AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Family is a link to the past and a bridge to our future - Harry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 24 ans
○ statut : Son coeur appartient à Kenzo et personne d'autre
○ métier : Diplômée en psychologie clinique (spécialisée dans les TSPT) et employée au commissariat de Wellington. Elle commence à faire des consultations en dehors de son travail avec la police
○ quartier : #10 South Bay dans une maison qu'elle partageait avec sa meilleure amie, à présent elle y vit seule
○ orientation sexuelle : Hétéro
○ informations en vrac : Elle détestait parler français lorsqu'elle était toute jeune + Ses parents l'ont obligé à aller consulter un psychiatre à la mort de son frère aîné, persuadés que cette perte serait trop dure pour elle - ils se trompaient + son frère Evan, lui a appris à nager + ses parents lui ont donné l'argent destiné à ses frères, pour compenser ce qu'elle avait subi, merci papa maman + a pu s'acheter une villa à Island Bay grâce à cela + joue avec ses cheveux quand elle ment + s'est droguée suite au départ d'Evan + est une véritable buse en informatique + n'a eu son permis qu'à l'âge de 21 ans + a quitté le domicile parental avec sa meilleure amie, puis s'est envolée pour Island Bay pour tout recommencer à zéro + elle a choisi la Nouvelle-Zélande pensant que la France serait un choix trop évident + diplômée en psychologie clinique, spécialisée dans les TSPT + travaille avec la police de Wellington + tombe petit à petit sous le charme de son meilleur ami + River, sa meilleure amie, lui annoncé qu'elle rentrait en Angleterre, elles resteront en contact c'est certain + prend des cours de cuisine puisque c'est sa meilleure amie qui cuisinait chez elles + elle a avoué ses sentiments à Kenzo, et cela est réciproque + elle a été touché lors de la vague de cambriolages

○ posts : 4781 ○ points : 15
○ pseudo : Spirit
○ avatar : DanielleSEXYCampbell
○ DC : Elijah Grey
○ inscrit le : 25/06/2016
MessageSujet: Family is a link to the past and a bridge to our future - Harry    Lun 3 Sep - 16:04

❝ Family is a link to the past and a bridge to our future  ❞
Harry & Aoline

Je regarde le calendrier. Presque un mois dans cette chambre d’hôpital. Normalement je dois sortir d’ici peu. Mes côtes ne sont pas encore totalement guéries mais je vais mieux. Les deux premières semaines ont été particulièrement compliquées. J’ai refusé les anti-douleurs même les anti-stéroïdiens. Après tout, une prise régulière et longue peut entrainer des problèmes au niveau des organes internes. De ce fait, j’ai passé mon temps à dormir. Kenzo est venu me rendre visite à plusieurs reprises. Rayan aussi d’ailleurs. C’est l’avantage de travailler ici. Le fait de le savoir dans les parages me fait du bien. Il est le seul membre de ma famille avec lequel je suis en contact. Ça signifie beaucoup pour moi.  Les cambriolages ont cessé mais une seconde vague a frappé les habitants de l’île. Les forces de l’ordre sont sur le qui-vive et ne parlons même pas des secours. Je crois que le plus compliqué pour moi, c’est de rester sans rien faire. Je suis encore en arrêt pour trois semaines. J’ai essayé de négocier pour travailler sur mes dossiers à distance mais j’ai reçu un non catégorique. « Ménage-toi Line » qu’ils ont dit. J’apprécie le geste. Pour autant, j’ai besoin de m’occuper. Je déteste rester sans rien faire. J’attrape mon ordinateur et cherche un peu dans les différents fichiers. Mon manque de pratique sur ce truc m’handicape un peu mais je finis par trouver. Kenzo m’a trouvé tout un tas de films et de dessins animés à regarder. Inutile de chercher bien longtemps, mon choix est déjà fait. Je m’apprête à lancer la vidéo lorsque mon médecin et ses internes débarquent dans ma chambre. « Mademoiselle Sandersen. Comment vous sentez-vous ? La guérison est en bonne voie, en tout cas » Je hoche la tête. Il me reste encore un peu de temps avant que tout soit en place mais visiblement, ils sont optimistes. « Ca va mieux oui. Je peux me déplacer, donc c’est une étape de plus. Cependant, je dois bien avouer que je m’ennuie. Sans vouloir vous vexer, il me tarde de ne plus vous voir et de rentrer chez moi » Ca a le mérite de les faire rire. « Je ne suis pas vexé. Nous repasserons vous voir demain matin pour vous donner quelques instructions une fois rentrée chez moi. Bonne journée Mademoiselle Sandersen » Je lui souris et je me retrouve seule. La porte fermée, je profite de ne pas mettre mes écouteurs et lance mon dessin animé : le roi lion. Il restera le meilleur Disney de tous les temps. Je ne m’en lasse pas et ça me permet de me remémorer les bons moments du passé. De rester connecter à mon frère. Evan me manque beaucoup surtout dans des situations comme celle que j’ai vécu un mois plus tôt. Ce qui me dérange le plus, c’est de ne pas savoir où il est, s’il va bien ou même s’il est en vie. J’aurais tellement de choses à lui dire. La musique du début me sort de mes pensées et je me plonge à fond dans l’histoire. Les dialogues et les chansons n’ont plus aucun secret pour moi. Je choisis de le regarder en français cette fois-ci. Consciente que je ne suis pas seule dans cet hôpital, j’essaie de ne pas chanter trop fort mais c’est bien compliqué. Quelques secondes plus tard, on toque à la porte « Oups pardon je suis désolée, je baisse le son »


_________________
† At the end of the day, when it comes down to it, all we really want is to be close to somebody. So this thing where we all keep our distance and pretend not to care about each other, it's usually a load of bull. The people that are still with you at the end of the day, those are the ones worth keeping
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans et toutes ses dents !
○ statut : A l'heure actuelle, abonné au célibat !
○ métier : Directeur d'hôtel et membre du Conseil d'Administration du Wellington Beach Resort (Thompson Incorporation)
○ orientation sexuelle : Il est pansexuel et ne croit qu'en l'amour, pas aux orientations.
○ posts : 27 ○ points : 110
○ pseudo : Pierrot
○ avatar : Taron Egerton
○ DC : Caïn Gallagher ; Dean Wilkerson ; Zachary Ackerley
○ inscrit le : 25/08/2018
MessageSujet: Re: Family is a link to the past and a bridge to our future - Harry    Mer 5 Sep - 22:16

Ces derniers temps, pour tenir le coup, Evan s'était trouvé une nouvelle drogue. Celle-là ne faisait pas de mal à son corps ou à son esprit, elle se contentait juste de le maintenir éveillé. Il fonctionnait à grandes doses de thé. Ca comportait bien des avantages. Contrairement au café, il tremblait moins et son estomac le remerciait. Il avait toujours eu du mal à le digérer. Avec son côté détox, le précieux breuvage lui procurait une sensation de bien-être intérieur. Il avait l'impression de se sublimer et que son corps fonctionnait bien mieux. Pourtant, deux inconvénients majeurs persistaient et il les éludait. Premièrement, il allait pisser toutes les heures, pire qu'un vieux ! Deuxièmement, et c'était moins risible, il s'avérait qu'il n'arrivait pas à dormir et pour tenir le coup, il redoublait sa consommation, entrant dans un cercle vicieux qui ne faisait qu'aggraver le problème. Il appliquait le principe de la thérapie positive qu'on lui avait apprise en cure de désintoxication. Penser aux belles choses de la vie, que l'on pouvait acquérir simplement et naturellement. Seulement voilà, son cerveau ne pouvait s'empêcher de le ramener à la seule question existentielle qui le préoccupait désormais : avait-il le droit de chercher sa petite soeur ?

Depuis tout ce temps, elle avait probablement du se faire à sa disparition, accepter l'évidence qu'elle ne le reverrait plus. Le rayer de sa vie devait être chose aisée, surtout avec son absence, longue. Ce questionnement l'amenait surtout à l'ultime dilemme. Comment assumer sa honte ? Toutes ses années, si proche d'elle, si lié, sans même se douter que Paul, leur aîné, commettait l'irréparable. Sous son nez... Il avait failli dans sa mission... et cet échec, jamais il ne se le pardonnerait. Alors, tout bien considéré, mieux valait sans doute qu'il la laisse vivre sa vie et qu'il envisage peut-être de déménager ailleurs ? Tout abandonner pour repartir de zéro ailleurs. Il l'avait bien fait une fois. C'était de la survie, et il en était sorti. Il pouvait donc s'en tirer une deuxième fois. Sans doute que la conversation avec James, son meilleur ami, permit d'éviter un désastre. Rongé par les remords et par le chagrin, Evan chutait dans un trou sans filet, se laissant happer par ses vieux démons, par la haine de lui-même et par la tristesse. Il tentait de s'aggriper aux parois glissantes et à se contraindre au travail malgré tout. Cela se voyait physiquement désormais. Il avait une tête à faire peur, des cernes grandissantes, le visage émacié et le regard fatigué. Aussi, quand il arriva à l'hôpital, l'infirmière le prit pour un malade avant de comprendre son erreur.

Il ne venait pas pour être soigné mais pour prendre des nouvelles d'un de ses collaborateurs, sauvagemment agressé lors du cambriolage de son appartement. Peu de directeurs venaient s'assurer de la bonne santé de leurs employés. Evan n'arrivait pas à se montrer inhumain. Il fallait qu'il s'assure que tout allait bien pour se sentir bien à son tour. Tennessee s'était remise de ses blessures et pourrait bientôt sortir. Il lui apporta une boite de chocolats et de bonbons, parce qu'au fond, il gardait toujours son âme d'enfant. La vieille dame, proche de la retraite, qui s'occupait de diriger les équipes de nettoyage. Le courant passait bien entre eux, même si elle continuait à le vouvoyer. Sentant une envie pressante le saisir, Evan ne resta pas longtemps auprès d'elle. Il la salua et sortit de la chambre pour se diriger vers les toilettes les plus proches. C'est en sortant qu'il croisa un groupe d'infirmiers et un médecin, en train de parler. Deux mots le firent défaillir : "Aoline Sandersen". Malgré lui il tendit l'oreille. "... quel courage d'avoir refusé les anti-douleurs ! Allez, passons la voir !". Evan s'appuya contre le mur en les regardant entrer dans la pièce. La tête lui tournait. Tout un tas d'émotions contradictoires l'envahissaient : la peur, l'angoisse, la joie, la déprime... et toujours cette honte... L'équipe médicale sortit, enchantée et ravie. Ils continuèrent leur chemin. Doucement comme s'il craignait d'être mis dehors, Evan s'approcha de la porte de la chambre. Il en caressa doucement la surface et resta ainsi pendant plusieurs minutes. Il entendit sa soeur chanter l'histoire de la vie et il ne put retenir ses larmes.

Il les essuya d'un revers de manche, trempant sa chemise blanche. Il dénoua légèrement sa cravate, sentant une énorme bouffée de chaleur l'envahir. Des milliers d'images défilèrent dans sa tête, de leur enfance, de ce sourire... de ce soir où Paul était mort... Il écouta la voix douce et mélodieuse d'Aoline et alors qu'il allait frapper, sa main se stoppa à quelques milimètres de la porte. Il n'avait pas le droit de pleurer devant elle... c'était de sa faute. Quelle indécence de verser une larme et de craquer alors qu'elle avait subi un truc aussi atroce. Il sortit son téléphone, et commença à taper un SMS : "Salut Jay. Je ne sais pas quoi faire... je suis à l'hôpital, devant la porte de la chambre où ma soeur est... je ne peux pas entrer... je n'en ai plus le droit...". Il resta à regarder ces derniers mots, sans envoyer le message. Puis il tourna brusquement le dos à la porte et fit deux pas dans le couloir avant de subitement se raviser. Comme s'il ne contrôlait plus rien, il toqua à la porte et prit une profonde inspiration avant de l'ouvrir. Comme dans un film, la scène se passa au ralenti, pour le dévoiler. Ses yeux se posèrent sur sa soeur et malgré tout ses efforts, ses yeux s'embuèrent de larmes. La chanson continuait en arrière plan. La voix nouée par l'émotion, affaiblie par le fait qu'il soit tétanisé, il chantonna :

- Il est grand temps votre grandeur qu'on parle de cœur à cœur...

_________________

HEY SOUL SISTER
Hakuna matata,
mais quelle phrase magnifique.
Hakuna matata,
quel chant fantastique !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 24 ans
○ statut : Son coeur appartient à Kenzo et personne d'autre
○ métier : Diplômée en psychologie clinique (spécialisée dans les TSPT) et employée au commissariat de Wellington. Elle commence à faire des consultations en dehors de son travail avec la police
○ quartier : #10 South Bay dans une maison qu'elle partageait avec sa meilleure amie, à présent elle y vit seule
○ orientation sexuelle : Hétéro
○ informations en vrac : Elle détestait parler français lorsqu'elle était toute jeune + Ses parents l'ont obligé à aller consulter un psychiatre à la mort de son frère aîné, persuadés que cette perte serait trop dure pour elle - ils se trompaient + son frère Evan, lui a appris à nager + ses parents lui ont donné l'argent destiné à ses frères, pour compenser ce qu'elle avait subi, merci papa maman + a pu s'acheter une villa à Island Bay grâce à cela + joue avec ses cheveux quand elle ment + s'est droguée suite au départ d'Evan + est une véritable buse en informatique + n'a eu son permis qu'à l'âge de 21 ans + a quitté le domicile parental avec sa meilleure amie, puis s'est envolée pour Island Bay pour tout recommencer à zéro + elle a choisi la Nouvelle-Zélande pensant que la France serait un choix trop évident + diplômée en psychologie clinique, spécialisée dans les TSPT + travaille avec la police de Wellington + tombe petit à petit sous le charme de son meilleur ami + River, sa meilleure amie, lui annoncé qu'elle rentrait en Angleterre, elles resteront en contact c'est certain + prend des cours de cuisine puisque c'est sa meilleure amie qui cuisinait chez elles + elle a avoué ses sentiments à Kenzo, et cela est réciproque + elle a été touché lors de la vague de cambriolages

○ posts : 4781 ○ points : 15
○ pseudo : Spirit
○ avatar : DanielleSEXYCampbell
○ DC : Elijah Grey
○ inscrit le : 25/06/2016
MessageSujet: Re: Family is a link to the past and a bridge to our future - Harry    Jeu 6 Sep - 23:31

❝ Family is a link to the past and a bridge to our future  ❞
Harry & Aoline

Je crois que si je ne devais regarder qu’un seul dessin animé jusqu’à la fin de mes jours, ce serait bien celui-là. Kenzo est épargné pour le moment. Il n’a pas encore eu à subir mes périodes disque rouillé. Certains moments, je suis capable de le passer tous les jours, écouter les chansons en allant au travail, en bouquinant. Bref. Le roi lion, c’est ma vie comme dirait River, ma meilleure amie. Je chante comme une gamine devant l’écran. Et j’enchaine avec les premiers dialogues. Bien vite, la prochaine chanson arrive et sans vraiment m’en rendre compte, je hausse la voix. C’est un réflexe je n’y peux rien. Evan et moi avons passé des heures à chanter, jusqu’à même à adopter le comportement un peu joueur et condescendant de Simba. Quelques coups donnés à la porte me sortent de ma rêverie. Je m’excuse platement et baisse le son de l’ordinateur. Un homme rentre dans ma chambre. Costume bien taillé, il dégage quelque de rassurant. Il doit avoir un poste à responsabilités. Pendant quelques secondes, je me demande s’il ne fait pas parti de l’équipe administrative de l’hôpital. Mais il me semble familier. Et soudain tout se met en place. Si physiquement, il a changé, je reconnaitrai sa voix n’importe où. Il s’est exprimé dans un français parfait et c’est en croisant son regard, que tous mes doutes s’estompent. Sans le quitter des yeux, de peur qu’il ne disparaisse, je ferme l’ordinateur. Je sors du lit et me précipite vers lui. Ou tout du moins, j’essaie. A peine ai-je posé un pied à terre que je manque de m’écrouler. Je peux certes me déplacer mais je dois faire attention. En deux enjambées, mon frère me récupère. Mon frère. Je n’ai toujours pas prononcé un mot. Je m’agrippe à ses épaules. Il m’aide à me relever et me guide vers le lit. Sauf que je ne souhaite pas m’assoir ou m’allonger. Sans lui laisser le choix, je le prends dans mes bras et le serre fort. Mes côtés me rappellent à l’ordre, mais je m’en fiche. « Tu m’as tellement manqué Evan » Ma voix n’est qu’un souffle. Je sais qu’elle se briserait. Sans que je ne puisse les arrêter, plusieurs larmes roulent sur mes joues. Des dizaines et des dizaines de questions envahissent mon esprit. Où était-il ? Comment va-t-il ? Je n’arrive pas à me décrocher de lui, ayant trop peur qu’il ne m’échappe. Mais je n’ai pas non plus envie de l’étouffer. Je m’écarte un peu et m’assois sur le lit. « Je … Je n’arrive pas à y croire » Mes larmes ne tarissent pas. Je les essuie négligemment d’un revers de main. Et c’est tout naturellement qu’un sourire se dessine sur mon visage. Le voir se tenir devant moi, apparemment en bonne santé. Enfin, il a l’air fatigué, et aussitôt, l’inquiétude grandit en moi. Je prends sa main « Est-ce que ça va ? Enfin je veux dire, tout va bien ? » Mon ton trahit mon angoisse. Je dois lui raconter tellement de choses : mes études, mon boulot, Kenzo. Mon dieu, je vais devoir lui parler de Kenzo. Mais pour le moment, tout ce que je vois, c’est que j’ai retrouvé une partie de moi. Ce vide que je n’arrivais pas à combler. Je veux dire, je suis heureuse dans ma vie. Epanouie mais malgré tout ça, une pièce manquait. Evan.

_________________
† At the end of the day, when it comes down to it, all we really want is to be close to somebody. So this thing where we all keep our distance and pretend not to care about each other, it's usually a load of bull. The people that are still with you at the end of the day, those are the ones worth keeping
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans et toutes ses dents !
○ statut : A l'heure actuelle, abonné au célibat !
○ métier : Directeur d'hôtel et membre du Conseil d'Administration du Wellington Beach Resort (Thompson Incorporation)
○ orientation sexuelle : Il est pansexuel et ne croit qu'en l'amour, pas aux orientations.
○ posts : 27 ○ points : 110
○ pseudo : Pierrot
○ avatar : Taron Egerton
○ DC : Caïn Gallagher ; Dean Wilkerson ; Zachary Ackerley
○ inscrit le : 25/08/2018
MessageSujet: Re: Family is a link to the past and a bridge to our future - Harry    Sam 8 Sep - 23:02

Il aurait probablement du se rapprocher, cela aurait évité que sa petite soeur ne se lève et se précipite sur lui. La décharge d'adrénaline arriva quand même au bon moment. Il avança pour la rattraper et éviter qu'elle ne s'étale par terre. Dès l'instant où elle eut une prise, il la sentit s'aggriper à lui, de toutes ses forces, comme si elle refusait de le voir partir à un moment donné. Il comprenait, mais par contre, il ne s'attendait pas à ce qu'elle se jète sur lui, avec autant d'amour. Son petit coeur en prenait un coup, dans le bon sens du terme. Tous les doutes, toutes les angoisses se dissipèrent. Il n'osa pas dire un mot, de peur que ça ne se transforme en sanglots. Bien vite, il sentit sa chemise devenir humide alors qu'elle pleurait contre lui et qu'elle ne retenait pas ses larmes. Les siennes restaient bloquées au coin de ses yeux, parce qu'il se forçait à ne pas les montrer. Inconsciemment, il estimait qu'il n'avait pas le droit de pleurer devant elle. Même si ce qu'il vivait le soulageait, il ne pouvait effacer la triste honte qu'il éprouvait. Hélas, en dépit de tous ses efforts pour tenter de relativiser, il ne se pardonnerait jamais. James allait finir par s'y arracher les cheveux. Il se blottit également contre elle, mais sans serrer. Il n'ignorait pas qu'elle était à l'hôpital pour une bonne raison et à en voir la façon dont elle avait titubé, il se pouvait qu'elle ait eu un accident. Il allait éviter de lui casser quelque chose le jour de leurs retrouvailles ! La voix rauque, d'émotion, il prit l'intonation de Zazu et déclara :

- Excusez-moi chère Madame mais... j'étouffe ! Simba ??? Nalaaaa !!!

Un rire franc lui échappa, alors qu'Aoline le relâcha et finit par s'asseoir sur le lit. Il se passa quelques instants, pendant lesquelles ils se jaugèrent. Evan regarda le décor, la chambre, le lit, sa soeur. Il essayait de comprendre ce qu'il se passait, pourquoi avait-elle fini ici ? Elle semblait rayonnante et n'avait pas changé. Il retrouvait ce même regard tendre, ce petit sourire si convivial qui précédait généralement des rires francs, sincères, bruyants, véritables mélodies qui se propageaient dans leur ancienne maison, à Londres. Il se baissa pour se mettre à sa hauteur et elle lui posa alors la question qui tue. Si ça allait ? Il se trouvait bien incapable de le dire. Physiquement, il restait éprouvé par le manque de sommeil et le fait qu'il ne cessait de carburer au thé depuis des jours. Psychologiquement, il n'était même pas sûr de pouvoir encaisser ce qu'il se passait, tant la situation irréelle mais surtout inespérée, contredisait tout le film qu'il se faisait depuis des années. Evan était perdu, mais il était là, désormais. Il se rendit vite compte que rester accroupi ne lui allait pas du tout. La tête lui tournait et il n'arrivait pas à rester stable. Il s'assit donc à côté d'elle, sur le lit, l'occasion de ne pas trop avoir son regard en face, pour éviter qu'elle n'arrive à trop le sonder.

- Je vais bien... juste de la fatigue... mais le week-end est proche et je vais pouvoir me reposer. Tu m'as manquée aussi... terriblement...

En dépit de sa bonne résolution, il ne put davantage retenir ses larmes qui roulèrent le long de ses joues pour s'écraser sur son pantalon. Il se tourna pour amener sa soeur contre lui et lui embrasser les cheveux. Il fallait que les choses sortent, il les contenait depuis trop longtemps, maintenant :

- Je te demande pardon pour avoir disparu... pour m'être caché sans donner de nouvelles. Pardon, pardon, pardon... mille fois pardon pour ne pas avoir compris plus tôt... pour ne pas l'avoir vu...

Sa voix se brisa alors que son visage se déforma sous la tristesse. Il la tenait contre lui, avec une infinie douceur, mais tellement de sincérité. Il ne parvenait plus à parler. Il cherchait son souffle, tandis que les larmes continuaient de sortir.

_________________

HEY SOUL SISTER
Hakuna matata,
mais quelle phrase magnifique.
Hakuna matata,
quel chant fantastique !
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 24 ans
○ statut : Son coeur appartient à Kenzo et personne d'autre
○ métier : Diplômée en psychologie clinique (spécialisée dans les TSPT) et employée au commissariat de Wellington. Elle commence à faire des consultations en dehors de son travail avec la police
○ quartier : #10 South Bay dans une maison qu'elle partageait avec sa meilleure amie, à présent elle y vit seule
○ orientation sexuelle : Hétéro
○ informations en vrac : Elle détestait parler français lorsqu'elle était toute jeune + Ses parents l'ont obligé à aller consulter un psychiatre à la mort de son frère aîné, persuadés que cette perte serait trop dure pour elle - ils se trompaient + son frère Evan, lui a appris à nager + ses parents lui ont donné l'argent destiné à ses frères, pour compenser ce qu'elle avait subi, merci papa maman + a pu s'acheter une villa à Island Bay grâce à cela + joue avec ses cheveux quand elle ment + s'est droguée suite au départ d'Evan + est une véritable buse en informatique + n'a eu son permis qu'à l'âge de 21 ans + a quitté le domicile parental avec sa meilleure amie, puis s'est envolée pour Island Bay pour tout recommencer à zéro + elle a choisi la Nouvelle-Zélande pensant que la France serait un choix trop évident + diplômée en psychologie clinique, spécialisée dans les TSPT + travaille avec la police de Wellington + tombe petit à petit sous le charme de son meilleur ami + River, sa meilleure amie, lui annoncé qu'elle rentrait en Angleterre, elles resteront en contact c'est certain + prend des cours de cuisine puisque c'est sa meilleure amie qui cuisinait chez elles + elle a avoué ses sentiments à Kenzo, et cela est réciproque + elle a été touché lors de la vague de cambriolages

○ posts : 4781 ○ points : 15
○ pseudo : Spirit
○ avatar : DanielleSEXYCampbell
○ DC : Elijah Grey
○ inscrit le : 25/06/2016
MessageSujet: Re: Family is a link to the past and a bridge to our future - Harry    Mar 30 Oct - 16:26

❝ Family is a link to the past and a bridge to our future  ❞
Harry & Aoline

Evan devant moi. J’ai du mal à réaliser. Je me jette tant bien que mal dans ses bras et manque de m’écrouler. Mon frère et me rattrape et me tient contre lui. Je m’y accroche, refusant de le voir partir. Tout se bouscule dans ma tête. Je me mets à rire lorsqu’il reprend une des répliques du dessin animé. Incapable de rester debout plus longtemps je m’installe de nouveau dans mon lit tandis qu’il s’accroupit devant moi. Il semble si fatigué. Instinctivement, je m’inquiète pour lui. C’est un sentiment particulier. Nouveau pour moi et pourtant si familier. Je lui demande comment il va, lui fais part de ce manque que je ressens depuis des années. Et encore, aucun mot n’est assez fort pour réellement l’exprimer. Evan prend place à côté de moi. Il évite mon regard, je m’en rends compte. Je ne comprends pas pourquoi. Que se passe-t-il dans sa tête pour qu’il soit aussi mal à l’aise ? La situation est irréelle j’en conviens mais quelque chose m’échappe. J’essaie de raisonner, de garder le contrôle. Cela s’avère bien plus compliqué que prévu. Mes émotions prennent le dessus. Je suis tellement heureuse de le retrouver, de le savoir ici et en vie. En l’observant plus attentivement, je réalise qu’il pleure. Je n’ai pas le temps de dire quoique ce soit, qu’il me prend dans ses bras. Je l’écoute, du début à la fin. Finalement, je le serre contre moi, peu importe la douleur. Il souffre, il se sent coupable, sa confession me le confirme. Je prends alors conscience du poids qu’il porte depuis des années. Quelques minutes s’écoulent sans que l’un de nous ne parle. Je lui laisse le temps de reprendre ses esprits et me détache quelques secondes. J’attrape ses mains et les serre. Il capte mon regard « Evan, tu n’as pas à me demander pardon. Et je n’ai rien à te pardonner. Rien de ce qui s’est passé n’est de ta faute. J’étais incapable d’en parler à l’époque. Je ne savais comment faire. J’ignorais si on allait me croire. » Paul était le stéréotype du fils parfait. Aîné de sa fratrie, d’excellents résultats scolaires. Les gens l’admiraient et mes parents l’aimaient profondément. Il était leur fierté. Comment leur annoncer que leur fils était malade ? Comment lui expliquer ce qu’il me faisait subir lorsqu’ils avaient le dos tourné ? Impossible. J’étais effrayée. Je me suis renfermée. Evan et lui formaient un duo d’enfer. Il n’aurait jamais pu se douter de tout ça. « Ce jour-là, tu m’as sauvé. Tu es venu pour moi, tu m’as défendu. Ce que tu as fait, t’accuser à ma place, tout envoyer balader. Tu as foutu ta vie en l’air pour moi Evan. La famille, tes amis, tes études. Tu as tout abandonné pour me permettre de … de respirer. D’espérer. Tu t’es sacrifié pour moi et je ne l’oublierai jamais. » J’ignore comment les choses auraient pu tourner s’il n’avait pas tout ça. « Ce que j’ai fait, ça me hante encore. Beaucoup moins qu’avant, j’ai avancé, guéri. J’ai remonté la pente, sorti ma tête du trou que j’avais creusé. Je vais mieux. Je vais bien. » Je marque une pause et lui souris « Bon là tout de suite, ce n’est pas très flagrant » ajouté-je en désignant la chambre « Pendant des années je m’en suis voulue de t’avoir forcé à partir. Mais sache une chose, je t’aime. Et ça ne changera jamais. Merci pour ce que tu as fait. » Je lâche ses mains et le prends de nouveau dans mes bras. J’en ai besoin. Et lui aussi.


_________________
† At the end of the day, when it comes down to it, all we really want is to be close to somebody. So this thing where we all keep our distance and pretend not to care about each other, it's usually a load of bull. The people that are still with you at the end of the day, those are the ones worth keeping
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : 30 ans et toutes ses dents !
○ statut : A l'heure actuelle, abonné au célibat !
○ métier : Directeur d'hôtel et membre du Conseil d'Administration du Wellington Beach Resort (Thompson Incorporation)
○ orientation sexuelle : Il est pansexuel et ne croit qu'en l'amour, pas aux orientations.
○ posts : 27 ○ points : 110
○ pseudo : Pierrot
○ avatar : Taron Egerton
○ DC : Caïn Gallagher ; Dean Wilkerson ; Zachary Ackerley
○ inscrit le : 25/08/2018
MessageSujet: Re: Family is a link to the past and a bridge to our future - Harry    Ven 16 Nov - 21:56

Il y avait des mots capables de résonner en vous, comme s'il s'agissait de coups de canon. Tout ce que disait Aoline y était semblable pour Evan. Il accueillait ce qu'elle lui disait en son for intérieur, sans arriver à retenir ses larmes. Il aurait tout donné pour revenir dans le passé et tout empêcher. Si seulement il le pouvait... il changerait tout, il empêcherait son frère aîné, Paul, de l'agresser, de la toucher... d'abuser d'elle. Il se serait interposé et aurait empêché Aoline de commettre l'irréparable. Car même s'il portait le chapeau, le geste, elle l'avait perpétré et ça changeait sa vie, inévitablement. La scène de l'accident revenait souvent, dans son esprit. Il revoyait le sang, le corps inerte de Paul, au sol... il ressentait les mains de son frère sur sa gorge, dans une douleur lancinante et une asphyxie naissante. Tout était encore là, car il ne se pardonnait rien. Il portait cette croix sur son dos depuis des années, incapable de se trouver la moindre excuse. La présence de sa petite soeur ramenait des moments très difficiles de sa traversée du désert, de sa déchéance. Elle ne savait rien de tout ça. Elle ignorait qu'il avait consommé de la drogue, de l'alcool... qu'il payait encore des dettes. Que pour payer sa dose, il avait vendu son corps en se prostituant. Sa vie de SDF, puis de locataire dans un taudis, elle n'en connaissait rien. Mais elle avait raison, sa vie avait été détruite. Pas parce qu'il avait décidé tout naturellement de la protéger. Mais parce qu'il se considérait comme fautif et coupable. Et tout le soutien de son meilleur ami, James, se consummait en cet instant. Il n'entendait plus rien, hormis ce verdict qui plusieurs fois l'avait conduit à avancer vers l'irréparable : il ne méritait pas de vivre. Le plus dur, dans cet instant, c'était de retrouver quelqu'un de sa famille, sa petite soeur qu'il chérissait plus que tout. Elle était là, entre ses bras et pourtant, il n'arrivait toujours pas à la regarder dans les yeux.

- Non, tu ne m'as pas forcé... j'ai fait ce que je devais faire, ce que mes tripes m'ont dicté... je ne regrette rien, pas cette partie là... Je... c'est le reste... c'est...

Il n'arrivait pas à mettre les mots. A l'inverse de sa soeur, le traumatisme restait présent, Evan l'avait simplement enfoui sous sa nouvelle vie, en essayant de ne plus trop y penser. Mais le destin se jouait de lui, en ramenant Aoline dans sa vie. Il s'amusait même cruellement, puisqu'il ne se sentait pas prêt à faire face. Ils s'écartèrent l'un de l'autre, tandis qu'Evan se moucha. Comme s'il ressentait le besoin de se confier, il continua de parler, en regardant le sol :

- Je t'ai reconnue, l'autre jour... dans la rue. C'était comme si je tombais dans le vide... je ne m'attendais pas à te voir ici. J'ai failli ne pas venir te voir... quand j'ai entendu que tu étais ici, à l'hôpital... la peur... de ne pas être à la hauteur, encore... de te décevoir... J'espère juste que ce que je vis là n'est pas un de ces cauchemars où tu me rayes de ta vie... et où je me réveille subitement...

Il ferma les yeux, comme pour s'assurer que tout restait bien réel.

- Mais... toi... qu'est-ce que tu fais là ? Est-ce que tout va bien ? Je les ai entendu parler d'anti-douleurs... que t'est-il arrivé ?

L'inquiétude se sentait dans sa voix, comme lorsqu'il venait la border dans sa chambre, alors qu'elle était malade, enfant. Il n'avait rien perdu de ses réflexes protecteurs. Tout restait ancré à ses gênes, toujours.

_________________

HEY SOUL SISTER
Hakuna matata,
mais quelle phrase magnifique.
Hakuna matata,
quel chant fantastique !
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Family is a link to the past and a bridge to our future - Harry    

Revenir en haut Aller en bas
 

Family is a link to the past and a bridge to our future - Harry

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» les perles de la snes II: A link to the past
» Why Haiti Can't Forget Its Past
» Masque d'Oni-Link
» Damon Moon - "It's time to forget about the past"
» Aide zelda link's sin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: how to work :: hôpital-