AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 evening of ghosts and ghouls → eve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

radio star
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 31 ans (07.09)
○ statut : divorcée.
○ métier : animatrice radio.
○ quartier : west bay, #340
○ informations en vrac :
mère d'une petite fille de cinq ans : sarah, le seul et unique amour de sa vie ♢ a pour interdiction de s'approcher à moins de 100 mètres de leonardo dicaprio ♢ pianiste ♢ chanteuse ♢ aime le camping et l'urbex ♢ son film préféré c'est grease ♢ invitée régulière dans une émission de chasseurs de fantômes diffusée sur youtube ♢ petite nièce de l'acteur telly savalas ♢ parle français et un peu de grec aussi ♢ a un labrador chocolat (hades) et un ara (persephone) ♢ elle a aussi des petits problèmes de mémoire à court terme depuis son accident de voiture en février dernier ♢ a longtemps cru qu'un de ses voisins était strip-teaser ♢ conduit une mustang de 69 retapée par son père et elle ♢ aime un peu trop mario kart et gershwin ♢ drifte comme personne ❧


show me rain and flood to cool the f i r e in my blood.




○ posts : 128 ○ points : 490
○ pseudo : dory
○ avatar : evan rachel wood
○ DC : une rousse
○ inscrit le : 22/05/2018
MessageSujet: evening of ghosts and ghouls → eve   Lun 2 Juil - 3:13

Entassés à l’arrière d’un minivan roulant en direction de l’un des endroits les plus hantés de Nouvelle-Zélande, c’était la première fois que les deux teams de chasseurs de fantômes faisaient équipe. Pour le meilleur ou pour le pire mais Noomi ne se faisait pas trop de souci à ce sujet : les gens adoraient les collaborations alors c’était évident que cette vidéo ferait autant de vues que les autres, si pas plus. Pas que ce soit le but, loin de là mais la jeune femme s’en voudrait de faire flopper l’émission d’un de ses plus proches amis puisque cette collaboration était son idée. C’était elle qui avait mis les deux groupes en contact, tout au moins. Un soir, une jeune demoiselle du nom d’Eve avait téléphoné suite à l’appel à témoin que Noomi passait dans son émission une fois par semaine pour aider Ash et ses potes à trouver des lieux prétendument hantés. Celle-ci avait été très explicite, elle tenait absolument à garder son anonymat. Aucun problème, l’histoire qu’elle lui raconta avait bien trop de potentiel pour seulement essayer de forcer un tout petit peu la main. Eve avait mentionné un groupe de chasseurs de fantômes et ce qui ressemblait fortement à l’un de ces cabinets des curiosités que l’on voit parfois à la télé. L’occasion était trop belle pour ne pas en parler à Asher, son ami à la tête du groupe de chasseurs de fantômes qui faisait actuellement un peu le buzz sur youtube, histoire de voir si une association ne leur serait pas profitable à tous.

Et il s’avéra que c’était le cas. Raison pour laquelle ils étaient en train de filer vers une vieille usine désaffectée. Et hantée, si l’on croit la rumeur, sinon où serait le fun ? Tout ça pour dire que la blonde ne fut pas mécontente de pouvoir enfin sortir du minivan. Oh, l’ambiance était bon enfant, là n’était pas le problème mais elle avait la bougeotte. Ce qui était parfaitement idiot puisqu’elle savait pertinemment qu’elle sursauterait au moindre bruit un peu suspect. Mais il fallait se rendre à l’évidence : c’est ce qui faisait que c’était drôle. Il n’y avait plus qu’à s’équiper. Et se faisant, Noomi s’adressa directement à Eve qui faisait de même sauf que ça prenait un tantinet plus de temps étant donné qu’elle avait tout une panoplie très classe qui lui permettrait de rester anonyme à enfiler.


    « Au fait, sur quoi on part ? Histoire de démons ou de revenants ? »


L’un ou l’autre, ça revenait au même pour elle mais c’était l’occasion de discuter un peu avec une connaisseuse. Et puis, une vieille usine, ça ne serait pas étonnant qu’elle soit hantée par les esprits des gens morts lors d’accidents de travail.

_________________
Darkness falls across the land
It's close to midnight Something evil's lurking from the dark Under the moonlight You see a sight that almost stops your heart You try to scream But terror takes the sound before you make it You start to freeze As horror looks you right between your eyes You're paralyzed.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 19 ans (5 novembre 1998)
○ statut : célibataire
○ métier : travaille à la bibliothèque
○ quartier : #84 West Bay (la maison familiale de ses parents)
○ orientation sexuelle : aucune idée, peu importe, une seule âme fait vibrer la sienne, c'est tout ce qui la préoccupe
○ posts : 141 ○ points : 145
○ avatar : Galatea Bellugi
○ DC : Noa Lane
○ inscrit le : 04/03/2018
MessageSujet: Re: evening of ghosts and ghouls → eve   Jeu 5 Juil - 1:26






Evening of ghosts and ghouls

Noomi & Eve


Tout a commencé par une discussion sur internet. Un forum très spécialisé sur des thèmes interdits. Non pas que les sujets le soient en eux-mêmes, c’est Eve qui n’a pas le droit de les aborder. Ordre impératif de son père. L’avantage du web, c’est qu’on s’y forge une identité qui n’est pas totalement réelle. Pseudonyme, âge falsifié, on peut même changer de sexe à loisirs. Prise dans l’engrenage de la passion, elle a fini par rencontrer ceux avec lesquels elle communiquait dans un pub de Wellington qui leur servait de quartier général. L’étape suivante déboula sans prévenir, elle ne parvint pas à se réfréner et fournit un témoignage pour une radio. Comment a-t-elle pu se faire entrainer dans un tel engrenage pour se retrouver, ce soir, dans ce van, pour mener une expédition dans un entrepôt ! Mystère. En creusant un peu, ce n’est pas si énigmatique. Le besoin de reconnaissance, tout simplement. A force d’être la folle de service, le fait de rencontrer des personnes qui ne la contredisent pas systématiquement est apaisant. L’ennui c’est que le commando réuni dans le véhicule va finir par faire la une d’une chaine Youtube. Là beaucoup sympathique. Pour Eve, il est impossible de se retrouver mêlé ouvertement à ce reportage. Difficile de dire non, quasi impossible, elle est le “medium” officiel de son équipe. Etiquette dont elle se passerait bien, d’autant qu’elle n’a aucun don particulier, hormis une sensibilité à fleur de peau et la certitude que les démons et les revenants existent, puisqu’elle est de ces derniers. Revenante réincarnée dans son propre corps. Pas un fantôme. Nuance ! Pour masquer son identité, elle a opté pour une tenue de camouflage pour le moins repérable. C’est quand elle voit ses compagnons sourirent qu’elle se rend compte que cela risque d’être l’effet inverse. Elle a enfilé l’attirail du parfait pilote d’aéronef steampunk. Blouson de cuir, casquette complétée de lunettes rondes, masque sur le bas du visage, le tout orné d’éléments cuivrés. Inconnue certes, mais captant toute l’attention. D’ailleurs une question la cible sans équivoque, posée par la journaliste avec qui elle a échangé à la radio et qui s’est jointe à l’opération.

« D’après ce qu’on nous a rapporté, quelque chose hanterait le lieu. »

A peine fini sa phrase qu’elle repère la caméra braquée sur elle. Un vent d’angoisse la traverse. Si on reconnait ses yeux, sa voix ! Les phrases passants au travers du cuir perforé ne sont pas aussi claires qu’au naturelle. Elle a une chance pour que le timbre ne soit pas parfaitement repérable.

« L’usine a brûlé il y a quatre-vingt ans prenant au piège des flammes une partie du personnel de l’époque. Elle a été reconstruite trente ans plus tard. Cela a pris du temps pour des raisons d’héritage. Les ouvriers qui y ont travaillé dans le nouvel entrepôt ont tous fait mention d’éléments étranges. »

Ce sont les éléments en possession des chasseurs de fantômes. Il ne reste plus qu'à vérifier.

by Bref
Revenir en haut Aller en bas

avatar

radio star
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 31 ans (07.09)
○ statut : divorcée.
○ métier : animatrice radio.
○ quartier : west bay, #340
○ informations en vrac :
mère d'une petite fille de cinq ans : sarah, le seul et unique amour de sa vie ♢ a pour interdiction de s'approcher à moins de 100 mètres de leonardo dicaprio ♢ pianiste ♢ chanteuse ♢ aime le camping et l'urbex ♢ son film préféré c'est grease ♢ invitée régulière dans une émission de chasseurs de fantômes diffusée sur youtube ♢ petite nièce de l'acteur telly savalas ♢ parle français et un peu de grec aussi ♢ a un labrador chocolat (hades) et un ara (persephone) ♢ elle a aussi des petits problèmes de mémoire à court terme depuis son accident de voiture en février dernier ♢ a longtemps cru qu'un de ses voisins était strip-teaser ♢ conduit une mustang de 69 retapée par son père et elle ♢ aime un peu trop mario kart et gershwin ♢ drifte comme personne ❧


show me rain and flood to cool the f i r e in my blood.




○ posts : 128 ○ points : 490
○ pseudo : dory
○ avatar : evan rachel wood
○ DC : une rousse
○ inscrit le : 22/05/2018
MessageSujet: Re: evening of ghosts and ghouls → eve   Dim 15 Juil - 16:39

Le déguisement d’Eve ne la surprenait pas outre mesure ; Noomi s’était en effet surprise à songer qu’elle aurait pu elle-même l’imaginer si elle avait dû à tout prix conserver son anonymat. Ce qu’elle regrettait peut-être un peu, c’était que toute la fine équipe ne porte pas les mêmes mais c’était pour un aspect plus commercial bien qu’elle ne s’y connaisse encore que très peu en la matière, finalement. Toujours est-il que l’idée était cool, que ça ferait des vues sur Youtube mais que si on se penchait un peu plus sur la question, le simple fait de croire au paranormal ne devait pas être simple tous les jours. Car au fond, personne ne se mettrait jamais d’accord sur l’existence d’esprits peuplant la terre. En ce qui concernait la grecque, elle avait toujours pris le sujet un peu à la rigolade, affirmant néanmoins ne vouloir jurer de rien et craignant de finalement voir de ses yeux quelque chose de véritablement étrange lors de ces explorations mais ce n’était clairement pas le même enjeu que pour la plupart des autres personnes ici présentes.

Juste pour information, la blonde interroge alors son contact pour apprendre que « quelque chose » hanterait les lieux. D’où leur présence, sans doute. La jeune femme développe ensuite et il n’en faut pas moins à Ash et le reste de son groupe pour commencer à filmer. Point de script pour eux : ce qu’ils veulent c’est de l’authentique. Noomi perçut assez rapidement la gêne que cela occasionnait à Eve et tâcha de capter son attention, si ça pouvait l’aider. Elle écouta alors très attentivement l’histoire du bâtiment ; barbecue géant dans une usine ayant causé la mort d’une partie du personnel, comme c’est joyeux. Comme toutes ces histoires, au final, qui ne naissent jamais d’évènements heureux. Soit, la blonde, qui s’équipait de sa GoPro hors champ, était plutôt contente d’avoir affaire à quelques esprits tourmentés seulement.

    « Parfait. Hé bien on va aller voir ça. Tu sais de quel genre d’éléments il s’agit ? »


Et plus pour la blague qu’autre chose, elle ajouta :

    « Je t’en prie, ne me dis pas qu’ils ont entendu des petites filles pousser la chansonnette sinon je fais directement demi-tour. »


Cliché de film d’horreur ou de ce genre d’histoires en général mais Noomi n’avait aucune envie d’assister à un concert de fillettes décédées un jour ou l’autre, merci bien.

_________________
Darkness falls across the land
It's close to midnight Something evil's lurking from the dark Under the moonlight You see a sight that almost stops your heart You try to scream But terror takes the sound before you make it You start to freeze As horror looks you right between your eyes You're paralyzed.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 19 ans (5 novembre 1998)
○ statut : célibataire
○ métier : travaille à la bibliothèque
○ quartier : #84 West Bay (la maison familiale de ses parents)
○ orientation sexuelle : aucune idée, peu importe, une seule âme fait vibrer la sienne, c'est tout ce qui la préoccupe
○ posts : 141 ○ points : 145
○ avatar : Galatea Bellugi
○ DC : Noa Lane
○ inscrit le : 04/03/2018
MessageSujet: Re: evening of ghosts and ghouls → eve   Lun 23 Juil - 1:08






Evening of ghosts and ghouls

Noomi & Eve


Tout le monde se charge du matériel indispensable à tout traqueur de surnaturel, de la caméra, de la torche, mais aussi d’appareillages plus techniques correspondant à leur quête tel qu’un détecteur de champ électromagnétique et une ghost box. Ce n’est pas le cas d’Eve. Elle n’est pas là pour glaner des preuves visuelles ou auditives. Elle n’est même pas là pour prouver l’existence de quoique ce soit. Pourtant cela lui permettrait de dire. « Regarder, tout ce que j’ai dit est là. » Ce n’est pas son propos. Elle est là pour affronter ses souvenirs face à face, pour se confronter sur le terrain du vivant à ce qu’elle a croisé durant sa mort. Demander à ces entités pourquoi elle a fait un voyage avec retour. C’est personnel et uniquement personnel même si elle assiste ses camarades chasseurs qui ont d’autres buts. Si son équipe est complètement convaincue de l’existence du surnaturel, si celle d’Asher est ouverte au paranormal, la journaliste de la radio semble par contre aborder le sujet de façon superficielle.

« Des petites filles qui chantent ? »

Eve se retourne pour voir le bâtiment. Une usine ! Elle jette un oeil aux autres personnes qui sont d’avantage préoccupés par l’expédition que par une interview. Eve n’a probablement pas l’humour qu’il faut pour comprendre la subtilité de la remarque. Elle répond consciencieusement.

« Oh, non. Ici pas de musique ou d’enfants. C’est une affaire de machines et d’hommes qui ont vu leur scepticisme mis à rude épreuve. Des lumières qui s’allument et s’éteignent, de l’outillage qui se met en fonction tout seul, des accidents dont le nombre dépasse la normale et des personnes qui disent avoir la sensation d'être observées en permanence. »

Elle se réserve pour plus tard d’être plus précise concernant des ombres qui se déplacent sur les murs. Ce qui reste des ouvriers carbonisés ! Pas besoin non plus de parler des cris, ils se révèleront d’eux-même aux oreilles des visiteurs nocturnes. Après tout chacun a sa propre explication, elle ne tient pas à imposer la sienne qui paraitra abracadabrante à tout rationaliste.

« On serait dans un orphelinat ou un hôpital, les enfants, ce serait très possible. La musique, dans des maisons plutôt. Une prochaine fois, si ça vous tente. Si vous parvenez à surmonter votre inquiétude. »

Elle fronce les sourcils, l’un des seuls éléments du visage avec les yeux qui apparaissent de son visage.

« Les petites filles vous font peur ? »

Pourquoi pas d’ailleurs. Un enfant n’est pas toujours synonyme de petit ange. Eve angoisse devant un chat alors que tout le monde adore les vidéos de chats.

by Bref
Revenir en haut Aller en bas

avatar

radio star
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 31 ans (07.09)
○ statut : divorcée.
○ métier : animatrice radio.
○ quartier : west bay, #340
○ informations en vrac :
mère d'une petite fille de cinq ans : sarah, le seul et unique amour de sa vie ♢ a pour interdiction de s'approcher à moins de 100 mètres de leonardo dicaprio ♢ pianiste ♢ chanteuse ♢ aime le camping et l'urbex ♢ son film préféré c'est grease ♢ invitée régulière dans une émission de chasseurs de fantômes diffusée sur youtube ♢ petite nièce de l'acteur telly savalas ♢ parle français et un peu de grec aussi ♢ a un labrador chocolat (hades) et un ara (persephone) ♢ elle a aussi des petits problèmes de mémoire à court terme depuis son accident de voiture en février dernier ♢ a longtemps cru qu'un de ses voisins était strip-teaser ♢ conduit une mustang de 69 retapée par son père et elle ♢ aime un peu trop mario kart et gershwin ♢ drifte comme personne ❧


show me rain and flood to cool the f i r e in my blood.




○ posts : 128 ○ points : 490
○ pseudo : dory
○ avatar : evan rachel wood
○ DC : une rousse
○ inscrit le : 22/05/2018
MessageSujet: Re: evening of ghosts and ghouls → eve   Jeu 9 Aoû - 16:33

Okay, sa boutade sur les fillettes fantômes tomba à plat. Ce qui devait probablement signifier qu’Eve faisait partie de ces gens qui ne regardent pas de films d’horreur. Ni même le genre d’émissions parlant de paranormal qui pullulait sur le net. Mais d’accord, ce n’était pas Noomi qui allait juger de toute manière. Enfin bref, la demoiselle avait tout à fait raison sur un point : c’était le genre de fantômes que l’on retrouvait plus volontiers dans des orphelinats, des hôpitaux ou même des écoles hantées. Sans oublier les manoirs et les maisons somme toute classiques. Mais on ne sait jamais, la grecque avait vu films et émissions traitant de petites filles mortes dans des endroits inattendus. Mais pas là, manifestement. Non, cette fois il était question d’esprits et juste d’esprits. La blonde écoutait attentivement tout en opinant du chef. Une présence, c’était toujours mieux que des enfants chantant quelque comptine macabre datant du siècle dernier. Puis Eve lui demanda si elle avait peur des petites filles, ce qui la fit sourire.

    « Oh non, c’est juste un cliché qui revient un peu trop souvent. Enfin, il est vrai que la perspective me dérange un peu mais comme tout le monde, j’imagine. »


Elle ne remettait même pas ça sur le fait que sa fille ait cinq ans et qu’elle se sentait concernée du coup parce que quand ça touche des êtres si jeunes, ça dérange tout le monde. Enfin bref, maintenant que tout le monde était équipé comme il le fallait et que l’on avait un peu abordé l’histoire du bâtiment, il n’y avait plus qu’à y aller ! Toute cette fine équipe se mit donc en route. De prime abord, l’entrepôt ne payait pas de mine. Ou plutôt, on peut dire qu’il était un peu impressionnant comme tous les bâtiments de cette taille mais Noomi s’attendait à… elle ne savait pas exactement. Une atmosphère particulière qui vous faisait dresser les poils ou quelque chose d’approchant. Or, jusqu’ici en tout cas, elle n’éprouvait rien de ce genre et se demandait s’il en allait autrement pour les gens qui l’accompagnaient. Le plus dur fut de trouver une entrée. Certaines étaient condamnées, d’autres tout simplement fermées mais ça serait sous-estimer leurs deux groupes que de croire que ça les forcerait à rebrousser chemin. Il leur suffit de tourner un peu avant de trouver une ouverture. Pas super pratique mais tout le monde parvint à s’y glisser. Si la blonde n’avait rien ressenti au dehors, à l’intérieur, c’était tout de même un peu différent. Il n’y avait pas à dire, un entrepôt désert la nuit, ça avait de la gueule.

    « Les médiums d’abord. » lança-t-elle à Eve avec un sourire.


Froussarde ? Elle ? Noooon… Ou alors juste un peu. Mais c’était surtout que c’était plus intéressant pour l’émission si le médium passait devant et se mettait à faire part de son ressenti, évidemment.

_________________
Darkness falls across the land
It's close to midnight Something evil's lurking from the dark Under the moonlight You see a sight that almost stops your heart You try to scream But terror takes the sound before you make it You start to freeze As horror looks you right between your eyes You're paralyzed.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 19 ans (5 novembre 1998)
○ statut : célibataire
○ métier : travaille à la bibliothèque
○ quartier : #84 West Bay (la maison familiale de ses parents)
○ orientation sexuelle : aucune idée, peu importe, une seule âme fait vibrer la sienne, c'est tout ce qui la préoccupe
○ posts : 141 ○ points : 145
○ avatar : Galatea Bellugi
○ DC : Noa Lane
○ inscrit le : 04/03/2018
MessageSujet: Re: evening of ghosts and ghouls → eve   Mar 28 Aoû - 23:20






Evening of ghosts and ghouls

Noomi & Eve


Il y a deux possibilités dans ce type d’expédition. Ou c’est le propriétaire du lieu qui vous invite pour une sorte de chasse aux fantômes dans l’espoir qu’après le passage du groupe il n’y ait plus de manifestations surnaturelles. Ou pénétrer de force dans un bâtiment muré pour éviter les squats et les accidents. Là, il n’y a personne pour leur donner la clé. Le passage se fait par une verrière en hauteur. Configuration classique des entrepôts et usines, l’éclairage extérieur est au niveau de ce qui correspond au premier étage d’une maison. Ce n’est pas pour rien que dans le matériel courant des explorateurs se trouvent des échelles. Une vitre cassée signale qu’ils ne sont pas les premiers a tenté la visite. Rien d’étonnant. Un lieu a l’abandon est aussi le terrain de prédilection des amateurs d’urbex.

L’entrepôt donne tout de suite le ton. L’obscurité. Sordide à souhait. Offrant d’étranges sensations. Les lampes frontales allumées balaient l’espace. Il semble que l’animatrice de radio soit du genre à envoyer les vierges dans la gueule des lions plutôt que d’aller trottiner elle-même dans l’arène pour faire des câlins aux gros matous. Cela ne dérange pas Eve. A vrai dire les hommes aussi de son équipe aiment bien rester en renfort. Elle a l’habitude. Elle avance précautionneusement. Sous les semelles des chaussures, crissent des débris ou craquent sous le poids. Ils sont plusieurs à avoir mis en fonction leur compteur de champ électromagnétique. Eve se fie à ses sens. Elle cherche les passages d’air entre des ouvertes visibles ou non et des zones où la température est plus froide sans raison. Cette recherche prends quelques minutes. Elle fait un signe de la main. George approche. Il hoche la tête constatant lui-même la fraicheur localisée dans la petite zone où se trouve la jeune femme. Une zone froide mais pas d’air circulant. Une zone froide parce que l’énergie calorifique est utilisé pour autre chose que délivrer des degrés. Les lampes se croisent, aveuglant au passage, saisissant une grimace sur un visage ou un sourire figée.  

« On s’est fait repérer les gars, annonce-t-elle. On a de la compagnie. »

Les diodes colorées s’allument les unes après les autres sur les capteurs K2 EMF. On ne leur a pas menti. Le lieu est sujet à manifestations. De quelle nature, c’est encore à vérifier.

Eve laisse les équipes prendre leur mesure, installer du matériel, filmer pour leur tournage. Elle continue d’avancer. Elle a déjà repéré plusieurs accès donnant vers d’autres espaces, les bureaux, les salles des machines outils. C’est là qu’elle veux se rendre c’est là que des ouvriers ont brûlé vifs, c’est là que plus tard d’autres ont eu plus d’accidents que la moyennes des statistiques. Pour l’instant, ils en sont à “l’apéritif”.

by Bref
Revenir en haut Aller en bas

avatar

radio star
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 31 ans (07.09)
○ statut : divorcée.
○ métier : animatrice radio.
○ quartier : west bay, #340
○ informations en vrac :
mère d'une petite fille de cinq ans : sarah, le seul et unique amour de sa vie ♢ a pour interdiction de s'approcher à moins de 100 mètres de leonardo dicaprio ♢ pianiste ♢ chanteuse ♢ aime le camping et l'urbex ♢ son film préféré c'est grease ♢ invitée régulière dans une émission de chasseurs de fantômes diffusée sur youtube ♢ petite nièce de l'acteur telly savalas ♢ parle français et un peu de grec aussi ♢ a un labrador chocolat (hades) et un ara (persephone) ♢ elle a aussi des petits problèmes de mémoire à court terme depuis son accident de voiture en février dernier ♢ a longtemps cru qu'un de ses voisins était strip-teaser ♢ conduit une mustang de 69 retapée par son père et elle ♢ aime un peu trop mario kart et gershwin ♢ drifte comme personne ❧


show me rain and flood to cool the f i r e in my blood.




○ posts : 128 ○ points : 490
○ pseudo : dory
○ avatar : evan rachel wood
○ DC : une rousse
○ inscrit le : 22/05/2018
MessageSujet: Re: evening of ghosts and ghouls → eve   Ven 14 Sep - 0:01

Ce qui est bien avec ce genre de petites expéditions c’est que ça vous maintient en forme. Grimper à des échelles, se faufiler dans de minuscules ouvertures… c’était à chaque fois la même chose. L’urbex et les chasses aux fantômes étaient ce qui faisait de Noomi une trentenaire active, sans quoi elle passerait sans doute ses journées ainsi que ses soirées de libre vautrée sur le canapé à enfourner des poignées de chips. Bref, tout ça pour dire qu’à chaque fois c’était pareil. Elle laissa donc Eve prendre la tête de la troupe et lui emboîta le pas. Aussi prudemment que possible car ça serait quand même stupide de trébucher sur quelque chose dans cette obscurité et de se casser quelque chose. Ce qui ne lui était encore jamais arrivé mais elle s’était cent fois écorchée, coupée et tout ce qui s’ensuit donc il vaut mieux faire attention. Derrière elle, la blonde voit des petites loupiotes s’allumer entre les mains de leurs coéquipiers. Des détecteurs d’ondes magnétiques ou un truc dans le genre ; outil indispensable lors de toute chasse aux fantômes dignes de ce nom. Et encore, personne n’avait sorti l’infernale machine qui capte parfois des radios en faisant un horrible bruit et dont Noomi redoutait secrètement l’utilisation.

Soit, la grecque secoua la tête pour chasser ce mauvais souvenir et trace sa route sans trop savoir ce qu’ils cherchent exactement. Ou plutôt si mais elle préfère laisser ça aux pros. D’ailleurs, Eve s’arrêta soudainement et papota rapidement par signes, façon joueurs de softball avec quelqu’un de son groupe. Il se passait quelque chose mais quoi ? De son côté, Noomi tâcha de jeter un coup d’œil à Ash ou à n’importe qui d’autre qui pourrait la renseigner ou même tout simplement lui donner un indice mais en vain. Cela dit, l’attente ne fut pas longue puisqu’Eve annonça bien vite qu’ils s’étaient fait repérer et comme de juste, les loupiotes s’affolent. Presque instantanément, elle se crispa. Qu’est-ce que signifiait au juste « on a de la compagnie » ? Bien que ce ne soit pas la bonne question ; de la compagnie décédée ou vivante ? Parce que la demoiselle l’avait dit : il y a des rumeurs sur cet endroit, ce qui veut dire qu’ils ne sont pas à l’abri de croiser d’autres équipes. Tout le monde se mit alors à s’agiter autour d’elle et Noomi eut l’impression de ne servir à rien. Ce qui n’était pas qu’une impression, soit dit en passant.

Alors de loin, elle suivit Eve. Pas pour la coller, juste pour ne pas être dans le jeu de quilles. Personne d’autre à l’horizon. En frôlant les murs, la blonde prit alors le risque d’ouvrir la première porte qu’elle vit et de pénétrer dans la pièce. Elle ne ressentit rien de particulier mais comme dit précédemment, ce n’était pas son truc à elle. Le faisceau de sa lampe-torche balaya la pièce qui abritait pas mal d’étagères. Peut-être que les accidents étranges et répétés des ouvriers y étaient répertoriés. Elle se saisit d’un des dossiers et retourna prendre appui contre un mur pour le feuilleter. Il y avait bien quelques accidents mentionnés. Elle interpella alors Eve pour lui faire part de sa trouvaille.

    « Regarde ce que j’ai trouvé. »


Quant à savoir si ça serait d’une quelconque aide, elle en doutait fort.

_________________
Darkness falls across the land
It's close to midnight Something evil's lurking from the dark Under the moonlight You see a sight that almost stops your heart You try to scream But terror takes the sound before you make it You start to freeze As horror looks you right between your eyes You're paralyzed.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 19 ans (5 novembre 1998)
○ statut : célibataire
○ métier : travaille à la bibliothèque
○ quartier : #84 West Bay (la maison familiale de ses parents)
○ orientation sexuelle : aucune idée, peu importe, une seule âme fait vibrer la sienne, c'est tout ce qui la préoccupe
○ posts : 141 ○ points : 145
○ avatar : Galatea Bellugi
○ DC : Noa Lane
○ inscrit le : 04/03/2018
MessageSujet: Re: evening of ghosts and ghouls → eve   Jeu 27 Sep - 1:47






Evening of ghosts and ghouls

Noomi & Eve


Elle est encore à se demander quelle salle elle va aller visiter, quelle porte elle va choisir, quand l’une d’entre elles fait entendre un couinement caractéristique d’une ouverture après une inactivité certaine. Eve tourne la tête pour voir une chevelure claire dans les raies de lumière qui se promènent d’un bord et de l’autre à la recherche de fantômes. La journaliste s’engouffre dans la pièce. Qu’à cela ne tienne, puisque l’accès est libre, Eve avance à son tour. A la lueur de sa torche, la curieuse a commencé à fouiller dans la pièce et dans des dossiers qu’elle a repérés. Les doigts d’Eve glisse sur le bureau poussiéreux laissant deux sillons comme des marques de skis dans la neige. Le faisceau lumineux de sa lampe est arrêté sur un téléphone d’un modèle obsolète depuis très longtemps. Elle n’a pas souvenir d’en avoir vu de cette forme hormis au cinéma et lors d’exploration de lieux abandonnés depuis très longtemps. Une voix féminine l’interpelle. Elle abandonne sa propre exploration pour s’approcher. Elle lit quelques lignes indiquées par le doigt de l’animatrice radio. Elle hoche de la tête.

« Y aurait du temps à passer à tout lire ces archives. »

A son tour elle suit les lignes écrites de l’index.

« Rien que sur cette période, tu as vu tous ces accidents ? C’est vraiment beaucoup. »

On faisait mention de choses relativement bénines, arrêts de travail pour coupures, pour chutes mais aussi de choses très graves demandant l’interventions de services de secours pour cause d’amputations ou d’écrasement sous un container ou par un camion dont le chauffeur prétendait avoir perdu le contrôle.

« Ou les gens qui travaillaient ici étaient d'une incompétence comme pas possible avec leur dix doigts ou la raison est celle qui nous a amené ici ce soir. »

Elle sourit parce qu’elle ne doute pas de la deuxième possibilité.

« Des esprits qui souffrent et partagent leur détresse avec les vivants pour se décharger du poids de leur mal. »

Dans les films d’horreur se serait le moment de jouer avec la lumière et la musique pour créer l’ambiance perturbante à souhait. Dans la réalité, c’est un grand bruit qui fait sursauter les deux femmes. Eve regarde à droite et à gauche rapidement, à peu près certaine que ça ne vient pas de la pièce où elles sont, mais elle préfère vérifier.

« J’espère que ce ne sont pas les garçons qui s’amusent avec le matériel pour nous faire peur. Ce serait moins marrant qu’une réelle manifestation. »

Elle garde son calme et son sourire juvénile, certes, mais son esprit a besoin d’un contact pour ne pas dire un affrontement concret avec l’intangible. Elle se retient de courir au travers des couloirs à la recherche de l'entité cogneuse, ce ne serait pas sympa d'abandonner Noomi au milieu de nulle part et seule.

by Bref
Revenir en haut Aller en bas

avatar

radio star
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 31 ans (07.09)
○ statut : divorcée.
○ métier : animatrice radio.
○ quartier : west bay, #340
○ informations en vrac :
mère d'une petite fille de cinq ans : sarah, le seul et unique amour de sa vie ♢ a pour interdiction de s'approcher à moins de 100 mètres de leonardo dicaprio ♢ pianiste ♢ chanteuse ♢ aime le camping et l'urbex ♢ son film préféré c'est grease ♢ invitée régulière dans une émission de chasseurs de fantômes diffusée sur youtube ♢ petite nièce de l'acteur telly savalas ♢ parle français et un peu de grec aussi ♢ a un labrador chocolat (hades) et un ara (persephone) ♢ elle a aussi des petits problèmes de mémoire à court terme depuis son accident de voiture en février dernier ♢ a longtemps cru qu'un de ses voisins était strip-teaser ♢ conduit une mustang de 69 retapée par son père et elle ♢ aime un peu trop mario kart et gershwin ♢ drifte comme personne ❧


show me rain and flood to cool the f i r e in my blood.




○ posts : 128 ○ points : 490
○ pseudo : dory
○ avatar : evan rachel wood
○ DC : une rousse
○ inscrit le : 22/05/2018
MessageSujet: Re: evening of ghosts and ghouls → eve   Mar 9 Oct - 16:57

Un peu en retrait, Noomi lut par-dessus l’épaule d’Eve. Il paraît que c’est quelque chose qui énerve les gens mais, en l’occurrence, ça lui semble être la meilleure chose à faire. Du bout des doigts, Eve suit des lignes et des lignes d’attestations d’accidents. Certains sont d’une banalité ennuyeuse alors que d’autre… La blonde ne peut contenir une grimace en lisant que certains se sont fait amputer ou bien écraser sous un container. Le moins que l’on puisse dire c’est que c’est très loin d’une vision enchanteresse. Mais elle ne pouvait pas non plus dire qu’elle s’attendait à mieux, ça reviendrait à dire qu’elle se voilait la face. Eve fit une remarque comme quoi si la cause de ces très nombreux accidents n’était pas celle qui les avait conduits ici ce soir alors c’est que les anciens ouvriers étaient drôlement maladroits et elle était assez d’accord là-dessus. A ce stade, ça ne serait même plus de la maladresse, ça serait carrément une malédiction. Un frisson lui parcourut l’échine en entendant la conclusion de la jeune femme. Des esprits qui se vengent de leur condition sur les humains, c’était digne d’un film d’horreur. Et comme si ça ne suffisait pas comme ça, voilà qu’un bruit sourd retentit.

Eve commenta alors qu’elle espérait que ce n’était pas une blague des garçons et Noomi pensa tout le contraire. Elle préférerait un million de fois que ce ne soit qu’une blague, qu’elles sortent du bureau et qu’ils leur crient « BOUH ! On vous a bien eues. » au moins il y aurait une explication rationnelle comme c’est assez souvent le cas. Toujours est-il que la grecque tenta de ne rien laisser voir de son petit malaise à la caméra et étira les lèvres en un sourire qui n’en était pas vraiment un. C’est bien pour cette raison que les gens qui suivaient assidument les chasses aux fantômes d’Ash et compagnie aimaient bien quand elle était invitée : un rien la faisait flipper. Sur le moment, en tout cas. Peut-être qu’un jour, elle finirait par mourir d’une crise cardiaque à cause d’un screamer. Ça serait sacrément con comme mort, c’est sûr mais qui sait. Eve quant à elle, à l’air de vivre ça parfaitement bien.

    « Allons voir ça. »


La blonde laissa Eve prendre les devants et lui emboîta le pas. Elles rejoignirent le reste de l’équipe.

    « C’est vous qui faites tout ce raffut ? Je croyais que les conditions optimales pour la chasse aux fantômes c’était le calme absolu. »


Elle fut alors accueillie par un index sur les lèvres d’Ash qui lui intimait le silence. Ou au moins de baisser le ton.

    « C’est pas nous mais ça venait de là-haut. »


Il désigna une énième pièce sombre en hauteur dont l’accès n’avait pas l’air aussi simple que le reste. Super.

_________________
Darkness falls across the land
It's close to midnight Something evil's lurking from the dark Under the moonlight You see a sight that almost stops your heart You try to scream But terror takes the sound before you make it You start to freeze As horror looks you right between your eyes You're paralyzed.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: evening of ghosts and ghouls → eve   

Revenir en haut Aller en bas
 

evening of ghosts and ghouls → eve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» An evening in autumn [PV Hayden]
» AYDEN&SNAKE ◭ Ghosts of the past
» Monsters are real, and ghosts are real, too. ▬ jéricho
» ghosts that we knew (posy)
» A ghost story [pv Iako/mission rang C]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: entire world-