AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 lost in the wild...; pv.noomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans (15 juin).
○ statut : Célibataire. Amoureuse, mais seule comme les pierres.
○ métier : Photographe, dans le studio d'une amie de la famille, à North Bay. Une galerie d'exposition y est attelée.
○ quartier : North Bay (#05), dans un appartement que sa patronne lui a dégoté.
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle, n'a jamais été attirée par les femmes.
○ informations en vrac : Parents divorcés, Zoë est brouillée avec son père qui vit à Island Bay. Sa mère vit à Sydney mais elle s'entend très bien avec elle. ▬ Très indépendante, la solitude ne lui fait pas peur. ▬ Amoureuse de son métier, elle voulait d'abord devenir éditrice. ▬ Voudrait adopter un chat, une tortue, ou un oiseau. Ou les trois à la fois. ▬ Non fumeuse. Boit occasionnellement, mais jamais avec modération ! ▬ Douce, facile à vivre. ▬ Ne se laisse pas marcher sur les pieds. ▬ Déterminée, abandonne difficilement. ▬ A beaucoup déménagé au cours de sa vie, peine à garder des relations à distance et préfère couper les ponts.

○ posts : 585 ○ points : 85
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Sarah Hyland
○ DC : Jordan Coalman
○ inscrit le : 14/02/2018
MessageSujet: lost in the wild...; pv.noomi   Jeu 12 Juil - 18:21

♛ lost in the wild
catapulted, finally made to go. parabolic, fighting a stranglehold. tear me from it, fears were manifold. terraform it, i was an embryo. it might be a little while, but maybe we’ll realign soon. made to reassign, but find me a little time too. half euphoric, fixing the ratios. teleport me, pushing the envelope. all ironic, given the way she slowed. you’re iconic, given the way you froze.

▼▲▼

C'est tout à fait par hasard que Zoë est tombée sur cette bâtisse dans les bois, autour de Wellington. Elle est allée plus loin que prévu pour ses repérages personnels -toujours en quête d'inspiration pour une future exposition !- et a découvert, entouré de lierre et de ronces, ce grand bâtiment mangé par l'humidité et la nature. Elle y est à peine entrée... A peine, parce que dès qu'elle a passé ce qui semblait être l'une des portes principales, Zoë a été prise d'une étrange sensation. Comme si sa présence dérangeait l'air. Tout s'est électrisé en elle, et la brunette est simplement ressortie, un peu essoufflée. Si elle avait été plus courageuse, elle aurait poursuivi son exploration, d'autant plus que le lieu semblait en bon état, mais seule... hors de question.

Friande d'émotions fortes et très attirée par le paranormal, Zoë a décidé d'en parler à l'une des youtubeuses qu'elle suit depuis quelques temps, à la fois en vidéo et dans son émission de radio. Elle ne pensait pas avoir une réponse, mais curieusement, la jeune femme en question a répondu à son message, lui proposant même de se rencontrer et de filmer une enquête dans ce lieu. Zoë, franchement ravie, lui a donné rendez-vous près d'un arrêt de bus à l'orée du bois dans lequel elle a découvert la bâtisse. Difficile de donner une indication précise, mais elle pense se souvenir à peu près du chemin qu'il faut parcourir pour y accéder. La voilà donc, vêtue de chaussures de randonnée et d'un pantalon épais, attendant sous l'arrêt de bus, son appareil photo autour du cou. Autant en profiter pour faire quelques clichés... Ce n'est pas souvent qu'elle a l'occasion de faire de l'exploration urbaine !
CODAGE PAR AMATIS


_________________
there's no turning back

I need to know you're thinking of me. I got to know you care, give me something that I can work with, deliver me from the dark.
BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans (07.09)
○ statut : divorcée.
○ métier : animatrice radio.
○ quartier : west bay, #340
○ informations en vrac :
mère d'une petite fille de cinq ans : sarah, le seul et unique amour de sa vie ♢ a pour interdiction de s'approcher à moins de 100 mètres de leonardo dicaprio ♢ pianiste ♢ chanteuse ♢ aime le camping et l'urbex ♢ son film préféré c'est grease ♢ invitée régulière dans une émission de chasseurs de fantômes diffusée sur youtube ♢ petite nièce de l'acteur telly savalas ♢ parle français et un peu de grec aussi ♢ a un labrador chocolat (hades) et un ara (persephone) ♢ elle a aussi des petits problèmes de mémoire à court terme depuis son accident de voiture en février dernier ♢ a longtemps cru qu'un de ses voisins était strip-teaser ♢ conduit une mustang de 69 retapée par son père et elle ♢ aime un peu trop mario kart et gershwin ❧


show me rain and flood to cool the f i r e in my blood.




○ posts : 78 ○ points : 120
○ pseudo : dory
○ avatar : evan rachel wood
○ DC : une rousse
○ inscrit le : 22/05/2018
MessageSujet: Re: lost in the wild...; pv.noomi   Mer 18 Juil - 0:16

Etrangement – mais ça n’en était pas moins une bonne chose -, l’émission de chasseurs de fantômes d’Ash et toute sa bande marchait plutôt pas mal et Noomi recevait pas mal de réponses à ses appels à témoins qu’elle ne se privait pas pour passer lors de son émission de radio. C’est grâce à ça que la blonde avait fait la connaissance d’une jeune femme prénommée Zoë et qui affirmait être tombée sur un bâtiment abandonné plutôt… louche. Probablement ce genre d’endroits qui vous met mal à l’aise dès que vous en franchissez la porte d’entrée. Avant de participer à cette émission de chasseurs de fantômes, la grecque pouvait se vanter de ne pas bien connaître cette sensation, mais maintenant… il en allait tout autrement. Toujours est-il qu’il était convenu que ça serait Noomi qui prendrait contact avec Zoë et qui visiterait les lieux. De jours. Sinon, il y avait fort à parier qu’elle ait refusé d’y aller même à deux. C’était le genre de trucs qui se faisait en groupe ou pas du tout.

Au lieu de l’habituel van de l’équipe, c’est donc dans sa Mustang que Noomi se rendit au lieu de rendez-vous. Elle la gara même juste à l’orée des bois, non loin de l’arrêt de bus où attendait déjà une jeune femme qui ne devait être que Zoë. Pas de matériel encombrant pour l’instant ; en général, c’était Ash qui se chargeait de transbahuter tout ça dans son van. Elle attrapa donc son sac à dos qu’elle hissa sur une épaule et alla à la rencontre de la demoiselle.

    « Hello ! Tu dois être Zoë, moi c’est Noomi. Ravie de faire ta connaissance. »


Comme si elle avait besoin de se présenter… mais Noomi ne parvenait pas à se défaire de l’idée que sa voix était bien plus connue que sa tête, c’était ça de travailler à la radio. Elle détailla rapidement Zoë, nota qu’elle portait des chaussures de randonnée, ce qui signifiait qu’il allait falloir s’enfoncer un peu dans les bois, ainsi qu’un appareil photo suspendu à son cou. Un sourire étira ses lèvres et elle désigna du doigt l’appareil.

    « Tu fais de la photo ? »


Question idiote puisqu’évidemment que oui, aussi continua-t-elle :

    « Tu as photographié quelque chose d’intéressant en ce qui concerne cette histoire bâtiment délabré, peut-être ? »


Elle faisait bien entendu référence à des ombres qui ne devraient pas se trouver là, peut-être même des orbes – bien qu’elle n’y croit pas une seule seconde, ce que les autres appelaient des orbes, pour Noomi ce n’était jamais que de la poussière – ou autre silhouettes fantomatiques comme on peut en voir sur certains clichés, sait-on jamais.

_________________
Darkness falls across the land
It's close to midnight Something evil's lurking from the dark Under the moonlight You see a sight that almost stops your heart You try to scream But terror takes the sound before you make it You start to freeze As horror looks you right between your eyes You're paralyzed.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans (15 juin).
○ statut : Célibataire. Amoureuse, mais seule comme les pierres.
○ métier : Photographe, dans le studio d'une amie de la famille, à North Bay. Une galerie d'exposition y est attelée.
○ quartier : North Bay (#05), dans un appartement que sa patronne lui a dégoté.
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle, n'a jamais été attirée par les femmes.
○ informations en vrac : Parents divorcés, Zoë est brouillée avec son père qui vit à Island Bay. Sa mère vit à Sydney mais elle s'entend très bien avec elle. ▬ Très indépendante, la solitude ne lui fait pas peur. ▬ Amoureuse de son métier, elle voulait d'abord devenir éditrice. ▬ Voudrait adopter un chat, une tortue, ou un oiseau. Ou les trois à la fois. ▬ Non fumeuse. Boit occasionnellement, mais jamais avec modération ! ▬ Douce, facile à vivre. ▬ Ne se laisse pas marcher sur les pieds. ▬ Déterminée, abandonne difficilement. ▬ A beaucoup déménagé au cours de sa vie, peine à garder des relations à distance et préfère couper les ponts.

○ posts : 585 ○ points : 85
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Sarah Hyland
○ DC : Jordan Coalman
○ inscrit le : 14/02/2018
MessageSujet: Re: lost in the wild...; pv.noomi   Lun 23 Juil - 14:23

♛ lost in the wild
catapulted, finally made to go. parabolic, fighting a stranglehold. tear me from it, fears were manifold. terraform it, i was an embryo. it might be a little while, but maybe we’ll realign soon. made to reassign, but find me a little time too. half euphoric, fixing the ratios. teleport me, pushing the envelope. all ironic, given the way she slowed. you’re iconic, given the way you froze.

▼▲▼

Zoë ne passe pas très longtemps à regarder avec insistance autour d'elle. Elle sait de quoi a l'air la dénommée Noomi, mais elle ne sait pas exactement si elle la reconnaîtra au premier coup d'oeil. Elle se dit simplement que pas grand monde ne va venir s'arrêter ici, au terminus d'une longue ligne de bus qui se termine en périphérie de la ville. Un bruit de moteur finit par attirer l'attention de Zoë, qui attendait depuis une dizaine de minutes. Une femme un peu rousse en sort, et la brunette reconnaît immédiatement Noomi. Elle vient directement à elle, avec un sac à dos. Zoë n'en a pas pris, elle s'est juste contentée de glisser une bouteille d'eau dans son sac de photo qu'elle a sur les épaules et qui lui descend jusqu'aux fesses.

- Bonjour ! De même, répond-elle simplement, surprise qu'elle la tutoie d'emblée. "Oh, oui, ça se voit tant que ça ?" plaisante Zoë en levant son appareil photo. "Comme je vous ai expliqué dans mon message, c'est en faisant des repérages pour un possible shooting que j'ai trouvé ce sanatorium..." rappelle la jeune femme non sans un sourire.

Elle allait se mettre à marcher en direction de la forêt à quelques mètres derrière l'arrêt de bus, mais Noomi arrête Zoë dans son mouvement en lui demandant si elle a pu photographier quelque chose d'intéressant. Zoë secoue la tête et se saisit à nouveau de son appareil, l'allumant et allant directement dans la galerie.

- Pas vraiment. Du moins, je n'ai pas regardé les clichés de près. Je suis à peine entrée... Et j'ai pris le bâtiment de l'extérieur, regarde.

Elle lève l'appareil photo pour que Noomi puisse regarder le cliché qu'elle a pris. Pendant que l'animatrice de radio examine le petit écran, Zoë tente de se rappeler du chemin qu'elle a pris pour se retrouver dans cette clairière de fleurs qu'elle souhaitait utiliser, non loin du bâtiment. Elle se souvient vaguement de la direction, mais a son téléphone au cas où avec les coordonnées exactes qu'on lui avait données, à la base, pour le champ de fleurs. Le bâtiment ne sera pas très loin une fois qu'elles y seront.
CODAGE PAR AMATIS


_________________
there's no turning back

I need to know you're thinking of me. I got to know you care, give me something that I can work with, deliver me from the dark.
BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans (07.09)
○ statut : divorcée.
○ métier : animatrice radio.
○ quartier : west bay, #340
○ informations en vrac :
mère d'une petite fille de cinq ans : sarah, le seul et unique amour de sa vie ♢ a pour interdiction de s'approcher à moins de 100 mètres de leonardo dicaprio ♢ pianiste ♢ chanteuse ♢ aime le camping et l'urbex ♢ son film préféré c'est grease ♢ invitée régulière dans une émission de chasseurs de fantômes diffusée sur youtube ♢ petite nièce de l'acteur telly savalas ♢ parle français et un peu de grec aussi ♢ a un labrador chocolat (hades) et un ara (persephone) ♢ elle a aussi des petits problèmes de mémoire à court terme depuis son accident de voiture en février dernier ♢ a longtemps cru qu'un de ses voisins était strip-teaser ♢ conduit une mustang de 69 retapée par son père et elle ♢ aime un peu trop mario kart et gershwin ❧


show me rain and flood to cool the f i r e in my blood.




○ posts : 78 ○ points : 120
○ pseudo : dory
○ avatar : evan rachel wood
○ DC : une rousse
○ inscrit le : 22/05/2018
MessageSujet: Re: lost in the wild...; pv.noomi   Jeu 9 Aoû - 17:36

Noomi n’avait pas oublié que c’était en faisant des repérages que la demoiselle était tombée sur cet endroit, aussi hocha-t-elle la tête. C’était sa manière de procéder ; s’imprégner de l’histoire des lieux avant de se lancer dans une exploration à proprement parler. Même si en l’occurrence, l’histoire se résumait à une jeune photographe tombée par hasard sur un ancien sanatorium. Les sanatoriums, au même titre que les hôpitaux et les asiles abandonnés faisaient clairement partie du top cinq des lieux qu’on n’aurait pas envie de visiter seuls. Ce qui explique que la blonde comprenait très bien la raison pour laquelle Zoë n’avait pas poussé plus loin son exploration solo. En revanche, elle avait pris des clichés de l’extérieur du bâtiment et ça pouvait être également très intéressant. Elle sourit en entendant que la jeune femme avait laissé tomber le vouvoiement – Noomi savait pertinemment que sa familiarité pouvait déranger certaines personnes mais c’était une sorte de déformation professionnelle car en tant qu’animatrice dynamique d’une émission de radio nocturne, elle ne pouvait se permettre de vouvoyer qui que ce soit – puis elle plissa un peu les yeux pour inspecter les photos qui se trouvaient dans l’appareil de Zoë. A priori rien de suspect si ce n’est que le bâtiment tombait un peu en ruines mais pas de quoi effrayer une adepte d’urbex.

    « Effectivement, ça n’a pas l’air des plus engageant, je comprends que tu n’y sois pas restée longtemps. Mais on va remédier à ça. »


En tout cas elles essayeraient. Parce que si l’endroit était vraiment hanté pas sûr que la seule présence des deux jeunes femmes soit suffisante. La vérité c’est que c’était très rare que Noomi se rende seule sur place, elle préférait nettement être accompagnée de toute une équipe histoire de s’entourer de gens lors de l’expédition, juste au cas où. Mais elle n’était pas non plus une pétocharde. Enfin, elle aimait prétendre que non. Quoi qu’il en soit, c’était le moment ou jamais de le prouver.

    « Je te suis. »


Elles s’enfoncèrent ainsi dans les bois et marchèrent jusqu’à tomber sur un magnifique champ de fleurs. Ça devait être ça que Zoë était venue photographier à la base car il fallait bien admettre que c’était un très joli coin. Et puis, la bâtisse se dressa devant elle. Lugubre et imposante. Le groupe de Ash allait adorer cet endroit. L’immense porte d’entrée à double-battants était restée ouverte, un peu comme si elle les invitait à entrer. Un léger frisson parcouru l’échine de la grecque mais maintenant qu’elle était là, hors de question de se débiner. Noomi prit donc son courage à deux mains et monta les quelques marches menant à l’intérieur. Où il faisait sombre, froid et humide et où tout mouvement soulevait inévitablement un nuage de poussière. La jeune femme sortit une lampe-torche de son sac-à-dos qu'elle alluma aussitôt.

    « C’est parti ! Tu connais le sanatorium de Weaverly Hills ? Ce qui contribue à son succès c’est surtout ce fameux tunnel de la mort mais je doute que tous les sanatoriums de la planète soient équipés d’un de ces machins. Tu crois que si ? »

_________________
Darkness falls across the land
It's close to midnight Something evil's lurking from the dark Under the moonlight You see a sight that almost stops your heart You try to scream But terror takes the sound before you make it You start to freeze As horror looks you right between your eyes You're paralyzed.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 26 ans (15 juin).
○ statut : Célibataire. Amoureuse, mais seule comme les pierres.
○ métier : Photographe, dans le studio d'une amie de la famille, à North Bay. Une galerie d'exposition y est attelée.
○ quartier : North Bay (#05), dans un appartement que sa patronne lui a dégoté.
○ orientation sexuelle : Hétérosexuelle, n'a jamais été attirée par les femmes.
○ informations en vrac : Parents divorcés, Zoë est brouillée avec son père qui vit à Island Bay. Sa mère vit à Sydney mais elle s'entend très bien avec elle. ▬ Très indépendante, la solitude ne lui fait pas peur. ▬ Amoureuse de son métier, elle voulait d'abord devenir éditrice. ▬ Voudrait adopter un chat, une tortue, ou un oiseau. Ou les trois à la fois. ▬ Non fumeuse. Boit occasionnellement, mais jamais avec modération ! ▬ Douce, facile à vivre. ▬ Ne se laisse pas marcher sur les pieds. ▬ Déterminée, abandonne difficilement. ▬ A beaucoup déménagé au cours de sa vie, peine à garder des relations à distance et préfère couper les ponts.

○ posts : 585 ○ points : 85
○ pseudo : Eilyam
○ avatar : Sarah Hyland
○ DC : Jordan Coalman
○ inscrit le : 14/02/2018
MessageSujet: Re: lost in the wild...; pv.noomi   Ven 10 Aoû - 15:24

♛ lost in the wild
catapulted, finally made to go. parabolic, fighting a stranglehold. tear me from it, fears were manifold. terraform it, i was an embryo. it might be a little while, but maybe we’ll realign soon. made to reassign, but find me a little time too. half euphoric, fixing the ratios. teleport me, pushing the envelope. all ironic, given the way she slowed. you’re iconic, given the way you froze.

▼▲▼

Zoë est ravie : Noomi a l'air d'être très intéressée par le sanatorium qu'elle a découvert il y a quelques semaines, par un heureux hasard, en plein milieu de la forêt. Zoë se doute que le bâtiment a dû être visité pas mal de fois, il n'est pas si caché que cela, et pour peu que des promeneurs s'aventurent aussi profondément dans le bois, ils peuvent aisément le repérer entre les arbres. Cela doit être encore plus facile en hiver, lorsque toutes les feuilles se trouvent toutes au sol et qu'il ne reste qu'une dentelle brunâtre passés les deux mètres de hauteur.

- Oh... Si je n'y suis pas restée longtemps, c'est surtout parce que je n'étais pas équipée, prétend-elle, sans rappeler qu'elle a quand même été saisie d'étranges sensations. "Je n'avais pas de lampe torche, étant donné que je n'étais pas venue dans les bois pour cela !"

Et c'était tout à fait vrai. Si Zoë avait voulu un tant soi peu avancer dans le bâtiment, elle aurait dû se servir du flash de son téléphone, ou bien du flash intégré de son appareil photo. Pas l'idéal, donc. Elle n'avait même pas de chaussures assez solides pour faire face à un quelconque bout de fer qui aurait décidé de traîner en plein milieu du chemin. La brunette est de toute façon assez sensée pour ne pas s'aventurer seule dans ce genre d'endroit, surtout sans avoir prévenu personne de son périple. Le danger peut-être partout, et pas uniquement dans la présence d'énergies sur le lieu.

Les deux femmes se mettent en route. La conversation se fait fluide, Zoë parle de ses expériences personnelles et ce qui fait qu'elle croit au paranormal. Pour une fois qu'elle n'est pas prise pour une folle, elle en profite ! Elle n'a encore jamais eu l'occasion de faire d'exploration urbaine, elle fait donc part de ses quelques préoccupations à Noomi, lui précisant évidemment qu'elle ne s'enfuira pas en courant, simplement qu'elle aura besoin d'être guidée quant à l'attitude à adopter. Elle ne sait pas comment est le bâtiment, quand on s'enfonce dans celui-ci, ni même s'il est en état pour accueillir des visiteurs. D'après la façade qu'elle a vue, ça avait l'air d'être le cas, mais à l'intérieur ?

Elles ne tardent pas à arriver au bâtiment, après avoir dépassé le champ de fleurs dans lequel Zoë n'a pas pu s'empêcher de s'arrêter. Elle s'est ressourcée quelques secondes, en sachant qu'elle allait sûrement passer les prochaines heures dans le noir complet. Et ça n'a pas loupé... Dès qu'elles se tiennent devant la grande bâtisse, Noomi prend les devants et monte les quelques marches de ce que Zoë devine être la principale entrée. Les deux portes sont ouvertes, or elle se rappelle très bien que lors de sa première venue, une seule l'était. Elle ne fait pas par de ce détail à son acolyte, mais se demande néanmoins si elle l'a remarqué sur les quelques photographies que Zoë lui a montrées... Le rez-de-chaussée est très sombre, tous les volets des nombreuses fenêtres du couloir étant fermées. Une fois passée la lumière du jour au niveau de l'entrée, l'endroit devient très vite angoissant, et Zoë est bien contente que Noomi ait pris une lampe torche puissante. Elle se demande dans la foulée comment elle va pouvoir prendre des photos des lieux, et espère fort qu'au second étage quelques volets sont restés ouverts. Au pire, elle pourra toujours demander à Noomi si elle peut en ouvrir un ou deux ! A mesure qu'elles progressent dans un premier long couloir, Zoë écoute Noomi lui parler d'un sanatorium du Kentucky. Elle s'y est vaguement intéressée, mais ne connaît pas grand chose à ces maisons de santé.

- Oui, je le connais vaguement, il est encore abandonné ? Et pour les tunnels... Je n'en sais rien... Je suppose que chaque institution avait sa propre manière de fonctionner. On descendra au sous-sol pour voir, de toute façon, non ? répond Zoë d'une voix bien moins assurée que ce à quoi elle s'attendait.

Comme lors de sa première et furtive venue -elle n'a pas dépassé l'aura de lumière de la porte de l'entrée-, elle est prise d'une sensation d'étouffement. Quelque chose d'assez désagréable, qu'elle ne sent pas vraiment physiquement, mais mentalement. Elle se demande si Noomi ressent la même chose, mais sa pudeur l'empêche de lui poser la question. Au détour de ce premier grand couloir, c'est un autre qui se présente à elles, et cette fois-ci, de la lumière vient ponctuer leur marche.

- Oh, c'est inespéré ! Je vais prendre quelques photos, déclare Zoë en entrant dans ce qui semble être un ancien réfectoire, au vu du nombre de tables et de chaises un peu moisies encore présentes.

La salle est plutôt grande, et moins d'une dizaine de fenêtres éclairent l'endroit. Tous les volets ne sont pas ouverts, mais cela suffit à ce que les deux femmes puissent voir cette pièce sans avoir besoin de la lampe torche. Et surtout, ça suffit amplement à Zoë, qui commence à faire le tour de la salle, son appareil photo désormais allumé et devant son oeil.

CODAGE PAR AMATIS


_________________
there's no turning back

I need to know you're thinking of me. I got to know you care, give me something that I can work with, deliver me from the dark.
BLACK PUMPKIN
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: lost in the wild...; pv.noomi   

Revenir en haut Aller en bas
 

lost in the wild...; pv.noomi

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Baptême de Wild Cloud
» LOST LE RPG
» Sarah Wild
» Alice always lost... [Validée]
» 07. Girls running wild

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: entire world-