AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 don't say no, just say yeah and we'll go → bart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : perchiste
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5


○ posts : 421 ○ points : 80
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   Lun 28 Mai - 17:16

Elvis Presley a un jour dit « Viva Las Vegas ! » et il n’aurait pas pu avoir plus raison. Les States, Cleo n’y avait jamais mis les pieds avant ce jour mais ç’avait toujours été un rêve. Et quel meilleur endroit pour commencer une visite que la capitale du jeu ? Bon okay, la vérité c’est que la rouquine n’avait pas vraiment le choix de la destination puisque, de son côté, elle était surtout là pour assister à une convention. Et pas n’importe quelle convention, évidemment. Non, je parle bien sûr d’une convention dédiée aux films pornographiques. Toute cette joyeuse se donnait rendez-vous une fois par an à Las Vegas mais la rouquine n’avait encore jamais eu l’occasion de s’y rendre. Pas qu’elle en ait eu plus envie que ça, après tout, c’était le genre de réunion absolument dérangeante où elle ne se sentirait pas à sa place, ainsi de suite, c’était surtout l’occasion de s’attarder un peu sur le sol Américain. Mais cette année, c’était différent. Cette année, Cleo pouvait se permettre de faire tout ce qu’elle voulait, à peu de chose près. Même de s’essayer au Black Jack, à la roulette russe, aux machines à sous, si elle le souhaitait.

Et pour mieux en profiter, Cleo avait embarqué Bart avec elle. Bart qui était devenu père, entre-temps. Père. Rien que ça. C’est fou quand on y pense. Lorsqu’il lui avait raconté l’histoire, elle n’avait pu s’empêcher de penser à ce qui arrive dans Friends. Il faut vraiment songer à prévenir les gens que les moyens de contraception ne sont pas efficaces à cent pour cent. Non parce que oui, d’accord, il l’était mais elle avait autant de mal à imaginer son ami père que mari. Mais bon, ainsi va la vie, semblait-il. Et s’il l’accompagnait à l’autre bout du globe alors que sa crevette venait tout juste de naître, c’était pour se récompenser. De quoi ? Se remettre du choc émotionnel que la paternité peut causer, sûrement. Dans tous les cas, l’écossaise n’allait certainement pas s’en plaindre, ça lui filait un peu trop la chair de poule de se retrouver seule en pays inconnu avec des gens du travail, donc ça tombait bien.

Bref, ils étaient tous descendus au Venetian et, comme la convention ne débutait que le lendemain, ils avaient toute la soirée pour eux. Une chance, il paraît que Las Vegas est une ville qui ne dort jamais et il y a tant à faire, tant à voir. Par où commencer ? Le casino, évidemment. Ou pas. Après tout, il y a bien des machines à sous absolument partout, ici, même à l’aéroport. Cleo était un rien surexcitée pour faire un choix.

    « Alors, on commence par quoi ? On s’enferme dans le casino et on fait sauter la banque ? Sinon on peut aller voir les fontaines du Bellagio ou le spectacle des pirates du Treasure Island ! Ou alors on part en randonnée dans le désert ! »


Ne vous laissez pas avoir, elle n’avait en rien prévu ce voyage mais elle avait vu tout ça dans des films alors ça devait forcément être vrai.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans et des poussières.
○ statut : célibataire, et désormais papa d'une petite fille.
○ métier : pilote de course professionnel.
○ quartier : #98 à center bay.
○ orientation sexuelle : pansexuel.
○ informations en vrac : ✄ il sait jouer du piano.
✄ c'est un un adepte des films de zombies.
✄ ses médailles, trophées, ce sont ses bébés.
✄ les jeux vidéo de courses n'ont plus de secret pour lui.

driver baby.

○ posts : 367 ○ points : 0
○ pseudo : spf.
○ avatar : Sebastian Stan.
○ DC : Baby Finn & val
○ inscrit le : 22/09/2017
MessageSujet: Re: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   Lun 28 Mai - 21:03

don't say no, just say yeah and we'll go
feat. cleo&bart

Bart venait d'avoir un bébé, plus précisément Evie, et même s'il voulait profiter de la présence de sa fille, il avait envie de décompresser, avant de prendre son rôle au sérieux, d'être totalement présent, et il savait que Las Vegas, il n'y a rien de mieux pour se changer les idées. Alors, quand Cleo a voulu inviter là-bas, il n'a pas hésité une seconde à accepter. Encore une fois, ce n'est pas pour se sauver de ses responsabilités, mais plutôt pour faire descendre l'angoisse, qu'il doit gérer autant avec la gamine que la construction d'une nouvelle écurie avec son équipe. Mine de rien, ça prend la tête quand tu dois décider de tout, et que tu ne sais plus où te mettre. C'est ainsi que Bart se sent, on peut donc comprendre qu'il ressent le besoin de se détendre, même de se défouler, voir ça comme une récompense. Il n'avait pas été celui avec les jambes écartées, en train de faire tous les efforts, mais ça, ce n'est qu'un détail, non ? Bart avait déjà vécu aux États-Unis, plus précisément New York, et il était déjà passé par Las Vegas, il faut dire qu'être pilote internationale, ça a du bon quand même. « Si tu veux aller rejoindre les pumas et les coyotes, et te geler les miches, vas-y. Pendant que moi, je reste au chaud, à dépenser mon argent, pour en gagner d'autre. » Taquine le brun. Comme s'il en avait besoin, vraiment pas, c'est donc un plaisir de dépenser du fric, qu'il gagne facilement. Bart sourit à son amie et il regarde alentour, il y a beaucoup de choses à faire, alors, c'est un peu difficile de savoir quoi choisir en seulement deux minutes. « On pourrait aller juger les gens qui se marient aussi. » L'Anglais se met à se déhancher comme Elvis en marmonnant All Shook Up. Et il n'avait même pas encore bu d'alcool, imaginez la suite. « Sinon, oui, on peut commencer par le classique des classiques, le casino. » Il faut seulement savoir lequel, il y en existe tellement.


_________________
don't dream your life, live your dreams.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : perchiste
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5


○ posts : 421 ○ points : 80
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   Jeu 31 Mai - 16:09

Des pumas et des coyotes ? Cleo fait instantanément la grimace. Les pumas ce sont de vraies saletés dans GTA V alors ça laisse des traces, quant aux coyotes, ça lui fend toujours le cœur de devoir en abattre un. Et quoi qu’il en soit, l’écossaise est loin d’être aussi armée – elle n’est pas armée du tout, comme ça, l’affaire est réglée – que les personnages du jeu donc non merci. Quand on lui dit désert au beau milieu du Nevada, elle pense plutôt aux nombreux trous qu’on y a creusé et remplis de cadavres liquidés d’une balle entre les deux yeux mais l’argument de Bart pour la dissuader définitivement de faire une randonnée ce sont les pumas. Comme quoi, il la connaît mieux qu’elle ne le pensait. Mais le reconnaître ? Ça jamais !

    « Pff mais où est donc passé ton côté aventureux ? Tu l’as laissé dans l’avion ? »


Juger les gens qui se marient, c’est bien un truc qu’ils pourraient faire, ça. S’asseoir contre le parechoc d’une voiture stationnée devant une chapelle et balancer du popcorn sur tous les couples qui en franchissent la porte. Il faut bien admettre que l’idée est très tentante mais tout de même, paie ton amertume vis-à-vis de ces couples prétendument heureux dont c’est prétendument le plus beau jour de leur vie…

    « J’ai une idée ! On s’accorde une heure de jeu et en fonction des gains qu’on ramasse, on se fait telle activité. Si on ne gagne rien, on va au Bellagio, si on gagne un peu, on va au Treasure Island et si on rafle tout alors on va jeter du riz à la tronche de ces gens un peu trop heureux, okay ? »


Et pour commencer à jouer, il n’y avait qu’à rester au Venetian puisqu’ils étaient sur place. Tiens, c’est vrai qu’ils pouvaient même se faire une balade en gondole s’ils le souhaitaient, ça serait comme de visiter Venise mais Cleo trouvait ça un brin trop romantique pour deux amis. Il n’y avait donc plus qu’à descendre au casino. Et profiter encore un peu de la clim’ parce qu’au dehors, il faisait aussi chaud que dans une putain de cristallerie, la rouquine n’était clairement pas préparée à ça, encore heureux que la nuit n’allait pas tarder à tomber.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans et des poussières.
○ statut : célibataire, et désormais papa d'une petite fille.
○ métier : pilote de course professionnel.
○ quartier : #98 à center bay.
○ orientation sexuelle : pansexuel.
○ informations en vrac : ✄ il sait jouer du piano.
✄ c'est un un adepte des films de zombies.
✄ ses médailles, trophées, ce sont ses bébés.
✄ les jeux vidéo de courses n'ont plus de secret pour lui.

driver baby.

○ posts : 367 ○ points : 0
○ pseudo : spf.
○ avatar : Sebastian Stan.
○ DC : Baby Finn & val
○ inscrit le : 22/09/2017
MessageSujet: Re: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   Mar 5 Juin - 17:22

don't say no, just say yeah and we'll go
feat. cleo&bart

Bart secoue la tête en riant légèrement. Il a toujours ce côté aventureux, loin d'être le genre à abandonner devant un défi, qu'il soit extrême ou non. Il a affirmé cette preuve la dernière fois, lorsqu'il avait accepté de faire la course, à cause d'un gamin idiot. « Il est toujours là, mais j'avoue que je préfère profiter de la ville que du désert. Remarque qu'on verra plus tard, ce n'est pas comme si on partait demain matin, si ? » Une semaine n'est sûrement pas suffisante, bien qu'au final, ça risque de devenir redondant, car il y a pratiquement que des casinos et des hôtels et forcément les machines ne sont pas toutes différentes, le principe reste toujours le même. Bart était déjà venu dans cette ville, alors, il connaît certains endroits, des endroits aussi qu'ils ne sont pas faits pour des femmes, où seul les hommes y trouvent la joie. Il trouvait marrant l'idée d'aller juger les nouveaux mariés, parce que forcément, ils ne sont sûrement pas tous là avec un état normal et avec l'envie soudaine de se marier et le plus drôle, ça serait surtout de voir leur tête au petit matin. « On fait comme ça, alors ! » Ils se dirigent vers le casino de l'hôtel dans lequel ils se trouvent déjà. Heureusement, il n'avait pas oublié son portefeuille, il aurait été obligé de remonter à l'étage, et il se serait peut-être resté pour admirer la vue et se faire un spa, peut-être plus tard pour se détendre. Ils se retrouvent dans la pièce High Limit Slot Salon, où se retrouvent exclusivement les machines à sous. « Tu veux tourner la roue ? » Il y avait une sorte de roue de la fortune qui se trouvait dans l'entrée de la salle.


_________________
don't dream your life, live your dreams.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : perchiste
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5


○ posts : 421 ○ points : 80
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   Dim 10 Juin - 16:57

« On verra plus tard. » Cleo a beau être orpheline, elle sait très bien ce que signifie cette phrase parce qu’elle ne l’a pas toujours été et que, étant petite, il lui est arrivé à elle aussi de tanner ses parents pour obtenir ce qu’elle voulait d’eux. Comme tous les enfants. Et même plus tard, elle a usé et abusé de cette technique sur Jennie, sa mère adoptive, qui était loin d’être aussi rigide et se fichait bien d’à quelle heure elle rentrait le week-end ou de si elle faisait ses devoirs ou non. Quand on sait qu’elle a quitté l’école pour commencer à travailler dans le porno à quinze ans, on comprend tout de suite un peu mieux la situation. Mais la rouquine ne lui en veut pas ; Jennie était loin d’être la mère adoptive parfaite mais elle était gentille et c’était tout ce que Cleo lui demandait. Bref, tout ça pour dire que lorsque l’on vous répond « on verra plus tard » ça veut dire oui, la plupart du temps et elle s’en contenterait.

C’est donc avec un petit sourire aux lèvres qu’elle suit Bart jusqu’au casino. Il lui propose alors de se poser à la roulette. Elle hausse les épaules sans plus de conviction que ça.

    « Je sais pas, je crois pas que ça va me porter chance. On tenterait pas plutôt une table de craps ? »


Le craps, le Black Jack et les machines à sous, c’est probablement ce que l’on voyait le plus dans les films et elle trouvait que ça faisait très cinéma. Bon d’accord, la roulette aussi mais elle ne saurait dire pourquoi elle ne le sentait pas et dans ces cas-là, mieux valait suivre son instinct. La rouquine tâche donc de repérer les tables de craps parmi la foule et en prend la direction une fois qu’ils sont allés échanger un peu d’argent contre des jetons. Elle se fait une place auprès des habitués et fait copain-copine avec un type fringué comme un routier l’a à la bonne et lui donne un jeton supplémentaire. C’est… gentil. L’argent a-t-il donc si peu de valeur dans le monde des jeux de hasard ? Quoi qu’il en soit, elle décide de miser avec et s’empare des dés comme elle l’a vu faire dans les films puisque c’est à peu près tout ce qu’elle connaît de ce jeu.

    « Souffle ! » dit-elle à Bart en lui tendant la main qui tient les dés juste avant de les lancer.


Ça aussi ça se fait dans les films et c’est pour porter chance. Il faut croire que Bart et elle sont en veine puisque le croupier repousse le jeton qu’elle venait de miser plus une pile d’autres vers elle. Bon, hé bien, pas de Bellagio ce soir, donc, le sort en a décidé ainsi.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans et des poussières.
○ statut : célibataire, et désormais papa d'une petite fille.
○ métier : pilote de course professionnel.
○ quartier : #98 à center bay.
○ orientation sexuelle : pansexuel.
○ informations en vrac : ✄ il sait jouer du piano.
✄ c'est un un adepte des films de zombies.
✄ ses médailles, trophées, ce sont ses bébés.
✄ les jeux vidéo de courses n'ont plus de secret pour lui.

driver baby.

○ posts : 367 ○ points : 0
○ pseudo : spf.
○ avatar : Sebastian Stan.
○ DC : Baby Finn & val
○ inscrit le : 22/09/2017
MessageSujet: Re: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   Ven 22 Juin - 1:07

don't say no, just say yeah and we'll go
feat. cleo&bart

Bart hausse les épaules à son tour. « Comme tu veux, mais moi, j'ai bien envie de tester pour le fun. On va connaître ma chance. Ou pas. » Ils sont quand même là pour s'amuser, que la chance soit là ou pas, ça ne concerne pas uniquement les casinos. Il en sait quelque chose, entre l'accident de ses parents, l'événement à New York et à Monaco. Il n'est clairement pas le type dont la chance tourne, mais il ne se plaint pas pour autant. Il décide de tenter la roue de fortune, il tombe sur try again. C'était le genre de phrase qu'on pouvait entendre étant gamin, quand on tentait de draguer une gamine, en y repensant, c'est assez marrant. Là, il venait perdre cinq dollars pour rien du tout, mais bon, ce n'est pas comme s'il n'allait pas les revoir hein ses cinq dollars. Bart décide de la suivre jusqu'aux tables, même si cela lui fait perdre patience, et qu'il trouve les croupiers énervants avec leurs avertissements et leurs airs hautains. Ouais, il vaut mieux ne pas tenter de tourner la carte soi-même, ni de regarder partout pour voir s'il y a des caméras, c'est encore plus louche que de rester assis là des heures, ou presque. Erreur de débutant. Ils arrivent à une table et il lève un sourcil lorsqu'elle lui demande de souffler, comme le ferait une putain pour porter chance, comme on voit dans les films, le vieux et la jeune. Il n'a pas le temps de souffler que le croupier semblait déjà être rabat-joie, ce pour quoi il déteste les tables, surtout les personnes derrière la table. « Laisse faire, on va ailleurs, si on ne peut pas jouer ici. » Ils doivent vraiment tous avoir un balai dans le derrière pour avoir cet air, bien qu'en réalité, il peut comprendre, ça doit vraiment être un boulot de merde. Bart se dirige vers une table de black jack. Après avoir joué à ça et la roulette, ils décident de tenter les machines à sous, Bart rapporte un bon paquet, ce qui le fait rire avec ses tickets qu'il agite, et plus la soirée avance, plus il sent l'alcool faire son effet, à force de boire quelques verres de whisky, ça rentre bien. « Heyy, on sort d'ici ? Tu ne trouves pas qui commence à faire chaud ? Il me semble que je mangerais bien un hamburger aussi. »


_________________
don't dream your life, live your dreams.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : perchiste
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5


○ posts : 421 ○ points : 80
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   Sam 23 Juin - 1:19

Bien évidemment qu’ils sont là pour tenter Madame La Chance, raison pour laquelle Cleo acquiesce lentement de la tête pour faire savoir qu’elle n’a rien contre l’idée que Bart s’essaye à la roue de la fortune. Même qu’elle suit le mouvement sans protester, si ce n’est pas une preuve de sa bonne foi, ça. Et tandis qu’il tourne la roue, elle se charge de leur ramener quelque chose à boire. Ce qui est bien avec Bart c’est qu’ils se connaissent de longue date et qu’elle ne prend donc aucun risque en lui prenant la même chose qu’à elle, à savoir du whisky. Le whisky c’est cool parce que c’est écossais, tout comme elle. Mais bref, trêve de chauvinisme puisque Bart vient de perdre cinq malheureux dollars avec sa roue. La rouquine n’a pas envie de lui remémorer qu’elle le lui avait dit – en fait si – mais elle ne commente pas et se contente de compatir et lui tendant son verre. La meilleure des consolations. Puis ils filent aux tables de craps que le pilote n’apprécie guère. Oh pas besoin de le dire, ça se voit à son expression. Pas plus qu’il n’aime l’idée de souffler sur ses dés tel une vulgaire taspé croqueuse de diamants. Okay. Cleo pourrait le prendre mal si ce n’était pas aussi drôle de le voir réagir de la sorte. C’est bien pour cette raison qu’elle l’apprécie autant, Bart est quelqu’un d’entier.

Quoi qu’il en soit, le prochain arrêt n’est autre que le table de black jack et, bien que ça la fascine, l’écossaise pense que ce n’est pas non plus un jeu pour elle : trop de chiffres. Les chiffres n’ont jamais été de son côté, c’est triste mais vrai. Mais hors de question de ruiner l’ambiance alors quitte à perdre, elle tente quand même. Et elle perd. C’est surtout Bart qui sort vainqueur de tout ça, comme quoi ce qu’on dit est vrai, l’argent appelle l’argent. Fascinant. La soirée passe, les verres aussi et après avoir terminé par un passage rapide aux machines à sous, il déclare avoir chaud, ce qui se voit très clairement à son teint même que ça la fait rire. Elle accède à sa requête, le prend par le bras et l’entraîne au dehors, saluant un indien richissime – normal, un indien dans un casino… autre cliché qui se vérifie -, d’un « ugh » sonore. Ça ne doit pas être la première fois qu’on la lui fait mais l’indien, à sa mine qui se renfrogne aussitôt, a l’air de mal le prendre, ce qui pousse Cleo a presser le pas et enfin, ils sont accueillis par une bouffée d’air frais et nocturne qui fait du bien. La jeune femme est toute guillerette et ne peut s’empêcher de crier à moitié :

    « Las Vegas est à nous, mon petit poussin ! »


Référence à Friends, évidemment, les vrais savent. Certains se retournent en l’entendant mais la plupart non, comme si c’était la chose la plus naturelle au monde. Des taxis son stationnés devant l’entrée du Venetian mais ils sont tous sur le point d’être pris.

    « Vite ! »


Cleo s’élance, Bart à sa suite, pour sauter dans le premier taxi qui se présente à eux et ce même si quelqu’un d’autre était déjà en train d’en ouvrir la portière. Trop mollasson, tant pis pour lui. Elle se laisse tomber sur la banquette en éclatant de rire avant de se reprendre suffisamment pour donner une destination au chauffeur qui attend patiemment en faisant d’ores et déjà tourner le compteur.

    « Le jeune homme veut un hamburger alors… au Burger King le plus proche ? »


Le type hoche la tête sans mot dire et prend donc la direction qui lui est demandée. Cool, il a l'air du gars prêt à les conduire n'importe où pour peu qu'ils y mettent le prix.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans et des poussières.
○ statut : célibataire, et désormais papa d'une petite fille.
○ métier : pilote de course professionnel.
○ quartier : #98 à center bay.
○ orientation sexuelle : pansexuel.
○ informations en vrac : ✄ il sait jouer du piano.
✄ c'est un un adepte des films de zombies.
✄ ses médailles, trophées, ce sont ses bébés.
✄ les jeux vidéo de courses n'ont plus de secret pour lui.

driver baby.

○ posts : 367 ○ points : 0
○ pseudo : spf.
○ avatar : Sebastian Stan.
○ DC : Baby Finn & val
○ inscrit le : 22/09/2017
MessageSujet: Re: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   Ven 29 Juin - 3:09

don't say no, just say yeah and we'll go
feat. cleo&bart

Las Vegas n'est clairement pas pour les gens en quête d'amour et de bonheur. La ville est réputée pour être une belle salope, ou de débauche c'est comme vous préférez. Personne n'en sort en un seul morceau, ou en tout cas, avec des souvenirs rassurants. Il savait que là, il avait peut-être un peu abusé de l'alcool et que ce n'est jamais bon, encore moins à Vegas où tout peut arriver. Avec l'alcool dans le bide, il peut sentir son estomac qui commence à faire des bruits, c'est l'appel à la bouffe, pas étonnant, il doit voir le ventre vide après tout ce temps. Ils finissent par croiser un Indien, alors que Cleo se contente d'un bruit sonore, lui, il se contente d'un peace and love. Une fois à l'extérieur, il ferme les yeux et prend une grande respiration, remplissant ses poumons d'air frais, enfin, peut-être pas aussi frais qu'il le croit, parce que les odeurs fusent de toute part. Il grimace légèrement, rien qui puisse lui donner envie de manger, aucune odeur de pizza ou de burger. Bart tourne la tête vers son amie, il la voit courir vers un taxi, un peu lent, il fait de même, son état ne lui permet pas de courir le marathon, faut pas lui en vouloir hein. Il se balance presque à l'intérieur, alors qu'il a encore un pied à l'extérieur, la voiture se met en route. Il arrive à se placer correctement et à fermer la porte, qu'il claque peut-être un peu trop fort celle-ci, mais au moins, elle est bien fermée, personne ne va lui en vouloir. « Hamburger ! Vite, vite, vite. » Lance le pilote en donnant de petites tapes sur le siège qui se trouve devant lui. « Don't you know, pump it up, you got to pump it up, don't you know, pump it up, you got to pump it up.. » La chanson date d'une dizaine d'années, mais il ne peut pas s'empêcher de la chanter à voix haute, alors qu'elle joue à la radio. Le chauffeur se concentre sur la route, mais il ne semble pas non plus à l'aise avec un surexcité assis sur le banc arrière. Ils arrivent assez rapidement devant un burger king, sûrement au plus grand bonheur du chauffeur, alors que Bart continue de chanter, toujours le même refrain, il sort de la voiture en tournant vers Cleo. « Tu crois qu'il y a des joyeux festins et des jouets avec ça ? » Il hausse légèrement les épaules et il se dirige vers le restaurant en question, il entre à l'intérieur, peu importe l'heure, il y a toujours des gens prêts à tuer pour un putain de hamburger, même à Vegas. Il se met en fil d'attente et il croise ses bras. « Maintenant qu'on a vidé le casino, tu as envie de faire quoi ? Danseuses ? Attraction ? On lance du pain aux pigeons ? »

♪♪♪♪:
 

_________________
don't dream your life, live your dreams.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : perchiste
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5


○ posts : 421 ○ points : 80
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   Lun 2 Juil - 4:50

Ce pauvre chauffeur de taxi n’a décidément pas de chance ; entre Cleo qui ne cesse de rire pour un oui ou pour un non et Bart qui le presse en tapant dans son siège avant de se mettre à chanter. De mémoire, la rouquine croit bien que c’est la première fois qu’elle l’entend pousser la chansonnette et ça la fait d’autant plus rire sans toutefois l’empêcher de l’accompagner étant donné que les paroles ne sont pas bien compliquées. Avis de tempête sur Las Vegas… Par chance pour le chauffeur qui, s’il voit ça tous les jours, n’est décidément pas assez payé pour le travail fourni parvient à les mener à bon port sans les envoyer dans le décor. Avant de bondir hors du taxi, la jeune femme prend tout de même le temps de jeter un billet tout froissé au taximan. Et ça tombe bien puisqu’à peine est-elle sortie que Bart lui demande s’il y aura des menus pour enfants avec jouets ce qui lui fait automatiquement penser à une scène de Shrek.

    « Sûrement que oui… Pourquoi ? Tu veux te la jouer Prince Charmant et si jamais tu n’as pas le jouet que tu voulais, tu bouderas toute la soirée ? »


Cette perspective lui arrache un pouffement tandis qu’elle suit son ami à l’intérieur du fast-food. Où la clim’ tourne à plein régime et où il fait un froid glacial comparé à la fournaise du dehors. Cleo se met alors à ronchonner entre ses dents qu’ils doivent être dingues de faire fonctionner ce bidule aussi fort et qu’ils cherchent probablement à ce que leurs clients tombent malades et se coince entre Bart et le reste de la file d’attente car peu importe l’heure, il y a des gens pour faire la file, pour mieux profiter de la chaleur humaine quitte à passer pour… ben quelqu’un qui envahit l’espace personnel des autres. Dire qu’en temps normal, c’est elle qui a horreur de ça… Cela dit, à Las Vegas, les serveurs du Burger King brillent par leur efficacité puisque bien vite, la file diminue jusqu’à ce que ça soit leur tour, au grand dam de l’écossaise qui se gèle de nouveau un peu les miches. Encore que, il lui suffit de commander deux menus enfants – mais avec des bières au lieu des traditionnels sodas parce que bon, faut pas déconner – pour lui filer de nouveau le sourire.

Son plateau en mains, elle se faufile pour trouver une place et enfin répondre à la question de Bart. C’est que jusqu’ici, elle ne savait pas encore ce qu’elle voulait faire alors que maintenant c’était très clair.

    « Les attractions ! Les danseuses… c’est pas que je suis contre mais je vois tellement de gens à poils à longueur de journée. Alors que j’ai pas mis les pieds dans un parc d’attractions depuis que j’ai emménagé à Island Bay. Au pire, si tu veux, on retournera voir des danseuses avec mes collègues, ils doivent sûrement en connaître quelques-unes personnellement, tu pourrais même avoir leur numéro. »


Pour quoi faire ? Pour les faire venir à Island Bay ? Ça serait étonnant qu’elles fassent le déplacement jusque-là mais on ne sait jamais, si Bart devait revenir à Las Vegas un de ces quatre ? Bref, Cleo ouvre alors la boîte renfermant son menu et y trouve le petit jouet dont elle arrache fébrilement l’emballage plastique. C’est Noël ! Yes ! Une petite poupée avec des cheveux fluo qui vole pour peu qu’on tire assez fort sur la ficelle de son socle. Ni une ni deux, la jeune femme essaye le jouet de l’enfer, la poupée part en tourbillonnant à toute vitesse pour frapper de plein fouet au visage une espèce de gros biker tatoué. Oups. Le type lui lance un regard courroucé et Cleo disparaît sous la table en riant. Là au moins, elle serait à l’abris pour manger ses nuggets au cas où le biker déciderait de ne pas en rester là.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 33 ans et des poussières.
○ statut : célibataire, et désormais papa d'une petite fille.
○ métier : pilote de course professionnel.
○ quartier : #98 à center bay.
○ orientation sexuelle : pansexuel.
○ informations en vrac : ✄ il sait jouer du piano.
✄ c'est un un adepte des films de zombies.
✄ ses médailles, trophées, ce sont ses bébés.
✄ les jeux vidéo de courses n'ont plus de secret pour lui.

driver baby.

○ posts : 367 ○ points : 0
○ pseudo : spf.
○ avatar : Sebastian Stan.
○ DC : Baby Finn & val
○ inscrit le : 22/09/2017
MessageSujet: Re: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   Sam 7 Juil - 4:19

don't say no, just say yeah and we'll go
feat. cleo&bart

« Pourquoi pas, manque plus que je fasse teindre ma chevelure en blonde et qu'elle soit plus longue. » Et qu'il se rase la barbe, mais ça, c'était hors de question, il le faisait lorsqu'il était en compétition, maintenant, il la laisse comme elle est. Il y a aussi l'armure, mais il risque de crever de chaud comme c'était le cas avant d'entrer dans le fastfood. Bon, après, ce n'est pas comme s'il était un fan fini de Shrek, lui, il s'en fout du jouet, c'est surtout parler pour rien dire, il est bourré, il ne faut pas chercher à comprendre ce qui sort de sa bouche quoi. Dans le pire des cas, il n'aura qu'à dire que c'est pour son enfant, même si elle n'a que quelques jours, mais ça les employés le savent pas, donc ni vu ni connu. Après avoir fait la file, ils arrivent enfin à commander et deux menus pour enfants. Il peut sentir l'odeur de la bouffe lui chatouiller les narines, alors que l'air frais du restaurant ne fait que descendre sa température, mais ayant déjà chaud suite à l'abus d'alcool, ça ne change pas grand-chose pour lui, si ce n'est qu'il se sent un peu mieux dans son corps. Bart la suit jusqu'à la table qu'elle a choisie, il s'installe et il attrape son sac, il s'empresse de l'ouvrir, de découvrir ce qui se trouve à l'intérieur, hormis des nuggets et des frites. « Je ne crois pas avoir besoin d'elles pour avoir leurs numéros, je ne suis pas rendu encore à ce stade. Tu me trouves si laid que ça pour avoir besoin d'aide ? » Encore heureux qu'il n'ait pas besoin de personne pour draguer ou pour s'envoyer en l'air, de toute manière, ça lui semble trop étrange pour accepter, il peut se retenir durant le voyage. Il attrape la boîte qui se trouvait dans le sac brun et il l'ouvre à son tour, alors que Cleo a droit à une espèce de poupée volante aux cheveux fluo comme jouet, lui, il a droit à un zombie strike, qui lance des minis frisbees orange, au moins, quand il y aura des fourmis zombies, ça va pouvoir servir, en attendant, il se contente de manger ses croquettes de poulet et quelques frites. Il capte à peine la scène avec le gros baraqué, mais par contre, il voit Cleo se faufiler sous la table, alors il décide de faire de même. « On est en mission secrète ? » Ben ouais, c'est la seule logique à ses yeux pour se planter sous une table dans un restaurant bondé de personnes affamées. Il trempe un nugget dans la petite sauce barbecue tout en la regardant, l'air innocent. « On devrait plutôt se marier en costume, ça serait drôle. » Il n'a rien contre les attractions, mais ce n'est pas garanti qu'il garde toute sa nourriture dans son estomac et ce, même s'il n'est pas le genre à vomir en plein manège. Bart continue de manger et il sort sa tête et sa main pour réussir à attraper sa boisson gazeuse et il retourne sous la tête pour manger son repas comme si rien n'était.


_________________
don't dream your life, live your dreams.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : perchiste
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5


○ posts : 421 ○ points : 80
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   Dim 15 Juil - 20:13

L’espace d’un instant, Cleo imagine Bart avec une perruque blonde au brushing impeccable et ça la fait décidément bien rire. Le blond ne lui irait pas si mal, c’était surtout le brushing de surfeur californien de base qui l’amusait à ce point. En tout cas ça la fait rire jusqu’à ce qu’il prenne mal sa réflexion à propos des strip-teaseuses dont il pourrait avoir le numéro sans avoir d’efforts à fournir. Enfin, « prendre mal » c’est très exagéré, il n’est même pas vexé au fond, il lui demande simplement si elle le trouve si laid que ça pour en arriver là. La rouquine lève les yeux au ciel avant de finalement hocher la tête.

    « Oh oui alors, terriblement hideux je dirais, même. »


Pure taquinerie évidemment, Bart était ce que l’on appelle couramment un beau gosse, elle le savait, il le savait, pas besoin de le lui répéter sans quoi il finirait par prendre le melon. De toute façon, c’est trop tard, elle a déjà lancé son jouet à la tête du biker et décidé de s’abriter sous la table juste au cas où. Elle n’est pas vraiment surprise de voir Bart l’y rejoindre quelques secondes plus tard bien qu’il n’ait visiblement rien capté à ce qu’il venait de se passer puisqu’il lui demanda s’ils étaient en mission secrète. Cleo aspire sa bière avec une paille, mord dans un nugget et répond :

    « Ouais, c’est ça. Y a un énorme biker là-dehors, il est probablement russe et s’il nous repère, on est foutus de chez foutus. »


Et puis, son ami a alors l’idée la plus cocasse qui soit. Venant de lui, en tout cas. Lui qui était contre le mariage dans la sobriété trouvait ça marrant étant bourré. Si l’écossaise avait eu les idées claires, elle s’en serait très certainement fait la remarque mais puisqu’elle est complètement à côté de la plaque elle aussi, elle trouve l’idée fantastique et c’est tout son visage qui s’illumine parce qu’il faut bien l’admettre, les attractions c’est fun quand on est certain de ne pas vomir tripes et boyaux sur son voisin le plus proche, ce qui n’est pas le cas actuellement.

    « Ça c’est une super idée ! » s’exclame-t-elle avec beaucoup trop d’enthousiasme puisqu’en sautillant, elle se cogne la tête contre la table.


Et une commotion cérébrale, une. Toujours est-il que Cleo enfourne ce qu’il lui reste de nuggets, attrape la main de Bart et le tire au dehors sans prendre la peine de vider son plateau ni quoi que ce soit. C’est là qu’on se rend compte à quel point Las Vegas est une ville étonnante puisque c’est sans problème qu’ils trouvent une boutique de costumes. Et là, c’est d’autant plus l’effervescence ; tant de choix ! La rouquine sait d’avance qu’elle va mettre un temps infini avant de se décider.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: don't say no, just say yeah and we'll go → bart   

Revenir en haut Aller en bas
 

don't say no, just say yeah and we'll go → bart

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Sky ~ Rastaman vibration, yeah, positive ! || Validée.
» Scénario : 07. Partyin’, partyin’ YEAH ! (accordé par le staff)
» Come back, HO YEAH. ♥ [Finish]
» Un joli pissenlit, pissenlit, lit, lit... [FINISHED OH YEAH BABE]
» « Hey ! Hey ! The Great Makoto Is Here !! Let's Rock Baby ! Yeah !! »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: entire world-