AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 A new storm is building (nolay #5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: A new storm is building (nolay #5)   Sam 17 Juin - 20:36

A new storm is building
Nolay



Inquiète. Stressée. Voilà les premiers mots qui me viennent à l'esprit pour décrire mon humeur du moment. Et encore, je pense que ces mots ne sont pas assez fort pour exprimer ce que je ressens réellement. Parce que c'est vraiment la merde. La plus totale. J'ai beau recompter, vérifier sur mon application, recompter encore et toujours, puis revérifier, le résultat reste le même. Je suis en retard. Putain, je suis en retard de plus d'une semaine. J'ai toujours été régulière, toujours. Je n'ai jamais eu le moindre soucis, rien. Alors je sais que ce n'est pas normal. J'espère que c'est tout mais pas ça. Parce que je suis trop jeune. Parce qu'il est trop jeune. Et parce que je ne peux pas. Et surtout, je ne veux pas. Ce n'est pas fait pour moi, ce n'est pas un rôle que je pourrais jouer. Même si le premier soir, on en a discuté tous les deux, je sais maintenant que ce n'est pas pour moi. Je suis trop fragile pour ça et je serais vraiment nulle. Sans doute la pire. Normalement, Nolan ne devrait plus tarder et honnêtement, je ne sais pas pourquoi je lui ai demande de venir. Parce qu'après tout, je n'ai pas mes règles, oui et alors ? Si ça se trouve il n'y a pas de quoi s'inquiéter. J'aurais dû faire un test de grossesse afin d'être sûre ou tout simplement demander aux médecins, mais je n'ose pas. Et je suis tellement persuadée que ça ne peut pas être vraie, qu'elles vont finir par arriver que c'est tout simplement impensable d'en parler à qui que ce soit. Mais je dois lui dire. Je ne veux pas lui cacher ça. J'ai peur de sa réaction, mais j'aurais encore plus peur de celle qu'il pourrait avoir si je gardais cette information plus longtemps pour moi. Je pousse un long soupir et récupère l'oreiller derrière ma tête pour le poser sur mon visage. Je ne peux pas. Je ne dois pas. Pour le bien de nous deux. Pour le bien de tout le monde. Je ne sais pas combien de temps je reste comme ça, à me torturer l'esprit et à me rassurer en me disant que peut-être, elles arriveront d'une minute à l'autre et que je serais pas obligé de lui dire. En tout cas, lorsque j'entends la porte de ma chambre s'ouvrir, je retire l'oreiller de mon visage et me redresse. Je lui souris. Mais timidement. Parce que je ne peux pas lui sourire à pleine dent avec ce que je m'apprête à lui annoncer. « Coucou… » Je ne dis jamais ça. Sauf quand j'essaie de faire passer en toute subtilité une future tempête. Parce que ouais, une tempête se prépare, j'en suis sûre. « Je ne voulais pas chambouler tes plans, mais je suis contente que tu sois là. » Ou peut-être pas. J'aurais préféré qu'il soit avec Murphy. Vraiment.


Dernière édition par May-Line Linskey le Sam 17 Juin - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Sam 17 Juin - 21:18



i'm sorry.

Tu regardes ton téléphone, Murphy est à tes côtés, et tu te pinces légèrement la lèvre. « J'dois y aller, je suis désolé. » Et tu l'es vraiment, tu soupires légèrement parce que tu n'as absolument pas envie de partir de ses bras. Tu poses ses lèvres sur les siennes, à plusieurs reprises, parce que tu n'as pas envie de partir loin d'elle. Tu soupires doucement, et après un dernier baiser sur ses lèvres, tu lui dis que tu l'aimes. Et tu repars, et putain que ça te fait mal d'aller à l'hôpital alors que tu passais un moment bien trop agréable envers ta petite amie. Toute cette histoire doit s'arrêter, c'est plus possible, tu es loin d'être amoureux de Mayline, et même si elle est à l'hôpital et que tu es très certainement le seul à être là pour elle, il faut que ça s'arrête.- Tu dois lui dire, tu te fais un discours dans ta tête alors que tu enjambes ton vélo, tu sors une cigarette que tu consommes le long du trajet. Ton coeur bat rapidement, parce que tu as compris qu'il y avait quelque chose, le problème, c'est que tu aimerais savoir quoi et que tu n'en es pas capable, c'est déstabilisant. Tu rentres dans la chambre que tu connais par coeur, et tu avales difficilement la salive. Tu t'approches d'elle en déposant un baiser sur son front. « Salut. » Tu ne dis rien, parce que toi ça te fait chier d'être ici, tu étais avec ta copine bon sang et tu te retrouves avec une fille avec qui tu as partagé trop de moments intimes pour la qualifier d'amie. Tu soupires difficilement. « J'dois avouer que j'aurais aimé être avec Murphy encore un peu. » La sincérité fait certainement mal, mais tu n'es pas capable de mentir, tu n'en peux plus de te trouver des excuses pour te sortir de cette merde.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Sam 17 Juin - 21:37

A new storm is building
Nolay



Dès le début je savais que ce serait tendu, mais j'avoue que je ne m'attendais pas à une réflexion de ce genre. Parce que merde, je ne l'ai pas obligé à venir. Il pouvait très bien venir plus tard. Comme demain par exemple. Je lui ai juste dit que je voulais lui parler et que ça pouvait être urgent. Mais je ne mérite pas cette remarque. Et même s'il le pense, j'aurais sincèrement préféré qu'il la garde pour lui. Alors je me renfrogne. Je n'ai même plus envie de lui dire quoi que ce soit. Oh ça non. Qu'il retourne voir sa copine. De toute façon je suis assez grande pour me démerder toute seule, après tout, je fais ça depuis un moment. Je fais face à mes problèmes seule. Je ne sais même pas ce qui m'a prit de le croire. Je me suis laissée bercer par ses belles paroles, mais qu'est-ce qu'il en a réellement à foutre ? Dans quelques temps, il en aura marre de passer, ne serait-ce que quelques heures de son temps avec moi. Peut-être qu'au fond notre relation ce n'est que du vent. Ouais, ça doit être ça. On avait besoin tous les deux de quelqu'un sur qui s'appuyer pendant que tout partait en vrille dans nos têtes. Sauf que pour lui ça à l'air de s'arranger. Moi ? Je me perds encore un peu plus chaque jour. Je me noie et je remonte à la surface juste le temps de reprendre quelques bouffées d'air. C'est un cercle vicieux et sans fin. Quand je pense sortir la tête de l'eau, je coule toujours un peu plus profondément. « Alors pourquoi tu es venu ? » Je suis sèche avec lui et c'est tout ce qui mérite. Je ne sais pas si je suis jalouse. Probablement. Parce que moi, mes sentiments envers lui sont vrais. Alors que les siens… en fait non. Il n'en a pas. Et ça fait tellement mal. Mais putain, je le savais. Et je me sens tellement conne. Je le regarde. Ou plutôt je lui foudroie du regard. « Au pire, tu peux partir. Je crois que je sais plutôt à quoi m'en tenir maintenant. » Je n'ai pas envie de lui dire tout ça parce qu'on est concernée tous les deux, mais j'ai trop mal. Beaucoup trop mal. « Je me débrouillerais toute seule. » Comme toujours.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 2:08



i'm sorry.

Tu te rends compte que tu as sûrement été trop violent, c'est difficile pour toi d'être sur deux bateaux et forcément, tu n'as pas eu la bonne approche. Tu regardes tristement May, forcément que tu culpabilises. Tu es dans une position bien trop délicate, les larmes te montent bien trop rapidement aux yeux et tu ne veux pas chialer, t'es qu'un adolescent et tu as l'impression d'être dans un monte d'adulte, c'est délicat, mais encore une fois, tu ne peux t'en prendre qu'à toi. Tu lèves les yeux au ciel, pour ne pas chialer, parce qu'elle n'y est pour rien, elle n'a rien demandé. Tu tires sur la chaise, tu récupères sa main et tu lies ses doigts aux tiens. Tu l'as regarde tristement, tu ne peux pas lui demander de se mettre à ta place, c'est trop douloureux pour toi, mais tu n'imagines même pas pour elle. « Désolé, c'était... Désolé May... » Tu soupires, alors que tu serres sa main dans la tienne, tu as le coeur qui bat à une vitesse qui te fait mal, ta jambe se secoue frénétiquement et ça te fait peur. « Je ne voulais pas, pardon, j'suis qu'un gosse, je ne contrôle pas mes mots, je sais pas quoi dire, quoi faire, j'suis tellement perdu bordel... » Tu te perds dans tes mots, tu baisses le regard parce que tu as honte de ton comportement, elle ne mérite pas que tu sois comme ça. « Je... Comment tu te sens ? » Tu demandes sincèrement, en relevant ton regard, en essayant de te sortir de la merde, t'es perdu, tu t'enfonces, et tu enfonces tout le monde dans ta chute.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 2:33

A new storm is building
Nolay



Je pousse un léger soupir, mais je ne relève pas ses excuses. Je n'ai pas envie de me battre avec lui, même si ce n'est pas l'envie qui m'en manque, mais je n'ai pas la force pour ces bêtises et encore moins la tête à ça. Il n'est pas venu ici pour qu'on se prenne la tête et encore moins sans savoir ce qui se passe. Même si franchement, j'aimerais bien me la fermer, lui dire de retourner voir sa copine et le mettre à la porte. Je sais qu'il est perdu, je le sais, mais bon sang, sa réflexion m'a blessé. Je suis peut-être moins importante qu'elle, mais j'aurais peut-être aimé un peu plus de considération. Je tourne la tête pour admirer l'extérieur par la fenêtre. Je ne retire pas ma main de la sienne, mais je ne la serre pas non plus. Moi aussi, je suis perdue. Je passe mes journées et même mes nuits à réfléchir, à me poser des questions qui, ne serviront jamais à rien.  Qu'est-ce que ça va m'apporter de me demander comment les choses auraient évolué si je n'avais pas dormi chez lui le soir de notre rencontre ? Ou si je n'étais pas allée le rejoindre sur la plage en croyant qu'il était bourré ? La réponse est rien. Juste de la culpabilité et je n'en ai pas besoin. Pourtant, je continue. Je continue de me demander qu'est-ce qui aurait changé entre nous… Je ferme les yeux et me mords l'intérieur de la joue. Je n'aime pas quand il prend son âge comme excuse. Parce que c'est la solution de facilité et surtout parce que des fois, il est tellement plus mature que certaines personnes de son âge. Alors non, sa jeunesse n'est pas un facteur dans ses choix, parce que des fois, il est vraiment très impressionnant. Ne serait-ce que pour son courage. Courage que même moi, je n'ai pas. J'ai envie de me défiler quand il me demande comment je me sens. Dire la vérité ou mentir ? J'aimerais vraiment lui mentir. Lui dire que je vais bien et inventer une histoire  dormir debout concernant cette chose très important que j'avais à lui dire. Parce que je ne me sens pas capable de lui en parler. Plus après ça. J'aimerais, encore une fois, être lâche. Mais pas cette fois. Je reporte mon attention sur lui et hausse les épaules. « Je ne sais pas vraiment. Couci-couça. Et toi ? » Je prends une profonde inspiration. C'est le moment où jamais. « Je dois te parler, mais avant ça, tu dois vraiment me promettre de rester calme… OK ? » Je ne sais pas pourquoi, mais aussitôt cette phrase dite, je la regrette déjà.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 2:45



i'm sorry.

Tu sais que tu l'as blessé, et ça te brise le coeur. Tu commences à connaître May-Line, tu connais son caractère et ce silence est loin d'être agréable. Tu soulèves difficilement ton regard, le sien est dans le vide et c'est douloureux, ça aussi. Tu souffles difficilement, tu peux faire quoi pour arranger la situation. C'est ça, ton problème, tu dis toujours de la merde, tu ne réfléchis pas. Tu ne sais pas si des excuses vont suffire, mais tu n'as même pas le temps d'y réfléchir parce que la suite te fait peur. Tu hausses les épaules, tu ne sais pas si ça va, tu es complètement perdu et c'est douloureux parce que tu n'arrives pas à t'en sortir. Mais tu n'es pas capable d'ouvrir la bouche à nouveau, tu as peur de faire une gaffe, tu as peur qu'elle se ferme complètement comme une huître. « Qu'est-ce qu'il y a ? » Tu as peur de l'annonce, tu es complètement en panique en fait, ta main devient moite et tu retires ta main dans la sienne pour que ce ne soit pas désagréable. Ta gorge est douloureuse, et le fait que May t'en veuille est difficile, tu ne le supportes pas. « Je suis désolé, j'aurais jamais dû dire ça, j'ai pas vraiment d'excuses, mais steuplait, ne m'en veux pas... » Tu souffles, parce que tu es loin de te douter de ce qu'elle s'apprête à te dire, pour toi, elle t'en veut, mais dans ce cas, pourquoi tu ne dois pas t'énerver hein ? Tu n'en sais rien, tu es en train de te poser dix mille questions, tu es en train d'avoir peur, mais tu n'as rien fait de mal, si ? Dans un autre sens, bien entendu, forcément que tu fais quelque chose de mal, mais pas un truc trop grave ? Bordel, tu n'en sais rien, tu as juste peur. Tes pieds se posent sur la chaise, tu enroules tes jambes à l'aide de tes bras et tu fixes May, et au fond du fond, tu as tellement mal bordel.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 2:59

A new storm is building
Nolay



Je lève les yeux au plafond avant de le regarder de nouveau. Dans un souffle, je lui réponds. Je lui réponds que non, je ne lui en veux pas. Alors qu'au fond, c'est faux. Ouais. Bien sûr que je lui en veux, comment je ne pourrais pas ? C'est vrai que mon agacement n'est plus aussi important qu'il y a quelques minutes, quand il m'a balancé cette réflexion, mais ça reste difficile de l'oublier. Parce que j'avais rien demandé à personne. J'aurais préféré le laisser en paix et surtout ne pas devoir annoncer un truc pareil. En plus, je sais que maintenant que je lui ai dit de ne pas paniquer, c'est l'effet inverse qui est en train de se produire. Je suis vraiment stupide. Mais une chose en son temps. « Écoute, on oublie ton entrée pour le moins… vexante. Ce n'est pas grave. » Mon subconscient me cris que c'est grave, mais je le fais taire en lui ordonnant silencieusement de se la fermer. Évidemment que c'est grave, mais je ne vais pas continuer de le faire culpabiliser si ? Je ne suis quand même pas un monstre. « Et détends-toi, parce que tu me stress encore plus… » Et ça, en revanche, c'est la vérité. Je ressens tout son stress et je suis encore plus angoissée. J'aurais vraiment dû faire l'un de ces fichus tests avant de l'appeler, au moins, j'aurais eu, ou plutôt, on aurait eu une bonne raison de stresser. Parce que si ça se trouve, ce n'est rien. Absolument rien. Juste un petit retard de rien du tout. « J'ai du retard…dans mes règles. » Je l'ai dit tellement bas que je ne suis même pas sûre qu'il m'ait entendu. Mais tant pis, je ne le répéterais pas une seconde fois. « Mais c'est rien. Une petite semaine et ça arrive à tout le monde. » En revanche, là, je mens. Parce que ça n'arrive pas à tout le monde. Pas à moi. Mais il n'est pas censé le savoir et je préfère dire une demie-vérité qu'un vrai mensonge.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 3:11



i'm sorry.

Tu hoches la tête, prêt à oublier ton entrée désastreuse. Tu ne dis plus rien, limite, tu coupes ton souffle. Le souci, c'est l'annonce. C'est dit doucement, mais bordel, tu l'as entendu. Tu restes bloquer plusieurs secondes, tu ne veux pas y croire, c'est un rêve, ce n'est pas possible. Tu réfléchis, tes esprits remontent à la plage, tu te souviens que tout ça avait été précipité, que vous ne vous êtes pas, en effet, protégé. Tu te rappelles que tu ne t'es pas retiré avant d'éjaculer. Alors, ton coeur rate plusieurs battements. Puis, tes souvenirs remontent à cette soirée qui a été difficile. Cette soirée où vous vous êtes retrouvés après des crises de larmes, et là aussi vous avez fait l'amour. Sous la douche. Là non plus, vous n'avez pas foutu de préservatif. Et là, tu te mets à trembler. Tu réagis comment à ça ? Et tu sais qu'elle ment, parce que tu as une copine, Murphy n'a jamais du retard sur ses règles, jamais. Putain, non Nolan. Tu n'as pas fait ça, tu n'as pas été aussi irresponsable que ça ? Tu ouvres légèrement la bouche, tu réponds quoi maintenant bordel ? C'est plus fort que toi, les larmes te montent à nouveau bien trop rapidement. « C'est pas possible... » Tu fixes son regard, tu essayes de voir une mimique qui te montre qu'elle te fait une blague, mais non ce n'est pas le cas, c'est sincère. « Non... » Tu ne dois pas t'énerver, mais tu te lèves, tu commences à faire les cent pas alors que tes mains tirent sur tes cheveux, que tu paniques de plus en plus. Bordel, tout, mais pas ça, juste pas ça.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 3:40

A new storm is building
Nolay



Je m'attendais à une réaction du genre. Le choque. Le déni. Puis la panique. Au moins, je n'ai pas vraiment eu de surprise. Je m'attendais peut-être à ce qu'il hausse le ton sous la panique, mais finalement ça n'a pas été le cas. Je l'écoute me dire que ce n'est pas possible et dans ma tête, je lui réponds que si, c'est possible et que j'en suis la preuve. Enfin, pour le moment on n'en sait rien et c'est ce que j'aimerais lui faire comprendre. Je m'apprête à ouvrir la bouche, mais il se lève. Mon cœur se serre car j'ai peur qu'il s'en aille et me laisse en plan. Mais ce n'est pas le cas. Il reste et parcours la pièce en long, en large et en travers. Il me ferait presque de la peine. « On ne peut pas tirer de conclusion trop hâtive. » Et bordel, c'est la vérité. « C'est peut-être à cause du stress ou alors parce que… » les mots restent coincés dans ma gorge. Je n'ai toujours pas accepté ce que j'avais fait et le prononcer me demande un effort surhumain. Je dois toujours prendre sur moi pour le dire et l'entendre de la bouche de quelqu'un d'autre, c'est souvent pire. Je baisse les yeux vers mes mains et serre le draps. « C'est peut-être à cause de la surdose de médicament ou du mélange… » Tellement de choses sont possibles et je préfère croire que ce sont une de ces nombreuses raisons plutôt que celle qui nous semble la plus évidente. Parce que je ne veux pas que ma vie soit foutue en l'air par une grossesse non désirée. Hors de question. Mais je n'ai pas l'impression qu'il m'écoute. Je crois qu'il ne retient que la première explication et je soupire. « Nolan ? Tu m'écoutes ?! » Je ferme les yeux, incapable de supporter une minute de plus la scène qui se déroule sous mes yeux. Il tourne en rond dans cette maudite chambre et ça me donne le tournis. « Putain Nolan, arrête ! » S'il continue, je crois que je vais vomir. « J'ai la tête qui tourne à te regarder, pitié… Viens t’asseoir. »
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 14:08



i'm sorry.

La seule chose que tu comprends, c'est que tu es mort. Littéralement. Du retard, c'est rare, du retard, alors que vous vous êtes jamais protégé, ça prouve trop de choses. Tu peux pas le supporter, tu te retrouves abasourdi, la sensation d'avoir pris une claque dans la gueule est désagréable. Tu tombes dans le vide, un point c'est tout. Tu n'entends plus rien, hormis ton rythme cardiaque qui augmente de plus en plus, tu as cette impression que ta tête tourne et les larmes montent aux yeux bien trop rapidement. Pas ça, pas ça bordel. Tu reprends pied uniquement quand elle t'engueule, tu retournes t'asseoir mais tu tires sur tes cheveux. « Tu dois faire une prise de sang. » C'est la seule chose que tu es capable de dire. Tu appuies sur le bouton pour appeler une infirmière, tu trembles, ta vue est floue à cause des larmes. « Maintenant. » Tu dis, t'es sec parce que là, faut pas déconner, ta vie prend un autre tourment et tu as besoin de savoir si ce n'est vraiment qu'un retard ou s'il y a un gosse dans son bide, un gosse qui t'appartient bordel de merde. Tu relèves ton regard vers elle, et avant qu'elle refuse, tu souffles. « J'men fous que tu veuilles pas, tu veux une réponse parce que tu n'as pas tes règles ? On va l'avoir. » Et là, c'est toi qui va avoir le dernier mot. L'infirmière rentre dans la chambre, et tu lances un regard noir à May-Line parce que si elle fait fuir cette femme, tu vas péter un câble. C'est pas elle qui est en couple, c'est pas elle qui est encore au lycée. C'est mort, tu veux une réponse, et tu vas l'avoir maintenant, qu'elle le veuille ou non.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 14:55

A new storm is building
Nolay



Je n'ai pas le temps de dire quoi que ce soit, ni de faire quoi que ce soit, qu'il a déjà appuyé sur le bouton pour appeler l'infirmière. Putain. Je le hais. Je m'enfonce dans mes draps et je pose mes mains sur mon visage. Ce n'est pas que je ne veux pas savoir ou je ne sais quelles autres excuses bizarres, c'est simplement que je ne voulais pas qu'il soit là quand je demanderais à faire une prise de sang. Je ne sais pas pourquoi, parce que de toute façon, les résultats mettront quelques jours à arriver, je n'avais juste pas envie. Je voulais affronter ça toute seule une première fois et là…j'ai juste envie de le mettre à la porte. « Nolan, tu fais chier. » Comment est-ce que je pourrais lui faire comprendre que comme je suis tellement terrorisée, j'ai besoin d'être seule pour faire face à ça ? Il ne comprendrait pas. Parce qu'on s'est promit de ne jamais se lâcher, d'être toujours là pour l'autre. Putain tu parles. Ce sont que des conneries tout ça, des promesses en l'air. On ne peut pas se promettre des trucs pareils alors qu'il a une copine et qu'on ne pourra jamais être amie. Notre relation était bien au-dessus de ça, beaucoup trop forte. Et je ne pourrais jamais le regarder dans les yeux et me dire qu'il n'est que ça. Un ami. Un nœud se noue au fond de ma gorge et je ravale difficilement mes larmes. La porte de ma chambre s'ouvre, mais je ne bouge pas. Je ne peux pas. Je ne veux pas. « Vous m'avez appelé ? » Je retire les mains de mon visage et regarde l'infirmière. Non. Non, je ne vous ai pas appelé. Oui, vous pouvez repartir. Une simple erreur, voilà, c'est tout. Mais je peux voir le regard noir que Nolan me lance et je sais que si je la renvoie de là où elle vient, il va me tuer. Mon regard passe de lui à l'infirmière. « Je… » C'est la seule phrase que je suis capable de sortir. Le reste de mes mots restent bloqués. Je lance un regard de détresse à l'infirmière. J'aimerais qu'elle me comprenne, vraiment. J'aimerais qu'elle sache lire dans mes yeux. Je baisse les yeux avant de marmonner dans ma barbe que j'ai du retard. Un petit « Oh. » s'échappe de sa bouche et elle jette un coup d’œil à Nolan avant de me propose une prise de sang. Alors forcément, j'accepte, je n'ai pas vraiment le choix…
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 15:45



i'm sorry.

Tu te rends compte que tu es trop bouleversé, tu ne penses qu'à toi sur le coup, tu te montres égoïste et c'est loin d'être une bonne chose. Tu enchaînes les gaffes aujourd'hui, et c'est mal. Tu regardes l'infirmière, elle comprend directement suite aux quelques mots que lui a glissé May-Line. Quand elle sort pour récupérer le matériel nécessaire, tu décides de souffler un bon coup et tu attrapes doucement sa main. Tu serres vos doigts ensembles, tu affrontes son regard et elle peut t'insulter, parce que tu le mérites. Mais maintenant que l'annonce est faîte, que tu commences à difficilement le digérer, tu es prêt à être là pour elle. Si elle est enceinte, c'est de ton gosse qu'on parle. Forcément que tu veux des réponses, mais on ne peut pas aller trop loin non plus. Tu caresses sa main avec l'aide de ton pouce, alors que l'infirmière revient. Tu as horreur des aiguilles, c'est vraiment pas ton point fort et tu as difficilement du mal à regarder quand elle lui enfonce l'aiguille dans le bras. Tu serres les dents, mais c'est pas toi qui subis quelque chose comme ça alors tu essayes simplement de montrer que tu es là. « Dans combien de temps on a les résultats ? » Tu demandes à l'infirmière. Elle semble réfléchir, avant de t'annoncer qu'il faut attendre deux semaines. Deux putain de semaines. Forcément, tu te décomposes, mais tu retiens toutes les remarques qui menacent de sortir de ta bouche.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 16:25

A new storm is building
Nolay



Je suis pétrifiée par la peur. Je crois même avoir cessé de respirer. Non, j'en suis sûre, je retiens mon souffle. Je regarde l'infirmière quitter la chambre pour aller chercher de quoi faire la prise de sang et j'ai juste envie de partir en courant ou de disparaître pour toujours. Je ne regarde pas Nolan, parce que si je croise ses yeux, je risque de lui en mettre une tellement je lui en veux. Je peux comprendre son geste, mais ce n'était pas à lui de décider de quand je me sentirais prête à faire cette fichue prise de sang. Il aurait pu comprendre que merde, pour moi non plus ce n'est pas si facile que ça à digérer.  Quand l'infirmière revient et qu'il glisse sa main dans la mienne, les larmes me montent aux yeux. J'ouvre la bouche, mais la referme automatiquement. J'allais supplier l'infirmière de le mettre à la porte, de lui ordonner de partir et de ne jamais remettre les pieds ici. Oh oui, j'aurais aimé oser le faire, mais à la place, je ne dis rien. Je me tais et je me contente simplement de détourner les yeux. Je tends mon bras droit, celui qui est libre. Je n'ai jamais aimé la vue du sang alors je me mords la lèvre inférieur et ferme les yeux. Je ne veux pas voir. Rien. Inconsciemment, je serre la main de Nolan. Je suis une trouillard. J'ai peur que ça me fasse mal. Par chance, la prise de sang se fait assez rapidement et c'est à peine si je ressens l'aiguille s'enfoncer dans ma peau. C'est lui qui prise le silence en demandant combien de temps ça va prendre. Alors je rouvre les yeux et pose mon regard sur l'infirmière qui réfléchit quelques secondes avant de nous annoncer que ça prendra une bonne quinzaine de jours. J'écarquille les yeux. « Autant… ? » Je sais que Nolan se contient, mais moi, j'étais obligée de poser la question. Mais visiblement, elle ne semble pas prêter attention à ma question. Elle remballe ses affaires et quitte la pièce en m'annonçant qu'elle repassera plus tard. Je retire ma main de celle de Nolan et le regard froidement avant de lui tourner le dos. Je regarde mon bras où l'infirmière à posé un pansement et je souffle. « Tu peux te barrer pour rejoindre Murphy maintenant. » C'est méchant, c'est bas, mais c'est sorti tout seul. Je ferme les yeux et serre les poings. Bordel.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 17:57



i'm sorry.

Tu as deux semaines pour remettre de l'ordre dans ta vie, deux semaines pour tout avouer à Murphy, deux semaines pour te préparer à tout perdre. Tu as les yeux qui brillent mais tu ne veux pas pleurer, alors tu ravales les sanglots à qui arrivent, tu te montres fort parce qu'il faut que tu l'sois. Tu remercies l'infirmière qui s'éclipse rapidement. Elle te tourne le dos, et ça te fait mal. Tu retires tes chaussures, ton coeur bat rapidement, putain c'est douloureux parce que tu viens la voir tous les jours depuis qu'elle est à l'hôpital, tu contrôles à chaque fois tes mots et quand tu dis une seule chose qu'il ne faut pas, tu t'en prends pleins la gueule. Tu retires également ta veste que tu avais gardé sur tes épaules et tu envoies un message à Murphy, lui expliquant que c'est un problème bien plus grave, mais que tu reportes à demain. Tu t'allonges à côté d'elle, tu l'attires contre toi et tes mains se déposent sur son ventre que tu caresses doucement. « Je reste. » Tu lui souffles, et de toute manière, elle n'a pas le choix. Tu veux te rattraper, tu t'en veux déjà bien assez alors merde, qu'elle ne te repousse pas. Tu embrasses sa nuque, et tant pis, tu vas dormir avec elle, tu vas rassurer ses peurs parce que de toute manière, vous êtes tous les deux dans la merde. Alors demain, oui demain, tu paniqueras, mais ce soir, tu lui accordes une dernière fois, pas de baisers, rien du tout, juste ta présence, un je reste qui prend fin parce que vous n'êtes pas au bout de vos surprises.

Revenir en haut Aller en bas

Invité
avatar

Invité

MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   Dim 18 Juin - 21:34

A new storm is building
Nolay



Je voulais qu'il parte, qu'il s'en aille sans dire un mot de plus, qu'il me fiche la paix. Je voudrais ne plus jamais le revoir, ne plus jamais avoir à lui parler et ne pas devoir lui rendre des comptes lorsque j'aurais les résultats. Au lieu de ça, il fait la dernière chose à laquelle je m'attendais et il s'allonge à côté de moi. Je ne bouge pas d'un centimètre, je me répète que je dois rêver, mais tout est bien réel. Et je ne peux plus contenir mes larmes plus longtemps. Le sentir si proche de moi va me rendre dingue. Si je le pouvais, je le pousserais du lit, je le mettrais à la porte avec un bon coup de pied aux fesses et je lui avouerais tout ce que je pense parce que bon sang, il aurait dû partir. En restant, il ne fait que de prolonger la peine que je ressens et ça me tue à petit feu. Je ne pourrais jamais oublié ce qu'il a fait pour moi, mais là, j'ai besoin d'appuyer sur le bouton next, de passer à autre chose, de tourner la page. Parce que nos chemins ne vont pas tarder à se séparer et plus il reste avec moi, plus la séparation sera difficile et douloureuse. Tout ça car j'ai eu la bonne idée et la faiblesse de tomber amoureuse d'un type qui a déjà une copine. Je l'aime vraiment et devoir tirer une croix sur notre relation c'est beaucoup plus compliqué que d'oublier Ashton. Je regrette l'époque où j'écoutais ma sagesse et ma raison. Il m'attire contre lui et pose ses mains sur mon ventre avant de le caresser. C'est trop. C'est insupportable. Notre proximité est insoutenable. Ce geste me coupe la respiration, mon cœur rate un battement et j'étouffe un sanglot. Pas ça. Non, pitié, pas ça. « Pourquoi tu restes… ? » Oui, pourquoi ? Je suis curieuse de connaître la réponse. Parce qu'on sait tous les deux que notre histoire n'aurait jamais pu durer. Si c'est par pitié, alors je préfère qu'il me quitte maintenant. Et peut importe sa raison d'ailleurs. Au moins, le problème sera réglé. « Qu'est-ce que tu vas faire si… » Je dégluti difficilement avant de reprendre. « Si c'est positif… ? Qu'est-ce que tu voudrais ? Et je veux la vérité Nolan. » Même si elle fait mal. Je suis prête à l'entendre. De toute façon, dans mon cas, ma décision est déjà prise.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: A new storm is building (nolay #5)   

Revenir en haut Aller en bas
 

A new storm is building (nolay #5)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Building homes a struggle in Haiti
» James Storm Vs Brock Lesnar
» [UPTOBOX] Final Storm [DVDRiP]
» Flame On [Johnny Storm]
» James Storm vs Kofi Kingston

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Island Bay ::  :: around you :: le passé-