AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 ring of fire → jake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : tend des perches dans le porno
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
née mcleod ❋ petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5 ❋ n'a temporairement plus le permis et se balade à bicyclette mais participe parfois à des courses de rue


○ posts : 470 ○ points : 290
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: ring of fire → jake   Jeu 30 Aoû - 17:01

    « Tu verras, Cleo, c’est vraiment un endroit épatant ! »


Pop ! fait la bulle de chewing-gum de Cleo pour toute réponse. Comme à son habitude, Barney Gable bavasse et la jeune femme le suit tout en sachant que c’est dans son intérêt. Car oui, elle pourrait se permettre de claquer la porte une bonne fois pour toutes et vivre le reste de sa vie grâce à son héritage mais elle aime son job et là est tout le problème. Ce soir-là, Barney a décidé de la traîner de cet endroit prétendument épatant. Dont elle se contrefiche, évidemment, sinon ce n’est pas drôle. Et ne cesse de lui rabâcher qu’il s’est trouvé une pouliche, une gagneuse. Tels sont ses termes et l’écossaise se fait la réflexion que le réalisateur est vraiment un pauvre type et qu’elle n’aimerait pas que l’on parle d’elle un utilisant ces mots. Bref, elle enfonce les mains dans les poches de son blouson de cuir et juge qu’il vaut encore mieux ne pas écouter.

Ils arrivent alors au sous-sol du casino. C’est la deuxième fois qu’elle met les pieds dans un casino. La toute première fois, c’était à Las Vegas et l’expérience n’avait pas été fameuse. En revanche, pour ce qui est du sous-sol d’un casino, ça, c’est inédit. L’entrée est sous bonne garde – avec ce cliché de videur de boîtes très sélect qui dit qui entre et qui n’entre pas -, mais la rouquine est tout de même un peu surprise de voir le monde qui s’y bouscule. Pourtant, elle devrait savoir par expérience que l’illégalité attire les gens. Ils se frayent ensuite un chemin et tombent sur une salle de combat. Une fois de plus, Cleo se demande ce qu’elle fait là. Tout ce qu’elle connaît des sports de combat se résume à The Rock. Qu’elle adore, qu’elle vénère mais qu’elle connaît beaucoup mieux grâce à sa carrière d’acteur qu’à sa carrière de catcheur.

Ils trouvent une place et la rouquine n’attend même pas que les festivités aient commencé pour sortir son téléphone de sa poche et commencer à discuter avec son mari qui lui est resté à la maison. Certes, Seth n’a pas un boulot passionnant mais lui n’est pas obligé de se taper des sorties louches avec son patron et elle l’envie un peu. Ainsi passent plusieurs minutes, jusqu’à à ce que Barney lui martèle littéralement les côtes tout excité qu’il est parce que sa pouliche vient de monter sur le ring. Cleo lève donc les yeux de son portable et pense immédiatement que si ce type tout en muscles savait qu’on le traite de pouliche, il aurait vite fait de faire avaler ses propres dents au réalisateur. Le combat est assez intéressant même si le type met une raclée phénoménale à son adversaire en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, le sang volant en tous sens autour d’eux comme lors d’un ballet aquatique mais avec du sang, donc. Barney saute de joie lorsque le bonhomme est déclaré vainqueur et, tandis qu’il sort du ring direction les coulisses sous les bravas de la foule, il ne perd pas une seconde pour la tirer à sa suite histoire qu’elle fasse la connaissance du champion.

    « Cleo, je te présente Jake. Jake, voici Cleo. » claironne-t-il dès qu’ils ont réussi à lui mettre le grappin dessus.


Un peu maladroitement, la jeune femme lui tend la main.

    « Salut. Joli match. »


En tout cas elle suppose.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

La rage au ventre
Voir le profil de l'utilisateurEn ligne

○ âge : 33 ans
○ statut : Tuteur légal de sa nièce Maya âgée de 5 ans / Célibataire
○ métier : Combattant illégal pour le compte de La Meute & Champion du big boss / Travaille comme plongeur dans un restaurant à South Bay en couverture mais il est plus souvent dans les sous-sols du Holster que derrière la plonge du restau.
○ quartier : #24 West Bay ; partage l'appartement avec sa nièce et avec Savannah, sa petite-sœur qui vient de débarquer comme une fleur...
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, pas de doute là-dessus
○ informations en vrac : Franc - Secret - Distant - Sauvage - Combatif - Impulsif - Loyal - Serviable - Généreux - Colérique - Moqueur - Rancunier - Désordonné - Sentimental



Jake on dirait un ours, il a vraiment pas l'air commode comme ça mais dans le fond c'est pas un mauvais gars. Il est complètement accro à l'adrénaline que lui procure les combats. Il aime autant se prendre des coups qu'en donner. Bailor c'est le champion indétrônable des sous-sols miteux du casino de Wellington. Il déteste les flics. Il essaye de s'en tenir éloigné le plus possible. Les points de suture et les hématomes font partie de son corps. Il se laisse souvent dominer par la colère. C'est le sentiment qu'il a le plus de mal à contrôler. Jake c'est un putain de pique-assiette. Sa grande-sœur est décédée il y a un an. Depuis il a récupéré la garde de Maya, sa nièce. Il la considère comme sa gamine. Il est à deux doigts d'avoir les services sociaux sur le dos. Jake est fidèle à la Meute. Il se sent incapable de la quitter. Il fait son gros dur mais il est extrêmement sentimental. L'amour, l'amitié, la famille, tout ça ça le prend aux tripes. Trouver l'amour, dans le sombre univers où il évolue, lui paraît impossible.

○ posts : 1118 ○ points : 1115
○ pseudo : Daisu
○ avatar : Dean Ambrose
○ DC : //
○ inscrit le : 23/05/2018
MessageSujet: Re: ring of fire → jake   Ven 7 Sep - 0:52

Ring of fireCleo & Jake
Centuries ♫ Une droite dans la gueule, puis deux. Jake les encaisse sans broncher. C'est triste à dire mais il a l'habitude. Les marques de coups sur son visage et sur son corps font partie de son quotidien depuis de nombreuses années déjà. Avec le temps, il a appris à ignorer la douleur même si l'adrénaline et l'euphorie du combat y joue aussi pour beaucoup. Bailor ne tarde pas à répliquer, il se donne en spectacle, donne envie aux gens de sortir leur portefeuille, de parier, pour lui ou contre lui, ça n'a pas d'importance du moment qu'ils crachent leur thune. Les employés du Hoslter sont tous rodés, ils doivent faire tourner cette putain de machine à fric qu'est la Meute s'ils ne veulent pas subir les foudres du grand patron. Le combattant connaît la musique. Le sang et les dents giclent, s'envolent, la foule s'embrase. Il ne fait pas les choses à moitié, il n'a aucune pitié pour le pauvre type d'en face. Ses coups sont puissants, précis. Ses poings valent de l'or, tous les habitués le savent. Bailor c'est le champion indétrônable de ce sous-sol miteux.

La cloche sonne la fin du combat, le spectacle est terminé. Jake sort du ring, il titube un peu mais ce n'est rien comparé à son adversaire qui jonche le tapis, le visage en sang, vraiment il n'est pas très joli à voir. Finalement, cette euphorie qu'il aime tant disparaît peu à peu pour laisser place à la douleur, un cruel retour à la réalité. Le trentenaire n'a plus qu'une seule envie : plonger sa tête dans un sceau de glaçons et retirer son débardeur trempé de sueur qui lui colle à la peau. Malheureusement il devra attendre encore un peu. Il sent qu'on l'agrippe par le bras et découvre un visage un peu trop familier à son goût. Un habitué des lieux, une groupie qui ne veut pas lui lâcher la grappe, un vrai casse-couille qui lui braille sans cesse dans les oreilles et qui est persuadé d'être son pote. Jake grogne comme un clébard en se tournant vers lui, le ton est donné. Mais Barney, ce bon vieux Barney il n'y fait pas gaffe, il n'y fait jamais gaffe alors il continue son petit numéro au grand dam du boxeur. Ses yeux bleus glissent ensuite vers la nana à côté de lui, une petite rousse. Sans se cacher, il la détaille de haut en bas. Les femmes sont plutôt rares dans cette foutue arène. La plupart du temps se sont des escorts girls qui se baladent aux bras d'hommes friqués, mais elle, elle n'en a pas l'allure. Il sait pas trop d'où est-ce qu'elle sort et ça l'intrigue drôlement. La jeune femme lui tend la main, il la regarde et lève un sourcil. Il a pas l'habitude, à vrai dire c'est la première fois qu'une gonzesse vient lui serrer la main après avoir démoli un pauvre gars. Jake ne réfléchit pas trop et avance sa large main pour venir rencontrer la sienne. Ses poings sont entourés de bandages mouillés par la sueur et tâchés de sang, tant pis, il est trop fatigué pour faire des manières. Et puis de toute façon ils ne sont pas vraiment dans endroit pour. « Ouais si on veut... » Il lui répond dans un souffle, pas vraiment convaincu. Il avait gagné certes, mais le combat avait été bien trop rapide à son goût. Plus l'affrontement était long et plus il y avait moyen de ramasser du pognon. Ouais, au Holster tout était une histoire d'argent. Bailor ne quitte pas Cleo du regard. Il n'a pas vraiment le choix, il sent Barney s'exciter tout seul à côté de lui et ça l'exaspère déjà. Alors le seul moyen qu'il a pour ne pas engager la conversation avec lui, c'est de se focaliser sur la rouquine. « Comment tu t'es retrouvée là toi ? Nan parce que t'as vraiment pas l'look des nanas d'ici. » Question qui lui trotte dans la tête depuis qu'il a posé les yeux sur elle. Sa voix est un peu plus brut qu'il ne l'aurait voulu, les restes d'un combat qu'il venait à peine de terminer. « ... Me dis pas qu'c'est parce que t'es la copine de celui-là ? »  Il pointe négligemment Barney du pouce en levant discrètement les yeux au ciel. Imaginer une femme au bras de ce mec là, non c'était vraiment trop dur, mais bon des fois les filles il ne les comprenaient pas toujours.

[size=31]©️[/size] 2981 12289 0

_________________
Chaotic love. Chaotic job. Chaotic life.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : tend des perches dans le porno
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
née mcleod ❋ petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5 ❋ n'a temporairement plus le permis et se balade à bicyclette mais participe parfois à des courses de rue


○ posts : 470 ○ points : 290
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: ring of fire → jake   Ven 14 Sep - 2:48

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Cleo ne se sent pas vraiment à sa place dans ce sous-sol. Elle, une vraie lady dans un endroit aussi sordide. Que diraient ses parents s’ils savaient ça ? Oh, pas de doute là-dessus, ils doivent très certainement se retourner dans leur tombe mais la vie est ainsi et la rouquine aurait fouiller sa mémoire de fond en comble, elle serait bien incapable de se rappeler à quand remonte la dernière fois où elle s’est sentie à sa place quelque part. Bon, de toute façon il y a fort à parier que c’est Barney qui allait tenir le crachoir, n’est-ce pas ? Comme toujours. Du moins c’est ce qu’elle croit jusqu’à ce le boxeur pose son regard sur elle et non sur le réalisateur. Ce qui la rassure, c’est qu’il a l’air tout aussi emprunté qu’elle lorsqu’il lui serre la main, un peu comme s’il n’en avait pas l’habitude. Une main un peu couverte de sang et de sueur mais Cleo n’est pas une chochotte et elle se contente d’essayer la sienne sur son jean tandis qu’il lui répond mollement concernant le match. Vu le peu de conviction qu’il y met, elle en déduit que ce n’était pas un si bon match que ça. Ah bon ? Elle qui croyait qu’un mauvais combat, c’était quand l’adversaire se collait tout seul au tapis pour faire gagner les parieurs. Mais qu’est-ce qu’elle en sait de toute manière ?

Pendant ce temps-là, Barney trépigne littéralement d’impatience à côté d’eux, ne supportant que modérément cet échange de regards un peu étrange. Il faut dire que ce type à l’habitude d’avoir tout le monde à sa botte - ou en tout cas c’est ce qu’il croit -, alors fatalement, lorsqu’il ne capte pas toute l’attention, ça a tendance à le laisser assez rapidement. Toujours est-il que ce Jake a l’air de prendre un malin plaisir à l’ignorer et ça lui plaît bien, à Cleo.

    « Je prends ça comme un compliment. »


Sans savoir si c’était vraiment le cas mais le fait qu’elle en avait observé certaines de ces filles et qu’elle les avait automatiquement rangées dans les cases « coureuses de rempart » et « femmes vénales ». Bref, rien de très glorieux, vraiment. Puis il lui poursuit sur sa lancée en lui demandant si elle n’est pas là parce qu’elle est sa copine. A lui, à Barney. C’est tellement désopilant que l’écossaise ne peut s’empêcher d’éclater de rire en jetant un œil au réalisateur.

    « Sa copine ? Oh, sûrement pas ! On bosse juste ensemble et il m’a traînée ici pour que je te vois gagner. »


Barney n’a pas l’air d’en prendre ombrage, probablement trop mégalo pour imaginer qu’elle puisse trouver sa façon d’être absolument repoussante. Tant mieux. Même si à vrai dire elle s’en fiche. C’est alors qu’il en profite pour revenir dans la conversation, la poussant carrément de côté histoire qu’on ne voit que lui, sans doute, ce qui déclenche inévitablement un roulement d’yeux de la part de Cleo.

    « Elle dit vrai. Félicitations, champion. Je t’offre un cigare pour fêter ça. »


Typique.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

La rage au ventre
Voir le profil de l'utilisateurEn ligne

○ âge : 33 ans
○ statut : Tuteur légal de sa nièce Maya âgée de 5 ans / Célibataire
○ métier : Combattant illégal pour le compte de La Meute & Champion du big boss / Travaille comme plongeur dans un restaurant à South Bay en couverture mais il est plus souvent dans les sous-sols du Holster que derrière la plonge du restau.
○ quartier : #24 West Bay ; partage l'appartement avec sa nièce et avec Savannah, sa petite-sœur qui vient de débarquer comme une fleur...
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, pas de doute là-dessus
○ informations en vrac : Franc - Secret - Distant - Sauvage - Combatif - Impulsif - Loyal - Serviable - Généreux - Colérique - Moqueur - Rancunier - Désordonné - Sentimental



Jake on dirait un ours, il a vraiment pas l'air commode comme ça mais dans le fond c'est pas un mauvais gars. Il est complètement accro à l'adrénaline que lui procure les combats. Il aime autant se prendre des coups qu'en donner. Bailor c'est le champion indétrônable des sous-sols miteux du casino de Wellington. Il déteste les flics. Il essaye de s'en tenir éloigné le plus possible. Les points de suture et les hématomes font partie de son corps. Il se laisse souvent dominer par la colère. C'est le sentiment qu'il a le plus de mal à contrôler. Jake c'est un putain de pique-assiette. Sa grande-sœur est décédée il y a un an. Depuis il a récupéré la garde de Maya, sa nièce. Il la considère comme sa gamine. Il est à deux doigts d'avoir les services sociaux sur le dos. Jake est fidèle à la Meute. Il se sent incapable de la quitter. Il fait son gros dur mais il est extrêmement sentimental. L'amour, l'amitié, la famille, tout ça ça le prend aux tripes. Trouver l'amour, dans le sombre univers où il évolue, lui paraît impossible.

○ posts : 1118 ○ points : 1115
○ pseudo : Daisu
○ avatar : Dean Ambrose
○ DC : //
○ inscrit le : 23/05/2018
MessageSujet: Re: ring of fire → jake   Lun 24 Sep - 20:54

Ring of fireCleo & Jake
Centuries ♫ Un petit sourire en coin vient étirer les lèvres du boxeur lorsque la rouquine éclate de rire. Sa question était stupide. Quelle femme serait assez folle pour tomber dans les bras de Barney après tout ? D'ailleurs la groupie s'impatiente à côté. Bailor connaît le bonhomme, il ne le lâchera pas, pas avant de s'être exhibé aux côtés de sa pouliche en or. Malheureusement, Jake ne peut pas s'en prendre aux clients, notamment à ceux qui dépensent autant d'argent que Barney. Ce n'est pas l'envie qui lui manque, il rêverait de lui coller son poing dans la tronche pour lui faire fermer sa gueule et qu'il lui foute la paix une bonne fois pour toute, mais ce serait au risque de contrarier le boss. Chose à éviter, il met suffisamment les nerfs de Seth en pelote comme ça. Il fait lentement craquer son cou de gauche à droite, tout en continuant de l'ignorer royalement. Il sait que ça l'agace et il ne va pas se faire prier. « T'es là rien qu'pour ça ? Heureusement qu'j'ai pas perdu comme une merde alors. » Perdre ? Contre le pauvre type qu'on lui avait donné en pâture ? Impossible. C'est presque de la fausse modestie. En règle générale, Jake se fiche pas mal de ce que les gens peuvent bien penser de ses combats, de ses performances. Il ne perd pas son temps à papoter comme une bonne femme après avoir quitté le ring. Mais Cleo, elle a l'air d'être dans le même bateau que lui : Obligé de supporter Barney. Alors pour un coup, il a envie d'être sympa, de lancer la conversation et de savoir ce qu'elle en a pensé. Le combattant ouvre la bouche mais aucun son de sort, à vrai il n'a pas le temps car Monsieur Gable revient à la charge. Il hausse légèrement les épaules et sa mâchoire se crispe. Jake fulmine au fond de lui, ça se voit dans son regard. Il se tourne vers le parieur et ses yeux glissent du cigare jusqu'à son visage de mec un peu trop fier de lui. « J'fume pas. » La réponse est cash. Pas de "non merci", ni de "désolé". Bailor il ne touche pas au tabac, ni à la drogue d'ailleurs. Mais ça ne fait pas pour autant de lui quelqu'un de sain, loin de là. Lui il est plutôt du genre à toucher à la boisson. Ce n'est pas forcément mieux. Au final, tous les membres de la Meute ont leurs démons. Personne au Holster n'est complètement blanc. « Mais tu peux toujours aller chercher une bouteille de whisky au bar, si tu tiens tant qu'ça à me féliciter. » Se faire payer une bouteille d'alcool, c'est le bon plan. Barney allait peut-être lui servir à quelque chose au final. « Avec c'que j't'ai fait gagner ce soir tu peux bien, non ? » Un sourire victorieux s'installe sur ses lèvres. Gable ne peut quand même pas lui refuser ça, pas à son champion. « Tu ramènerais bien un truc pour Cleo aussi. Faudrait pas oublier la demoiselle, hein ? » Il se tourne vers la rouquine, une drôle de lueur dans le regard. Oh oui, il s'amuse clairement de cette situation. « T'veux quoi ? C'est l'patron qui régale. » Il balance des affirmations sans même laisser le temps à l'autre poire de décliner. Avec un peu de chance, il s'en ira au bar, leur laissant quelques minutes de répit.

[size=31]©️[/size] 2981 12289 0

_________________
Chaotic love. Chaotic job. Chaotic life.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : tend des perches dans le porno
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
née mcleod ❋ petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5 ❋ n'a temporairement plus le permis et se balade à bicyclette mais participe parfois à des courses de rue


○ posts : 470 ○ points : 290
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: ring of fire → jake   Mar 2 Oct - 16:22

Cleo sourit à la réplique de Jake. Heureusement qu’il n’a pas perdu pour Barney, ça oui ; en ce qui la concerne, peu importe l’issue du combat pour peu que l’un des deux mette une raclée à l’autre. C’est un peu comme quand on regarde un match de foot ou de hockey : on se fiche un peu de savoir qui va gagner, on est surtout là pour les plaquages au sol et les dents qui sautent de leur cavité. Mais bref. Toujours est-il que c’est sûr qu’une victoire est quand même plus gratifiante pour Jake. La discussion est intéressante, ce n’est pas tous les jours qu’on a droit au point de vue d’un combattant mais ça serait mieux si Barney ne se la jouait pas attention whore pour une fois. Autant lui demander d’aller à Hawaï en rollers… Alors évidemment, il les coupe dans leur échange pour redevenir le centre de l’attention. Et ça marche plutôt bien jusqu’à ce que Jake lui réponde sèchement qu’il ne fumait pas. Ce qui fait rire l’écossaise qui ne s’en cache même pas. C’est qu’elle connaît – un peu trop – bien Barney et qu’elle sait pertinemment que cette vision ne cadre pas avec celle qu’il s’est imaginé. Alors c’est assez tordant de pouvoir observer sa mine déconfite. Et ça ne va pas en s’arrangeant lorsque Jake lui propose de lui offrir une bouteille de whisky, bien entendu. Pourtant, il a prononcé les mots magiques et le réalisateur les précède jusqu’au comptoir du bar avant de marmonner dans sa direction quelque chose qui ressemblait vaguement à « kestuveux ? ». Ah, il n’est plus si excité que ça à l’idée qu’elle l’accompagne tout à coup.

    « Un scotch on the rocks, merci. »


La rouquine aurait bien poussé le vice jusqu’à proposer de prendre le cigare que Jake avait refusé mais quelque chose lui dit qu’il valait mieux ne pas abuser. C’est qu’elle avait encore quelques mois à bosser avec lui et il valait sans doute mieux que ça se passe sans trop de heurts. Puis, pendant que Barney passe commande, elle se tourne vers Jake.

    « Merci pour ça. Je suis sûre que ça ne lui serait jamais venu à l’esprit de m’offrir un verre sinon. »


Et d’un autre côté, elle n’a pas besoin de lui pour se les payer mais elle a toujours eu pour principe de ne jamais refuser quelque chose que l’on vous offre.

    « Du coup ça c’est ton job à plein temps ? Ou bien c’est une sorte d’extra ? »


Autant continuer à faire la causette pendant que le réalisateur à le dos tourné.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

La rage au ventre
Voir le profil de l'utilisateurEn ligne

○ âge : 33 ans
○ statut : Tuteur légal de sa nièce Maya âgée de 5 ans / Célibataire
○ métier : Combattant illégal pour le compte de La Meute & Champion du big boss / Travaille comme plongeur dans un restaurant à South Bay en couverture mais il est plus souvent dans les sous-sols du Holster que derrière la plonge du restau.
○ quartier : #24 West Bay ; partage l'appartement avec sa nièce et avec Savannah, sa petite-sœur qui vient de débarquer comme une fleur...
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, pas de doute là-dessus
○ informations en vrac : Franc - Secret - Distant - Sauvage - Combatif - Impulsif - Loyal - Serviable - Généreux - Colérique - Moqueur - Rancunier - Désordonné - Sentimental



Jake on dirait un ours, il a vraiment pas l'air commode comme ça mais dans le fond c'est pas un mauvais gars. Il est complètement accro à l'adrénaline que lui procure les combats. Il aime autant se prendre des coups qu'en donner. Bailor c'est le champion indétrônable des sous-sols miteux du casino de Wellington. Il déteste les flics. Il essaye de s'en tenir éloigné le plus possible. Les points de suture et les hématomes font partie de son corps. Il se laisse souvent dominer par la colère. C'est le sentiment qu'il a le plus de mal à contrôler. Jake c'est un putain de pique-assiette. Sa grande-sœur est décédée il y a un an. Depuis il a récupéré la garde de Maya, sa nièce. Il la considère comme sa gamine. Il est à deux doigts d'avoir les services sociaux sur le dos. Jake est fidèle à la Meute. Il se sent incapable de la quitter. Il fait son gros dur mais il est extrêmement sentimental. L'amour, l'amitié, la famille, tout ça ça le prend aux tripes. Trouver l'amour, dans le sombre univers où il évolue, lui paraît impossible.

○ posts : 1118 ○ points : 1115
○ pseudo : Daisu
○ avatar : Dean Ambrose
○ DC : //
○ inscrit le : 23/05/2018
MessageSujet: Re: ring of fire → jake   Ven 12 Oct - 18:01

Ring of fireCleo & Jake
Centuries ♫ Enfin ! Enfin Barney leur lâche un peu les baskets, les laisse respirer ! Jake a réussi à le freiner dans son enthousiasme insupportable. L'homme s'en va alors en direction du petit bar, installé dans le sous-sol pour satisfaire les envies de ces clients particuliers, ceux qui ont le privilège de descendre dans les entrailles du casino. Le boxeur soupire longuement en le regardant disparaître dans la foule. Il pose à nouveau les yeux sur Cleo qui le remercie. « J'me doute. Il a tellement l'impression qu'le monde tourne uniquement autour d'sa gueule. » Il lève les yeux au ciel. « Mon poing m'démange à chaque fois qu'il m'tient la jambe c'con là. » Un sourire un peu crispé s'affiche sur son visage. Un visage qui perle encore de sueur et d'un peu de sang. Il fait signe à un type plus loin qui lui rapporte dans la seconde une serviette. Le combattant s'empresse de s'éponger la face, ce qu'il aurait déjà fait si Barney ne l'avait pas attrapé au vol. Ça lui fait du bien de se décrasser un minimum. Pendant ce temps la rouquine se lance dans des questions. Jake décolle sa tête de sa serviette, désormais toute tâchée. « Ouais c'est mon job, le vrai. » Celui pour lequel il vit et s'investit pleinement. « Sinon j'fais des extra dans un restau. » Il esquisse un sourire en coin. Il est bien conscient que cela peut paraître bizarre, que la majorité des gens aurait fait l'inverse : travailler dans un restaurant à plein temps puis combattre illégalement pour arrondir les fins de mois. Le truc c'est qu'il se sent bien plus à sa place ici que derrière une plonge, à trimer pour pas grand chose au bout du compte, bien que cela soit parfaitement légal. « Et toi tu bosses pour Barney alors ? » Jake sait ce que fait son parieur et quel genre de film il réalise. La première fois qu'il l'avait appris, sur le coup ça l'avait fait rire comme un con parce que c'était tellement inattendu. « T'es une de ses actrices ? » Qu'il demande en levant simplement un sourcil dans sa direction. Il n'y a pas de jugement dans sa voix, pas de regard aguicheur ou lourd de sens. Pour lui c'est un job comme un autre. Il a bien lui, au Holster, des prostituées comme collègues et il s'en bat les steaks. Tout ce qu'il se dit c'est qu'elle a du courage pour supporter cet homme, même en dehors des heures de travail.  

[size=31]©️[/size] 2981 12289 0

_________________
Chaotic love. Chaotic job. Chaotic life.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : tend des perches dans le porno
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
née mcleod ❋ petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5 ❋ n'a temporairement plus le permis et se balade à bicyclette mais participe parfois à des courses de rue


○ posts : 470 ○ points : 290
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: ring of fire → jake   Jeu 18 Oct - 15:52

Cleo ne peut qu’acquiescer vivement aux dires de Jake. Il met littéralement des mots sur ce qu’elle pense et c’est assez cool. Pourtant, rares sont les gens qui apprécient Barney et il y aurait tant à dire à ce sujet. Mais comme la plupart des gens qui le connaissent travaillent pour lui, ils se retiennent de faire des réflexions désobligeantes. Donc, c’est chouette.

    « Je plains sa femme, s’il en a une. »


Certes, Barney ne porte pas d’alliance mais ça ne veut rien dire. Ce serait bien son genre de la retirer pour venir bosser. Des fois que ça serait un frein pour s’envoyer une de ses actrices si jamais il en avait l’occasion. Mais soit, c’est plus marrant de vanner le réalisateur quand il est là pour se défendre. Jake fait signe à un type qui lui apporte une serviette illico-presto et il a tout de suite meilleure allure sans le sang de son adversaire lui maculant le visage. Il répond à sa question en lui apprenant que ça, c’est son vrai job. Mais qu’il bosse aussi dans un resto pour boucler les fins de mois. C’est pas banal, c’est sûr, mais Cleo ne juge pas. C’est sûrement plus passionnant que de servir une bande de péquenauds jamais contents, de faire la plonge ou même d’être derrière les fourneaux, tiens. Cependant, ça la fait tout de même rire.

    « Ah ouais. Et ça rapporte bien de faire des extras dans un resto ? »


Il lui demande ensuite si elle travaille vraiment avec Barney, ce qui signifie qu’il doit savoir dans quel milieu bosse le réalisateur. Ce qui n’a bien sûr rien d’étonnant étant donné qu’il passe son temps à s’en vanter. La rouquine pousse un soupir avant de répondre.

    « A mon grand regret, oui. »


Puis, fatalement, il demande si elle est une de ses actrices. Ce que Cleo ne prend pas mal puisque Jake n’a pas du tout l’air de juger lui non plus ; après tout, un boulot est un boulot. De toute façon, elle connaît trop bien les gens de ce milieu pour le prendre mal. Au contraire, il faut pas mal de courage pour faire ce qu’ils font.

    « Pas du tout. Je suis juste perchiste, en ce qui me concerne. Enfin, preneuse de son sinon ça peut prêter à confusion. »


La plupart du temps, quand elle disait ce qu’elle faisait dans la vie, les gens se mettaient à rire et à clamer que le son, c’est clairement pas le plus important dans un porno mais déjà, ça revient à dire qu’elle ne sert à rien et puis on peut dire qu’elle n’est vraiment pas de cet avis.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

La rage au ventre
Voir le profil de l'utilisateurEn ligne

○ âge : 33 ans
○ statut : Tuteur légal de sa nièce Maya âgée de 5 ans / Célibataire
○ métier : Combattant illégal pour le compte de La Meute & Champion du big boss / Travaille comme plongeur dans un restaurant à South Bay en couverture mais il est plus souvent dans les sous-sols du Holster que derrière la plonge du restau.
○ quartier : #24 West Bay ; partage l'appartement avec sa nièce et avec Savannah, sa petite-sœur qui vient de débarquer comme une fleur...
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, pas de doute là-dessus
○ informations en vrac : Franc - Secret - Distant - Sauvage - Combatif - Impulsif - Loyal - Serviable - Généreux - Colérique - Moqueur - Rancunier - Désordonné - Sentimental



Jake on dirait un ours, il a vraiment pas l'air commode comme ça mais dans le fond c'est pas un mauvais gars. Il est complètement accro à l'adrénaline que lui procure les combats. Il aime autant se prendre des coups qu'en donner. Bailor c'est le champion indétrônable des sous-sols miteux du casino de Wellington. Il déteste les flics. Il essaye de s'en tenir éloigné le plus possible. Les points de suture et les hématomes font partie de son corps. Il se laisse souvent dominer par la colère. C'est le sentiment qu'il a le plus de mal à contrôler. Jake c'est un putain de pique-assiette. Sa grande-sœur est décédée il y a un an. Depuis il a récupéré la garde de Maya, sa nièce. Il la considère comme sa gamine. Il est à deux doigts d'avoir les services sociaux sur le dos. Jake est fidèle à la Meute. Il se sent incapable de la quitter. Il fait son gros dur mais il est extrêmement sentimental. L'amour, l'amitié, la famille, tout ça ça le prend aux tripes. Trouver l'amour, dans le sombre univers où il évolue, lui paraît impossible.

○ posts : 1118 ○ points : 1115
○ pseudo : Daisu
○ avatar : Dean Ambrose
○ DC : //
○ inscrit le : 23/05/2018
MessageSujet: Re: ring of fire → jake   Sam 27 Oct - 0:05

Ring of fireCleo & Jake
Centuries ♫ Son job au restau, Jake le déteste. Il s'en passerait bien volontiers s'il le pouvait. Ses collègues ne l'aime pas et c'est réciproque. Tout le monde lui a collé l'image du sale type sur la gueule sans vraiment essayer de le connaître un peu. Avec son visage abîmé, le boxeur fait souvent cet effet là aux autres. Et il ne s'en défend pas, c'est l'un de ses problèmes, il laisse dire, fait comme s'il n'entendait rien. Mais ici, au Holster, il peut être qui il est. Sa gueule, ses blessures ne choquent personne, il n'a pas besoin de les cacher. Il est respecté par la foule, les parieurs et les louveteaux de la Meute. Pour rien au monde il ne laisserait sa place de champion à quelqu'un d'autre. Mais dans la vie on ne fait pas toujours ce qu'on veut. De ce job de plongeur, Jake en a besoin. Un peu pour boucler les fins de mois c'est vrai, mais c'est surtout pour couvrir ses activités illégales, ne pas être considéré comme un chômeur aux yeux de la loi et pour garder le droit de s'occuper de sa nièce, Maya. Oui, la principale raison c'est celle-ci. « Bof. » Qu'il répond enfin en haussant les épaules. « J'fais la plonge. Faut pas s'attendre à gagner une fortune en faisant la vaisselle des autres. » L'ironie se mêle à ses mots. Il préfère s'en moquer plutôt que de se plaindre. Vu comme ça, Bailor à l'air d'un drôle de gars. Le mec à la carrure d'un boxeur professionnel, défonce des gueules dans un sous-sol, a le visage taché du sang de ses adversaires et à part ça, il fait la vaisselle dans un petit restaurant de charme sur la plage. C'est juste... surréaliste ? La conversation continue et Cleo donne l'impression d'être totalement dépitée de travailler pour l'autre nul, au point où elle arrache un sourire au combattant. Tous les deux ils sont sur la même longueur d'onde. Jake a ce sentiment agréable d'avoir trouvé une alliée pour lutter contre ce bon vieux Barney Gable. « Ouais t'fais bien de préciser, on sait jamais j'peux avoir l'esprit mal placé. » Il se laisse aller à rire en adressant clin d’œil faussement enjôleur à la rouquine. « Bon sang si on m'avait dit que j'rencontrerais une perchiste de porno en descendant du ring... » Il secoue lentement sa tête, le rire toujours au bout des lèvres. « Et donc c'est souvent qu'tu t'le farcis comme ça, en dehors du travail ? J'ai du mal à imaginer qu'tu fasses ça d'bon cœur. M'enfin j'vais pas m'plaindre qu'il t'ait ramenée ici. » Une manière détournée pour dire qu'il apprécie sa présence. Jake fait des détours, tout le temps, excepté lorsque la colère s'empare de lui. Pour l'instant il trouve que Cleo est de bonne compagnie. Il est plutôt du genre taciturne alors quand il n'a pas envie de s'enfuir c'est plutôt bon signe. « D'ailleurs qu'est-ce qu'il branle ?! Mon whisky ! » Bailor à soif mais surtout Bailor à mal. L'adrénaline a totalement disparu et la douleur commence à se faire ressentir. L'alcool, ça l'aide à tenir.

©️2981 12289 0

_________________
Chaotic love. Chaotic job. Chaotic life.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : tend des perches dans le porno
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
née mcleod ❋ petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5 ❋ n'a temporairement plus le permis et se balade à bicyclette mais participe parfois à des courses de rue


○ posts : 470 ○ points : 290
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: ring of fire → jake   Lun 29 Oct - 17:38

C’est carrément de faire la plonge qu’on parle. Cleo aurait plutôt parié sur quelque chose d’autre, comme de s’occuper de la sécurité ou encore barman, pourquoi pas ? Mais non, plongeur. Tu m’étonnes que ça revienne à bosser pour des clopinettes. Mais c’est courageux. Et ça sort un peu de l’ordinaire. Pas de faire la plonge, ça non, mais lorsqu’on voit Jake, on ne s’attend pas le moins du monde à ce que ça soit l’une de ses occupations. Et pour quelqu’un qui aime ranger tout le monde dans des boîtes comme la rouquine, ça change. Enfin bref, tout ça pour dire que ce n’est clairement pas un boulot qui ramène des max de thunes. Pas comme les combats. Oh, elle n’est pas une experte et ne sait pas trop si ça rapporte si bien que ça ou non, d’ailleurs il paraît que c’est malaisant de parler d’argent mais elle se doute que oui. Comme tout ce qui est illégal. Si ce n’était pas le cas, alors elle ne serait sans doute jamais restée dans ce milieu qu’elle a appris à détester avec le temps. La jeune femme hoche doucement la tête pour faire savoir qu’elle compatit.

La réaction de Jake lorsqu’elle prend la peine de préciser ce qu’elle fait exactement comme job la fait rire. C’est qu’elle est tombée sur un tas de personne à l’esprit mal tourné tout au long de sa carrière alors c’est presque devenu un réflexe. Elle ricane ensuite devant l’air impressionné qu’il prend. Ça, on peut dire que la situation est cocasse. De son côté, elle n’aurait pas pensé faire la connaissance d’un boxeur non plus. Ou alors de loin. Et elle n’aurait sûrement jamais imaginé se trouver des atomes crochus avec l’un d’entre eux. Comme quoi.

    « Je sais, ça en jette. »


Petit hairflip de circonstance histoire de prouver qu’elle ne se prend pas au sérieux une seule seconde. Jake s’interroge alors ; est-ce que ce genre de corvées fait partie de son quotidien ? De devoir fréquenter Barney en dehors du travail, c’est une plaie, il faut le savoir. Au travail aussi, évidemment, mais au moins elle est payée pour et ça change tout. Elle hausse les épaules d’un geste impuissant.

    « Ça arrive de temps à autre. Barney adore se croire très proche de son équipe. Personne ne peut le saquer et personne ne s’en cache mais l’égo de ce type est tellement surdimensionné qu’il n’a pas l’air de s’en apercevoir. Ou alors ça glisse sur lui comme l’eau sur les plumes d’un canard. J’ai jamais trop su. »


Une énigme. Un peu fascinante mais pas trop non plus. Puis il s’indigne du temps que le réalisateur met pour ramener les boissons. C’est vrai qu’il est lent. Mais il ne tardent pas à le voir réapparaitre.

    « - C’est qu’il commençait à faire soif par ici.
    - Oui ben si t’es pas contente du service la prochaine fois t’as qu’à le faire toi-même. »


Toujours autant d’humour, Cleo préfère trinquer avec Jake dès qu’elle a son verre en main.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

La rage au ventre
Voir le profil de l'utilisateurEn ligne

○ âge : 33 ans
○ statut : Tuteur légal de sa nièce Maya âgée de 5 ans / Célibataire
○ métier : Combattant illégal pour le compte de La Meute & Champion du big boss / Travaille comme plongeur dans un restaurant à South Bay en couverture mais il est plus souvent dans les sous-sols du Holster que derrière la plonge du restau.
○ quartier : #24 West Bay ; partage l'appartement avec sa nièce et avec Savannah, sa petite-sœur qui vient de débarquer comme une fleur...
○ orientation sexuelle : Hétérosexuel, pas de doute là-dessus
○ informations en vrac : Franc - Secret - Distant - Sauvage - Combatif - Impulsif - Loyal - Serviable - Généreux - Colérique - Moqueur - Rancunier - Désordonné - Sentimental



Jake on dirait un ours, il a vraiment pas l'air commode comme ça mais dans le fond c'est pas un mauvais gars. Il est complètement accro à l'adrénaline que lui procure les combats. Il aime autant se prendre des coups qu'en donner. Bailor c'est le champion indétrônable des sous-sols miteux du casino de Wellington. Il déteste les flics. Il essaye de s'en tenir éloigné le plus possible. Les points de suture et les hématomes font partie de son corps. Il se laisse souvent dominer par la colère. C'est le sentiment qu'il a le plus de mal à contrôler. Jake c'est un putain de pique-assiette. Sa grande-sœur est décédée il y a un an. Depuis il a récupéré la garde de Maya, sa nièce. Il la considère comme sa gamine. Il est à deux doigts d'avoir les services sociaux sur le dos. Jake est fidèle à la Meute. Il se sent incapable de la quitter. Il fait son gros dur mais il est extrêmement sentimental. L'amour, l'amitié, la famille, tout ça ça le prend aux tripes. Trouver l'amour, dans le sombre univers où il évolue, lui paraît impossible.

○ posts : 1118 ○ points : 1115
○ pseudo : Daisu
○ avatar : Dean Ambrose
○ DC : //
○ inscrit le : 23/05/2018
MessageSujet: Re: ring of fire → jake   Ven 9 Nov - 1:17

Ring of fireCleo & Jake
Centuries ♫ Le boxeur voit parfaitement ce que Cleo veut dire. Barney, il semble voir et entendre que ce qui l'arrange. Jake le connaît que depuis quelques mois, depuis que le réalisateur a découvert l'accès aux sous-sol du casino, et il a déjà pu avoir un bel aperçu du spécimen. « T'as jamais essayé d'lui poser un lapin ? » Jake se doute bien qu'elle ne le suit pas par plaisir, qu'il y a une raison. Si elle avait pu le faire, elle ne serait sans doute pas en face de lui ce soir, mais il s'interroge tout de même. Il suppose que ce genre de sortie n'est pas prévue dans son contrat. Mais après tout pourquoi pas ? Ça ne le surprendrait même pas. Dans ce domaine, les contrats de travail peuvent se montrer assez flous. Plus il regarde Cleo et plus il se demande comment elle a pu arriver jusqu'à ce poste de perchiste, dans un milieu que le grand public qualifierait de honteux. Elle semble être une femme intelligente, de caractère, qui aurait tout aussi bien pu trouver sa voie ailleurs. Mais le combattant le sait, on arrive jamais là où on est par hasard, en un claquement de doigts. Non, c'est une succession d’événements, il y a toujours des raisons au bout du compte. Du moins ça a été le cas pour lui.

Barney finit par ramener le bout de son nez. C'est pas trop tôt. Un fin sourire se dessine sur les lèvres de Bailor lorsque son regard se pose sur la bouteille de whisky. C'est tout ce qu'il attendait. Il n'avait plus qu'une envie : laisser l'alcool lui brûler les lèvres et lui faire penser à autre chose que la douleur qu'il commence ressentir. Le parieur lui tend un verre pendant qu'il bougonne à la réflexion de son employée. « J'ai cru qu'j'allais crever d'soif. » Qu'il rétorque à son tour pour le plaisir d'enfoncer le clou. Cleo lui tend son verre, il trinque. Barney tente le même manège mais c'est à peine si Jake le calcule. Aucune gratitude envers cet homme qui a bravé la foule pour lui ramener une bouteille de whisky, ouais il s'en tamponne le coquillard. Le réalisateur lui sort trop par les yeux et sincèrement il commence à prendre son pied à jouer au sale con. « Oh désolé Barney, j't'avais pas vu. » Il affiche un air faussement désolé puis finit par trinquer avec lui. « Alors ? On trinque à quoi ? Pas à ma victoire, c'trop cliché. » Il secoue sa tête. « Les clichés ça m'gave. Pas toi ? » Qu'il demande à la rouquine. Les gens ont toujours et auront toujours, tout un tas de préjugés sur des univers comme les leurs. Jake les trouve pesant à force. Mais il y a cette bête curieuse à côté d'eux, qui est réellement un ramassis de clichés. « Et toi Barney, ça va, tu t'en sors avec les clichés de réalisateur d'porno ? » Du sarcasme de premier choix.

©️2981 12289 0

_________________
Chaotic love. Chaotic job. Chaotic life.

Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 (05.01)
○ statut : mariée
○ métier : tend des perches dans le porno
○ quartier : east bay, #133
○ orientation sexuelle : hétéro
○ informations en vrac :
née mcleod ❋ petite fumeuse ❋ mariée depuis novembre ❋ à seth qu'elle connaît depuis la mi-octobre ❋ devenue copine avec les pompiers du coin à force de mettre le feu à sa cuisine en tentant de... ben cuisiner ❋ calamité derrière les fourneaux ❋ a la main verte par contre ❋ aime la déco ❋ super danseuse ❋ a remporté des prix au swing, au rock acrobatique et au lindy hop dans sa jeunesse ❋ orpheline, ses parents sont morts dans un accident de voiture quand elle avait dix ans ❋ fan de muse et de musique alternative ❋ scottish pride ❋ a un bébé corgi portant le doux nom de cher ❋ les responsabilités et autre trucs chiants d'adultes, c'est pas trop sa tasse de thé ❋ carbure au café et au thé justement ❋ pourrait passer des nuits entières à jouer à l.a. noire ❋ accro à buzzfeed unsolved, friends et westworld ❋ adore les films d'horreur ainsi que ceux de tarantino et l'âge d'or du cinéma ❋ pleure trop souvent devant les films ❋ a une aversion pour les dindes depuis far cry 5 ❋ n'a temporairement plus le permis et se balade à bicyclette mais participe parfois à des courses de rue


○ posts : 470 ○ points : 290
○ pseudo : dory
○ avatar : karen gillan
○ DC : une blonde
○ inscrit le : 29/01/2018
MessageSujet: Re: ring of fire → jake   Lun 12 Nov - 19:46

Bien sûr qu’elle pourrait poser un lapin à Barney. Il est tellement au-dessus de tout ça qu’il penserait sûrement qu’elle ne l’a pas fait pas exprès. Parce que qui serait assez idiot pour lui poser un lapin à lui, le grand Barney Gable ? Quel est donc le pauvre fou qui n’apprécierait pas de passer quelques heures en sa très charmante compagnie ? Impossible et impensable pour quelqu’un comme ça. Donc, elle pourrait prendre le risque. Mais Cleo n’est pas comme ça. Du moins pas avec les gens qu’elle est forcée de côtoyer pratiquement tous les jours. Encore moins avec des gens qui peuvent la recommander à des réalisateurs plus… enfin moins… moins dans la pornographie, quoi. La jeune femme hausse les épaules.

    « Mon contrat arrive bientôt à son terme et je préfère ne pas faire de vagues. Des fois que ça m’ouvrirait d’autres portes. »


Parce que Cleo aime son métier. Elle n’aime juste pas le milieu dans lequel elle l’exerce mais bon, il fut un temps où ça payait bien et où ne posait pas de questions et c’était pile ce qu’il lui fallait à ce moment-là.

Enfin bref, Barney se ramène alors avec son amabilité habituelle, la remettant à sa place comme il faut tandis qu’elle tentait de le vanner. Vous voyez, c’est pour ça que personne ne l’aime. Mais fort heureusement, Jake vole à son secours en en rajoutant une couche. Ce qui fait râler le réalisateur, bien entendu. Mais ce n’est rien en comparaison du vent que le boxeur lui met au moment de trinquer qui le rend rouge de fureur. C’est drôle. En tout cas, ça la fait rire, elle. Elle trempe ses lèvres dans son verre au moment où Jake demande à quoi ils trinquent. Et tout en précisant qu’ils ne trinquent pas à sa victoire parce que c’est trop cliché. Les clichés font partie de la vie de Cleo depuis toujours et elle serait sans doute bien embêtée si elle ne pouvait plus s’y raccrocher mais c’est le genre de choses qu’elle préfère taire car personne n’aime entendre qu’il a été catalogué dès la première rencontre, quitte à changer d’avis par après. Mais pour le coup, elle a bien envie de se liguer avec le boxeur contre Barney aussi hoche-t-elle vivement la tête.

    « Hé ben au joyeux trio que nous formons, alors ! »


Quand on ne sait pas à quoi trinquer, autant trinquer à soi-même, non ? Jake lance une nouvelle pique au réalisateur qui, au calme, passe un bras autour d’une des hôtesses qui se trouvaient non loin et l’attire à lui.

    « Je ne vois pas de quels clichés tu parles, Jake. »


Le tout avant de boire une gorgée à son verre, le petit doigt en l’air comme une mamie avec son thé. C’est tellement drôle que Cleo manque recracher son scotch, dites donc.

_________________
running in the shadow.
Listen to the wind blow, down comes the night. Running in the shadows, damn your love, damn your lies. Break the silence, damn the dark, damn the light.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: ring of fire → jake   

Revenir en haut Aller en bas
 

ring of fire → jake

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Description : The Ring of Fire
» REcherceh de Deck List
» Recherche open : Fire & Shadow
» War of The Ring
» Je souffre de bordelisme chronique et de flemingite aigue. [JAKE]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: have fun-