup elle enverra un foutu chauffeur me récupérer! Je reconnais les lignes de South Bay et je soupire, puisque je veux quelque chose de différent, une ligne qui m'emportera loin de ce trou, qui me fera voyager, du coup je gonfle lentement mes poumons et je soupire. Finalement c'est pas si évident de se perdre dans un trou pareil? Il faut faire comment, avoir des ailes? Un jet priver comme Lydia? Cracher directement dans les airs et espérer que ça va nous retomber sur la tête? Connerie.

Je fou un coup de pied contre la vitre de l'abri-bus jusqu'à ce que le reflet attire mon attention et que je tourne la tête. Une ligne de bus tourne le coin et je vois à son annonce pour la ligne qu'elle va vers West Bay... Bahhh en voilà une belle affaire! J'y suis jamais aller, faut croire qu'il suffisait de demander à l'avenir pour être gâter! Je fouille mes poches et je trouve juste la monnaie pour le passage et je vais m'asseoir au fond. Ma tête s'appuie lentement contre la vitre et j'avoue que je regarde la route défiler sans trop connaître dans quel trou je m'enfonce ou... Je sors. Je ne sais plus. D'ailleurs ça m'amuse, j'attrape mon portable et je trouve la ligne sur une application pour savoir mon chemin. Je vais me retrouver au terminus de la ligne en plein cœur de West Bay, ce sera parfait! Du coup je reste assied et je fais ce que j'adore faire dans les transports en commun qui ne demande rien de plus que ses yeux. Juger chaque passant qui entre. Du vieux monsieur qui n'arrête pas de tousser, à cette jeune fille qui n'arrête pas de jouer avec ses cheveux...

Quel tic de merde. D'ailleurs quand elle me regarde pour me sourire je ne fais que hausser un sourcil et tousser un rire. Attendez, je vais pas être copain avec ce petit bout de viande qui tente de me séduire! J'ai quand même une certaine réputation à tenir et Kylie est la femme de ma vie. D'ailleurs, je finis par tirer mon portable hors de ma poche pour envoyer un texto à Kylie, histoire de savoir comment elle va, ce qu'elle fait de bon. Vous savez ce genre de SMS de couple que vous échanger dans une journée et je prends même un selfie bus avec le hashtag #Perdu et #WestBay avant d'envoyer le tout. J'ouvre spotify pour changer ma liste de lecture et je bascule doucement vers de la musique un peu plus intense, du genre de rap des années 90 à aujourd'hui. Je trouve que ça va bien avec mon humeur et ce sera parfait. En débarquant du bus je pousse d'ailleurs la jeune demoiselle avec un sourire d'emmerdeur au coin des lèvres et je sors directement en regardant autour quoi faire.

Au départ ce sont les rues qui m'attire, puis je cherche voir si je ne trouverais pas un centre commercial ou quelque chose de mieux que ses petits commerce pourri avant de soupirer que finalement j'aurais mieux fait de rester à South Bay. Finalement je finis par me mettre en marche et je navigue quelques rues avant de voir au loin une enseigne qui parle d'une salle de boxe? Genre quand on dit boxe, on parle comme dans les films de Rocky? Du sang sur le plancher, des mecs balèze et tout ce genre de merdier! Putin ça doit trop être cool. J'étire un sourire en coin et je me dirige vers la salle et j'entre comme chez-moi. Pas ce genre de démarche timide, du style qu'on cherche quelqu'un ou qu'on attends d'être d'être servis, nannn, ce genre de démarche que je rentre et que je regardes partout en admirant la salle... Bon j'avoue que c'est vide, que c'est un peu décevant, mais c'est vraiment impressionnant.

Une voix viens d'ailleurs en écho dans ma tête et je m'arrête au mot gamin. Je regarde l'interlocutrice, puis je me retourne pour voir si elle parle à quelqu'un d'autres. J'avoue que je soupire doucement en baissant le regard et rigolant. « Pardonne moi Joe la catcheuse, mais je cherche ton patron ou un mec à qui m'adresser... Pas une employer en formation dans ton genre... » Je relève le regard et je lui fais un clin d'oeil avant de continuer ma route pour m'enfoncer dans la salle. Certes la demoiselle à l'air sacrément muscler, mais c'est pas mon problème. « T'en fais pas, je vais m'occuper, pendant que tu va me chercher quelqu'un de responsable... Je sais que tu fais ton job... Mais va t'occuper ailleurs, tu veux? » Je vais lentement découvrir un des sac lourds suspendu et je viens glisser ma main dessus comme je trouve ça impressionnant avant de venir donner un petit coup dessus pour voir l'effet que ça procure.    

☾ anesidora
Revenir en haut Aller en bas
 

You are so annoying ! [Maxime&Rory]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Shawn Adam Maxime Séregon [Vagabond]
» Maxime '' Le Québecois'' Hébert
» Maxime à l'hôpital
» Maxime Mills [Gryffy]
» Maxime Cooper [VALIDE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: trash :: rps-