AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lost souls recognize each other ◊ Marley & Shay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

avatar

chained to morality
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Vingt-huit ans (29/08).
○ statut : Elle est seule depuis quelques temps maintenant, focalisée sur son travail.
○ métier : Jeune éditrice, elle vit son rêve dans une grande maison d'édition de Wellington.
○ quartier : North Bay, dans un petit appartement cosy. Elle vient juste de louer la chambre vacante de son appartement. À la petite-amie de son premier amour.
○ orientation sexuelle : Les hommes la fascinent autant qu'ils l'intimident.
○ informations en vrac : Très soucieuse de ce qui est correct et de ce qui ne l'est pas, Shay possède un sens moral exacerbé. ◊ Elle tient à mener une vie parfaite, si bien qu'elle peut se retrouver coincée par ses principes moraux. ◊ Très ambitieuse, c'est un véritable bourreau de travail qui a pour passion son métier. ◊ Sa plus grande peur, c'est de devenir comme ses parents. ◊ Il lui en faut peu pour être gênée, la brune est très maladroite que ce soit dans ses actes ou ses paroles. C'est, au final, plus drôle qu'autre chose cela-dit. ◊ Elle est adorablement timide, lorsqu'elle rencontre quelqu'un elle est si intimidée qu'elle ne peut lâcher le sourire gêné qui la caractérise tant. ◊ Son but est de mener la vie la plus saine possible, même si ça doit la rendre folle. Paradoxal n'est-ce pas ?

○ posts : 265 ○ points : 285
○ pseudo : Sassy girl.
○ avatar : La sublime Emilia Clarke.
○ DC : Brooke & Gina.
○ inscrit le : 29/08/2018
MessageSujet: Lost souls recognize each other ◊ Marley & Shay   Dim 23 Sep - 18:09


Lost souls recognize each other
Marley & Shay

Un sourire aux lèvres si forcé qui lui en est douloureux, Shay marche à reculons hors du bureau de l'oncologue d'un pas pressé. "Oui ouiiiiii, bien sûr je ferais ça." Levant les pouces en l'air un brin maladroitement, elle hoche la tête. Il tient à ce qu'elle réfléchisse, qu'elle réfléchisse vraiment. En voilà la belle affaire ! Croit-il réellement qu'elle puisse faire autrement ? Bien sûr qu'elle va y penser, elle va même y songer à s'en rendre malade. C'est de ce bois là qu'elle est faite. Mais, là, aujourd'hui, en cet instant, ça fait beaucoup pour elle. Il y a tant de choses à considérer, tant de problèmes qui demandent à trouver des solutions. Elle a beau être une as de l'organisation, elle a ses limites comme tout le monde. "Ah bah oui là j'en ai des options..." Le médecin lui en a donné des tas. Elle peut songer à tomber enceinte dès aujourd'hui, subir une chirurgie préventive, congeler ses ovules et elle en passe... Il y a une vrai multitude de choix qui s'offrent à elle, le problème, c'est qu'aucun d'entre eux ne lui donnent envie. "Je pourrais pas dire que j'ai pas de lecture ahah !" Pointant du regard l'énorme pile de documents que le docteur lui a remis entre les mains, elle se force à plaisanter même si ça sonne tout ce qui a de plus faux. Ce n'est pas pire que son rire qui relève plutôt du cri qu'autre chose cela-dit. "C'est génial... vraiment génial !" Il paraitrait que lorsqu'on se montre plus positive face à une situation de crise, notamment par la parole, le psyché suit. Voilà donc pourquoi, peut-être un peu histériquement, elle qualifie la situation de "génial". Malheureusement pour elle, cette thérapie par le positivisme ne marche pas le moins du monde sur elle. "Bonne journée ! Au revoir !" C'est presque si elle ne courrait pas hors de l'enceinte d'oncologie. Elle n'a qu'une envie, quitter cet hôpital le plus vite possible pour ne jamais revenir. Ce n'est certes pas très réaliste mais c'est bien ce qu'elle ressent. Ainsi, d'un pas pressé, elle se dirige vers l'ascenseur sans trop regarder où elle va. Seul son objectif compte. La lumière au bout du tunnel. Et c'est sans doute pour ça qu'elle finit par percuter quelqu'un de plein fouet. Tout se passe très vite, Shay perd l'équilibre et les feuillets volent alors qu'un léger cri de surprise lui échappe. "Oh pardon excusez-moi ! Je suis désolée, je suis juste... enfin... pardon." La demoiselle songe à se justifier avant de se raviser. À quoi bon expliquer sa situation à une inconnue ? Ce serait idiot et surtout inutile. "Je suis vraiment maladroite parfois. Encore désolée." Et ce n'est que lorsqu'elle s'excuse pour la seconde fois qu'elle le remarque : elle sanglote doucement. "Ah bah tiens, c'est trop bête ça. Ça doit être la surprise." Essuyant quelques larmes, un petit sourire aux lèvres, elle ment sur la raison de son état. Depuis quand la stupeur cause les pleurs ? Personne ne le sait. La vérité, c'est que Shay ne saurait dire qu'est-ce qui a réellement déclenché la chose, ni même quand ça a commencé. La pression devait être trop forte sans doute. Ainsi la voilà devant une étrangère, le yeux embués de larmes, entourée de tout un tas de feuilles. Quel beau tableau n'est-ce pas ?

_________________
Your head would explode because of how well I'd handle it.


Dernière édition par Shay Manning le Sam 13 Oct - 16:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente-et un ans. (15/02)
○ statut : mariée depuis treize ans, séparée.
○ métier : violoniste qui n'a plus d'avenir.
○ quartier : south bay, une maison luxueuse qu'elle loue depuis son retour.
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle accomplie.
○ informations en vrac : atteinte de la maladie de charcot, il ne te lui reste que quelques mois à vivre. une année tout au plus. φ célèbre violoniste qui a arrêté sa carrière suite à sa maladie. φ née à island bay, ville qu'elle a quitté pour new-york mais est de retour depuis quelques jours. φ une wish list qu'elle veut suivre à la lettre avant de passer l'arme à gauche. φ

○ posts : 58 ○ points : 35
○ pseudo : moglobine. (manon)
○ avatar : adelaide kane.
○ DC : sierra (l. hale) & jane (l. reihnart) & monroe (c. stasey) & judith (a. heard)
○ inscrit le : 07/09/2018
MessageSujet: Re: Lost souls recognize each other ◊ Marley & Shay   Sam 29 Sep - 14:13



shay&marley.
lost souls recognize each other.

Seulement quelques minutes de ton temps. Un examen, puis un rendez-vous avec le neurologue. La maladie progresse, Madame Snell. Tu le savais déjà. Les médecins de New-York avaient déjà été assez clair sur la question. Il te reste un an un vivre. Peut-être un peu plus, peut-être un peu moins. Mais quoi qu'il en soit, tu sais déjà que tu n'iras pas bien loin. C'est la raison de ton retour à Island Bay. Une des raisons qui t'a poussé à quitter la belle pomme américaine. Une parmi tant d'autres. Tu acquiesces doucement. L'ordonnance entre tes doigts alors que tu quittes le bureau d'un pas précipité. Tu suffoques. Tu as besoin de quitter le bâtiment le plus rapidement possible. Tu as accepté cette fatalité, Marley. Celle de bientôt devoir quitter ce monde. Mais tu ne peux pas te résigner à perdre un temps précieux entre ces murs. Tu tiens sur tes jambes, aujourd'hui. Tu t'es réveillée dans une forme olympique. Peut-être as-tu caressé l'espoir d'une erreur de diagnostique. Peut-être as-tu espéré que ce médecin ait changé d'avis. Une erreur médicale, ça peut arriver. Alors, tu as laissé ton fauteuil roulant à la maison. Des pas précipités. C'est à peine si tu regardes le monde qui t'entoure alors que tu te diriges vers l'ascenseur. Et tu aurais probablement dû faire plus attention puisque tu viens percuter de plein fouet une autre jeune femme. Des feuilles volent, s'éparpillent sur le sol alors que tu vacilles doucement. On peut entendre le léger aïe que tu laisses échapper si on tend bien l'oreille. Mais peu importe. Un peu déboussolée, ton regard glisse jusqu'à la jeune femme qui se tient devant toi et s'excuse. A deux reprises, même. Ne vous en faites pas, je ne regardais pas où j'allais. Je plaide coupable, moi aussi. Tu souffles alors qu'un léger rire vient s'échapper d'entre tes lippes. Tu remarques les larmes qui montent, la voix qui tremble légèrement. Et tu sais qu'elle ment. L'effet de surprise, une pauvre excuse. Plutôt un trop plein d'émotions. Vous êtes dans un hôpital, après tout. Personne n'est heureux, ici. Pas alors que vous êtes à plusieurs bâtiments de la maternité. Seul endroit accueillant de ces fichus hôpitaux. Mais tu préfères garder ces constatations pour toi-même. Ça ne te regarde pas, après tout. Tu te baisses, viens remettre en ordre les papiers qu'elle a laissé tomber au sol, par surprise cette fois. Sans que tu ne le veuilles, ton regard vient s'échouer sur les titres pas franchement accrocheurs. Un verre, ça vous irait ? Tu balances, comme ça. Sans vraiment réfléchir. Tu viens lui tendre les feuilles. Une proposition bizarre et presque indécente. Elle ne te connait pas, après tout. Alors, tu t'es déjà préparée à un refus. Il est encore tôt, donc vous pourrez prendre un café. Mais j'ai personnellement besoin d'un remontant et de vite sortir d'ici. Est-ce que tu avais l'air d'une psychopathe à lui proposer ça ? Probablement. Un sourire vient étirer tes lippes, pour tenter de la rassurer. Drôle de situation, tu peux bien lui accorder. Et, si la situation avait été inversée, tu aurais probablement pris tes jambes à ton cou.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

chained to morality
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Vingt-huit ans (29/08).
○ statut : Elle est seule depuis quelques temps maintenant, focalisée sur son travail.
○ métier : Jeune éditrice, elle vit son rêve dans une grande maison d'édition de Wellington.
○ quartier : North Bay, dans un petit appartement cosy. Elle vient juste de louer la chambre vacante de son appartement. À la petite-amie de son premier amour.
○ orientation sexuelle : Les hommes la fascinent autant qu'ils l'intimident.
○ informations en vrac : Très soucieuse de ce qui est correct et de ce qui ne l'est pas, Shay possède un sens moral exacerbé. ◊ Elle tient à mener une vie parfaite, si bien qu'elle peut se retrouver coincée par ses principes moraux. ◊ Très ambitieuse, c'est un véritable bourreau de travail qui a pour passion son métier. ◊ Sa plus grande peur, c'est de devenir comme ses parents. ◊ Il lui en faut peu pour être gênée, la brune est très maladroite que ce soit dans ses actes ou ses paroles. C'est, au final, plus drôle qu'autre chose cela-dit. ◊ Elle est adorablement timide, lorsqu'elle rencontre quelqu'un elle est si intimidée qu'elle ne peut lâcher le sourire gêné qui la caractérise tant. ◊ Son but est de mener la vie la plus saine possible, même si ça doit la rendre folle. Paradoxal n'est-ce pas ?

○ posts : 265 ○ points : 285
○ pseudo : Sassy girl.
○ avatar : La sublime Emilia Clarke.
○ DC : Brooke & Gina.
○ inscrit le : 29/08/2018
MessageSujet: Re: Lost souls recognize each other ◊ Marley & Shay   Jeu 11 Oct - 12:45


Lost souls recognize each other
Marley & Shay

La vie semble si injuste à Shay en ce moment. Elle a tout fait pour être quelqu'un de bien, elle a suivit les règles, s'est pliée en quatre pour les autres, n'a jamais ménagé ses efforts et tout ça pourquoi ? C'est ce que le destin lui donne pour ses bons et loyaux services ? C'est réellement ça, son karma ? Ses parents, véritables déchets de la société, n'ont jamais eu quoique ce soit, pas même une cirrhose - ce qui relève du miracle - et leur fille doit en passer par là ? Qui a décidé ça et pourquoi ? Elle aimerait qu'on lui explique, qu'on lui dise comment le monde peut fonctionner ainsi ? Dépitée, elle ramasse du mieux qu'elle peut les papiers qui lui sont tombés des mains plus tôt, elle s'apprête à s'occuper de la dernière pile mais la jeune femme qu'elle a bousculé les saisit avant qu'elle ne puisse la devancer. Quelque part, ça la gène qu'elle puisse toucher à ses dossiers de la sorte, qu'elle puisse voir ce qui s'y cache. C'est irrationnel, elle le sait, c'est une inconnu après tout mais c'est comme ça. Voilà pourquoi elle reprend bien hâtivement les quelques documents quand la brune les lui tend. "Merci," se force-t-elle à dire par politesse. Sa morale la suit encore et toujours même si elle n'est plus très sûre de ce que ça apporte réellement. "Un verre, ça vous irait ?" La jeune femme la surprend en lui proposant ainsi d'aller boire quelque chose. C'est un peu étrange, même abrupte Shay dirait, elle en fronce les sourcils. "Il est encore tôt, donc vous pourrez prendre un café. Mais j'ai personnellement besoin d'un remontant et de vite sortir d'ici." C'est généralement dans ces moments là que l'éditrice détale en courant. Pour elle, rien de plus normal, une inconnue vient de lui proposer de boire avec elle. En pleine journée. Cependant, aujourd'hui tout est différent et sans qu'elle ne s'en rende vraiment compte, elle se retrouve à lui dire : "Un remontant ? Ça semble... approprié." Il convient de préciser que Shay n'a jamais bu une seule goutte d'alcool, pas en une occasion. Elle en a eu la possibilité bien des fois, comme tout un chacun mais elle a toujours refusé, par principe. Et pourtant, ce qu'elle dit à son interlocutrice, ce ne sont pas des paroles en l'air. Un verre lui semble tout à fait adéquat. Parce qu'après tout pourquoi pas ? Si suivre les règles n'apportent rien, si on ne retire rien de sa prudence, s'il n'y a aucune justice, pourquoi se priver ? "J'en prendrais peut-être même deux." C'est cavalier, tout ce que la jeune femme n'est pas mais il semblerait juste de dire qu'elle n'est pas vraiment elle-même en ce moment. Ou qu'elle cherche à ne pas l'être du moins. C'est ainsi que ses papiers sous le bras, elle se retrouve à marcher jusqu'au bar qui n'est en fait qu'à deux pas de l'hôpital. Ni une, ni deux, elles entrent et se retrouvent assises au comptoir, le barman devant elle. Il leur demande ce qu'elles veulent et Shay ne peut qu'ouvrir la bouche d'un air perdu. Elle ne sait pas ce qu'elle veut, seulement ce qu'elle ne veut pas. Ses parents buvaient toujours du bourbon, il est ainsi hors de question qu'elle en goutte ne serait-ce qu'un fond, ça ramènerait bien trop de mauvais souvenirs à la surface mais pour ce qui est du reste... C'est un véritable mystère pour elle. Voilà pourquoi elle se tourne vers l'inconnue, dans l'espoir qu'elle lui vienne en aide.

_________________
Your head would explode because of how well I'd handle it.
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : trente-et un ans. (15/02)
○ statut : mariée depuis treize ans, séparée.
○ métier : violoniste qui n'a plus d'avenir.
○ quartier : south bay, une maison luxueuse qu'elle loue depuis son retour.
○ orientation sexuelle : hétérosexuelle accomplie.
○ informations en vrac : atteinte de la maladie de charcot, il ne te lui reste que quelques mois à vivre. une année tout au plus. φ célèbre violoniste qui a arrêté sa carrière suite à sa maladie. φ née à island bay, ville qu'elle a quitté pour new-york mais est de retour depuis quelques jours. φ une wish list qu'elle veut suivre à la lettre avant de passer l'arme à gauche. φ

○ posts : 58 ○ points : 35
○ pseudo : moglobine. (manon)
○ avatar : adelaide kane.
○ DC : sierra (l. hale) & jane (l. reihnart) & monroe (c. stasey) & judith (a. heard)
○ inscrit le : 07/09/2018
MessageSujet: Re: Lost souls recognize each other ◊ Marley & Shay   Sam 13 Oct - 16:14



shay&marley.
lost souls recognize each other.

Tout avait été tellement rapide. La fausse couche, l'annonce de la maladie. Tes rêves se sont brisés, envolés. Et te voilà de retour à Island Bay. Là où tu as grandi. Ces endroits que tu connais comme le fond de ta poche. Rien n'a changé. C'est comme si le temps s'était figé. Mais tu es bien consciente que tu ne peux pas tout recommencer à zéro. Simplement profiter de ces quelques mois qu'il te reste. Les rendez-vous chez le médecin doivent rester fréquents. Juste pour s'assurer de l'évolution de cette fichue maladie. Quelques mois, une année. Aujourd'hui, le médecin peut parfaitement t'annoncer qu'il ne te reste que quelques semaines. La maladie progresse, mais ton espérance de vie reste la même. Toujours aussi courte, mais pas d'avantage. Est-ce que ça peut suffire à faire ton bonheur ? Pas vraiment. Tu as besoin d'air. Tu as besoin de partir de cet hôpital. Des pas précipités, tu viens percuter une femme sans même avoir pu anticiper. Quelques brochures s'étalent au sol. Tu te baisses rapidement pour l'aider à ramasser le tout et constates que l'aide apportée n'est pas la bienvenue. Tu as bien remarqué les titres affichés en gros caractères sur les feuilles. Et c'est sûrement ce qui doit gêner la jeune femme. A sa place, si tu avais laissé échapper des brochures sur ta maladie, tu aurais probablement réagis de la même manière. Et finalement, c'est une toute autre question qui vient s'échapper d'entre tes lippes. Sans trop savoir pourquoi, tu lui proposes d'aller boire un verre. En pleine journée, et avec une inconnue. Autant dire que tu t'apprêtes à essuyer un refus des plus cinglants. Un refus que tu aurais totalement compris. Tu es donc forcément étonnée de constater qu'elle accepte la proposition. Tant mieux. Tu as besoin d'un remontant, comme tu as pu lui avouer quelques secondes plus tôt. Mais aussi, tu as besoin d'un peu de compagnie. Un signe de tête, et vous vous dirigez vers le bar se situant juste à côté de l'hôpital. D'ailleurs, ça t'étonnera toujours. A côté des hôpitaux siège toujours un bistrot. A croire que l'un ne va jamais sans l'autre. Tu as pu constaté ça lors de tes nombreux voyages. Ce n'est pas une valeur sûre, mais c'est régulièrement le cas. Assises au comptoir, le barman s'approche rapidement de vous pour prendre vos consommations. Un certain malaise s'installe. Une bouteille de rouge, assez doux. Tu souffles avant de reporter ton attention sur la brune. Ce n'est pas dans vos habitudes, n'est-ce pas ? Tu perces rapidement son secret. Cette femme a l'air totalement paumée dans ce lieu. Non pas que tu sois une habituée, mais tout de même. Tu ne la juges pas pour autant. Il est rare de te voir écumer les bars, mais tu n'es pas une sainte pour autant. Le vin, ça te connait. Jamais dans l'excès, mais suffisamment quand même. Je m'appelle Marley, au fait. Tu souffles en lui tendant la main. Autant faire les présentations. Par simple politesse, mais aussi parce que ça serait plus convenable si tu devais être l'initiatrice de son premier verre de vin. Le barman revient, pose deux verres vides devant vous ainsi que la bouteille. Tu le remercies d'un signe de tête avant de vers le liquide. Bruit des verres qui teinte pour trinquer. A quoi ? Tu n'en as aucune idée. Mais peu importe. Lippes que tu trempes. C'est tout ce que tu désirais.


Revenir en haut Aller en bas

avatar

chained to morality
Voir le profil de l'utilisateur

○ âge : Vingt-huit ans (29/08).
○ statut : Elle est seule depuis quelques temps maintenant, focalisée sur son travail.
○ métier : Jeune éditrice, elle vit son rêve dans une grande maison d'édition de Wellington.
○ quartier : North Bay, dans un petit appartement cosy. Elle vient juste de louer la chambre vacante de son appartement. À la petite-amie de son premier amour.
○ orientation sexuelle : Les hommes la fascinent autant qu'ils l'intimident.
○ informations en vrac : Très soucieuse de ce qui est correct et de ce qui ne l'est pas, Shay possède un sens moral exacerbé. ◊ Elle tient à mener une vie parfaite, si bien qu'elle peut se retrouver coincée par ses principes moraux. ◊ Très ambitieuse, c'est un véritable bourreau de travail qui a pour passion son métier. ◊ Sa plus grande peur, c'est de devenir comme ses parents. ◊ Il lui en faut peu pour être gênée, la brune est très maladroite que ce soit dans ses actes ou ses paroles. C'est, au final, plus drôle qu'autre chose cela-dit. ◊ Elle est adorablement timide, lorsqu'elle rencontre quelqu'un elle est si intimidée qu'elle ne peut lâcher le sourire gêné qui la caractérise tant. ◊ Son but est de mener la vie la plus saine possible, même si ça doit la rendre folle. Paradoxal n'est-ce pas ?

○ posts : 265 ○ points : 285
○ pseudo : Sassy girl.
○ avatar : La sublime Emilia Clarke.
○ DC : Brooke & Gina.
○ inscrit le : 29/08/2018
MessageSujet: Re: Lost souls recognize each other ◊ Marley & Shay   Lun 29 Oct - 12:26


Lost souls recognize each other
Marley & Shay

Tout allait bien et d’un coup rien ne tournait rond. Il n'a fallut qu'une simple consultation chez le médecin pour que tout se mette à aller de travers. C'est fou quand on y pense, les choses changent à une allure... Ça donnerait presque le tournis. "Une bouteille de rouge, assez doux." Shay hoche la tête, un peu bêtement. "Comme elle dit..." Elle ne peut qu'acquiescer de toute manière, si elle venait à dire quelque chose, ce serait plus ridicule qu’autre chose. "Ce n'est pas dans vos habitudes, n'est-ce pas ?" Souriant pour cacher sa gêne, elle hausse les épaules. "C'est hum... Non pas vraiment." Il faut être honnête, il n'y a sans doute pas personne de plus ignorante dans ce domaine. Enfin, elle connaît bien les effets de l'alcool : elle n'a que trop pu les voir chez ses parents mais, pour ce qui est du goût, elle est une totale novice. "Mes parents buvaient beaucoup, ça m'a un peu refroidit." Et c'est encore un euphémisme. L'alcool la révulse, elle a toujours fuit ce genre de boissons comme la peste. C'est bien pour cela qu'aujourd'hui, elle trouve la possibilité d'en boire si alléchante. "Je sais pas pourquoi je vous parle de ça..." Elle n'est pourtant pas du genre à se confier facilement, surtout sur ce genre de choses. Il faut croire que cette journée est différente en bien des points. "Je m'appelle Marley, au fait." Elles ne s'étaient pas données leur prénom ? Shay ne s'en était même pas rendue compte. "Shay. Shay Manning." Lui serrant la même, elle lui offre un grand sourire mais le coeur n'y est pas. Toute joie l'a quitté, en cet instant précis, elle ne sait pas si elle sera capable de l'être à nouveau. Ça peut sembler exagéré mais perdre le contrôle ainsi, c'était son pire cauchemar. Et il devient réel."Allons-y." Un peu apeurée, elle porte la boisson à ses lèvres et bien vite en avale une gorgée. Ne pouvant s'empêcher de grimacer, elle fait de son mieux pour se contenir. "C'est... intéressant." Ce n'est pas très bon, c'est même le moins qu'on puisse dire. C'est amer et ça laisse un léger arrière-goût désagréable dans la bouche. Pourtant, Shay en reprend, elle finit même son verre d'un traite. Grimaçant de plus belle, elle s'essuie la bouche de l'arrière de la main. Se resservant hâtivement, elle trinque de nouveau avec Marley qui n'a pas eu le temps de finir son premier verre. "Aux mutations génétiques ! Santé !" Et la voilà encore qui boit le tout d’un coup. Alors qu'elle termine la dernière gorgée, elle a déjà un peu l'impression d'avoir la tête qui tourne. Est-ce son imagination, est-ce l'alcool ? Elle ne saurait le dire.

_________________
Your head would explode because of how well I'd handle it.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Lost souls recognize each other ◊ Marley & Shay   

Revenir en haut Aller en bas
 

Lost souls recognize each other ◊ Marley & Shay

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Apollon Σ Revenge arm for the lost souls
» LOST LE RPG
» Why the U.N. Lost credibility in Haiti
» Lost in blue
» I remember when, I remember, I remember when I lost my mind. ₪ 27 mars, 20h21

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: how to work :: hôpital-