AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 #799 you'll lose some teeth ► owen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 37 ans ! (2 juillet 1981)
○ statut : Etait en couple avec une merveilleuse jeune femme mais il a fait tout foirer et maintenant, il a le coeur brisé
○ métier : Neurologue. Fait quelques gardes à l'hôpital et donne quelques consultations au cabinet médical
○ quartier : #24 South Bay, une belle villa
○ orientation sexuelle : hétérosexuel
○ posts : 248 ○ points : 80
○ pseudo : Nao'
○ avatar : Tom Hiddelston
○ DC : Une brune qui a la bougeotte et une belle rouquine
○ inscrit le : 18/07/2017
MessageSujet: #799 you'll lose some teeth ► owen   Sam 11 Aoû - 15:44



you'll lose some teeth
rayan & owen
Owen ... Owen ... Il allait lui péter les dents, c'était certain. Il avait voulu la merde dans son couple avec Lorena. Après, il ne savait pas s'il l'avait fait exprès, ou pas. Mais il avait tout foutu en l'air. Ok. Rayan avait sa part de responsabilité. Et s'il avait dit à Lorena dès le départ que leur rencontre n'était pas due au hasard, peut-être que ... peut-être que ça ne se serait pas passé comme ça. Enfin, si ça se trouvait, ça aurait été la même chose. Si ça se trouvait, Lorena l'aurait envoyé se faire voir et ça se serait terminé de la même manière. C'est à dire avec un Rayan qui ... Et bien, qui aurait eu son petit coeur détruit. M'enfin. Le neurologue gageait à dire que si Owen avait fermé sa gueule, il n'en serait pas là. Lorena lui adresserait toujours la parole. Ils continueraient à se voir. A se parler. A coucher ensemble aussi. Bon, il continuerait également de mentir à ... De mentir à Owen sans aucune honte d'ailleurs. Mais ça, c'était pas grave, non ? Ouais. Mentir à Owen, c'était accessoire après tout. Ils étaient peut-être potes. Et c'était à cause d'Owen, ou grâce à Owen qu'il avait pu rencontrer Lorena. Et ça, c'était une bonne chose. Une très bonne chose. Mais il ne lui pardonnerait pas. Non. Owen avait foutu la merde. Voilà tout.

Il n'avait pas voulu réagir à chaud. Il n'avait pas voulu aller le voir tout de suite. Il n'avait pas voulu ... Il avait préféré se laisser un peu de temps avant d'aller voir Owen. Pourquoi ? Il n'en savait trop rien. Mais ça le démengeait toujours. Et pas qu'un peu. Il avait envie de lui coller son poing dans la figure. Ca ne lui ferait sans doute pas de bien. Non. Ca ne lui ramènerait pas Lorena non plus. Qu'importe. Il avait trop envie de le faire. Ca faisait une semaine. Une bonne semaine que ... Et bien une bonne semaine qu'il ruminait, seul, de son côté. Lorena refusait de lui parler. C'était la merde. Rayan venait de se garer devant chez Owen. Il était temps qu'ils aient une discussion tous les deux. Qu'ils se mettent sur la gueule d'ailleurs. Rayan avait pris une lente inspiration. Il avait fini par couper le moteur de son bolide et il était sorti de sa voiture. Il s'était rapproché de la porte. Et il avait frappé à celle-ci. Avant d'utiliser la sonnette. Ouais. Ca serait sans doute mieux d'utiliser la sonnette que s'amuser à tambouriner contre la porte. Il n'attendait plus qu'Owen ne débarque. Et il lui ferait manger ses dents.
©BESIDETHECROCODILE

_________________
far away
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 42 ans, né à San Francisco (mais par accident)
○ statut : marié et papa d'un enfant dont il ignore tout
○ métier : Cancérologue, (spé dans la neurologie)
○ quartier : 799, South Bay
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, jusqu'au bout des ongles
○ informations en vrac :
Lorena Caldwell
Who am I when you're in front of me ? ♥

Lorena's apartment

Rayan Russel
Betrayed by this man


Alice Waltham
you're angel between my demons


Fabian Jones
I'm never annoying with you


Jillian Danvers
just let it go...


Bailey Bradshaw
born to learn

Coffee time

Saliha Bek
want you find my weakness ? deeper


Jonathan Weller
destroyed man, can I help you
?

Breaks down

Amaïa Collins
we'll see what is gonna happen between us...


Prue Odair
you're supposed to stay in my past


♀/♂toi ?
avec moi ?


○ posts : 94 ○ points : 90
○ pseudo : Mel.
○ avatar : Eric Dane
○ inscrit le : 04/04/2018
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Mer 15 Aoû - 22:41



you'll lose some teeth
Owan
Owen passait le clair de son temps entre son bureau et la maison, et ses nombreuses heures à en footing qu'il faisait chaque jour. Lorena n'était pas du genre à mettre les petits plats dans les grands et il s'attendait d'un moment à l'autre, voir débarquer son ancien pote – oui, il ne le considérer plus comme telle puisqu'ils n'échangeaient plus rien ensemble depuis un moment, pour qu'ils s'expliquent. Il n'allait pas faire les démarches, il en avait déjà assez fait et ce qu'il avait découvert l'avait vraiment perturbé. Rayan et Lorena.. Comment aurait-il pu penser qu'ils auraient vraiment accrochés, au point de construire quelque chose de solide ensemble ? Evidemment, Rayan aurait du se douter qu'au bout du compte, les fondations de leur relation ne tenait pas à grand chose. Que dans un seul souffle, le loup allait détruire sa maison de paille. Il ne s'attendait pas à un merci, peut-être qu'il ne voulait même pas un seul regard provenant de son ami qu'il croyait assez proche pour lui faire confiance.
Et puis, quelques petites choses lui revenaient peu à peu. Owen ne lui avait jamais dit pour les sentiments qu'il éprouvait envers Lorena. Après tout, c'était justement le but de la manœuvre, faire que Lorena paie pour l'humiliation qu'il lui avait fait subir. Il n'était pas encore clair dans sa tête mais le pauvre vieux, il en avait ras la casquette d'être pris pour un con. La première pour un gosse, la deuxième pour un plan de carrière, la troisième par son défunt mari et maintenant Lorena.. Merde, il ne voulait plus se faire chier avec une nana mais en reposant le regard sur la brunette, il n'éprouvait plus aucune motivation pour ses nouvelles résolutions. Il n'y avait personne ce soir, Grace devait sûrement être entrain de faire la belle avec le compte en banque encore à vif du cancérologue. Il lutta pour ne pas tomber dans les mauvais retranchement comme une verre de whisky qui n'irait pas du tout avec son mode de vie. A la place, il tenait une simple eau pétillante.
Il réfléchissait. Lorena aurait-elle eu la place d'Ultime dans son cœur ? L'aurait-il menait en bateau comme toutes les autres ? Quand il pensait à elle, Owen n'était plus sûr de rien. Il était fou amoureux et rien ne pouvait lui échapper, jusqu'à son petit frémissement de lèvres lorsqu'elle était en colère ou sa manière de taper du pied lorsqu'elle était complètement hors d'elle. Il l'avait tout simplement dans la peau car même aussi sèche envers lui, il la trouvait toujours aussi belle. Son verre vide, il décida d'aller prendre une douche, de tout façon, il ne se passerait rien aujourd'hui quand, la sonnette retentit. Il eu un mouvement de recul, fronça les sourcils. Il n'attendait personne.
A la porte, il regarda qui s'y trouvait et la surprise le fit se reculer. Comme si la poignet avait été électrifiée ou quelque chose comme ça. Bordel... Qu'est-ce qu'il foutait là, ce guignol ? Il hésita un instant puis se décida à aller ouvrir. Il tourna la poignet et tira la porte : T'as rien à foutre ici, alors tire toi! Oh, Il était en colère Owen, il était limite vraiment blessé que Lorena pouvait ressentir quelque chose d'aussi fort pour l'avoir atteinte aussi profondément. Deux mâles se battaient pour une seule femelle, il allait y avoir du sang, il en était persuadé.
©BESIDETHECROCODILE


@Rayan Russel

_________________
You Only Live Once
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 37 ans ! (2 juillet 1981)
○ statut : Etait en couple avec une merveilleuse jeune femme mais il a fait tout foirer et maintenant, il a le coeur brisé
○ métier : Neurologue. Fait quelques gardes à l'hôpital et donne quelques consultations au cabinet médical
○ quartier : #24 South Bay, une belle villa
○ orientation sexuelle : hétérosexuel
○ posts : 248 ○ points : 80
○ pseudo : Nao'
○ avatar : Tom Hiddelston
○ DC : Une brune qui a la bougeotte et une belle rouquine
○ inscrit le : 18/07/2017
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Mar 21 Aoû - 19:43



you'll lose some teeth
rayan & owen
Bonne ou mauvaise idée que d'être venu chez Owen ? Il n'en savait rien. Enfin, si, il savait que c'était une très très mauvaise idée. Nul doute ... Nul doute que Rayan aurait mieux fait de rayer Owen de ses amis. Parce qu'un ami, ça ne faisait pas ça. Ca ne foutait pas la merde dans un couple. Il n'irait pas jusqu'à dire qu'Owen avait fait ça ... exprès ... Quoi que ... Si. Il avait dû le faire exprès. Ca ne pouvait être que ça. Nul doute qu'il avait foutu la merde simplement pour son petit plaisir. Simplement parce que ... Et bien, parce que c'était son truc. Voilà tout. En tout cas, ils devaient s'expliquer. Au moins une dernière fois. Ils allaient devoir ... ils continueraient à ... Ils continueraient à se côtoyer à l'hôpital. Oh bordel ... Ca allait être la merde à l'hôpital. Dans le sens où peut-être qu'ils devraient travailler sur certains cas. C'était plutôt rare. Oui. La plupart du temps, la cancérologie et la neurologie travaillaient rarement sur les mêmes cas. C'était ... Oui, ça pouvait arriver, bien évidemment, mais c'était rare. Enfin.

Rayan avait pris son courage à deux mains. Même s'il aurait sans doute mieux fait de rebrousser chemin, de se tirer. Et de ne jamais revenir. Oui. Parce que ça ne servait à rien au final. Ils s'étaient tout dit. Enfin, ils ne s'étaient pas parlés d'ailleurs. Mais il était temps de mettre les choses. Et de lui faire comprendre que ce qu'il avait fait, c'était ... dégueulasse. Vraiment. Si les rôles avaient été inversés, est-ce que Rayan l'aurait fait ? Est-ce qu'il aurait pu le prendre en traître, de la sorte ? Est-ce qu'il aurait pu le balancer ? Rayan était peut-être un enfoiré pour certaines choses. Mais il ne s'était pas ... ce n'était pas son genre. Non. Il n'aurait pas fait ça. De cela, il en était certain. Alors, il attendait. Patiemment. Devant la porte. Il avait sonné. Il attendait. Il attendait qu'Owen veuille bien lui ouvrir. Peut-être qu'il était pas là. Ca aurait été sans doute mieux. Il se serait épargné une scène. Ou pas. La porte s'était ouverte. Owen n'était pas ravi de le voir. Ca se lisait sur son visage. "Oh, c'est comme ça que tu accueilles tes amis maintenant ?" Rayan eut un rire jaune. "Ah non, c'est vrai. On n'est pas potes. Parce qu'un pote plante pas un putain de couteau dans le dos !" lui avait-il balancé sans détour. Il lui aurait bien jeté une droite, tout de suite. Mais il pouvait refermer la porte subitement. Et lui exploser le poignet. Donc, il allait éviter. Pour le moment. Mais à la première occasion, ouais, il lui collerait son poing dans la figure. "Tu savais pas quoi faire alors, tu t'es levé, ce matin là. Et tu t'es dit : comment j'vais pouvoir rendre la vie de Lorena encore plus merdique." Il était certain qu'il l'avait fait exprès. "Tu pouvais pas la fermer ? Ca te les brisait de la voir heureuse avec un autre ?" Rayan ne savait pas quoi dire de plus. Mais ça faisait chier. Ca faisait vraiment chier à dire vrai.
©BESIDETHECROCODILE

_________________
far away
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 42 ans, né à San Francisco (mais par accident)
○ statut : marié et papa d'un enfant dont il ignore tout
○ métier : Cancérologue, (spé dans la neurologie)
○ quartier : 799, South Bay
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, jusqu'au bout des ongles
○ informations en vrac :
Lorena Caldwell
Who am I when you're in front of me ? ♥

Lorena's apartment

Rayan Russel
Betrayed by this man


Alice Waltham
you're angel between my demons


Fabian Jones
I'm never annoying with you


Jillian Danvers
just let it go...


Bailey Bradshaw
born to learn

Coffee time

Saliha Bek
want you find my weakness ? deeper


Jonathan Weller
destroyed man, can I help you
?

Breaks down

Amaïa Collins
we'll see what is gonna happen between us...


Prue Odair
you're supposed to stay in my past


♀/♂toi ?
avec moi ?


○ posts : 94 ○ points : 90
○ pseudo : Mel.
○ avatar : Eric Dane
○ inscrit le : 04/04/2018
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Mer 29 Aoû - 15:22



you'll lose some teeth
Owan
Ce n'était pas prévu et Owen trouvait que l'interruption de Rayan tombait vraiment mal. Il n'y avait rien de plus terrible que d'être surprit et de n'avoir rien prévu autrement. Il fallait faire les choses bien, Rayan avait été une raporture au départ, quelque chose de passager, que Lorena comprenne qui il était vraiment. Au final, suite à cette rencontre organisée, il n'avait plus eu de nouvelle de son ami. Il avait construit quelque chose de très fort avec l'homme qui se tenait face à lui. Pourquoi n'était-il pas parti lorsqu'il avait peiné à ouvrir ? Owen n'avait pas envie de parler surtout après la dispute qu'il venait d'avoir avec sa femme. Une fois que la porte fut ouverte, il exigea que cet invité surprise et surtout, indésirée s'en aille. « Oh, c'est comme ça que tu accueilles tes amis maintenant ? » Le rire jaune de Rayan tira au Richardson un air tout aussi blasé qu'à l'accoutumée. Il ne voyait plus en Rayan l'ami qu'il pensait connaître. « Ah non, c'est vrai. On n'est pas potes. Parce qu'un pote plante pas un putain de couteau dans le dos. » Un rire glaçant s'échappa de la bouche d'Owen après cette remarque, appuyé contre la porte d'entrée, le front sur le dos de sa main, gros signe de son épuisement : « C'est l'hôpital qui se fout de la charité.» Dans son champs de vision, il avait vu le poing de son collègue se fermer mais rien d'autre ne bougea alors il n'y prêta pas trop attention. En roulant des yeux, il releva son regard vers le bleu azur de Rayan. « Tu ne savais pas faire alors, tu t'es levé, ce matin là. Et tu t'es dit : comment j'vais pouvoir rendre la vie de Lorena encore plus merdique. A l'appellation du prénom de Lorena, ses yeux s'étaient durcis presque immédiatement. Ce n'était pas du tout l'intention qu'il avait réellement, pour lui, Lorena aurait été quelqu'un de passage pour son pote mais l'était-il ? « T'es vraiment gonflé quand même. Sans raison apparante, je t'oriente vers une nana et tu ne t'es pas du tout poser de question. » Rayan enchaînait : « Tu pouvais pas la fermer ? Ça te les brisait de la voir heureuse avec un autre ? » « Mais t'es vraiment une bel enflure. Tu pensais réellement qu'en t'envoyant en l'air avec Lorena rien ne me remonterait aux oreilles ? » Il se redressa : « Tu pensais réellement, Rayan, que ton petit jeu allait passer inaperçu bien longtemps ? Tu lui as menti. Tu ne peux t'en prendre qu'à toi-même. Tu lui aurais dit la vérité, rien ne se serait passé comme ça. » Ce fut au tour d'Owen de rire jaune : « Ah oui, non. Tu ne pouvais pas lui dire la vérité puisqu'au fond de toi, tu savais pertinamment qu'elle ne t'aurai plus regardé en sachant que tu me connaissais...Et que c'était moi qui t'avait amené à elle. » conclua t-il en levant l'index, comme pour confirmer les choses : « Si tu veux un coupable pour expier ta rage, grand bien te fasse, Rayan mais franchement, dis-moi, tu croyais vraiment que votre couple allait vraiment durer ? Laisse moi rire... »
©BESIDETHECROCODILE


@Rayan Russel

_________________
You Only Live Once
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 37 ans ! (2 juillet 1981)
○ statut : Etait en couple avec une merveilleuse jeune femme mais il a fait tout foirer et maintenant, il a le coeur brisé
○ métier : Neurologue. Fait quelques gardes à l'hôpital et donne quelques consultations au cabinet médical
○ quartier : #24 South Bay, une belle villa
○ orientation sexuelle : hétérosexuel
○ posts : 248 ○ points : 80
○ pseudo : Nao'
○ avatar : Tom Hiddelston
○ DC : Une brune qui a la bougeotte et une belle rouquine
○ inscrit le : 18/07/2017
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Sam 8 Sep - 12:51



you'll lose some teeth
rayan & owen
Rayan était remonté. Et pas qu'un peu. Et il se doutait que la conversation n'allait pas être facile avec Owen. Il se demandait encore pourquoi ... pourquoi il avait pris soin de se déplacer. Il aurait pu se contenter de rayer Owen de sa vie pour la crasse qu'il venait de faire. peut-être voulait-il lui laisser une chance ... une chance de s'expliquer. Au titre de leur longue amitié. Bien qu'il n'y avait plus vraiment d'amitié entre eux. Non. C'était mort. Il ne savait pas vraiment ce qui était passé par la tête d'Owen. Il ne savait pas vraiment pourquoi il avait décidé d'agir comme un con de la sorte. Peut-être que ... peut-être qu'il avait fait ça simplement ... En fait, il n'en savait rien. Mais c'était un con. Un sale con. "C'est toi qui as décidé d'ouvrir ton clapet. Donc c'est bien toi qui m'as planté un couteau dans le dos." Et c'était un putain de couteau. Il avait du mal à réaliser que c'était terminé avec Lorena. Ca se passait tellement bien avec elle. Et maintenant, tout foutait le camp. Et pas qu'un peu. Rayan avait serré le poing. Ca le démangeait terriblement de lui coller son poing dans la figure mais il n'en avait rien fait. Pas pour le moment. "Franchement, j'étais pas certain quand tu m'as orienté vers Lorena. Mais je sais qu'elle m'a tout de suite plu." Il ne savait pas, dès le départ, qu'il pourrait ... Qu'il pourrait tomber amoureux d'elle. mais c'était le cas. Il était tombé amoureux. Il avait nourri des sentiments forts envers la jeune femme. Et c'était toujours le cas d'ailleurs. Ils n'étaient plus ensemble. Mais il l'aimait. Ouais. "Qu'est-ce que ça pouvait te foutre si on s'envoyait en l'air ? A ce que je sache, ça te regarde pas !" Non, il était majeur, elle l'était tout autant. Donc, hein, même s'il était son beau-père, en titre, hein, Owen n'avait pas à savoir ce qu'ils faisaient. "Ca t'aurait peut-être éclaté que je te raconte tout ce que j'ai pu faire avec elle ?" Quand bien même Owen lui aurait demandé, Rayan ne l'aurait pas fait. Son éducation stricte l'en empêchait. "Oh, parce que tu la connais mieux que moi, bien sûr." Si ça se trouvait, hein, ça n'aurait pas changé grand chose pour Lorena. Peut-être qu'elle aurait apprécié de connaître la vérité. "Et sachant que tu m'avais envoyé, tu crois vraiment qu'elle aurait continué à te voir et te parler ?" Rayan. Ou comment essayer de retourner la situation à son avantage. Après tout, hein, toute cette merde, c'était la faute de Owen. C'était lui ... lui qui avait initié la situation. Et lui qui avait foutu la merde. "A cause de toi, j'saurais jamais si j'avais mes chances et que ça dure avec Lorena. La décision m'aurait appartenu, j'aurais tout fait pour que ça dure. Parce qu'on était heureux ensemble." Vraiment heureux. "Et c'est peut-être ça qui te les as frisés d'ailleurs. Le fait qu'on était heureux, et pas toi." Ouais. Owen n'avait pensé qu'à sa gueule. c'était certain
©BESIDETHECROCODILE

_________________
far away
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 42 ans, né à San Francisco (mais par accident)
○ statut : marié et papa d'un enfant dont il ignore tout
○ métier : Cancérologue, (spé dans la neurologie)
○ quartier : 799, South Bay
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, jusqu'au bout des ongles
○ informations en vrac :
Lorena Caldwell
Who am I when you're in front of me ? ♥

Lorena's apartment

Rayan Russel
Betrayed by this man


Alice Waltham
you're angel between my demons


Fabian Jones
I'm never annoying with you


Jillian Danvers
just let it go...


Bailey Bradshaw
born to learn

Coffee time

Saliha Bek
want you find my weakness ? deeper


Jonathan Weller
destroyed man, can I help you
?

Breaks down

Amaïa Collins
we'll see what is gonna happen between us...


Prue Odair
you're supposed to stay in my past


♀/♂toi ?
avec moi ?


○ posts : 94 ○ points : 90
○ pseudo : Mel.
○ avatar : Eric Dane
○ inscrit le : 04/04/2018
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Sam 8 Sep - 14:35



you'll lose some teeth
Owan
Comment expliquer quelque chose à un homme qui était tout simplement aveuglé par les sentiments ? Owen était le premier à savoir que c'était impossible. Les choses étaient compliquées, beaucoup trop compliquées pour qu'une simple prise de tête puisse régler cette histoire. « C'est toi qui a décidé d'ouvrir ton clapet. Donc c'est bien toi qui m'a planté un couteau dans le dos. » Owen se passa une main sur le visage, visiblement désabusé par ce qu'il venait de prendre réaliser. Il se sentait tellement mal, il avait l'impression d'être un véritable looser mais il était hors de question qu'il l'avoue ouvertement. « Franchement, j'étais pas certain quand tu m'as orienté vers Lorena. Mais je sais qu'elle m'a tout de suite plu. » « Tu plaisantes ou quoi ? je te l'ai donné sur un plateau d'argent. Je ne t'ai rien caché. » Il voulait se venger, depuis le début de Lorena. Elle l'avait humilié et s'était lamentablement donné à lui, dans un cruel moment de faiblesse, un verre de trop. Lui, amoureux, s'était laissé berner. « Qu'est-ce que ça pouvait te foutre si on s'envoyait en l'air ? A ce que je sache, ça ne te regarde pas ! » Il releva les yeux vers Rayan. Non, Owen s'en foutait complètement de ce qui aurait bien pu se passer entre lui et elle mais il connaissait Rayan. Il ne se posait jamais et jamais il ne pouvait croire que les deux pouvaient un jour, tomber amoureux, l'un de l'autre. Il haussa des épaules lorsque Rayan le défiait de la connaître mieux, certainement mieux que lui. Il n'en avait pas eu l'opportunité et le lourd secret qui pesait sur ses épaules l'étranglait à chaque fois qu'il voulait le sortir. Il n'en avait pas le droit. « Et sachant que tu m'avais envoyé, tu crois vraiment qu'elle aurait continué à te voir et à te parler ? » « A l'époque, je m'en foutais littéralement de savoir ce qu'elle allait faire ou pas. On a couché ensemble, elle et moi. Elle est venue me chercher, elle s'est donnée à moi... » Il ouvrit la porte et alla s'assoir dans le canapé. Autrement dit, il laissait libre Rayan de prendre sa décision de rester ou de partir : « Je luttais comme un con, je suis tombé amoureux d'elle dès que je l'ai vu. » Il leva les yeux vers lui : « Je l'aimais putain ! » Il se passa une main dans les cheveux et rouvrit la bouche : « Quand elle m'a rejeté, je suis devenu fou. » Il replongea dans ses souvenirs : « Lorsqu'elle a quitté New-York, sa mère a engagé un détective privé. Quand on l'a retrouvé, j'ai pensé à toi. Je savais trop occuper pour te caser et je savais qu'elle te plairait mais pas à ce point-là. » Il secoua la tête : « J'ignorais que tu t'étais énamouraché d'elle. Quand je lui ai parlé de tout ça, » Owen savait que Rayan pouvait deviner à quoi il faisait référence : « Je ne savais pas que vous étiez ensemble. Tu ne me donnais plus de nouvelle, et franchement, je n'aurai pas pu avoir ce genre d'information auprès de Lorena, elle me fuit comme la peste. » Il s'arrêta là, un instant et il entendu son ancien meilleur ami dire : « A cause de toi, j'saurais jamais si j'avais mes changes et que ça dure avec Lorena. La décision m'aurait appartenu, j'aurai tout fait pour que ça dure. Parce qu'on était heureux ensemble. » Owen se leva et alla servir deux verres de whisky. Rayan ne pouvait pas imaginer la peine que pouvait causer ses mots dans le cœur du charmeur. Cela l'anéantissait. « Et c'est peut-être ça qui te les as frisés d'ailleurs. Le fait qu'on était heureux, et pas toi. » Un rire las s'échappa de la gorge du Richardson, il avala un verre d'un seul tenant et l'avait rempli aussitôt derrière : « Puisque je te dis que j'ignorais votre situation. » Il prit les verres et le porta à Rayan : « Clairement, on est pote depuis longtemps... Je sais que je suis une pourriture mais j'ai toujours été fidèle auprès de mes potes. J'ai réalisé que c'était le cas. » Qu'ils étaient ensemble. « Quand j'ai fait référence à toi, dans le regard de Lorena. « Je ne m'attends pas à ce que tu comprennes ce que j'ai pu vivre jusque là mais je n'attendrais pas non plus que ça arrive. Je vais partir. » Il bu une gorgée, lui aussi avait du mal à avaler le fait qu'il abandonnait. « J'ai déjà écrit ma lettre de démission. Je fais mon préavis et je me casse d'Island Bay ! »

©BESIDETHECROCODILE


@Rayan Russel

_________________
You Only Live Once
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 37 ans ! (2 juillet 1981)
○ statut : Etait en couple avec une merveilleuse jeune femme mais il a fait tout foirer et maintenant, il a le coeur brisé
○ métier : Neurologue. Fait quelques gardes à l'hôpital et donne quelques consultations au cabinet médical
○ quartier : #24 South Bay, une belle villa
○ orientation sexuelle : hétérosexuel
○ posts : 248 ○ points : 80
○ pseudo : Nao'
○ avatar : Tom Hiddelston
○ DC : Une brune qui a la bougeotte et une belle rouquine
○ inscrit le : 18/07/2017
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Ven 14 Sep - 19:45



you'll lose some teeth
rayan & owen
Peut-être que Rayan avait été niais. Imbécile pour le coup. Peut-être qu'il aurait dû être sur ses gardes. Faire attention. Peut-être qu'il n'aurait jamais dû aller dans ce bar. Il aurait quand même rencontré Lorena à l'hôpital un jour ou l'autre. Et entre eux, ça se serait fait naturellement. Tout simplement. Seulement, il avait couté son pote. Loin de se douter que lui nourrissait ... qu'il nourrissait de telles choses à l'égard de Lorena. Un imbécile. Il avait été un sacré imbécile mine de rien. En tout cas, Rayan attaquait. S'il avait été honnête, elle les aurait, sans doute, rayé tous les deux de sa vie. Oui. Enfin, s'il lui avait dit que c'était Owen qui était responsable de leur rencontre, peut-être que Lorena n'aurait pas cherché à éjecter Rayan. Il n'en savait rien. Et il n'arrêtait pas de se poser la question. "J'pensais pas que tu me l'avouerais." Oui. Rayan savait. Il avait déjà eu cette discussion avec Lorena, quelques jour plus tôt. Quand ils avaient pris cette putain de voiture pour leur séminaire. Voiture qui était tombée en panne, d'ailleurs. Coup du sort ? Du destin ? Il n'en savait trop rien. Mais ça lui avait permis d'avoir cette discussion avec Lorena. Et d'en savoir plus sur cette relation avec Owen. Il avait toujours pensé que ... et bien, qu'ils étaient parentés de par le mariage d'Owen avec la mère de Lorena. Pour autant, oui, il n'aurait jamais pensé ... il n'aurait jamais pensé qu'il y avait autre chose entre eux. Et il était tombé des nues quand il l'avait appris d'ailleurs. Mais il n'avait rien dit. Owen s'était posé dans le canapé. Il était en train de lui dire qu'il était tombé amoureux d'elle. C'était ça le problème. Le fait qu'ils soient tombés amoureux de la même femme. Et maintenant, ils allaient se battre comme des chiffoniers. Pour elle ? "Les choses changent Owen. Tu pouvais pas croire qu'un jour ou l'autre, j'aurais pas envie de me fixer." Et il avait pensé que Lorena pouvait être la bonne. Seulement ... Seulement, il avait perdu ce droit, en quelque sorte. Il avait perdu le droit d'être avec elle. De pouvoir la toucher. D'être avec elle, tout simplement. Peut-être que ça aurait fonctionné. Peut-être que ça n'aurait pas été le cas. Si ça se trouvait, ça aurait fonctionné pendant quelques mois. Ou peut-être pas. Mais il n'en savait rien. Et il ne le saurait jamais. Non. C'était trop tard maintenant. Owen avait tout foutu en l'air. Par principe ? Par défaut ? Il n'en savait rien. Mais il l'avait fait. Après s'être servi un verre, puis un second, Owen en était venu à lui dire que c'était pas voulu. Il savait pas que Rayan était toujours avec elle. Owen en était venu à servir un verre à Rayan également. Il avait desserré un peu les dents. Le poing aussi. Il était venu, à la base, pour lui en coller une. Et ça lui aurait fait du bien. Enfin, peut-être pas. Ca n'enlèverait sans doute pas le poids qu'il avait sur le coeur. Mais bon. Owen était prêt. Il était prêt à tout laisser. Et partir. S'en aller. "T'es prêt à repartir sur New York alors que t'as tout claqué pour venir ici ?" Il secoua la tête. "Tu crois vraiment que ça va arranger les choses ?" Il était certain que non. après, il pouvait se tromper. Enfin, il en doutait pas tant que cela. Non. Un départ, ça changerait pas. Ou pas grand chose. "Que tu partes ou non, ça revient au même. Le problème reste le même." Ils étaient amoureux de la même femme.
©BESIDETHECROCODILE

_________________
far away
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 42 ans, né à San Francisco (mais par accident)
○ statut : marié et papa d'un enfant dont il ignore tout
○ métier : Cancérologue, (spé dans la neurologie)
○ quartier : 799, South Bay
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, jusqu'au bout des ongles
○ informations en vrac :
Lorena Caldwell
Who am I when you're in front of me ? ♥

Lorena's apartment

Rayan Russel
Betrayed by this man


Alice Waltham
you're angel between my demons


Fabian Jones
I'm never annoying with you


Jillian Danvers
just let it go...


Bailey Bradshaw
born to learn

Coffee time

Saliha Bek
want you find my weakness ? deeper


Jonathan Weller
destroyed man, can I help you
?

Breaks down

Amaïa Collins
we'll see what is gonna happen between us...


Prue Odair
you're supposed to stay in my past


♀/♂toi ?
avec moi ?


○ posts : 94 ○ points : 90
○ pseudo : Mel.
○ avatar : Eric Dane
○ inscrit le : 04/04/2018
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Ven 21 Sep - 10:58



you'll lose some teeth
Owan
Tout prenait un sens, jusqu'à ces propres réflexions internes au sujet de quitter Island Bay. Il ne pouvait plus supporter la situation d'autant plus que son couple n'avait plus lieu d'être. Il avait suivi comme un mouton pouvait suivre son berger. Avec les problèmes de santé de sa propre mère, sa sœur qui venait de perdre son enfant dans un accident de voiture et lui, bloqué à IB... Tout commençait à devenir incontrôlable. Il voulait que tout s'arrête : « J'pensais pas que tu me l'avouerais. » « Je vois que tu n'es pas sans le savoir. J'imagine que je n'ai pas eu pas le beau rôle à ce sujet. » Il arqua un sourcil pour voir l'expression du visage de son ami qui se tenait toujours debout : « Clairement, comment pourrais-je avoir le beau rôle ? » Oui, comment ? En tant que beau père, il n'aurait jamais dû laisser faire les choses et pourtant... Pendant une nuit, il avait eu l'impression d'être quelqu'un d'autre et de vivre la vie dont il avait toujours rêvé. Beaucoup trop orgueilleux, Owen n'aurait jamais avoué s'il n'était pas autant à bout : « Les choses changent, Owen. Tu pouvais pas croire qu'un jour ou l'autre, j'aurais pas envie de me fixer. » « Et qui aurait pu croire que je pourrai le vouloir aussi hein ? Ça me tombe dessus aussi mec ! » Désemparé, merdique, perdu, quelles étaient les autres adjectifs qui pourraient le qualifier ? Ce n'était pas vraiment le moment pour se creuser la cervelle et puis, il avait beaucoup trop d'alcool dans le sang pour tenter une quelconque réflexion de cette envergure. Alors il avoua tout à Rayan. Il voulait partir, s'éloigner de tout ça, laisser faire le temps sans jamais connaître la fin. Si Lorena avait décidé de pardonner ou non, ce qu'elle allait devenir, il fallait qu'il tire un trait sur elle, définitivement : « T'es prêt à repartir sur New-York alors que t'as tout claqué pour venir ici? » Owen regarda son ami secoué la tête, il avait l'impression de voir son père, à l'époque, quand il le réprimandait : « Tu crois vraiment que ça va arranger les choses ? Que tu partes ou non, ça revient au même. Le problème reste le même. » Il bu une gorgée : « A la différence prêt c'est que le problème ne serait qu'un vieille blague entre vous... » Il fit tourner le liquide marron racée dans son verre en cristal : « J'ai un préavis à faire. Je mettrais Lorena au courant de mon départ et lui dira que tu n'y étais pour rien. Ça m'fera passer encore plus pour le connard de service et tu gagneras le bénéfice du doute. C'est déjà pas mal non ? » Il termina son verre et alla s'en servir un autre. S'il n'avait pas beaucoup dormi, il tombera ivre mort à un moment donner : « Je m'en rends malade, Rayan, tu sais ça ? » Il ne pouvait pas être plus pathétique mais comment cacher quelque chose qui était si évident. Owen ne supportait plus cette situation et les sentiments inavoués depuis si longtemps. En même temps, aimer sa belle-fille n'était pas si courant et peu de personne pouvait le comprendre. Pas même lui.

©BESIDETHECROCODILE


@Rayan Russel

_________________
You Only Live Once
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 37 ans ! (2 juillet 1981)
○ statut : Etait en couple avec une merveilleuse jeune femme mais il a fait tout foirer et maintenant, il a le coeur brisé
○ métier : Neurologue. Fait quelques gardes à l'hôpital et donne quelques consultations au cabinet médical
○ quartier : #24 South Bay, une belle villa
○ orientation sexuelle : hétérosexuel
○ posts : 248 ○ points : 80
○ pseudo : Nao'
○ avatar : Tom Hiddelston
○ DC : Une brune qui a la bougeotte et une belle rouquine
○ inscrit le : 18/07/2017
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Jeu 27 Sep - 10:30



you'll lose some teeth
rayan & owen
Owen est honnête. Rayan ne croyait pas ça de sa part. Non. Au contraire. Il aurait mis sa main à couper que ... Et bien, qu'il allait chercher à noyer le poisson. A faire comme si de rien n'était. Ne pas lui dire qu'il avait couché avec Lorena. "Elle m'en a parlé ... Quand la voiture est tombée en panne pour le séminaire. On n'avait que ça à faire. Parler." Il est amer. Un peu. Parce que cette discussion, il ne l'avouera pas, mais elle lui a fait mal. Vraiment. Parce qu'il a parlé de choses ... Dont il ne parle pas habituellement. Parce qu'il a mis son coeur à nu. Et parce qu'elle lui a dit qu'elle ne sait pas ce qu'elle va faire. Qu'elle ne sait pas si elle va pouvoir lui pardonner. Passer au dessus de ça. Ou pas. Ca lui fait mal de savoir qu'il a peut-être perdu quelque chose qu'il ne retrouvera jamais. Et ça le fait chier. Vraiment. Il va devoir passer à autre chose. Refermer son coeur qu'il avait rouvert pour Lorena. Et reprendre ... les conneries ? Non. Sans doute pas. Il a grandi. Il a mûri. Peut-être que l'amour, c'est pas quelque chose pour lui. Peut-être que l'amour, c'est pas fait pour lui. Sans doute. Oui. En tout cas, oui, il regrette tout ça. Il regrette qu'Owen ait moufté. Il regrette qu'il ait dit à Lorena les vraies raisons de leur rencontre. Lui qui pensait se caser. Enfin. "T'étais casé Owen ! T'es marié bordel !" Alors, pourquoi jeter son dévolu sur Lorena ? Elle est la fille de sa femme actuelle. Rayan ne sait pas vraiment ce qui se passe entre Owen et Grace. En fait, il s'en fout. C'est pas vraiment ses affaires. Mais qu'il se tape la mère. Et la fille. C'est gonflé. Vraiment.

Owen lâche l'affaire. Owen est prêt à tout claquer. Il est prêt à claquer la porte. A se tirer. A s'en aller pour New York. Rayan est certain que ça ne va pas arranger les choses. Non. Leur amitié en a pris un coup. Il est pas certain que ça va repartir entre eux. Quoi qu'après quelques bières. Et une petite baston, parfois, ça permemt de repartir sur les chapeaux de roues. C'est ça l'amitié entre les mecs. Se battre un peu. et faire comme si de rien n'était. Et retrouver ce qui a été perdu. Peut-être qu'il doit mettre les choses au point avec Owen. Lui en coller une bonne. Pas certain que ça lui permettra d'oublier facilement la trahison. Mais qui sait ? Peut-être que ça aidera. "Non, ça sera pas une vieille blague." Il secoue la tête. "C'est pas quelque chose qu'elle va oublier facilement." Il peut se tromper. Mais il en doute. Vraiment. Owen a envie de se la jouer chevaleresque. Rayan roule des yeux. Il sait que ça ne fonctionnera pas. "Tu vas faire qu'aggraver les choses." Qu'il se la ferme donc. Il va envenimer les choses. Et ça sera bon pour personne. Owen boit comme un trou. Rayan entame son verre. En fait, il le termine d'une traîte. Ca va pas l'aider à aller mieux. Mais il va pas non plus faire comme Owen : noyer son chagrin. "Cette histoire nous rend tous malades." Owen. Lorena. Lui. Rayan passe une main dans ses cheveux. La colère est toujours présente en lui. Et bien qu'il ait envie de lui en coller une, il ne va pas le faire. Il ne peut pas. Owen est déjà mal. Il ne va pas en rajouter.
©BESIDETHECROCODILE

_________________
far away
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 42 ans, né à San Francisco (mais par accident)
○ statut : marié et papa d'un enfant dont il ignore tout
○ métier : Cancérologue, (spé dans la neurologie)
○ quartier : 799, South Bay
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, jusqu'au bout des ongles
○ informations en vrac :
Lorena Caldwell
Who am I when you're in front of me ? ♥

Lorena's apartment

Rayan Russel
Betrayed by this man


Alice Waltham
you're angel between my demons


Fabian Jones
I'm never annoying with you


Jillian Danvers
just let it go...


Bailey Bradshaw
born to learn

Coffee time

Saliha Bek
want you find my weakness ? deeper


Jonathan Weller
destroyed man, can I help you
?

Breaks down

Amaïa Collins
we'll see what is gonna happen between us...


Prue Odair
you're supposed to stay in my past


♀/♂toi ?
avec moi ?


○ posts : 94 ○ points : 90
○ pseudo : Mel.
○ avatar : Eric Dane
○ inscrit le : 04/04/2018
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Ven 19 Oct - 12:21



you'll lose some teeth
Owan
Il se resservit un verre. Tout se bousculait dans sa tête et il n’arrivait pas à comprendre cette histoire. Oui, il était l'instigateur de cette mascarade mais il n’arrivait pas à tout comprendre. Rayan, à l’époque, était comme lui, il désirait seulement s’amuser puisqu’il manquait de temps pour se créer quelque chose de pérén’. Alors pourquoi avait-il fallu que cela tombe sur eux. Putain, Rayan était au courant pour leur aventure, il était au courant de cette histoire et il ne lui en avait rien dit. Owen avait une excuse, sa situation était beaucoup plus compliquée pour qu’il s’en amuse et en parle sur tous les toits. Hors Rayan, en tant que meilleur ami, il aurait pu venir et remonter les bretelles du cancérologue. Au moins pour cette histoire, au moins pour ce coup d’un soir qui n’avait jamais eu de suite. Non, depuis qu’il avait 8 ans, Owen faisait ses propres choix, personne n’était là pour lui dire ce qui était bien ou mal, ce qui ne faisait pas ou se faisait. Sa mère était beaucoup trop détruite par la mort subite de son mari et puis sa petite soeur était beaucoup trop jeune. Owen avait grandit seul et il allait probablement mourir seul aussi. Une fin tragédie romaine en fait. Et pathétique aussi. Il prit une profonde respiration en entendant les réprimandes de ce dernier : "T'étais casé Owen ! T'es marié bordel !" Un rire sarcastique du quarantenaire se fit entendre autour des deux protagonistes. “C’est pas toi qui disait que tout pouvait changer, que rien n’était immuable il y a quelques minutes ? T’es pas crédible Rayan et clairement, je ne suis pas le seul à blâmer, d’accord !” s’insurgea t-il en terminant son verre pour aller s’en resservir un : “Si t’étais aussi clair que moi, tu ne te serais pas déplacé tu vois ! T’étais au courant pour Lorena et moi depuis votre panne. Et t’as rien dit non plus ! Je n’étais pas au courant pour vous deux. Tu m’aurais pris entre quatre yeux pour me dire ce qui se passait…” Owen se reprit, il bu une gorgée : “Non en fait, laisse tomber. Je ne peux même pas te prédire une fin plus heureuse. Je te hais pour ne m’avoir rien dit, et je t’aurai haïe pour me l’avoir enlevé.” Et puis, il avoua son projet, celui de partir et la réaction de son interlocuteur le surprit : “A la différence prêt c'est que le problème ne serait qu'un vieille blague entre vous…” “Non, ça sera pas une vieille blague. C’est pas quelque chose qu’elle va oublier facilement.” Owen ouvrit la bouche et Rayan répondit : “Tu vas faire qu’aggraver les choses.” “Va te faire foutre, Rayan. Je ne te dois absolument rien. Qu’est-ce que tu crois ?” Il se leva, ne titubant qu’à moitié : “Après qu’elle t’a jeté comme une merde, tu vas pouvoir jouer les amis trahis. T’es sérieux ?” Il lui pointa un index : “ça fait cinq mois que j’ai débarqué dans le même putain d’hopital que toi et t’as même pas daigné bouger ton cul pour accueillir “un ami”. Tu sais quoi, dégage. T’es qu’un enculé, je veux plus voir ta gueule ici, t’as compris ! T’as rien d’un pote et j’suis bien content d’avoir rétablie la vérité. Je suis pas le seul fils de pute ici, t’en tiens une bonne aussi.” Il le regarda : “Quoi ?” Il sentait la colère lui monter au nez : “Qu’est-ce que tu fous encore chez moi, bordel ? T’as pas compris, tu veux que je te montre la sortie ? Barre toi !!” La colère était là, la haine faisait que suivre son bonhomme de chemin.

©BESIDETHECROCODILE


@Rayan Russel

_________________
You Only Live Once
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 37 ans ! (2 juillet 1981)
○ statut : Etait en couple avec une merveilleuse jeune femme mais il a fait tout foirer et maintenant, il a le coeur brisé
○ métier : Neurologue. Fait quelques gardes à l'hôpital et donne quelques consultations au cabinet médical
○ quartier : #24 South Bay, une belle villa
○ orientation sexuelle : hétérosexuel
○ posts : 248 ○ points : 80
○ pseudo : Nao'
○ avatar : Tom Hiddelston
○ DC : Une brune qui a la bougeotte et une belle rouquine
○ inscrit le : 18/07/2017
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Sam 27 Oct - 19:57



you'll lose some teeth
rayan & owen
Ils s'engueulent. Ils se prennent la tête. Une amitié qui s'envole ... qui explose. A cause de mauvais choix. A cause d'une mauvaise communique. Mais Lorena ... Elle valait le coup. Rayan voulait s'accrocher à elle. Et depuis cette histoire, depuis qu'ils sont tombés en panne avec la voiture, il cherche ... il fait tout pour essayer de l'oublier. Mais il n'y arrive pas. Pas vraiment. Le fait que tout ce monde travaille au même endroit, c'est compliqué. Et ça aide pas à tourner la page. Ok, ils sont tous dans des services différents. Heureusement d'ailleurs. Cette histoire va laisser des traces. Comment, pourquoi ? Est-ce qu'il va réussir à passer au dessus de tout ça ? Réussir à se faire pardonner ? Ou bien carrément l'oublier ? Il n'en sait rien. Et il n'en saura sans doute jamais rien. Il a tout fait pour éloigner Lorena depuis. Mais elle reste là. Dans un coin de sa tête. Il n'arrive pas à oublier. Il n'arrive pas à passer à autre chose. "J'me souviens encore ce que j'ai dit. J'suis pas ivre." Il secoue la tête. "Mais à la base, quand t'es marié, tu t'amuses pas à aller voir ailleurs bordel ! Tu demandes le divorce avant !" Donc, si Owen voulait mettre la patte sur Lorena, comme il ose le suggérer, il aurait pris les choses en main. Et aurait demandé ... le divorce. A moins qu'il n'ait pas envie de perdre du fric ou des plumes dans l'histoire et que ça l'existe de se taper la mère et la fille. Rayan n'en sait rien. En fait, il a l'impression de ne pas si bien le connaître. Il a l'impresion qu'il est passé à côté de quelque chose avec Owen. Qu'il connaît une façade. Mais pas tout de lui. De toute manière, il a pas forcément envie d'en connaîre plus. Non. Et il boit ... Owen boit beaucoup. Ca l'aide pas forcément à garder l'esprit clair. Ca s'envenime. Ca part en sucette. Owen veut jouer les chevaliers en parlant à Lorena. En lui disant que c'est de sa faute. Mais il sait très bien que ça ne sera pas suffisant. Il sait très bien que ça ne va pas l'aider. Owen se lève. Il s'emporte. Il titube. Il gueule. Il hausse le ton. Rayan voit un peu rouge. Beaucoup même. "Toi va te faire foutre !" Il lui en décolle une. C'est parti tout seul. Son poing s'est levé. Et est venu s'écraser sur la mâchoire d'Owen. Avec l'alcool qu'il a ingurgité, ses réflexes sont pas forcément aussi bons. L'occasion pour Rayan. Même si ... Même s'il est pas forcément bagarreur. Tant pis. Parfois, ça fait du bien.
©BESIDETHECROCODILE

_________________
far away
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 42 ans, né à San Francisco (mais par accident)
○ statut : marié et papa d'un enfant dont il ignore tout
○ métier : Cancérologue, (spé dans la neurologie)
○ quartier : 799, South Bay
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, jusqu'au bout des ongles
○ informations en vrac :
Lorena Caldwell
Who am I when you're in front of me ? ♥

Lorena's apartment

Rayan Russel
Betrayed by this man


Alice Waltham
you're angel between my demons


Fabian Jones
I'm never annoying with you


Jillian Danvers
just let it go...


Bailey Bradshaw
born to learn

Coffee time

Saliha Bek
want you find my weakness ? deeper


Jonathan Weller
destroyed man, can I help you
?

Breaks down

Amaïa Collins
we'll see what is gonna happen between us...


Prue Odair
you're supposed to stay in my past


♀/♂toi ?
avec moi ?


○ posts : 94 ○ points : 90
○ pseudo : Mel.
○ avatar : Eric Dane
○ inscrit le : 04/04/2018
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Ven 9 Nov - 13:35



you'll lose some teeth
Owan
Owen n’en pouvait pas d’entendre ce qu’il aurait dû faire dans sa vie. Il l’avait tellement entendu, même de lui-même. Il n’y avait rien à rattraper et il était au courant de tout ça. Il n’avait pas besoin d’une pseudo amitié qui ne tenait finalement pas debout. Owen avait clairement été aveuglé par quelque chose mais Rayan n’avait strictement rien à voir avec un ami. Il le lui avait foutu dans les dents, à son arrivé, il avait tout le monde sauf lui. Il ne se souvenait pas avoir accueilli Rayan de cette manière lorsqu’il était à New-York. Ce n’était pas nouveau, depuis cette histoire avec Lorena, Owen buvait son chagrin comme il ne devrait pas le faire. Heureusement, seul son travail lui permettait de se lever l’esprit plus clair avec un migraine sans plus. C’était un homme intelligent, Rayan n’en avait surement rien à foutre. Il n’en fallait pas plus pour le quarantenaire pour avoir envie qu’il prenne la poudre d’escampette : “ Mais qu'est-ce que tu viens me faire ta morale ? Si tu penses une seule seconde que j'avais prémédité une chose pareille, c'est que t'es vraiment un con !.” Les choses s’envenimait jusqu’à ce qu’Owen sente la moutarde lui monter au nez et qu’il envoie se faire foutre ce qu’il pensait être un ami. Il titubait, aveuglé par la colère et la déception, il commençait à perdre le contrôle de lui même et une violente douleur lui arracha un gémissement. Rayan venait de lui envoyer son point à la figure : "Argh.." Il mit un petit temps avant de récupérer la parole : "T'es vraiment qu'un sale con. Lâche, en plus." Il ouvrit ses bras comme pour l'invité à continuer à déverser sa haine : "J'ai de nombreux verres au compteur, t'as même pas les couilles de frapper sur quelqu'un de sobre. Peut-être parce que tu sais déjà que tu ne fais pas le poids. " Il n'avait pas mal, c'était surement engourdi et la douleur allait probablement venir un peu plus tard, suivi d'une gueule de bois carabinée. Serait-ce véritablement la fin d’une amitié ou avait-elle déjà sonné son glas depuis longtemps ? Owen avait l’esprit beaucoup trop embrumé pour tenter d'émettre un avis clair sur la question. Un, deux, trois ou quatre verres, Owen sentit quelque chose s’allumait en lui. Une colère monstre anima son bras et atteignit une partie creuse du visage de Rayan, son oeil peut-être ?  : “Dégage de chez moi, enfoiré!” hurla Owen enragé, tenant maladroitement l’homme par le col pour l’entraîner à la porte d’entrée.

©BESIDETHECROCODILE


Spoiler:
 

_________________
You Only Live Once
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 37 ans ! (2 juillet 1981)
○ statut : Etait en couple avec une merveilleuse jeune femme mais il a fait tout foirer et maintenant, il a le coeur brisé
○ métier : Neurologue. Fait quelques gardes à l'hôpital et donne quelques consultations au cabinet médical
○ quartier : #24 South Bay, une belle villa
○ orientation sexuelle : hétérosexuel
○ posts : 248 ○ points : 80
○ pseudo : Nao'
○ avatar : Tom Hiddelston
○ DC : Une brune qui a la bougeotte et une belle rouquine
○ inscrit le : 18/07/2017
MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   Dim 11 Nov - 14:21



you'll lose some teeth
rayan & owen
C'est la fin. La fin d'une amitié. Owen est peut-être saoul. Peut-être qu'il ne se souviendra pas vraiment de tout ça. Mais Rayan, lui, il a l'esprit clair. Et un pote comme lui, il n'en veut pas. Un pote qui se charge d'envoyer celui qu'il appelle son ami pour séduire une fille et oser espérer qu'elle revienne vers lui, non, c'est pas un pote. Certes, Rayan a des tords dans cette histoire. Certes, il aurait dû faire attention. Se dire qu'il y avait un loup. Ou quelque chose dans le genre. Mais il n'a pas vraiment réfléchi pour le coup. Non. Il s'est contenté ... contenté de tomber dans le panneau. Il s'est contenté de tomber amoureux de la jolie Lorena. Et maintenant ... Maintenant, tout ça, ce n'est qu'un véritable gâchis. Pour Rayan. Pour Owen. Et pour la jeune femme également. Et tout ça leur explose au visage. Tout ça, ça fout la même. Carrément. Heureusement ... Heureusement qu'il n'a pas laissé ça se produire à l'hôpital. Parce que leur carrière à tous ... Aurait pu en prendre un coup. Mais ça n'arrivera pas. En fait, ça peut toujours arriver. Enfin, il n'en est pas certain. Et il espère que ça n'arrive pas. Quoi qu'il en soit, ils s'enflamment. L'un comme l'autre. Rayan se retrouve avec le poing d'Owen dans la figure, à son tour. Il l'a touché à l'oeil. Il aura sans doute le droit à un oeil au beurre noir. Lui. L'anglais. Le gentleman. Là, tout de suite, il n'est qu'un homme et il n'a sans doute rien d'un gentleman. Mais c'est comme ça. Ouais. "J't'ai pas obligé à boire, sale con. Et j'espère que tu vas en cracher tes boyaux." Rayan se détache violemment d'Owen. De toute manière, ivre comme il est, il est pas capable de retenir l'anglais. Peut-être même qu'il va se pêter la gueule. Même pas que Rayan l'aidera. Non. Owen peut aller au diable. Il peut aller se faire mettre. Et bien profond. "T'approche plus de moi !" Rayan attrape la poignée de la porte. Il est prêt à partir. Prêt à rayer Owen. Définitivement de sa vie.
©BESIDETHECROCODILE

_________________
far away
« Switch your mind off, take a deep breath, let it all go I know we’re not perfect, we speak a language of young hearts I want you to know now, I wanna be with you » by Wiise
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: #799 you'll lose some teeth ► owen   

Revenir en haut Aller en bas
 

#799 you'll lose some teeth ► owen

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SHOW ME YOUR TEETH.
» Signature de contrat - Owen Nolan
» Jane ❝ when you have nothing, we have nothing to lose ❞
» Cutting Teeth - The Haunted
» Ron - Help me lose my mind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: south bay :: logements-